Partagez | 
 

 Ain't no rest for the wicked

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Booster
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Jake a le pouvoir de moduler le pouvoir des autres. Il peut les amplifier ou au contraire les annihiler. Si le(s) personne(s) atteinte(s) par son pouvoir ne maitrise(nt) pas le(s) leur(s), ça peut vite tourner au vinaigre.
Max, Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Poppy et Altaïr
991
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Ain't no rest for the wicked   Lun 10 Juil - 17:23

Ses collègues l’avaient trouvé là, sur le bitume, se tenant la jambe en tentant d’arrêter l’hémorragie qui nourrissait la flaque de sang qui colorait le sol. Comme prévu, il les avait dirigés dans la mauvaise direction, offrant ainsi à Romy une chance de plus de se sortir de ce sale pétrin dans lequel elle était fourrée jusqu’au cou. Il n’avait rien pu faire de plus pour elle, ressortant de cette histoire avec une commotion cérébrale, une jambe en moins et peut-être bien pire, parce qu’il y avait bien des indices qui pouvaient le trahir. Aider quelqu’un d’Hydra peut avoir de lourdes conséquences, comme celles de finir en prison. Ce qu’il ne fallait pas faire pour la fille qu’on aime franchement…

Ses collègues étaient partis au quart de tour, tous sauf un, chargé de le ramener au niveau du convoi qui les avait amené ici pour commencer. Là-bas, on lui prodigua les premiers secours, ce qui soulagea déjà bien la douleur même si elle était encore lancinante, et ce n’est que plus tard, quand l’opération fut officiellement finie que les ambulances furent autorisées à rejoindre le lieu où ils se trouvaient. Ils n’avaient pas attrapé Romy mais Jake ne le sut que plus tard. Les ambulanciers l’amenèrent à l’hôpital. S’en suivit l’habituelle routine. Famille prévenue en urgence. Opération pour extraire la balle. Quelques heures d’observation. Il ne laissa ensuite le choix à personne et encore moins aux médecins qui voulez le garder une journée entière : il se casse de là. Il a encore mal mais les médocs qu’on lui a filé sont fort et le shootent très bien, au point de lui faire avoir les idées plus troubles qu’à l’accoutumée. Ce n’est pas pour l’aider, pas à cet instant tout du moins. Il n’arrive pas à s’empêcher de penser à elle. Romy. Ses longs cheveux blonds et ses yeux bleus plein de fierté et de conviction. Ses lèvres contre les siennes et la sensation de se sentir enfin entier, chose qu’il n’a pas ressentie depuis leur rupture. Ca le perturbe complétement pour dire vrai. Autant dire qu’il n’a pas envie de se retrouver avec sa famille sur le dos, ni à l’hôpital, ni même chez lui. Jake adore Elijah mais il reste son grand frère et il sait que le grand brun ne pourra pas s’empêcher de s’inquiéter pour lui en le voyant comme ça. Non, là tout de suite, il a besoin d’une amie.

C’est chez Maria qu’il décide d’aller, parce que Raven est de garde mais aussi parce que la blonde se moquerait surement de lui tandis que la brune sait user de beaucoup plus de tact. Il faut dire que Maria et lui ont un passé bien particulier qui fait qu’ils ont une relation bien particulière. Ils sont le premiers amour l’un de l’autre et sont restés longtemps ensemble. Avec Maria tout était évident, simple et facile. Tout le contraire de l’amour qu’il a envers Romy qui est tortueux, tumultueux et qui les écorche tous deux. Ces deux femmes fortes et indépendantes reflètent toutes deux une version de lui-même à deux époques différentes : Maria est ce qu’il était et Romy est ce qu’il est maintenant. Pourtant Maria fait encore partie de sa vie et ce sera surement toujours le cas. Depuis que Romy et lui ont rompu, les deux exs retombent régulièrement dans les bras l’un de l’autre. C’est par pur amusement, parce que malgré le fait qu’ils ne sont plus ensemble, ils ont toujours eu une certaine alchimie des corps, mais au-delà de ça, Maria est l’une de ses meilleurs amis.

Jake finit devant la porte de l’appartement de la commandante du SHIELD et il se rend subitement compte qu’elle pourrait très bien ne pas se trouver chez elle. Il a les idées embrumées et est un peu fatigué de cette journée faite d’action, de douleurs mais aussi des baisers de Romy. Il aurait voulu que tout se passe autrement. Peut-être qu’il n’aurait pas dû rester à la Garde dès le début. Peut-être qu’il aurait dû partir dès qu’il avait su ce qu’ils faisaient réellement. Ca avait été son premier réflexe d’ailleurs mais Logan avait su trouver les mots pour le faire rester et aider secrètement les émergés à échapper à ses collègues. C’est une cause qui lui tient à cœur, au point qu’il se sentait prêt à sacrifier son propre bonheur. A la sacrifier elle. Mais maintenant qu’il l’a revue, Jake doute. Pourtant il le sait bien : ça n’aurait rien changé. Romy fait partie d’Hydra et il ne peut pas lui pardonner ça. Jamais. Il serre les dents à cette idée. Au final les peut-être qui lui traversent l’esprit sont futiles et illusoires. Romy et lui peuvent s’aimer plus que tout, ils peuvent avoir un besoin vital l’un de l’autre mais ils sont maintenant face à face dans un combat où ils n’ont pas choisi les mêmes camps. Ils ne sont que deux personnes têtues dont les convictions dirigent leurs vies. Ça lui laisse un gout amer et une sensation de rage immense. Ses poings se serrent à leurs tours et il relève la tête vers la porte qui lui fait face. Il y frappe deux coups secs, fort de l’idée qu’il a vraiment besoin de se changer les idées.
Spoiler:
 

___

Je suis la propriété de Romy Adler

Bang bang.
I shot you down. Bang. You hit the ground.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Hill
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Aucun pouvoir, mais elle est une excellente combattante à mains nues. C'est une experte dans le maniement des armes à feu et des armes blanches. Elle se débrouille aussi très bien dans le piratage des ordinateurs.
Casey, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary
767
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Ain't no rest for the wicked   Lun 11 Sep - 15:03


 
❝Ain't no rest for the wicked❞
  Jake et Maria
Depuis la veille Maria était dans tous ses états. Cette nuit passée avec Francis l’avait chamboulé plus que de raison. Elle n’arrivait pas à dire ce que cela signifiait. Probablement rien, mais quelque part en elle, il y avait ce petit, mini espoir qui ne voulait pas la quitter et occupait toutes ses pensées. Hier, alors qu’elle devait seulement assister à une conférence avec son ancien copain, elle avait glissé. Elle s’était perdue dans le regard froid, mais pétillant de celui qu’elle continuait de qualifier d’homme de sa vie, alors que huit années s’étaient déjà écoulées depuis leur rupture qui avait été douloureuse, mais qui s’était fait dans un commun accord. Depuis, elle l’avait vu à plusieurs reprises et elle n’avait jamais céder à son attirance pour lui, même s’il était toujours aussi intense. Elle avait toujours agit comme une amie par la suite avec lui, alors pourquoi hier, tout avait dérapé? Pourquoi s’étaient-ils enfilé une bouteille de rouge et avaient-ils abordé des sujets sur leur relation passée? Ils n’avaient jamais osé en parler sachant très bien que ce n’était pas une bonne idée et que ça leur ferait du mal pour rien. Ils avaient réussi à construire une belle et sincère amitié. Chacun avait l’autre en grande estime et ils étaient toujours là l’un pour l’autre. Elle avait peur que tout cela ait été anéanti à présent. Pour une simple erreur de sa part. Maria ne savait pas où elle en était. Cette dernière nuit avait été fabuleuse, irréelle, évidente. Son corps s’était immédiatement rappelé de celui de son ancien amant et il avait réagi à tous ses gestes avec excitation. Ils se connaissaient bien, mais ils avaient pris de l’expérience depuis et cela avait paru dans leurs ébats. Mais voilà que les regrets s’insinuaient en elle. Ils s’étaient quittés ce matin comme si de rien était. Tous les deux savaient très bien que cela ne se produirait plus. Ils avaient passé une ultime nuit ensemble, aussi bonne avait-elle été, c’était la dernière. Mais Maria ne pouvait s’enlever le visage de Francis penché sur elle. Pourquoi ce devait être la dernière fois alors que tous les deux se trouvaient à la position qu’ils voulaient. Maria avait enfin atteint son objectif, Francis était un inspecteur de police chevronné. Ils étaient stables financièrement, matures, indépendants. Pourquoi ne pouvaient-ils pas retenter le coup? Ils avaient bien eu la preuve que ça fonctionnait entre eux!

"AAAAAAAAAAAAAAAAAARGH" Maria rageait dans son oreiller. Cela faisait bien deux heures qu’elle fixait le plafond de sa chambre cherchant le sommeil, mais elle n’arrivait pas à fermer l’œil. Toute la journée, elle y avait pensé. Elle aurait pensé que se pencher et se concentrer sur la pile de dossier qui traînait sur son bureau lui changerait les idées, mais ça n’avait pas été le cas. Elle avait à peine avancé sa besogne qui pourtant ne cessait d’augmenter. Une fois chez elle, Maria s’était jetée sur le ménage de son condo. Elle devait s’occuper l’esprit, sinon elle allait se jeter sur son téléphone et composerait le numéro de Francis. Elle était pathétique. "Remues-toi Maria. T’es plus forte que ça. C’est qu’un homme. T’as pas besoin d’un homme dans ta vie." Se disait-elle pour se convaincre sans grand enthousiasme. Elle n’avait pas besoin et n’avait sans doute pas le temps, mais elle avait bien le droit de rêver. Elle gratta Manning qui s’était lové contre elle et qui n’avait pas le même problème que sa maitresse pour s’endormir.

On cogna lourdement à la porte. Manning se leva d’un bond et alla se cacher sous le lit. Maria tourna la tête vers le cadran numérique de sa table de chevet. Il affichait 3h34. Elle fronça les sourcils. Qui cela pouvait bien être à cette heure. L’idée que ce soit Francis qui venait la retrouver fit battre son cœur à tout rompre. Sa première réaction avait été de se regarder dans le miroir, alors qu’elle savait très bien ce que le reflet allait lui renvoyer. Elle était supposée dormir après tout. Elle haussa les épaules, il l’avait déjà vu en plus mauvais état. Elle passa tout de même un coup de brosse rapide dans ses cheveux bruns. Elle enfila une robe de chambre en soie qu’elle passa sur son pyjama composé d’un petit short court et d’un chandail à l’effigie de The Doors. Elle passa ses pieds dans des pantoufles et se dirigea vers la porte, lorsqu’elle s’arrêta subitement. Il fallait qu’elle se calme. Ce ne pouvait pas être lui. Ce n’était pas du tout son genre de se pointer à l’improviste, elle le savait bien. Si cela la calma un peu, elle ne pouvait s’empêcher d’être décue. Elle soupira et regarda qui se pointait chez elle à cette heure ridicule dans le judas de la porte. Ses yeux s’agrandirent et elle tourna immédiatement la poignée. "Jake?" Elle remarqua alors les balafres et les blessures. Il semblait avoir été pris en charge, mais il n’était pas en très bon état pour autant. "Bon sang. Tu vas bien? Qu’est-ce qui t’es arrivé?" Elle posa une main bienveillante sur l’épaule du garde rouge et l’invita à entrer. "Tu veux un café?"


 
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
 
Ain't no rest for the wicked
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wicked Lovely Trilogy by Melissa Marr
» The Shtriga (Episode 1x18 Something Wicked)
» Episode 1x18 Something Wicked
» LE SANG DU ROCK (Tome 1) WICKED GAME de Jeri Smith-Ready
» [Melissa Marr]Wicked Lovely, tome 1 : Ne jamais tomber amoureuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: THE OTHER SIDE :: Days of future past-
Sauter vers: