Partagez | 
 

 It's all about him [pv Sangwoo et Jin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Electrokinésie. Quand il se laisse absorber par ses émotions, Jin est capable d'avoir le contrôle et de créer des éclairs. Plus son émotion est forte, plus ses pouvoirs d'Electrokinésie augmentent. Ce qui peut-être extrêmement dangereux pour lui et son entourage.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Lauren/Junno/Aldébaran
555
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: It's all about him [pv Sangwoo et Jin]   Jeu 3 Aoû - 11:44

It's all about him
Sangwoo & Jin
••••

   
Silencieux, je marchais en direction du centre-ville. J'avais rendez-vous avec Sangwoo dans l'un de ces bars où on avait l'habitude de se retrouver. Pourtant, je n'étais pas très friand de ce genre d'endroit. J'y allais uniquement quand je devais rejoindre un ami. Ou Gavin quand il me proposait d'aller boire un verre. Pourquoi? Parce que je n'étais pas du genre très à l'aise avec les gens. C'était un peu bizarre, c'est vrai. Mais quand je disais que je n'étais pas très sociale de nature, ce n'était pas des conneries. Je préférais largement me retrouver seul, chez moi à me renseigner un peu plus sur le salopard qui avait tué ma famille. Et planifier une nouvelle mission suicide par la même occasion. En solitaire cette fois. Parce que je ne tenais absolument pas à foutre de nouveau Joshua dans la merde. Il s'était déjà prit une balle à cause de moi. Hors de question que ça se reproduise. Il avait beau me dire que ce n'était pas de ma faute, qu'il m'avait suivit en tout connaissance de cause, la culpabilité me rongeait et je l'appréciais beaucoup trop, pour prendre le risque cette fois de le mettre dans la confidence.

Ouai, j'étais un peu con sur les bords. Le mieux aurait été de ne pas retenter l'expérience. De laisser l'affaire à quelqu'un de plus compétent. Pourquoi pas mon père d'ailleurs qui était quand même un ancien militaire et faisait partie désormais de la garde rouge. Non. Je ne pouvais pas. Je ne voulais pas abandonner. Je ne comptais pas renoncer et aussi débile que cela puisse paraitre, je ne tenais pas non plus à mettre qui que ce soit dans la merde. Surtout pas mes proches. J'en avais perdu suffisamment pour me permettre de prendre ce risque.

Puis, merde. Tout s'était tellement compliqué. Dans ma vie je veux dire. Entre les milliards de questions qui me trottaient dans la tête et la relation qui s'était subitement installé entre Josh et moi, je me sentais un peu paumé. Alors oui, j'avais finis par accepté que j'étais attiré par un mec. Je ne comptais même plus le repousser parce que... parce que voilà quoi. J'aimais vraiment être avec lui et ouai, sa présence me rassurait. Sans parler du fait qu'il me faisait clairement de l'effet. Mais bref, depuis j'avais l'impression que mon cerveau était un véritable bordel. Je passais mon temps à réfléchir, à analyser, à chercher à comprendre certaines choses sans pour autant parvenir, à trouver des réponses.

C'était usant à force. Je poussais un soupir, engouffrant mes mains dans la poche de ma veste. Par moment, je jetais de bref coup d'oeil à gauche puis à droite, avant de me retourner carrément pour m'assurer que personne ne me suivait. Parce que oui, depuis le guet-apens foiré, j'étais devenu en plus légèrement parano. Faut dire qu'on avait pas vraiment été discret, la dernière fois. Ce bâtard connaissait notre visage et vu le sourire qu'il m'avait lancé, je devais m'attendre un jour à le revoir débarquer. Quand. Comment. J'en savais rien or, c'était aussi pour cette raison que je tenais absolument à le retrouver avant qu'il ne vienne lui même me chercher ou pire. Qu'il s'en prenne à Joshua.

A cette pensée, je me mordis la lèvre, tournant cette fois à une intersection où je m'immobilisais un peu plus loin. J'étais enfin arrivé au bar en question et je sortis donc mon téléphone portable pour envoyer un message rapide à Sangwoo. Histoire de lui signaler que j'étais là. Puis, j'entrais à l'intérieur du bâtiment, prenant place cette fois à l'une de ses tables les plus reculées de la pièce, dans l'attente qu'il rapplique et vienne me rejoindre.

Sangwoo... N'empêche, ce dernier était peut-être mon dernier lien avec ma vie passé et la Corée. On s'était rencontré à l'orphelinat. Il était plus jeune que moi. En fait, il avait l'âge de Joshua. Tout comme Valerian au S.H.I.E.L.D, je l'avais pris sous mon aile. Peut-être parce qu'à l'époque, il me faisait penser à mon petit frère. Ou parce qu'avoir un petit frère me manquait. J'en savais rien. Toujours est-il qu'on s'est retrouvé ici, à Genosha. Ce qui était assez bizarre en soi, à croire que le destin faisait parfois de drôle de chose.

Il manquait plus que Kwan rapplique et j'aurais tout mon petit monde avec moi. Un léger sourire étira mes lèvres tandis que mes pensées divaguèrent l'espace d'un instant sur mon meilleur ami. Il fallait vraiment que je l'appelle un jour. Ça faisait un moment et à l'heure actuelle, j'avouais volontiers avoir besoin de ses conseils.

Je poussais un soupir mais alors que je m'apprêtais à regarder mon portable pour voir si Sangwoo m'avait répondu, ce dernier arriva aussi vite. Je redressais le menton, me levant afin de le saluer.
- Hey ! Tu vas bien? demandais-je machinalement en posant une main sur sa tête. Tu veux quoi à boire? Je vais aller commander.




   

    ••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: It's all about him [pv Sangwoo et Jin]   Ven 4 Aoû - 20:26

It's all about himPAS QUESTION QUE J’AILLE TRAVAILLER DANS CET ETAT ! Je levais mes doigts pour désigner la touffe de cheveux que j’avais sur la tête. Non pas question ! C’était juste impossible. Des fois mon propre “pouvoir” avait légèrement tendance à me faire des mauvaises blagues. Quand je me réveillais avec le visage de Nando, ou d’une autre personne…. ou quand j’avais les yeux qui changeaient de couleurs. Bon ok… ce n’était pas grave, parce que ça finissait toujours par partir et revenir à une couleur naturelle. mais LA, c’était juste le pompon. C’était le truc de trop. je m’étais réveillé avec des cheveux longs. Pas genre un peu jusqu’en dessous de la mâchoire hein. NON NON. Ils arrivaient  bien jusqu’en dessous de mes épaules. Et c’était sans parler de cette frange déparaillée qui arrivaient jusqu’à mes sourcils. mais le pire dans cette histoire. Ce n’était pas la longueur, c’était qu’ils étaient noirs. Merde j’avais les cheveux bruns. je n’avais jamais eu les cheveux bruns de ma vie. C’était horrible. C’était cliché et ça m’allait extrêmement mal. Genre Nando portait très bien les cheveux noirs, par exemple. Mais moi…. pas ! C’était horriblement banal et je détestais ça. Mais le pire était que nando était en train de se marrer comme un phoque en tenant ma crinière noire dans ses petits doigts. Putain Nando, c’est pas marrant ! Ca ne veut pas partir en plus ! Je secouais la tête vivement avant de faire un doigt d’honneur à mon frère et de partir dans la salle de bain. Je fixais dans le miroir l’ampleur des dégâts. Pour qui faisait tout particulièrement attention à mon apparence c’était une vraie catastrophe. Dire que Nando les avait décolorés il y avait moins de deux semaines. Je soupirais. Je l’adorais moi mon blond platine, cette couleur si claire qu’elle tirait sur le blanc et me donnait l’air d’un prince hautain. J’attrapais une brosse et commença à arranger cette chevelure qui semblait ne pas en finir. j’étais désespéré. Non clairement, je pouvais pas aller au travail avec une telle apparence. Il fallait attendre que ça passe. Je n’avais pas le choix. Je sursautais alors que je sentis les mains de Nando se glisser autour de ma taille. je grognais, je faisais mine de bouder parce qu'il s'était ouvertement foutu de ma gueule. Moi je trouve que ça te va bien, avait-il dit en me câlinant. Je levais les yeux au plafond avant de me retourner pour lui faire face. Il était aussi connard qu’adorable et c’était pour que je l’aimais tant. je souris avant de me pencher pour poser mes lèvres sur les siennes et lui claquer son parfait petit cul. Il m’énervait ce crétin de Nando quand même.

Je n’étais quand même pas allé travaillé, demandé à mon frère de dire que j’étais malade. je me voyais mal arriver avec ça au travail… ça aurait fait suspect. Et merde ce n’était pas beau en fait. Alors clairement le travail, c’était la chose la plus importante pour moi, j’y consacrais ma vie et je l’adorais plus que tout au monde. Mais là; c’était juste putain de pas possible en fait. Vraiment pas. J’avais préféré rester chez moi enfermé à me morfondre sur cette apparence de brun qui refusait de partir. puis merde, c’était quoi ses cheveux long. C’était tellement galère, je n’avais pas arrêté de me les coincer de partout, de me les tirer et de m’en arracher sans m’en rendre compte. A se demander comment faisait les filles pour gérer ce bordel capillaire. J’avais finis par me résigner à aller acheter des élastiques pour me les attacher et ne plus avoir à les combattre. Puis mince je devais voir Jin ce soir. Je n’avais pas oublié. Je me demandais juste si je ne devais pas annuler.  Non parce que clairement je n’étais pas en état. Pourtant j'avais terriblement de voir celui que je considérais comme mon grand frère. Je soupirais avant de me résigner à tenter le tout pour le tout pour être juste présentable. J’allais trouver une excuse pour la touffe que je me trimballer. je trouverai bien entre temps de toute façon. Je m’étais décidé pour mettre un pantalon blanc, un débardeur  gris foncé avec une longue veste en laine noire et mes traditionnelles  timberlands. J’avais fait une queue de cheval pour ne pas attirer l’attention sur mes cheveux et j’avais enfilé une casquette noires piercée histoire d'encore plus cacher le tout. Seules deux longues mèches encadraient mon visage. Bon, ce n’était pas si mal que ça dans le fond.

Les écouteurs vissés sur mes oreilles j’avais fait le trajet jusqu’au bars dans lequel nous avions rendez-vous avec Jin-hyung. J’avais envoyé un message à Nando pour le prévenir que j’allais voir notre frère. Mais je savais bien que ce dernier n’était pas du genre à se ronger les ongles en me voyant absent. Je souris légèrement en repensant à quelques souvenirs avec Jin. Nous avions vécu dans le même orphelinat, même si avec Nando, nous y étions bien avant lui. Dès son arrivée je l’avais adoré et je l’avais considéré comme un grand frère. Même si j’avais toujours été le genre petit frère turbulent, il fallait l’avouer. Mais encore une fois, il suffisait que je fasse ma bouille d’amour pour que tout soit oublié. Rapidement arrivé surplace, je coupais ma musique et rangeais mon téléphone dans ma saccoche. Je n’avais pas très envie de m’attarder plus à l’extérieur. Je poussais la porte et je me fis tout de suite envahir par le bruit ambiant et les effluves d’alcool. Un sourire naquit sur mon visage, bon sang j’adorais ça. Même si les ambiance bar, c’était plus le truc de Nando en soit. Mes  yeux se balladèrent sur la salle, je me déplaçais pour repérer Jin. Mission réussit après à peine quelques courtes minutes, il s’était mis dans un coin tranquille, parfait comme ça, je pourrais enlever cette casquette qui me donnait chaud au crâne. Intérieurement je bénissais mon grand frère pour ce choix avisé. Mais loin de me souvenir que mes cheveux étaient dignes de ceux d’une femme, une vague d’excitation bouscula tout cela. Je me sentais comme un gosse qui allait voir son frère, j’étais juste heureux. Je sautillais en me dirigeant vers lui, affichant mon sourire le plus sincère. Quand il se leva, je ne pus m’empêcher de lui sauter à son cou comme un enfant. il n’y avait que deux années de différences entre nous, mais on aurait dit plus à cet instant. Hyuuuuuuung, je m’étais exclamé en le serrant dans mes bras. Je m’éloignais toujours en souriant avant de prendre place à la notre table. Je vais beaucoup mieux maintenant. J’étais un peu fatigué aujourd’hui. Mais ça me fait trop plaisir de te voir. Je pris immédiatement ma position habituelle, assis en tailleur, comme un elfe aurait précisé Nando. Je prendrai la même chose que toi hyung, je te remercie.

Je sortis mon téléphone en attendant que mon frère aîné revienne. J’en profitais pour spamer Amadeus de sms plus débiles les uns que les autres et envoyer un snap à Nando ”En fait, je trouve que je suis handsome” avais-je écrit en coréen en riant légèrement. Je levais la tête quand Jin revint avec nos consommations. T’es au top ! Je souris alors que je retirais mon couvre chef. Bon alors comment tu vas toi hyung ? Je trouve que t’as une petite mine. Je l’avais dit en hochant la tête, je trouvais qu’il avait cette mimique particulière quand il avait quelque chose en tête, les lèvres pincées, le regard ailleurs. Comment elle s’appelle la fille que t’as rencontré ? Avais-je rajouté avec un clin d’oeil taquin.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar


3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Electrokinésie. Quand il se laisse absorber par ses émotions, Jin est capable d'avoir le contrôle et de créer des éclairs. Plus son émotion est forte, plus ses pouvoirs d'Electrokinésie augmentent. Ce qui peut-être extrêmement dangereux pour lui et son entourage.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Lauren/Junno/Aldébaran
555
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's all about him [pv Sangwoo et Jin]   Ven 11 Aoû - 10:29

It's all about him
Sangwoo & Jin
••••

   
Comme d'habitude, Sangwoo me sauta au cou, ce qui me soutira un léger sourire amusé. En règle générale, je n'étais pas tactile. Je n'étais pas très câlin tout ça. Excepté avec Josh... enfin bref, là n'était pas la question. Mais avec Sang, on va dire que c'était différent aussi. Il avait toujours été comme ça avec moi. Alors quand je sentis ce poids plume m’agripper après m'avoir foncé dessus, je ne cherchais pas à le repousser. Je me contentais de sourire puis, une fois qu'il eut retrouvé le sol, je lui ébouriffais les cheveux tel un grand frère avec son Maknae.

Au début, j'avouais ne pas avoir fais attention à son changement de coiffure. Trop préoccupé sûrement à penser à tout plein d'autre chose qui me vrillait le crâne. Je haussais les sourcils cependant quand ce dernier m'avoua qu'il était fatigué mais que ça allait beaucoup mieux. Comment ça il était fatigué? Il avait attrapé un mauvais rhume? Il était fiévreux? Je m'apprêtais à le questionner. Parce que ouai, j'étais un peu inquiet quand même. Car ce n'était pas souvent que Sangwoo se plaignait d'être fatigué. Or celui-ci, prit place à la table dans sa position habituel, ce qui me rassura quelque peu.

Bon. Ouai, au moins il avait l'air d'aller mieux. A ma question, il me répondit qu'il prendrait la même chose que moi et je balançais donc un :
- Ça marche.

Avant de me diriger vers le bar où je commandais deux cafés. Allongés de préférence. J'aurais pu opter pour de l'alcool. Une bonne bière ou autre. Toutefois, ce n'était pas mon truc. Je n'en buvais que très rarement et très franchement, vu mon manque d'exercice à ce sujet, je n'étais pas sûr de tenir debout très longtemps. Puis avec Gavin hein... J'avais vu les ravages que ça pouvait faire. Je poussais un soupir, posant mes coudes sur le comptoir en attendant que le serveur revienne avec les boissons.

Il ne tarda pas d'ailleurs à réapparaitre. Je le remerciais d'un hochement de tête, fouillant dans ma veste mon portefeuille avant de régler la note. Puis, les deux cafés en mains, je revenais vers Sangwoo qui m'attendait patiemment, en jouant avec son téléphone.
- Tient.

Tout en lui tendant sa boisson, je m'asseyais enfin sur la banquette. Mais alors que je m’apprêtais à plonger mes lèvres dans mon café, mon petit frère de cœur me demanda si ça allait, me faisant soudain redresser la tête.

Sérieusement? J'étais aussi nul que ça de cacher mes émotions? Entre Josh qui avait la capacité quasi-immédiate de calculer si, oui ou non, j'étais en forme. Et Sangwoo qui s'y mettait aussi. J'allais vraiment finir par croire que ma gueule était un détecteur d'humeur à lui tout seul. Je me raclais la gorge, l'air de rien, me contentant alors de répondre. En espérant cette fois de ne pas me faire griller.
- Ouai pourquoi?

Puis, je marquais un silence, mes joues virant au rouge vif tandis que je plongeais mon nez dans ma boisson, pour ne pas avoir à croiser le regard de mon petit frère.
- Je suis juste...hum. Un peu fatigué aussi. T'inquiète.

Sauf que ce dernier en vint à me demander carrément quelle fille j'avais rencontré pour que je sois dans cet état. Bordel de... J'aurais jamais du commencé à boire car je manquais soudain de m'étouffer avec. Manquant de cracher ce que j'avais dans ma bouche, je portais mon poings à mes lèvres. Et je fis mine de me racler la gorge, les joues plus rougissantes que jamais.

Non vraiment. Visiblement, j'étais ultra nul en matière de mensonge. Puis merde. C'était quoi cette manie de lire à travers moi? J'étais un putain de livre ouvert ou quoi? Et puis... J'allais pas lui parler de Josh? Si? Je me mordis les lèvres, fuyant le regard taquin de Sangwoo qui en devenait presque insistant.
- C'est que.... euh....de quoi?

Non. Je ne pouvais pas lui en parler. Je n'avais pas honte hein. Ce n'était pas ça. C'est juste que... que c'était tout nouveau pour moi et je ne voyais vraiment pas comment mettre le sujet sur le tapis. Je me voyais mal dire à Sang : "Et beh enfaite il s'agit d'un mec et il s'appelle Joshua. C'est un collègue et ouai, il me fais grave tourner la tête."

Au lieu de ça, je bafouillais, préférant choisir la technique de l'autruche tandis que bizarrement, là, tout de suite, ses cheveux attirèrent mon attention.
- T'as changé de coiffure ou c'est moi?

Comment changer de sujet en deux trois mouvements. C'était pas discret, je vous l'accorde. Mais c'était sortit tout seul. De nouveau, je me raclais la gorge, plongeant mes lèvres dans mon café en essayant cette fois de ne pas l'avaler de travers.


   

   ••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: It's all about him [pv Sangwoo et Jin]   Jeu 21 Sep - 23:16

It's all about himJ’étais particulièrement heureux de voir Jin, même si clairement j’avais passé une journée de merde à cause de mon “pouvoir”. J’allais toujours à mon travail, même malade, j’y allais. J’adorais mon travail à la boutique que nous avions avec mon frère. Et clairement, il en fallait beaucoup pour m’empêcher d’aller à la boutique bl’INK. Cette boutique, c’était notre bébé avec mon meilleur ami. c’était notre endroit à nous, celui qui nous ressemblait et dans lequel pouvait largement faire des heures sup avec un plaisir qu’on ne cachait pas. Mais là, c’était juste impossible, pas avec la gueule que je me trainais. J’adorais avoir des couleur excentrique, j’adorais en changer, avoir des styles complètement différents. Mais là. JUSTE NON. J’avais la coupe de cheveux d’une femme là. Je ne savais pas ce qu’il s’était passé pendant la nuit, mais la nuit, mais je m’étais réveillé avec les cheveux incroyablement long et noir… on aurait dit un personnage kdrama historique. La honte putain. Puis merde je détestais avoir les cheveux ébène, c’était trop commun, puis ça ne m’allait pas au teint. Autant c’était très sexy sur Nando ou Amadeus, mais sur moi, juste NON ! Je m’étais enfermé dans notre maison pour me noyer dans ma peine et dans la glace que Nando m’avait récemment acheté. Mais pourtant je m’étais déplacé pour aller voir mon “grand frère”. Le voir me faisait un peu oublier que … ben voilà quoi. Je m’étais largement arrangé sur mon look pour ne pas que mes cheveux soient la première choses qui saute aux yeux.

A peine eus-je repéré Jin-hyung que je me retrouvais pendu à son coup pour le saluer avec mon dynamisme et mon attitude mignonne qui étaient légendaires. Je l’avais serré contre dans mes bras en souriant. Après quelques petits mots échangés et des attentions chaleureuse, je m'installais rapidement, je me contentais de prendre la même chose que lui, alors que je me contentais. Je m’amusais avec mon téléphone pendant qu’il allait passer notre commande. Je le remerciais alors qu’il me tendait un café. En redressant la tête, je pus constater qu’il avait l’air ailleurs. Cela me sautait aux yeux. Je sentais bien qu’il essayais de le cacher, mais ça, il fallait le faire à quelqu’un d’autre qu’à moi. D’une parce que je le connaissais depuis qu’il avait dix ans, de deux parce que j’étais très doué en mensonges. On ne pouvait pas tromper le maître trompeur. Alors je lui posais la question directement, puis je lui demandais comment s'appelait la fille qui était rentrée dans sa vie. Sa réaction fut tellement immédiate que je dus me contenir pour ne pas rire. Cela se voyait sur son visage. Il ne pouvait pas me mentir, c’était trop adorable. Je me contentais alors de sourire avec un air entendu avant de dire innocemment. Ne travaille pas trop dur quand même hyung. Je rajoutais un petit clin d'oeil exagéré histoire qu’il comprenne le message.

Il bafouillait il ne savait pas quoi dire et décida de changer de sujet d’un coup. Oulaaa clairement. Il y avait un truc qu’il voulait absolument éviter de me dire. Un truc assez énorme pour qu’il n’en parle pas à son petit frère préféré. Je levais les yeux au plafond avant de prendre une longue gorgée de café. J’ai perdu un pari stupide avec un ami, il fallait que j’ai les cheveux d’une femme... Ouais, je venais clairement de trouver l’excuse à l’instant T. Il fallait dire que j’étais plus à l’aise pour mentir ouvertement que Jin, je le faisais tous les jours. Je me contentais pointer ma tignasse des doigts en soupirant. Sérieusement, j’ai hâte de pouvoir retirer ses extensions et tout le bordel. Ouais, vraiment plus crédible que de dire que je m’étais levé avec les cheveux long ce matin à cause d’un pseudo-pouvoir qui était apparu d’un coup d’un seul. Ouais non, je ne voulais pas prendre le risque pour le coup. Dire que c’était un pari c’était plus… logique et moins dangereux. Jin restait quand même un membre du SHIELD et c’étaient les potes de la garde rouge, même si j’avais confiance en Jin-hyung, les rumeurs sur les émergés pouvaient courir vite. Je finis par poser mes coude sur la table et mon menton vint se loger sur la paume de ma main. Tu sais que c’est presque vexant que tu me mentes ouvertement comme ça hyung. Je poussais un long soupire. Je te connais depuis quoi ? Que t’as dix ans ? Même Nando aurait pu voir que tu mentais, et il n’est pas très malin. Je me redressais avant de boire une longue gorgée de café et de capter le regarde de mon grand frère. Je ne veux pas te forcer à parler, te le feras quand tu “sera prêt” je suppose. Mais tu sais que tu peux tout dire à ton petit Sangwoo ? Il ne te jugera JA-MAIS ! Je posais la main sur mon coeur en prenant une mine solennelle. Je ne savais pas ce qu’il avait en tête, mais il avait l’air plus que préoccupé. Je voulais savoir ce qu’il se passait le crâne de Jin, même si je devais me montrer particulièrement patient pour le découvrir.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar


3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Electrokinésie. Quand il se laisse absorber par ses émotions, Jin est capable d'avoir le contrôle et de créer des éclairs. Plus son émotion est forte, plus ses pouvoirs d'Electrokinésie augmentent. Ce qui peut-être extrêmement dangereux pour lui et son entourage.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Lauren/Junno/Aldébaran
555
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's all about him [pv Sangwoo et Jin]   Jeu 12 Oct - 17:04

It's all about him
Sangwoo & Jin
••••

 
Le moins naturellement possible, je portais la conversation sur la coiffure de Sangwoo. Comme si, là, tout de suite, je les trouvais soudain très intéressant. Non pas que j'avais spécialement envie de lui cacher des trucs hein. Juste que. Juste que j'étais un peu lâche parfois et je ne savais foutrement pas comment mettre le sujet : "Joshua" sur le tapis.

Ce n'était pas une question d'avoir honte ou quoi que ce soit. N'allez pas vous méprendre. Seulement. Bah voilà. C'était dur à expliquer à un proche que. Que j'avais développer des sentiments pour un mec alors que normalement, j'étais plus du genre à aimer les filles. J'en étais toujours un peu perturbé quoi. Même si. Même si mon petit ami savait parfaitement comment s'y prendre avec moi. Et qu'il arrivait, sans savoir comment, à me décoincer assez facilement. Enfin, en privé je veux dire. En public... j'avais encore quelques efforts à faire.

Bref. Le problème, c'est que je ne savais absolument pas mentir. Je bafouillais. Mes joues prenaient une teinte rouge vif et bordel, voilà que je bougeais mon pied en mode gros stressé de la vie. J'aurais une alarme sur la tête que ça reviendrait au même.

Le nez plongé dans mon café, j'essayais cette fois de ne pas l'avaler de travers. Chose qui s'avérait compliqué quand ton frère de cœur te faisait bien comprendre qu'il t'avait grillé. Sa petite remarque d'ailleurs me fit rougir encore plus et je me raclais la gorge, histoire de rester digne.
- Je ne vois pas ce que tu veux dire.

Enfin si. A son clin d'oeil, je baissais la tête, focalisant de nouveau mon attention sur ma boisson. Il n'y a pas à dire. Un jour, je demanderais à Gavin de m'apprendre à mentir correctement. Pas sûr qu'il m'apporte son aide mais bon... ça pourrait s'avérer utile parfois. Ou peut-être à Josh.

Sangwoo me répondit alors et je portais mes yeux sur lui. Il m'avoua qu'il avait perdu un pari et je lâchais un :
- Oh. D'accord.

Avant de hocher le menton d'un air pensif. Le pauvre. C'était pas cool ça. Tout en pointant sa tignasse, il rajouta qu'il avait hâte de pouvoir retirer toutes ces extensions et je lâchais un rire, acquiesçant aussitôt.
- J'avoue que ça ne te vas pas. Et combien de temps tu dois tenir avec cette coiffure? demandais-je d'une voix rauque, en me détendant légèrement.

Car je pensais vraiment que mon petit frère de cœur n'allait pas remettre le sujet : "quelqu'un en vue" sur le tapis. Sauf que. Bah non. Raté. Rebelote. Voilà qu'il me sortit qu'il trouvait ça vexant que je lui mente et je me mordis les lèvres, ne trouvant même plus de quoi me défendre.

Heureusement que je n'étais pas comme ça durant les missions hein. Sérieusement. Il suffisait que ça concerne ma vie privée pour je perde complètement mes moyens. Mon côté solitaire sans doute. J'étais nul en matière sociale et Sang avait raison, quand il me disait qu'il commençait à me connaitre. Je me grattais la nuque, nerveux. Puis, je poussais un long et profond soupir en secouant la tête.
Bon d'accord. T'as gagné mais tu me promets de ne pas me juger?
- Ok? Je te fais confiance.

Autant ne pas continuer à lui mentir hein. De toute façon, Sangwoo pouvait se montrer ultra patient et je savais pertinemment qu'il n'allait pas lâcher le morceau aussi facilement. Puis bon. C'est vrai qu'on ne connaissait depuis plusieurs années. Même avant que je me retrouve à l'orphelinat avec eux.

A l'époque, lui et Nando trainaient souvent dans les rues et déjà, je m'étais pris d'affection pour eux. J'avais endossé très rapidement le rôle du grand frère et voilà. Rien n'avait changé depuis. De nouveau, je poussais un soupir et m'adossais contre le dossier de la banquette.

Le plus difficile maintenant, c'était de trouver les mots pour le lui dire. Et putain de merde. Je savais pas comment. Je bredouillais, je bafouillais et bordel, mes joues étaient toujours aussi rouge quoi. C'était horrible. Je ne pouvais pas arrêter de rougir deux secondes? Non parce que là. C'était tellement gênant.
- J'ai bien rencontré quelqu'un mais...

Je marquais un silence, bredouillant de plus belle. Comme pour me donner du courage, je me rapprochais de la table, buvant une gorgée de mon café même si bon, ce n'était pas vraiment ça qui allait me décoincer.

Et mon petit frère de cœur qui me regardait le sourire aux lèvres. Il me facilitait pas la tâche là. Essayant de toute mes forces de ne pas changer de sujet. Parce que bon, j'en étais tellement capable. Je pris une grande inspiration et lâchais, un peu trop rapidement à mon goût.
- C'est un mec en fait.

Au moins, c'était dit. Ouai enfin. J'aurai peut-être du dire ça d'une autre façon. Parce que là. C'était comme si j'avais lâché une bombe dans le bar quoi. Un silence s'installa et bordel. Voilà que mon café était devenu soudain très intéressant. J'avais complètement baissé les yeux et je m'étais pris d'affection pour la carte de commande qui se trouvait juste à côté. Mon cerveau commençait à partir dans tout les sens et je me demandais bien comment Sangwoo allait réagir.  Je n'eus cependant pas le courage de relever la tête et je me raclais la gorge, simplement, les joues plus rouge que jamais.


 

  ••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: It's all about him [pv Sangwoo et Jin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
It's all about him [pv Sangwoo et Jin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: