Partagez | 
 

 Aelys | I thought I knew everything

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aelys CantelaHumain modifié
avatar

Moodybloon
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Chamane :
- Perception extra-sensorielle
- Visions en lien avec le monde des morts et des vivants
- Connaissance très aiguisée des plantes pour filtres et potions.

Vampire
- Force surhumaine
- Guérison rapide des blessures
- Transformation en loup et chauve-souris
- Hypnose des humains sur quelques secondes
- Ne vieillit pas et garde une apparence de jeune femme de 27 ans



- Dépendante à sa soif de sang
- Ne peut affronter le soleil sans une potion particulière
- Aversion des signes religieux et de l'ail
- Peut-être atteinte par l'argent et le bois si son cœur est touché
- Ne peut entrer chez un humain sans y être invité
Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Erica Shaw / Alice Warren / Santana J. Carpenter
262
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Aelys | I thought I knew everything    Mar 27 Juin - 2:56

Aelys Cantela

Living an eternity is not that easy
28 ansMoodybloon
Mentaliste/MédiumThe Civilians
Ouverte d'esprit & CélibataireVampire

Pouvoirs -

Comme tout bon vampire qui se respecte, Aelys possède une force surhumaine dû à son statut de créature de la nuit. Elle est capable de porter un poids de 500 kg sur ses maigres épaules, ou encore de tordre une barre de fer entre ses mains à titre d'exemple. Ses blessures guérissent également plus vite que celles des humains, bien qu'elle ne puisse pas se régénérer à la manière d'un Wolverine ambulant. En tant que vampire, Aelys ne vieillit plus et conserve l'âge apparent qu'elle avait lors de sa transformation. Seuls ses crocs de vampire la distingue véritablement des humains normaux, du moins en apparence.
Avec le temps et l'expérience, Aelys aura appris à maîtriser les pouvoirs surnaturels qui accompagnent ceux précédemment cités. Elle est donc capable de prendre la forme d'une chauve-souris ou d'un loup, privilégiant notamment cette dernière forme, tout en conservant son intelligence normale. Le temps de quelques secondes, la jeune femme est également capable d'hypnotiser un humain.

Malgré les nombreux avantages que semblent comporter cette situation, Aelys souffre de nombreuses faiblesses.
En tant que vampire, elle ne peut se passer d'une soif de sang très prenante. Chaque nuit ou presque, elle doit se nourrir. Si elle a su contrôler sa soif grâce à une puissante volonté, elle reste dépendante du sang. Elle privilégie le sang animal, mais cela assouvit moyennement sa soif, puisqu'il est préférable, afin qu'elle conserve ses forces et son statut, de consommer du sang frais humain.
Egalement, en tant que morte-vivante, la jeune femme ne peut s'exposer au soleil. Toutefois, grâce à son statut de chamane, elle aura trouvé le moyen de défier cette condition et de pouvoir survivre sous la lumière du jour. Néanmoins, il est préférable qu'elle ne joue pas trop avec le feu.
Elle ne peut également entrer dans la demeure d'un humain si elle n'y a pas été invité. Tout comme ses confrères et consœurs de la nuit, elle possède une aversion particulière envers l'ail et les symboles religieux, qui peuvent suffire à l'éloigner de toute personne portant de tels signes et éléments sur elle. Elle peut également être vulnérable à l'argent et au bois si on perce son cœur avec.

En sa capacité de chamane, Aelys possède une perception extra-sensorielle. Elle souffre de visions, c'est à dire voit des choses, en rapport avec le monde de l'au-delà, qui les relie au monde des vivants. Elle possède également une connaissance très poussée sur tout ce qui touche aux plantes et qui lui permet de réaliser des filtres et potions accroissant ses visions ou guérissant des blessés, entre autres possibilités.



Souhait

Le souhait le plus cher d'Aelys est évidemment que son village ne soit jamais détruit, qu'il n'ait jamais été attaqué par une meute de loups.
Elle aurait voulu ne pas fuir comme une lâche et encore moins succomber à ses blessures après avoir été mordue à plusieurs reprises par un vampire. Oui, son vœu le plus cher aurait été de ne jamais devenir un monstre dépendant d'une soif de sang incommensurable.
Elle aurait tout simplement voulu être la chamane qu'on attendait d'elle et pouvoir s'occuper des siens, les guider et les aider comme il se doit.

Emergence

Que ce soit en vagabondant dans les rues ou en se laissant bercer par les bras de Morphée, Aelys se perd dans un autre monde. Ses rêves se mélangent à des scènes passées qu'elle ne peut parfaitement maîtriser, et elle a l'impression de se tromper de monde. Les voix de ses amis s'entremêlent à d'autres voix, dont elle ne peut associer des visages certains. Quelque chose, autre part, appel son esprit à se reconnecter à la réalité, mais elle ne peut comprendre ni répondre à cet appel en question. Alors, elle émerge,
de ses rêves, de ces scènes à moitié-éveillée, pour se concentrer à nouveau sur le monde qui l'entoure, sur Genosha.



Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ?
Dans ce monde, comme dans un autre, tout est possible. J'en suis persuadée, et quand bien même on me donne un air loufoque, je reste convaincue qu'il existe des capacités qui nous sont attribuées et qui nous dépassent. Je communique avec les esprits, j'accompagne les âmes perdues. Pourquoi ne pourrais-je croire en des pouvoirs qui semblent bien plus grands que l'humanité seule ?

Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?
J'ai pu y assister, une fois ou deux. Les rafles s'effectuent dans une violence qui m'interloque, bien que je sens chez certains gardes que tous ne sont pas convaincus par leur métier. Sans me l'expliquer.
Toutefois, bruit de couloir véridique ou non, il est évident que cette garde cherche quelque chose. Est-là pour nous protéger ? J'en doute grandement. Plutôt pour nous préserver d'un secret qui pourrait nuire à tous.

Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?
Étrange question qui attend une réponse bien trop précise pour que je puisse en être certaine. Ce que je fais m'a toujours fasciné, me permets d'être utile et de faire quelque chose de bien pour les autres. Je ne me vois aucunement changer de vie. J'accompagne et j'accepte qui souhaite être sur mon chemin, et rien au monde ne me dissuaderait de changer d'attitude. Ma vie actuelle est parfaitement logique et je ne rêve nullement d'être quelqu'un d'autre.


Pseudo

Renescence

sexe/age

F/Bientôt 21 piges

pays

Frankreiiiich

DC

Que des dames désormais

personnage marvel, scénario ou inventé

Inventé et scénario officieux

niveau d'émergence

2

niveau de maitrise

2

Désirez-vous un parrain/marraine

Nah ça devrait le faire, je harcèlerai Lena >>>

vous nous avez connu...

Y a tellement de voix dans ma tête, j'vais dire par moi-même désormais

un dernier aveu

Vous êtes les meilleurs
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Aelys CantelaHumain modifié
avatar

Moodybloon
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Chamane :
- Perception extra-sensorielle
- Visions en lien avec le monde des morts et des vivants
- Connaissance très aiguisée des plantes pour filtres et potions.

Vampire
- Force surhumaine
- Guérison rapide des blessures
- Transformation en loup et chauve-souris
- Hypnose des humains sur quelques secondes
- Ne vieillit pas et garde une apparence de jeune femme de 27 ans



- Dépendante à sa soif de sang
- Ne peut affronter le soleil sans une potion particulière
- Aversion des signes religieux et de l'ail
- Peut-être atteinte par l'argent et le bois si son cœur est touché
- Ne peut entrer chez un humain sans y être invité
Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Erica Shaw / Alice Warren / Santana J. Carpenter
262
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aelys | I thought I knew everything    Mar 27 Juin - 2:59

Before Genosha

we all have to start somewhere
La jeune femme qui traîne des pieds en se tenant les épaules ne sait pas où elle va. Elle est seule au monde, sans rien ni personne pour la soutenir, la rassurer alors qu’elle venait de rencontrer l’horreur à l’état pur. Ses yeux sont écarquillés, mais pourtant épuisés, tandis qu’elle avance sans savoir où aller. A quoi bon se poser la question, alors que sa vie ne tient plus qu’à un fil, et elle le sait parfaitement. Elle a échappé à une mort certaine, seulement pour mourir dans un coin en solitaire, il n’y avait aucun doute à avoir. Ses blessures sont vilaines alors qu’elle prend à peine le temps de s’arrêter pour se reposer. Il faudrait qu’elle les bande, qu’elle reprenne son souffle. Mais elle ne veut plus être hantée par ces visions d’horreurs sans nom. Le temps s’écoule, en secondes, en minutes, en heures peut-être, mais elle ne réalise pas. Elle ne réalise rien, trop hébétée par les derniers événements qui vont bientôt mettre un terme à sa vie. Elle s’accroche, sans savoir pourquoi, se sachant seule survivante d’un massacre sans nom. Sa mère s’est fait déchiqueter sous ses yeux, et elle n’ose imaginer le sort qui a été réservé à sa meilleure amie. Elle a prit ses jambes à son cou quand les animaux étaient trop occupés à se partager d’autres victimes à coups de crocs féroces, et s’était précipitée hors du village. Elle était pathétique, sa fuite correspondant à un mélange étrange, rampant à moitié, ses jambes s’entrechoquant quand elle tentait de se relever pour se donner de la force et de la vitesse. Désormais, son souffle est encore court, et saccadé. Un son rauque émane de sa gorge, et elle tousse, crachant du sang sans prendre la peine de s’essuyer la bouche. Elle va mourir, encore une fois, elle le sait bien, et elle est prête à accueillir son sort sans mot dire.

La fille de la chamane du village n’a rien pour se permettre d’éviter un tel destin. Ses potions, et les ingrédients nécessaires à celles-ci sont hors de portée maintenant. A vrai dire, tout est à distance de la jeune femme, qui finit bientôt par poser genou à terre. Elle est épuisée, ses épaules se soulèvent en des soubresauts violents, la forçant à planter les ongles de ses deux mains sales et ensanglantées dans le sol, dans la terre. Ses vêtements sont déchirés, et les trous permettent d’apercevoir, à travers un rouge sombre qui goutte, les blessures qui ont balafré ce corps si pur et innocent de la jeune femme. Des marques de griffures, et des morsures dont la profondeur pose question, imprègnent désormais ce petit bout de femme à l’aspect si frêle. Ses côtes lui font mal, ses bras tendus qui s’accrochent désespérement au sol tremblent si fortement que bientôt elle lâche prise. Son menton heurte la terre dans un choc sourd et douloureux, et ses dents claquent, tandis que sa mâchoire réceptionne la chute à son tour. Ses jambes sont étalées, mais les membres gesticulent malgré eux, en un automatisme que la femme ne peut maîtriser. C’est devenu un pantin, une marionnette dont pourrait se jouer plus d’un visiteur et dont se régalerait certainement la meute qui avait massacré son village, si les loups avaient humé son odeur pour la poursuivre. Mais ce ne fut pas le cas, le festin qui leur était reservé ayant apparemment repu ces bêtes dont le souvenir repoussant suffisait à faire naître des larmes au coin des paupières de la blessée. Elle était si seule, dans ce monde si grand, si imposant. L’horizon s’étalait à perte de vue, malgré la présence de ténèbres encore bien discernables. Alors qu’elle attendait que le voile de la mort ne recouvre enfin son corps, elle se laissait aller aux remords. Elle n’aurait pas dû fuir, elle n’aurait pas dû écouter les protecteurs du village qui essayaient de créer une brêche, de détourner l’attention de leurs attaquants. Mais elle avait été faible, terrorisée, choquée. Elle avait regardé sa maternelle se faire manger alors que sa bouche dessinait un ô de surprise et d’horreur. Elle était restée figée, ses yeux brûlant de larmes, ses mains se serrant compulsivement sur ses genoux. Elle avait voulu se rouler en boule et hurler sa douleur, pouvoir faire son deuil. Eventuellement, elle l’avait fait, seulement pour mieux se protéger des attaques des bêtes restantes. Et finalement, celles-ci avaient abandonné leur proie quand des grognements indistincts avaient fait écho autre-part, permettant à leur victime de s’enfuir pendant qu’elle le pouvait encore. Et voici où elle en était, seule et esseulée, brisée.



Elle avait sombré dans l’insconcience depuis plusieurs minutes désormais, lorsqu’elle ouvrit brutalement les yeux. Elle n’osait plus bouger alors qu’elle sentait un poids peser sur son dos, et un reniflement répétitif résonner dans ses oreilles qui avaient cessé de bourdonner. La sueur perlait sur le front de la jeune femme alors qu’elle osait à peine relever le menton. Quelque chose, ou quelqu’un tant la forme de ce qui reposait sur son dos s’assimilait à une main avec de longs doigts, immobilisait presque involontairement la victime. Désormais, celle-ci avait les yeux grands ouverts et semblait avoir oublié son envie de mourir pour faire place à une attitude plus alerte. Des murmures aux paroles incompréhensibles et quasiment inaudibles suffirent à faire frémir la blessée qui n’aspirait désormais qu’à une seule envie : fuir. Encore une fois. Si cela était lamentable, la langue qui lécha le sang perlant d’une de ses blessures eut le don de conforter la jeune femme dans son idée. Rester là était un mauvais plan depuis le départ, et il fallait croire que la mort n’était pas tout à fait apte à l’accueillir. Son sang se glaçant, elle fut contrainte de supporter ces lappements incessants, le corps de son agresseur remontant lentement sur elle. Elle sentait les mains aux longs doigts effilés passer sur son corps pour se saisir de ses épaules, en un mouvement curieux et révulsant. Celle qui manquait de sombrer à nouveau se retenait de respirer, plus par peur de vomir que de vraiment se faire repérer. Elle avait peur, encore une fois. Peur pour sa vie, elle qui souhaitait tant mourir. Peur de finir déchiquetée comme sa maternelle, comme celle qui lui avait appris à aimer son prochain, à aider son village, à perenniser la tradition. Celle qui devait être chamane se maudissait désormais, pour être si impuissante. Elle n’était pas une guerrière, n’était qu’apte à aider les autres, ou du moins était en devenir pour en être capable. Mais au final, sa formation à peine terminée, elle n’avait tout simplement rien pu faire. Elle n’avait pas prévu cette attaque, n’avait pu prévenir les siens qu’il faudrait à l’avenir mieux se protéger. Si elle avait mieux agit, peut-être les esprits l’auraient-ils guidé, lui auraient permis de sauver les siens. Peut-être également que son destin ne consistait pas à demeurer au sein de son village. C’est une question qui aurait le temps de la tarauder plus tard, une fois sa transformation achevée. Car, bientôt, l’homme, ou le monstre qui pesait sur elle, planta ses dents aiguisées dans le cou de la jeune femme. Elle eut à peine le temps de hurler, surprise par l’assaut d’une absurdité grotesque. Quel genre d’homme se précipitait sur une femme sans défense pour se nourrir d’elle ? En un réflexe qu’elle ne saurait expliquer malgré ses nombreuses blessures, elle réussit à rouler et à se remettre sur le dos, s’engageant dans un combat acharné pour échapper à de nouvelles morsures. Le corps qui pesait sur elle était lourd, et elle n’arrivait à rien. Son poignet bloqua une nouvelle attaque, les sortes de crocs de la chose se plantant dedans pour la seconde fois alors qu’elle se tortillait vainement pour se reculer et se desserrer de la prise de son prédateur. Sa main libre empoigna bientôt de la terre dans sa paume qu’elle balança dans les yeux de son agresseur, qui poussa un grognement de frustration. Les genoux de la jeune femme se relevèrent au même moment et envoyèrent valser l’inconnu sur le sol, l’écartant temporairement de sa proie. Elle en profita. D’abord à genoux, la blessée se releva et se mit à courir, sans un regard en arrière. Ses pieds manquèrent presque à leurs fonctions, la retenant de justesse de s’enfoncer tête la première dans le sol alors qu’elle entamait une course effrenée. L’odeur du sang ancrée en elle, elle se savait poursuivie, et le prédateur trop peu agacé pour ne pas prendre part à une partie de chasse. Elle ne saurait jamais combien de temps elle a courut exactement. Elle ne saurait jamais à quel point elle aurait pu y passer si l’autre n’avait été forcé de reculer. Jamais, non jamais, elle ne saurait que pour une raison inconnue, un autre vampire s’était jeté sur son agresseur, interrompant sa chasse, voulant profiter de l’occasion pour le prendre par surprise et se débarrasser de son ennemi pour de bon. Non, la jeune femme ne le saurait jamais, et ne voudrait pas le savoir. Elle se contenterait donc de courir, encore et encore, jusqu’à l’épuisement, jusqu’à ce qu’elle finisse par trouver un abri de fortune et s’endormir, extunée comme jamais, et brisée pour la seconde fois en l’espace d’une nuit. Aelys, fille de chamane, allait désormais devenir une vampire, et sa transformation allait débuter dès cette nuit, qui touchait bientôt à sa fin.



Un geignement s’échappa des lèvres de la nouvelle Aelys, qui feula doucement de frustration, agacée. Elle avait l’impression que le soleil se moquait allègrement d’elle alors qu’elle ne pouvait, encore une fois, plus sortir de son abri de fortune. Depuis son agression qui avait donné lieu à sa transformation, en passant par sa douloureuse mort, elle n’avait eu de cesse de revenir sur ses pas et de devoir construire des petits abris temporaires, utiles quand la journée se déclarait et rappelait la jeune femme à l’ordre. Depuis qu’elle était née sous cette nouvelle forme, elle ne cessait de se haïr. Renoncer à cette seconde vie ne lui était plus venu à l’esprit, mais elle ne pouvait s’empêcher de se comparer au monstre qui lui avait valu de devenir une sauvage à l’état pur. De temps à autre, la jeune femme cherchait à percer sa propre peau de ses crocs discrets, qui ne se dévoilaient que lorsque la faim se faisait sentir. La faim… ou la soif. La vampire regrettait chacune de ses actions lorsque, la nuit, elle se mettait en chasse. Le genre humain n’était, fort heureusement, pas présent en ces contrées, et elle se rabattait sur les animaux, de pauvres bêtes innocentes qui n’avaient rien demandé à personne. Si seulement c’était des loups, elle aurait possiblement pu moins s’en vouloir. Mais elle n’avait encore jamais eu l’occasion de retrouver les monstres responsables de la perte de tout ce qui lui était cher, et devait se contenter de se supporter dans le dégoût le plus total. Pour autant, la jeune femme n’avait pas renoncé à sa vocation première. Elle était fille de chamane, et devait être chamane. Tel était son destin, sous cette forme ou sous une autre. Elle revenait donc progressivement sur son chemin tracé lors de ce fameux jour où elle n’avait cessé de courir, et désirait ardemment retourner au sein de son village. Elle s’était tellement culpabilisée, démoralisée et dépossédée de toute volonté, qu’il ne lui était pas venu immédiatement à l’esprit que d’autres avaient pu s’enfuir. Pendant de nombreuses semaines, elle s’était recroquevillée sur elle-même, cessant de se lamenter pour se nourrir lorsqu’elle ne pouvait plus lutter contre la soif. Dès que celle-ci était assouvie, elle reprenait ses plaintes, recouvrait sa haine, hurlait et pleurait jusqu’à ce qu’elle finisse par se lover sur elle-même et s’endormir, d’un sommeil lourd et long. Une nuit, pourtant, elle en avait eu assez. Son état, plus lamentable que jamais, ferait honte aux esprits de ses défunts proches, ferait honte à tous ceux qu’elle connaissait s’ils la voyaient ainsi. Dès lors, elle avait creusé, passé de longues heures à réfléchir, pour enfin se trouver une raison de vivre, d’exister en ce monde si sombre. Depuis quelques jours donc, elle avait ce fol espoir que de possibles survivants de l’attaque aient pu se réunir et reformer leur village, ce village si cher à son cœur. Alors, elle avançait, lentement mais sûrement, la nuit étant son meilleur allié, et n’attendait que ce moment tant attendu : celui où elle pourrait retrouver son environnement natal, ceux qu’elle aimait appeler son peuple il fut un temps et qui pourraient l’accepter telle qu’elle était, Aelys, chamane et vampire.



Les semaines s’écoulent, pour devenir des mois. Sans être capable de se protéger du soleil, la quête d’Aelys prend plus de temps que prévu. Son endurance est renforcée, pourtant, ainsi que son agilité et ses réflexes. Elle pourrait être plus rapide si elle se laissait totalement aller à sa nouvelle nature, mais elle se le refuse. La jeune femme tient à préserver son humanité, aussi puérile cette idée soit-elle. Sa transformation en vampire n’est pas aussi mythique que ce que prétendait les histoires qui ont pu lui être contées. Elle n’est pas devenu le monstre sanguinaire souvent dépeint dans d’anciens récits, mais elle n’est pas non plus devenue aussi invulnérable et invincible qu’on pourrait le croire. Les cicatrices de diverses morsures et griffures ornent son corps. Loin d’avoir été effacées par sa renaissance, Aelys a souvent l’impression qu’elles ressortent sur son corps, les traces étant d’une blancheur effarante comparé au reste de sa peau. Les deux marques qui la perturbent le plus sont, bien sûr, celles apposées sur son cou et son poignet. Elle ne sait vraiment pour quelle raison, peut-être par déni, mais la jeune femme couvre précieusement ces endroits là. Un tissu entoure son cou, à la manière d’un foulard des temps modernes, ce qui deviendra par la suite sa petite touche d’originalité. Quant à son poignet, son bras droit est entièrement recouvert par ses vêtements tandis que son bras gauche est délaissé, affichant presque fièrement les longs tracés sinueux infligés par les loups, revendiquant son étrange survie. Aelys a bien changé en ces quelques mois, et elle n’est plus la pathétique créature faible qui se roulait en boule et qui attendait la mort. Elle voue une hantise à ces créatures, ces loups qui n’ont rien des autres animaux, qui lui ont tout enlevé. Le jour où elle arrive enfin à son village, la vampire est presque déçue de n’y trouver aucun de ses anciens agresseurs. Aucun monstre n’est venu lui sauter à la gorge, aucune boule de poils n’a capté son regard et réveillé des pulsions sourdes en elle. Seule une vision horrifique a eu l’honneur de la mettre à genoux et de voir ses larmes couler une nouvelle fois, pour la première fois depuis de très longues semaines. Ses espoirs étaient vains, et ce ne sont que des ruines mêlées à des cendres qui accueillent son retour désormais tout le contraire de triomphant. Il lui faut du temps, de longues heures, de longues journées, pour se décider à achever son deuil entamé il y a trop longtemps de cela. Elle finit par récupérer quelques ingrédients rescapés du massacre pour les besoins de sa vocation, finit par embrasser la terre en remerciant sa famille, sa mère et Lena, pour le bonheur et l’amour qui lui a été procuré. Et enfin, elle se retourne, sans un regard en arrière, car plus rien ne l’attend ici-bas. Aelys doit aller de l’avant, et se faire une raison. Elle doit s’accommoder de sa nature et continuer à aller plus loin, même sans but précis. Elle sait que d’une certaine manière, les esprits veillent sur elle et la guideront, la mettant sur le droit chemin. Depuis sa transformation, depuis qu’elle a cessé ses complaintes, Aelys garde enfouie en elle de profondes croyances qui la maintiennent debout. Son destin l’attend, quelque part, autre-part. Ainsi soit-il.



Il faudra encore plusieurs semaines de marche à la jeune femme avant que le bout du tunnel ne se dévoile. Ses pas l’ont mené progressivement sur un terrain inconnu, mais jamais elle ne s’est questionnée. Elle savait se diriger là où bon lui semblait, là où elle le devait. La créature de la nuit qu’elle était devenue avait fini par trouver le moyen de contrer sa malédiction. Le jour n’était plus son ennemi alors que la chamane du villlage avait adapté sa vocation pour s’allier avec sa nouvelle nature. Elle trichait sur ce qu’elle était, et si elle regrettait amèrement d’en arriver là, elle ne pouvait faire autrement. Elle avait besoin, à défaut de rasassier éternellement sa soif, d’avoir le contrôle sur ce qu’impliquait sa nature de vampire. Les potions qu’elle ingurgitait ont pu voir une Aelys avancer en plein jour, et c’était une re-découverte de la vie pour la jeune femme. Tout n’était pas si sombre et si noir, et elle avait cette impression d’avoir mérité cette capacité à défier un sort qui ne lui était pas décerné à l’origine. Ainsi, elle humait les senteurs de la nature, savourant la rosée du matin dont la brume et la bruine lui caressait délicatement la peau, marchant sans vraiment regarder où elle allait. Son ouïe affinée finit toutefois par attirer son attention alors qu’elle détectait des présences non loin d’elle. Sa méfiance devenue naturelle lui faisait appréhender la confrontation qui n’allait pas tarder. Son instinct de prédateur lui disait de se jeter sur les silhouettes qui apparaissaient bientôt au coin de son œil tandis que son humanité lui intimait de jouer la prudence. Mais c’est le cœur d’Aelys qui la poussa à continuer son ascension à mesure qu’une ombre singulière se découvrait à ses yeux. Un sourire, pour la première fois véritablement franc et heureux, prit place sur ses traits pâles et fatigués alors qu’elle retrouvait enfin sa moitié. « Lena… ». Sa meilleure amie, sa presque sœur, celle dont le sort incertain n’avait cessé de remuer ses entrailles, se précipitait sur elle. Ecartant les bras, elle se mit à courir pour la rejoindre à mi-chemin alors qu’elle refermait ses mains sur son dos, dans une étreinte attendrissante. Enfin, Aelys se sentait complète, enfin elle avait retrouvé un bout d’elle-même, une partie de son âme pourtant damnée. Les deux jeunes femmes étaient réunies, et si Aelys lui cacha sa transformation en vampire dans un premier temps, elle lui conta le reste de ses aventures sans omettre le moindre détail. Bientôt elle permit à sa meilleure amie de faire le deuil de sa défunte mère tandis qu’elle se promettait secrètement de veiller sur elle et de ne plus la quitter, quoi qu’il lui en coûte.



Les mois qui suivirent fut particulièrement complexe pour la chamane, dont la cohabitation avec les loups était difficile. Si ce n’était l’attaque du village, elle sentait qu’une étrange ligne, dû à son héritage de vampire, ne pouvait lui permettre de vraiment apprécier ces créatures. Elle n’avait rien à leur encontre, souhaitait plus que tout les porter dans son cœur pour le bonheur qu’ils prodiguaient à Lena, mais la chose sauvage qui dominait en elle ne la laissait pas pleinement profiter de cette nouvelle chance qui s’offrait à elle. Gardant sa rancœur pour elle-même, elle demeurait toujours aux côtés de Lena, s’enfuyant parfois la nuit pour se nourrir. Il lui arrivait de quitter son nouveau foyer pendant plusieurs jours d’affilée, se cachant sous divers prétextes liés à ses potions pour assouvir en vérité la soif qui lui brûlait la gorge. Peut-être bien que sa nature fut repérée par les hommes-loups, mais jamais personne ne lui fit la moindre remarque, ni ne la chassa. Peut-être parce que finalement, son destin était entièrement lié à celui de Lena, et les loups ne pouvaient lutter contre cela. Ils ne pouvaient s’immiscer entre les deux jeunes femmes qui ne se quittaient presque plus. Lena avait trouvé sa voie, elle aussi, qui était d’être aux côtés de Toma. Aelys respectait cette sage décision portée par les sentiments les plus pures qui soient, bien qu’elle pouvait difficilement et pleinement la supporter. Elle ne faillirait toutefois pas une deuxième fois aux siens, et les loups avaient su l’accepter malgré sa nature qu’ils devaient certainement humer lorsque ses chasses étaient enclenchées. La chamane voulait leur faire honneur, et plus que tout, rendre honneur à son amie de toujours. Ce fut elle qui lui annonça qu’elle était enceinte de deux bébés, des beaux jumeaux qui la rendraient heureuse en temps et en heure. Malgré toute la volonté du monde, malgré ses potions et sa nature de vampire, Aelys ne pouvait toutefois prévoir que la naissance des bébés était vouée à l’échec, et que bientôt, Lena devrait également dire adieu à sa nature humaine. Le soir de la cérémonie de mariage avec Toma, l’horreur prit une nouvelle forme sous les yeux ébahis de la chamane qui ne put rien faire pour sauver les enfants, qui ne put rien faire pour atténuer la douleur de sa plus fidèle amie. Lena, désormais devenue Louve, et Aelys, vampire désormais accoutumée à sa nouvelle nature, étaient maudites chacune leur tour, et elles ne pouvaient rien faire de plus que d’accepter leur destin.



Lena n’était plus que l’ombre d’elle-même, de la même manière que le fut Aelys pendant de longues semaines suivant sa transformation. La différence demeurant dans l’absence de solitude pour son amie. Jamais la chamane ne la laisserait tomber, jamais elle ne l’autoriserait à connaître une solitude et souffrance similaires aux siennes. Dans ces moments silencieux et tristes, Aelys oublia complètement son aversion naturelle pour les loups, ne faisant plus qu’un avec Toma pour redonner goût à la vie à Lena. Mais malgré leurs efforts conjoints, le regard de la brune aux yeux clairs restait éternellement éteint, l’or vif qui y brillait il fut un temps laissant place à un jaune terni. Ils avaient beau veiller sur elle à tout instant et à tour de rôle, la jeune femme ne reprit connaissance véritablement que lorsqu’il fut trop tard. La chamane avait, cette fois-ci, pu écouter les esprits qui l’avertirent quelque temps avant que le massacre ne soit perpétué. Les loups se préparèrent au pire, refusant de quitter le village, tandis que la chamane couvrait Lena de ses bras pour l’obliger à fuir, une nouvelle fois. Les malheurs s’enchaînaient pour les deux jeunes femmes, éternellement vouées au même destin, à garder la même apparence. Toma disparu avec ses frères et sœurs, et jamais la chamane ne put savoir ce qu’il fut advenu de ces loups au cœur d’or. Tout ce qu’elle pouvait faire pour combler cette perte, c’était d’oublier l’aversion qui la dépassait pour les créatures de ces nuits, et éventuellement finir par se dévoiler ouvertement à Lena pour qu’elle l’accepte entièrement, en tant que meilleure amie, chamane mais surtout vampire. Il fallut des années à la jeune femme pour se confier à son amie, des années durant où Lena fut garder dans le mensonge par peur qu’elle ne soit jamais entièrement comprise. Mais la modernité, le monde nouveau se dévoilait bientôt à elles, et les deux jeunes femmes se devaient de l’embracer sans qu’aucune chaîne ne les retienne en arrière. Alors, finalement, les secrets furent dévoilés, sans jamais qu’aucun jugement ne soit porté. Leur destin prend une nouvelle tournure, devient lumineux alors qu’elles se font éternellement confiance et se jurent de ne jamais se quitter, malgré l’adversité naturelle héritée de leurs lignées respectives. Mais toujours, leurs cœurs les guide, alors qu’elles n’ont plus à cacher qui elles sont aux yeux du reste du monde, alors qu’elles peuvent désormais prendre leur destin en main.


house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Aelys CantelaHumain modifié
avatar

Moodybloon
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Chamane :
- Perception extra-sensorielle
- Visions en lien avec le monde des morts et des vivants
- Connaissance très aiguisée des plantes pour filtres et potions.

Vampire
- Force surhumaine
- Guérison rapide des blessures
- Transformation en loup et chauve-souris
- Hypnose des humains sur quelques secondes
- Ne vieillit pas et garde une apparence de jeune femme de 27 ans



- Dépendante à sa soif de sang
- Ne peut affronter le soleil sans une potion particulière
- Aversion des signes religieux et de l'ail
- Peut-être atteinte par l'argent et le bois si son cœur est touché
- Ne peut entrer chez un humain sans y être invité
Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Erica Shaw / Alice Warren / Santana J. Carpenter
262
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aelys | I thought I knew everything    Mar 27 Juin - 3:08

After Genosha

Life goes on
Aelys jette un regard au jeune homme qui lui fait face. Ils viennent seulement de s’écarter après s’est littéralement sauté dessus dans un câlin bienveillant. Cela devait bien faire plusieurs années qu’Aelys avait perdu de vu le garçon, et elle ne peut s’empêcher d’être surexcitée à l’idée de le croiser au détour d’une rue, alors qu’elle était en route pour faire les courses. Elle l’observe des pieds à la tête, un grand sourire aux lèvres. Il était aussi timbré qu’elle l’avait toujours connu, et cela faisait plaisir à voir. Plaçant ses deux mains sur ses épaules, elle le détaille encore pendant quelques secondes avant de sautiller sur place. « Harry, bon sang, je suis tellement contente de te revoir ! ça fait combien de temps qu’on s’est pas vu toi et moi ? » Elle s’étonne presque, se sachant responsable de cette perte de vue. Pendant qu’elle faisait ses études et bossait consciencieusement, monsieur était occupé à s’éclater ailleurs. Elle aurait pu toutefois sortir pour le retrouver, mais elle s’était entièrement focalisée sur le travail et avait eu tendance à zapper certains de ses plus vieux amis. « Faut vraiment qu’on rattrape le temps perdu. » A peine proposait-elle l’idée qu’il l’invita aussitôt à aller manger. Incapable de dire non, elle accepta aussitôt. Ils prirent le temps de manger, sans se soucier de l’heure qui s’écoulait, ni des obligations de chacun. Le repas terminé, ils quittaient tous deux le restaurant quand la brune réalisa qu’elle n’avait pas prévenu sa colocataire des derniers événements.  Aelys allait donc devoir prendre sur elle pour oser avouer à sa colocataire et meilleure amie qu’elle ne pourrait finalement pas compter sur elle pour remplir le frigo. Bon sang, elle prévoyait déjà le courroux qu’elle allait provoquer en elle. Sortant son téléphone avec une moue sur le visage, elle tapa fébrilement sur l’écran de ce dernier pour appeler le premier numéro qui apparaissait dans sa liste d’appels. « Ouais ? entendit-elle à l’autre bout du fil. Se préparant au pire, Aelys souffla avant d’aller directement droit au but. « … Lena ? Me crie pas dessus s'il te plaît... ». Pas tout de suite du moins. « … Quoi, qu'est-ce que t'as fait encore ? » Le encore aurait pu offusquer la jeune femme si elle ne stressait déjà pas de la future réaction de son amie. « J'étais en chemin vers le supermarché hein, mais disons que j'ai croisé un ancien ami juste avant d'y arriver et il m'a invité à aller manger. J'ai pas pu refuser et du coup j'ai complètement oublié les courses... » Sa voix baissait d’une octave à mesure qu’elle achevait ses arguments. « Putain tu fais trop chier Aelys ! » Sans surprise, Lena rageait dans son coin, et elle se mordilla les lèvres. « Désolée... » Elle aurait pu encore s’excuser mais son amie lui raccrocha au nez, sur une ultime note de mauvaise humeur. « Vas-y, laisse tomber, va bouffer avec ton pote. Je vais me démerder. ». La brunette contempla quelques instants son écran de téléphone qui affichait l’image d’appel de Lena. Soupirant, elle le verrouilla et se tourna vers Harry avec un petit sourire en coin. « Bon ben… ça s’est pas si mal passé finalement. Allez, on bouge. » Bras dessus bras dessous, les deux amis quittaient les lieux pour continuer à profiter de l’autre.

Aelys Cantela menait finalement une petite vie assez assurée et tranquille. Parfois tordue, mais elle avait toujours eu un côté légèrement particulier qui n’avait jamais déplu à Lena ou à ses autres proches. Lena et elle, c’était une amitié de longue date. Parsemée de taquineries et de bourdes en tout genre, elles se vouaient une affection mutuelle qui les avaient convaincu de se lancer dans une colocation toute trouvée. Malheureusement, tout n’était pas toujours tout rose, mais si ce n’était des disputes futiles et/ou puériles, rien ne résistait à leur amitié. Il y avait quelque chose de sacré qui unissait les jeunes femmes et qui était encore assez inexplicable. Aelys se savait en effet prête à aller au bout du monde pour elle, à tout sacrifier si cela lui permettait de suivre Lena et de toujours être à ses côtés. Elle avait ce sentiment, cette impression de déjà-vu lorsque parfois elles sortaient le soir et partaient à la découverte, ou redécouverte étant donné qu’elles avaient toujours vécu ici, de Genosha. Comme si, en effet, en errant dans les divers quartiers de l’île, elle se revoyait ailleurs, dans un autre monde, à une autre époque. Elle était toujours aux côtés de Lena, mais le contexte était différent, plus sombre, plus douloureux également. Dans ces moments là, Aelys frissonnait, et resserrait imperceptiblement les bras autour d’elle, pour se redonner une contenance. Il y avait des choses qu’elle ne pouvait expliquer, mais cet aspect anormal de sa vie faisait finalement partie de son quotidien, suffisamment du moins, pour qu’elle n’y prête pas plus attention que ça.

La jeune femme était en effet médium à ses heures perdues, d’où ce côté attrayant et particulier qu’on lui attribuait régulièrement. Il n’était pas rare qu’on prenne la brunette pour un charlatan et qu’elle se reçoive la haine des gens peu croyants dans la figure. Avec le temps elle s’y était habituée, bien qu’elle demeurait blessée par des réactions aussi peu tolérantes. Elle ne faisait rarement part de ses réflexions à Lena, ne souhaitant pas l’inquiéter pour des choses aussi peu intéressantes. Mais parfois, elle se surprenait à rêver de faire quelque chose de plus utile, de plus conséquent pour mériter sa place sur Genosha. D’une certaine manière, être mentaliste, en parallèle de ses étranges activités, lui apportait justement cette sérénité. Il n’était pas rare que la jeune femme, mentaliste professionnelle qui commençait à se faire un petit nom dans le milieu, soit en effet demandée auprès de la police de Genosha pour l’aider à bosser sur des affaires. Là encore, elle n’était pas toujours prise au sérieux par ceux qu’elle osait désormais appeler ses collègues, mais elle finissait par leur prouver, de toute manière, qu’elle était à la hauteur de la réputation qu’on lui attribuait. C’était pendant ses études de psychologie qu’elle s’était adonné à cette passion, vouant une obsession certaine au fonctionnement du cerveau. Être mentaliste lui permettait d’appréhender ce côté scientifique qui préside dans tout esprit, et cette profession s’accumule parfaitement avec cette admiration naturelle qu’elle voue aux esprits, sans pouvoir se justifier.

Ainsi, Aelys Cantela mène une vie parfaitement rangée, si on considère l’idée de jouer avec le cerveau humain et de parler aux esprits comme étant quelque chose de parfaitement normale. Elle aime ce qu’elle fait, et si elle n’adhère pas à tout ce qui se passe sur Genosha, elle a l’impression de pouvoir apporter de l’aide aux gens qui en recherche et qui ont su la trouver. Elle sait que le monde n’est pas parfait et sent également que Lena aussi peut-être révoltée par ce qui passe sur Genosha, mais pour au rien au monde elle n’échangerait sa place. Son rôle est tout tracé alors qu’elle poursuit sa carrière de mentaliste et qu’elle accompagne parfois les âmes en peine dans le monde des esprits, pour les soulager de leurs douleurs.
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bloodshed
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
Hémokinésie :

- Capacité à contrôler mon propre sang, le forger et le solidifier, m'en servir comme d'une arme ou un bouclier.
- Stopper des hémorragies et accélère la coagulation de mon sang.
- Accroissement du renouvellement sanguin.
Peter Parker
285
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aelys | I thought I knew everything    Mar 27 Juin - 3:54

YAAAAAAAAY GO GO POWER RANGERS !!
Welcome back :cute:
Revenir en haut Aller en bas
Aelys CantelaHumain modifié
avatar

Moodybloon
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Chamane :
- Perception extra-sensorielle
- Visions en lien avec le monde des morts et des vivants
- Connaissance très aiguisée des plantes pour filtres et potions.

Vampire
- Force surhumaine
- Guérison rapide des blessures
- Transformation en loup et chauve-souris
- Hypnose des humains sur quelques secondes
- Ne vieillit pas et garde une apparence de jeune femme de 27 ans



- Dépendante à sa soif de sang
- Ne peut affronter le soleil sans une potion particulière
- Aversion des signes religieux et de l'ail
- Peut-être atteinte par l'argent et le bois si son cœur est touché
- Ne peut entrer chez un humain sans y être invité
Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Erica Shaw / Alice Warren / Santana J. Carpenter
262
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aelys | I thought I knew everything    Mar 27 Juin - 4:00

RANGER JAUNE A VOTRE SERVICE
Merci beaucoup :cute:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sarcastic princess
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Sorcellerie & manipulation des ombres comme son petit papa
Et Shades le gros lourdingue
Danny Rand, Joshua Foley, Sangwoo Blink
263
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aelys | I thought I knew everything    Mar 27 Juin - 8:52

Aye, amuse toi bien avec ce nouveau personnage
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nereïd
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
- Elle peut contrôler l'eau l’eau sous toutes ses formes (solide, liquide, gazeuse).
- Elle peut respirer sous l'eau (douce ou salée).
- Peut parfaitement voir sous l'eau sans que ses yeux ne soient agressés.
April . Ann . Harry
161
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aelys | I thought I knew everything    Mar 27 Juin - 10:06

Hum... J'aimerais en savoir plus sur ce fameux Harry. Qui est ce jeune homme?

Re-bienvenue et éclate toi avec ce nouveau personnage
Revenir en haut Aller en bas
avatar


1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
Objet magique: Lauren s'est vu remettre un collier. Sa mère l'avait gardé jusqu'à ce qu'elle atteigne sa majorité. C'est un tour de cou avec une pierre rouge au milieu. Semblable à celle sa soeur : Elsa. Sauf qu'elle lui confère un pouvoir de guérison. Autant sur elle que sur les autres. Le collier sert également à la prévenir en cas de danger : comme l'approche d'une créature obscure par exemple. Elle scintille et émet un son quand c'est le cas.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Jin/Junno
261
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aelys | I thought I knew everything    Mar 27 Juin - 10:14

Re-Bienvenue parmi nous et amuse toi bien avec ce nouveau perso :cute:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

On l'appelle souvent l'autre connard.
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Il manipule les ombres. En gros, il se sert d'ombres déjà existantes pour en faire ce qu'il veut : déplacer les objets, blesser des êtres vivants, etc.
Albert, Gabriel, Jess Drew, Kurt, Lorna & Anya
296
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aelys | I thought I knew everything    Mar 27 Juin - 11:40

Re-bienvenue Je ne peux qu'approuver ton choix d'avatar, huhuh

___


you made me a believer
I was broken from a young age, taking my soul into the masses. Write down my poems for the few that looked at me took to me, shook to me, feeling me. Singing from heart ache from the pain. Take up my message from the veins, Speaking my lesson from the brain, Seeing the beauty through the pain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Astra
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
1 / 51 / 5
• Absorption d'énergie: Esther possède la capacité d'absorber et de conserver l'énergie. Lorsqu'elle emmagasine assez d'énergie, elle est capable de booster temporairement ses capacités (force, vitesse, endurance). Si elle peut conserver l'énergie aussi longtemps qu'elle le souhaite, elle ne peut accumuler qu'une quantité limitée et sera forcément obligée d'expulser un éventuel trop-plein.
• Manipulation de l'énergie: Esther est capable de manipuler à sa guise l'énergie stockée en elle, aussi bien de manière offensive que défensive, ou même encore pour se déplacer en volant. Utiliser trop ses pouvoirs la laisse cependant totalement exténuée et incapable de se défendre.
Elsa, Samantha, Hunter & Brian
330
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aelys | I thought I knew everything    Mar 27 Juin - 12:24

Ouh re-bienvenue à toi avec cette jolie demoiselle. C'est Lena et quelqu'un d'autre qui vont être contents.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Blink
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Elle peut créer des portails capables de la téléporter, ainsi que des objets, d'autres personnes ou des parties de son corps.

En concentrant ses pouvoirs, elle peut former des javelots d'énergie puissants.
Maria, Casey, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie
446
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aelys | I thought I knew everything    Mar 27 Juin - 13:28

Rebienvenuuuuue blblblblbbl!

Amuses-toi bien avec elle

___


I will try to fix you

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Aelys CantelaHumain modifié
avatar

Moodybloon
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Chamane :
- Perception extra-sensorielle
- Visions en lien avec le monde des morts et des vivants
- Connaissance très aiguisée des plantes pour filtres et potions.

Vampire
- Force surhumaine
- Guérison rapide des blessures
- Transformation en loup et chauve-souris
- Hypnose des humains sur quelques secondes
- Ne vieillit pas et garde une apparence de jeune femme de 27 ans



- Dépendante à sa soif de sang
- Ne peut affronter le soleil sans une potion particulière
- Aversion des signes religieux et de l'ail
- Peut-être atteinte par l'argent et le bois si son cœur est touché
- Ne peut entrer chez un humain sans y être invité
Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Erica Shaw / Alice Warren / Santana J. Carpenter
262
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aelys | I thought I knew everything    Mar 27 Juin - 14:57

Merci beaucoup tout le monde, vous êtes adorables

Charlie : Je me demande bien qui est ce jeune inconnu tiens

Marc : ah ouais, l'avatar te plait ? Comme cet étrange

Esther : Ouuh, j'ai hâte de les croiser ces gens contents dis donc
Revenir en haut Aller en bas
Jean GreyMutant
avatar

Phoenix // Marvel Girl
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
Télépathie & Télékinésie
Amara A. - Maggie A.
2275
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aelys | I thought I knew everything    Mar 27 Juin - 15:21

Re-bienvenue ma belle

Amuse toi bien avec ton nouveau personnage
Courage pour ta fichette

___





I wanna hide the truth, I wanna shelter you but with the beast inside there's nowhere we can hide. When you feel my heat look into my eyes : It's where my demons hide. Don't get too close, it's dark inside. It's where my demons hide




Pouet:
 

Revenir en haut Aller en bas
Aelys CantelaHumain modifié
avatar

Moodybloon
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Chamane :
- Perception extra-sensorielle
- Visions en lien avec le monde des morts et des vivants
- Connaissance très aiguisée des plantes pour filtres et potions.

Vampire
- Force surhumaine
- Guérison rapide des blessures
- Transformation en loup et chauve-souris
- Hypnose des humains sur quelques secondes
- Ne vieillit pas et garde une apparence de jeune femme de 27 ans



- Dépendante à sa soif de sang
- Ne peut affronter le soleil sans une potion particulière
- Aversion des signes religieux et de l'ail
- Peut-être atteinte par l'argent et le bois si son cœur est touché
- Ne peut entrer chez un humain sans y être invité
Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Erica Shaw / Alice Warren / Santana J. Carpenter
262
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aelys | I thought I knew everything    Mar 27 Juin - 16:40

Merci beaucoup jolie dame
Revenir en haut Aller en bas
Seth KroegerHumain modifié
avatar

Mr. Tourment
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Psychométrie : ce pouvoir est la capacité de voir les particularités de l’histoire d’un objet et celles de son propriétaire uniquement en lui touchant ou en le regardant. Il ne maîtrise pas vraiment ce pouvoir, il arrive seulement à l’activer s’il touche l’objet, contrairement au visuel où il n’a aucun contrôle.

Hypnose : ce pouvoir consiste bien entendu à soumettre des idées à l’esprit de quelqu’un pour que ce dernier les réalise. Cependant, il doit avoir un regard bien ancré dans celui de son cobaye pour que cela fonctionne. Son contrôle a certes quelques limites pour l’instant puisque ça maîtrise n’est pas parfaite ; Parfois, l’hypnose se dissipe sur la personne visée, mais elle reste néanmoins sans souvenir, ce qui est pratique pour ses mauvais coups.
Savannah
130
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aelys | I thought I knew everything    Dim 2 Juil - 4:18

Re-bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Aelys CantelaHumain modifié
avatar

Moodybloon
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Chamane :
- Perception extra-sensorielle
- Visions en lien avec le monde des morts et des vivants
- Connaissance très aiguisée des plantes pour filtres et potions.

Vampire
- Force surhumaine
- Guérison rapide des blessures
- Transformation en loup et chauve-souris
- Hypnose des humains sur quelques secondes
- Ne vieillit pas et garde une apparence de jeune femme de 27 ans



- Dépendante à sa soif de sang
- Ne peut affronter le soleil sans une potion particulière
- Aversion des signes religieux et de l'ail
- Peut-être atteinte par l'argent et le bois si son cœur est touché
- Ne peut entrer chez un humain sans y être invité
Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Erica Shaw / Alice Warren / Santana J. Carpenter
262
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aelys | I thought I knew everything    Dim 2 Juil - 5:28

Merci Seth
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bloody
0 / 50 / 5
1 / 51 / 5
1 / 51 / 5


-Nécromancie : Ernessa est nécromancienne de naissance, elle peut sentir la présence des morts, elle peut aussi rentrer en contact avec eux, sous sa permission les morts peuvent la posséder pour laisser un message. Lorsque Ernessa utilise une magie bien plus ténébreuse pour réveiller les morts, celle-ci perds de sa force, le corps est bien plus compliqué à faire revenir qu'une âme.
-Projection astrale : Ernessa peut se projeter hors de son corps pour voyager et voir les esprits.
-Magie venant de Hell : Ernessa peut se rendre à Hell un court instant, là-bas elle peut y retrouver Héla la fille de Loki. Trentes minutes après son retour de Hell, si elle touche une personne, celle-ci peut mourir.
-Une éventuelle perte de contrôle
Loki Odinson - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Nicholas S. Frances - Nathanaël L. Wilander
518
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aelys | I thought I knew everything    Dim 2 Juil - 21:02

Re-bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
-
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
73
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aelys | I thought I knew everything    Lun 3 Juil - 11:34

FÉLICITATIONS

you are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!


Aelys tu es enfin là Tu sais ce que je pense de ta fiche, l'ayant lue en avant-première Je suis contente que tu la joues avec Chyler, ta plume est superbe, Aelys est parfaite et super intéressante avec tes propres changements :cute: J'espère que tu vas beaucoup t'amuser avec elle On te présente plus la maison, tu connais à force


Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler! Essaie de faire un petit résumé de ton personnage dans la partie prévue à cet effet pour faciliter l'échange d'idées. Si tu es un peu perdu n'hésite pas à faire un tour dans la partie I need a hero. Si tu souhaites t'inscrire au loto du RP, tu n'as qu'à t'inscrire! Un partenaire et un sujet te seront donnés! Tu peux aussi créer un scénario. Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur House of M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!
house of memories

Revenir en haut Aller en bas
Aelys CantelaHumain modifié
avatar

Moodybloon
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Chamane :
- Perception extra-sensorielle
- Visions en lien avec le monde des morts et des vivants
- Connaissance très aiguisée des plantes pour filtres et potions.

Vampire
- Force surhumaine
- Guérison rapide des blessures
- Transformation en loup et chauve-souris
- Hypnose des humains sur quelques secondes
- Ne vieillit pas et garde une apparence de jeune femme de 27 ans



- Dépendante à sa soif de sang
- Ne peut affronter le soleil sans une potion particulière
- Aversion des signes religieux et de l'ail
- Peut-être atteinte par l'argent et le bois si son cœur est touché
- Ne peut entrer chez un humain sans y être invité
Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Erica Shaw / Alice Warren / Santana J. Carpenter
262
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Aelys | I thought I knew everything    Mar 4 Juil - 20:44

Hii, merci pour la validation et les compliments, trop contente que tu aimes
Revenir en haut Aller en bas
 
Aelys | I thought I knew everything
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» He Knew he was right BBC 2004
» RDV à Pontoise?
» Marathon JE - Episode 3
» Saint Marcoux : est-il possible de les classer ?
» La Langue de Shakespeare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: BASE DE DONNEES :: LE REGISTRE :: Fiches validées-
Sauter vers: