Partagez | 
 

 Ink your skin [Lauren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Ink your skin [Lauren]   Mar 27 Juin - 20:23

Ink your skinAujourd’hui était une bonne journée. Je le savais bien. Je m’étais levé d’excellente humeur, beaucoup plus que d’habitude, j’avais du travail qui m’attendait et ça me mettait en joie. Mon premier rendez-vous de la journée était un défi que j’aimais tout particulièrement, vu que j’allais faire un premier tatouage. J’étais surexcité à cette idée. Le premier tatouage, c’était toujours le plus important, le plus significatif. Celui dans lequel on mettait un sens tout particulier. De plus le travail qu’on m’avait demandé de fournir m’avait particulièrement enjoué, vu qu’il s’agissait parfaitement de mon style. Un style très visuel, mais avec chaque petit détail qui avait son importance et son sens. J’étais parti plus tôt à la boutique, j’avais laissé Nando se reposer, sans pour autant partir sans lui déposer un baiser sur ses lèvres. Je l’avais prévenu que j’allais partir plus tôt pour ouvrir la boutique. Ma pochette de dessins et mon sac en bandoulière sur mon épaule, j’étais presque à deux doigts de sautiller en marchant sur le rythme de la musique endiablée que mon smartphone diffusait. La journée allait être bonne, oui oui ouiiiii.

J’ouvris la boutique et commença doucement à redonner vie à l’endroit. J’allumais directement la musique pour me mettre dans l’ambiance, je sélectionnais une playlist uniquement composée de titres de kpop. Oui c’était extrêmement cliché d’écouter de la kpop quand on était coréen, mais je m’en foutais complètement. puis quand Nando allait arriver, j’étais presque certains qu’il allait changer la musique pour mettre sa propre playlist. En attendant, j’en profitais pour me mettre dans une ambiance dynamique. Je faisais le ménage quotidien, histoire que la boutique soit clean et que les coins de tatouages et piercing soient parfaitement désinfectés. Nous faisions attention avant chaque acte, mais il ne fallait pas déconner avec l’hygiène. C’était quand même assez comique de dire ça quand on voyait l’état de notre appartement. Il en allait de réputation de la boutique, elle n’était pas énorme, mais personnellement j’y tenais. Notre popularité n’était pas énorme, nous n’avions ouvert qu’il y a un an après tout. Mais nous avions nos habitués, une clientèle qu’on appréciait voir.

Une fois mon travail terminé, je retournais dans la salle principale, je récupérais ma planche de dessin dans ma pochette et commençais à le regarder sous toutes les coutures. Je pris le temps de la réflexion. J’allais fouiller dans ma besace pour récupérer mon matériel de prédilection, mes crayons. Je m’assis sur un tabouret pour commencer à dessiner sur le comptoir. La création tu tatouage était déjà approuvée par la cliente, mais je m’amusais à la dessiner en boucle pour graver les lignes dans mes gestes. Je dessinais joyeusement, tout en chantant la chanson qui passait à la radio. J’étais content du travail effectué. Ce shamisen avec le rond rouge derrière et ce lettrage discret, c’était un projet magnifique. je sautillais sur mon tabouret en regardant mon travail. Je m’étais assuré que le tatouage ne soit pas trop gros, pour ne pas traumatiser la demoiselle pour sa première fois, ni trop petit pour pas perdre les détails les plus importants.  La cliente m’avait un peu parlé de ses envies, tout ceci pour parler d’une seule et même personne, sa compagne. J’avais trouvé tout ça très significatif et mon côté d’artiste avait été touché. Alors forcément, ça me tenait à coeur.

Après une petite heure, des clients étaient déjà arrivés, des curieux pour certains, d’autres qui avaient regardé le contenu de mon book et les piercings en vitrine. j’avais échangés quelques mots avec des potentiels nouveaux clients qui voulaient aussi se lancer pour une première fois. J’avais affiché mon plus beau sourire pour les renseigner. La période était maintenant plus tranquille. Alors un son se fit entendre, une chanson que j’adorais. Sans m’en rendre compte je m’étais levé pour commencer à danser et chanter dans la boutique J’entendis à peine quand la porte s’ouvrit faisant sonner la clochette. c’est quand je vis le demoiselle que je sursautais et arrêtais de faire mon show. Je souris alors que je reconnus la fameuse cliente pour qui j’avais travaillé depuis le bon matin. Je tendis ma main vers elle avec un grand sourire. Ah bonjour Lauren, je suis content de te voir ! Oui, je vouvoiement était parfaitement interdit ici. Tout le monde se tutoyait. Je posais ma main sur son épaule amicalement. J’espère que tu as bien mangé et dormi. Il faut de l’énergie pour se faire tatouer. Je le disais à chaque fois, mais il suffisait d’une mauvaise nuit de sommeil pour tourner de l’oeil pendant un tatouage, autant dire que c’était assez moyen, pourtant ça m’était déjà arrivé. Je posais mes yeux sur la demoiselle puis avec une bonne humeur non dissimulée je me dirigeais vers le comptoir pour récupérer la feuille A4 sur laquelle j’avais dessiné son tatouage en plusieurs versions. Je luis fis signe d’approcher avant de lui montrer ce que j’avais fait. Je te l’avais envoyé par mail, mais je le fais en plusieurs grosseur pour que tu puisses bien te rendre compte de la taille que ton tatouage au final. C’est toujours mieux de bien visualiser sur papier que sur un écran d’ordinateur je trouve. Je n’étais pas le genre de personnes à faire dans le détail, j’aimais tout faire bien comme il fallait, quitte à faire un peu de zèle. Il n’y avait point de zèle quand on faisait ce qu’on aimait plus que tout. Je posais mes coudes sur comptoir alors que j’attendais l’avis de la brune, non sans me montrer un brin excité. J’avoue que j’ai vraiment adoré ton projet Lauren et je suis très content que tu m’aies choisi pour le faire. Je me sens comme un enfant.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar


1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Objet magique: Lauren s'est vu remettre un collier. Sa mère l'avait gardé jusqu'à ce qu'elle atteigne sa majorité. C'est un tour de cou avec une pierre rouge au milieu. Semblable à celle sa soeur : Elsa. Sauf qu'elle lui confère un pouvoir de guérison. Autant sur elle que sur les autres. Le collier sert également à la prévenir en cas de danger : comme l'approche d'une créature obscure par exemple. Elle scintille et émet un son quand c'est le cas.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Jin/Junno/Aldébaran
299
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Ink your skin [Lauren]   Mer 28 Juin - 10:53

:  Ink your skin
Sangwoo & Lauren
••••

Aujourd'hui, Lauren était stressée. Très stressée. Quoi que. A ce stade, elle ne savait plus très bien si c'était du stress ou plutôt de l'excitation. Les deux sûrement. Oui, ça devait être ça. Car c'était la toute première fois qu'elle faisait ce genre de chose.

Prenant une grande inspiration, la jeune interne ouvrit la portière de sa voiture et se faufila à l'intérieur. N'empêche. Quand on y pensait. C'était dingue quand même. De vouloir autant se dépasser pour faire plaisir à quelqu'un. Entre ça et le dîner en tête à tête qu'elle organisait avec Lorenzo. On ne pouvait pas dire qu'elle ne prenait pas cette histoire au sérieux. Loin de là. Elle entendait même Elsa lui faire quelques petites remarques, en se moquant gentiment d'elle. Ce à quoi, elle aurait rétorqué en lui tapant sur les cuisses comme quoi elle, au moins, écoutait son cœur plutôt de jouer la politique de l'autruche. Il fallait avouer que sa sœur pouvait-être une vrai tête de mule parfois. Il fallait la pousser au derrière pour qu'elle avoue ses sentiments à quelqu'un. Mais dans un sens, elle l'adorait comme ça, sa sœur. Elle avait hâte d'ailleurs de lui montrer son futur tatouage. Quand ce dernier sera terminé.
- Bon bah, quand faut y aller, faut y aller !

Expirant un bon coup, Lauren alluma le contact et se dirigea droit vers Emmann, là où se trouvait le salon. Elle avait prit son temps avant de prendre sa décision. On ne faisait pas un tatouage sans un minimum de préparation mentale. Ni sur un coup de tête. Ce n'était pas le genre de chose qu'on faisait à la légère. Surtout quand on était plutôt du genre réfléchis. A penser posément avant de réagir.

Mais là. Elle se sentait prête. Elle avait vraiment envie de graver leur histoire sur sa peau. Comme la promesse d'un amour sincère et indélébile. Après avoir hésité plus d'une fois à entrer, elle s'était enfin décidé à sauter le pas un jour, juste après s'être entretenu avec Monsieur Viretti. Le jeune garçon qui tenait le salon l'avait d'ailleurs très bien accueilli. Il l'avait mis en confiance, écoutant ses idées avant d'exposer les siennes. Il lui avait alors préparé un dessin vraiment magnifique. Elle s'était montré plus qu'enthousiasme devant ses talents, donnant son approbation à chaque fois qu'il lui envoyait par mail ses exquises. Elle avait même écouter ses conseils avec attention comme par exemple : boire de l'eau, se coucher tôt la veille du tatouage et se recharger en sucre avant le grand jour.
- Ça va bien se passer. Il n'y a pas de raison que ça se passe mal. Non? Se rassura-t-elle tout haut alors qu'elle se garait maintenant sur une place de parking.

Quittant son véhicule, Lauren s'assura d'avoir tout dans son sac : porte monnaie, papiers d'identité. Puis, non sans prendre encore une fois une longue et profonde inspiration, elle entra enfin dans ce lieu où elle allait y passer plusieurs heures.

Sangwoo était présent. Un sourire amusé étira ses lèvres tandis qu'elle le surprit à danser et à chanter. Elle le salua d'un signe de main, lançant à son tour :
- Salut ! Ne t'inquiète pas, j'ai fais tout ce que tu m'as dis. A la lettre ! Mais je t'avoue que je me sens quand même vachement stressé.

Tout en disant ces mots, elle leva les yeux au ciel, le suivant ensuite vers le comptoir où il lui montra le dessin qu'il avait fignolé. Lauren haussa les sourcils, une expression émerveillée sur le visage. C'était parfait. Elle le trouvait encore plus magnifique comme ça. En vrai. Se rendant compte effectivement du résultat final. Le stress laissa bientôt place à l'enthousiasme. Elle avait vraiment hâte de l'avoir gravé sur la peau. Elle redressa la tête, ancrant son regard dans celui de Sangwoo tout en s'exclamant d'un ton enjoué :
- C'est vraiment magnifique. Merci à toi surtout. Tu as fais un travail d'enfer. J'ai hâte qu'on s'y mette. Es-ce que je dois te régler le dernier versement maintenant ou....? demanda-t-elle timidement, prête à sortir son porte feuille de son sac.


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Ink your skin [Lauren]   Ven 30 Juin - 0:00

Ink your skinJ’étais heureux de revoir ma cliente Lauren. J’affichais en grand sourire en la voyant. Elle passait pendant un période calme en plus, c’était donc parfait pour m’occuper d’elle. Il fallait dire que franchir l’étape du premier tatouage c’était toujours important. C’était comme le dépucelage un peu, c’était la première fois dont on se souviendrait toujours. Bien que pour le tatouage, c’était plus important, vu que la trace restait à vie sur la peau. Dans ce genre de situation, je préférais avoir toute mon attention portée sur le client. Histoire que ce moment soit le plus agréable pour eux, quitte à passer pour une maman poule… même si c’était complètement à l’opposé de ma personnalité. Mais le business, c’était le business. Puis je savais très bien arranger ma personnalité comme bon me semblait. J’étais capable de passer de la mimique adorable, au grand sourire sadique en moins d’une seconde. Peut-être que j’aurais du faire du théâtre en fait. Allez savoir. Je m’assurais que Lauren ai bien suivi mes directives, elles semblaient banales, mais elles avaient une importance CAPITALE. Super ça, je voudrai que tous mes clients soient aussi exemplaires que toi, dis-je avec un sourire taquin. Puis je vins poser une seconde main sur son épaule. On est toujours stressé tu sais. Regarde Nando, je l’ai tatoué…. Je levais les yeux en l’air pour compter dans ma tête combien de fois ma moitié était passé sous mon dermographe, juste avant de faire une mimique de grimaces comique. Je ne sais plus combien de fois j’avoue. Il est toujours stressé. Mais le stress va vite se changer en bonheur. GA-RAN-TI.

Puis non sans cacher ma joie, je me dirigeais vers le comptoir pour les montrer les planches sur lesquelles j’avais travaillé ce matin. Je m’étais appliqué à fournir son modèle de tatouage en différentes tailles, tout en s'appliquant pour qu’il ne soit pas trop massif. Je l’invitais à se rapprocher de moi pour qu’elle puisse se rendre compte du dessin qu’elle allait avoir dans la peau. C’était plus facile de constater avec un support visuel tangible. Parce que les images sur les écrans, c’était beaucoup, mais pas vraiment concret. Sa réaction ne fit pas attendre, elle montra une bouille ravie. Visiblement mon travail n’avait pas été vain. Elle semblait clairement enthousiaste. J’étais content de mon travail pour le coup. J’avais vraiment adoré son projet et j’y avais tout ce que j’avais pour le résultat final. Forcément j’étais ravie que ça lui plaise. Puis j’adorais prendre les pucelages…. du tatouage… et du sexe, mais là n’était pas la question. Je souris à ses compliments. Je secouais la tête négativement quand elle me parla du paiement. Pas de suite, déjà je vais t’inviter dans mon “sanctuaire” et je commence à m’occuper de toi. Tu me suis ? Je fis un signe de tête indiquant une des portes de la salle. Mon sanctuaire, le lieu qui regroupait tout ce qui touchait au tatouage. Mon petit coin à moi, tout comme Nando qui avait le sien. Je l’avais décoré à ma manière, les teintes étaient douce et chaleureuses, il y avait beaucoup d’art accroché. Des dessins, et surtout on sentait l'influence coréenne qui laissait peu de place sur mes origines. Je m’affairais rapidement à désinfecter la table. Avant de me tourner vers la demoiselle. Il faut tu retires ton haut que je puisse avoir accès à ton épaule. Tu as pu raser la zone hier ? Sinon on y fait maintenant ça ne pose pas de soucis. Tout en attendant sa réponse, je découpais le modèle pour venir l’installer sur son épaule. Je vais juste le scotcher pour qu’on puisse régler précisément la hauteur ok ? Indique moi exactement où tu le veux. Je suivais les directives de Lauren jusqu’à avoir l’endroit parfait. Je hochais de la tête avant de placer des repères visuels avec un stylo. Impec, on peut passer aux choses sérieuses. Donne moi cinq minutes. Dis-je en me réjouissant. Je commenceais à passer me modèle avec une feuille de transfert avant de mettre le tout dans le thermocopieur. Je découpais soigneusement le modèle en tirant le bout de la langue parce que j’étais concentré. j’attrapais mon masque de protection en tissu que je portais habituellement. Je commenceais à tout préparer et il y en avait du matériel. Entre les aiguilles des différentes tailles, le dermographe, les encres, la vaseline et quelques morceau de papier absorbant pour l'excédent de sang, ça faisait du petit monde sur le guéridon. Mais tout était prêt. Je fis signe à Lauren de s’approcher de moi. Je me mis debout pour commencer à désinfecter son épaule avec une lingette. Je déposais doucement le transfert sur l’épaule de la demoiselle avant de l’humidifier pour que le papier fasse son job. Après une dizaine de seconde je retirais la petite feuille pour dévoiler le modèle sur sa peau. Tu peux aller voir dans la glace si ça te convient comme ça. Ça te donnera une vraie première impression.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar


1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Objet magique: Lauren s'est vu remettre un collier. Sa mère l'avait gardé jusqu'à ce qu'elle atteigne sa majorité. C'est un tour de cou avec une pierre rouge au milieu. Semblable à celle sa soeur : Elsa. Sauf qu'elle lui confère un pouvoir de guérison. Autant sur elle que sur les autres. Le collier sert également à la prévenir en cas de danger : comme l'approche d'une créature obscure par exemple. Elle scintille et émet un son quand c'est le cas.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Jin/Junno/Aldébaran
299
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Ink your skin [Lauren]   Mar 25 Juil - 14:17

:  Ink your skin
Sangwoo & Lauren
••••

Quand Sangwoo lui affirma qu'il aimerait que tous ses clients soient aussi exemplaire, Lauren sentit ses joues rougir. Un petit sourire étira ses lèvres. Bientôt, agrandit par sa dernière remarque. Car elle n'avait aucun doute sur sa décision. Elle savait qu'elle faisait le bon choix. Et de toute façon, cette dernière était mûrement réfléchis. Elle voulait faire ce tatouage et elle le ferait. Même si oui, elle se sentait assez stressée quand même. Ses mains étaient moites et son cœur tambourinait avec force sa poitrine.
- Je n'en doute pas une seule seconde, finit-elle par dire, en ancrant ses iris dans ceux du tatoueur.

De plus, la jeune interne faisait confiance à Sangwoo. Il avait ce dynamisme qui lui plaisait. Ça se voyait qu'il aimait ça et elle pouvait donc se fier à lui les yeux fermés.

Après que le jeune homme lui ai montré le tatouage. Ce qui l'emballa encore plus. Lauren lui demanda si elle devait le régler tout de suite ou attendre la fin du travail. Ce dernier secoua la tête, négativement, l'invitant à le suivre jusqu'à son sanctuaire où il commencerait d'abord par s'occuper d'elle. La demoiselle hocha le menton à plusieurs reprises. Un même sourire illumina son visage et elle se contenta de répondre, d'un ton enjoué qui lui ressemblait plutôt bien.
- Je te suis !

Tout en laissant ses bras tomber le long de son corps, Lauren le suivit alors jusqu'à cette pièce, joliment décorée. Elle respira un grand coup et observa chaque recoin. Ses yeux parcoururent les murs, les dessins qui y étaient accroché. Puis la table dont Sangwoo s'affairait déjà à désinfecter. C'était plutôt coquet, accueillant aussi. Elle s'y sentait en sécurité et l'appréhension laissa bientôt place à l'excitation en imaginant la réaction de Katsu, quand elle découvrira son tatouage.

Comme elle avait hâte d'y être. Elle quitta cependant ses pensées lorsque le jeune homme lui demanda de retirer son haut. Avant de l'interroger sur la zone épilée.
- Oui, répondit-elle avec un même sourire au coin des lèvres. J'ai fais vraiment tout ce que tu m'as demandé. J'espère que ça ira.

Tout en disant ces mots, elle se délaissa de son tee-shirt, la laissant en soutien gorge en plein milieu de la pièce. Heureusement qu'elle n'était pas très pudique. Cela dit, après avoir posé ses affaires sur le sol, elle croisa ses bras contre sa poitrine, ses yeux continuant d'observer de tout côtés.
- C'est vraiment joli ici.

Petite remarque inutile. Pour la détendre un peu car elle sentait, à nouveau, le poids du stress l'envahir. De légers frissons la parcoururent. Bientôt suivi d'une bouffée de chaleur. La jeune interne prit une grande inspiration et souffla un bon coup lorsque le jeune homme arriva vers elle, le modèle en main.
- Ici. Je pense que ça sera parfait, murmura-t-elle enfin en indiquant le haut de son épaule, là où elle n'avait aucune tache de rousseur susceptible de gêner.

Quelques minutes à attendre. Une fois que Sangwoo eut terminé les derniers détails, il lui demanda de s'approcher, posant le tatouage à l'endroit indiqué. La sensation du papier contre sa peau la fit légèrement frissonner. Elle se demandait à présent comment ça allait rendre sur elle. Elle se posait milles questions en fait, hochant la tête quand ce dernier l'invita à s'observer dans le miroir pour lui rendre ses premières impressions.

Son cœur continuait de tambouriner contre sa poitrine. Lauren finit par se poster devant, son regard rencontrant le tatouage qui allait bientôt être marqué sur sa peau. Ce qui lui soutira un sourire enjoué. Car c'était juste... parfait. Le modèle, les détails. L'emplacement. Oui, ça lui plaisait. Aucun doute la dessus. La jeune femme continua à l'admirer pendant plusieurs minutes, lâchant enfin dans un souffle.
- J'adore. Vraiment, c'est super. Je m'imagine déjà avec c'est pour dire.

Elle marqua une courte pause. Puis se retourna, ses yeux brillants se posant sur Sangwoo avant de poursuivre de plus belle.
- J'adhère complètement. On peux commencer quand tu veux !


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Ink your skin [Lauren]   Mer 23 Aoû - 13:48

Ink your skinJe souriais doucement à Lauren, décidément, il avait appliqué à la lettre le moindre de mes conseils.Un véritable élève modèle. Si seulement tous les client pouvaient être aussi sérieux qu’elle. Certes, certains étaient très sérieux, principalement les connaisseurs, ceux qui avaient déjà connu l’expérience de l’encrage de peau plusieurs fois. Ces personnes qui connaissaient les recommandation par coeur. Pour les petits nouveau c’était un peu plus compliqué. Mais il semblait que la brune avait fait particulièrement attention à mes recommendations. Je souris légèrement quand elle complimenta mon coin de la boutique. J’avouais que je m’étais particulièrement amusé à créer cet endroit. Autant la partie commune était un commun accord entre Nando et moi, autant nos parties respectives avaient été créé pour qu’elles collent à notre style personnel. Je pouvais dire que mon coin tatouage était complètement différent du coin piercings de Nando. Différents, mais semblables à la fois. Je la remerciais en me penchant légèrement, s’était toujours agréable d’avoir des remarques de ce genre.

Je commençais alors à m’affairer sur son bras. Un tas d’étapes différentes nécessaires, jusqu’au moment ou de poser le papiers transfert sur sa peau. J’étais consciencieux dans mon travail, méticuleux. Malgré mon caractère particulier, j’avais toujours été sérieux quand on parlait de tatouage. Mon visage habituellement très souriant - que cela soit vrai ou factice - se muait en une expression plus attentive, plus mature, plus concentrée. Depuis que je m’étais lancé dans ce métier, j’avais toujours eu la réputation de faire du bon travail et d’être très appliqué dans tout ce que je faisais. J’avais commencé mes premiers encrages à Seoul, dans l'illégalité la plus totale. Dès que j’avais su maîtrisé un minimum le dermographe, je l’avais essayé sur Nando. Cette pensée me fit largement sourire, que de mon souvenirs avec mon frère. Il avait été le premier que j’avais tatoué et il serait probablement le dernier que je tatouerai. Je laissais à Lauren le loisir de regarder le dessins sur la peau de son épaule. Même si les couleurs n’étaient pas encore posées, le simple fait de voir les couleurs ça donnait un aperçu de ce qu’elle aurait bientôt dans la peau. Je souris derrière mon masque quand j’entendis sa voix qui était clairement enjouée. Elle se retourna et m’annonça qu’elle était fin prête. Je lui indiquais du doigt un tabouret. Viens t’asseoir et pose ton bras sur la table okay ? Quand elle s’exécuta, je replaçais son bras pour que je puisse avoir le modèle le plus facilement accessible et que ça reste confortable pour nous deux. Le plus important, c’est que ta position soit le plus confortable possible. Ca ne devrait pas être très long, mais il faut que tu sois à ton aise. Je penchais la tête sur le coté avant de ramener mon guéridon avec toutes mes affaires. J’enfilais une paire de gants noir. Je commençais à préparer un amas de vaseline alors que je perçus derrière le rideau qui séparait ma pièce de la salle d'accueil la tête de mon frère. Salut beau gosse, avais-je dit naturellement de ma langue maternelle en agitant ma main de libre vers mon frère. Il me sourit tendrement avant poser ses yeux sur ma cliente. Il nous salua à son tour avant de disparaître derrière le rideau. Je posais un long soupir attendri et qui sentait l’amour à kilomètres à la ronde. Tu avais déjà rencontré Nando ? Tu sais, il fait des piercings lui. Je soupirais une nouvelle fois avant de prendre la vaseline sur mon index de de l’appliquer sur le bras de ma client. Il n’est pas trop mignon ? Je souriais comme un imbécile derrière mon masque. Nando avait toujours eu cette capacité à me rendre aussi gaga que pervers. Mais là, j’étais surtout gaga de le voir juste me dire bonjour. J’avais envie de lui pincer les joues et les fesses.

Je pris le dermographe entre mes longs doigts fins avant de regarder Lauren. La machine fait un peu de bruit, mais on s’habitue vite. Ca risque de picoter au début, respire doucement et tu n’y feras plus attention. Pour imager mes paroles, j’appuyais sur la pédale de la machine pour qu’elle produise juste le son. La première fois que je l’avais entendu, cela m’avait pensé au son d’un instrument de dentiste, mais moins agressif. Je vais y aller doucement, mais n’hésite pas à me dire si la douleur t’es insupportable okay ? Avec précaution, je trempais les aiguilles dans le minuscule récipient qui contenait l’encre noire. J’approchai la machine de la peau de Lauren juste qu’elle ne touche sa peau, je la prévenais en lui disant: C’est parti. Je me concentrais pour ma main soit la plus légère posssible. Commençant par les contours du dessin. Le tout était maintenant de faire marcher mon capital social. Pour ne pas faire attention à la douleur, il fallait parler, tenir la conversation. Par chance, j’avais toujours eu un don pour la tchatche et embobiner mon petit monde. Alors que je m’affairais à encrer les contours, je commençais à parler à la demoiselle. Alors Lauren, ta petite-amie sait-elle que tu te fais fait tatouer ou c’est un genre de surprise ? Je pris une petite pose quelques instants, je passais un morceau de papier absorbant pour enlever l'excédent d’encre, avant de remettre de la vaseline pour soulager la peau de la brune. Juste avant de remettre de l’encre sur les aiguilles et de continuer mon oeuvre. Je trouva ça particulièrement romantique de te faire tatouer pour ta chère et tendre en tout cas. Je suppose qu’elle doit une personne vraiment exceptionnelle pour que tu gardes une trace d’elle à vie sur ta peau. C’était avoir cette personne dans la peau pour toujours. Je ne m’étais jamais tatoué quelque chose qui me rappelait Nando. J’avais toujours considéré que j’avais toujours mon âme soeur plus que dans la peau, qu’un tatouage n’était pas suffisant pour lui montrer mes sentiments pour lui. Quoiqu’il se passe, je savais que Nando serait toujours gravé en moi, mortellement.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
 
Ink your skin [Lauren]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SKIN] S2U2 gfx
» Présentation de Lauren
» [REGLE] recherche skin clavier WM6.5
» [SKIN] Nouveau thèmes, skins, pour Sense 2.0
» [AIDE] Skin du Diamond Saber Installer.CAB avec les paramètre de Lightsaber_1.0.CAB sur HD2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: