Partagez | 
 

 Nando Blink - This love is another name for the devil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Nando Blink - This love is another name for the devil   Jeu 22 Juin - 14:14

Nando S. Blink

This love is another name for the devil
23 ansBender
Perceur & VoleurHydra
Chaudière en puissanceMutant

Pouvoirs -

Contrôle de la densité - Capacité à changer la densité de son corps, pour le rendre intangible, invisible, lourd ou extrêmement solide.

Nando a la capacité de changer la densité de son corps afin d’en changer les propriétés principales. La chose la plus aisée pour lui reste le fait d’augmenter sa densité afin de devenir beaucoup plus solide ou même plus lourd. Il devient alors dur à blesser ou peut par conséquent donner des coups bien plus puissants que lorsqu’il conserve une densité normale. Il n’est donc pas rare qu’il change la densité de son poing et de son bras pour frapper quelqu’un ou quelque chose. Cela lui permet également de mieux recevoir les coups qui lui sont portés – un peu comme si la personne tentait de briser un mur à mains nues.

Il peut également diminuer sa densité afin de pouvoir traverser la matière comme le ferait un passe-muraille. Cela lui demande plus de concentration mais il peut ainsi traverser un mur sans souci. Plus la matière à traverser est dense et plus il lui est facile de traverser, un peu comme le son passant dans un solide. Il pourrait tout aussi bien influencer son poids et tenter de marcher sur une surface fragile qui aurait normalement dû se casser sous son poids.


Souhait

Nando souhaite n’avoir jamais été séparé de son meilleur ami Sangwoo. Les deux s’étant quittés sur un gros malentendu, il ne veut qu’effacer la raison de leur dispute afin de retrouver ces moments ensemble. Aussi, à Genosha, le jeune homme vit désormais avec Sangwoo comme si de rien n’était et n’a aucun souvenir de ce qui avait bien pu les séparer dans leur vie d’avant.

Emergence

Nando a désormais tendance à parler d’évènements qui ne se sont jamais passés. Il lui est d’ailleurs arrivé de s’énerver contre son ami Sangwoo, à le traiter de traître, alors que rien ne semble l’y pousser. S’énervant sans raison apparente, il oublie cependant assez vite ces crises soudaines et passe à autre chose.


Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ? Etant lui-même concerné par cette émergence, il reste prudent mais cherche à voir ce qu’il en réellement de sa propre situation. Il n’en parle pas mais essaie de déterminer s’il est bel et bien capable d’augmenter sa force et traverser la matière – chose jusqu’ici un peu aléatoire.

Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?Nando n’a jamais vu de rafle et s’en fout royalement. Ce qui arrive aux autres lui importe peu, aussi ces histoires lui passent largement au-dessus.

Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?
Nando ne rêve pas d’être quelqu’un d’autre que lui-même. Sa situation, bien que criminelle, lui convient parfaitement et il ne la changerait pour rien au monde.


pseudo

Kafu

sexe/age

Je suis une licorne au café What a Face

pays

France

DC

Amadeus Cho

personnage marvel, scénario ou inventé

Inventé

niveau d'émergence

2

niveau de maitrise

2

Désirez-vous un parrain/marraine

Non merci

vous nous avez connu...

Grâce à Aya, Lily et Aude

un dernier aveu

Dans mon monde à moi y’a que des poneys, ils mangent des arcs-en-ciel et ils font des cacas papillons !
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Nando Blink - This love is another name for the devil   Jeu 22 Juin - 14:15

Before Genosha

we all have to start somewhere

Penser à son enfance c’est se rappeler les moments d’insouciance. Qui n’a jamais repensé à une journée d’anniversaire, à une petite balade en forêt à la découverte de la nature ou bien tout simplement à une belle après-midi d’été à s’inventer des jeux, des univers fabuleux faits de monstres et de guerriers, de créatures et de sorciers ? Songer à son enfance c’était surtout se remémorer les premiers liens qui nous ont uni à notre famille. Quelle place avions-nous en cette période d’insouciance ? Etions-nous des petits princes et princesses, de grands aventuriers sans peur ou cet enfant bien calme dont la seule imagination suffisait à le rendre heureux ? Parents, frères et sœurs mais aussi grands-parents et cousins faisaient partie de ce cercle qui nous permettait de commencer à établir notre identité – en copiant celle des uns et en allant aux antipodes de la personnalité des autres. Après tout, l’enfant apprenait bien par mimétisme, et c’était par ce même processus qu’il se construisait, apprenait et découvrait.

L’enfance c’était la famille… alors que faire sans famille ? Que faire lorsque l’on se retrouvait comme seul représentant des siens, incapable de pouvoir retracer ses origines suite à un abandon pur et simple. Pas un simple nom pour retrouver ses géniteurs, pas une adresse pour peut-être rencontrer d’autres membres – même éloignés - de cette famille perdue. Grandir sans père et mère revenait-il à dire que l’on n’était personne ? Que l’on ne comptait pas dans ce triste monde ? Ou était-ce une occasion de devenir n’importe qui ? C’était à partir de cette simple idée que le jeune Nando avait grandi. Lui qui n’était personne pouvait en réalité devenir tout le monde. Il n’avait personne à impressionner, personne qu’il aurait pu décevoir ou tout simplement personne pour lui dire de porter fièrement le nom de sa famille… puisqu’il n’en avait tout simplement pas.

Son identité ne se trouvait pas dans un cocon familial plein d’amour mais dans un orphelinat où il avait trouvé des frères et sœurs sans lien de sang. Il avait pu découvrir la solitude, l’attachement sans réellement apprendre à aimer ou même être aimé. A quoi bon de toute façon ? Sans se soucier de ce qu’il pouvait lui manquer, Nando avait profité de sa situation pour se forger un fort caractère et une détermination à toute épreuve. De plus, son orphelinat était loin des clichés où les enfants étaient en haillons et maltraités. Non, rien de tout ça. Il avait tout simplement vécu dans un bâtiment plutôt bien entretenu, avait été nourri normalement, vêtu et avait appris de multiples choses. Cependant, le Nando-enfant n’avait de cesse de chercher à braver les interdits. Il arrivait même parfois que ses tuteurs pensent qu’il apprécie en fait se faire crier dessus. Ce petit rictus au coin des lèvres, ce regard arrogant et ce haussement d’épaules ne le quittaient jamais. C’était un peu sa marque de fabrique. Crie, continue, énerve-toi pendant que je me marre.

De toute façon, un orphelinat sans gosses turbulents et aimants à problèmes c’était un peu comme un bon burger sans steak. Le réel problème n’était donc pas que Nando soit un jeune homme rebelle, à l’instar de ses frères et sœurs de l’orphelinat. Non, le réel souci venait du fait qu’il n’était jamais seul… et à deux on trouvait toujours bien plus de conneries à faire. L’arrogance se décuplait, la peur s’envolait grâce à la présence de l’autre, les défis se multipliaient et les blagues stupides étaient légion. Accompagné depuis toujours de son éternel acolyte Sangwoo, Nando n’hésitait pas à s’enfuir de l’internat et à parcourir les rues tard le soir. Il n’était ainsi pas rare que les deux reviennent le visage et le corps couverts de blessures dues à des bastons qu’ils avaient très probablement créées. Mais le duo ne cessait de rire de leurs aventures, ignorant la douleur et la considérant comme une partie normale de leur histoire. Se protégeant mutuellement, on les considérait souvent comme de vrais frères, des jumeaux incapables de rester dans une pièce sans créer de problèmes avec les autres.

Accro à la présence de son « frère », Nando devint très rapidement très jaloux et possessif envers Sangwoo, lui refusant tout contact physique avec quelqu’un d’autre. Enlacer son frangin menait généralement à se faire tabasser le soir une fois les lumières éteintes ou se faire bisuter pendant deux semaines non stop. Et les choses ne s’arrangèrent pas avec le temps puisque leur relation de simples frères devient des plus ambigues. Autant tout faire ensemble après tout hein. Se connaissant depuis toujours, les deux jeune orphelins n’avaient aucune gêne à tout partager, que cela soit en terme de douleur ou de plaisir. Aussi , il était parfois compliqué de savoir si leur amour était fraternel ou passionnel.

Déjà violent et instable de base, l’adolescence ne l’arrangea pas. Ce fut d’ailleurs à cette période que Nando découvrit sa capacité à modifier sa densité à sa guise. Ce qu’il pensait être une simple poigne de fer se révéla être bien plus puissant qu’il ne l’avait imaginé. Rien de mieux pour tabasser les gens qui, selon lui et ses concepts flous, le méritaient. Il y a avait quelque chose de réellement agréable à regarder quelqu’un ramper à ses pieds, à prier pour sa miséricorde et à finir dans les ordures recouvert de sang et de larmes. Avec le temps et l’entraînement – car le jeune homme était une bête de travail lorsqu’il avait quelque chose en tête – Nando apprit à diminuer sa densité, lui permettant ainsi de devenir un pick-pocket hors-pair, se créant une source de revenus plutôt confortable. Son incapacité à contrôler sa colère l’empêchait d’apâter les gens pour de plus gros larcins, expliquant donc pourquoi son frère se chargeait de cette partie. Mais il n’était pas rare de le voir draguer femmes et hommes tout en leur subtilisant l’intégralité de leur sac à main, avant de finalement disparaitre comme si de rien n’était. L’avantage de pouvoir traverser les murs, et oui. Ne ressentant aucun remord vis-à-vis de ses victimes, il volait à tout va en prenant soin de ne pas non plus se faire repérer par la police, écoutant les conseils de son comparse bien plus doué dans le domaine intellectuel que lui.

Leurs talents respectifs et absence de regrets les menèrent à travailler pour HYDRA où ils purent accomplir des missions parfaitement adaptées à leurs identités. Binôme efficace, leurs pouvoirs les rendaient très efficaces pour subtiliser des informations, en modifier certaines ou pour s’incruster dans des endroits confidentiels. Pourquoi avait-il fallu que Sangwoo le trahisse ainsi … tel un balon de baudruche piqué à l’aiguille, leur entière relation avait comme explosée à cause d’une mission. Une simple mission…

Nando n’avait jamais été un jeune homme stable et on ne pouvait pas vraiment dire que ses diverses habitudes l’aident réellement à régler ce problème. En plus de ne pas savoir gérer sa colère, le coréen avait une fâcheuse tendance à trop boire et à abuser de divers produits illicites. Se mettre la tête en vrac n’était pour lui qu’une chose anodine, malgré ces fois où Sangwoo l’avait engueulé en lui ordonnant d’arrêter, pour sa propre santé. Mais têtu pour têtu, il n’était donc pas rare de le croiser complètement ivre dans un bar, en train de se battre avec le premier venu. Un homme charmant vraiment… Le départ soudain de son frère n’avait fait qu’aggraver son comportement destructeur. Eux qui avaient tout vécu ensemble, se retrouvaient désormais séparés. Se sentant abandonné par sa moitié, trahi par celui qu’il considérait désormais comme le roi des enfoirés, Nando ne voyait même plus de raisons de se contrôler et mélangeait alcool et drogue, créant un cocktail des plus dangereux pour son organisme. C’était donc ça de se sentir comme une merde autant mentalement que physiquement ? On vit seul, on meurt seul, se répétait-il en boucle, tout en descendant sa vodka de bon matin… à moins que cela ne soit l’après-midi. Le temps n’avait pas vraiment d’importance alors à quoi bon ?

Son travail à HYDRA était devenu des plus chaotiques et il ne tarda pas à être déplacé de section. Au lieu de descendre des échelons ou se faire remettre à sa place par des supérieurs eux aussi vicieux et agressifs, on lui avait finalement assigné une place qui lui convenait : torturer des gens peu bavards… enfin quelque chose pour le détendre. Enfin une bonne nouvelle ! … moins bonne pour ses victimes bien évidemment qui ne devenaient que des représentations mentales de Sangwoo qui l’avait trahi sans hésiter et lui avait menti depuis le début.

Sale traître !

house of memories
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Nando Blink - This love is another name for the devil   Jeu 22 Juin - 14:16

After Genosha

Life goes on
« T’as déjà été percée ? » avait-il demandé à la jeune femme aux airs de petite princesse rose bonbon, dont l’odeur de Tagada lui montait déjà au nez. Ouais encore une qui allait lui demander l’éternel petit strass sur le nez pour faire comme ses copines. « Ouais juste les oreilles mais je voulais faire un truc original alors je voudrais faire le nez cette fois-ci. Un truc féminin et tout. » Mais ferme ta gueule. songea-t-il en se retenant de lui sortir une remarque sarcastique. Le business avant tout. Après avoir rapidement observé le pif de la blondasse, Nando acquiesca et l’invita à regarder les piercings en vitrine pour qu’elle fasse son choix. Pendant que la barbie de compétition tentait de faire son choix parmi une sélection pourtant infime, le coréen s’occupa d’autres clients qu’il connaissait bien et à qui il n’hésita pas à taper une accolade amicale. Répondant aux diverses questions de ces derniers, les conseillant et discutant tout simplement avec eux de tout et de rien, Nando continuait cependant d’observer la jeune femme qui tentait de se déhancher sur du Spag Heddy. Ouais ben meuf, va falloir que t’apprenne à suivre le rythme, commenta-t-il mentalement en notant cependant les belles fesses qu’elle secouait aléatoirement. Il n’en fallait pas moins pour la rendre intéressante, même si son cerveau faisait visiblement office de bocal à poisson rouge anorexique et anémié.

Regardant la fiche que la cliente avait rempli avec ses informations personnelles, il demanda alors tranquillement, « Du coup… » il vérifia le petit papier, « Alizéa, t’as fait ton choix ? » Se postant à côté d’elle, évitant de respirer par le nez pour ne pas suffoquer avec ce parfum digne d’une fête forraine, il l’aida à faire son choix entre deux piercings et lui demanda de s’installer en attendant qu’il prépare son antre. Nando avait beau avoir un caractère de merde, cela ne l’epêchait pas d’être méticuleux dans ce qu’il faisait et de respecter à la lettre les normes d’hygiène. A quoi bon percer quelqu’un à la va vite si c’était pour avoir mauvaise réputation par la suite et perdre ses clients ? … ses clients et ceux de son frangin Sangwoo qui s’occupait de la partie tatouage de leur salon, ironiqement appelé « BL’ink ».

Caché derrière un masque chirurgicale, ses yeux de chats se focalisaient sur la zone à percer qu’il nettoyait avec précaution tout en expliquant ce qu’il allait faire. « Respire profondément puis expire. Ne bouge surtout pas. » Au moins, là, elle ne parlait pas. Et quel bien cela faisait ! « Voilà, good girl. » commenta-t-il alors que la jeune femme versait quelques larmes de madeleine une fois l’aiguille passée. Rassurer la clientèle, la mettre à l’aise, c’était la clef pour la faire revenir et donc en sortir un max de frics. On avait beau dire des choses sur le jeune homme, s’il y avait bien une chose qu’il faisait à la perfection, c’était faire dépenser les gens. Et sa cliente au camaïeu de rose était clairement le genre de nana à dépenser tant que l’on lui demandait. « ça va ? T’as pas le sang qui pulse trop au niveau d’la tête ? Pas de vertige ? » demanda-t-il en lui indiquant de rester assise. Ouais vu la gueule de la nana, mieux valait attendre un peu avant de la laisser se lever. « J’vais te chercher un verre d’eau. Attends, je vais baisser le siège, remonte tes genoux. Ça va faire remonter le sang au cerveau. » … encore fallait-il qu’il y ait un cerveau. La poupée qui parle l’appela avant qu’il s’éloigne pour lui chercher à boire : « Merci, t’es vraiment super gentil comme perceur. » lui dit-elle sans même se douter du genre d’énergumène à qui elle avait à faire. Il se contenta de lui lancer un clin d’œil et un petit sourire malicieux puis s’éloigna tranquillement.

Dommage qu’elle parle, j’me la serrais bien tapée en fait.

♠ ♠ ♠

La journée s’étant plutôt bien passée – la princesse lui ayant bien entendu laissé son numéro sans même penser au fait qu’il ait déjà toutes les infos sur elle grâce à sa fiche remplie avant de la percer – Nando rejoint tranquillement son frère qui se trouvait encore dans la partie tatouage de leur établissement. Le lieu avait de quoi attirer une clientèle variée et nombreuse, et le fait que les deux hommes soient plutôt charmants avait bien évidemment son importance. Nombreux étaient celles et ceux qui revenaient pour avoir une chance de décrocher le gros lot avec l’un d’eux… chose plutôt facile vu leur capacité à se faire tout ce qui bougeait. Le business étant florissant, sans non plus être extrême vu la taille de leur boutique qui restait discrète, il leur était aisé de dissimuler le fait que ce lieu appartenait en réalité à leur employeur aux idéaux douteux et extrêmes… quel employeur ? HYDRA bien évidemment. Autant qu’il s’en souvienne, l’idée avait germé dans la tête de son frère Sangwoo – à qui on reconnaissait souvent un intellect certain – et avait été soutenu par plusieurs de leurs mentors dans l’organisation. Les deux coréens faisaient ce qu’ils aimaient et pouvaient recueillir des informations cruciales tout en pouvant continuer leurs missions d’infiltration et de manipulation habituelles. Joindre l’utile à l’agréable.

Attendant Sangwoo près du comptoir où il prenait généralement les rendez-vous, Nando feuilleta l’album concernant les photos des tatouages créés par son colègue. Absent, il tournait doucement les pages, habitué à voir ces images qu’il connaissait par cœur. Les premières et dernières photos étaient d’ailleurs celles de ses propres tatouages, réalisés par son frère au fil des ans. Premier cobaye de l’apprenti tatoueur, il avait toujours accepté de donner son corps pour qu’il y réalise des tatouages divers. Il fallait dire que le jeune homme avait un don certain dans le dessin et savait manier l’aiguille avec talent. Que de souvenirs.

Au bout de vingt minute d’attente, le tatoueur montra enfin le bout de son nez. Une bouille qui ne manquait jamais de faire craquer Nando qui lui aurait bien sauté dessus directement mais le coréen se retint et lui adressa un large sourire et un coucou de la main. Après avoir était informé que son frère était occupé avec un tatouage pendant l’heure à venir, Nando quitta tranquillement le salon BL’ink et rejoint leur appartement tout en écoutant de la musique via son portable.

Balançant ses affaires dans un coin de la pièce, sans se soucier du bazar qu’il pouvait bien créer, Nando se dirigea rapidement vers le frigo pour y attraper une bière et de quoi grignoter. Décapsulant la bouteille à l’aide sa bague-décapsuleur, il s’installa dans le sofa confortable et posa ses pieds sur la table basse où traînaient des feuilles à rouler et des restes de tabac. Ouais, faudrait peut-être qu’il pense à nettoyer ça ‘tain. songea-t-il en prenant quelques gorgées de bière. Sans réellement savoir pourquoi, son humeur pourtant joviale en arrivant s’assombrit doucement. Une fois sa boisson finie, le coréen entreprit de se faire couler un bain – protéger la nature et économiser l’eau ne faisant clairement pas partie de ses priorités – et s’y installa tranquillement. L’eau chaude censée le détendre, sembla cette fois-ci absorber sa bonne humeur.

Se laissant glisser dans la baignoire, l’eau au niveau du nez, il ferma doucement les yeux, se sentant la soudaine envie de disparaître. Ne cherchant même pas à lutter contre ce flot de pensées négatives, Nando se retrouva prit d’un moment de panique. Pourquoi ? Même lui ne le savait pas et pourtant, ici, dans cette salle de bain, cet appartement plein de souvenirs positifs, il se sentait soudain oppressé et si seul. Pris d’une crise de colère, il tapa du poing dans l’eau puis frappa le mur de sa main gauche. Un cri de rage lui échappa alors que des larmes de colère commençaient à couler sur ses joues crispées par ce sentiment aussi brutal qu’irrationnel. L’eau s’agitait, suivant ses mouvements saccadés, finissant par sortir de la baignoire et atterrissant sur ce sol fait de carrelage. Sortant de la baignoire sans réellement être conscient de ses actes, il entoura son corps d’un large drap de bain et se recroquevilla contre la baignoire, le regard perdu et sa bouche incapable de prononcer autre chose que ces quelques mots : « Sale traître. »
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Nando Blink - This love is another name for the devil   Jeu 22 Juin - 14:22

Fais moi des bébés
Revenir en haut Aller en bas
avatar


1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Objet magique: Lauren s'est vu remettre un collier. Sa mère l'avait gardé jusqu'à ce qu'elle atteigne sa majorité. C'est un tour de cou avec une pierre rouge au milieu. Semblable à celle sa soeur : Elsa. Sauf qu'elle lui confère un pouvoir de guérison. Autant sur elle que sur les autres. Le collier sert également à la prévenir en cas de danger : comme l'approche d'une créature obscure par exemple. Elle scintille et émet un son quand c'est le cas.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Jin/Junno
285
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nando Blink - This love is another name for the devil   Jeu 22 Juin - 14:30

Re-bienvenu parmi nous et éclate toi bien avec ce nouveau perso hâte devoir ce que vous avez préparé en rp
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Hill
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Aucun pouvoir, mais elle est une excellente combattante à mains nues. C'est une experte dans le maniement des armes à feu et des armes blanches. Elle se débrouille aussi très bien dans le piratage des ordinateurs.
Casey, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary
773
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nando Blink - This love is another name for the devil   Jeu 22 Juin - 14:31

On a gagné! On a gagné!

Recoucouuuuuuu! J'aime le pouvoir :cute:

Amuses-toi bien avec lui :D
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Nando Blink - This love is another name for the devil   Jeu 22 Juin - 14:33

Sangwoo : Où tu veux, quand tu veux

Merci les filles !!
Revenir en haut Aller en bas
Albert D. MoonHumain modifié
avatar


James Park
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
Absorption vitale / Absorption de pouvoir.
Il peut plonger quelqu'un dans le coma s'il ne fait pas attention, c'est pour ça qu'il porte des gants et qu'il refuse qu'on le touche. De même pour les pouvoirs. Il se retrouvé doté des pouvoirs d'une personne, privant celle-ci de ses dons momentanément.
Jessica Drew, Gabriel, Marc, Kurt & Lorna
604
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nando Blink - This love is another name for the devil   Jeu 22 Juin - 19:57

Je savais que tu céderais Re-bienvenue !

Par contre * va mettre ses persos à l'abri *

___


Tu veux voir mes jolis badges ? :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Agent 13 mais Peggy ou Agent Carter suffiront
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Peggy n'a pas de pouvoir à proprement parlé mais elle maîtrise les arts martiaux, sait tirer avec une arme, parle français et anglais, sait manipuler les mots à son avantage et est une experte en stratégie.
662
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nando Blink - This love is another name for the devil   Jeu 22 Juin - 21:16

rebienvenue ! (même si bouh, HYDRA !)
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Nando Blink - This love is another name for the devil   Jeu 22 Juin - 21:25

@Aya : Merchiii What a Face *mate ses persos de façon carrément pas discrète*

@Peggy : Hydra a des choses intéressantes tu sais, comme... moi
Revenir en haut Aller en bas
Loki OdinsonAsgardien
avatar

Past



Present


God of mischief
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
# Métabolisme supérieur à celui des humains
# Métamorphose, vol, projection astrale, réarrangement moléculaire, décharge d'énergie, projections d'illusions, télépathie, hypnose, téléportation
# Résistant à la glace
# Ralentissement du vieillissement
# Sorcier
# Vision accrue
Nicholas S. Frances - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts
1776
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nando Blink - This love is another name for the devil   Jeu 22 Juin - 21:30

Re-bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quake
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
INHUMAINE
- Capable de générer des ondes sismiques/vibratoires

SHIELD
- Combattante surentraînée
- Tireuse d'élite
- Hackeuse
Aelys Cantela & Nikki Ren & Erica Shaw & Alice Warren & Santana Carpenter & Gwen Stacy
403
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nando Blink - This love is another name for the devil   Jeu 22 Juin - 21:49

Re-bienvenue par ici, c'est bien d'avoir craqué pour un DC, c'est la preuve que tu as bien sombré pour HOM :cute:
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Nando Blink - This love is another name for the devil   Jeu 22 Juin - 22:15

Merci Loki !!

Daisy, c'est bon de perdre des fois eheh.
Revenir en haut Aller en bas
Seth KroegerHumain modifié
avatar

Mr. Tourment
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Psychométrie : ce pouvoir est la capacité de voir les particularités de l’histoire d’un objet et celles de son propriétaire uniquement en lui touchant ou en le regardant. Il ne maîtrise pas vraiment ce pouvoir, il arrive seulement à l’activer s’il touche l’objet, contrairement au visuel où il n’a aucun contrôle.

Hypnose : ce pouvoir consiste bien entendu à soumettre des idées à l’esprit de quelqu’un pour que ce dernier les réalise. Cependant, il doit avoir un regard bien ancré dans celui de son cobaye pour que cela fonctionne. Son contrôle a certes quelques limites pour l’instant puisque ça maîtrise n’est pas parfaite ; Parfois, l’hypnose se dissipe sur la personne visée, mais elle reste néanmoins sans souvenir, ce qui est pratique pour ses mauvais coups.
Savannah
134
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nando Blink - This love is another name for the devil   Dim 25 Juin - 2:54

Re-bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Nando Blink - This love is another name for the devil   Dim 25 Juin - 12:44

Re bienvenue sur le forum Smile

Amuse-toi bien avec ce nouveau perso
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Nando Blink - This love is another name for the devil   Dim 25 Juin - 14:30

MERCI VOUS DEUX Je compte bien m'éclater avec ce perso, ça c'est sûr !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
-
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
88
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nando Blink - This love is another name for the devil   Lun 26 Juin - 17:17

FÉLICITATIONS

you are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!


Heureusement que cette fille en rose bonbon ne lit pas dans les pensées, dis En tout cas, ravie de voir que tu as cédé à l'appel du DC What a Face
Tu connais déjà la maison, je ne t'apprends rien Juste, tiens ta chaudière loin de mes persos steuplé Bref, amuse-toi bien avec Nando


Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler! Essaie de faire un petit résumé de ton personnage dans la partie prévue à cet effet pour faciliter l'échange d'idées. Si tu es un peu perdu n'hésite pas à faire un tour dans la partie I need a hero. Si tu souhaites t'inscrire au loto du RP, tu n'as qu'à t'inscrire! Un partenaire et un sujet te seront donnés! Tu peux aussi créer un scénario. Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur House of M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
 
Nando Blink - This love is another name for the devil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premier love....
» Love me tender
» [O'Faolain, Nuala] Best Love Rosie
» I love you Phillip Morris de Glenn Ficarra et John Requa
» [Film] Love Actually

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: Fiches de présentations-
Sauter vers: