Partagez | 
 

 What's wrong with you? To help you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Objet magique: Lauren s'est vu remettre un collier. Sa mère l'avait gardé jusqu'à ce qu'elle atteigne sa majorité. C'est un tour de cou avec une pierre rouge au milieu. Semblable à celle sa soeur : Elsa. Sauf qu'elle lui confère un pouvoir de guérison. Autant sur elle que sur les autres. Le collier sert également à la prévenir en cas de danger : comme l'approche d'une créature obscure par exemple. Elle scintille et émet un son quand c'est le cas.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Jin/Junno
272
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: What's wrong with you? To help you   Jeu 22 Juin - 16:56

: What's wrong with you? To help you
Ethan & Lauren
••••

Il y avait des jours plus compliqué que d'autre. A l'hôpital, c'était un peu le jour et la nuit. Autant, ça pouvait être approximativement tranquille. Autant, ça pouvait vite devenir le gros bordel. En l'espace de quelques heures à peine, la salle d'attente s'était considérablement rempli. Médecins, infirmières, chirurgiens, internes, externes. Tous étaient sur le pied de guerre. Sans parler du standard qui recevait de nombreux appels. Certains pour des malaises en tout genre. Par cette chaleur, ce n'était guère étonnant. D'autres pour des soins beaucoup plus grave. Comme un arrêt cardiaque ou un accident de voiture par exemple.

Lauren avait commencé son service, il y avait quoi : trois heures environ. Et elle se sentait déjà épuisée. D'autant plus qu'un scandale avait éclaté au sein du service. Cela s'était produit quelques mois auparavant or, l'affaire était toujours trainé en justice. Une bien triste histoire qui pouvait arriver à n'importe qui. Une femme était arrivé pour une bronchite. Rien de plus banal pour l'équipe hospitalière. Un médecin l'avais pris en charge. Avec un externe. Ethan Ezel. Ce dernier avait bien fait les choses. Il avait suivi la procédure à la lettre et s'était même vu félicité par son superviseur. Toutefois, la patiente avait présenté des symptômes plus grave. Elle s'était soudain senti très mal et avait succombé d'une crise cardiaque quelques heures plus tard.

La mort d'un patient était toujours difficile à encaisser. On apprenait au fil des années à passer outre. A ne pas se laisser absorber par la douleur et la culpabilité qui allait avec mais parfois, c'était plus difficile à faire qu'à dire. Toujours était-il que les policiers étaient venu arrêté le médecin en question. Apparemment, une erreur médical s'était produite, ce qui avait mené le décès de la femme. Meurtre involontaire, risque d'emprisonnement.  Bref, véritable coup dur pour l'hôpital qui connaissait bien le médecin en question. Un homme simple, gentil, serviable et compétent. Qui avait toujours fait passer ses patients avant lui.

La jeune interne espérait que la justice ne soit pas trop dur avec lui. D'après les dernières nouvelles, il était suivi par un avocat. Peut-être ce dernier allait-il pouvoir l'aider et atténuer sa peine. Bien décidé à prendre une petite pause, histoire de souffler un peu et envoyer un message à Katsu, Lauren salua l'une des standardises et se dirigea cette fois vers la salle de repos, où était disposé pour les employés : café, sièges, lit. De quoi bien se reposer pour rester opérationnel.

Personne. Tout en envoyant son message, la jeune interne appuya sur le bouton de la cafetière. Elle s'apprêta ensuite à aller s'allonger quand la porte s'ouvrit, laissant apparaitre un visage familier. Un sourire étira ses lèvres en le voyant. Gobelet en main, elle salua le nouveau venu par une bise puis murmura, d'une voix légèrement fatigué mais toujours aussi douce :
- Ethan ! Tu vas bien? Tiens, si tu veux te servir en café, je viens d'en préparer un. Normalement, il devrait être buvable.

Elle marqua un silence, s'asseyant finalement sur le canapé où elle s'y installa confortablement en croisant ses jambes. Ça faisait un moment qu'ils se connaissaient. Lauren était déjà interne quand ce dernier avait commencé sa formation. Elle l'avait prit d'ailleurs sous son aile. Car il avait beaucoup de potentiel. Il pouvait devenir un bon médecin. Elle en était convaincu et elle essayait de l'aider au mieux à réussir sa quatrième année, avec l'objectif de le voir gravir en échelons.

Tout en portant son café à ses lèvres, Lauren l'invita à s’asseoir à côté d'elle, lui demandant presque aussitôt :
- Alors, qu'es-ce que tu racontes de beau? Je ne t'ai pas encore croisé de la journée.


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
N'en a pas. Ce qui est assez triste puisque c'est bien le seul.
James B. Barnes
261
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: What's wrong with you? To help you   Sam 1 Juil - 23:29



❝ What's wrong with you? To help you❞
Lauren & Ethan

Parfois, Ethan se demandait pourquoi il avait voulu devenir médecin. C’était quelque chose qu’il avait toujours voulu faire. Aider les autres, soigner physiquement et psychiquement les gens étaient quelque chose qu’il aimait faire. Et pratiquer ce genre de choses tous les jours ne lui posait absolument pas problème. Mais parfois, Ethan se demandait si c’était réellement une bonne chose. Surtout quand le résident avec lequel il travaillait ce jour lui criait dessus toutes les cinq minutes parce qu’il était trop stressé pour lui dire les choses calmement. S’il n’était pas capable de rester calme dans des situations calmes, que faisait-il ici ? Ethan était quelqu’un de calme par nature. Il ne s’énervait que rarement et gardait son calme en toutes circonstances. Sauf quand cela concernait les jumeaux et Casey. Là, il avait tendance à s’énerver fortement. Surtout quand ces derniers débarquaient à moitié morts à l’hôpital. Ce qui était bien sûr arrivé. Il n’avait jamais vu aussi rouge de toute sa vie. Entre Max qui disparait pendant des mois, Spencer qui devient… plus Spencer et Casey qui suit sa bien aimée, Ethan avait vécu des moments pleins de stress ces derniers mois. Mais ce n’était pas pour autant qu’il hurlait sur ses collègues ou sur les infirmières qui travaillaient avec lui.

Un soupir passa la barrière de ses lèvres alors qu’il enlevait les gants qu’il avait enfiler quelques minutes auparavant pour faire un pansement à une femme qui s’était cassé la binette dans la rue. Le résident avait fait les points la mine renfrognée et avait laissé Ethan terminer. Ce qui n’était pas plus mal puisque cela évitait qu’il ne lui casse les pieds plus qu’il ne l’avait fait pour des broutilles. Parce que c’était clairement des broutilles. Mais soit. Il allait laisser couler. Parce que de toute façon, il n’obtiendrait pas raison. Pas avec lui et pas après ce qu’il s’était passé quelques mois auparavant. Il avait parfois l’impression d’avoir une étiquette collée à vie sur le front. Ce qu’il comprenait. Un patient était mort et un médecin avait été arrêté par les autorités pour homicide involontaire. Il avait essayé de l’aidé, lui avait présenté un avocat mais les choses étaient toujours au même point. Du moins, c’était l’impression qu’il avait. Il avait refait quelques gardes au dispensaire depuis l’incident. Mais jamais serein et il essayait d’éviter le service. Il savait qu’il ne pouvait pas le faire indéfiniment mais la technique marchait pour l’instant alors il n’allait pas se plaindre.

Quand il eut terminé de remplir les papiers, de nettoyer sa paillasse et de discuter un peu avec la patiente, Ethan prit la décision de prendre une pause. Bien méritée ou pas, il avait besoin d’une pause. C’est pour cela qu’il se dirigea vers la salle dédiée à cet effet. Lorsqu’il poussa la porte, l’étudiant eut la surprise de trouver Lauren à l’intérieur. Un sourire s’installa sur ses lèvres alors que cette dernière le remarqua. Les mains dans les poches, Ethan se dirigea vers la machine à café d’un pas décidé. Bon ou pas, il avait besoin de caféine.

- Ça peut aller, déclara-t-il alors, répondant à la question de l’interne. Toi ?  Et ne t’inquiète pas pour le café, bien fait ou pas, le truc qu’ils nous donnent dans cet hosto ne peut pas être qualifié de café décent, plaisanta-t-il alors qu’il se servait un gobelet et qu’il mettait deux sucres à l’intérieur du liquide noir.

Quand il se retourna, la jeune femme était assise sur le canapé et l’invitait à la rejoindre. Ce qu’il fit sans demander son reste. Tout moment assis devait être chéri avec amour. Il se laissa plus tomber sur le sofa qu’il ne s’y assit avant qu’il ne s’adosse contre le bras, une jambe pliée sous lui et une autre posée au sol.  Lauren et lui travaillaient souvent ensemble et le fait que la jeune femme l’ait pris sous son aile avait facilité le contact. Il lui en était vraiment reconnaissant et appréciait beaucoup l’interne qui se trouvait devant lui.

- Je suis collé aux basques de Marck aujourd’hui, tu peux difficilement me voir quand c’est le cas, rigola-t-il doucement alors qu’il avalait une gorgée de café. Il passe son temps à me crier dessus et à hurler que je n’arrive à rien, continu a-t-il avec une grimace. Forcément, quand on me souffle dans l’oreille et qu’on m’arrête toutes les dix secondes, je n’ai pas le temps de faire quoi que ce soit…

De mauvaises fois ? Peut-être. Mais Marck était un abruti. De son point de vue du moins et peut-être qu’il n’aurait pas dû en parler à Lauren mais tant pis. Ce qui était fait, était fait.

- Et toi ? T’es où aujourd’hui ? T’as fait des trucs chouettes ? demanda-t-il en relevant les yeux vers la brune.




© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar


1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Objet magique: Lauren s'est vu remettre un collier. Sa mère l'avait gardé jusqu'à ce qu'elle atteigne sa majorité. C'est un tour de cou avec une pierre rouge au milieu. Semblable à celle sa soeur : Elsa. Sauf qu'elle lui confère un pouvoir de guérison. Autant sur elle que sur les autres. Le collier sert également à la prévenir en cas de danger : comme l'approche d'une créature obscure par exemple. Elle scintille et émet un son quand c'est le cas.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Jin/Junno
272
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: What's wrong with you? To help you   Lun 21 Aoû - 19:13

: What's wrong with you? To help you
Ethan & Lauren
••••

Se laissant aller à ce moment de détente, Lauren porta son gobelet à ses lèvres. Le goût amer du café coula doucement dans sa gorge. Elle en but encore quelques gorgées. Puis, ferma brièvement les yeux pour les reposer un peu avant de reporter toute son attention sur Ethan qui se dirigeait d'un pas décidé vers la cafetière.

Ce dernier lui répondit que ça pouvait aller. A ses dires, la jeune interne haussa les sourcils. Peut-être avait-il besoin d'en parler? De se confier? C'est vrai que ce dernier avait une petite mine. Il semblait passé une sale journée et la lassitude se lisait clairement sur son visage fatigué. Et puis. Il ne fallait pas oublier ce qu'il lui était arrivé. Il devait encore se sentir coupable pour la patiente. Coupable pour le médecin qui s'était vu arrêté quelques mois plus tôt.

Or, il n'avait pas à culpabiliser. Lauren connaissait Ethan et savait qu'il allait devenir un excellent médecin. Il avait toutes les qualités pour. Bien décidé alors à jouer le rôle de l'oreille attentive, Lauren s'apprêta à le questionner quand sa remarque sur le café la fit sourire. Un rire amusé s'échappa de ses lèvres et elle ajouta, lançant à son ami un regard complice :
- Et encore, on a de la chance de ne pas goûter les "merveilleux" petits plats industriels qu'on donne tout les jours aux patients. Quitte à choisir, je crois que je préfère le café.

Et c'était peu de le dire. Entre la cafétéria de l'hôpital qui n'était franchement pas terrible et les plateaux envoyés dans la chambre des patients qui donnaient d'avantage envie de vomir que manger, ils n'étaient pas très bien lotis. Il n'était pas rare d'ailleurs que la jeune interne opte plutôt pour un bon sandwich acheté à la boulangerie du coin, histoire d'être sûr de ne pas tomber malade.
- Sinon, ça va, ajouta-t-elle dans un sourire en reportant sa boisson à ses lèvres.

Puis, elle l'invita à s’asseoir à ses côtés. Ethan la rejoignit. Lauren changea alors de position sur le canapé, pliant ses jambes et tournant le buste de telle manière à être plus ou moins face à lui. Puis, elle l'écouta parler, attentivement passant cette fois sa main sur le côté de sa tête pour la laisser s'y reposer. Juste un peu. Parce qu'elle sentait qu'elle avait quelques tensions malhabiles qui s'étaient installé de ses épaules à sa nuque. Au cause de la fatigue accumulé, probablement.

A la mention de Marck cependant, elle grimaça. Le pauvre. Ce dernier n'était pas des plus aimable. Parfois, on pouvait se demander si celui-ci était vraiment heureux dans sa vie. Il passait son temps à rouspéter, à angoisser et en matière d'amabilité, il était loin d'être un maître. Un léger sourire étira ses lèvres et elle hocha doucement la tête, ne pouvant que comprendre son calvaire. Tout en tenant son gobelet fumant, la jeune interna resta quelques instants silencieuse avant de murmurer, d'une voix compatissante.
- Mon pauvre. Oui, j'imagine. Marck est loin d'être le plus patient et le plus gentil ici.

Pour ne pas dire que c'était un réel connard. Même si elle le pensait pour avoir déjà eu quelques échanges houleux avec lui. Parce qu'il lui avait sorti quelques remarques désobligeantes sur l'homosexualité et sur le fait que ce n'était pas "sain". Elle lui avait alors balancé qu'elle sortait elle-même avec une femme et que justement, elle devait la retrouver pour une soirée romantique en prenant bien soin de faire quelques allusions sexuelles au passage. Histoire de lui faire hérisser les poils sans avoir à s'énerver. Non parce qu'elle avait beau être douce, gentille, toujours à l'écoute, cela ne voulait pas dire qu'elle se laissait marcher sur les pieds. Le côté Bloodstone, assurément.
- Comment ça se fait qu'on t'a mis avec lui? En général, il refuse catégoriquement d'avoir quelqu'un dans les pattes.

Un silence passa au terme duquel Ethan finit par lui demander où elle était aujourd'hui. Tout en se repositionnant sur son siège, Lauren but une gorgée de son café avant de reprendre, calmement. Non sans pousser un léger soupir.
- Oh et bien, avec le monde qu'il y a aujourd'hui, j'ai passé mon temps à courir dans les couloirs. Un patient s'est présenté à l'accueil avec une plaie ouvert à l'avant-bras. Une partie de bricolage qui a mal tourné. Je lui ai donné les premiers soins et m'ont appeler ensuite pour poser un plâtre à une jeune fille qui s'est cassé le poignet lors d'une partie de basket. La routine quoi !

Tout en achevant sa phrase, Lauren laissa échapper un petit rire. Et termina sa boisson avant de rajouter aussitôt, une idée lui traversant soudain l'esprit.
- Je pourrai peut-être demander à l'un de nos supérieurs que tu viennes avec moi pour le reste de la journée. Avec le monde qu'il y a de toute façon, toute aide sera la bienvenue. Comme ça, tu ne seras pas obligé d'avoir à te coltiner Marck plus longtemps. Qu'es-ce que tu en penses?




••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
 
What's wrong with you? To help you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Why torture is wrong, and the People Who Love Them
» [RESOLU] Wrong device ID
» Wrong Turn 3 : Left for Dead (2009, Declan O'Brien)
» Wrong Turn 4 (2011, Declan O'Brien)
» Wrong Turn 7 (2017, ???)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: HAMMER BAY :: Centre-ville :: Hammer Bay hospital-
Sauter vers: