Partagez | 
 

 Anti Quoi? (LotoRP Calvin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Tattoos
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
Ororo/ Rachel Grey/Peter Quill
321
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Anti Quoi? (LotoRP Calvin)   Dim 2 Juil - 13:45

anti quoi?

 
Cameron et Calvin
 

 

Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
Franchement, pourquoi  c’était à moi de faire ça. Parler devant des gens, ce n’était pas mon truc, j’avais toujours ce nœud au ventre, les mains moites. Pourtant, j’avais opéré des gens, cela était censé être plus stressant que prendre la parole devant des centaines de personnes. Et pourtant aujourd’hui, je devais parler de ce que nous faisions au shield dans ma section. Santana aurait pu y aller, après tout, c’était elle la bosse.

Mais pour une raison qui m’était étrangère, c’était moi qui étais devant cette foule d’étudiants, parlant de certaines missions, répondant aux questions, me sentait plus que nerveuse. Je n’avais qu’une envie de partir d’ici, de souffler enfin, et d’attendre l’heure pour aller chercher Luca à son école. Je faisais défiler les diapos, expliquant comment on fonctionnait dans la section. Je répondais aux questions qu’on me posait, du moins le mieux que je pouvais. Je leur expliquais quelques tactiques sans rien en dire trop, leur expliquant ce que nous avions à disposition. Je leur parlais des lois des communications avec le service de police, leur expliquais de qui ont dépendait. Je leur parlais des huit actions sur lesquelles on s’appuyait « Il y a 8 actions sur lesquelles on s’appuie qui sont : détecter, surveiller et contrôler, riposter, intercepter, démanteler, protéger, désarmer et tenir à distance. ». Maintenant, le but était d’expliquer c’est 8 actions une part une. Alors j’avais commencé à leur expliquer chaque point.

Ce n’était vraiment pas un exercice que j’aimais faire et j’avais mis préciser à la patronne qu’elle allait devoir me payer une bonne bouteille de bourbons. Je pense même que cela se voyait sur mon visage par moment que je n’étais pas, de plus, ravie d’être là. Mais dans un sens, cela restait important que les gens sachent ce que nous faisions, les moyens qu’on utilisait pour palier à tous ces actes. Surtout après ce qui s’était passé au Pegasus, les gens avaient besoin de se sentir rassurer, de savoir que nous avions revu nos méthodes pour les interventions. Les choses ne s’étaient pas passées comme on l’aurait espéré, des agents s’étaient retournés tout contre nous, contre leur volonté. On ne pouvait pas dire que cette journée avait été des meilleures et des plus simples

Alors, oui, je comprenais pour quoi cette conférence devait être donnée, pourquoi il était important de répondre aux questions qui se posaient. D’ailleurs, il me semblait qu’il y avait une personne qui avait l’air plus qu’intéressée par le sujet. Le pourquoi je ne savais pas. Peut-être avait, il le désire de rejoindre le shield et cette section, ou peut-être avait-il eu une personne qui connaissait qui avait prise dans tout ce foutoir.

Je tapotais les fiches, sur le présentoir, affichais un sourire, leur disant. «Voilà, ce que c’est l’antiterrorisme. Si vous avez d’autres questions, c’est le moment. Donc, n’hésite pas à me poser encore des questions tant que je suis là. » Mais aucune personne ne prenait la parole, dans une tentative d’humour. « Personne vraiment, pourtant, je ne vais pas vous manger et je suis quelqu’un de très sympathique. Je me ferais donc un plaisir de vous répondre. Mais si je prends la poudre d’escampette, c’est que vous m’avez posé une colle et que j’ai honte de ne pas savoir vous répondre. »

 
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mimic
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Capable d'imiter les pouvoirs et capacités des personnes à proximité de lui.
50
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Anti Quoi? (LotoRP Calvin)   Dim 16 Juil - 14:35

Il était rare que j’assiste à des conférences et encore plus lorsqu’elles ne concernaient pas la science, il était souvent inintéressant de se déplacer pour écouter des gens parler d’un sujet qu’ils sont censés maîtriser alors qu’il est tout à fait possible d’avoir un tas d’informations sur internet, dans les livres ou via des discussions plus directes avec des personnes compétentes. Cependant, cette fois c’était un peu différent, il est aisé d’avoir des informations de base sur l’anti-terroriste, mais il est bien plus compliqué de rentrer dans le vif du sujet sur le web ou avec des vraies professionnels, ils n’ont pas forcément le temps ou n’ont pas la possibilité d’en dire trop. C’est pourquoi, exceptionnellement je m’étais rendu à l’université pour assister à une conférence donnée par une agent du SHIELD venue faire de la prévention et répondre aux questions des étudiants pour les calmer un peu après les évènements récents.

Le terrorisme était un sujet qui me touchait tout particulièrement, après ce qu’il c’était passé à Hammer Bay l’an dernier, je ne pouvais plus faire comme si cela n’existait pas. Je m’étais donc rendu dans l’auditoire avec tous ces étudiants, cela me rappelait mes années déjà lointaines sur les bancs de l’université et je me sentais désormais un peu vieux par rapport aux plus jeunes d’entre eux. Lorsqu’elle arriva et se présenta, je reportai toute mon attention sur elle et sur ce qu’elle avait à dire. J’avais pris mon ordinateur portable pour prendre des notes de tout ce qui me paraissait important et pourrait m’être utile un jour où l’autre. En étant assez attentif, il était possible de voir qu’elle ne voulait visiblement pas être ici, par manque d’envie ou par manque d’aise, je ne saurais le dire, mais elle n’avait sans doute pas choisi d’être ici de son plein gré. Cela dit, cela n’avait aucune importance pour moi tant que j’obtenais les informations et les réponses que je désirais.

Elle conclut finalement sa présentation par l’habituelle questions/réponses de fin de conférences, mais les étudiants semblaient peu enclin à prendre la parole, par manque de motivation, de questions intelligentes ou de conscience, car certains s’intéressait tellement au sujet qu’il s’était endormi depuis un bon moment déjà, encore une belle preuve de respect de la part d’étudiants on ne peut plus idiots. Elle fit même une tentative d’humour, qui ne fit mouche que chez certaines personnes qui sourirent, j’eus moi aussi un léger sourire avant de lever le bras pour l’interpeller et prendre la parole, je n’aimais pas prendre la parole en coupant une éventuelle autre personne qui aurait voulu s’exprimer. Une fois qu’elle me remarqua, je me levai et lui posait ma question, ou tout du moins la première d’une longue lignée si elle se sentait d’y répondre.

« - Avez-vous déjà participer personnellement à une descente dans une planque d’un groupe terroriste ? Et est-ce qu’ils vous arrivent souvent d’avoir recours à ce genre d’opérations ou c’est plutôt occasionnel ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tattoos
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
Ororo/ Rachel Grey/Peter Quill
321
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Anti Quoi? (LotoRP Calvin)   Sam 29 Juil - 18:42

anti quoi?

Cameron et Calvin


Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
Dans l’ensemble cela s’était bien passé, du moins c’est ce qu’elle semblait. Elle espérait quand même qu’il n’y a pas trop de questions, même si elle les avait invités à le faire. D’ailleurs, personne ne semblait vouloir en connaître un peu plus ce qui la rassurait quelque peu. Si on tenait l’oreille, on pouvait presque entendre un soupir de soulagement sortir de sa bouche. Car non, Cameron n’aimait vraiment pas prendre la parole devant tant de personnes surtout pour un sujet si délicat.


Après tout cela venait après le Pegasus qui n’avait pas été un franc succès, des agents s’étaient retourné contre leurs propres supérieurs sans trop savoir comment, il y avait eu d’innombrable blessé, brefs cela n’était pas vraiment une de leur meilleure prestation. Elle allait donc remballer ses affaires en disant un simple «Bon puisque personne.. » Mais c’est à ce moment qu’un jeune homme prit la parole. Cameron l’écoutait, lui demande, si elle avait participé à des opérations, ou s’il nous arrivait souvent d’avoir à recours à ce genre d’opération.

Si elle prenait part, oui, elle était médecin avant tous, mais si elle était dans cette section ce n’était pas juste pour faire de la figuration, c’était pour prendre part à tout ceci. Certes, elle n’était pas aussi compétente que Betsy, Hunter ou encore Santa. Eux avaient été entraînés pour tout ceci, elle avait été entraînée en premier lieu pour sauver des vies, même si on l’avait habitué au stress des combats. Elle répondit à ce jeune homme avec un sourire sur le visage, pour montrer que cela l’ennuyait nullement de lui répondre « J’ai participé oui, dont celle du Pegasus. D’habitude ne sont pas des opérations aussi grosses qu’au Pegasus, mais quand il y a menacé, on déploie tout l’effectif nécessaire à l’opération. Parfois, elles sont moins importantes que d’autres et d’autres, plus importants. Ça dépend à qui on a faire et les moyens qu’ils ont à leur disposition. » Mais elle restait évasive sur la question. Pas qu’elle n’avait pas les réponses, bien au contraire.

Mais elle ne pouvait pas tout dévoiler, toutes les missions qu’elle avait faites étaient confidentielles, elle ne pouvait donc pas rentrer dans les détails. Tout ce qu’elle pouvait faire, c’était de lui donner quelques brides de réponse. « Nos missions sont confidentielles, donc je ne peux pas vous donner de détails sur les opérations qu’on fait, ni même sur le matériel exact que nous utilisons. Ou encore nos tactiques » elle continuait son explication, pour faire comprendre que c’était une question de sécurité pour ceux qui participe à toutes ses missions. Il suffisait qu’une seule terroriste transmette toutes ses informations à son chef et les voilà dans un sacré bordel. Cela allait mettre la vie de toute l’équipe en danger et ils ne pouvaient se permettre ça. «  Si je vous disais exactement comment on procède, cela pourrait mettre en péril. JE suis donc désolée, je ne peux pas vous dire plus que cela. »

Elle espérait qu’il comprendrait et qu’il ne poserait pas de question qui demande plus qu’une simple réponse évasive sur le sujet. «Mais si vous avez encore d’autres questions plus générales et qui ne demandant pas trop de détails. N’hésitez pas

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mimic
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Capable d'imiter les pouvoirs et capacités des personnes à proximité de lui.
50
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Anti Quoi? (LotoRP Calvin)   Mer 23 Aoû - 12:38

Je ne m’attendais pas à ce qu’elle me confie toutes les informations qu’elle avait en sa possession, le SHIELD savait protéger ses secrets, certainement très nombreux d’ailleurs, de ce fait, je ne m’attendais pas forcément à avoir de lieu, voire de dates, sauf s’il s’agissait d’évènements d’ampleur. Non, ce que je voulais savoir remontait un peu, mais je ne voulais pas poser la question de but en blanc ainsi, il fallait y aller un peu plus en douceur, poser plusieurs questions qui finirait pas amener à ce que je veux savoir, à ce que je suis enfin prêt à vouloir savoir. Cependant, rien n’était garanti, il n’était ni sûre qu’elle sache ce qui m’intéresse, ni qu’elle ait l’autorisation de m’en parler, mais après tout, qui ne tente rien n’as rien, j’allais peut-être heurter un mur, mais je serais fixé.

Elle me parle du Pegasus, dont j’avais largement entendu parler moi aussi, cette prise d’otage avait plus que fait parlé d’elle au vue de son ampleur et des répercussions qu’il y a eu par la suite. La mise en quarantaine, plusieurs mois plus tard, de pas mal de monde, dont des personnes présentes au Pegasus, n’a laissé personne indifférent, même si la raison et la cause de l’infection n’a pas été rendue public. Elle n’en dit d’ailleurs pas plus, restant évasive sans rentrer dans les détails, tel que je m’y attendais. Elle expliqua ensuite qu’elle ne pouvait donner d’informations sur les opérations, leur matériel ou leur tactique, ce qui était parfaitement logique. Il serait idiot de révéler des informations sensibles en public lorsque ces dernières sont confidentielles, impossible de savoir qui pourrait écouter. Je la laissai finir son discours avant de reprendre la parole.

« - Ne vous en faites pas, je ne souhaites  mettre en danger personne, je suis juste quelqu’un de curieux et je n’ai plus d’autres questions, merci de m’avoir répondu. » Je me rassis après avoir terminé ma phrase, j’attendis un moment pour voir si quelqu’un d’autres avait des questions, ce qui ne fut pas le cas. Elle choisit donc de mettre fin à la conférence et rangeait ses affaires, ce que je fis moi aussi. Contrairement aux autres étudiants, je ne m’empressai pas de sortir pour aller faire aller savoir quoi, non, je souhaitais encore lui parler, mais sans avoir autant d’oreilles qui écoute, dans l’espoir que peut-être j’aurais droit à d’autres réponses qui serait un peu moins évasives, même si je m’attendais à repartir d’ici à moitié bredouille.

Lorsqu’elle sortit de l’amphithéâtre, je me levai pour la suivre, j’accélérai un peu le pas pour la rattraper et l’interpeller une fois à l’extérieur en lui tapotant légèrement l’épaule et une fois qu’elle se retourna je lui indiquai mes intentions. « - Excusez-moi de vous interpeller alors que vous alliez sans doute rentrer. Je suis celui qui vous a posé la … hé bien seule question… que les jeunes manquent de curiosité… Enfin bref, en réalité, j’ai menti en disant ne plus avoir de questions, j’en aurais encore, mais je ne souhaitais pas qu’elle soit entendue devant autant de monde… Je ne pense pas qu’elle concerne des informations confidentielles, enfin je crois. Je ne vous retiendrais pas trop longtemps, promis, qui plus est pour me faire pardonner de vous retenir, je peux vous offrir un verre ou un café pour vous désaltérer après cette longue conférence. Il me semble avoir vu un café où il y a un terrasse où on peut être un minimum tranquille. »

Après avoir formulé ma proposition, je me rendis compte que j’étais loin d’être aussi à l’aise quand il s’agissait de proposer quelque chose à une femme lorsque je n’avais pas d’objectif important en tête, en temps normal j’aurais été gêné et ici, je ne m’en préoccupais même pas. Je devrais peut-être réfléchir à cela à l’avenir pour me faciliter un peu la vie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tattoos
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
Ororo/ Rachel Grey/Peter Quill
321
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Anti Quoi? (LotoRP Calvin)   Sam 21 Oct - 18:55

anti quoi?

Cameron et Calvin


Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
Tu étais prête à partir, prendre la poudre d’escampette contente que personne ne voulait creuser plus le sujet. Tu allais pouvoir retrouver ta petite famille, profiter de la soirée tranquillement, dessinant pendant que Loren serait occupé à la cuisine et Luca sur ses petites affaires. Puis, tu trouvais que cela ne, c’était pas si mal passer, même s’ils n’avaient pas l’air de s’intéresser grandement au sujet. Pourtant, tu aurais cru qu’il y aurait eu plus de questions, qu’on t’aurait parlé de ce qui s’était passer au Pegasus, te demander des comptes.

Enfin, de compte, tu comprends pourquoi Santa t’a laissé faire cette conférence. Au moins, ainsi, elle n’avait pas à répondre aux questions et surtout à parler devant les gens. Pourtant, une personne t’interpellait te demandant s’il pouvait te poser quelques questions en plus. Tu le reconnais, c’est le seul qui a osé te poser des question même si tu n’avais pas pu lui répondre comme il aurait voulu.

Mais tu dois avouer que cela t’ennuie un peu de devoir rester pour qu’il puisse encore te poser des question. Tu regardes ta montre pour voir si tu avais le temps. Tu inspires profondément, tu devais aller chercher ton fils à son école, mais si tu répondais aux questions du jeune homme, tu n’en aurais pas le temps. Alors tu dis à contre cœur « Pas de soucis. Mais avant je dois passer un coup de fil. »

Tu t’éloignes un peu, sort ton téléphone et commence à composer le numéro de ta meilleur amie. Tu savais qu’elle ne dirai pas non pour garde son filleul quelques heures et passer du temps avec lui. Alors c’est naturellement que c’est à elle qui tu demandes ce service. « Salut, Dis tu pourrais aller chercher Luca à son école ? Je te payerai un grec promis. Merci Betsy. A tout à l’heure»

Puis tu te retournais vers ce jeune homme, avec un sourire aux lèvres, prêtes à l’accompagner prendre un café. « Je suis à vous. » Mais il avait l’air de vouloir vraiment en connaître plus sur ce que vous faisiez ou encore sur ce qui s’était réellement passer. Alors comment refuse de lui accorder encore quelques minutes de ton temps. Et comme tu le pensais, Betsy était heureuse de passer du temps avec Luca. Tu commences à emboîter le pas, pour que vous puissiez aller prendre votre café.

Il y avait pas mal de kiosque à café dans l’université un peu comme celle aux USA et tu avais pris la direction de l’un d’entre eux. Tu commandes ton café, le laisser commander le sien. Tu payes en lui disant « Offert par le shield.Ca rentra dans les frais. » Tu prends un premier gorgé à ton breuvage, reprenant ta marche en compagnie de cet homme. Puis tu tournes ton regarde vers lui prêtes à reprendre la conversation sur cette conférence « Sur quoi je peux vous éclairer ? »

Tu te demandes ce qu’il pouvait bien avoir comme question après tout, il n’y avait pas vraiment grand-chose à rajouter. Mais tu ne allais pas le laisser ainsi sur sa fin, tu espérais juste que tu pourrais lui répondre sans lui dire que cela relevait de la confidentialité. « J’ai une heure à vous accorder. Après, je devrais aller chercher mon fils chez sa marraine. »


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Anti Quoi? (LotoRP Calvin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anti Quoi? (LotoRP Calvin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matière et anti-matière
» Les poêles anti-adhésives
» à quoi sert les filtres ?
» C'est quoi cette radio ?? Radiopost TS-401
» Tuto : Fabrication anti-pop [IMPORTANT]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: PROVINCE DE PRENOVA :: Centre-ville :: Prenova University-
Sauter vers: