Partagez | 
 

 It's amazing how the unexpected can take your life and change directions!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Seth
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
* Contrôle du corps, je peux faire battre votre cœur plus vite ou plus lentement, briser vos os, affaiblir vos muscles...le soigner ?

* Chance de zouf
504
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: It's amazing how the unexpected can take your life and change directions!   Dim 2 Juil - 10:24

Only you
Lukas & Seth


Sexy Lukas
Salut ! Ca te dirait de passer voir un film chez moi ?
Encore désolé pour la dernière fois, ma logeuse devait pas avoir eu de nuit torride depuis un moment. Je la pensais pas si bruyante Razz

Je repose mon portable sur l'oreiller, imagine le message s'envolant dans les airs au dessus de ma tête et partant voir Lukas avec ses petites ailes de sms. Oui, je peux parfois avoir des idées bizarres. Toujours est-il que ça m'a pris tout d'un coup, comme un coup au ventre, cette envie irrépressible de voir Lukas aujourd'hui et maintenant. Comme souvent d'ailleurs. Quand je lui ai dit que j'étais addict, je le pensais vraiment et je crois que ça s'est vérifié au fur et à mesure du temps. D'un autre côté, difficile de résister à sa stature de colosse, à sa magnificence et à ses yeux de chiot. Perso, je ne fais pas beaucoup d'efforts pour résister, bien au contraire.

Ce qui m'étonne, c'est la simplicité avec laquelle les choses se passent, il n'y a pas de lutte de pouvoir pour savoir qui domine l'autre ni de prise de tête sur où on en est dans notre relation. Rien de tout ça, on vit au jour le jour, de façon un peu bancale financièrement, et ça nous convient bien.

Pour éviter de passer mon temps à guetter une réponse, je pars me doucher, profite de l'eau chaude pendant les cinq minutes qui me sont accordées avant qu'elle ne commence à refroidir. Normalement, la logeuse est sortie donc ça fait un truc en moins. Son mari aussi. Je ris tout seul sous le jet d'eau en repensant aux cris gênants que Lukas et moi avons entendu. Comme quoi, même âgée, elle a encore du coffre. Et l'énergie de se trouver un amant. Les femmes m'épatent.

Revenir en haut Aller en bas
Lukas QuincyHumain modifié
avatar

Virus
1 / 51 / 5
1 / 51 / 5
Lukas a fusionné avec un symbiote issu de Toxin. Il n'a pas encore révélé son potentiel mais semble posséder les mêmes capacités que ces pairs vivants sur Terre : capacités accrues, régénération des blessures, camouflage et accès à la toile et aux armes symbiotiques.
Dakota S. Kelley
200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's amazing how the unexpected can take your life and change directions!   Mar 4 Juil - 22:50

Only you
Lukas & Seth


Encore une soirée ennuyeuse à mourir, allongé sur mon lit en train de regarder le plafond... Ce n'est pas que je n'ai rien d'autre à faire, bien sûr, mais depuis un certain temps, je ne sais pas pourquoi, je n'ai envie d'absolument rien.

...

Non, je mens, je sais très bien pourquoi : depuis que j'ai rencontré Seth, je n'ai envie de rien faire s'il n'est pas impliqué de quelque façon que ce soit... Il ne me sort plus de la tête, ça en devient limite obsessionnel. Pourtant, après notre soirée certes tout à fait mémorable, ce n'est pas les occasions qui ont manquées pour se revoir, mais ça n'a pas l'air de me suffire. J'en veux toujours plus. Quand on est ensemble, c'est absolument parfait, je ne pense à rien d'autre qu'à lui et au moment présent, sans me préoccuper de ce qui se passe autour de nous. Je crois que de ma vie, je n'ai jamais eu une relation aussi harmonieuse...

Pourtant, il y a tout de même quelque chose qui me chiffonne : quel genre de relation est-ce qu'on a, très exactement ? Parce que oui, j'appelle ça comme ça à défaut d'un meilleur terme, mais au final, je ne sais pas trop où nous sommes... Je sais que rien ne pourrait être mieux entre nous, mais quelque part, j'ai cette petite voix qui me chuchote qu'une petite officialisation de la relation, ce serait quand même pas mal. Pouvoir parlé de Seth comme autrement que de mon "ami"... Mais je m'emballe, et je n'ai surtout pas envie de tout gâcher, alors j'attendrai le temps qu'il faudra.

Mon téléphone vibre et je m'en empare d'un air blasé avant de me redresser d'un seul coup sur mon lit : 'Nouveau message : My Amazing Little Man' En d'autres termes... Seth ! Je lis le message et souris pour moi même à la mention de la vie sexuelle apparemment très active de sa logeuse : ça ne me dérange pas du tout, mais c'est vrai que c'était un peu gênant... Et peut-être aussi excitant... Je marque une hésitation avant de répondre, me demandant si je devrais me la jouer détaché en répondant dans un quart d'heure, puis je décide que de toute façon, j'ai rien à cacher : j'aime beaucoup Seth, et je suis toujours prêt à passer du temps avec lui.

My Amazing Little Man
Messagerie

Salut ! Ca te dirait de passer voir un film chez moi ?
Encore désolé pour la dernière fois, ma logeuse devait pas avoir eu de nuit torride depuis un moment. Je la pensais pas si bruyante Razz

Je vais faire un effort et prendre le risque de sacrifier mon ouïe, mais ça en vaut la peine Very Happy Donne moi deux minutes pour me préparer et j'arrive !

CREDIT > CHAUSSETTE

Je bondis littéralement vers ma commode, passe en revue les plus beaux habits que je possède et qui ne soient pas déjà roulés en boule par terre malgré les suppliques de ma chère mère, file dans la salle de bain me faire bon pour... oserai-je le dire ?... pour mon homme ! Une fois prêt, je dévale l'escalier un peu trop vite, me cogne la tête assez violemment contre le plafond trop bas pour moi. Je ne prends même pas le temps d'avoir mal, crie dans la direction générale de ma mère que je sors ce soir et de ne pas m'attendre, puis me rue dehors. Ce n'est pas très gentleman comme sortie, mais je pense que ma mère a tout à fait compris que je vois quelqu'un alors bon...

En chemin, je fais un petit détour et j'arrive finalement devant la porte de Seth. Je prends une grande inspiration avant de frapper, pris par un léger stress comme à chaque fois où je m'apprête à le voir, puis je toque à la porte et j'attends. Mon front me fait un peu mal, je me demande de quoi j'ai l'air, mais ce n'est pas très important. Lorsque la porte s'ouvre, j'affiche mon plus beau sourire et lève la poche en plastique contenant le chinois à emporter que j'ai ramené en guise de repas.

"Vous avez commandé un livreur ?"

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Seth
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
* Contrôle du corps, je peux faire battre votre cœur plus vite ou plus lentement, briser vos os, affaiblir vos muscles...le soigner ?

* Chance de zouf
504
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's amazing how the unexpected can take your life and change directions!   Jeu 6 Juil - 10:37

Only you
Lukas & Seth


Tout en me frottant activement dans les moindres recoins, je me demande quel genre de film on pourrait regarder. A dire vrai, je n’en ai aucune idée vu que c’était surtout un prétexte pour attirer Lukas dans ma tanière. Dis comme ça, ça sonne un peu trop pervers obsessionnel mais il y a du vrai. Pas que je sois un pervers, mais alors pas du tout ! Mais la partie obsessionnelle…bon, on est entre nous, je peux l’avouer sans honte, quand j‘ai une idée dans la tête, elle ne part pas facilement. Et Lukas, je l’ai directement dans la peau. Comme j’ai toujours considéré que se priver était mauvais pour la santé, je saisis toutes les occasions pour assouvir mon envie de lui. Pas dans le sens sexuel (quoique ça motive bien) mais dans le sens général, j’ai envie de le voir, de le toucher, de l’entendre. C’est aussi simple que ça.

Ma douche prise, je m’enroule dans une serviette et me regarde dans la glace. Qu’est-ce qui serait le mieux : m’être quelque chose de classe mais d’assez décontracté pour que ça fasse pas trop préparé ou jouer la carte de la séduction en lui ouvrant encore en serviette ? Je me tâte, je me tâte. Le problème, c’est que si je suis ma deuxième idée, je vais avoir une furieuse envie de prendre Lukas directement sur le paillasson et ça la fout mal vu que je lui ai proposé un film. Donc je serai sage pour une fois, je jouerai les gamins qui courent tout nus dans les couloirs une autre fois. Cette décision prise, j’ouvre ma petite penderie et examine mes effets personnels. Le vêtement le plus important à mes yeux n’est évident pas visible au premier abord mais bien plié au fond. Un t-shirt bien trop grand pour moi que j’ai réussi à récupérer après le bain de minuit à Seattle. Bientôt, son propriétaire sera là si j’en crois le sms alors je ferais mieux d’avoir ne serait-ce qu’un caleçon quand il arrivera.
Une fois habillé et coiffé de mon mieux, je commence à tout ranger à la va-vite, juste à temps avant que l’on ne toque à la porte. Une petite boule d’excitation au ventre, j’ouvre avec un sourire joyeux et involontaire, l’effet Lukas Quincy je suppose.

Attendez, un grand châtain avec des yeux de chiot et un corps de rêve ? C’est ma commande, oui.

Je lui prends le sac des mains et en profite pour l’embrasser, tâche un peu ardue vu le différentiel de taille mais quand je suis déterminé, j’arrive à tout. Le contact de nos lèvres jointes déclenche un frisson électrisant dans mon dos et je savoure l’instant, sachant qu’après, nos haleines seront détruites par la nourriture asiatique. Tout en prolongeant le baiser le plus possible, je l’attire dans l’appartement et ferme la porte avant de relâcher le jeune homme. Diable, comment fait-il pour  être si beau ? Ce qui est marrant, c’est qu’il a beau être super baraqué, il a un air super innocent comme….comme….Kronk dans Kuzco. !  Voilà, c’est ça. Attendez, je suis qui moi ? Yzma ou Kuzco ? Je veux pas savoir…  Toujours est-il que je pose le sac sur la table, déballe les aliments avec plaisir.

Tu me prends par les sentiments là… il y a même des raviolis. Démoniaque.  Une idée de film à regarder ?

La dernière question est un peu sortie pour essayer de me rappeler à l’ordre parce que j’oublie de plus en plus cette histoire de TV, obnubilé par ce que j’ai sous les yeux (je parle du livreur improvisé, pas de la nourriture). Je dois à la fois lutter contre mes pulsions primaires et des sentiments niais dignes d'une adolescente. Mais en même temps, je m'en fiche un peu d'avoir l'air idiot ou efféminé, j'ai Lukas rien que pour moi et c'est génial.

Revenir en haut Aller en bas
Lukas QuincyHumain modifié
avatar

Virus
1 / 51 / 5
1 / 51 / 5
Lukas a fusionné avec un symbiote issu de Toxin. Il n'a pas encore révélé son potentiel mais semble posséder les mêmes capacités que ces pairs vivants sur Terre : capacités accrues, régénération des blessures, camouflage et accès à la toile et aux armes symbiotiques.
Dakota S. Kelley
200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's amazing how the unexpected can take your life and change directions!   Jeu 13 Juil - 12:10

Only you
Lukas & Seth


Comme d'habitude (est-ce qu'on peut déjà parler d'habitude, d'ailleurs ? Enfin, c'est pas très important), lorsque je vois Seth, la petite angoisse que j'avais disparaît soudainement au profit d'une excitation doublée d'un ébahissement que je n'arrive pas à contrôler. Il faut aussi préciser qu'en fait, je ne prend même pas la peine d'essayer, tout bonnement parce que je n'ai rien à cacher, et certainement pas à lui : je suis content de le voir, d'être avec lui, et je ne changerais pour rien au monde ma place avec un autre. C'est dit. Enfin, c'est pensé, en tout cas...

Je n'ai pas le temps de sourire à la réplique de Seth que ses lèvres se retrouvent déjà plaquée contre les miennes, non pas que je m'en plaigne, bien au contraire ! Je me baisse un peu, histoire qu'il n'est pas à se mettre sur la pointe des pieds, et me laisse totalement guidé. C'est fou, il doit faire une tête de moins que moi et la moitié de mon poids, pourtant, quand il m'embrasse comme ça, j'ai l'impression d'être totalement à sa merci, comme envoûté par je ne sais quel maléfice (ou charme... Ouais, charme est plus correct !)

Je profite pleinement de l'étreinte, réalisant à quel point il m'avait manqué depuis environs... C'était quand la dernière fois, y'a deux jours ? Une éternité dans mon monde. Je me surprends même à soupirer de frustration quand il se dégage, la poche à la main. Une partie de moi hésite à utiliser ma musculature pour le forcer à rester dans mes bras, mais si je commence maintenant à faire des caprices, on ne va jamais s'arrêter, et on va manger froid... Si on mange avant demain matin... Donc, je le laisse s'éloigner pour examiner les victuailles et passe d'un pied à l'autre sans trop savoir quoi faire parce que je ne suis pas encore très à l'aise ici, comme un enfant dans la maison de son meilleur ami qui a peur de mal faire et de ne plus être invité...

Je sens un petit malaise quand Seth reprend la parole, alors qu'il n'y a à première vue rien de choquant dans ses propos. Pour moi-même, je marmonne "Te prendre par les sentiments, oui..." tout en revenant mentalement sur le sujet qui me préoccupe depuis un moment déjà : je sais que je suis bien avec Seth, et je présume qu'il est bien avec moi, pourtant malgré nos nombreux rendez-vous (si on peut appeler notre escapade dans la baie de Seattle comme ça), on n'a pas encore discuter de ce qu'on est réellement... C'est idiot, formulé comme ça, j'ai l'impression d'être en quatrième, et pourtant, c'est le coeur même de la question. Chaque fois que je pense à Seth, je ne sais pas comment le qualifier. Est-ce que c'est un flirt, un amant, un petit-ami ? Dans ma tête, c'est très clair, je n'ai personne d'autre dans ma vie que lui, et je n'ai envie de personne d'autre, mais d'un autre côté, on n'a jamais rien établi. Je ne sais même pas si je suis le seul qu'il fréquente, on n'a jamais dit qu'on était exclusif, après tout...

Réalisant que ça fait un petit moment que je suis silencieux, je me racle la gorge en faisant mine de réfléchir puis me tourne vers lui avec un sourire plus ou moins convaincant : "A toi de voir, après tout, c'est toi qui a proposé, et puis, j'ai ramené à manger alors j'ai rempli ma part du contrat ! Mais je t'aide si tu veux : on peut regarder un film d'action, on sera sur de pas manquer un moment crucial de l'histoire si on est distrait par... Autre chose..." Je marque une pause en passant derrière lui et en l'embrassant furtivement dans le cou, avant de reprendre mon cheminement dans son appartement. "...Ou une comédie, peut-être que les rires couvriront les ébats de ta logeuse si jamais ! Ou alors un film d'amour."

La dernière proposition arrive un peu brusquement comparée au reste, parce que je sais que, selon le film que Seth choisi, je pourrais bien me lancer dans une direction hasardeuse mais que j'ai envie de prendre, et c'est la dernière catégorie qui m'aiderait le plus niveau ambiance, mais ce n'est pas à moi de décider, disons que je fais confiance au destin...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Seth
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
* Contrôle du corps, je peux faire battre votre cœur plus vite ou plus lentement, briser vos os, affaiblir vos muscles...le soigner ?

* Chance de zouf
504
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's amazing how the unexpected can take your life and change directions!   Ven 21 Juil - 15:23

Only you
Lukas & Seth


A toi de voir, après tout, c'est toi qui a proposé, et puis, j'ai ramené à manger alors j'ai rempli ma part du contrat ! Mais je t'aide si tu veux : on peut regarder un film d'action, on sera sur de pas manquer un moment crucial de l'histoire si on est distrait par... Autre chose...

Son baiser sur ma nuque déclenche un frisson que je réprime de mon mieux, mais c’est que nous n’aurons même pas le temps de mettre un DVD s’il continue ! Cet homme n’est d’aucune aide quand il s’agit de se concentrer. Je reporte mon attention sur les raviolis, les nouilles, tout ça tout ça…Les nems aussi, et les rouleaux de printemps. Pourquoi j’ai l’impression qu’il n’a pris que des aliments de forme oblongue ? Ou alors c’est moi qui ais l’esprit mal tourné. Ça doit être ça…Ou alors il est encore plus terrible tentateur que je ne le pensais. Il cache bien son jeu le colosse.
Toujours est-il qu’il propose divers genres et qu’en cet instant, je suis ravi d’avoir claqué tout mon argent dans des DVD. Oui, je peux mourir de faim et remettre le même t-shirt toute la semaine mais quand il s’agit de films, je craque direct.  Donc quelle que soit la décision finale, je suis sûr de pouvoir répondre aux attentes de Lukas. Dans le domaine cinématographique ou autre… On se comprend.

Que dirais-tu de mixer le tout ? Je dois bien avoir un film d’action sans prise de tête avec un peu d’amour quand même. Voyons, voyons…


Je farfouille dans mes DVD jusqu’à trouver un film correspondant à nos critères : Night and Day. Tout content, je le brandis comme une relique avec un grand sourire. Ce film-là, je suis sûr qu’on regrettera pas d’avoir loupé des scènes si on a la tête ailleurs. Et je vais essayer de ne pas dire où nos têtes pourraient être au cas où un jeune public me lirait. Et aussi pour éviter de passer pour un pervers. Bref, bref…

Je ne suis pas un fondu de Tom Cruise mais au moins, ça va bouger et puis je crois qu’il y a de la romance à partir du milieu.

Je dispose la précieuse nourriture sur la table de sorte que l’on puisse se servir sans trop bouger du canapé et invite Lukas à me rejoindre sur les coussins usés. Dès le début, j’abolie toute virilité ou distance en me glissant contre le torse large et bien dessiné de Monsieur Muscle, remerciant le destin pour ce t-shirt fin et probablement très aisé à retirer. Tout ceci est plein de promesses. Diable ! Je ne pourrai jamais me passer de ce contact, de type est le meilleur coussin géant du monde. En fonction de la soirée, je vois bien l’un de nous deux se retrouver la tête sur les genoux de l’autre. Oui nan, je vous l’ai dit, j’ai les pensées d’une adolescente et la virilité de Sophie la girafe. Mon cerveau complètement abruti par la présence de Lukas est partagé entre des scénarios horriblement niais et tendres et d’autres plus adultes. En attendant, le film démarre sans que j’ai même fait attention aux bandes annonces. Récupérant un précieux spécimen de nourriture, je mords avec délice dedans.

Bon appétit, chéri

Il faut bien que mes voyages dans le monde me servent et puis je ne suis pas sûr que Lukas comprenne le français. C’est une langue dont j’apprécie les roulements dans la bouche et puis le « chéri » peut  être interprété de plusieurs façons. C’est ça que j’adore dans cette relation, cette sensation que rien n’a d’importance avec l’autre et qu’il n’y a pas à se prendre la tête.

Revenir en haut Aller en bas
Lukas QuincyHumain modifié
avatar

Virus
1 / 51 / 5
1 / 51 / 5
Lukas a fusionné avec un symbiote issu de Toxin. Il n'a pas encore révélé son potentiel mais semble posséder les mêmes capacités que ces pairs vivants sur Terre : capacités accrues, régénération des blessures, camouflage et accès à la toile et aux armes symbiotiques.
Dakota S. Kelley
200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's amazing how the unexpected can take your life and change directions!   Jeu 27 Juil - 20:35

Only you
Lukas & Seth


Ma première réaction à la réponse de Seth ? La surprise. Je ne savais pas qu'il était possible de mêler action, amour et comédie tout en même temps... Bien évidemment, ma culture cinématographique se limite surtout aux films les plus cultes et encore, j'ai déjà du retard avec ceux-là, alors qui suis-je pour juger ? Et puis au final, cette combinaison me va très bien, j'ai le temps de manger tranquillement en profitant de Seth et en regardant de la bagarre avant de me préoccuper de ce qui me préoccupe et dont je ne suis pas certain de vouloir me préoccuper si vite dans la relation et... Et... Et ça fait bien trop de préoccupation d'un seul coup, ça suffit !

Seth a l'air d'avoir trouvé un film qui va, et au final, je ne suis pas très étonné qu'il ait ça sous la main, parce que ça lui correspond très bien, ce genre de spécificités. Je souris bêtement en le voyant sortir avec triomphe un boîtier où je peux voir Tom Cruse jouant les preux chevaliers avec... Euh... Une blonde connue dont le nom m'échappe parfaitement. En gros lettres, Night and Day. Ouaip, film inconnu au bataillon, donc ! Et je ne compte pas vraiment le connaître, à mon avis je vais plus être obnubilé par Seth et ce que j'ai à lui... AH CA SUFFIT !

Je mets mon cerveau en pause et rejoins l'homme de ma soirée sur son canapé, devant une montagne de nourriture. Mon estomac se réveille à la vue de tant de victuailles, et je fais mine de tendre le bras pour m'emparer d'un nem quand Seth m'interrompt involontairement en se lovant contre moi. Je sens le rouge me monter aux joues et ravise mon mouvement : je préfère cent fois mourir de faim ce soir plutôt que de risque de le déranger alors qu'il est si bien installé et que je l'ai rien que pour moi.

Oui, c'est exactement la sensation que j'ai quand je suis comme ça avec lui : qu'il n'y a plus que lui qui existe et que je n'ai à me soucier de rien d'autre qu'à le rendre heureux... Je passe mon bras autour de son épaule et le resserre plus près de moi instinctivement, sans même m'en rendre compte. Je comprends son bon appétit mais je n'ai aucune idée de ce que le dernier mot signifie. Je cherche à comprendre, mais je n'ai jamais été très doué pour les langues, et je finis par oublier ce que je cherchais de toute façon, parce que ce n'est pas ce qui m'intéresse. Il me semble que Tom Cruse est en train de taper sur quelqu'un... Ou alors c'est quelqu'un qui tape sur lui... Ca m'importe peut, à vrai dire, parce que ce n'est pas l'écran que je regarde, mais bien lui...

Je le regarde manger, et esquisse un sourire attendri, parce que même la bouche pleine de ravioli à la vapeur, il est incroyablement mignon. Je reporte mon attention sur le film, dans une vaine tentative pour m'intéresser à l'histoire, mais je reviens bien vite à ma contemplation de Seth.

Je sens quelque chose monter en moi quand je le regarde. Je sais tout de suite ce qui se passe, je sais exactement ce que j'ai envie de lui dire. Deux mots, pas grand-chose en somme, et pourtant, un monde. Ca fait un petit moment que j'en ai envie, sans jamais vraiment oser sauter le pas. Parce que j'ai peur, encore une fois... Mais ce soir, en cet instant précis, je sens que je suis prêt. "Je t'ai-"

Non. Panique. Je peux pas. Si ça lui fait peur ? Si ça le fait fuir et que je le perds ? Je m'interromps et penche ma tête vers le haut de son front pour y déposer un baiser. C'est la seule diversion que je puisse envisager. Mon coeur s'emballe...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Seth
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
* Contrôle du corps, je peux faire battre votre cœur plus vite ou plus lentement, briser vos os, affaiblir vos muscles...le soigner ?

* Chance de zouf
504
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's amazing how the unexpected can take your life and change directions!   Dim 30 Juil - 11:10

Only you
Lukas & Seth


Le film avance dans une sorte de flou artistique qui montre bien à quel point je suis peu concentré. Qui s’intéresse à Tom Cruise quand on peut être lové contre Lukas Quincy ? « Lové », j’adore ce mot, il traduit bien toute la tendresse niaise et extrêmement peu viking de l’étreinte. Et puis on peut se lover contre quelqu’un ou dans quelque chose : une couverture, un fauteuil, une peluche… Lukas Quicy, la grosse peluche. Faudra que je pense à lui ressortir un de ces quatre, ça va le faire sourire. C’est vrai qu’en plus, il a un beau sourire, le genre qui illumine une pièce et qui fait apparaître des petites ridules au coin de ses yeux comme si le rire était la seule façon qu’il avait de vieillir. Ouh la, c’est beau ce que je dis…je l’ai piqué à qui cette réplique ? Stephanie Meyer ?! Nan, le pire, c’est qu’elle vient de moi…

Pour cacher le léger embarras que le fil de mes pensées déclenche, je mange avec appétit, ce que c’est bon ces machins… Je pourrais rester comme ça pendant des heures, les battements du cœur de Lukas résonnant près de ma joue. Ma main libre de tout nem vient se poser sur sa cuisse, s’y amuse un moment. Avant que le géant n’ouvre la bouche pour me dire quelque chose.

Je t'ai...

Ouh la…à moins que la suite de ta phrase soit “je t’ai….pris des chips à la crevette”, tu t’engages sur un terrain glissant mon petit Lukas. Très glissant. Mais j’ai hâte de te voir essayer de retrouver ton équilibre. Une partie de moi se tend (mais rien de perv) en attendant la suite, je n’en ai littéralement plus rien à foutre du film, Tom Cruise peut bien décider d’affronter Cameron Diaz en duel singulier, je m’en fiche. De toute façon, Lukas a rebroussé chemin et se contente d’un baiser sur mon crâne. Petit joueur va. Faisant celui qui n’a remarqué que le baiser, je souris et lève les yeux vers lui.

Tu vises trop haut, essaies en dessous.

Je me redresse un peu et vient dévorer ses lèvres qui ont un léger goût de….je voulais dire « nouilles » mais ça sonne trop bizarre alors on va dire « ravioli vapeur ». Le baiser se prolonge et j’aggripe le t-shirt de Musclor pour le garder contre moi, même si je doute qu’il veuille aller très loin. Il a eu peur le pauvre, alors je vais essayer de le motiver un peu. Ça m’amuse de le sentir tâtonner, surtout que personnellement, je m’en fiche un peu des mots.  Alors que les héros du film profitent d’être seuls sur une ile paradisiaque, mes mains explorent les contrées riches en merveilles de LukasLand. Surtout les monts Abdos, très sympa pour une randonnée tactile.

Revenir en haut Aller en bas
Lukas QuincyHumain modifié
avatar

Virus
1 / 51 / 5
1 / 51 / 5
Lukas a fusionné avec un symbiote issu de Toxin. Il n'a pas encore révélé son potentiel mais semble posséder les mêmes capacités que ces pairs vivants sur Terre : capacités accrues, régénération des blessures, camouflage et accès à la toile et aux armes symbiotiques.
Dakota S. Kelley
200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's amazing how the unexpected can take your life and change directions!   Lun 31 Juil - 22:22

Only you
Lukas & Seth


De l'émotion ? Ce soir ? Oui, bien évidemment, je suis avec Seth, alors ma soirée ne peut que se révéler mouvementée ! D'abord, la joie de le revoir, bien sûr, ensuite la pointe de stress qui laisse rapidement place à la tendresse. Vient ma petite crise de panique il y a quelques instants parce que la tendresse me fait beaucoup trop d'effet. Et maintenant...

Maintenant, j'ai le droit à rien de moins que la passion, parce qu'il semblerait que mon baiser ne soit pas passé inaperçu, et Seth a l'air d'être tout autant que moi en proie à des émotions disons très vives. Il m'embrasse fougueusement, ses doigts glissant sur mon corps, envoyant des décharges me parcourir au rythme de ses caresses. Je suis pris d'un frisson d'excitation et l'embrasse en retour. Je ne sais pas trop à quoi je m'attendais : seul avec lui devant un film et un bon repas, son corps pressé contre le mien, honnêtement il ne fallait pas être devin pour voir l'embrassade passionnée arriver...

Je ne lutte pas beaucoup pour la contrôler, de toute façon, parce que ce serait mentir que de dire que je ne veux pas exactement la même chose que lui, là tout de suite. Je laisse mes mains se balader sur les courbes désormais familières, agrippant son postérieur sans la moindre honte. La température monte encore d'un cran et j'ai très envie d'attraper Seth fermement et de le porter jusqu'à la chambre pour continuer sur notre lancée. Sauf que...

Soudainement, presque brutalement, je repousse Seth sur le canapé. Je sais qu'il ne doit pas comprendre, et moi non plus. Enfin, pas totalement... Je n'ai pas peur de faire l'amour avec Seth, après notre première rencontre, ce serait un comble. Mais je n'ai pas envie de le faire dans ces conditions. Parce que je suis tout de même travaillé par ce à quoi je pense depuis des jours. Je me lève maladroitement, me cognant le petit doigt sur la table basse tout en lâchant un juron très mal étouffé.

Je pars d'un rire forcé, comme pour essayer de signifier que la situation n'a rien d'anormale et d'inconfortable, alors que je sais pertinemment que ça ne va faire qu'empirer ma bizarrerie du moment. Je claudique jusqu'à la cuisine, tentant de faire passer la douleur en me frottant vigoureusement le pied sans trop d'effet.

"Haha, tu... Tu veux bien m'excuser cinq minutes ? Il faut que j'aille laver la salle de main, je veux dire me laver la salle de bain, je veux dire me laver les mains dans la salle de bain ! Tu sais, la nourriture chinoise, c'est pas propre ! Enfin non, si, c'est propre, mais ça colle ça... C'est... Salle de bain, haha !"

Pathétique, Lukas, bravo, non vraiment... J'attrape au passage le petit sachet contenant les cookies porte-bonheur et atteins la salle de bain, dans laquelle je m'enferme à double tour, avant de pousser un soupir bien trop bruyant. Je m'appuie contre la porte et me laisse glisser pour finir par terre.

Je regarde mes deux malheureux cookies, dont un qui est fendu, rapport au fait que je les ai cognés contre la porte avant de la refermer. Il doit y avoir des miettes partout dans le couloir... J'attrape le cookie indemne et l'écrase dans mon poing pour qu'il révèle ce que j'ai demandé au chef du restaurant d'y cacher : une bague en plastique, du genre de celle que Deadpool offre à Vanessa dans le film... C'était une façon pour moi de demander à Seth d'officialiser notre relation sans paraître trop sérieux... Et maintenant, c'est complètement raté parce qu'il doit croire que je suis un dégénéré mental...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Seth
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
* Contrôle du corps, je peux faire battre votre cœur plus vite ou plus lentement, briser vos os, affaiblir vos muscles...le soigner ?

* Chance de zouf
504
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's amazing how the unexpected can take your life and change directions!   Mer 2 Aoû - 11:57

Only you
Lukas & Seth


Comme deux pièces de puzzle, nos corps s’emboitent à la perfection, comme quoi le triangle peut rentrer dans le trou carré ! Aha ! Des années de mensonge auprès des bambins et c’est moi qui déchire le voile du mystère. Dis comme ça, on dirait que la situation est plus torride et avancée qu’elle ne l’est en réalité mais pas grave, j’admire comment mon petit corps chétif trouve asile sur les plaines musculeuses de Lukas. Pas sûr que ça veuille dire grand-chose mais je me comprends et c’est l’essentiel.

Mon but premier n’était que de lui donner un baiser d’encouragement mais je crois que mon corps ne veut plus s’arrêter. Mon cœur bat à toute allure et mes baisers se font plus pressants, nous ne finirons jamais ce film, encore moins vêtus. Tout en mordillant la lèvre inférieure du magnifique Adonis, mes mains viennent tirer sur son t-shirt, soit je lui enlève, soit je lui déchire. Au choix. Lukas se laisse aller lui aussi et je sens bientôt la pression de ses mains sur mes fesses, c’est bien, il a trouvé le chemin tout seul. J’espère bien que sa petite hésitation lui est passé ou du moins que je lui ai montré qu’il n’a pas besoin de dire « je t’aime » pour m’avoir. Oh my…ça sonne gigolo…alors que pas du tout. Juste que quelques mots ne veulent pas dire grand-chose. De toute façon, il aurait du mal à dire quoi que ce soit vu comment nous nous embrassons.

WHAT ???? WHAT ???? WHAAAAAAAAAAAAT ????!!!!!!
Brusquement, je me retrouve rejeté loin de LukasLand, le cul sur le canapé et Musclor qui se lève en précipitation en me parlant de salle de bain. J’aimerais croire qu’il a juste une envie pressante, au moins on pourrait en rire mais ça m’étonnerait qu’il  s’agisse de ça. Lukas est rouge et il bredouille de façon totalement incohérente. C’est ta première fois, c’est ça ? Je reste complètement ahuri devant ce retournement de situation assez pathétique. Surtout que je ne comprends absolument pas ce qui vient de se passer, tout se déroulait bien, je pouvais sentir l’électricité dans l’air et bon sang, rien qu’avec ses lèvres et ses mains, il me mettait déjà en mode vibreur. Et voilà qu’il me repousse pour aller s’enfermer dans la salle de bain. J’ai dû louper un putain d’épisode mais lequel….

Ok…c’était bizarre. Tom, Cameron, vous pouvez m’expliquer ?

J’éteins la télé, me demandant ce qui a pu provoquer un tel mouvement de panique. Ca constitue un putain de gros vent de la mort quand même…Pas sûr que j’en parle à Elisa de celui-là, quoique…elle pourra peut-être m’expliquer. Oh et puis merde ! Pas le temps d’attendre Elisa, j’adore Lukas, son corps et son humour, ses yeux de chiot et sa tendresse de gros nounours alors merde, je ne vais pas le laisser moisir dans ma salle de bain toute la soirée ! Décidant de prendre ça avec légèreté pour éviter d’enfoncer le grand dadais, je m’approche de la porte de MA salle de bain (non mais) et m’assoie contre le panneau, toque deux-trois fois.

Tu veux que je te file les derniers nems pour ton campement ? Histoire que tu puisses tenir le siège un ou deux jours.

C’est assez pourri comme réplique, faut toujours que je sorte une blague mais je ne suis pas très bon en humour. Je souris alors même que je sais que Lukas ne peut pas me voir, même si je prends un ton un peu désinvolte, ça me peine d’être dans cette situation. Déjà, parce que je ne comprends pas ; ensuite, parce que je n’ai aucune envie que Lukas s’éloigne. Parce que je l’ai…comme il dit si bien. Je me demande si lui aussi est adossé à la porte, ça doit donner une scène digne du rom-com.  Ils devraient utiliser ça dans un film.

Il y a un espoir que tu m’expliques voire que tu sortes ? Parce que…parce que, oh merde ! Parce que j’ai vraiment envie que ça continue. Quand on est ensemble, c’est totalement fou. Et puis je te rappelle que les seuls WC de l’appart sont dans la salle de bain. Alors ais pitié et ouvre la porte.


Revenir en haut Aller en bas
Lukas QuincyHumain modifié
avatar

Virus
1 / 51 / 5
1 / 51 / 5
Lukas a fusionné avec un symbiote issu de Toxin. Il n'a pas encore révélé son potentiel mais semble posséder les mêmes capacités que ces pairs vivants sur Terre : capacités accrues, régénération des blessures, camouflage et accès à la toile et aux armes symbiotiques.
Dakota S. Kelley
200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's amazing how the unexpected can take your life and change directions!   Mer 9 Aoû - 16:12

Only you
Lukas & Seth


Les bruits de combat provenant dans la télé s'arrêtent soudainement, et j'entends remuer dans le salon. Je sais parfaitement que Seth est en train de se diriger par ici et je me crispe un peu plus. Bien sûr, je savais que ça arriverait puisque mon mensonge n'était pas trop élaborer (quoi que je n'espérais pas vraiment lui faire croire ça, je me serais inquiété pour ça naïveté s'il en avait été autrement) mais le fait qu'il vienne par ici et qu'on soit obligé d'avoir une conversation que je redoute depuis des jours est absolument terrifiant.

Mes angoisses de rejet reviennent en un claquement de doigts, accompagnées des questions tordues du style "Et s'il ne me voit que comme un flirt ?" "Et s'il ne ressent pas la même chose ?" "Et s'il prend peur ?" Mais j'ai déjà pensé à tout ça. Maintenant, je réalise que ce n'était que de angoisses passagères et que la véritable peur s'installe maintenant. Parce que selon comment la conversation se déroule, je pourrais le perdre là, ce soir, comme ça. La fin de la meilleure relation que j'ai jamais connue. Envolée. Pouf...

Je sursaute un peu en l'entendant s'asseoir de l'autre côté de la porte parce que je m'étai perdu dans mes pensées et que je ne l'ai même pas entendu arriver. A l'instant T, il est si prêt et pourtant, j'ai l'impression qu'un monde nous sépare. On doit vraiment être digne d'une scène d'amour hollywoodienne, chacun assis de son côté de la porte, torturé par ses pensées... Il toque avant de lâcher une remarque pour détendre l'atmosphère. Je laisse échapper un petit rire, mais ce n'est pas vraiment parce que je trouve ça drôle. C'est parce que je réalise que je les aime vraiment, lui et ses commentaires humoristiques.

Bêtement, les larmes me montent aux yeux quand il reprend la parole : l'entendre dire qu'il n'a pas envie que ça s'arrête m'enlève un bon poids des épaules. Peut-être que je fais toute une montagne de trois fois rien, après tout ? Mais qu'est-ce que j'y peux, je suis comme ça, une fois que je me suis attaché je prends tout à coeur, voire un peu trop... Sa dernière blague m'arrache un rire franc cette fois que j'espère qu'il va entendre. Et sans mentir, il y a aussi du soulagement dans tout ça.

Pourtant je sais que le plus dur reste à faire, que rien n'est joué et je sens mon coeur tambouriner dans ma poitrine à une vitesse folle. La peur, encore et toujours.... Je me relève aussi souplement que possible (donc en me cognant à la poignée). Je me frotte la tête de douleur et me regarde une dernière fois dans la glace : je me fais une petite beauté (en fait je me passe juste une main dans les cheveux et m'assure qu'il ne puisse pas voir que j'ai eu les larmes aux yeux) puis je pause la main sur la poignée.

"Je veux bien ouvrir, mais tu as interdiction de te moquer de moi." Je tourne la clé et entend le déclic du verrou. Voilà, il est trop tard pour reculer maintenant. C'est le moment. Je me tiens aussi droit que possible, ma bague en plastique Deadpool-style à la main, et à l'instant où il apparaît, je fixe mon regard dans celui de Seth et commence mon monologue :

"Voilà, écoute Seth... Je suis désolé de ce qui vient de se passer, je... J'aurais pas du partir comme ça, j'ai eu un coup de panique je sais pas pourquoi je... Enfin, enfin si, je sais pourquoi, c'est parce que j'avais pris..." Je tend la bague vers lui plus pour qu'il s'aperçoive que je l'ai plutôt que pour lui donner. "J'ai demandé au chef de cacher ça dans ton biscuit, j'avais prévu d'attendre la fin du repas pour... Et puis on a... Ca a l'air ridicule je sais, je suis désolé, j'allais pas te demander ta main ou quoi, ce que je veux dire..." Je panique un peu, entendant mon discours décousu.

Puis, venu de nul part, je retrouve mon calme, ferme les yeux, inspire à fond avant de les rouvrir et de me lancer : "Seth. Toi et moi, on vit quelque chose de super, vraiment. J'ai jamais été aussi à l'aise avec quelqu'un. Quand je suis avec toi, je me sens bien, tout simplement et j'ai toujours envie de t'avoir à mes côtés. Tu es la première personne à qui je pense le matin au réveil et la dernière avant de m'endormir. Je tiens vraiment beaucoup à toi. Ca fait pas longtemps, je sais, mais c'est comme ça. Seulement voilà : on n'a jamais discuté de ce qu'on est réellement, toi et moi, et ça me trotte dans la tête depuis quelque temps. J'ai besoin de savoir où on est et où on va. Parce que je t'aime, et que j'ai pas envie de te perdre ou de me tromper sur ce que tu veux. Je t'aime et j'ai vraiment envie d'être avec toi. Et donc ce soir je... Voilà..." Je termine mon monologue en lui tendant ma bague en plastique. Maintenant, c'est à lui de voir ce qu'il décide et à moi d'en accepter les conséquences...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Seth
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
* Contrôle du corps, je peux faire battre votre cœur plus vite ou plus lentement, briser vos os, affaiblir vos muscles...le soigner ?

* Chance de zouf
504
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's amazing how the unexpected can take your life and change directions!   Mer 9 Aoû - 22:44

Only you
Lukas & Seth


Au moins, ma remarque idiote a le mérite de le faire un peu rire, je peux l’entendre à travers la porte et comme à chaque fois, cette simple petite expiration d’air suffit à me rendre fier, comme si Lukas était le seul public qui comptait. Evidemment, je ne ferai jamais de stand up mais si cette grande andouille rit, c’est l’essentiel.
Toujours est-il que je suis là, comme une poire, à attendre des explications, adossé à ma propre porte de salle de bain.  Je lui parle à cœur ouvert parce que je ne connais pas d’autre façon et que les mots partent plus vite que ma pensée n’arrive, ils ne doivent pas être sur la même autoroute, la mentale bouche un max. Peut-être que c’est mieux, que je laisse couler, comme ça, mon honnêteté poussera Musclor à sortir de son antre.

Brusquement, je me demande s’il n’a pas tout simplement la diarrhée ou un truc bien honteux dû à la nourriture chinoise. Ca expliquerait sa gêne. Et ce serait tellement plus simple… Mais non, une petite voix que nous nommerons Bernard par souci d’anonymat est convaincue qu’il s’agit d’autre chose que de simples soucis d’ordre gastriques. Où sont passés le Lukas et le Seth qui riaient en fuyant la police, nus comme des vers dans la nuit noire ? Le pire, c’est que s’il y a effectivement un problème entre nous, je ne le sens pas du tout ! Suis-je si aveugle que ça ? J’ai mauvaise haleine ? Il a peur que je sois circoncit ? Ou musulman ? (attends, il n’est pas raciste, c’est couillon ce que je dis). On n’est pas des cousins éloignés, j’ai déjà vérifié…Mais alors quoi ?!

Une série de bruits me tire de mes pensées incohérentes et je m’écarte de la porte en me relavant, histoire d’éviter de tomber à la renverse comme un culbuto si Lukas se décide à ouvrir la porte. Il me parle d’un ton mi- déterminé mi- hésitant et je ne peux m’empêcher de sourire parce que décidément, il est adorablement maladroit. C’est assez affreux pour quelqu’un de sa stature. Comme un bébé girafe qui apprend à tenir sur ses pattes. Mais qui aurait pris des stéroïdes. Un bébé girafe sexy. Mais ça vire bizarre.

La porte s’ouvre et je lève les yeux vers Captain Andouille, prenant sur moi pour fermer ma gueule et attendre ses explications, je sens que quelque chose de grand est sur le point de se passer. Mais attendez, si ça se trouve, il veut me dire que c’est fini et qu’il me quitte pour un mec. Ou pire, une femme. Si je l’ai rendu hétéro, je vais mal le prendre ! Mais c’est pas possible d’ailleurs, on change pas d’orientation sexuelle à coups de baguette magique (il a pas encore tâté de la mienne en plus !), ça ne peut pas être ça. Ou alors je le saoule, tout simplement. Ça, c’est déjà plus probable. Ou alors il a choppé une maladie et il se barre. Ou il a peur des mutants, non, il n’est pas au courant encore, faudrait que je lui dise un de ces quatre. Mais accouche enfin !!!!

Voilà, écoute Seth... Je suis désolé de ce qui vient de se passer, je... J'aurais pas du partir comme ça, j'ai eu un coup de panique Je le fais paniquer, je le savais, je suis trop excessif, je vais trop vite en besogne. Mais attend, c’est lui qui m’a chauffé le premier dans les vagues ! De quoi il me parle ?  je sais pas pourquoi je... Vas-y ! Dis-le que c’est parce que j’ai une tête d’arabe ! Raciste ! Punaise, je me prend la tête tout seul là…du calme, posé, discret, relax, tout va bien. Mais putain, s’il me largue comme ça, avec sa maladresse de chiot qui me donne envie de l’embrasser, je vais plus vouloir sortir de chez moi, jamais. Jamais, jamais, jamais. Enfin, enfin si, je sais pourquoi, c'est parce que j'avais pris... Quoi ? Le dernier ravioli ? Mais c’est pas grave voyons ! Ou alors c’est autre chose, il a pris quoi ? Cinq ans de tôle ? Un crédit pour rembourser ses dettes de jeu ? De la drogue ? Un rat ? Il a pris quoi ??????

C’est là qu’il sort la bague. Une référence très amusante et mignonne, très geek. Et je bugue totalement. Parce que pire que le côté parodie de demande en mariage, c’est une pensée qui fuse dans ma tête qui me laisse bloqué. C’est que j’aurais peut-être dit « oui » à une vraie demande. Peut-être pas directement, pas tout de suite ou quoique ce soit mais au fond de moi, quelque part bien caché, il y a un mini-Seth qui aurait dit oui à Lukas Quincy. Toujours est-il qu’il continue de parler en un flot tellement constant que je me demande quand il prend le temps de respirer. Mais mes questions terre-à-terre sont vite noyées sous les flots sentimentaux parce que je fonds ! Mais c’est pas possible de me faire fondre comme ça ! Mais ça a le don de me soulager parce que non, il ne veut pas me larguer ou un truc dans ce genre, il a juste…peur ? Il s’est pris la tête tout seul (comme si je pouvais le critiquer) et c’est adorable ! Mais arrête de te comporter comme un de ces chiots qui me regardent avec leurs grands yeux dans la vitrine de l’animalerie et me font me sentir coupable parce que non, je ne peux pas en adopter un !!

Je l’écoute aussi calmement que possible, avec un sourire néanmoins. Même si à l’intérieur, c’est grand carnaval. Plus gros bordel que la Gay Pride un dimanche. Il y a la partie de mon cerveau qui est encore sous le choc pour la bague, celle qui est hyper soulagée qu’il ne s’agisse pas d’un truc trop trop grave, celle qui fond devant la déclaration de Lukas et qui veut lui sauter au coup et la toute petite partie qui essaie d’avoir les manettes pour commander mes muscles parce que sinon, je vais avoir un court-circuit mental. Lukas termine sa tirade et là, je me dis que j’ai intérêt à lui répondre un truc très vite et à reprendre mes esprits parce que sinon, je risque de vraiment le faire fuir. Alors je hausse les épaules parce qu’au fond, c’est vrai que tous ces doutes, toutes ces questions, ce n’est pas vraiment pour nous. Pourquoi se prendre la tête quand on a la chance d’avoir un Lukas Quincy rien que pour soi ? Quand à ce grand maladroit, je me charge de le débarrasser de ces angoisses.

Ce que je veux ? Bah, je te veux toi, idiot, et rien d’autre. Si ça peut te décoincer, disons que nous sortons ensemble. Perso, je pensais que c’était déjà le cas. Mais voilà, maintenant, tu es mon petit ami, adjugé, vendu. Tu es à moi.

Je lui souris en prenant la bague, la passe à mon auriculaire en faisant mine d’admirer le plastique rose. Je suis tellement à fond que je pourrais bien la garder longtemps. Il n’y a que Lukas pour me faire aimer une bague aussi girly. Ou même une bague tout court. Ça doit être un super-pouvoir à lui.

Mes collègues vont être vert de jalousie quand je vais leur montrer…

Avec un rire, je m’approche et passe les bras autour de son cou, me hissant sur la pointe des pieds pour l’embrasser avec passion, lui faire comprendre que son discours m’a touché. Le pauvre a visiblement besoin d’être rassuré, je vais lui montrer qu’il n’a pas à s’en faire mais alors pas du tout.

Je t’aime Lukas, je t’aime plus que les nems, plus que les grasses matinées et même plus que le chocolat. Je t’aime, je t’aime, je t’aime. Mais ne me refais plus jamais un coup pareil sinon, je t’attache au radiateur.


Revenir en haut Aller en bas
Lukas QuincyHumain modifié
avatar

Virus
1 / 51 / 5
1 / 51 / 5
Lukas a fusionné avec un symbiote issu de Toxin. Il n'a pas encore révélé son potentiel mais semble posséder les mêmes capacités que ces pairs vivants sur Terre : capacités accrues, régénération des blessures, camouflage et accès à la toile et aux armes symbiotiques.
Dakota S. Kelley
200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's amazing how the unexpected can take your life and change directions!   Mer 23 Aoû - 22:27

Only you
Lukas & Seth


A cet instant précis, moi, Lukas Quincy, Monsieur Muscle comme on me surnomme, la Montagne, le Bonhomme, je me sens aussi petit et vulnérable qu'un chaton. Bon, pas un chaton, disons un girafon pour coller un minimum à la réalité. Aussitôt les mots sortis de ma bouche que je regrette déjà tout ce que j'ai dit. J'ai suivi une impulsion idiote et maintenant je suis à la merci de Seth et de sa décision. Et il n'y a rien que moi et mes muscles ne puissions faire si jamais il me rejette. Dans la vie en général, je ne me sens pas souvent en danger ou impuissant, mais là c'est totalement le cas, et je n'aime pas ça du tout.

Je manque de m'étouffer lorsque Seth prend la parole, parce que je sais que l'épée de Damoclès est en train de tomber. Ca ou je vais avoir ce que je voulais. Pitié que ce soit la deuxième option...

Puis, j'entends le mot-clé, celui qui me tourne dans la tête depuis des jours : 'petit-ami'. Je lâche un soupir de soulagement sans même tenter de le cacher, on a dépassé depuis longtemps le cap où je dois prétendre ne pas être affecté par ce que Seth pense de moi alors il doit bien se douter que je suis rassuré. Son 'Tu es à moi. Me redonne instantanément le sourire et l'envie de le prendre dans les bras, que je freine uniquement par peur de l'interrompre. S'il dit ça en plaisantant, il n'a absolument pas tord. Je suis bien à lui, et ça ne me dérange pas du tout. Si je dois me donner à quelqu'un sur cette Seth, je veux que ça ne soit à personne d'autre qu'à lui.

Je ne résiste pas quand il prend la bague et le regarde avec amusement se la passer au doigt et l'admirer. Sur n'importe qui d'autre, cette bague en plastique serait quelque peu grotesque, mais je ne sais pas pourquoi, ça lui va à la perfection. Non, je mens. Je sais très bien pourquoi. C'est parce que je l'aime et que j'aime tout chez lui. Son physique, ses valeurs, son charisme, sa joie de vivre, le fait qu'il ne se prenne pas la tête sur des détails stupides, la façon que ses yeux ont de briller quand il fait quelque chose qui le passionne et même son trait d'humour sur ses collègues. Je suis amoureux de Seth Koffi.

Et j'aime la façon qu'il a de se mettre sur la pointe des pieds pour m'embrasser, comme il le fait actuellement, ses bras autour de mon cou comme pour m'empêcher de me sauver. Mais je ne vais nul part. Je n'ai qu'une envie, c'est d'être avec lui, aussi longtemps que possible.

Quand il visse son regard dans le mien et qu'il prononce les mots que je n'ai pas su dire, je deviens l'homme le plus heureux de cette planète. Je pensais l'être avant, mais entendre ça, venant de lui, ça me fait plus d'effet que n'importe quelle déclaration qu'on aurait pu me faire avant. Je ne relève même pas son humour. Tout ce qui résonne dans ma tête c'est 'Je t'aime, Lukas' et rien d'autre. Je le sers un peu plus contre moi et l'embrasse à mon tour avec toute la passion dont je suis capable, parce que je ne trouve pas les mots pour exprimer ce que je ressens pour lui.

Et quand finalement, nos lèvres se sépare, je caresse sa joue d'une main tandis que l'autre est posé dans le creux de son dos pour le garder près de moi. "Je t'aime, Seth. Vraiment, du plus profond de mon coeur, je t'aime." Je l'embrasse de nouveau, plus calmement cette fois, comme pour sceller le lien qui m'unit à lui.

Le silence s'installe alors que je le regarde droit dans les yeux, l'admirant pendant plusieurs minutes. C'était tout ce dont j'avais besoin. Puis je m'éloigne de lui, entre-ouvre la porte de la salle de bain, m'engouffre dedans et fais mine de m'y enfermer, laissant tout juste assez d'espace pour passer ma tête. "Cela, dit, si tu es vraiment sérieux à propos du radiateur, je ne suis pas vraiment contre, ça peut être intéressant." Je rouvre la porte en riant et reviens me coller à lui. "Ou on peut finir notre film, je crois qu'on s'est arrêté en plein milieu..."

Pour tout dire, je me fous de ce qu'on fait, je veux juste être avec lui.

Revenir en haut Aller en bas
 
It's amazing how the unexpected can take your life and change directions!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» It's amazing how the unexpected can take your life and change directions!
» Commission Hulk vs Spidey tiré d'une couverture de Amazing Spiderman annual n°12
» La série Amazing Planet sur HD Suisse
» [Life unexpected] Cate/Ryan
» [Life unexpected] Cate/Baze

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: