Partagez | 
 

 Mission I - Civils & leaders

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
0 / 50 / 5
1430
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Mission I - Civils & leaders   Sam 30 Avr - 11:22




mission 1 - civils & leaders

under the disaster

Le son de l'explosion avait été terrifiant. On parle souvent des catastrophes matérielles, mais le bruit sourd qui s'écroule et qui frappe les décombres vous laisse tout autant sonné que les briques et la poussière qui s'infiltre partout : dans vos yeux, votre bouche, vos vêtements... Chaque partie de votre corps semble vous faire un mal de chien et vous peinez même à garder la tête levée. Mais vous savez, quelque part au fond de votre esprit embrûmé, qu'il ne faut surtout pas perdre connaissance.

La déflagration est arrivée si vite que vous n'êtes pas tout à fait sur de ce qui s'est passé. Une minute avant, vous étiez au centre commercial, parcourant les rayons du supermarché ou craquant sur une petite robe dans une boutique à la mode. Et puis tout s'était écroulé. Une vive lueur avait jailli du centre du hall et avait tout englouti. Du coin de l'oeil, vous avez cru voir un homme s'illuminer... Comme si l'énergie rayonnait en son sein. Une chaleur affolante, écrasante, qui avait soufflé l'immeuble tout entier comme un château de cartes. Les étages s'étaient écroulés les uns après les autres et, pris dans la catastrophe, vous n'avez pas pu vous échappez à temps.

Désormais, les décombres vous recouvrent et tout autour de vous, la poussière de roche et les débris s'étalent à perte de vue. Quelques gémissements résonnent tout autour et la lumière ne filtre que difficilement entre les blocs de ciment. L'étage auquel vous vous trouvez tient encore à peu près debout, soutenu grace aux grandes colonnes alignées tout le long des murs, mais elles ne tiendront pas longtemps elles n'ont plus. Le choc les ont fissurées et le temps vous est compté. Après quelques efforts, vous réussissez à vous dégager sans trop de mal.

(Note : vous pouvez décider des blessures éventuelles infligées à votre personnage.)

Devant vous s'étend l'étage assombri et, tout au fond, une lueur brille ; sans doute une fenêtre encore ouverte. Derrière vous, les décombres s'entassent et l'obscurité brouillent tout indice, mais vous savez que la sortie originelle se trouvait par là. Enfin, en tendant l'oreille, vous entendez une voix appelant à l'aide.

Vous décidez...
1. De suivre la lumière
2. De retourner vers la sortie originelle
3. De fouiller les environs
4. De vous diriger vers la voix




Déroulement de la mission


VOTRE BUT : sortir du bâtiment avant que celui-ci ne s'effondre. Si vous faites les mauvais choix, vous risquez de subir des pénalités.


  • 300 à 500 mots MAXIMUM par publication
  • pas de minimum de mots imposé
  • vous devez prendre l'un des choix proposés par le PNJ
  • vous ne devez pas prendre l'avantage sur le PNJ ni inventer les événements de la mission. ex : si on vous propose d'avancer dans des hautes herbes, vous ne pouvez pas décider de ce qui s'y cache.
  • pas de double post
  • laissez le temps aux autres personnages de jouer. En règle générale, ne postez pas deux fois de suite après un PNJ, attendez que celui-ci fasse avancer la mission après une action de la part de votre groupe.


Comment ça se passe ? Chacun votre tour, vous pourrez répondre au PNJ en prenant une décision seule ou commune avec votre groupe. Si vous souhaitez participer à la mission, il vous suffit de poster directement à la suite, pas besoin de vous inscrire où que ce soit. Si vous désirez discuter de cette mission avec vos collègues, un sujet de flood dédié vous est ouvert juste ici



Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Sam 30 Avr - 11:56


❝Mission #1❞
Civilians
« Et ça, ça vaut quoi ? »

Remy leva un stylo face au commerçant, qui hocha la tête d’un air appréciateur.

« 8 gigas de mémoire, de quoi prendre de bonnes photos sans être repéré.
Et pour les extraire ?
Juste une connectique i… »

Une déflagration puissante couvrit le dernier mot du vendeur. Remy sentit la chaleur du souffle sur son visage, sentit ses pieds quitter le sol. Dans un éclair de lucidité démente, le mot « attentat » s’inscrivit en gros dans son esprit.
Quand il reprit connaissance, quelques instants plus tard, les boutiques du centre-commercial avaient cédé la place à des amas de débris et des nuages de poussière. Les meubles étaient renversés, les murs effondrés. Çà et là, de rares colonnades tenaient encore l’édifice branlant, mais pour combien de temps ? Des gémissements de toute part, des cris, des pleurs…
Remy se redressa prudemment. Chaque partie de son corps protesta, mais il réussit à s’extraire de sous une vitrine autrefois remplie d’appareils photos. Il avait des éclats de verre plantés dans la peau. Du sang tiède coulait sur son front ; le détective préféra ne pas toucher à la blessure.
Il ne mit pas longtemps à trouver le vendeur, ou plutôt ce qu’il en restait. Une jambe dépassait de sous un morceau de plafond effondré.

« Merde », jura Remy en français, vieille habitude héritée de son père.

Il prit ce qu’il pensait être la sortie de la boutique. L’étendue des dégâts le laissa sidéré quelques secondes. Oui, c’était forcément un attentat. Le sol était creusé de longues stries peu rassurantes ; des trous laissaient entrevoir un vide noir dans lequel il valait sûrement mieux ne pas tomber. Partout, des débris s’amoncelaient, écrasant les décorations, les bancs, les distributeurs de billets… les clients.
Remy avançait en claudiquant ; sa cheville gauche le lançait. Si elle n’était pas brisée, il s’en tirerait probablement avec une belle entorse. Le sang coulait le long de sa tempe. Remy l’essuya d’un revers de main, mais celle-ci était tout aussi ensanglantée que le reste. Mais il était toujours vivant : ses blessures étaient donc un moindre mal… sauf s’il ne se dépêchait pas de sortir d’ici.

« Y’a quelqu’un ? appela-t-il à tout hasard.
Au secours… »

La voix était faible, à peine audible. Sans hésiter un seul instant, Remy se dirigea dans sa direction, non sans difficultés.

« J’suis là, annonça-t-il. J’vais vous aider. »

Il aurait peut-être mieux fait de déguerpir au plus vite, mais il n’aurait jamais pu se regarder en face après ça.


© Pando
Ma couleur RP : #666699
Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
713
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Sam 30 Avr - 22:47


Mission I

Civils & LeadersJe discute avec une jeune femme dans le rayon surgelés du supermarché. Elle est très jolie, vraiment très jolie, et aussi très gentille et charmante. C'est une gentille étudiante, elle fait ses courses, moi je fais les miennes et je sens que je vais bientôt pécho grave. J'aurais pu, ça aurait été facile. Mais ça a explosé. La détonation a été violente, la jeune étudiante et moi avons été envoyé valser, sans oublier tout ce qui s'écroule, la lumière qui déconne et s'éteint, tout ça d'un coup...Puis c'est noir...

Je n'entends plus rien et je secoue la tête doucement. De la poussière et des gravats tombent. Je suis allongé sous quelques gravats, un des congelos est cassé et déverse de l'air glacé sur ma pomme. Je secoue un peu plus la tête et j'essaie de me redresser en m'aidant de mes bras. J'ai mal un peu partout, je ne pense pas avoir quoi que ce soit de cassé mais j'ai quand même mal. Je fais un sacré effort pour me redresser et m'asseoir, regardant un peu ce qui se passe autour de moi. L'étudiante est sous un morceau de mur. Je ne crois pas qu'il soit possible de faire quoi que ce soit pour elle maintenant...Je crois que je saigne un peu au niveau du front, ma tête a du heurter quelque chose à cause du souffle de l'explosion. C'était quoi d'ailleurs...? Un attentat ? Un accident ? Autre chose...? Qu'est-ce que ça pourrait bien être d'autre de toute façon...C'est surement un accident, une conduite de gaz ou un truc du genre...

Je me relève enfin, la poussière n'aide pas à y voir, le peu de lumière non plus. Mais il y a une lumière quelque part au fond, peut-être une sortie ? En tout cas, c'est décidé, c'est là que je vais. Si c'est une sortie, c'est le meilleur moyen de sortir vivant, même si on est en hauteur, c'est la meilleure chose à faire. Et puis si ce n'est pas une sortie...Eh bien, je suis une mouche alors, mais tant pis, au moins je tente quelque chose...

Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1106
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Sam 30 Avr - 23:53

Le quatuor se trouvait au centre commercial et, bien entendu, les garçons s’étaient retrouvés à jouer le porteurs de ces dames. A chaque fois c’était pareil, Spencer et Norah leur promettaient qu’ils se contenteraient de dévorer des glaces en allant trainer à la FNAC genoshienne mais ça finissait toujours en tournée des magasins et en portage d’un millier de sacs au moins… Puis bien entendu Max devait, en plus de ça, porter le sac à main de sa petite amie ce qui lui donnait un air de bouffon. Casey en profitait alors pour se foutre copieuse de lui. Max ne pouvait pas en vouloir à son ami, à sa place il aurait fait pareil, mais tout de même, ça ne l’empêchait aucunement de râler contre lui. Aujourd’hui ne ferait pas exception à la règle et les deux jeunes hommes se chamaillaient en public.

« Mais vazy arrête de te foutre de moi Cas ! » Et pour le faire taire, Max lui balança le sac en question en plein dans la tronche. « Ca pèse lourd en plus c’te merde, elle colle des parpaings dedans ou quoi ? »

Pourquoi elles avaient besoin d‘un sac d’ailleurs les filles ? Elles pouvaient pas faire comme eux et se trimballer avec de l’argent en vrac dans les poches non ? Regardez les, eux ils se débrouillaient très bien sans sac bon sang ! C’était pas dur, les clés dans une poche et l’argent piquer à leur père de l’autre ! Enfin même si c’était ennuyeux à mourir, à la fin de cette séance de portage de sac, les deux garçons se feraient payer une bonne glace puis fallait voir le bon côté de tout ça… ça leur faisait leur muscu du jour de porter la tonne d’achat des deux midinettes de 17 ans.
Alors qu’il était là à se plaindre de la dure réalité de la vie, le regard du Ezel se posa sur un gars au comportement ultra-bizarre. En y regardant de plus près il eut même l’impression de le voir… rayonner. Il devait devenir fou et pour s’assurer de sa santé mentale, Max en avait fait appel à ses amis de toujours.

« Hey regardez… Trop chelou le type. »

Il désigna le gars en question d’un mouvement de tête et soudainement le sac que lui faisait trainer sa petite amie ne fut plus son principal souci.

Le souffle de l’explosion le propulsa quelques mètres plus loin et la frayeur aussi bien que la chaleur, qui avait subitement augmentée, lui avait donné des sueurs paradoxalement froides. Par pure réflexe, Max avait esquivé une putain de poutre qui s’était écrasée là où il s’était tenu quelques instants plus tôt, mais si ce geste lui avait littéralement sauvé la vie (contrairement aux achats de Norah qui se retrouvaient, eux, bel et bien écrasés à jamais), il ne suffit pas à éviter ce que soutenait justement la poutre en question. Une pluie de gravats et de verres à foison s’était abattue sur les adolescents.
Enseveli sous les décombres, Max n’en revenait pas de ce qu’il venait de se passer. Y’avait eu une putain d’explosion dans leur centre commercial préféré. UNE PUTAIN D’EXPLOSION. En soi, faire exploser des trucs, il trouver ça super cool, mais pas quand c’était sur sa tronche. Et encore ça aurait été que sur lui… mais non. Il pensa à Norah et à Spencer puis un peu plus tard à Casey (ouais désolée mais les filles d’abord, Max est un gentleman quoi !) et le jeune homme fut pris d’une montée d’angoisse sans nom. Les acouphènes lui vrillaient encore les oreilles. L’autofocus n’était pas encore bien ajusté sur sa vision embrumée. Des douleurs sourdes lui traversaient le corps. Mais Max n’eut plus qu’une idée en tête : retrouver les êtres les plus chers à ses yeux et s’assurer qu’ils allaient bien… Enfin si c’était le cas. Alors il se ficha bien de ne rien entendre, de voir flou et d’avoir mal, il voulait juste s’extirper de sa grotte de béton. Il se mit à hurler.

« Hé ! Aidez-moi ! »

Et tout en hurlant, il tentait tant bien que mal de virer tous les machins qui lui pesaient dessus. Ca pesait plus lourd que le sac à main de Norah quoi.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Dim 1 Mai - 14:19




Mission Une

En ce jour de repos, je comptais bien sortir. Changer de décors, m'aérer les idées. Et surtout m'acheter une nouvelle paire de chaussure. À Piétiner toute la journée au travail, celle que je portais à l’hôpital finissait par s'user assez vite. Ce n'était pas vraies chaussures, mais plus des pantoufles fines en tissue élastique pour ne pas être gêner. J'étais même partie pour en prendre une d'avance histoire de ne pas être prise au dépourvue.

Traînant dans les rayons du magasins, le reste des chaussures me faisais un peu de l’œil. Il y en avait des belles et pas trop chères. Mais je devais rester concentré, je n'étais pas là pour ça. On évite de s'égarer sinon je vais encore passer toute ma journée à flâner dans les magasins. Je n'étais pas une femme pour rien, le shopping j'aimais bien ça. Malgré toute ma bonne volonté à résister je suis sortie avec quatre paires de chaussures au lieu de deux. Il y avait mieux comme concentration sur un seul but, je m'étais encore fais avoir malgré toute la force de décision que j'avais. On ne peut aller contre nos défauts. Ou c'est le karma, comme on veut.

Mes yeux furent attiré par un stand de donuts. Alors que je me décidais à aller cherche une douceur, mon regard fût attirer autre part, par une lumière,pendant un moment j'ai cru qu'elle venait d'un homme. Mais je n'ai eu le temps d'y penser qu'un déflagration rasa tout sur son passage. Le souffle m'avait propulser contre une vitrine. Reprenant mes esprits, la première chose qui me passa à l'esprit fût de vérifier mes blessures. Pas de fractures, même pas de projectiles qui aurait pus se planté dans ma peau. Juste une épaule de déboîtée. Je me relève titubante et vois le chaos et le carnage fait sur l'infrastructure. Il devait avoir des centaines de personnes dans cette grande surface,  et donc des blessés je devais les aider. Je pose la main du bras déboîte sur un mur encore debout et d'un mouvement sec je lève et tourne mon bras avec mon autre mains. Et c'est tout sauf agréable, me faisant même juré.

Posant me regard autour de moi, j'entends une voix appeler à l'aide. Me dirigeant, alors à l'oreille, je trouve un jeune homme essayant de s'extraire des décombres.

-Je vais vous aider, éviter de trop bouger......



Revenir en haut Aller en bas
Loki OdinsonAsgardien
avatar

Past



Present


God of mischief
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
# Métabolisme supérieur à celui des humains
# Métamorphose, vol, projection astrale, réarrangement moléculaire, décharge d'énergie, projections d'illusions, télépathie, hypnose, téléportation
# Résistant à la glace
# Ralentissement du vieillissement
# Sorcier
# Vision accrue
Nicholas S. Frances - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Nathanaël L. Wilander
1758
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Dim 1 Mai - 19:53



Civils & leaders

 Mission I - Civils & leaders

Un jour ou je ne travaillais pas, un jour bien sur puisque ce soir je serais le maître de mon cabaret, en faite je parle d'un jour sans faire de photo, d'interviews, de serrer des mains à des personnes que je ne connais pas, enfin un jour en étant Loki Odinson et non "le mannequin Loki Odinson", ça voulait dire aussi que je pouvais mettre un jean's, un t-shirt et des baskets, j'ai vraiment besoin de davantage de jour dans ce genre. En ce jour de pur liberté je craquais pour faire du shopping(quoi ? Tu es un homme ? Oui bien un homme qui aime le shopping). Chez moi j'ai une immense collection de montre, bientôt je ne serais plus ou les mettre mais je ne pouvais pas résister devant une nouvelle montre, il y avait aussi les costards, ça j'en avais jamais assez vue toute les soirées ou je devais me rendre. Les parfums, par contre je devais admettre que j'étais difficile, puis n'oublions pas l'activité que j'aime le plus au monde : le lecture!
Chez moi j'avais deux salles entière ou j'y avais mis des livres, des livres que je lisais encore d'ailleurs, la lecture, je ne m'en lassais pas!
Etant plus que ravi de pouvoir être dans un immense magasin je choisis ma première destination qui serait consacré aux montres. Il y avait des nouvelles technologies, des montres GPS mais j'en possédais déjà une, il y avait de tout alors je regardais surtout du côté des nouveautés lorsque je sentis le sol trembler, puis la vint immense explosion ou de suite je fus éjecter au sol brutalement me protégeant la tête avec mon bras pur éviter les débris.
C'était comme-ci l'explosion avait duré pendant des heures alors qu'elle n'avait duré que quelque seconde, toussant parmi les décombres et la poussière j'ouvris les yeux ne voyant que des décombres autour de moi. Ma jambe était coincé sous un gros morceau de débris et étrangement ... Je retira le débris facilement ne ressentant pratiquement aucune douleur à ma jambe, disons juste que j'étais secoué.
Je pouvais entendre des gémissements autour de moi, une lumière au loin seulement ce n'était pas la direction de la sortie, regardant en arrière tout était sombre mais j'arrivais tout de même à y voir un peu, voulant me rapprocher de la sortie même si c'était très sombre, j'en profita pour fouiller les alentours au cas ou je pourrais apporter de l'aide.

made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Blaze
3 / 53 / 5
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
Il est PYROKINÉSISTE. Il peut manipuler et contrôler le feu en autant qu'une source soit présente. Lorsqu'il se trouve sous de fortes émotions, il peut créer le feu à partir de ses mains, mais c'est arrivé seulement deux fois. Il est invulnérable à la chaleur et aux flammes.
Maria, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary
715
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Dim 1 Mai - 21:18


S’il y avait bien un truc que Casey détestait, c’était bien le shopping. Or, comme leur quatuor était composé de deux filles, les deux garçons étaient souvent trainés au centre commercial. Oui, ils auraient pu laisser Spencer et Norah faire les boutiques seules, mais Max était accro à sa copine et Cas ne se trouvait jamais bien loin de son meilleur pote. Alors, il suivait. Et il râlait. Habituellement, le jeune Hennessy trainait les sacs de Spencer, mais pour le moment, c’était tendu entre eux. La jeune fille n’avait pas aimé qu’il se mêle de ses fréquentations. Même s’il croyait n’avoir rien fait de mal et qu’il ne regrettait pas du tout, il n’insista pas trop auprès d’elle. Comme elle était légèrement têtue, elle avait refusé qu’il prenne ses sacs lui disant qu’elle pouvait très bien se débrouiller seule avant qu’elle en échappe un. Il l’avait ramassé et l’avait gardé. Pour le reste, c’était la normalité. Casey riait de Max qui devait aussi traîner la sacoche de Norah et il avait l’air trop bête. Les deux garçons rigolaient et divaguaient sur les mystères de la vie pendant que les filles s’arrêtaient à tous les magasins.

Puis, Max leur signala un type bizarre qui se trouvait tout prêt. À peine Casey tourna la tête que tout éclata. Littéralement. L’adolescent fût éjecté plusieurs mètres plus loin, son dos fracassant fortement un mur. Légèrement sonné, il prit un moment pour comprendre ce qui venait de se passer. C’était comme si ses yeux et sa tête ne comprenaient pas. C’était comme un rêve. Cas n’entendait plus rien. Tout semblait en noir et blanc. Il y avait de la poussière et de la fumée partout. Tout se déroulait au ralenti comme dans un film. Il voyait les gens apeurés et crier, mais tout était silencieux.  Au bout de plusieurs minutes, un cillement envahit ses oreilles, le réveilla de sa transe temporaire du même coup. Il porta sa main derrière sa tête et elle se teint de rouge. C’est là qu’il réalisa l’ampleur de la chose et que c’était loin d’être un rêve. C’était la putain de réalité. Un type s’était fait sauté en plein centre commercial. Il y avait un terroriste, ici! À Génosha! Il se leva péniblement en se tenant contre le mur à moitié tombé. Spencer, Norah, Max. Il devait les retrouver. Il s’avança en titubant son pied lui faisant atrocement mal, mais il ignora la douleur. Ses amis étaient plus importants. Il observa rapidement les décombres. Il y avait des blessés et des corps gisants au sol partout. Il priait en silence pour ne pas tomber face au corps inerte de ses amis. Puis, il la vit dans les flammes. Il ne réfléchit pas une seule seconde et se jeta dedans. "SPENCE!"Il la secoua et l’a prit dans ses bras. Il sentait la chaleur des flammes dans son dos, mais curieusement, il ne ressentait aucune douleur. Il extirpa son amie du feu et la traîna un peu plus loin. "Hé vous! Vous avez vu une petite blonde ou un garçon châtain avec une casquette d’environ ma grandeur?" Demanda-t-il à un homme (Loki) qui passa près d’eux.

___

I'm a nightmare, you're a unicorn


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Icey
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Elle maitrise la glace, étrange car le garçon qui la fait craquée maitrise le feu. Coïncidence ?
Raven; Isaak;Jessica; Dylan; Romy; Leigh & Clay
570
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Mar 3 Mai - 19:37

Mission I


«When the night has come
And the land is dark
And the moon is the only light we see »



Ses pas martelaient le sol de façon régulière. Si elle n'avait pas eut cette toute nouvelle paire de chaussures hors de prix au pieds, peut être qu'elle n'aurait pas eut cette démarche si fière, mais le fait était qu'elle les avaient et donc qu'elle pouvait se permettre de déambuler tel un mannequin dans le centre commerciale. Sa queue de cheval se balancer de droite à gauche dans les airs, tandis que Spencer se baladait sacs à la main. Oui sacs avec un grand "S" parce que aujourd'hui c'était journée shopping et rien ne pourrait entraver sa joie. Oh bien sûre elle aurait put donner ses sacs à Casey, mais elle lui faisait désespérément la tête depuis qu'il avait foutu à l'eau son rencard avec le capitaine de l'équipe de foot du lycée.

La brunette jeta un coup d’œil à son frère qui râlait de devoir porter le jolie sac à main hypra féminin de Norah. Après quelques secondes à l'observer elle pouffa de rire à son tour. Elle aimait Max de tout son cœur mais qu'est-ce qu'il pouvait faire le pitre des fois. Carrément le contraire de sa copine Norah qui ressemblait plutôt à la fée Clochette avec ses vêtements flashy et sa chevelure blonde platine. Spencer se rapprocha de Norah la serrant dans ses bras et fit tomber un sac rattraper à la volée par Casey "Va falloir leur payer des glaces après sinon tu risques de l'entendre râler pendant au moooooooooooins une semaine ! " dit elle en accélérant le pas. Du moins jusqu'à que Max leur fasse remarquer un mec chelou dans un coin.

Elle voulu rejoindre les deux garçons lorsque le sol se mit à trembler. Elle se sentit tomber lourdement sur le sol, puis fut aspirée par la détonation, sa tête bourdonnait, et ses mains tremblaient. Elle resta là étalée sur le carrelage froid du centre commerciale, essayant de retrouver ses esprits mais rien. Quand soudain elle entendit des hurlements, elle essaya d'ouvrir difficilement les yeux mais rien. Une douleur ardente vint s'acoquiner à sa peau, lui arrachant des gémissements jusqu'à que Casey viennent la récupérer et la sortir des flammes. "Hé vous! Vous avez vu une petite blonde ou un garçon châtain avec une casquette d’environ ma grandeur?" Une chose était sûre c'est qu'elle ne pouvait plus lui faire la tête, alors elle en profita pour se blottir un instant contre son torse brûlant. En espérant qu'on les conduisent au plus vite auprès de Norah et Max.  
code by Silver Lungs

___

Sweet Dreams are made of this.

Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
0 / 50 / 5
1430
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Jeu 12 Mai - 23:35




mission 1 - civils & leaders

under the disaster

Groupe 1 (la voix) : Remy

Vous vous dirigez vers la voix appelant à l'aide et vous découvrez une femme, ensevelie sous les gravas. Sa jambe droite est complètement écrasée par l'éboulement du plafond et sa cage thoracique est piégée entre deux débris trop lourds pour être déplacés. Elle semble perdue, son regard affolé se fixant dans le votre lorsque vous vous approchez un peu plus. "Où est-il ? Où est Vane ? Il est mort n'est-ce pas ?" Elle se met à sangloter, ses longs cheveux bruns retombant mollement autour de son visage. "Je savais qu'on aurait pas du s'enfuir... C'était une mauvaise idée..." Elle semble se reprendre soudain et, séchant ses larmes, elle repose sur vous un regard triste mais décidé. "Vous devriez partir... Avant qu'ils arrivent. Ils vont me chercher. On peut plus rien pour moi de toute façon, alors pas la peine de faire le héro... Quel gachis. Désolé pour tout ça. Désolé..."

Vous décidez...
1. De la consoler
2. De l'interroger
3. D'apaiser ses souffrances
4. De la laisser et de chercher la sortie


Groupe 2 (la lumière) : Wade

Le chemin que vous empruntez est sans doute l'un des plus dégagés et vous parvenez facilement à l'autre bout de la grande salle jonchée de poussière. La lumière que vous aviez aperçu provient d'une petite lucarne creusée dans le mur, une sorte d'ouverture causée par l'éboulement. Elle est encore à peine trop petite pour passer à travers, et plus bas, le vide s'étend sur plusieurs étages ; seuls quelques buissons pourraient vous ralentir.

Vous décidez...
1. De tenter d'agrandir le trou
2. De chercher un autre chemin


Groupe 3 (blessé) : Max, Sigyn

Le sol se met à trembler sous vos pieds à l'instant où Sigyn vous rejoins. L'édifice instable manque de créer une nouvelle fissure et le poids de deux personnes semble fragiliser la fine couche de béton qui résistait encore. Si vous tardez trop, elle risque de s'effondrer, et vous avec.

Vous décidez...
1. D'extraire Max des décombres à toute vitesse au risque de causer de plus grandes blessures
2. De prendre votre temps pour enlever les débris
3. De reculer et de laisser Max seul pour ne pas ajouter un poids supplémentaire
4. D'appeler du renfort


Groupe 4 (vers la sortie) : Loki, Casey, Spencer

Vous avancez lentement vers la sortie, ou du moins là où elle était censée se trouver lorsqu'une voix vous interpelle. Après vous être concerté, l'urgence de votre situation vous rappelle à l'ordre. Devant vous, pourtant, s'étendent deux routes : une artificielle descendant en pente brute dans l'obscurité, et une autre, sans doute un ancien couloir de service, qui dévie sur la gauche.

Vous décidez...
1. De partir à la recherche des individus mentionnés
2. De prendre la pente brute
3. De prendre le couloir de service
4. De venir en aide à Max et Sigyn (s'ils choisissent d'appeler du renfort)


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Ven 13 Mai - 8:46


❝Mission #1❞
Civilians
(Choix n°2 : l’interroger)

Trébuchant sur les blocs de béton arrachés aux murs et au plafond, Remy se fraya un chemin entre les gravats. La voix était faible et rauque. Il sentit un poids tomber au fond de son estomac lorsqu’il aperçut la pauvre femme prise au piège dans les débris. Hâtant le pas en dépit de sa cheville douloureuse, le détective s’approcha au plus près et sut aussitôt qu’il ne pourrait rien faire pour la libérer.

« Je suis désolé, j’sais pas où est votre ami. »

Il aurait voulu pouvoir lui apporter au moins un peu de réconfort. La femme avait bien compris qu’il était déjà trop tard pour elle. Hélas, Remy ignorait tout à fait de qui elle parlait. Qui était Vane ? Son petit ami ? Son mari ? Son frère ?
Le détective s’agenouilla près d’elle. Autour d’eux, les colonnes et les murs semblaient prêts à se rompre à tout instant, mais il ne pouvait pas la laisser comme ça. Elle le poussait pourtant à s’en aller, consciente du sort qui l’attendait. Remy n’y comprenait rien. La femme s’excusait comme si tout ça était de sa faute, comme si le centre commercial avait explosé à cause d’elle.

« Pourquoi vous excusez-vous ? Vous n’y êtes pour rien. Qui va venir vous chercher ? »

Il fronça les sourcils. Ceux qui allaient arriver seraient les secours, la police, peut-être le S.H.I.E.L.D., s’ils suspectaient un attentat. Remy resta silencieux une seconde alors que son regard se faisait lointain. D’autres encore pouvaient venir. D’autres qu’il valait mieux ne pas avoir sur sa route, et qu’il connaissait pour avoir déjà croisé leur chemin – ou, plutôt, télescopé leur train en marche.

« Vous parlez de la Garde Rouge ? Pourquoi viendraient-ils vous chercher ? s’enquit-il, saisissant sa main pour manifester sa compassion. Que s’est-il passé ? »

Ils avaient eu beau l’enfermer une nuit, pour lui apprendre à se mettre en travers de leur route, Remy était bien décidé à découvrir ce qu’ils cachaient. Ce serait peut-être les derniers mots de cette femme, une chance unique de comprendre, enfin, ce qui se passait sur Genosha. Il n’avait pas beaucoup de temps, il le savait. D’ici peu, tout l’édifice vacillerait sur ses fondations et s’effondrerait sur lui-même, et si Remy se trouvait encore à l’intérieur à ce moment-là…
N’importe ! Cette femme savait ce qui s’était passé, et la Garde Rouge allait s’en mêler. Elle détenait une partie de la vérité. Comment laisser passer cet élément crucial de son enquête ?


© Pando
Ma couleur RP : #666699
Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
713
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Ven 13 Mai - 10:54


Mission I

Civils et leadersEtrangement, j'arrive sans trop d'encombr jusqu'à l'origine de cette lumière blanche. Il n'y avait pas grand chose en chemin, pas beaucoup de gravats sur ma route. Juste la poussière, je toussote, ça rentre dans mes bronches et ce n'est pas du tout agréable de sentir ça au fond de sa gorge. C'est même très désagréable en fait. Mais je parviens quand même à cette ouverture qui provoquait cette lumière. Et qu'est-ce que je vois là devant moi ? Un trou dans le mur, rien qu'un trou, même pas de quoi faire passer mes épaules. Bordel, c'est bien ma veine de tomber sur un truc pareil, ça aurait pu être une fenêtre assez grande pour passer quand même ? Non ? Bwarf...

Je parviens à passer ma tête quand même, une idée totalement stupide vu que le trou a été fait par l'éboulement, si jamais ça bouge encore, je pourrais me retrouver avec la tête coupée. Des fois, je suis vraiment un imbécile. De toute façon, c'est juste le temps de voir qu'il n'y a que du vide de l'autre côté, rien de plus que plusieurs étages de vide avant de tomber sur l'image la plus terrifiante que l'esprit humain ait pu concevoir : des buissons. Bordel. Je rentre ma tête dans le bâtiment et je dois réfléchir vite. Vraiment vite. Qu'est-ce que je fais ? La structure est peut-être devenue très fragile et pourrait s'écrouler à tout moment alors il n'y a pas vraiment de temps à perdre en tergiversation inutile. Ce que je suis en train de faire en me parlant à moi-même dans ma tête.

Il n'y a pas trente-six solutions en fait. Passer par ce trou, même si j'arrive à l'agrandir, serait totalement fou...Il y a trop d'étages entre le trou et le sol et je vais finir en purée si je passe par là...« Fut un temps où t'aurais sauté sans réfléchir mon grand ! Où sont passées tes cojones hein Wade ? » Encore cette voix...Ce n'est pas le moment pour que mon subconscient me joue des tours...Peut-être que j'ai pris un coup sur la tête sans m'en rendre compte...La lumière n'était pas une bonne idée, exactement comme dans les films, il ne faut pas aller vers la lumière. Je me mets à chercher un autre chemin, peut-être que j'aurais plus de chance en retournant dans l'ombre et dans la poussière. J'espère en tout cas, je ne veux pas rester coincé là et me faire écraser par un centre commercial ! Ce serait une mort sacrément honteuse la vache...

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Ven 13 Mai - 23:24

Soirée en perspective. Et qui soirée, dit shopping. Crystalia n’en est pas spécialement férue, mais ce week-end c’est les trente ans de mariage de ses parents, et Medusalith et elle veulent marquer le coup. Qu’ils profitent de l’instant, tous les quatre. Qu’ils aillent dans un bon restaurant (tant pis si ça lui coûte son mois de salaire), et qu’ils s’amusent. Qu’ils renouent des liens, qu’ils marquent cette soirée à tout jamais dans leurs esprits. Medusa a réservé dans un des plus beaux restaurants de Genosha, de ceux où il faut réserver trois mois à l’avance pour espérer avoir une place. La soirée, elle est donc prévue depuis bien longtemps. Et Crystalia, elle a attendu le dernier moment pour choisir sa robe. Parce qu’elle est très compliquée, et qu’il y a toujours quelque chose qui ne va pas sur une pièce. Mais là, quand il faut, il faut, et elle n’a plus le temps pour les incertitudes. « Elle vous va à ravir. » minaude la vendeuse, tandis que Crystalia sort timidement de la cabine pour se regarder dans le grand miroir de la boutique de luxe. Elle n’a même pas encore osé regarder le prix, pour dire. Se contemplant dans la glace, Crystalia émet un demi-sourire. C’est vrai que cette robe la met en valeur. Entre le décolleté plongeant et le tissu qui lui galbe le corps… « Et combien coûte cette robe ? » qu’elle ose enfin susurrer, se préparant psychologiquement à l’impact.

Au final, le prix, il restera un mystère. Car une explosion sourde retentit. Les murs se mettent à trembler, les lumières à vaciller. Instinctivement, Crystalia se couche, vient se loger avec la vendeuse sous la grande table au centre des cabines d’essayage. Une chance pour elles, car des blocs de pierre se détachent du plafond pour s’écraser dans tout le magasin. « Vous n’avez rien ? » qu’elle demande à la vendeuse, tentant tant bien que mal de ne pas laisser transparaître la panique qui s’insuffle en elle. Devant la réponse négative de la vendeuse et l’absence de mouvements, elles se décident à sortir de leur abri de fortune. Les lieux sont méconnaissables. Plongés dans l’obscurité, avec une poussière opaque qui vient vous couper la respiration. Crystalia passe une main devant sa bouche, tousse à plusieurs reprises, avant d’oser sortir du magasin, la robe toujours sur elle. Des voix proviennent d’un peu partout. Des cris, des pleurs, des appels au secours. Tous semblent lointains, hors de portée. Crystalia, ce qu’elle aperçoit, c’est une lumière. Comme la lumière au bout du tunnel. Ne sachant trop quoi faire, elle décide de la suivre, jusqu’à rencontrer un homme (Wade) qui cherche visiblement à se frayer un chemin. Sans succès. « C’est une impasse ? » Rien qu’à voir la mine dépitée de l’homme, elle connait la réponse. Frissonnant soudainement avec sa petite tenue, la voilà qui frictionne nerveusement ses épaules avec ses mains, suivant l'homme tandis qu'il semble chercher un autre chemin. « Qu’est-ce qui s’est passé ? » Parce que Crystalia n’a rien vu, rien entendu. Une minute elle discutait froufrous avec une vendeuse, et la minute d’après c’était l’apocalypse.
Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1106
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Sam 14 Mai - 19:29

(choix : PANIIIIIQUE ! JE PANIIIIQUE !!)

Max avait entendu la voix d’une femme venue à son aide et il ressentit immédiatement un immense soulagement. Non parce que, c’était pas qu’il était bloqué par beaucoup de gravats mais c’était assez pour l’empêcher de voir ce qu’il se passait autour de lui. Il entendait simplement les gens hurler ce qui avait pour effet de le faire flipper. Pour que des gens crient comme ça, c’est que ça sentait pas bon, non ? La peur et l’inquiétude le prenaient aux tripes et Max s’activait à virer ce qui le retenait de partir immédiatement à la recherche de ses amis. Il avait besoin de s’extraire de là au plus vite pour s’assurer que les personnes les plus importantes à ses yeux allaient bien. Pourtant, sa sauveuse lui conseilla une toute autre stratégie.

« Je vais vous aider, éviter de trop bouger...... »
Ce conseil eut pour mérite de faire s’évanouir l’activité de Max. Lui qui n’écoutait jamais ce qu’on lui disait, et encore moins si c’était les paroles d’un adulte, avait failli ce jour-là à l’un de ses codes d’honneur de la vie. Faut dire qu’il était un peu secoué, excusez-le, il n’avait que 17 ans et il venait de se faire souffler la tronche parce une putain de bombe humaine.
Ravi de pouvoir parler à quelqu’un, Max reprit son débit de paroles habituel et elles prirent la forme d’une flopée de questions qui lui brulaient les lèvres. Alors qu’il regardait la brunette lui venir en aide, le jeune homme demanda, comme si elle pouvait en savoir plus que lui sur ce qui venait de leur arriver.

« C’était quoi ce truc ? C’était pas un attentat quand même ? Non sérieux ce genre de truc ça arrive pas à Genosh… » Le sol se mit à trembler pile poil lorsque Max finit sa phrase. Ceci eut pour effet de le faire taire instantanément. Les yeux écarquillés par la surprise, Max se tourna vers Sigyn et repartit en une nouvelle tournée de questions. « C’était quoi ça ? Le sol a bougé là ? On est d’accord ? » Le petit cerveau de Max carburait pour essayer de trouver une explication à tout cela. Non parce que les tremblements de terre, ça n’arrivait pas souvent ici… Et puis en même temps, il venait d’y avoir une explosion dans le centre commercial, alors ceci expliquait peut être cela… Bref quelques bonnes secondes plus tard, Max avait finalement enfin compris que c’était le sol même qui allait s’effondrer s’ils restaient là. Après, toutes les subtilités sous-jacentes du style « Plus tu bougeras, plus vite tout s’écroulera » ça lui passait bien au-dessus de la tête ça. Max se tourna vers Sigyn et il la questionna à nouveau, cette fois d’en l’espoir qu’elle le détrompe. « Ca va pas lâcher quand même ?... Putain c’est en train de lâcher ! »

Encore une fois, excusez le jeune Maximilian Ezel pour sa réaction mais il n’avait que 17 ans et il voyait déjà sa vie défiler devant ses yeux. Pris par la panique, le jeune homme se mit à gesticuler dans tous les sens pour finir de se libérer. C’était une technique comme une autre au final…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Shadowcat
0 / 50 / 5
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Elle peut se rendre intangible.
Max, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
377
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Sam 14 Mai - 20:19

Elle savait que leur discussion était explosive mais Kitty ne s’était tout de même pas attendu à ce qu’il y ait effectivement une explosion. Une vraie explosion. Du genre de celles qui soufflent tout sur son passage : personne, objets, fondations… Tout. Tout sauf Kitty Pryde. Ce petit bout de femme était la seule à être restée droite dans ses jolies ballerines. Son maquillage était toujours nickel, ses fringues propres et seul sa coiffure partait un peu dans tous les sens ce qui n’était en rien dû à une explosion mais plutôt à un chignon fait à la va vite. Une jeune femme immaculée dans ce centre commerciale transformé en apocalypse. Et Kitty était la première surprise par cela. La surprise était même un euphémisme à ce niveau là parce que soit elle devenait complétement tarée et elle faisait le pire cauchemar de sa laife, soit y’avait vraiment des trucs qui venaient de… lui passer à travers. Bouche bée, fronçant des sourcils devant l’incompréhension la plus totale qu’elle ressentait, Kitty regardait la scène de désolation qui se jouait autour d’elle. Les premiers hurlements s’étaient faits entendre mais elle ne participa pas à la sérénade (et pourtant elle adorait chanter).
Kitty venait soudainement de se souvenir de la personne à qui elle était en train de faire une scène il y avait à peine quelques secondes de ça. Pietro. Elle se retourna alors rapidement et se mit à le chercher en l’appelant à de multiples reprises. L’étudiante le trouva quelques mètres plus loin. Le pauvre avait été propulsé contre un mur et Kitty, en pleine forme (même pas une égratignure siouplé GG quand même, applaudissons la), l’aida à se relever tant bien que mal. Il fallait dire que la bestiole Maximoff faisait quelques têtes de plus qu’elle et était carrément bien bâti.
Pas du tout bizarrement, les deux anciens amants ne se chamaillaient plus. Il n’y avait rien de tel qu’un bon petit attentat pour remettre les choses en perspective. Clairement y’avait mieux à faire à ce instant précis qu’en vouloir à l’héritier de Genosha. Les deux anciens amis s’étaient mis à aider les gens sur leur passage, tout du moins comme ils le pouvaient, parce que, que voulez-vous, ils étaient comme ça. Il avait fini par trouver un grand brun qui faisait face à une nana en plus que mauvaise posture. Lorsque Kitty la vit, elle ne put s’empêcher de lâcher un cri étouffé par l’effroi qu’elle ressentit.

« Oh mon dieu… On va jamais pouvoir la sortir de là. »

C’était un fait. Cette fille-là, ils ne pourraient rien pour elle et Kitty le savait même si elle avait dû mal à accepter cette idée. Elle avait envie de sauver le monde, même si ce n’était en rien son devoir c’était tout comme. Ca faisait partie d’elle. Kitty releva le regard vers Rémy. Elle ne le connaissait pas le moins du monde mais ça ne changeait absolument rien à ce moment-là.

___



She drives me crazy
I can't stop the way I feel. Things you do don't seem real. Tell me what you've got in mind. 'Cause we're running out of time. ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Lun 16 Mai - 15:42




Mission Une


[Choix : je me grouille le derrière pour nous sortir de là !!
Ps : j'ai l'autorisation de Max pour lui faire mal ]


Tout autour de moi ce n'était que désolation. Un vrai champs de bataille, un champ de ruines, au sens propre comme au sens figurer. Le beau bâtiments, si élégant et vivant, était à présent qu'un tas de débris, de poussière et de corps pour ceux qui n'avait pas eu notre chance de survivre. Je ne pouvais pas m’empêcher de penser à tous ceux qui n'avaient pas survécut,ou même les autres personnes qui devaient être prises au piège. Même si j'en avais envie, je savais très bien que je ne pouvais pas tous les sauver.

Parmi cette poussière, les gémissement au loin , mon esprit partie ailleurs. Je ne sais où.  Des images me venait en tête comme des flashs, des bruit d'arme qui s'entre-choque. Comme un entraînement, mais sans savoir d'où sa vient. Ce n'était pas le moment d'avoir ça !! Pas en étant éveiller. Pas quand des vies sont en jeux. Je secoue la tête pour chasser ses images de ma tête.  Je m'approche du jeune homme, pour voir sa situation.

Une partie de ses jambes et son épaule droite sont bloquer par des débris. Le reste de son corps est libre. Il pourrait se dégager en gigotant doucement et délicatement. Mais cela prendrait des heurs. Et vu de l'état des lieux, on avait pas des heures devant nous. J'allais répondre à son inquiétude sur cette explosion. Mais le sol se mit à trembler sous nos pieds, bougeant légèrement. Il menaçait de s’effondrer. Et l'adolescent menaçait de faire une crise de panique. Sans réfléchir, je l'attrape par en dessous des épaule et le tire. Je réussi à le dégager sans aucun effort, sans même ressentir son poids, comme si il était aussi léger qu'une plume, alors qu'il avait la masse d'un garçon de son âge.  Dans la manœuvre, les débris se sont appuyer sur lui de tout leur poids et on râpés sa peau tout le long de son côtés gauche ( épaule, flanc et jambes), mettant sa  peau à vif.

-Désoler, je devais te sortir de là, panique pas je suis infirmière. Tu peut te lever et marcher ?




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quicksilver
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Il court vite !
Casey, Maria, Lydia, Laura, Elijah, Maddie et Clary
522
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Lun 16 Mai - 19:28


Pietro courrait derrière Kitty qui marchait très vite pour un si petit bout de femme. Certes, elle tentait de mettre le plus de distance entre elle et lui pour le fuir, mais il était hors de question qu’elle parte avant qu’ils ne se soient réellement expliqué tous les deux. L’héritier allait s’emparer du bras de la jeune fille pour l’obliger à se retourner lorsqu’il fût éjecté plusieurs mètres plus loin. Il était entré directement en collision avec le mur en vitre d’un magasin. Un morceau de verre s’était coincé dans son avant-bras. Pietro serra les lèvres et arracha l’objet intrus d’un coup sec, échappant un cri de douleur au passage. Il faut dire que ce n’était pas la première fois qu’il se prenait un objet coupant dans le corps. Les soirées arrosées qui tournaient mal ça le connaissait. Il lança le verre ensanglanté un peu plus loin et là, il réalisa. Il réalisa ce qui venait de se passer et l’état chaotique des lieux. C’était irréel. On entendait des cris et des pleurs. Il y avait des flammes, de la poussière, du béton et du verre partout. L’endroit n’avait plus rien d’un centre commercial, il s’agissait d’un champ de bataille. Pietro était hébété. Il ne comprenait pas. Il n’arrivait pas à croire. Il trouva un vêtement en coton à côté de lui. Il le déchira et se fit un atèle de fortune. Il tenta de se relever, mais sa tête tourna et il s’effondra dans les débris. En rouvrant les yeux, il trouva Kitty, l’air apeuré, mais si jolie telle un ange. Elle l’aida à se relever. Ce fût laborieux, mais elle réussit à le faire de tenir debout. "Merci. Toi ça va?" Il toussa puis la regarda. Il fronça les sourcils. "Toi ça va!" Ce n’était plus une question. La jeune  fille n’avait pas une seule égratignure. Ses vêtements étaient parfaits. Sa peau n’avait aucune trace d’explosion alors que lui était constellé de poussière et il avait des blessures à de multiples endroits. Sa première réaction fût de la prendre dans ses bras pour s’assurer qu’il ne rêvait pas. Non, elle était bien là. Il profitait légèrement du moment, parce que sans tout cela, ils seraient encore  entrain de se disputer. C’était si bon de pouvoir à nouveau serrer ce petit corps parfait contre lui. Il la relâcha à contre-cœur. Il y avait plus important. "Je sais pas si t’as eu une putain de chance…mais what the fuuuuuck!" Trop de trucs bizarres en si peu de temps. C’était trop pour lui. "Viens, allons voir si on peut aider. " Il l’a regarda à nouveau, sceptique.

Ils aidèrent quelques prisonniers des décombres, la plupart légèrement blessés, heureusement. Puis, ils tombèrent sur une femme prise sous des poutres de béton qui discutait avec un homme. Le cœur du brun se serra. Kitty avait raison, ils ne pourraient jamais la sortir de là. Elle était condamnée. Il tentait d’écouter ce qu’elle racontait, sans la regarder. Pietro avait une certaine envie de vomir en voyant les blessés graves et même les morts. Son statut de prince de Genosha ne l’avait jamais préparé à cela. "On devrait tenter de trouver ce Vane. Pour elle…" dit-il à Kitty et au type agenouillé aux côtés de la blessée.

___



- BEFORE I FORGET -

Revenir en haut Aller en bas
avatar



Blaze
3 / 53 / 5
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
Il est PYROKINÉSISTE. Il peut manipuler et contrôler le feu en autant qu'une source soit présente. Lorsqu'il se trouve sous de fortes émotions, il peut créer le feu à partir de ses mains, mais c'est arrivé seulement deux fois. Il est invulnérable à la chaleur et aux flammes.
Maria, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary
715
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Lun 16 Mai - 22:23


Casey serra Spencer un peu plus contre lui tentant de reprendre le dessus sur ses émotions. Ce qu’il y avait autour de lui était indescriptible. Max et Norah n’étaient pas dans son champ de vision et il s’inquiétait. Il y avait un énorme trou à l’endroit où tous les quatre s’étaient tenus quelques instants plus tôt. Et Casey s’imaginait le pire. Le quatuor s’était trouvé tout juste à côté du terroriste. Spencer et lui avaient été relativement chanceux, mais ce n’était peut-être pas le cas de ses deux meilleurs amis. Il continua de regarder autour de lui dans l’espoir des les apercevoir et il tendit l’oreille pour tenter de les entendre. Max pouvait avoir un cri assez aigu en situation désespérée. Mais il y avait trop de bruit partout. C’était bien compréhensible. Pourtant, très peu de son ne voulait sortir de sa bouche. Une boule d’appréhension s’était formée. "On va les trouver." Dit-il fermement à son amie avant de déposer un baiser sur le dessus de la tête de la jeune fille. Il devait se persuader lui-même et rester confiant, malgré tout. Il passa le bras de cette dernière autour de son cou et la pris à nouveau dans ses bras. Il se leva. "Accroche-toi." Son cœur battait rapidement. Il s’attendait au pire et franchement, il n’avait pas envie de les retrouver inconscients ou pire, morts. Il déglutit silencieusement. "Ne regarde pas au sol, okay?" Il lui sourit tendrement. Il y avait du sang, des blessés et il avait même cru apercevoir une main détachée d’un corps. Il ne souhaitait pas que Spencer sois prise de panique et il voulait faire en sorte qu’elle se sente en sécurité. Spencer dans ses bras, il resta planter quelques secondes au centre du chaos. Il ne savait pas quoi faire. Il ne savait pas où aller. Il y avait une multitude de possibilités. Finalement, Casey décida d’aller vers la pente brute. Se disant que ses amis étaient peut-être en bas, une partie du sol s’étant effondré lors de l’explosion.

___

I'm a nightmare, you're a unicorn


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Icey
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Elle maitrise la glace, étrange car le garçon qui la fait craquée maitrise le feu. Coïncidence ?
Raven; Isaak;Jessica; Dylan; Romy; Leigh & Clay
570
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Lun 16 Mai - 23:00

Mission I


«T.N.T
I'm power load
T.N.T. watch me explosed»



Son cœur souffrait, saignait, la suppliait de se calmer en vain. La chaleur qui l’entourait jusqu’à présent avait disparue, la lumière avait laissé place à une immense obscurité, elle avait  tellement froid, tellement peur. Elle était seule, elle s'était toujours sentie un peu seule, mais cette fois-ci elle ne pourrait pas affronter ça, elle avait besoin d’aide, non elle ne pouvait pas, elle n’y arriverait pas… Elle avait l’impression d’être enfermée dans une bulle, se débattant, luttant, criant au secours. La scène d'horreur l'entourant était un vrai spectacle macabre que la pauvre et si douce Spencer ne pouvait surement pas affronter seule. Son oreille vint se coller au torse brûlant de Casey qui la tenait à présent dans ses bras. Ses yeux sondait les alentours à la recherche de son jumeau ou de sa meilleure amie. L'horreur. Tout n'était qu'horreur et soudain l'idée d'avoir perdue sa moitié l'envahie. Cette possibilité vint claquer Spencer en pleine figure, lui assénant un coup de trop.  "On va les trouver." La jeune femme se tourna vers le garçon qui était à ses côtés et retenu les hauts le cœur qui l'envahissait. Après tout Max était sûrement dans un coin entrain de déblatérer un tas de conneries sur le comment du pourquoi de cette explosion et il leur rabâcherait les oreilles en leur disant qu'ils étaient des survivants.

Une ébauche de sourire se forma sur ses lèvres ouvertes, dont s'échappait un léger filet de sang. Elle n'avait décidément plus rien d'une top model à cet instant. De plus sa cheville la faisait énormément souffrir et même si l'envie de courir et hurler après ses amis la rongeait, elle était consciente qu'elle n'en était pas capable. Profitant du fait que Casey l'avait relâché un court instant elle testa la stabilité de son pied mais retint bien vite un cri de souffrance. Son sauveur s’approchât à nouveau d'elle en glissant ses bras sous ses jambes. "Accroche-toi." Il n'en fallut pas plus à la brunette pour se laisser aller dans ses bras si réconfortant. Même si il faisait mine de ne rien ressentir Spencer se concentra sur les battements de cœur de Casey qui reflétaient son angoisse. "Ne regarde pas au sol, okay?" Cette phrase eut pour effet d’inquiéter encore plus la demoiselle qui releva la tête vers son ami souriant. Elle lui rendit son sourire et le serra plus fort. Beaucoup plus fort que ce qu'elle voulait montrer. Elle se laissa donc porter par le jeune homme qui emprunta une pente brute, la belle jeta discrètement un œil à l'endroit où elle et ses amis se trouvaient un peu plus tôt et constata avec effroi qu'il ne restait qu'un immense trou. "Casey il faut qu'on les retrouvent, si il leur était arrivé quoi que ce soit je .." elle laissa ses mots en suspens. Elle ne voulait pas penser à ça non. Pas au pire, pourtant il était envisageable. La belle nicha sa tête au creux de son coup et huma le parfum si rassurant du brun. "Merci d'être venu me chercher Casey... Je suis tellement désolée, pour tout... Vraiment... Mais maintenant je veux qu'on retrouve Max et Norah et qu'on file d'ici" dit elle la gorge sérrée.
code by Silver Lungs

___

Sweet Dreams are made of this.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Mer 18 Mai - 2:27




I'm a queen of jokes i cant stop joking
tumblr
People & Jessica
<3
« When i make shopping, everything explodes... and it's not a metaphor. » Combien de fois par mois Jess va faire du shopping? Je vais vous le dire, zéro fois! Elle commande tout sur le net, elle déteste faire les magasins, il y a trop de monde, les enfants arrêtent pas de chouiner, les couples se disputes pour des conneries, bref, entre Bagdad et le centre commercial, la belle préfère cent fois se retrouver en zone de guerre, là, au moins, elle peut tirer. Pourtant, aujourd'hui, par une envie soudaine et totalement déplacée, elle avait décidé que ce serait chouette d'aller se promener et faire les magasins. Ben oui, que pourrait-il arriver après tout hein? Voir le centre commercial s'écrouler sur elle? HAHAHHA.... HA. HA. HA. Non, mais franchement, il s'était passé quoi exactement? Un instant elle regardait un vendeur super mignon dans une vitrine tout en zieutant un magnifique jeans et en rêvant de pouvoir l'enfiler, le jean évidemment, puis d'un seul coup, une lumière violente, des hurlements, la sensation de tomber et une douleur terrible au bras. La pauvre n'avait rien compris, l'endroit avait subitement explosé sans plus de cérémonie, ne lui laissant que ses yeux pour pleurer et son sac à main. Elle se félicita d'ailleurs d'avoir choisi un sac en bandoulière, peut-être pas très glamour, mais au moins, il était encore bien fixé sur son épaule douloureuse et elle pouvait sortir son téléphone dans l'espoir d'y voir un peu plus... Et de prendre quelques photos. Oui je sais, c'est glauque. Il y a plein de gens qui souffrent autour d'elle, l'endroit menace de s'effondrer à tout instant, son bras semble complètement décédé et la première chose qui lui vient à l'esprit après une charade de jurons, c'est de prendre une photo pour un futur article. Mais que voulez-vous, c'est une journaliste acharnée...

Téléphone en main, la belle avance à travers les décombres tout en se parlant pour elle-même, l'air agacée. « Une fois par an je viens dans ce centre commercial et qu'est-ce qui se passe? Il explose. Super. Géniale. Et merde pourquoi je sens plus mon bras? » Sans doute parce que son épaule est un peu beaucoup déboitée, la douleur n'est plus aussi intense que sur le moment, l'adrénaline peut-être, cela étant, Jessie n'arrive plus du tout à bouger son bras droit, il semble inerte, engourdis, ce qui la fait sourire lorsqu'elle l'observe, essayant de le bouger en gigotant son corps, sans résultat, il se balance sans pouvoir effectuer le moindre mouvement contrôlé. Je crois que la peur, le fait d'avoir échappé provisoirement à la mort, l'excitation de l'aventure, font qu'à cet instant précis, elle ne réalise pas trop ce qui se passe, ni ce qu'elle ressent vraiment, d'où son je-m'en-foutisme et stoïcisme apparent. Ou alors elle est juste comme ça... « Bon allez concentration... » La jeune femme avance parmis les décombres, décidant d'observer les alentours dans l'espoir de trouver une sortie. Finalement, elle tombe rapidement sur un homme et une femme en train de sans doute chercher un moyen de s'enfuir (Wade & Crystallia) . Ni une ni deux , elle pointe la lumière de son téléphone vers eux, pour les prévenir de sa présence, tout en s'approchant, captant au passage la question de la jeune femme. « Qu’est-ce qui s’est passé ? » « Sans trop m'avancer, je dirais qu'il y a eu une explosion... mais je me trompe peut-être... » Sans trop m'avancer, je dirais qu'elle se moque un peu là... «  Je vais vous suivre si ça ne vous dérange pas... C'est dans mes règles en cas d'apocalypse, suivre le gars qui semble faire des tractions tous les matins... » Dit-elle à l'attention du monsieur Muscle. Bon sinon, tout vas bien, son épaule est toujours déboitée, elle ne sent absolument plus son bras, il pendouille comme s’il était mort, mais continuons de parler et de blaguer, ça réchauffera un peu l'atmosphère et ça lui fera oublier qu'elle panique un peu... Parce que oui, ça ne se voit pas, mais Jessica est en panique totale, surtout parce que les endroits clos c'est pas franchement une passion et aussi parce que étrangement, elle sent que rien ne vas bien se passer là tout de suite. « L'un de vous est médecin? Infirmière? Vétérinaire? Parce que j'ai quand même l'impression que quelque chose ne vas pas avec mon bras... » Non? vraiment? ....


[HRP : Moi je suis Wade et Crystallia, désolé pour vous, vous allez devoir me supporter   ]

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Mer 18 Mai - 21:35


(pente brute)

Norah n'avait rien compris, absolument rien. Quelques secondes auparavant, elles faisaient du shopping avec ses amis, riant de bon coeur et humant le bon parfum des gauffres qui cuisaient quelque part dans le centre commercial. Puis elle s'était arrêté un court instant pour faire du lèche-vitrine, collant quasiment son nez sur la vitre d'un magasin de vêtements branchés. Là, une jolie petite robe en dentelle lui faisait de l'oeil. Et puis ce fut l'explosion. Un souffle immense qui la fit décoller de voir et apercevoir cette petite robe d'un peu trop près. Les ténèbres, la poussière et la terreur s'étaient déversés dans son esprit avant qu'elle ne perde conscience sous le choc.

Lorsqu'elle avait rouvert les yeux, la jeune fille avait toussé à s'en arracher la gorge. Autour d'elle, tout était noire ; elle avait beau attendre, ses pupilles ne s'habituaient pas à l'obscurité. Ses peurs d'enfance semblaient refaire lentement leur chemin jusqu'à elle et la jeune femme frissonna, ses membres se heurtant contre les débris qui la recouvraient. Shit... Elle était coincée. Norah se mit à remuer faiblement pour tenter de mesurer les dégâts et gémit lorsqu'une vive douleur traversa ses côtes. Génial... C'était vraiment génial. En plus elle avait perdu son sac à main. Après quelques minutes à respirer lourdement, Norah reprit son courage à deux mains pour se déloger. Les amas de roche qui la recouvraient n'étaient pas si lourds que ça, elle était juste très mal placée et elle du déployer des efforts de chien pour prendre appui sur ses bras, dégageant une issue à l'air libre. Une fois sortie, la jeune blonde s'écroula sur le sol en geignant, une main pressée contre ses côtes. Sous ses doigts, elle sentit quelque chose de chaud et son coeur s'affola. Si elle avait taché son chemisier, elle allait vraiment péter une durite.

"Eh oh ? Y'a quelqu'un ?"

Le plus terrifiant, finalement, ce n'était pas le noir ambiant, ni l'explosion qui venait de s'abattre sur elle. C'était sans doute le silence qui s'étendait devant elle. Un silence de mort.

"Y'A QUELQU'UN ?" cria-t-elle un peu plus fort en se remettant douloureusement debout. Elle allait finir par vraiment paniquer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
3 / 53 / 5
N'en a pas. Ce qui est assez triste puisque c'est bien le seul.
James B. Barnes
260
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Dim 22 Mai - 10:39

<


❝Mission 1 ❞
Civils et Leaders

Une journée de libre. Une journée de libre et le voilà au milieu des décombres d’un centre commerciale pourri. Tout avait bien commencé pourtant. La journée était belle, le soleil était là et les oiseaux chantaient. Si beau qu’il avait décidé de s’enfermer dans un centre commercial pour faire quelques courses. Parce qu’il n’avait quasiment plus rien dans les placards et qu’il avait besoin de quelques trucs pour l’école. Donc le centre commercial avait été un bon compromis. Il avait flâné à travers les boutiques, acheter quelques trucs qui n’étaient pas sur sa liste et puis il avait commencé à faire ses courses. Il était en train de se demander s’il n’allait pas prendre des Reeses au chocolat au lait ou au chocolat blanc quand il vit tout exploser.  Littéralement. Envoyé un peu partout durant l’explosion, Ethan perdit rapidement connaissance face aux coups qu’il venait de recevoir.

Quand il rouvrit de nouveau les yeux, l’obscurité l’accueillit à bras ouvert. Et franchement, ce n’était pas vraiment le plus rassurant. Il n’aimait pas vraiment le noir et encore moins depuis les cauchemars qu’il faisait de temps en temps.  Après quelques secondes à paniquer, Ethan se força à se calmer. Cela lui prit plusieurs minutes pour faire ralentir sa respiration, puis encore quelques-unes avant qu’il soit assez calme pour essayer de se relever. Ses mains tremblaient vachement si bien qu’il dû si prendre à plusieurs reprise pour pouvoir se mettre sur ses jambes. Et une fois debout, c’est la douleur qui le surprit. Il n’avait rien sentit jusqu’à lors et il ne s’était pas attendu à sentir quelques choses comme ça. Et dans la noirceur de l’environnement, Ethan ne pouvait pas vraiment évaluer les dégâts à l’œil. Il posa alors ses mains sur sa cuisse, là où la douleur était la plus forte et ne fut qu’à moitié surprit de trouver un bout de métal planté dans sa jambes. Il avait eu de la chance dans son malheur, il n’y avait rien de vital à l’endroit où le métal s’était fiché et un soupir de soulagement passa ses lèvres. Au moins, il ne se viderait pas trop rapidement de son sang. Surtout s’il ne  délogeait pas le métal. Certes, cela faisait plus mal mais cela lui permettrait sûrement d’attendre les secours.

Malgré les bases médicales qu’il avait, Ethan se remit plus ou moins à paniquer. Sa respiration se fit plus rapide et sa poitrine se serra lourdement alors qu’il essayait vraiment de contenir la panique. Ce qui ne marchait pas vraiment... Il finit même par se rasseoir lourdement, criant sous la douleur. Plusieurs minutes se passèrent ainsi sans qu’Ethan n’arrive à faire quoi que ce soit, les informations montant rapidement à son cerveau. Une explosion, dans un centre commerciale remplis, des victimes... Un attentat ? Pourquoi ? Pour qui ? Toutes ses questions passaient dans son esprit alors qu’il essayait vainement de faire ralentir sa respiration et les battements de son cœur. Puis une voix s’éleva dans le silence et la respiration d’Ethan se bloqua dans sa gorge. Il connaissait la voix, il le savait mais son esprit était tellement embrumé qu’il ne la reconnu pas tout de suite. Puis la voix s’éleva de nouveau dans le silence et cette fois-ci, les connexions se firent dans son cerveau. Norah. C’était l’amie de Max et Spencer.

- NORAH ? cria-t-il alors qu’il essayait tant bien que mal de se mettre debout.

Certes découverte avait réussi à faire ralentir sa respiration bien que les battements de son cœur restaient toujours assez erratique dans le fond de sa poitrine. Il avança un peu, difficilement à cause de l’environnement et de l’obscurité mais il avançait doucement, la douleur le faisant ralentir pour finalement s’arrêter.

- Norah ? demanda-t-il de nouveau alors qu’il relevait les yeux pour essayer d’y voir quelques choses. Norah, c’est Ethan, où-est-ce que tu es ?



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
0 / 50 / 5
1430
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Jeu 26 Mai - 12:25




mission 1 - civils & leaders

under the disaster

Groupe 1 (l'interrogatoire) : Remy; Kitty; Pietro

L'air se fait de plus en plus lourd autour de vous; il va falloir évacuer les lieux au plus vite. La jeune femme au sol ne cesse de geindre de douleur, il est sans doute trop tard pour elle. Dans ses yeux, on ne lit à présent plus que la douleur et une infini tristesse, un filet de liquide carmin coule de sa bouche et elle a du mal à parler avec vous. "La ... La garde rouge ?" dit-elle en laissant échapper une quinte de toux tandis que sa respiration se fait de plus en plus rauque. "Non... Non ce n'est pas la... Ce n'est pas eux dont il faut se méf...Je ne peux rien vous dire. Partez ! MAINTENANT ! " un bip assourdissant se dégage des décombres tandis que vous baissez les yeux vers la jeune femme ; dans sa main, un détonateur enclenché ; un petit boitier est attaché à son ventre et le décompte affiche 2 minutes. Vous auriez peut être du vous méfier...

VOUS AVEZ SUBI UN MALUS DÛ A UNE MAUVAISE DECISION.
Une sanction pourra être appliquée à l'un ou plusieurs de vos personnages au cours de la mission.

Vous décidez...
1. De courir vous mettre à l'abri
2. De continuer à l'interroger avant la fin du décompte
3. D'apaiser ses souffrances


Groupe 2 (chercher un autre chemin) : Wade; Crystalia; Jessica

La lumière de l'extérieur joue doucement sur vos visages inquiets; vous auriez peut être du choisir de vous dorer la pilule dehors aujourd'hui. Mais vous voilà coincé dans un centre commerciale en feu : le top du top n'est ce pas ? Vous scrutez les alentours d'un œil aiguisé; trois choix s'offrent à vous. Rebrousser chemin, l'escalator d'où il va vous falloir sauter, ou dégager le chemin à votre droite d'où vous entendez le cri d'un jeune homme jaillir. Dans tous les cas, il va vous falloir mettre à l'épreuve vos capacités physiques. Vous tendez l'oreille et entendez un crissement provenant du mur troué... Attention à vous il pourrait s'écrouler à tout moment.

Vous décidez...
1. De remettre en place l'épaule de Jessica et de foncer vers l'escalator
2.  De remettre en place l'épaule de Jessica et de foncer vers le chemin encombré
3. De ne pas soigner Jessica et de rebrousser chemin


Groupe 3 (blessé) : Max, Sigyn

A peine avez-vous retiré ce jeune garçon des décombres que le sol s'affaisse sous ses pieds. Heureusement que vous avez eu les bons gestes envers lui ; vous voilà à présent plus en sécurité. Vous allez pouvoir tenter de rejoindre la sortie à présent. Vos yeux se plissent afin d'examiner les possibilités qu'on vous offre... Mais prenez garde à vous tirer d'affaire tout en gardant Max conscient. A votre droite se trouve une boutique de vêtements qui pourrait vous offrir de quoi panser ses blessures et vous offrir un moyen d'appui pour lui. A votre gauche, un chemin plein de décombres; en face de vous, une pente brute qui s'enfonce dans l'obscurité.

Vous décidez...
1. De prendre le temps de fouiller la boutique pour soigner Max
2. De prendre le chemin encombré
3. De prendre la pente brute


Groupe 4 (La pente brute) : Casey; Spencer; Norah; Ethan

Tandis que vous vous frayez un chemin dans l'obscurité, deux voix se font de plus en plus distinctes. Pas de doutes, vous les connaissez ! Norah et Ethan sont tout prêt de vous; il va maintenant falloir les rejoindre afin de trouver une voie plus dégagée. Cela semble facile mais prenez garde à ce qu'un nouvel éboulement ne fasse pas son apparition. A la vue de ce qu'il se passe à l'étage au dessus, vous n'avez que peu de temps. Attention : il ne vous reste que 2 minutes.

Vous décidez...
1. D'appeler vos amis en continuant d'avancer
2. De continuer à suivre les voix sans faire trop de bruit
3. De vous arrêter et de décrire l'endroit où vous êtes
4. De continuer sans chercher vos amis


Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1106
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Sam 28 Mai - 21:07

Alors que Max panique, se voyant déjà s’aplatir un étage en dessous au milieu des décombres pour une mort quasi certaine, la brune le hisse en dehors de sa prison de pierre. Le jeune homme hurle sous le coup de la douleur et ce même cri est stoppé net lorsque les gravats s’appuient de tout leur poids sur lui. Il a le souffle coupé et manque de tourner de l’œil. Mais finalement sa sauveuse arrive à l’extraire des décombres. Ce n’est qu’alors que Max reprend sa respiration, difficilement, le tout accompagné d’un « Aoutch...» étouffé mais tout de même de circonstances.

« Désolée, je devais te sortir de là, panique pas je suis infirmière. Tu peux te lever et marcher ? » Max est encore un peu sous le choc, mais il sait très bien qu’il n’a pas le temps de chipoter. « Ouais je crois. » Il se relève difficilement, la douleur est encore sourde et son épaule l’élance brutalement. Mais une fois debout, ils peuvent rapidement se mettre à l’abri (enfin tout est relatif). Ils ont vu sur la cavité qui s’est formée à l’endroit même où Max s’était tenu quelques instants plus tôt. Le jeune homme a les yeux écarquillés par le choc mais celui-ci ne l’empêche pas de raconter son quota de connerie, signe que, malgré tout, il allait plutôt bien. « Putain c’est pas passé loin. Un peu plus et … » Il se met à siffler le bruit d’une chute digne d’un dessin animé qu’il mime à l’aide d’un geste du bras. La chute est agrémentée d’un « paf » et d’une moue déconfite. Ouais, il n’était pas passé loin de finir en crêpe quand même... Max se tourne alors vers Sigyn et, même si, avouons-le, c’est pas le gars le plus poli de l’univers, il a quand même les bases. Notamment si quelqu’un lui sauvait la vie, il avait tendance à lui dire merci. Et ce même si le sauvetage en question ne s’était pas fait sans douleur. « Merci hein, vous devez faire vachement de muscu, on dirait pas comme ça mais waw. »

Sur ce Max scruta les environs à la recherche de ses amis. Le centre commercial ressemblait plus à une ruine qu’à autre chose, et le chaos ambiant ne lui laissait que peu de chance de les retrouver. Ajouté à cela le fait que tout était plus ou moins en train de se péter la gueule… Max ne voyait pas ce qu’il pouvait faire à part espérer qu’ils soient déjà sortis de là. « Faut qu’on se tire d’ici rapidos. » Très honnêtement, il ne se sentait pas bien du tout là mais ce n’était pas comme si ils avaient le choix de toute manière. Non ?

___


LINE OF FIRE

No one else around you. No one to understand you. No one to hear your calls. Look through all your dark corners, you're backed up against the wall.  ©shinouh

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Dim 29 Mai - 22:09


❝Mission #1❞
Civilians
(Choix n°1 : courir se mettre à l’abri)

Deux jeunes l’avaient rejoint, et Remy avait la désagréable sensation de ne plus être libre pour parler. La femme aurait peut-être pu lui confier quelque chose, mais la présence de deux autres témoins changerait la donne.

« Non, on ne pourra pas la sortir de là, admit-il. Et je ne sais pas si on pourra chercher son ami... »

Ils étaient naïfs, tous les deux, et aussi purs que des poussins. La femme avait les jambes broyées. Elle ne s’en sortirait pas. Quant à son ami, celui qu’elle cherchait, il pouvait être n’importe où sous les décombres. Et le bâtiment ne tiendrait pas suffisamment longtemps pour leur permettre d’effectuer des recherches.

« La ... La garde rouge ? haleta la femme quand il la questionna. Non... Non, ce n’est pas la... Ce n’est pas eux dont il faut se méf... Je ne peux rien vous dire. Partez ! MAINTENANT ! »

Un bip sonore retentit. Remy baissa les yeux, et son regard surpris se posa sur son ventre. Une horloge digitale affichait 2:00, puis, juste après, 1:59, 1:58, 1:57... Le détective sentit son estomac se retourner dans son ventre. Une bombe ! Sans réfléchir, il abandonna là la femme prisonnière des décombres et se releva, attrapant dans la foulée les deux jeunes gens par les épaules.

« Dégagez ! cria-t-il. Tout va sauter ! »

Voilà donc ce qui s’était passé. Cette explosion était un attentat, ni plus ni moins. Ce qu’ils revendiquaient, ces imbéciles qui avaient cru bon de faire sauter un centre commercial en pleine journée, il l’ignorait, mais c’était suffisant à leurs yeux pour risquer la vie de tous ces innocents.
À la fois furieux et désespéré, Remy s’élança en avant, les mains serrant toujours les vêtements des deux autres. Et maintenant ? Il leur fallait une sortie, et vite, sans quoi ils étaient bons pour sauter avec tout le bâtiment, ou bien se retrouver à leur tour coincés sous les décombres. Durant un instant, fugitif, il songea à sa voisine, puis à celle dont il ne cessait de croiser le chemin à Hammer Bay. Il lui restait quelques choses à faire : pas question de mourir éparpillé à travers un centre commercial, tout ça pour un appareil photo miniature.
Ils n’auraient sûrement pas le temps de trouver l’issue qui les mènerait au dehors. Il fallait se mettre à l’abri et, si l’un d’eux était croyant, prier pour échapper au massacre. Bordel, pourquoi l’avaient-ils rejoint, au lieu d’essayer de s’enfuir ?


© Pando
Ma couleur RP : #666699
Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
713
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mission I - Civils & leaders   Lun 30 Mai - 14:44


Mission I

CivilsLa situation est critique, il faut trouver quelque chose, un chemin, une sortie, peut-être même quelqu'un...? Je suis certain qu'on va s'en sortir et que je vais revoir Elie. J'espère en tout cas. Je tâtonne un peu et je vois quelqu'un arriver, une jeune femme qui semble tout aussi perdu que moi, tout aussi abasourdie par le chaos ambiant que je peux l'être. Elle a l'air franchement jeune, on ne doit pas être les seuls ici, c'est certain et je ne comprends pas. Ce n'est pas un accident, les centres commerciaux ne se détruisent pas d'eux-mêmes par accident, ce serait beaucoup trop pas de chance. Et si c'est un attentat...Bon sang, les gens pensent aux victimes quand ils veulent faire exploser des trucs ? Cette nana, c'est une gamine sans déconner, et y'a plein d'autres personnes ici surement, c'est n'importe quoi...N'importe quoi. " Je ne sais pas. Je crois que quelque chose a explosé. Trainons pas, on sait jamais ce qui pourrait se passer. " Au moment où je lui réponds, je vois une lumière, celle d'un téléphone, dans le noir. Elle aussi répond à la question de la jeunette. Je les regarde toutes les deux, je ne pensais pas avoir la responsabilité deux jeunes femmes aujourd'hui. Mais vu que je ne pensais pas que le toit me tomberait sur la gueule, je suppose que je peux encore m'attendre à des chose complètement folles...La nouvelle venue fait même des blagues, ça me fait sourire un peu. Et je ne fais pas des tractions tous les matins voyons. Bref, ce n'est pas très important de toute façon. En tout cas, son épaule a vraiment une couille, pas de doute, la pauvre.

Quelque chose attire mon attention, me forçant à me désintéresser des filles qui sont avec moi. Une voix d'homme crie depuis un chemin encombré. Encore quelqu'un dont il faut s'occuper ? Pourquoi ça tombe sur moi hein ? D'accord, je suis flic, mais je suis de la crim' et puis merde, c'est aux pompiers de s'occuper de ça, de sauver des gens dans des bâtiments en flamme et aider les vieilles à traverser. La première priorité, qu'est-ce que c'est...? Ah mais oui, suis-je bête...J'attrape le bras de notre nouvelle amie tandis qu'elle aussi regarde en direction de la voix. " Je suis désolé, ça risque de piquer un peu. " Un crac plus tard, l'épaule de la dame est à nouveau en place, y'a des fois où je suis bien content d'avoir suivi la "formation médicale" de la crim' avec le légiste, ça aide drôlement dans ce genre de situations extrêmement rares et incroyables. " Les minettes, essayons d'aller vers cette voix, y'a peut-être un passage et, à défaut, on aidera quelqu'un. " Je ne suis pas certain de ce que je fais, mais il n'y a pas vraiment le choix de toute façon, il faut y aller et voir si il y a moyen de passer. Alors que j'essaie de dégager le chemin, j'entends un bruit. La structure du centre commercial a été affaiblie, merde, ça pue grave pour nous cette putain d'histoire..." Magnons nous de trouver une sortie les poulettes..."

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission I - Civils & leaders
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» COMICS PLACE : la petite émission
» Avis de marché - Paris - Musée Rodin - Mission de restaurateur conseil - conservation préventive
» Onde à bulles, l'émission BD de Radio Campus
» Mission à Montréal (Mission to Montreal)
» [Epcot] Mission: SPACE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: Events & Intrigues-
Sauter vers: