Partagez | 
 

 I don't know how but I lose all of you | Ethan&Spencer&Max&Casey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
3 / 53 / 5
N'en a pas. Ce qui est assez triste puisque c'est bien le seul.
James B. Barnes
257
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: I don't know how but I lose all of you | Ethan&Spencer&Max&Casey   Dim 9 Juil - 14:42



❝ I don't know how but I lose all of you❞
Ethan &Spencer&
Max & Casey

En colère. Inquiet. Mort de peur et agacé. Voilà comment Ethan se sentait depuis quelques jours. Depuis que les jumeaux et Casey étaient sortis de l’hôpital après avoir débarqués à moitié mort à l’hôpital d’Hammer Bay où il était de garde. La journée avait pourtant bien commencé. Il n’avait pas été obligé de se rendre au dispensaire et c’était retrouvé dans le service de médecine. Chose qui lui avait tout à fait convenu. Le dispensaire était un peu une zone qu’il évitait depuis que la patiente qu’il avait traitée était décédée. Il n’avait pas d’ailleurs pas remis les pieds là-bas depuis que le médecin référent qui était avec lui ce jour-là avait été arrêté. Il essayait par tous les moyens d’oublier cette histoire même s’il savait que cela ne serait pas possible. Un premier patient, surtout dans des circonstances pareilles ne s’oubliait pas. Mais comme le dispensaire ne voulait manifestement plus de lui, les choses étaient un peu plus calmes pour l’étudiant en médecine. Du moins c’est ce qu’il pensait… Le jour où le trio avait débarqué à l’hôpital, les choses étaient calmes. Les urgences n’étaient pas assaillies par des patients venus pour une petite coupure au bout du doigt. Alors quand trois adolescents avaient débarqué avec des blessures importantes, les choses avaient vite voyagé dans les couloirs. Curieux comme il l’était, Ethan avait fini par regardé dans les dossiers informatiques des trois patients. Et il avait vite fait une pause respiratoire en voyant les noms sur les dossiers. Il lui fallut plusieurs minutes pour réaliser que les noms qui se trouvaient sur les dossiers étaient celui des jumeaux et Casey. Et quand l’information avait finalement imprimé son esprit, Ethan s’était mis à courir dans les couloirs pour rejoindre les box où se trouvaient son frère, sa sœur et le type qu’il considéraient également comme son petit frère. L’incompréhension était d’abord apparue sur son visage. Max avait disparu pendant des mois, sans nouvelles. Sa sœur avait changé sans qu’il ne sache quoi faire et Casey avait suivi le mouvement sans qu’Ethan ne puisse faire quoi que ce soit. Alors les voir là, tous les trois était incompréhensible pour l’étudiant. Si l’incompréhension avait été la première chose qu’Ethan avait ressenti, le soulagement intense de voir Max en vie avait été la seconde. Son petit frère avait disparu de la surface de la terre pendant des semaines et au vu des blessures qui s’étendaient sur son corps, les choses n’avaient pas été faciles pour lui. Les deux autres n’étaient d’ailleurs pas en reste puisqu’ils avait été également blessé. Et Ethan se demanda à ce moment-là s’il voulait vraiment savoir comment. Puis après l’incompréhension et le soulagement était venu la colère. La colère de les voir dans cet état, qu’ils lui aient menti et contre lui-même pour ne pas avoir pu les protéger comme il aurait dû le faire. Il avait crié. Un peu. Avant de se faire virer des box par une infirmière qui le connaissait bien et qui avait fini par le calmer en l’envoyer boulotter des chips et du mauvais café dans la salle de pause. Mais la colère était restée. Et Ethan avait seulement suivi les progrès du trio de loin, sans aller les voir une seconde fois. Il avait vu qu’ils étaient sortis deux jours auparavant mais Ethan n’avait pas fait un pas. Il était resté là, sans aller les voir, cette colère toujours présente à l’intérieure de sa poitrine. Il s’en voulait. De ne pas avoir pu faire quelque chose, de ne pas avoir fait quelque chose, d’avoir laissé Max dieu sait ou pendant des mois. Si cette colère était principalement dirigée vers ses imbéciles de frangins, une partie était dirigée contre lui-même.

Et même si cette colère était toujours présente, le soulagement de les savoir vivants et en bonne santé était quand même intense. C’est pour cela qu’il se trouvait devant la porte de la maison familiale des Ezel en ce matin ensoleillé. Ne travaillant pas, Ethan en avait profité pour faire le trajet jusque Emmann afin de prendre des nouvelles du trio et de ses parents. Qui avait vu le retour de Max comme une délivrance. Ethan aussi d’ailleurs. Le savoir rentrer à la main et en -presque- un seul morceau était un poids en moins sur ses épaules et dans sa poitrine. Sa mère avait l’ait d’aller un peu mieux alors qu’il discutait avec elle depuis que les jumeaux étaient rentrés à la maison. Jumeaux à qui semblait s’être ajouter une troisième personne. Il n’avait apparemment pas quitté le sous-sol depuis leur sortie de l’hôpital mais c’était quelque chose qui n’étonnait qu’à moitié Ethan. Le sous-sol était tellement cool qu’en sortir serait une erreur. De plus, avec ce qu’ils venaient de vivre, l’envie de sortir à l’extérieur ne devait pas être très forte. Il embrassa sa mère, la rassurant un peu, avant de se diriger vers la porte du sous-sol. Il mit quelques secondes supplémentaires avant d’attraper la poignée de la porte et de la tourner pour ouvrir la porte. Il ne savait pas vraiment comment il allait réagir devant la tête de chiot qu’allaient tirer les adolescents mais il devait quand même aller voir. Rien que pour s’assurer qu’ils étaient bien là et qu’il n’avait pas rêvé cette histoire. Il descendit doucement les marches de l’escalier, essayant de faire le moins de bruit possible. Il avait fini par mettre les mains dans les poches de son jean, histoire de se donner un peu contenance avant qu’il ne touche la terre ferme. Le trio était affalé sur le canapé devant un programme débile à la télé et Ethan les regarda un instant avant de se raclé la gorge, signifiant enfin sa présence dans la pièce.

- Les monstres, lança-t-il alors à voix haute, reprenant l’expression qu’il employait depuis des années quand il parlait du trio.

Si on faisait bien attention à la tête d’Ethan en cet instant, on pouvait remarquer les marques de fatigue qui ornait un visage plus que fatigué. Les cernes sous les yeux, les traits tirés et les yeux rouges pouvaient faire preuve de l’inquiétude qui avait habité Ethan ces derniers mois.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
 
I don't know how but I lose all of you | Ethan&Spencer&Max&Casey
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Can't Lose
» Épisode 4 & 5 : Can't lose
» jose gonzalez-heart beats
» certain tribes believe a person loses her soul when a picture is taken
» Le passage qui ne fait rire que les Alsaciens !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: EMMANN :: Habitations-
Sauter vers: