Partagez | 
 

 Sister, did you have to fall in love [Pv Elsa et Lauren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
Objet magique: Lauren s'est vu remettre un collier. Sa mère l'avait gardé jusqu'à ce qu'elle atteigne sa majorité. C'est un tour de cou avec une pierre rouge au milieu. Semblable à celle sa soeur : Elsa. Sauf qu'elle lui confère un pouvoir de guérison. Autant sur elle que sur les autres. Le collier sert également à la prévenir en cas de danger : comme l'approche d'une créature obscure par exemple. Elle scintille et émet un son quand c'est le cas.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Jin/Junno
263
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Sister, did you have to fall in love [Pv Elsa et Lauren]   Mar 20 Juin - 12:37

: Sister, did you have to fall in love
Elsa & Lauren
••••

Journée de repos. Enfin. Bien décidé à en profiter, Lauren s'était levé tôt ce jour là. Après avoir rattrapé un minimum de sommeil la nuit précédente, elle avait passé quelques heures avec sa Katsu avant que cette dernière ne parte pour s'occuper de ses propres affaires.

Un dernier baiser. Quelques paroles tendre échangées et sa belle ferma la porte derrière elle, lui souhaitant une bonne journée. La jeune interne sourit puis, posant ses deux mains sur les hanches, elle jeta un œil autour d'elle, hésitant à faire un peu de ménage. Or, ce dernier était plutôt propre et bien rangé et elle opta finalement de s'habiller, avec la ferme intention d'aller embêter un peu sa sœur. Histoire de voir si celle-ci, s'était enfin décidé à ouvrir son cœur à Nikki.

Bon, la connaissant ce n'était pas gagné. Toutefois, elle avait bon espoir. Une fois dans la chambre, Lauren se posta face au dressing, où sa chérie avait fait de la place pour elle. Poussant un soupir, elle mit quelques minutes à se décider. Puis, opta finalement pour un jean, avec son petit haut court qui lui arrivait à niveau du nombril et se dirigea cette fois dans la salle de bain, pour faire une tresse sur le côté comme elle avait l'habitude de faire tout les matins.

Prête pour partir, la jeune interne prit enfin son sac et ses clefs, posées sur une étagère avant de se faufiler au dehors. L'air était chaud. Bien qu'on était en milieu de matinée, la journée promettait encore d'être étouffante. Lauren leva brièvement le nez vers le ciel, cachant ses yeux avec ses mains pour se protéger du soleil.
- Qu'es-ce qu'il fait chaud, murmura-t-elle à voix basse, se maudissant de ne plus trouver ses lunettes de protection. A ce train là, on va tous finir carbonisé. Bon, ce n'est pas le tout mais j'espère qu'Elsa sera chez elle.

Car elle lui avait envoyé un message mais cette dernière n'avait pas répondu. Tant pis. Elle verra sur place. S’engouffrant dans la voiture, Lauren alluma le contact et clim à fond, fila droit sur la route, direction Fenyick.

A force, elle commençait à la connaitre par cœur. Le nombre de fois où elle avait du retrouver Elsa, pour la soigner ou uniquement, pour lui parler, ne se comptait même plus sur les doigts d'une main. Faut dire qu'elles étaient très proche. Plus que fut un moment, quand leur relation était plutôt tendu.

Non sans s'arrêter une fois, pour acheter des donuts et du café, la jeune femme arriva enfin à destination. Garant son véhicule sur le bas côté, elle prit sac, donuts, cafés et sonna à la porte, plusieurs fois tout en faisant bien attention de ne rien laisser tomber.
- Il y a quelqu'un?

La porte était ouverte. La poussant légèrement avec le bout de son pied, Lauren pénétra à l'intérieur, jetant un bref regard autour d'elle.
- Elsa? T'es là? J'ai ramené des donuts et du café !

Elle fit quelques pas et la retrouva enfin, dans le salon, ce qui lui soutira un sourire.
- Salut Sista. Je suis venu voir comment tu allais. Tiens, c'est pour toi.

Après l'avoir embrassé sur la joue, elle lui tendit la boisson et l'encas, s'asseyant presque aussitôt à côté d'elle. Non sans lui donner une petite tape sur les genoux.
- Alors. Comment ça va aujourd'hui? Des nouvelles?




••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

(Miss) Bloodstone
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
Bien qu'elle soit une simple humaine, Elsa est en possession du Collier de la Pierre de Sang, un artefact magique offert par son père, qui lui confère de nombreux pouvoirs:
• Capacités surhumaines (force, vitesse, endurance, etc... )
• Immortalité
• Sang mortel pour les vampires
• Le Collier a la capacité naturelle de repousser les vampires

• Excellente combattante, tant au corps à corps qu'à distance
• Possède de vastes connaissances dans le domaine du surnaturel, en particulier sur les créatures surnaturelles
• Possède une vaste collection d'objets mystiques
Esther, Sam, Hunter & Brian
336
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sister, did you have to fall in love [Pv Elsa et Lauren]   Mer 5 Juil - 16:17


Sister, did you have to fall in love
Bloodstone's sisters
Ses écouteurs vissés sur les oreilles, Elsa courait à foulées régulières, laissant le rythme de la musique guider ses pas et lui vider la tête par la même occasion. Il n'y avait pas un nuage dehors, elle n'avait absolument rien à faire aujourd'hui, alors la chasseuse de primes avait décidé d'aller courir un peu, histoire de se dépenser comme il fallait. Non pas qu'elle ne savait pas comment se dépenser autrement, mais elle n'avait pas la moindre envie d'aller à la salle de sport pour se retrouver au milieu d'une bande de mec dégoulinant de sueur et de testostérone, et qui ne manqueraient pas de reluquer ses fesses par la même occasion. Et Nikki n'était pas à la maison, alors elle ne pouvait pas compter sur elle pour se dépenser de façon un peu plus... coquine. Donc elle était partie courir, plus ou moins indifférente au soleil qui tapait relativement fort au-dessus d'elle et à la chaleur quelque-peu écrasante. De toute façon, elle avait connu pire quand elle avait été dans l'armée, puisqu'elle avait eu la chance d'être envoyée dans des coins qui auraient fait passer cette chaleur de début d'été pour une petite brise printanière.
Finissant malgré tout par prendre le chemin du retour, Elsa finit par arriver devant son immeuble, et grimpa quatre à quatre les marches jusqu'à l'appartement ou elle vivait avec Nikki. Rentrant chez elle, Elsa repoussa la porte du pied pour la fermer, alors qu'elle retirait ses écouteurs de ses oreilles « Nikki, t'es là? » L'absence totale de réponses de la part de l'asiatique ne la surprit absolument pas, mais on ne savait jamais, elle aurait pu rentrer plus tôt et tirer la brune du total ennui qui menaçait de lui tomber dessus dès lors qu'elle se retrouvait seule dans l'appart. Surtout que dès qu'elle se retrouvait seule, elle finissait toujours par se mettre à penser à des choses qu'elle faisait tout pour oublier. Comme les sentiments qu'elle éprouvait pour sa colocataire. Elle ne pouvait se résoudre à les lui avouer, malgré l'insistance de Lauren. Mais toutes ses autres relations s'étaient tellement mal passées qu'elle ne pouvait se résoudre à voir tout ça se répéter encore et encore. Alors elle préférait fermer sa gueule et ignorer ses sentiments à chaque fois qu'ils pointaient le bout de leur nez. Faisant un crochet par sa chambre, Elsa attrapa des vêtements propres dans sa penderie, avant d'aller prendre une douche glacée, histoire de se débarrasser de la sueur qui lui collait à la peau. S'effondrant sur le canapé du salon, elle alluma la télé, essayant de se trouver un truc potentiellement intéressant à regarder. Baillant à s'en décrocher la mâchoire, Elsa tenta de lutter contre le sommeil qui la gagnait soudain, mais finit par s'assoupir comme une loque devant la télé.
Elle ne se réveilla en sursaut que lorsqu'elle entendit des bruits de pas dans le salon, et l'anglaise porta instinctivement la main à sa hanche, avant de se souvenir que son arme était rangée dans sa table de chevet, comme à chaque fois qu'elle était certaine de ne pas avoir de boulot. Mais le fait d'avoir une arme se révéla être totalement inutile lorsqu'elle vit Lauren apparaitre dans son champ de vision, et l'ainée des sœurs Bloodstone arracha des mains de la plus jeune les si précieux donuts, avant d'embrasser sa sœur sur la joue « Oh toi tu sais comment travailler tes entrées. » Lança Elsa en attrapant le gobelet de café que Lauren lui tendait. En même temps, sa sœur la connaissait comme sa poche, alors elle savait très bien comment s'y prendre pour mettre Elsa de bonne humeur. Attrapant un des donuts, elle mordit dedans avec avidité, poussant un grognement de plaisir « 'a va... ça va. Je m'emmerde autant qu'un rat crevé, mais sinon ça va. » Portant le gobelet à ses lèvres, elle en but une gorgée, avant de changer de position sur le canapé, de façon à être assise face à sa sœur « Et toi alors, ça va avec le boulot et le reste? » Elle savait très bien quelle genre de nouvelles voulait parler Lauren, et... Elsa ne voulait pas avoir cette conversation avec elle, pas à nouveau. Pas pour lui dire comme à chaque fois qu'elle était trop lâche pour oser dire trois putains de mots à la fille qu'elle aimait et pour entendre à chaque fois les mêmes conseils de la part de sa petite sœur.

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar


1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
Objet magique: Lauren s'est vu remettre un collier. Sa mère l'avait gardé jusqu'à ce qu'elle atteigne sa majorité. C'est un tour de cou avec une pierre rouge au milieu. Semblable à celle sa soeur : Elsa. Sauf qu'elle lui confère un pouvoir de guérison. Autant sur elle que sur les autres. Le collier sert également à la prévenir en cas de danger : comme l'approche d'une créature obscure par exemple. Elle scintille et émet un son quand c'est le cas.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Jin/Junno
263
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sister, did you have to fall in love [Pv Elsa et Lauren]   Sam 15 Juil - 13:16

: Sister, did you have to fall in love
Elsa & Lauren
••••

Lauren eut un sourire amusé. Car comme elle s'y attendait, Elsa lui arracha les donuts des mains avant de l'embrasser sur la joue. C'est qu'elle connaissait sa sœur à force. Elle savait à quel point cette dernière aimait ces beignets sucrés. Il n'était pas rare, d'ailleurs, qu'elle rapplique ici avec une boite dans la main. Sans oublier le café, bien sûr, qui était limite indispensable à son accompagnement.
- Je te connais à force, lança-t-elle d'un ton légèrement mutin tandis qu'elle lui donnait à présent une petite tape sur les genoux, s'asseyant à ses côtés.

Après s'être affalé sur le canapé, en repliant ses jambes histoire d'être plus à l'aise, l'interne lui demanda alors des nouvelles. Il fallait avouer qu'elle était curieuse de savoir où elle en était avec Nikki. Elle ne le disait pas franchement. Enfin par pour l'instant. Mais une petite lueur taquine luisait dans ses yeux. Or, cette dernière ne tenait pas visiblement à lui en parler. Ou alors, elle ne compris pas tout de suite la perche qu'elle lui tendait. Car la bouche pleine, elle marmonna qu'elle s'emmerdait comme un rat mort, ajoutant sinon que ça allait plutôt bien.
- Heureusement que je suis venu alors !

A ses dires, un léger rire lui échappa. Doucement, son bras vint s'accouder au dossier, laissant sa tête reposer sur sa main. Au moins, elle avait eu une bonne idée. De venir ici. Elles pourraient s'emmerder à deux, en se racontant les derniers petits potins.

Tout en se positionnant face à elle, Elsa lui retourna la question. Lauren se redressa, ses doigts jouant brièvement avec ses cheveux tandis qu'elle se contenta de répondre :
- Ça va super. Je suis en repos aujourd'hui. Bon, c'est un peu le bordel à l'hôpital en ce moment mais je ne vais pas m'en plaindre. Tu sais à quel point j'aime mon boulot.

Même si parfois, elle croulait de fatigue à force de faire des heures supplémentaire. Un bref silence s'installa comme si l'interne était soudain plongé dans ses pensées. Oh mais oui ! Elle avait autre chose à lui raconter. Maintenant qu'elle y songeait, sa sœur n'était pas au courant pour elle et Katsu. Il fallait avouer que c'était encore très récent. Une semaine, peut-être un peu moins. Elle n'avait pas eu le temps d'en informer Elsa entre les cartons qu'elle avait du préparer et tout le reste. C'était l'occasion parfaite pour le lui dire enfin.

Toute enjouée à l'idée de la tenir au courant, Lauren gigota alors sur son siège, s'exclamant aussitôt :
- Et j'ai quelque chose d'important à te dire. Katsu m'a demandé de m'installer chez elle. On habite officiellement ensemble depuis une semaine. Va falloir que tu bouges tes fesses ma vieille pour venir nous voir. On tiens à t'inviter à dîner pour fêter ça. Et puis...

Elle marqua un temps d'arrêt, son regard se posant sur sa grande sœur qui continuait à mordre dans son donuts, les yeux rivés sur elle.
- C'est une occasion parfaite d'emmener Nikki avec toi. Non? D'ailleurs, comment ça se passe avec elle? Tu as pu lui dire ce que tu ressentais?

Maintenant que le sujet était posé, la jeune interne pourrait en savoir plus. Tactique un peu fourbe, c'est vrai. Or, elle ne se sentait pas coupable pour autant. De nouveau, un léger sourire illumina son visage. Jouant la carte de la curiosité, Lauren ancra ses prunelles dans celles d'Elsa en l'invitant plus ou moins à se confier.


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

(Miss) Bloodstone
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
Bien qu'elle soit une simple humaine, Elsa est en possession du Collier de la Pierre de Sang, un artefact magique offert par son père, qui lui confère de nombreux pouvoirs:
• Capacités surhumaines (force, vitesse, endurance, etc... )
• Immortalité
• Sang mortel pour les vampires
• Le Collier a la capacité naturelle de repousser les vampires

• Excellente combattante, tant au corps à corps qu'à distance
• Possède de vastes connaissances dans le domaine du surnaturel, en particulier sur les créatures surnaturelles
• Possède une vaste collection d'objets mystiques
Esther, Sam, Hunter & Brian
336
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sister, did you have to fall in love [Pv Elsa et Lauren]   Lun 17 Juil - 22:40


Sister, did you have to fall in love
Bloodstone's sisters
Occupée à dévorer le donut qu'elle avait dans la main, Elsa écouta sa petite sœur lui raconter comment ça se passait à son boulot, comment elle était submergée par le travail à l'hôpital. Elle ne s'en plaignait pas, surtout qu'elle aimait son job, mais Elsa savait à quel point ce qu'elle faisait pouvait être prenant. Passer son temps à sauver des vies, à s'acharner à essayer de sauver des patients qui arrivent dans des états parfois pas possible, ne plus compter les heures supplémentaires qu'elle pouvait faire à cause de son boulot. Ça n'était pas rare que Lauren ait des journées qui duraient plus de vingt-quatre heures, et Elsa se demandait parfois comment sa petite sœur arrivait à tenir le coup. Elle qui paraissait si jeune, si fragile, si innocente. Nikki avait beau voir en Elsa une espèce d'héroïne à la con, pour l’aînée des Bloodstone, c'était la plus jeune la véritable héroïne. Elle passait ses journées à se défoncer au boulot pour essayer de sauver la vie de toutes les personnes qui pouvaient passer entre ses mains, tout en arrivant à jongler entre sa vie professionnelle et tout le reste « Ça c'est clair que vu ce que tu fait, t'as intérêt de l'aimer ton job. » Lauren avait toujours eu ça dans le sang de toute façon. Ce désir d'aider les autres, de soulager un peu leur peine et leur douleur, d'apporter un peu de lumière dans ce monde de merde. Sa petite sœur avait toujours été la meilleure des deux, alors qu'Elsa n'était rien d'autre que ce que leur enfoiré de père avait fait d'elle. Si Elsa avait pu haïr sa cadette parce qu'elle avait échappée à tout ce qu'elle avait subit, elle était à présent bien contente qu'elle n'ait jamais eu à endurer ça. Elle n'aurait sûrement pas supporté de voir Lauren aussi... bousillée qu'elle.
Un léger silence s'installa entre les deux sœurs, seulement dérangé par les bruits que produisait une Elsa occupée à se remplir l'estomac à coup de café et de pâtisseries. Elle ne doutait pas que Lauren cherchait un moyen d'aborder le sujet sensible que représentait Nikki, et Elsa profitait quand à elle de ce laps de temps pour essayer de trouver un moyen d'esquiver les questions de sa jeune sœur. La chasseuse de primes haussa un sourcil lorsque Lauren lui annonça qu'elle avait déménagé avec sa petite-amie, et Elsa lança un regard faussement courroucé à la plus jeune avant de lancer « Alors comme ça, tu vis chez ta... copine. » Vu comment elle avait prononcé ce dernier mot, on aurait pu croire qu'elle n'aimait pas cet aspect de la vie de sa sœur, mais Elsa n'avait absolument rien contre l'homosexualité de Lauren. Elle aurait franchement été bien mal placée pour critiquer ça, vu qu'elle-même semblait bien plus attirée par les femmes que par les hommes. Elle avait eu des partenaires des deux sexes, mais quand elle faisait le compte, elle était limite plus homo que bi. Ce qui ne manquait pas bien la faire rigoler, quand elle s'imaginait la tête que ferait son paternel si jamais il apprenait un jour que ses deux filles avaient une très nette attirance pour les femmes, et plus particulièrement pour de splendides asiatiques. Non, Elsa n'était pas contre le fait que sa sœur puisse fréquenter une femme. C'était triste à dire, mais elle était simplement... jalouse. Jalouse de cette relation qu'elle entretenait avec Katsu depuis si longtemps alors qu'elle-même était incapable d'avoir droit au même genre de bonheur. Mais évidemment, Lauren profita de cette annonce pour lui poser la question qu'Elsa ne voulait surtout pas entendre, et à laquelle elle n'avait pas du tout envie de répondre. Elle savait bien que sa cadette n'allait pas louper l'occasion pour aller à la pêche aux infos, et qu'elle ne s'arrêterait pas avant d'avoir réussit à tirer les vers du nez de son aînée. Poussant un soupir, Elsa se réfugia derrière son gobelet, retardant autant que possible le moment ou elle devrait répondre « Je vois très bien ou tu veux en venir, et j'ai pas du tout envie d'aller sur ce terrain-là. » Pas encore, pas pour avouer une fois de plus à Lauren que rien n'avait changé.
Optant pour la bonne vieille tactique qui consistait à prendre ses jambes à son cou, Elsa se leva du canapé, avant de se diriger vers la fenêtre. S'appuyant contre l'encadrement de cette dernière, elle jeta un coup d’œil dans la rue, et grogna quand elle repéra sans la moindre difficulté un type de l'autre côté de la rue, qui braquait son regard sur l'entrée de son immeuble « J'crois qu'il y a un des fans de ta copine qui a décidé de jouer au petit harceleur. » Elle n'avait rien contre le fait que la petite-amie de Lauren soit une célébrité, mais ça l'emmerdait profondément que les paparazzis puissent suivre sa sœur dans l'espoir de se faire du blé sur le dos de cette dernière. Elle se souvenait d'un de ces connards qui était venu lui chercher des poux à elle, et Elsa lui avait fait comprendre qu'il valait mieux qu'il oublie de creuser de ce côté-là en balançant son si précieux appareil photo contre un mur. Consciente que sa sœur était bien trop maligne pour tomber dans le panneau et se faire avoir par la tentative d'Elsa pour éviter le sujet, elle finit par soupirer, attrapa la flasque qui ne la quittait jamais, avant de verser une bonne rasade d'alcool dans son gobelet encore à moitié plein. Buvant une gorgée pour essayer de se donner un peu de courage, elle finit par lâcher presque avec honte « Tu veux que je te dise quoi? Rien n'a changé. Elle ne sait rien. Elle a pas la moindre idée de ce que je peut éprouver pour elle... et c'est sûrement pas prêt de changer. » Elle aimait Nikki de toutes les fibres de son être, mais elle était trop lâche pour lui avouer ça. Alors elle se contentait des miettes qu'elle arrivait à récolter, au grand dam de Lauren ou de ses sentiments.

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar


1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
Objet magique: Lauren s'est vu remettre un collier. Sa mère l'avait gardé jusqu'à ce qu'elle atteigne sa majorité. C'est un tour de cou avec une pierre rouge au milieu. Semblable à celle sa soeur : Elsa. Sauf qu'elle lui confère un pouvoir de guérison. Autant sur elle que sur les autres. Le collier sert également à la prévenir en cas de danger : comme l'approche d'une créature obscure par exemple. Elle scintille et émet un son quand c'est le cas.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Jin/Junno
263
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sister, did you have to fall in love [Pv Elsa et Lauren]   Sam 12 Aoû - 11:19

: Sister, did you have to fall in love
Elsa & Lauren
••••

« Alors comme ça, tu vis chez ta... copine. » A cette remarque, Lauren hocha doucement la tête. Sans pour autant quitter son sourire.

La manière dont sa sœur lui avait sorti ça aurait pu largement la vexer, la contrarier ou même la blesser. Or, elle connaissait bien trop Elsa pour s'en offusquer. Elle savait pertinemment que cette dernière n'avait rien contre le fait qu'elle sortait avec une femme. Ou même Katsu. Ce qui serait un comble en soi étant donné que la chasseuse batifolait aussi avec une jeune asiatique. Non. C'était autre chose.

L'interne n'était pas psychologue. Elle avait fait des études de médecine et rien d'autre. Mais elle optait plutôt pour de la jalousie. Pas une jalousie malsaine hein. Simplement, sa sœur était parfois trop idiote pour goûter elle aussi au bonheur d'une vie à deux. Elle se mettait des barrières et c'était pour cette raison que Lauren cherchait tant à ce qu'Elsa dévoile enfin ses sentiments à Nikki. Pour qu'elle ressente elle aussi, le bien-être et l'euphorie que pouvait apporter ce truc aussi débile que l'amour. Elle le méritait. Mais encore fallait-il qu'elle le comprenne et cesse de mettre la tête dans un sac, aussi têtue qu'elle pouvait l'être.

C'est pourquoi, la jeune interne ne quittait pas sa sœur du regard. Même quand celle-ci se planqua derrière son gobelet, avant de répondre qu'elle n'avait nullement l'envie d'aller sur ce terrain-là. Quelle tête de mule, vraiment. Lauren poussa un soupir et leva les yeux au ciel.

Toutefois, alors qu'elle s'apprêtait à dire quelque chose. Parce qu'en tant que Bloodstone, elle n'était pas non plus du genre à lâcher le morceau. Elsa finit par se lever et se dirigea vers la fenêtre. A ses dires, concernant un éventuel paparazzi planqué à l'autre bout de la rue, Lauren haussa les sourcils. Puis se leva à son tour, rejoignant sa sœur en croisant ses bras contre sa poitrine.
- Qu'es-ce qu'ils peuvent être pot de colle, murmura-t-elle dans un soupir.

Le pire, c'est que ça ne l'étonnait même plus. Depuis qu'elle sortait avec Katsu, ces vautours avaient une fâcheuse tendance à les suivre. Il n'était pas rare d'ailleurs qu'elle en croise régulièrement au détour d'une rue, devant chez elle ou même sur son lieu de travail alors qu'elle marchait tranquillement.

Bien que ça en devenait lourd à force, Lauren ne cherchait cependant pas à se faire remarquer. Au lieu de râler, de les insulter ou même de les menacer, elle prenait la chose comme un jeu. Parfois, il lui arrivait même de faire un coucou au photographe, lui offrant là son plus beau sourire comme une façon de lui dire que ça ne l'atteignait pas. Et qu'elle ne comptait pas de toute façon mettre un terme à sa relation avec la chanteuse.

D'ailleurs, sa belle ne cessait de s'excuser. Elle lui disait même qu'elle comprendrait si elle souhaitait partir, pour ne plus à avoir à subir tout ça. Or, la jeune interne l'avait tout de suite rassuré. Ce n'était pas ces paparazzis qui allait la faire fuir. Bien au contraire. Dans un sourire, elle s'était approché d'elle et l'avait embrassé en lui disant que quoi qu'il arrivait, elle resterait. Parce qu'elle était la meilleure chose qui lui était arrivé dans sa vie.
- Ils finiront bien par se lasser, finit-elle alors par dire en haussant les épaules.

Pour l'heure, elle avait autre chose à l'esprit. De nouveau, ses yeux suivirent sa sœur qui attrapa sa flasque pour la porter à sa bouche. Se mordant légèrement la lèvre, pour ne pas lui faire une remarque à ce sujet, Lauren garda les bras croisés. Et l'écouta attentivement quand cette dernière finit alors par se confier, lui avouant que rien n'avait changé.
- Elsa...

Un soupir. Suivi d'un silence. Quittant cette fois son immobilité, la jeune interne se rapprocha de la chasseuse. Et se posta juste devant elle en ancrant ses prunelles aux siennes.
- Il n'y a que toi qui peut faire bouger les choses. Qu'es-ce que tu risques de lui dire tes sentiments? Dis-moi? Tu as peur qu'elle te rejette? Non parce que d'après ce que j'ai vu, moi je suis certaine que ça lui ferait plaisir.

Tout en disant ces mots, Lauren lui lança un regard empli de sous-entendu avant de poursuivre, d'une voix beaucoup plus douce et compatissante.
- Dit lui ce que tu ressens. Tu ne crois pas que tu mérites toi aussi un peu de bonheur?



••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

(Miss) Bloodstone
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
Bien qu'elle soit une simple humaine, Elsa est en possession du Collier de la Pierre de Sang, un artefact magique offert par son père, qui lui confère de nombreux pouvoirs:
• Capacités surhumaines (force, vitesse, endurance, etc... )
• Immortalité
• Sang mortel pour les vampires
• Le Collier a la capacité naturelle de repousser les vampires

• Excellente combattante, tant au corps à corps qu'à distance
• Possède de vastes connaissances dans le domaine du surnaturel, en particulier sur les créatures surnaturelles
• Possède une vaste collection d'objets mystiques
Esther, Sam, Hunter & Brian
336
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sister, did you have to fall in love [Pv Elsa et Lauren]   Mar 15 Aoû - 17:48


Sister, did you have to fall in love
Bloodstone's sisters
Portant son gobelet à ses lèvres, Elsa continuait de regarder par la fenêtre de son salon, essayant d'échapper un minimum à la dure réalité à laquelle elle était confrontée à cause de la discussion qu'elle avait avec sa sœur. Non pas qu'elle y échappait le reste du temps, mais c'était impossible de faire comme si de rien n'était quand Lauren amenait le sujet sur le tapis. Sa cadette était bien trop têtue pour laisser tomber comme ça, mais Elsa avait tout autant hérité de l'acharnement qui caractérisait les Bloodstone. Elles étaient diamétralement opposées sur bien des points, mais clairement pas sur celui-là. Deux têtes de mules finies qui ne s'arrêtaient que quand elles avaient ce qu'elles voulaient et sûrement pas avant. Même si au final, Elsa était bien incapable de refuser quoi que ce soit à Lauren. Elle était la seule famille qui avait encore de l'importance à ses yeux, la seule pour qui elle pouvait avoir de l'affection. Tous les autres, elle avait envie de leur éclater la tête contre un mur, mais pas Lauren. Peu importe à quel point elle pouvait trouver sa petite sœur gonflante parce qu'elle ramenait toujours les sujets sensibles dans la conversation, elle savait que Lauren faisait ça parce qu'elle tenait à son aînée, qu'elle voulait la voir goûter un peu au bonheur dans lequel elle semblait baigner constamment. Elles étaient là l'une pour l'autre, et à quelques exceptions près, le reste du monde pouvait bien aller se faire foutre.
Voyant sa sœur quitter le canapé, Elsa la suivit du regard, la voyant s'arrêter juste devant elle, avant de planter son regard dans le sien, affichant son air de « maman pas contente » comme le surnommait Elsa. Ça marchait peut-être sur ses patients ou sur ses amis, mais ça faisait plus rire la chasseuse de primes qu'autre-chose. Elle arrivait à maîtriser sans problèmes des malabars de cent-cinquante kilos, alors ça n'était pas sa petite sœur qui allait lui faire peur. Et la britannique aurait volontiers affiché un sourire si Lauren n'avait pas une fois de plus renouvelé sa tentative sa tentative pour la pousser à avouer ses sentiments à Nikki « Tu comprends pas... » Tout avait l'air tellement facile quand ça sortait de la  bouche de Lauren, mais la jeune interne n'avait pas vécu ce que son aînée avait vécu, toutes les épreuves qu'elle avait subit et toutes les horreurs qu'elle avait pu voir ou faire. Lauren avait eu la chance de vivre une vie presque normale, de devenir une jeune femme aussi belle que forte, alors qu'Elsa n'était qu'une épave à moitié bousillée qui tournait à l'alcool et à la violence « C'est pas aussi simple que ça... » Soupira la chasseuse de primes en réponse à la dernière question de sa sœur. En même temps, si ça l'était, elles n'auraient pas cette conversation « Tu crois que j'ai pas déjà essayé des dizaines de fois de lui avouer ce que j'éprouve? Le truc c'est pas que je ne veux pas lui dire, c'est que j'y arrive pas! » À chaque fois qu'elle avait essayé, ça avait toujours été la même chose. Les mots étaient systématiquement restés bloqués dans sa gorge, et elle était bien incapable de les faire sortir. Sans oublier tout ce sur quoi sa cadette avait eu tant de facilité à mettre le doigt. Elle collectionnait les histoires d'amour foireuses qui s'étaient mal terminées, et elle avait peur d'en arriver au même résultat avec Nikki. Elle savait qu'il y avait de très grandes chances que la belle asiatique soit la bonne personne, mais elle avait trop souffert par le passé pour arriver à ignorer ce minuscule risque que cette relation finisse droit dans le mur comme toutes les autres « Je veux lui dire, mais je peux pas. Ça veut pas sortir et ça me fout la rage. » Elle détestait être à ce point faible et lâche. Elle était Elsa Bloodstone putain, pas une espèce de gourde effarouchée qui prenait peur au moindre obstacle. Elle était une survivante, un putain de roc capable d'encaisser tout et n'importe quoi.
S'avançant, elle prit sa sœur dans ses bras, avant de la serrer contre elle avec force « J'voudrais tellement être comme toi. Ça a l'air tellement simple quand c'est toi qui le fait. » Quand elle regardait Lauren faire, ça avait l'air si facile qu'Elsa était encore plus en colère contre elle-même et contre sa propre incapacité à imiter l'exemple de sa cadette. Mais sa petite sœur avait toujours été une boule d'amour et de gentillesse sur pattes alors qu'Elsa était plutôt du genre porc-épic armé d'un fusil à pompe « Et donc... c'est sérieux à ce point avec Katsu? Pas que j'en doutais, mais emménager chez elle, c'est pas rien. Manquerait plus que ta chérie décide de te passer la bague au doigt... » Elle ponctua sa dernière remarque d'un bref rire, avant de regarder sa cadette en souriant. Tout ce qu'elle voulait, c'était que sa petite sœur soit heureuse et en sécurité. C'était pour Lauren qu'elle faisait son boulot de chasseuse de primes avec tant de zèle, pour que sa petite sœur n'ait rien à craindre de toutes les raclures qui pouvaient grouiller sur l'île, et qu'elle puisse vivre sa vie en paix.

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
 
Sister, did you have to fall in love [Pv Elsa et Lauren]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fall In Love - 30/30 + Surprise - 01/01
» Fall in Love With Me
» recherche junjou romantica et koisuru bokun
» Koisuru Bôkun, The tyrant who fall in love
» [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: FENYICK :: Habitations-
Sauter vers: