Partagez | 
 

 We were giants - Altaïr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Altaïr AquilaeExtraterrestre
avatar

L'Aigle
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
Sur Terre, Altaïr a des réflexes et une vitesse surhumains. Il a aussi une force et une intelligence remarquables.
Max, Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake et Poppy
100
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: We were giants - Altaïr   Lun 3 Juil - 21:46

Altaïr Aquilae

We were giants
35 ansL'Aigle
Mafieux à plein tempsThe civilians
Marié à VegaExtraterrestre

Pouvoirs -

Sur Terre le pouvoir d'Altaïr consiste en une vitesse et des réflexes surhumains. Il a aussi une force et une intelligence remarquables.


Souhait

Altaïr a souhaité retrouvé une position de pouvoir et de dirigeant tout en restant aux côté de Vega. C'est maintenant chose faite vu qu'ils contrôlent à deux la mafia de Genosha.

Emergence

Altaïr n'a que de vagues et très légères impressions de son ancienne vie.



Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ?
Longtemps, je n'ai pas cru à cette histoire de pouvoirs mais là ca prend de telles proportions que ca me mettrait presque le doute. Peut être que c'est vrai au final.

Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?
Je n'ai jamais été témoin d'une rafle mais l'existence même de la garde rouge m'arrange. Que le gouvernement passe ses ressources et son argent dans cette section, ca les occupe et nous offre une relative tranquillité. Quant à la répression des rouges... de moment que ca ne me touche pas, je m'en fiche.

Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?
Pourquoi pas le roi d'une planète riche et puissante. Ca serait drôle.


pseudo

Auré

sexe/age

F/1000 ans

pays

L'Auvergne

DC

Absolument aucun

personnage marvel, scénario ou inventé

Inventé, comme d'hab

niveau d'émergence

1

niveau de maitrise

2

Désirez-vous un parrain/marraine

Oui et je veux Julie

vous nous avez connu...

Oui

un dernier aveu

Je connais pas AC, laissez moi avec ça
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr AquilaeExtraterrestre
avatar

L'Aigle
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
Sur Terre, Altaïr a des réflexes et une vitesse surhumains. Il a aussi une force et une intelligence remarquables.
Max, Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake et Poppy
100
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: We were giants - Altaïr   Lun 3 Juil - 21:47

Before Genosha

we all have to start somewhere
Il a grandi sur cette planète. Deneb. Lui, Altaïr, fils cadet de la famille royale de l'aigle. Il a grandi sur cette planète et aujourd'hui, il en foule le sol pour la dernière fois.

Ils sont tous sur le pied de guerre et pourtant, ils savent qu'ils se battent contre trop forts pour eux. Pourtant les habitants de cette planète ont bien des avantages. Ils ont des pouvoirs multiples faisant d'eux des surhumains dans beaucoup de domaines. Réflexes, vitesse, force, intelligence... mais ce n'est rien face à lui. Galactus. Celui qui dévore leur planète à cet instant précis. Ses chaussures battent le sol dans un rythme au tempo rapide. Les pas d'Antarès, son bras droit, conseiller et meilleur ami, font écho aux siens, comme toujours. La terre tremble sous ses pieds et il manque de perdre l'équilibre alors qu'il tente simplement de rejoindre son père qui l'a convoqué. Altaïr peste. Il n'a pas le temps pour ça. L'armée est enfin rassemblée et l'assaut est sur le point d'être lancé. En tant que commandant, il ne s'imagine pas le moins du monde rester en arrière. Il presse le pas, fort de l'idée qu'il doit expédier ça rapidement pour pouvoir retourner vers les siens. Ses guerriers. Ses amis pour la plupart.

Il a été formé à ça, toute sa vie : devenir le chef des armées. A la base il est juste là pour épauler son frère, le vrai héritier. Altaïr a toujours grandi dans l'ombre d'Arcturus. Il ne pouvait pas en être autrement. Ce dernier était charismatique, meneur et intelligent. Il aurait été un parfait roi. Mais ça fait depuis bien longtemps qu'il n'est plus, emporté par la guerre qui divise Deneb depuis des décennies. Deux familles qui se battent pour un trône sans jamais parvenir à dominer l'autre. Altaïr a toujours connu cette rivalité qui sème les morts sur son chemin. Les deux camps ont affreusement perdu et pourtant, emportés par leurs egos, ils continuent inlassablement à se faire face. Malgré tout. Malgré la mort de tant d'alliés, d'innocents, d'amis, de frères, de sœurs, de filles et de fils. Arcturus est un parmi tant d'autres et sa mort a finalement encore plus alimenté la haine que les Aigles ont contre les gens de la Lyre. Second fils du roi de l'Aigle, prétendant au trône de Deneb, Altaïr s'est retrouvé avec le poids d'un héritage dont il n'a jamais voulu et pour lequel il n'a jamais été préparé. Il a fait du mieux possible mais, au fond, il n'est vraiment bon que dans l'art de la guerre. La politique et le reste ne sont, pour lui, que des fardeaux même si il sait, au final, très bien y mener sa barque après des débuts pourtant difficiles.

Quand le commandant arrive finalement, son père n'y va pas par quatre chemins. Il a décidé, en accord avec leurs ennemis de toujours, que l'élite de Deneb devait être sauvée. Et ce sans prendre en compte le nom de leur famille. Il n'y a qu'un seul vaisseau sur cette terre qui est assez puissant pour échapper à Galactus. Un seul vaisseau et avec, en son sein, un nombre de place limité. Lui qui s'est préparé à mourir au combat se voit alors offrir une chance que beaucoup d'autres voudraient. Pourtant Altaïr a l'impression de faillir à sa tâche en prenant la fuite de cette manière. Il est beaucoup de chose mais certainement pas un lâche. Son ego prend le dessus et sur le coup, il refuse cet échappatoire qui n'a, pour lui, rien de glorieux. Pourtant, au fond, il sait que son père a raison de préparer cette initiative. La gloire importe peu si on est réduit en fumée. « On a plus d'autres choix Altaïr ! » Il serre les poings alors que son père perd patience, sûrement pressé par le temps qui s'égraine bien trop vite. Si ils attendent trop longtemps, plus personne ne pourra en réchapper. Pourtant Altaïr refuse de se rendre à l'évidence. Sans compter le sort de ses compagnons d'armes, il ne peut se résoudre à abandonner sa famille sur une planète destinée à finir en cendres. Les sentiments s'emmêlent et il en perd son calme pourtant olympien en temps normal. Il a toujours été comme ça, plus silencieux qu'autre chose bien que lunatique et d'humeur changeante. Il a toujours vécu pour eux, s'oubliant totalement au passage. Si, plus jeune, il a voulu trouver un échappatoire à son statut de cadet du roi, il a, au fond, toujours su que sa loyauté envers les aigles prendrait le dessus sur tout le reste. Peu importe les amitiés, les vies, les amours... peu importe ces grands yeux bleus et cette chevelure blonde, il est un Aigle avant tout et il exécute la parole du roi légitime même si cela signifie sa mort. Sauf que cette fois c'est tout le contraire. Son père lui demande de les abandonner, tout bonnement et ça, Altaïr ne peut pas s'y résoudre. « On peut trouver une meilleure solution. » Ou plutôt, il faut qu'ils en trouvent une. Ça ne peut pas être leur fin. Ce n'est pas possible. Hier encore ils étaient l'une des plus grandes familles de la planète. Ils n'aspiraient qu'au trône qui leur revenait de droit. Ils étaient puissants, forts et inébranlables. Altaïr n'arrive pas à concevoir cette déchéance soudaine. Au final, leur querelle n'était rien face à l'avenir de Deneb.

Il soutient le regard de son père qui l'a pourtant toujours impressionné. Il n'a jamais réussi à avoir avec lui la même relation que le roi a eu avec son premier fils. Une relation d'égal à égal. Tout du moins c'est comme ça qu'il le ressent. Peut être qu'il le voit trop comme un modèle, peut être parce qu'il se sent encore et toujours inférieur à feu son frère. Sûrement parce que, de toutes manières, il n'a jamais été comme Arcturus. Non pas qu'il ne soit pas un bon dirigeant. Altaïr prend à cœur son statut. Au sein des Aigles, il est quelqu'un à qui l'on peut parler bien qu'il soit difficile à lire. On ne sait jamais ce qu'il pense vraiment, ni de vous ni du reste. Ça lui donne un côté bizarre. Ajouté à cela son humeur changeante qui peut faire d'un ami d'un jour un inconnu de l'autre. Il peut être avenant une heure puis devenir soudainement bougon. Mais malgré cela, il n'en reste pas moins brave, intelligent et surtout dévoué à son peuple. De bonnes qualités pour un prince, même si c'est un prince de substitution. Malgré ça, il l'a toujours su, son père l'a toujours considéré. Tout d'abord comme stratège dans l'art de la guerre mais aussi comme personne. Il est sensible à la loyauté sans faille de son fils et sait qu'il a beau lui déverser des tonnes de responsabilités sur les épaules, Altaïr fera face sans broncher et en serrant les dents. Aujourd'hui, il lui demande cependant le pire. Entêté, borné, son père, énervé, lui répète. « On a que ça. » Antarès se tient derrière lui. Lui qui a toujours su tenir son rang en présence du roi parle pourtant sans qu'on le lui demande, preuve de la situation d'extrême urgence dans laquelle ils se trouvent. « Le temps presse mon Prince. » Altaïr tourne le visage en direction de son bras droit mais ne peut malgré ça que deviner sa présence. Antarès est un ami fidèle qui pourrait presque être son ombre. Altaïr prend toujours en considération ses conseils et ses propos. « C'est un ordre commandant. » La voix de son père claque dans les airs et son autorité naturel ne lui laisse pas d'autre choix que d'obéir. Altaïr serre les dents et se tourne à nouveau vers son père. « Nous devons y aller. » Il doit s'y résoudre. Ils manquent de temps et de force armée. Deneb est condamnée.

Il tourne les talons et, par la même occasion, le dos à son père. Ils n'ont jamais été des tendres, entre eux et avec les autres aussi. Leur position a fait qu'ils devaient se montrer forts, solides, et parfois sans merci. Si ils ont toujours été une famille soudée mais les gages d'amour ont été enterrés avec sa mère, morte quand elle donna naissance à son petit frère, qui se trouve déjà dans le vaisseau affrété pour leur fuite. Les adieux ne servent à rien sûrement, ou alors ils sont trop durs. Alors qu'Altair sort de la pièce, il sent le regard de son père le suivre. Il ne le reverra plus et le laisse à sa perte, non s'en en avoir, au fond, le cœur lourd.

Le vaisseau est plein des siens. Son petit frère, son bras droit et certains des meilleurs soldats et meilleurs esprits des Aigles. Mais ils partagent ce radeau de la méduse avec des gens de la Lyre de la même teneur. La haine qui les montent les uns contre les autres s'est amoindrie face à la situation, si bien que pour l'instant, ils travaillent tous main dans la main, ou plutôt, ils ne travaillent pas dos à dos ce qui est déjà un miracle. Le vaisseau s'éloigne à la vitesse de la lumière et l’équipage est en ébullition. Une fois la fièvre de l'action passé, Altaïr ne peut s'empêcher de regarder derrière lui, l'air songeur. Antarès sait très bien ce qui passe par l'esprit de son prince. Il le connaît par cœur. Son bras droit sait qu'il peut être quelqu'un de drôle, quelqu'un d'inquiet, quelqu'un asphyxié par les attentes d'un père qui lui en demande trop, quelqu'un de futile parfois, quelqu'un de bon mais aussi quelqu'un de mauvais. Un être complexe dont personne n'a la clé en somme. Antarès sait aussi qu'Altair repense à cette dernière entrevue avec son père le roi. « On aurait rien pu faire. » Ils ont tous perdu leur famille, Antarès y compris. Altaïr le sait très bien. Ça, comme le reste. Leur monde n'est plus. Sa flotte n'est plus. Son père n'est plus. Et il n'y a rien qu'ils pouvaient faire. « Je sais. » Il se jure de ne plus jamais montrer une telle faiblesse. Celle qui fait qu'il a espéré un miracle presque jusqu'à la fin. Il est maintenant l'un de deux meneurs de ce vaisseau et ne peut plus se permettre de telles erreurs. Pour les Aigles, pour son frère, pour son père, il deviendra ce roi fort, clairvoyant et intransigeant qu'il a toujours douté d'être.

La suite ne ressemble en rien à ce qu'il a connu jusqu'à lors. Les Aigles et la Lyre ont grandi et vécu dans la haine les uns des autres. Pourtant, sur ce vaisseau, ils se confrontent dès lors à une toute nouvelle vie qui n'a fondamentalement rien à voir avec celle connue sur Deneb. Ils doivent coexister dans une union constructive et ce durant des années. Cela veut dire que lui, l'héritier des Aigles et elle, l'héritière de la Lyre, qui sont naturellement les chefs sur ce vaisseau, doivent les mener et surtout montrer l'exemple.

Il la connaît depuis l'enfance, parce que bien qu'ils soient ennemis, les familles royales devaient se côtoyer ne serait ce que pour les jeux politiques. Ils se sont parlés pour la première fois quand ils n'étaient que deux jeunes adolescents et Altaïr doit avouer ne pas être rester de marbre face à son charme. Vega est parmi les plus brillants esprits de Deneb et, plus que ça, elle a un esprit vif, curieux et déterminé, quitte à se donner corps et âme dans sa tâche. Sur ce vaisseau qui leur sert de refuge, Elle lui offre une énergie qui révèle le meilleur de lui même. De lui, Altaïr et non le fils de ce grand roi ou encore le frère d'un prince si prometteur. Ils deviennent des dirigeants complémentaires et illuminés, des alliés et des soutiens infaillibles. Lui qui l'a toujours trouvé belle et envoûtante, comprend que plus rien ne l'empêche, comme auparavant, de réprimer des sentiments naissants. La rivalité qui les séparaient n'existe plus et, malgré le fait que les relations entre les deux clans ne soient pas toujours faciles, ils décident de s'unir pour de bon. Beaucoup voient cela comme une manœuvre politique, parce que, pour eux, ils est inconcevable que les héritiers de la Lyre et des Aigles s'aiment réellement. D'autres voient ça comme un amour sincère. Une dernière catégorie prend ça comme une trahison. Antarès, son bras droit de toujours, partage cette dernière idée et n'hésitera pas à manigancer avec d'autres contre ces chefs, prévoyant de l'attaquer elle, Vega, la manipulatrice, pour le sauver lui, Altaïr, son prince.

Ils finiront par poser le pied sur la Terre dont l’atmosphère leur permet de respirer librement, bien que, sur cette planète, ils soient largement amoindris comparé à Deneb. Ils ne sont plus des surhommes sur tous les plans, mais gardent tout de même une faculté surhumaine tandis que les autres deviennent simplement remarquables. Altaïr est plus intelligent que la moyenne, plus fort que la moyenne mais a les réflexes et la rapidité d'un surhomme. Mais peu importe, ici, ils pourraient peut être refaire leurs vies. Peut être.
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr AquilaeExtraterrestre
avatar

L'Aigle
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
Sur Terre, Altaïr a des réflexes et une vitesse surhumains. Il a aussi une force et une intelligence remarquables.
Max, Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake et Poppy
100
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: We were giants - Altaïr   Lun 3 Juil - 21:47

After Genosha

Life goes on
Maintenant il n'est qu'un homme comme tant d'autre. Ni plus fort, ni plus rapide, ni plus intelligent. Altaïr a cependant retrouvé son statut d'antan. Il n'est pourtant pas le roi du tout Genosha, ni le prince héritier, mais dirige, avec Vega, la mafia qui régit l'île sur bien des points. C'est leurs souhaits qui les a mené là. Parce que Vega, comme lui, veut retrouver une position de pouvoir, l'un au côté de l'autre. Ils ne sont peut être pas sur le devant de la scène des mondanités de l'île, mais ce n'est pas non plus pour lui déplaire. L'important est et restera le pouvoir qui se tient entre leurs mains.

Il s'accroupit devant cet homme au visage tuméfié et le détaille alors qu'il prend sa cigarette entre ses doigts. Il voit à peine ses yeux à cause du gonflement de ses paupières provoqués par les coups qu'il vient de lui asséner sans ménagement. Les jointures rougies de ses doigts sont la preuve de la force des chocs. Bien qu'Altaïr ait mal aux mains, ce n'est rien face à ce que doit ressentir ce mec là. Les bleus sont des petites douceurs comparés aux os brisés mais aussi et surtout à la peur, parce que, quand le parrain se déplace lui même, ce n'est pas bon signe. À Genosha, comme ailleurs,  mafia rime avec violence, magouille et preuve de force. Il a grandi dans ce milieu et ce genre de scène lui est peut être trop familière. Altaïr se demande encore pourquoi certains, comme ce gars qui est à terre, continue de jouer au plus malin avec eux. Ça a le don de l'énerver, même si il n'y paraît rien à cause de son air impassible. Un nuage de fumée sort de sa bouche et part virevolter dans les airs. La ruelle est sombre, si bien qu'ils peuvent agir en toute liberté. De toutes manières, ils ont la moitié de la police dans leurs poches. C'est fou le pouvoir de l'argent. « Ne crois pas que ça m'enchante. » La violence n'est pas un plaisir mais un moyen très efficace aux yeux d'Altaïr. Depuis tout petit on lui a appris à donner des coups, à manier les armes blanches, à être un tireur hors pair... C'est une seconde nature qu'il emploie quand il lui semble que c'est nécessaire. Peut être qu'il pourrait tenter une manière plus pacifique de faire, mais à quoi bon ? Après tout les bonnes vieilles méthodes ont fait leurs preuves, puis, il faut bien l'avouer, il aime tout de même l'action.

Altaïr se redresse et il porte à nouveau sa cigarette à ses lèvres. Il a eu les informations qu'il voulait : les noms des types qui ont balancé les emplacements de quelques transactions importantes. Peut être que le gars pensait que balancer lui sauverait la vie. L'espoir fait parfois faire des choses peu concevables pour Altaïr. « Mais régulièrement les gens oublient ce qu'il risque à nous trahir. » Il lève la tête et fait une pause, sa cigarette calée entre ses lèvres. Un peu plus et il hausserait des épaules. Altaïr se fiche bien du sort de cet homme. Il est un rat, un traître, et son sort est, par conséquent, tout trouvé. Il se fait juge et bourreau à la fois tandis qu'il passe la main sous sa veste pour sortir de son holster son arme sur laquelle il vise un silencieux. L'homme le voit faire et il comprend instantanément. Il se met à marmonner des suppliques, à pleurer. Il se retourne sur le ventre et tente de s'échapper en se tortillant sur le sol, gagnant un mètre d'avance, puis deux, le tout trop lentement pour survivre. Altaïr le laisse faire. Il n'ira pas bien loin de toutes manières. « Il faut bien faire un rappel de temps en temps. » Il pointe l'arme vers l'homme et tire un premier coup. Puis il avance vers lui et en tire un second, immédiatement suivi d'un troisième. Les trois balles se logent dans le dos du traître qui crie de douleur. Arrivé à côté du futur cadavre, Altaïr appuie une dernière fois sur la gâchette pour mettre fin à la peine de l'homme, dans un geste presque miséricordieux qui laisse un trou à l'arrière de la tête.

Le mafieux enlève le silencieux de son arme alors qu'il enjambe le type pour se diriger vers l'homme qui reste, silencieux, en retrait de la scène. Comme toujours, Antarès n'est pas loin. Il est l'un des seuls en lequel Altaïr ait réellement confiance. Son bras droit ne l'a jamais déçu, bien que son chef lui demande parfois de lui rendre des services durs à réaliser. Encore une fois, il va devoir faire le sale travail. Altaïr range son arme et relève la tête vers son ami. Il tire sur sa cigarette et la récupère entre ses doigts. « Qu'ils voient le message. » Antarès sait très bien de quoi il parle. Le message est ce cadavre encore chaud qui recouvre le sol et les destinataires sont les autres traîtres. Antarès a un colis à expédier et il n'a qu'à faire un signe de tête pour que deux hommes de main se chargent d'emmener le corps. pendant ce temps Altaïr se retourne vers deux autres troufions. « Nettoyez ça. » Ça. Le sang et n'importe quoi qui pourrait trahir ce qu'il vient de se passer. Sur ce Altaïr remonte le col de sa veste et il s'en va, lâchant un nuage de fumer dans les airs.

Quand il retourne chez lui, il la retrouve dans le salon. Cette belle blonde pleine d'esprit que est maintenant sa femme. Vega, la fille de la mafia qui, autrefois était rivale de celle des Aquilae et qui pourtant partage maintenant sa vie. C'est une habile manœuvre de leurs deux pères qui ont, il y a de nombreuses années de cela, désiré un rapprochement des deux familles qui, dans l'ombre, se partageaient Genosha. À l'époque personne n'avait pensé que ça finirait avec cette issue là mais Altaïr et Vega sont tombés amoureux l'un de l'autre comme une évidence. À deux, ils gèrent d'une main de maître les affaires de leurs familles. Une fois encore, ils ont agi d'un comme un accord bien que, cette fois ci, ce soit Altaïr qui se soit rougi les mains. Ils forment une belle équipe, forte et déterminée. Le brun s'approche d'elle et sa main vient rejoindre le dos de la jeune femme l'attirant vers lui pour déposer un baiser dans son cou. Ils sont seuls et peuvent se laisser aller à bien plus de tendresse qu'ils ne se le permettent en public. « C'est fait. » Il la regarde et esquisse un sourire. Ça fait depuis des semaines que ces types sont comme des épines dans la plante de leurs pieds et c'est une chose de bien que a été faite ce soir-là. Altaïr s'éloigne d'elle subitement et part en direction de la cuisine, il lui demande : « Un peu de vin ? » Avant de s'évanouir dans la pièce adjacente. Pour lui, la vie est comme ça. Faite de ces extrêmes. La violence et la normalité. Le sang et les sourires. Eux et elle. Tout semble leur sourire et il fera tout pour que ce soit encore le cas longtemps. Malgré les manigances, les trahisons, les coups fourrés. Il suffit d'être plus malin qu'eux, non ?
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: We were giants - Altaïr   Lun 3 Juil - 21:52

Mwahahaha tu me dois un lien oublie pas toi
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Reboot
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Technopathie et contrôle des machines
Maria, Casey, Pietro, Lydia, Laura, Maddie, Clary, Paige
726
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: We were giants - Altaïr   Lun 3 Juil - 22:21

REBIENVENUE

Trop trop hâte de voir ce petit Altaïr JTM

___


All the world is mad
I know its nothing but lies, but they sound so sincere; I find them too hard to hate.

(c)BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Flash (avant geno)
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno/Aldébaran
882
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: We were giants - Altaïr   Lun 3 Juil - 22:58

Re-bienvenue parmis nous Hâte de découvrir vos persos :cute:
Revenir en haut Aller en bas
Lilith DraculHumain modifié
avatar

ANGEL O'HARA
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5


Vampire sans les effets négatifs, elle peut se transformer en chauve-souris ou une brume. Contrôle du climat et des animaux (chat, rat, chauve-souris et loup). Force surhumaine (peut soulever + de 600kg)

Loki Odinson - Nicholas S. Frances - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts - Logan
635
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: We were giants - Altaïr   Mar 4 Juil - 13:33

Re-bienvenue sur le forum Smile
Revenir en haut Aller en bas
Natasha RomanoffHumain modifié
avatar

Black Widow
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Rythme de cicatrisation et de guérison accélérées (environ quatre à cinq fois plus rapide que la normale), immunité presque totale aux maladies et vieillissement ralenti.

Niveau physique d'athlète olympique, maîtrise de toutes les techniques militaires et de renseignement, entraînée et rompue dans plusieurs arts-martiaux, tireuse d’élite expérimentée, hyper-sensibilisée à une phéromone précise qui l'oblige à obéir à quiconque la porte.

Bracelets contenant diverses cartouches ayant divers usages. Petites capsules adhésives incrustées dans son uniforme lui permet de s'accrocher au murs.
Thor, Aaron et Selena
177
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: We were giants - Altaïr   Mar 4 Juil - 18:32

Ce nom
Rebienvenu ici et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Lilith DraculHumain modifié
avatar

ANGEL O'HARA
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5


Vampire sans les effets négatifs, elle peut se transformer en chauve-souris ou une brume. Contrôle du climat et des animaux (chat, rat, chauve-souris et loup). Force surhumaine (peut soulever + de 600kg)

Loki Odinson - Nicholas S. Frances - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts - Logan
635
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: We were giants - Altaïr   Mar 4 Juil - 19:21

Oui j'approuve ce nom *_* fan de Dragon Age ?

Nath : tu trahis Zevran ?

Bon courage pour ta fiche ;)
Revenir en haut Aller en bas
Aelys CantelaHumain modifié
avatar

Moodybloon
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Chamane :
- Perception extra-sensorielle
- Visions en lien avec le monde des morts et des vivants
- Connaissance très aiguisée des plantes pour filtres et potions.

Vampire
- Force surhumaine
- Guérison rapide des blessures
- Transformation en loup et chauve-souris
- Hypnose des humains sur quelques secondes
- Ne vieillit pas et garde une apparence de jeune femme de 28 ans



- Dépendante à sa soif de sang
- Ne peut affronter le soleil sans une potion particulière
- Aversion des signes religieux et de l'ail
- Peut-être atteinte par l'argent et le bois si son cœur est touché
- Ne peut entrer chez un humain sans y être invité
Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Erica Shaw / Santana J. Carpenter / Gwen Stacy / Damian K. Burrows
283
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: We were giants - Altaïr   Mar 4 Juil - 21:04

Re-bienvenue parmi nous
Dominic Cooper ** Ce gars est génial !

Bon ben, on te présente plus la maison je crois Bon courage pour la rédaction de ta fiche, j'ai hâte d'en savoir plus sur le perso
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1650
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: We were giants - Altaïr   Mer 19 Juil - 16:50

FÉLICITATIONS

you are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!


Cette histoire est un petit bijou et je me suis régalée à la lire (comme toutes les autres ) Ce petit Altaïr envoie déjà du pâté J'adore cette histoire mafia, c'est super original! Bref, j'adore! Vous serez géniales ensembles toutes les deux avec Vega Amuses-toi avec lui ma bellaaaa


Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler! Essaie de faire un petit résumé de ton personnage dans la partie prévue à cet effet pour faciliter l'échange d'idées. Si tu es un peu perdu n'hésite pas à faire un tour dans la partie I need a hero. Si tu souhaites t'inscrire au loto du RP, tu n'as qu'à t'inscrire! Un partenaire et un sujet te seront donnés! Tu peux aussi créer un scénario. Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur House of M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: We were giants - Altaïr   

Revenir en haut Aller en bas
 
We were giants - Altaïr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Création Perso Spé : Altaïr (Assassin's Creed)
» rotule ball ou rotule 3D pour VANGUARD alta pro 263 ?
» Assassin Creed Altaïr's Chronicles
» Avis de marché - Communauté de communes de l'Alta Rocca (20 A) - réalisation d'une étude préalable à la restauration et à la conservation du site archéologique de capula
» Vanguard alta+203AP les photos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: BASE DE DONNEES :: LE REGISTRE :: Fiches validées-
Sauter vers: