Partagez | 
 

 I'm gonna make you sweat (ft Mercy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Amadeus ChoHumain modifié
avatar


Présentation - Liens - RPsPhoneInstagram


Mastermind Excello ; The Hulk
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
* Intelligence d'un super-ordinateur

*Hulk : force absolue ; endurance illimitée ; quasi-invulnérabilité ; facteur d’auto-régénération ; immunité aux maladies ; résistance accrue aux poisons ; vitesse sur-humaine ; vieillissement ralenti ; des sauts sur-humains ( ~ manipuler et émettre de l’énergie/radiation gamma ~)
Nando Blink
393
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: I'm gonna make you sweat (ft Mercy)   Mer 2 Aoû - 23:32


I'm gonna make you sweat
Ft. Amarcy & Sangdo

Les semelles crissaient sur le parquet, l’air s’emplissait de sueur, la température montait peu à peu tandis que des essoufflements s’installaient dans cette salle d’entraînement que les jeunes danseurs connaissaient par cœur. Avec ses murs blanc crème, ce sol constamment propre et ce miroir couvrant tout un mur, il était difficile de s’imaginer que le lieu était là depuis un moment. Y rentrer pour la première fois était un peu comme découvrir un appartement pour la première fois. On trouvait ça étonnement neutre, sans personnalité, sans indice des souvenirs ancrés en ces murs. Et pourtant, il suffisait d’une seule séance pour réellement comprendre pourquoi certains y passaient des heures et des heures, un peu comme un lieu de repère lorsque les journées se faisaient trop suffocantes. C’était un endroit où chacun pouvait laisser aller les mauvaises ondes de ce corps, une salle d’où rien ne sortait et où l’on pouvait danser jusqu’à en perdre la notion du temps, de la réalité. Celui qui y pénétrait se retrouvait inexorablement coupé du monde et c’était bien là le but premier. Le temps d’une séance de sport, de danse, ou d’une simple réunion, on pouvait oublier l’extérieur, les gens, la famille, les étrangers que l’on voyait tous les jours. On restait dans cette bulle aux odeurs acres de transpiration et aux sons de souffrance presque agréable pour le corps. Ils s’y donnaient à fond, repoussant leurs limites pour finalement se retrouver apaisés, détendus et l’esprit serein.

Grognant tour à tour, partagés entre douleur et rire, un duo demeurait en ce lieu bien après les dernières répétitions de danse hip-hop auxquelles ils s’adonnaient ensemble. Bourreaux de travail, Nando et Amadeus persistaient à rester tard, continuant leur entraînement pour répéter les diverses chorégraphies, se muscler, s’étirer mais aussi et surtout passer du temps ensemble et se marrer. En position de pompes, les deux coréens gardaient les dents serrées, à l’instar de leurs abdominaux, puisqu’ils étaient en pleine séance de gainage, le tout sous le regard amusé de Sangwoo qui comptait les secondes à haute voix. « Laisse tomber Ama, tu vas lâcher avant moi. » lança le perceur, tenta lui aussi de rester en position malgré la douleur qui s’installait dans ses muscles. « Lâcher ? Je lâche jamais moi. » rétorqua le plus jeune en se mordant la lèvre alors qu’il se concentrait pour bien respirer et ne pas perdre à ce petit jeu auquel ils s’adonnaient souvent. Deux gamins aux corps musclés et ruisselant de sueur. Eternel paradoxe.

Laissant échapper un énième râle et une insulte en coréen, Nando finit par déclarer forfait face à celui qu’il considérait pourtant comme un enfant. « Tu gagnes pour cette fois maknae, mais t’y habitues pas trop. » lâcha-t-il en ouvrant sa bouteille d’eau pour se désaltérer après cet effort, avant de s’installer à côté de Sangwoo, visiblement agacé d’avoir perdu face à quelqu’un de plus jeune… ou d’avoir tout simplement perdu. Il n’était pas connu pour être bon perdant mais cela n’empêchait pas Amadeus de prendre un malin plaisir à lui lancer des défis surtout lorsque cela impliquait de comparer leurs capacités physiques. Les deux hommes pouvaient se montrer très superficiels quand il s’agissait de mettre leur corps en avant. Très endurants, ils étaient capables de cumuler défis physiques sur défis, dans le simple but de faire les coqs et de finalement annoncer le vainqueur de la journée. Amadeus avait beau avoir gagné cette fois ici avec l’épreuve du gainage, il savait bel et bien que son aîné était tout particulièrement résistant et fort dû à l’autre sport qu’il pratiquait en plus du hip-hop, à savoir la boxe. L’étudiant et son cerveau d’ordinateur n’était pas un combattant et ne pouvait donc pas se vanter d’avoir les mêmes capacités physiques que le perceur, mais il persistait à s’entraîner à ses côtés dans l’espoir de devenir aussi performant que celui qu’il appelait hyung.

De temps à autre, son frère Sangwoo les rejoignait, dansant parfois même avec eux mais il fallait bien avouer qu’il était encore plus doué en cheerleading. Avec son sourire angélique et ses cheveux colorés, il était dur de ne pas rester motivé lorsqu’il scandait ses slogans positifs et qu’il lançait des remarques taquines. Le jeune tatoueur avait beau sembler inoffensif avec sa taille fine et son attrait certain pour la mode, il ne faisait aucun doute – du moins cela Amadeus – qu’il devait avoir des ressources mentales plutôt conséquentes. Il suffisait de l’entendre parler pour comprendre qu’il était bon orateur et qu’il pouvait ainsi manipuler son monde avec aisance. Un charisme qu’Amadeus lui enviait, tout comme la relation qu’il entretenait avec son frère. Le trio ne se connaissait pas depuis très longtemps mais était rapidement devenu très soudé. Outre leurs origines similaires, il fallait dire que le courant était de suite passé. Les Blink avaient su le mettre à l’aise et se comportaient comme deux grands frères envers l’étudiant qui voyait en eux un reflet de sa famille disparue. Il restait cependant tout à fait inconscient de la relation réelle qui liait les deux hommes, et n’avait eu droit qu’au côté adorable et amical de cette étrange fratrie. Loin des remarques salaces et des gestes déplacés, Nando avait toujours eu un comportement attentionné envers lui, s’assurant qu’il mangeait bien, qu’il n’était pas fatigué mais aussi et surtout, le perceur prenait toujours un soin tout particulier à vérifier qu’Amadeus était heureux. L’étudiant était presque devenu une mascotte pour les deux artistes, véritable boule de bonne humeur et d’arrogance. A eux trois, il était difficile de ne pas se retrouver dans leurs délires… ou d’être complètement drainé de toute énergie rien qu’en les regardant et en les écoutant parler.

Amadeus s’était finalement levé, fier d’avoir gagné ce petit pari et tapa dans la main de ses deux comparses avant d’attraper le bas de son haut blanc pour s’essuyer le visage, leur laissant tout le plaisir de regarder son torse ruisselant de sueur – sans jamais se douter des idées perverses qu’il pouvait déclencher en eux. Attrapant finalement une serviette pour réellement s’éponger le visage et se sécher un peu les cheveux, il entendit la porte s’ouvrir derrière lui et se retourna, un large sourire aux lèvres. « Mercy !!! » s’était-il acclamé dès que la jeune femme entra, balançant sa serviette sur Nando, trop occupé à se rincer l’œil sur le jeune couple pour avoir le temps de râler.

Ignorant le binôme coréen, Amadeus avait attrapé le visage de sa belle entre ses mains pour l’embrasser. Il ne le savait pas encore mais effectivement, les Blink n’étaient clairement pas de ceux qui allaient critiquer leur relation. Se taper son frère, faire du roleplay au lit, être pickpocket et tuer des gens, ça avait le chic pour vous rendre ouvert d’esprit, étrangement. Il fallait juste qu’ils se contrôlent pour ne pas leur sortir toutes les idées sales qu’ils avaient en tête… et ça, des idées sales, Nando en avait des tas alors qu’il regardait tour à tour le postérieur galbé de la lycéenne et le dos apparaissant sous le t-shirt blanc d’Amadeus. Les choses qu’il aurait aimé leur faire s’ls avaient été aussi corrompus qu’eux. Oh oui, tellement de possibilité. Il se contenta donc de lancer un regard entendu à son frère, ne prenant pas la peine d’énoncer un seul mot. Il ne put cependant pas s’empêcher de glisser innocemment sa main sur la cuisse de son amant, serrant doucement pour contenir son envie de sauter sur Amadeus dans l’espoir de lui arracher ce t-shirt qui, due à la sueur, laissait entrevoir sa musculature déjà bien développée. Une vraie torture.

De son côté Amadeus n’avait d’yeux que pour sa petite amie et avait complètement occulté la présence des Blink, déplaçant ses mains dans les cheveux de Mercy, tendre et attentionné. « Désolé pour la transpi’. T’arrives juste après notre séance de muscu. » Il recula et se rapprocha du banc où traînait son sac, avant d’ôter son tshirt d’un geste en expliquant, « J’vais mettre l’autre. J’ai l’impression de porter du latex. » Bien évidemment, Nando ne manqua pas de se rincer l’œil, discrètement, feignant l’impassibilité comme il savait si bien le faire afin de ne laisser aucun doute dans l’esprit des deux jeunes. Il se contenta simplement de lancer un « Salut la miss. » à l’attention de Mercy, lui souriant gentiment et lui faisant un coucou de la main.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sarcastic princess
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Sorcellerie & manipulation des ombres comme son petit papa
Et Shades le gros lourdingue
Danny Rand, Joshua Foley, Sangwoo Blink
263
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I'm gonna make you sweat (ft Mercy)   Dim 6 Aoû - 16:24

I'm gonna make you sweatTOI, tu vas faire de la dance ? Je tournais sur moi-même pour regarder dans le miroir ma tenue. Bon, je n’avais jamais vraiment été du genre à faire attention à ce que je portais. je n’avais jamais été une fashion victime. Et je n’y connaissais rien en mode de toute façon. Mais cette fois je tenais à être… bien. Même si ce n’était qu’une tenue de sport. En quoi ça t’étonne Shades ? Je me retournais pour attraper le large sweat blanc sur mon lit alors que la créature était allongée juste à côté. A force, cette bestiole ne me faisait plus peur, bien au contraire. Je m’étais habitué à sa présence et je lui parlais le plus normalement du monde. Bon, cependant je faisais attention à ne pas lui répondre quand j’étais avec du monde. Vu que j’étais la seule à pouvoir le voir… clairement parler seule m’aurait fait passer pour une folle. Chose qui semblait probable, surtout quand on savait que ma mère était actuellement dans un asile psychiatrique. C’était connu la folie ça se donnait dans les gènes. Shades rigola légèrement avant de dire. Je pensais juste que le sport c’était pas ton truc. Peut-être mais j’ai toujours eu le rythme dans la peau, avais-je précisé en faisant quelques pas de danses au hasard comme pour imager mes propos. Ce qui ne manqua pas de faire rire le gobelin avant que je le suive dans son hilarité. Tu vas bien t’amuser surtout, ajouta-t-il en lançant vers moi mon sac à dos. J'acquiesçai avec un sourire radieux. J’avouais que je voulais surtout m’amuser et rire innocemment. J’allais passer un mon moment en compagnie de mon petit-ami et de ses amis. le mieux restait que nous n’allions pas avoir à nous cacher en plus. J’étais excitée comme une puce. Je fourrais rapidement dans mon sac quelques affaires pour me changer et une serviette. Je balançais sur mon dos le sac avant d’aller dans la cuisiner attraper une grande bouteille d’eau et la boîte dans laquelle j’avais mis des cookies faits du jour. Je savais à quel point Amadeus les adorait et avec les efforts que nous allions faire, on allait en avoir besoin. J’en avais prévu largement plus histoire que ses deux amis puissent en avoir aussi.

J’étais sortie rapidement avant de grimper sur mon vélo pour rejoindre la fameuse salle de danse. Je ne pus m’empêcher de me dépêcher tant j’avais envie d’y être. Je me précipitais dès que j’étais arrivée sur plus. Je vérifiais en même temps que j’étais à la bonne adresse en regardant le sms que mon coréen m’avait envoyé avec toutes les indications pour ne pas me perdre. Bon, visiblement, c’était le bon endroit. Bon, bon, bon. Je pris une grande inspiration avant de pousser la porte doucement comme si elle allait se briser, ou pour éviter de déranger quelque chose qui se passait. Je vis directement mon petit ami qui me faisait face et qui s’exclamait en me voyant. Je ne pus contenir un grand sourire en le voyant. Mon coeur rata un battement, bon sang… il était si…. arrrrg. Quand il fut vers moi je glissais mes mains sur ses omoplates et lova mon visage dans ses mains. Je me sentis presque fondre quand il posa ses lèvres sur les miennes. Tu m’as manqué, avais-je dit tout bas comme un secret qu’on pouvait se dire entre enfants. Il m’avait manqué oui. Je le voyais régulièrement, mais c’était plus fort que moi, dès qu’il n’était pas là, il me manquait. Je voulais toujours le sentir près de moi, sa présence me rassurait et il était devenu comme mon pilier. Je savais que je pouvais compter sur lui. Quand il s’excusa pour la sueur, je ne pus m’empêcher de rire légèrement. Ahhh, ça explique cette délicate odeur de fauve dans l’air, avais-je répondu avec un sourire taquin. Quand Amadeus s’éloigna je le suivis et… je me figeai quelques instants quand il retira son tee-shirt. Oh putain. Il était vraiment obligé de faire ça devant moi ? Putain, comme il était bien fait. Je ne me lassais pas de cette vision magnifique. Mais je devais rester zen. Je secouais la tête quand Nando me salua, je posai mon sac par terre, je souris avant de m’asseoir entre les deux frères. Je passais mes bras autour des épaules de mes deux ainés avant de plaquer une bise sur la joue de Sangwoo puis de son frère. Salut les vieux, avais-je dit en souriant. Alors que je me faisais pousser par le tatoueur qui faisait mine de grogner, ça aurait été crédible si seulement il n’avait pas été en train de rire. Puis je posais mes yeux sur le pierceur qui était autant couvert de transpiration que mon petit ami. Je me tournais vers Sangwoo avant de demander hilare Les enfants se sont amusés ? Les enfants se sont amusés et Nando boude d’avoir perdu. Je ris de plus belle, entrainée par la bonne humeur du coréen aux cheveux blond platine. Je me tournai alors vers celui qui avait visiblement perdu son défi. Je tendis les bras et l’entourai pour le câliner. T’as peut-être perdu, mais t’as gagné un câlin de réconfort ! Je souris innocemment, bien loin de me rendre compte qu’en faisant ça, je faisais une énorme connerie. Mais pour moi je n’avais que les amis coréen de mon coréen de petit ami… je pouvais leur faire confiance. Je posais une bise sur sa joue avant de me relever. J’attrapais mon sac pour sortir la bouteille d’eau et la boîte à cookies. Woooow ! COOKIES ! Après l’effort Sangwoo, prévins-je en tendant un doigt menaçant. Je me tournais vers Amadeus avant de rajouter. Ca vaut pour toi aussi.

Je finis par retirer mon sweat blanc, ne gardant sur moi que ma tenue de sport, ce qui voulait dire mon legging noir et la brassière de sport bleu azur. J’étais assez contente de cette tenue d’ailleurs, je me sentais à l’aise dedans. Et on m’avait conseillé de mettre un truc à l’aise pour danser. Je posais mon pull sur le banc alors que je sautillais gaiement vers Amadeus. On commence quand honey ? J’étais innocente, alors que derrière moi Sangwoo et Nando se seraient mutuellement leurs cuisses pour tenter de calmer leurs pulsions. Mais à cet instant je ne voyais qu’Amadeus, je continuais de bondir comme un petit lapin, j’avais envie de commencer et de rire. Je finis par nouer mes bras autour de la nuque de mon petit ami pour poser une bise sur son nez. Je veux voir comment tu te débrouilles aussi. Curieuse, je ne l’avais jamais vu danser, c’était une première. J’avouais que l’idée m'excitait encore plus…. mais pas de la même manière. Je souris avant de poser rapidement mes lèvres sur les siennes et de m’éloigner pour regarder les deux frères qui s’étaient levés. Je levais mes bras pleine d’énergie et prête à apprendre à danser.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
 
I'm gonna make you sweat (ft Mercy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» i'm gonna make you beg for it - kim velkan.
» Test: Premier make-up
» Mes différents make-up P3
» Les make up de Lynxia (up du 8/12)
» [Galerie des make-up de Trashy-Doll] Tatouage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: HAMMER BAY :: Centre-ville-
Sauter vers: