Partagez | 
 

 It seems to be a swinging evening [Pv Nando et Malik]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Malik CaglarHumain modifié
avatar

Malikou
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
Contrôle de la folie. Il éveille des pensées meurtrière ou des envie de suicide chez les plus faibles d'esprit.
Keith/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Lauren/Jin/Junno
332
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: It seems to be a swinging evening [Pv Nando et Malik]   Ven 14 Juil - 18:56

 It seems to be a swinging evening
Nando & Malik
••••

La vie d'un assassin, c'était le pied. On ne se prenait pas la tête. On exécutait les ordres en prenant un certain plaisir à liquider des gens. On était aussi assez bien payé. Même si dans le cas de Malik, il avait déjà hérité une grosse fortune de sa défunte femme. Pour une fois qu'elle avait servi à quelque chose cette grognasse. L'assassin n'allait pas s'en plaindre.

Bref, tout ça pour dire que le jeune homme kiffait sa vie. Et aimait en profiter, à fond. En se contrecarrant des règles de bonne conduite. Ce soir, il avait même décidé d'aller faire la fête. Dans ce bar un peu miteux mais sympathique, où se retrouvait pratiquement toutes les enflures de Genosha.

Des bikers. Des gros tas de muscles incapable de se contenir devant une gonzesse ou une pinte de bière. Des trafiquants de drogue. Des prostituées aussi qui venaient ici pour faire leur beurre. Avec leur mac, bien sûr, qui rafleront la mise après leur bonne partie de jambe en l'air.

Ses lèvres arborant un fin rictus, Malik gara sa moto sur le parking, juste devant l'entrée. Il avait donné rendez-vous à Nando un peu plus tôt dans la journée, pour se retrouver là après le travail. L'assassin aimait plutôt bien le coréen. Tout comme Sangwoo, il avait une certaine aptitude à être un véritable connard. Ils étaient prometteur. Sauvages, mesquins et tapageurs, tout comme il appréciait ce genre de personne.

Puis, ils étaient encore assez jeune. Passer du temps avec eux était un réel plaisir et s'il pouvait de temps à autre les accompagner dans leurs conneries, il le faisait, sans l'ombre d'une hésitation. D'ailleurs, ces petits cons étaient assez unique en leur genre. Surtout leur relation. Certains verront leurs liens comme quelque chose de malsain, de toxique. De grade aussi. Mais pour Malik, il s'en foutait en fait. Qu'ils baisent ensemble ne le dérangeait absolument pas. Même qu'il prenait un malin plaisir parfois à les faire chier avec ça. A sa manière. Quitte à s'interposer entre eux, histoire de les emmerder sans pour autant se les foutre à dos.

Coupant le moteur de sa Harley, le jeune assassin mit pied à terre et sortit de la poche de sa veste, son paquet de cigarette. Tout en s'adossant nonchalamment contre sa bécane, il en porta une à ses lèvres, ses yeux suivant le cul d'une belle donzelle qui passa juste devant son nez, la tête rabaissée. Comme si elle tenait à disparaitre.
- Beau cul mais ça pue la Sainte Nitouche ça. Alors mère Theresa on se ballade?

Pas de réponse. Les joues rougies, la jeune femme serra plus fortement ses livres contre elle, manquant de se coincer les talons dans une bouche d'égout, ce qui le fit éclater de rire. Tirant une taffe puis deux, il termina sa clope, tout en se moquant joyeusement de la pauvre demoiselle qui finit par partir en sanglot, sûrement fragilisé déjà par des moqueries beaucoup plus ancienne.

Qu'en bien lui fasse. Il en avait rien à foute lui de savoir si l'un ou l'autre avait des séquelles psychologiques. A vrai dire, c'était même ses cibles préférées. Il suffisait de les titiller un peu, appuyer là où ça faisait mal et ils partaient au quart de tour, offrant un spectacle des plus réjouissant. Quand il n'était pas dramatique.

Après avoir écrasé son mégot sur le bitume, Malik entra enfin dans le bar. Plusieurs personnes y étaient déjà groupé. La musique et l'alcool coulait à flot, promettant là une très bonne soirée. Nando finit par arriver quelques minutes plus tard. Le jeune assassin leva sa main pour lui faire signe, lançant à la volée :
- Hey ! Petit con je suis là. Un verre de whisky, ça te tente? Profite mon couillon, pour une fois c'est moi qui racle.

S'il ne trouvait pas un autre moyen avant de se faire payer la consommation. Parce que c'était toujours mieux de ne rien débourser. Riche ouai. Mais profiteur, jusqu'au bout de la bite. Tout en tapant dans le dos du coréen, le jeune assassin siffla le serveur qui ne tarda pas à les rejoindre.



••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bender
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Contrôle de la densité - Capacité à changer la densité de son corps, pour le rendre intangible, invisible, lourd ou extrêmement solide.
Amadeus Cho
72
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It seems to be a swinging evening [Pv Nando et Malik]   Dim 16 Juil - 17:40



It seems to be
a swinging evening

Ft. Malik & Nando

Les pieds installés sur la table basse de son appartement étonnement calme, le coréen laissait la fumée s’échapper doucement de sa bouche, remontant jusque devant ses yeux et créant un écran grisâtre aux odeurs acides. Le regard fixé sur un point invisible en face de lui, il continuait de porter ces feuilles roulées à ses lèvres, inspirant doucement mais longuement pour sentir toute la puissance du produit qu’il avait choisi avec soin. Se détendant doucement grâce à la drogue douce qui s’incrustait dans son organisme – ses poumons, son sang, allant jusqu’à son épiderme et ses cheveux – il restait dans cet état quasi-aphasique, simplement focalisé sur la musique qui s’échappait des larges enceintes de leur chaîne-hifi. Ce qui aurait pu être un simple moment de détente – comme le faisaient beaucoup de jeunes de son âge désireux de se relaxer avec un peu de cannabis – prenait des caractéristiques extrêmes puisque Nando était tout bonnement incapable de rester raisonnable quand il s’agissait de se mettre minable. Au lieu de simplement profiter des effets de la drogue douce, il n’avait ainsi pas manqué d’entamer une bouteille de whisky, la descendant comme s’il ne s’agissait que d’eau. Putain arrête de te pourrir la santé gros con ! C'est pas toi qui va nettoyer tes conneries hein ! Et puis je vais faire quoi moi si tu fais une overdose ! D’une j'peux pas vivre sans toi et de deux, ton cadavre va être super lourd à porter. lui aurait probablement dit Sangwoo s’il l’avait vu ainsi affalé sur le canapé au milieu de ses bouteilles et des vapeurs de cannabis. Des mots dans l’oreille d’un sourd, puisque le jeune perceur persistait à faire ces cocktails dangereux, sans se soucier de sa propre santé.

Et c’était bien évidemment sans compter sur ses nuits de plus en plus agitées, faites d’évènements illogiques semblables à des souvenirs mais au contexte totalement absurde. Plus le temps passait et plus ses réveils devenaient compliqués, baigné de sueur, empli de rage inexpliquée et cette sensation de solitude malgré le corps chaud de son amant à ses côtés. Eternel à lui-même, plutôt que de chercher une solution posée et réfléchie à ses terreurs nocturnes et ses migraines, Nando était donc passé à l’automédication, à coup de vodka, de whisky, de drogue douce… et parfois beaucoup moins douce jusqu’à se faire récupérer inerte sur le sol froid de la salle de bain par son frère. A quoi bon lutter quand on allait finir par crever au final hein ? se disait-il sans réellement saisir l’impact de ses actes sur le moral de Sangwoo.

Se relevant légèrement pour attraper son portable et éteindre la chaine hi-fi à distance, il déposa ces cadavres de cannabis et de whisky sur la table surprenant propre pour une fois. Une petite crise de ménage maniaque pour se détendre… ça lui arrivait, oui oui. Assis sur le sofa, les coudes posés sur ses genoux dont la chair était visible à travers les larges trous çà-et-là de son jean, il soupira longuement et commença à appuyer sur son front avec ses doigts dans l’espoir de faire partir ce mal de crâne intense qui lui aurait presque donné des vertiges. « P’tain de merde. » marmonna-t-il avant de finalement décider de se lever et de se préparer pour sortir.

Une bonne heure plus tard, déjà un peu plus présentable et libéré de cette douleur dans son crâne, Nando sortait enfin de son appartement, bien décidé à faire la fête. La nuit étant déjà tombée, il ne fut pas surpris de croiser uniquement des jeunes de son âge dans les rues. Sous les néons des divers magasins, ses cheveux rose pastel semblaient presque blancs, lui donnant un air arrogant et pourtant également presque angélique. Un long collier tombant autour de son cou rejoignait le tissu d’un pull noir couvert d’inscriptions coréennes aux couleurs multiples, agrémenté de son éternel jean délavé largement déchiré au niveau des genoux. Une vraie fashion victime. Mais ce n’était rien comparé à son frère qui savait se montrer très ‘précieuse’ quand il le voulait. Se rendant à pied jusqu’au lieu de rendez-vous fixé avec cette ordure de Malik, il ne manqua pas de sortir une cigarette, s’en grillant une sur le chemin tout en écoutant de la musique, les écouteurs enfoncés dans ses oreilles. D’une certaine façon, Nando aimait cette idée qu’il pouvait détruire son corps comme il le désirait. Le corps était fait pour être modelé, et il y avait tellement de moyens de le modifier, le marquer. Ce n’était finalement pas pour rien que les Blink avaient fini par ouvrir leur business de tatouages et piercings. Chacun à sa façon participait à la modification corporelle de leurs clients, l’un insérant de l’encre sous l’épiderme, l’autre trouant la peau, cassant le cartilage. Douce torture. Puis il y avait le fait de casser des gueules à coup de poings et d’high-kicks, mais c’était une autre histoire…

Arrivant tranquillement devant le bar, le coréen enleva doucement ses écouteurs, les rangeant dans la poche de son jean et balança sa cigarette sur les chaussures d’un jeune qui semblait tout droit sorti des jupons de sa mère. Encore un qui veut tester sa fausse carte d’identité alors qu’il a une gueule à bouffer des pots Bledina au déjeuner. songea Nando en posant son regard froid sur le concerné qui n’eut pas le courage de l’engueuler, se contentant d’écraser le mégot sous sa chaussure de bourge. « Good boy. » commenta-t-il, un rictus malsain sur le visage alors qu’il se décidait enfin à rentrer dans ce bar empestant l’alcool, la fumée et la sueur. Exactement ce qu’il lui fallait pour s’oublier le temps d’une soirée.

A peine eut-il fait quelques pas dans la salle qu’il aperçut la silhouette longiligne de celui avec qui il avait justement prévu de boire et qui semblait visiblement heureux de le voir. Les insultes sortaient de sa bouche, sonnant pourtant comme des termes affectueux venant de cet énergumène qui avait prouvé ressentir autant de remords que Nando et son frère Sangwoo. C’est-à-dire, aucun. « Salut enfoiré ! » lui avait-il répondu gaiment tout en sentant la tape amicale qu’il déposait dans son dos pour l’accueillir. « Si tu me prends par les sentiments aussi. » Le serveur les rejoint rapidement, sa peau pâle rappelant la couleur de cheveux du coréen tandis que les cernes sous ses yeux lui donnaient un air de cadavre. Encore un qui n’avait pas dormi depuis longtemps. C’était à croire que c’était une épidémie… « Tu nous amènes du whisky mon grand. » avait-il énoncé en tapotant la tête du jeune serveur, pas très à l’aise face à la situation actuelle. « Euh… vous désirez lequel ? On a du Jack Dan— » avait tenté d’expliquer le gamin avant que Nando le coupe, sans même le regarder, « Donne-nous le plus fort. Et laisse nous la bouteille. On a soif là. »

Faisant signe au serveur de partir, Nando reporta son attention sur son comparse et lui dégaina un large sourire, lui tapotant à son tour amicalement l’épaule, « Alors mon pote, qu’est-ce que tu racontes ? T’as l’air bien heureux ce soir. » Il marqua une pause volontaire, avant de prendre une pose ridicule, battant des cils ostensiblement, « Mais t’sais, si j’avais également un rendez-vous avec moi-même, j’serais très heureux je pense. » Incapable de rester concentré plus longtemps, Nando explosa de rire face à sa propre bêtise, probablement encore sous l’effet du cocktail ingurgité plus tôt chez lui.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Malik CaglarHumain modifié
avatar

Malikou
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
Contrôle de la folie. Il éveille des pensées meurtrière ou des envie de suicide chez les plus faibles d'esprit.
Keith/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Lauren/Jin/Junno
332
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It seems to be a swinging evening [Pv Nando et Malik]   Ven 4 Aoû - 17:45

 It seems to be a swinging evening
Nando & Malik
••••

Tout en tournant la tête vers Nando, un rictus étira ses lèvres. Bien sûr qu'il aimait le prendre par les sentiments. Certains disaient que : "sans alcool, la fête est plus folle" mais pour Malik, c'était tout le contraire. Où était le plaisir dans un verre de coca? Sérieusement. Combien de fois, le jeune assassin s'était foutu de la gueule de ces pauvres pecnots qui se contentaient de la flotte ou du soda. Une fois, il s'était même éclaté à faire picoler un jeune ado qui, passé le deuxième verre, était déjà tellement bourré qu'une fois levé, il lui avait suffit de le pousser un tout petit peu pour qu'il s'étale comme une grosse merde sur le sol, non sans s'être prit le bout du comptoir avant.

C'était fendard. Tellement fendard qu'il se serait pissé dessus s'il ne s'était pas fait lamentablement jarté par le barman pour avoir volontairement incité un mineur à boire de l'alcool.  Enculé, va. Cela ne l'avait pas empêché d'ailleurs de foutre le bordel peu de temps après pour se venger. Or, cette fois. Il savait qu'il ne rencontrerait pas ce genre de problème. Non seulement, le coréen avait plutôt un bon levé de coude mais en plus, le serveur avait l'air tellement potiche qu'ils pourraient lui faire faire n'importe quoi.

Il se contenta donc de répondre, en tapotant légèrement son épaule.
- Tu crois quoi mon couillon? Où serait le plaisir sinon?

Puis, il le laissa commander. Tandis que le serveur se dirigeait à présent d'un pas rapide vers le comptoir, Malik le suivit brièvement des yeux, matant son petit cul bien moulé par la même occasion avant de les reporter sur son ami. Ce dernier lui demanda ce qu'il avait de beau à raconter. Le jeune assassin resta quelques instants silencieux, pensif, une idée brève et alléchante lui traversant soudain l'esprit.

Et s'il le titillait un peu? Après tout, il n'avait jamais été du genre à fermer sa grande gueule. Surtout pas devant Nando qui, tout comme Sangwoo, l'appréciait comme il était. Il se mordit légèrement la lèvre inférieure, se contentant néanmoins de sourire en reportant son idée à plus tard. Juste histoire de le faire mousser un peu.

D'ailleurs, sa dernière remarque le fit marrer. Il se joignit volontiers à son rire, répondant presque aussitôt d'une voix rauque, limite aguicheuse :
- Ça va les chevilles? T'arrivent encore à entrer dans tes pompes? Cela dit, t'es plutôt baisant à regarder. Un peu plus et j'en banderais.

Malik marqua un silence, portant un bref regard sur le serveur qui s'attelait déjà à les rejoindre pour leur déposer la bouteille de whisky. Il était vraiment pas mal dans son genre lui aussi. Il plairait même à Keagan. Il avait la gueule d'un ange. Ça se voyait clairement qu'il ne se sentait pas à l'aise. Il bafouilla quelques mots, en les remerciant d'une brève inclinaison de la tête et partit aussi sec vers une autre table, où deux mecs lui faisaient déjà signe en se marrant comme des baleines.
- A la tienne connard.

Après avoir servi le coréen et lui-même, le jeune assassin porta sa boisson à ses lèvres, le vidant d'une traite. Puis, il se resservit un verre, lâchant sa bombe d'une voix neutre. Comme si de rien n'était. Parce que, ouai. L'envie de l'emmerder un peu le titillait de plus belle. Il savait pertinemment que ça allait partir en sucette et c'était ce qu'il cherchait. D'une certaine manière. Pour mettre un peu d'ambiance dans ce bar miteux qui était un peu trop calme à son gout.
- Pour répondre à ta putain de question. Ouai, je suis plutôt de bon poil. On est partit hier avec Sangwoo en mission. Il te l'as pas dit? Non parce que franchement, c'était poilant. On a bien pris notre pied à torturer ce mec dans une ruelle. Et pas que pour ça d'ailleurs...

Le rebelle marqua une nouvelle pause, exprès, glissant ses iris sur Nando non sans rajouter le plus naturellement possible.
- Il baise sacrément bien n'empêche. Je comprends pourquoi tu le kiffes autant ce petit salopard.


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
 
It seems to be a swinging evening [Pv Nando et Malik]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Good evening, sugar cubes !
» Good Evening !!!
» Dunhill Dress Army
» Vendredi 19 juillet
» Photo de fleurs : Œnothère élégant - Oenothera speciosa - Showy evening primrose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: FENYICK :: Centre-ville-
Sauter vers: