Partagez | 
 

 you have changed my world [Lauren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Suzaku
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
- Manipulation du feu
-Création de feu
219
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: you have changed my world [Lauren]   Ven 4 Aoû - 13:47

you have changed my world

Katsu et Lauren


Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
Un freinage trop brutal, le bruit de taule se pliant, les gens criant sur le trottoir prenant que certaines personnes prenaient leur téléphone pour appeler les secours. Pendant que d’autre se précipitaient vers les personnes qui sortaient des voitures qui s’était rentrées dans. Katsu avait du mal à tenir sur ses jambes, elle sentait confus et désorienté avec une atroce douleur au bras. Des personnes venaient la soutenir, l’éloignaient le plus loin possible de la voiture. Alors que d’autres en faisaient de même avec les autres personnes impliquer dans cet accident. Certains apportaient des bouteilles d’eau qu’il avait vite été chercher dans une supérette non loin de tout ce grabuge. Alors que d’autres lui posaient des questions banales, mais qui avaient son utilité. Elle arrivait à y répondre donnant son nom, sa date de naissance, il y avait juste le jour et la date qu’elle n’arrivait pas savoir. En prime, la Japonaise sentait une violente douleur au bras droit. Les passants prenaient soin des accidentés en attendant les ambulances, qui ne tardèrent pas. Les ambulanciers prirent en charge la Japonaise et son manager qui étaient avec elle, pendant qu’une autre ambulance embarquait les autres personnes responsables de l’accident.

La chanteuse ne pensait pas pour l’heure à ce qui était arrivé, à dire vrai pour le moment elle essayait juste de se remettre les idées en place. Puis quelques minutes plus tard, elle se retrouvait sur un lit d’hôpital attendant à ce qu’on vienne la voir, le rideau fermer. Elle avait sa main poser sur son front, prenait difficilement son téléphone dans sa poche espérant qu’elle sache toujours appeler quelqu’une. Elle se concentra pour appuyer sur le cadran, puis le porta à son oreille. « C’est moi. »  Elle l’appelait la seule personne qu’elle connaissait vraiment dans cette ville, celle chez qui elle s’était réfugiée après le désastre qu’avait été son mariage et qui n’était toujours pas réglé. Elle avait pris bagage, pris l’avion pour cette île et s’était planqué dans l’appart de son meilleur ami Richard, qu’elle avait rencontré pour un de ses clips. « J’ai eu un accident, un crétin à griller le feu rouge et à percuter la voiture…. Non, je n’aie rien, enfin rien de grave je crois. Je suis à l’hôpital… Ok, de toute manière je ne peux pas partir. »

La Japonaise raccrochait, soupirait se disant que pour le moment elle n’avait pas vraiment de chance. Tout ce qu’elle composait était d’une tristesse affligeante, son humeur s’en ressentait, elle était devenue un peu plu brusque avec certaine personne, et dès qu’elle entendait le nom de son idiot de futurs ex-maris, elle rentrait dans une rage qui bouillonnait en elle comme un feu ardent. Si elle l’avait pu, elle aurait tout fait brûler dans cette maison qu’ils avaient tous les deux partagée. Après tous ces souvenirs n’avait été le reflet d’un bonheur illusoire, alors il pouvait bien brûler, il n’avait aucune importance. Katsu s’allongeait sur le lit, ferma les yeux, inspirant profondément.

Elle se redressa quand le rideau fut tiré, n’avait pas regardé tout de suite, le médecin qui la prenait en charge. Mais quand elle l’entendit sa voix, celle-ci lui plut dès les premiers mots prononcer. Il y avait une douceur que la chanteuse aimait, une voix qui la calmait sans même faire le moindre effort. Quand elle vit la personne en face d’elle, elle fronçait légèrement les sourcils, non pas de mécontentement, mais essayant de se rappeler ou elle avait déjà vu la jeune femme. Elle ne disait rien, elle regardait juste les traits de la jeune femme, des traits aussi doux que sa voix, elle eut même un sourire en la regardant le nez dans le dossier. Katsu maintenant se souvenait de cette jeune femme, qu’elle avait déjà rencontrée une fois qu’elle était venue ici et qui n’était alors pas encore médecin. Elle hésitait encore une peu sur le nom, mais savait qu’elle la connaissait et était contente de la voir. « Bonjour… Lauren » La jeune femme avait été son assistante, pour un de ses concerts sur l’île et elle se souvenait très bien d’elle. Une fille des plus charmante, une femme adorable qu’elle avait beaucoup appréciée « Tu es médecin, maintenant ? Félicitation.» La Japonaise lui parlait, grimaçant légèrement dû à la douleur à son bras.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Objet magique: Lauren s'est vu remettre un collier. Sa mère l'avait gardé jusqu'à ce qu'elle atteigne sa majorité. C'est un tour de cou avec une pierre rouge au milieu. Semblable à celle sa soeur : Elsa. Sauf qu'elle lui confère un pouvoir de guérison. Autant sur elle que sur les autres. Le collier sert également à la prévenir en cas de danger : comme l'approche d'une créature obscure par exemple. Elle scintille et émet un son quand c'est le cas.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Jin/Junno/Aldébaran
300
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: you have changed my world [Lauren]   Jeu 10 Aoû - 4:25

 you have changed my world
Katsu & Lauren
••••

Lauren venait tout juste d'être admise en tant qu'interne à l'hôpital d'Hammer Bay. Elle avait travaillée dur pour en arriver là mais ses efforts avaient été récompensé et là voilà, enfin, dans le feu de l'action à apprendre les soins d'urgence sous le regard aiguisé de médecins plus expérimentés.

Elle était ravie d'être ici. Fatiguée, éreintée par le rythme effréné que lui imposait son travail mais désireuse toujours plus de faire de son mieux. Comparé à certains de ses collègues, elle n'était pas ici pour obtenir un jour un grand salaire. A vrai dire, elle s'en fichait un peu. Voir beaucoup. Tout ce qui lui importait était d'aider les autres, les soigner au mieux et leur apporter soutien dans les moments difficiles.

D'ailleurs, aujourd'hui de nouveaux patients étaient arrivé suite à un accident de la route. D'après ce qu'elle avait entendu, une voiture avait percuté une autre après avoir grillé un feu rouge. Fort heureusement, il n'y avait eu de blessés grave. Le pronostic vital n'avait pas été engagé mais le choc avait été assez violent. Sans parler du choc psychologique qui était toujours plus difficile à gérer que les blessures physiologiques.

Après s'être vu administré les premiers soins, chacun avait été admis dans une chambre. Juste le temps de faire les examens nécessaires et s'assurer que tout allait bien avant de les laisser partir.

Tout en marchant dans les couloirs, Lauren poussa un soupir, ne pouvant s'empêcher cependant de penser que certains étaient vraiment inconscient. Car cet accident aurait pu être largement éviter. Leur but en tant que médecin n'était pas de leur faire la morale. La jeune interne était bien d'accord là dessus mais les conséquences auraient pu être tellement plus dramatique. Comme la dernière fois, où une petite fille avait perdu la vie parce que ses parents n'avaient pas cru bon de lui attacher sa ceinture.

Cette histoire l'avait un peu bouleversée. Il fallait dire que ça s'était passé durant sa première journée à l'hôpital. Alors quand la pression était retombée, elle était rentré chez elle, un peu choquée, attristée et avait même pleurer presque toute la nuit en mettant en doute son désir de devenir médecin. Fort heureusement, Lauren s'était vite reprise. Elle n'était pas vraiment du genre à baisser les bras. Au contraire. Elle était revenue le lendemain matin, en se disant qu'hélas, c'était des choses qui arrivaient et que ce décès ne sera certainement pas le dernier auquel elle assisterait.

Enfin, tout ça pour dire que tout de même, certaines personnes n'avaient pas conscience du danger. Perdue dans ses pensées, la jeune interne arriva enfin dans la chambre et tira le rideau où sa patiente était allongée. On lui avait demandé d'aller la voir pour lui prendre sa tension. S'assurer que tout allait bien et prévenir un médecin plus qualifié au cas où elle suspecterait quelque chose de grave.
- Bonjour, dit-elle d'une voix calme, doucereuse avant de tirer de nouveau le rideau derrière elle pour plus d'intimité.

Sur le coup, Lauren n'avait pas reconnu la jeune femme qui se tenait là. Trop concentrée sûrement à suivre les directives. Pourtant, cette fois-ci, quand son regard se posa sur elle, elle haussa les sourcils, un sourire étirant ses lèvres tandis que peu à peu, sa mémoire lui revenait. Ce visage... Maintenant qu'elle était moins préoccupée par son travail, les souvenirs devenaient plus nettes, plus précises. Surtout quand cette dernière murmura son nom, ce qui, sur le coup, la surprit légèrement. Un coup d'oeil sur le dossier et tout doute disparut aussitôt. Katsu. Bien sûr qu'elle s'en souvenait à présent. Durant un concert, elle s'était porté volontaire pour être son assistance et elle se rappelait, très nettement, à quel point elle la trouvait déjà belle et talentueuse.

Levant son nez, la jeune interne se rapprocha, son cœur battant un peu plus vite contre sa poitrine. Elle ne s'attendait tellement pas à la revoir ici. Surtout dans de telles circonstances. Sans cesser de sourire, elle posa le dossier sur le rebord du lit, répondant aussitôt.
- Oui, c'est moi. Katsu c'est bien ça?

Même si c'était déjà écrit sur le dossier. Mais bon. Secouant légèrement la tête, Lauren ne put s'empêcher d'émettre un léger rire lorsque celle-ci la félicita, sur son poste de médecin.
- Merci, c'est gentil. Pour tout avouer, je ne suis encore qu'une jeune interne. Médecin, ce ne sera pas pour toute suite ! Mais merci. Si on commence déjà à confondre, c'est plutôt bon signe.

Elle marqua un silence, remarquant la grimace de douleur sur les traits de l'asiatique. Doucement, sa main vint se poser sur son épaule. Une manière bien elle d'essayer d'apaiser ses patients. Puis, son regard se posa ensuite sur la chanteuse. Elle lui demanda alors d'un ton qu'elle voulut rassurant, lui adressant cette fois un sourire compatissant non sans la quitter des yeux :
- Essaye de ne pas trop bouger. Je vais prendre ta tension. Comment te sens-tu?


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Suzaku
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
- Manipulation du feu
-Création de feu
219
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: you have changed my world [Lauren]   Mar 15 Aoû - 8:49

you have changed my world

Katsu et Lauren


Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
Elle la regardait avec un léger sourire, elle avait toujours apprécié Lauren, pour la chanteuse, cette jeune femme était une personne incroyable. Et si elle n’avait pas été avec Kaito à ce moment-là, peut-être qu’elle aurait tenté quelque chose avec la jeune femme qui était en face d’elle. La Japonaise gardait son sourire quand elle l’entendit prononcer son nom, lui répondant avec un simple « C’est ça. ».

Elle l’avait félicité pour être devenu ce qu’elle avait souhaité, et la jeune femme avec toute la modestie que la Nippone lui reconnut, lui disait qu’elle n’était pas encore vraiment médecin. Mais quand on y regardait, elle pouvait déjà soigner les gens, soulager leurs maux. Alors pour Katsu elle était déjà médecin, même si elle ne disait le contraire. C’est avec douceur qu’elle lui répliquait « Tu soigne le gens donc tu l’es, du moins pour moi.Et puis la blous blanche est trompeuse… En tout cas elle te vas bien» Elle se souvenait parfaitement que la jeune femme faisait plusieurs boulots afin de se paye ses études et elle avait toujours été impressionné par cela. Katsu n’avait jamais vraiment eu de problème pour cela, elle s’était lancée dans sa carrière de chanteuse, avec son groupe, elle avait travaillé parfois jour et nuit sur des chansons pour pouvoir en faire la meilleure. Mais elle n’avait jamais u accumuler autant de travail que la jeune interne et pour cela la Japonaise admirait beaucoup la force de caractère de Lauren.

À dire vrai,elle l’avait tout de suite apprécié, elle avait vu en elle une douceur et une force peu commune chez les gens. Une bonté qu’elle avait appréciée par-dessus tout, un enthousiasme qu’elle avait aimé. Une douceur et une bienveillance qu’elle retrouvait dans ce simple geste que l’internet avait posé sur son épaule. Elle lui souriait, la remerciait pour sa délicatesse. Elle laissait faire la jeune Bloodstone, ne la quittant pas des yeux, lui offrant même son bras ou elle n’avait pas mal pour qu’elle puisse faire son travail. « Je t’en prie. » Elle ne quittait le visage du jeune médecin que pour la voir commencer à prendre sa tension, lui répondant avec un sourire à sa dernière question « Mal au bras, sinon je crois que ça va. Du moins autant que je peux après qu’une voiture a embouti la mienne.»

Il était vrai que la soirée ne s’était pas vraiment terminée, elle était sortie de ce soirée à laquelle elle devait aller conduite par un chauffeur. Tout allait pour le mieux, la conduite était tranquille quand soudain elle avait senti le ce choc violant. Au moins, elle avait pu tomber à nouveau sur Lauren, prendre de ses nouvelles et la voir. D’ailleurs elle reporta son attention sur la jeune femme, la détaillant un peu plus, ne cachant nullement qu’elle la regardait. Elle était comme ça la Japonaise, elle ne voulait pas se cacher. Elle regardait les visages de la jeune femme, se disait à elle-même qu’elle était toujours aussi jolie. Car la beauté de l’interne n’avait jamais échappé à la japonaise. Elle continua à la regarder, lui demandant « Alors comment est ma tension ? » Elle brisait ainsi un silence qui s’était installé un peu avant, entre les deux jeunes femmes. Elle avait toujours ce petit sourire, essayait même inconsciemment de capter le regard de la jolie brune. Et après avoir eu la réponse, elle lui demandait « Sinon, comment tu vas ? Car ça fait longtemps »







code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Objet magique: Lauren s'est vu remettre un collier. Sa mère l'avait gardé jusqu'à ce qu'elle atteigne sa majorité. C'est un tour de cou avec une pierre rouge au milieu. Semblable à celle sa soeur : Elsa. Sauf qu'elle lui confère un pouvoir de guérison. Autant sur elle que sur les autres. Le collier sert également à la prévenir en cas de danger : comme l'approche d'une créature obscure par exemple. Elle scintille et émet un son quand c'est le cas.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Jin/Junno/Aldébaran
300
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: you have changed my world [Lauren]   Mar 19 Sep - 4:45

you have changed my world
Katsu & Lauren
••••

Lauren était vraiment heureuse de la revoir. Même si elle aurait préféré croiser l'asiatique dans d'autres circonstances. Car ce n'était jamais agréable de trouver une personne qu'on connaissait et qu'on appéciait dans un lieu tel que celui-ci. Fort heureusement, malgré ses blessures, Katsu semblait aller bien. Dans un sourire, elle confirma son identité. Puis, répliqua que la blouse blanche lui allait très bien, ce qui fit rougir la jeune interne qui se rapprocha d'elle pour poser délicatement une main sur son épaule.
- M'en voilà flattée. Ce n'est pas tout les jours qu'une patiente me dit ce genre de chose, murmura-t-elle alors, ajoutant sur le ton de l'humour. En général, on crie à mon arrivée.

Quand elle ne se faisait pas draguer par un ivrogne qui n'avait rien de mieux à faire que lui mettre une main au cul. Ce à quoi, elle répliquait par un grand sourire et une bonne petite piqure bien placée avant de le laisser décuver jusqu'à son réveil.

Avoir la chanteuse comme patiente était nettement plus agréable. Plus plaisant. Ses mots lui allèrent droit au coeur et elle s'activa à lui prendre sa tension, sans pour autant briser le contact de ses doigts sur sa peau.

A sa question, concernant son état, Katsu lui informa qu'elle avait mal au bras, ce qui était parfaitement logique en vu du choc qu'elle avait subit. Tout en lui mettant le brassard, Lauren hocha doucement la tête, se mordant légèrement la lèvre inférieure quand celle-ci finit par ajouter qu'elle allait bien, autant qu'on pouvait l'être après s'être fait embouti.
- Oui c'est normal... Il va te falloir beaucoup de repos.

Physique mais aussi psychologique. Après avoir pris la pression artérielle, la jeune interne enleva le brassard, délicatement, non sans ajouter d'une voix sincère :
- Si tu veux en parler, n'hésite pas. Je suis là.

Elle n'était pas psychologue. Or, elle estimait que son travail était aussi d'écouter ses patients et de les apaiser. Leur permettre de dire tout ce qu'ils avaient dans le coeur, pour se décharger de leurs peurs, de leurs soucis ou de leurs mal être. Et puis... Elle avait toujours apprécié l'asiatique.

En plus de la trouver talentueuse et extrémement belle, elle aimait sa personnalité, sa façon d'être et de penser. Ses joues prirent une légère teinte rosée et son coeur s'emballa au souvenirs de ces quelques heures passé avec elle. Elle fut cependant tirer de ses songes par la voix de la chanteuse qui lui demandait à présent comment était sa tension.
- Plutôt basse. Es-ce que tu te sens nauséeuse? As-tu besoin de quelques choses à grignoter? Je peux sinon aller te chercher deux, trois petites choses qui te permettront de reprendre des forces.

Comme un jus de fruit, une compote ou même du sucre qui pourrait lui permettre de se sentir un peu mieux. Se redressant, Lauren leva le menton et posa un regard sur Katsu. La conversation doucement, dériva sur des questions plus personnelles, moins médicale. Un sourire étira ses lèvres et la jeune femme répondit, sans quitter cette fois l'asiatique des yeux.
- C'est vrai, ça fais longtemps. Bon, j'aurai préféré te revoir dans d'autres circonstance mais je suis contente d'avoir de nouveau une conversation avec toi. Oh et bien. Disons que le travail m'accapare beaucoup. Mais sinon, ça va. Et toi? Tu composes toujours?


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Suzaku
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
- Manipulation du feu
-Création de feu
219
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: you have changed my world [Lauren]   Dim 8 Oct - 16:36

you have changed my world

Katsu et Lauren


Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
C’est ce jour-là ou ta vie à changer, ce jour-là sans même que tu te rends compte petit à petit, tu retombais dans les toiles de ses sentiments dans lesquels tu avais juré ne jamais retomber. Cela se faisait sans que tu te rendes compte, simplement avec ce sourire qu’elle avait, ce rouge qui venait colorer les joue de la jeune inter. Elle pose une main sur ton épaule, tu regardes le geste quelques instant avant de revenir sur le doux visage de Lauren. Tu l’entends te répondre, ajoutant à la fin une petite noté d’humour qui te tira un léger rire. Tu aurais bien voulu lui dire que ce n’est pas vraiment à crier que tu penses que tu la vois, mais tu n’en fis rien. Tu te contentes juste de te mordre légèrement la lèvre inférieure, la laissant faire de toi ce qu’elle voulait.

Tu imprimais chacun de ses traits, l’observant silencieusement, tu sentais ton corps frissonne au contact de sa peau. Mais tu ne dis toujours rien, tu la laisses répondre à ses questions un peu bateaux que lui lance, tu laisses échapper un « Très bien. » Quand elle t’annonce que tu allais devoir te reposer. Au fond, même si elle te disait, tu sais que tu n’en feras rien, créer te démangerai, tu allais vouloir composer. D’ailleurs, une musique commence à te trotter en tête, une musique douce, qui t’emporte un peu dans un autre monde. Tu espères pouvoir retenir cet air qui naît doucement en toi et qui continué à raisonner au fur et à mesure où tu vois la jeune femme. Cela faisait longtemps que cela s’était pas produit. Tu détournes légèrement ton regarde de la jeune femme, comme pour ne pas qu’elle se sente épier ou gêner. Mais au fond, tu sais que c’est parce que la revoir te ravit plus que tu le laisses paraître et tu trouves cela étrange. Tu n’es pas vraiment prête à admettre les choses qui se cachent derrière le sourire que tu offert à la jeune femme, pas encore prêtes à admettre que tu puisses ressentir certaines choses pour une autres personne.

Car ta relation avec Kaito, t’as beaucoup plus marquer qu’on ne peut le penser et dans un certain sens ce refus de voir les choses est comme une protection afin de ne plus souffrir. Car tu sais que tu ne pourrais pas te remettre une seconde fois. Tu sais comment tu es capable d’aimer, avec une passion dévorante, te donner corps et âme à celui que ton cœur aura choisis. Mais tu pars bien trop loin, car il n’est nullement question d’un avenir avec la jeune femme. Tu viens juste de la retrouver, rien de plus, et même si tu la trouves magnifique, tu viens juste de la retrouver. Alors, non, il n’est pas question de ressentir plus que ce frisson qui te parcourt le corps quand elle pose ses doigts fins sur ta peau prenant ta tension.

Mai sa gentillesse te touche et te vas droit au cœur. D’ailleurs, ton regard s'est à nouveau posé sur elle, alors qu’elle te dit que tu peux lui parler. Tu lui souris pour la remercier, mais même si cela est un expérience assez traumatisant, tu n’as pas vraiment le besoin d’en parler. Tu aimerais juste parler de toute autre chose avec elle, rattraper le temps perdu et prendre de ses nouvelles savoir ce qui s’est passé dans ta vie depuis ce concert ou vous vous êtes connues. Tu souris de plus belle quand elle te demande s’il ne te faut rien de plus, tu lui dis juste qu’un café ferait l’affaire, mais qu’elle n’était pas obliger d’y aller. C’est après que tu lui aies dit que cela faisait longtemps que tu avais ce sourire, celui qui tu allais aimer voir chaque matin, chaque soir ou encore la moindre occasion. Et déjà, là, tu aimais le voir trôner sur le visage de l’Européen.

Elle t’avoue qu’elle aurait voulu que vos retrouvailles se passent autrement et tu dois admettre que toi aussi, tu aurais voulu la voir dans d’autres circonstances. Tu lui rends son sourire avec une simplicité hallucinante, à croire que le fait de la voir avec cette expression faisait en sorte que toi-même, tu aies la même. Mais tu lui réponds d’une voix douce, « C’est sur j’aurai aimé te voir pour autre chose que pour un accident de voiture. Mais je suis quand même ravie de te voir. » et dans un autre, tu rajoutes tout en la regardant continue sa tâche « Promis la prochaine fois, on se verra pour autre chose qu’un bras qui fait mal. »

La conversation continue sur un ton léger, un peu comme si vous rattrapiez ce temps qui vous avait manquer à ce concert pour faire plus ample connaissance. Alors tu lui parles du fait que maintenant, tu fais une carrière solo, ou plutôt, tu le dis à demi-mots dans un premier temps «Toujours, je ne pourrais pas me passer de composer et de chanter… Mais maintenant, je le fais pour moi seule. » Car tout le monde le savait, tu étais celle qui composait pour le groupe. On avait toujours l’impression qu’il n’y avait jamais eue de problème entre toi et Kaito. Et pourtant tout le monde était bien loin de la vérité.

D’ailleurs, quand tu commences à aborder le sujet du groupe, ton regard quitte le visage de Lauren, ta vois se fait un peu plus morose car elle te replonge dans cette période douloureuse, dans cette vision d’horreur de voir que celui qui tu avais aimé t’avais trahis « J’ai quitté le groupe il y a quelque temps. Je chante donc en solo maintenant.» Mais tu changes bien vite de sujet, et rien qu’à cela on peu sentir que tout ceci te fais encore mal ou si elle ne savait pas pour ton divorce avec Kaito, que les choses ne s’était pas passer comme prévue entre vous deux. Tu redresses encore une fois le visage et tu lui sourire revenant sur l’état de ton bras « Alors ce n’est pas trop grave ? Je pourrai encore jouer du piano de la guitare et des autres instruments ? »


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Objet magique: Lauren s'est vu remettre un collier. Sa mère l'avait gardé jusqu'à ce qu'elle atteigne sa majorité. C'est un tour de cou avec une pierre rouge au milieu. Semblable à celle sa soeur : Elsa. Sauf qu'elle lui confère un pouvoir de guérison. Autant sur elle que sur les autres. Le collier sert également à la prévenir en cas de danger : comme l'approche d'une créature obscure par exemple. Elle scintille et émet un son quand c'est le cas.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Jin/Junno/Aldébaran
300
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: you have changed my world [Lauren]   Sam 11 Nov - 5:50

you have changed my world
Katsu & Lauren
••••

Au fur et à mesure de leur échange, un même sourire étira les lèvres de Lauren. Elle se sentait si bien à cet instant. Revoir Katsu lui faisait énormement plaisir et elle devait bien avouer que poser ses yeux sur elle, lui faisait quelque chose. Elle la trouvait vraiment belle, dans n'importe quelle circonstance, dans n'importe quelle situation. Des papillons lui chatouillaient le ventre et elle n'avait pas spécialement envie de partir, voulant rester là, auprès d'elle, à rattraper le temps perdu.

"Promis la prochaine fois, on se verra pour autre chose qu’un bras qui fait mal." A ses dires, la jeune interne laissa échapper un rire. Tandis qu'elle s'activait à prendre sa tension, son visage s'illumina et elle se permit de répondre, sur le ton de la plaisanterie, sans pour autant cesser de s'assurer de son état, continuant ainsi à vérifier, par des gestes doux et précis, si tout était normal.
- J'espère bien ! Attention, je vais te prendre au mot. Attends-toi d'avoir une invitation à boire un verre dès que tu sortiras de cette chambre.

En vérité, elle en serait vraiment ravie. L'atmosphère serait bien meilleure qu'ici. Elle se fit alors la promesse de lui donner son numéro de portable même si elle savait, inconsciemment, que la belle asiatique était déjà marié, rendant tout rapprochement impossible.

Par ailleurs, était-elle vraiment en train de penser à ça? Un peu gênée, les joues de Lauren prirent une légère teinte rosée et elle porta la conversation sur autre chose, lui demandant cette fois si elle continuait à composer.
- Tu as bien raison, répondit-elle d'une voix douce tandis que Katsu lui avouait le faire pour elle seule à présent. Chante et compose pour toi avant tout. En tout cas, ça me plairait beaucoup d'entendre une de tes nouvelles chansons.

La jeune interne se souvenait parfaitement la première fois qu'elle l'avait entendu chanter. Sa voix l'avait prise au tripe. Elle s'était laissé complètement absorbé par elle, sentant divers émotions l'envahir. Oui, l'asiatique avait énormément de talent, sur bien des points. Depuis qu'elle l'avait rencontrée, elle ne lui trouvait aucun défaut et la trouvait même parfaite, voulant à présent la connaitre encore plus.

Lorsque Katsu lui informa qu'elle avait quitté le groupe et chantait seule désormais, elle laissa échapper un :
- Oh, d'accord.

Avant de laisser un fin sourire étirer ses lèvres. Elle aurait bien voulu lui demander pourquoi, surtout quand elle remarqua cette tristesse brève passer dans les yeux de sa patiente mais elle préféra ne rien demander. Pour ne pas la mettre mal à l'aise ou l'inciter à parler de quelque chose qu'elle ne souhaitait pas.
- L'essentiel, c'est de continuer à faire ce qui te plait et te rend heureuse.

C'est pourquoi, elle ne s'en formalisa pas quand la belle asiatique changea soudain de sujet. Au contraire. Sans cesser de lui sourire, elle recula légèrement et se redressa, reprenant de plus belle.
- Non, ce n'est pas trop grave. Cependant, il te faudra beaucoup de repos. Et peut-être un petit peu de rééducation mais une fois que ce sera rétablie, tu pourras de nouveau jouer sans aucun problème. Tant que tu ne force pas trop sur ton bras durant les premières semaines.

Ce qui, elle devait bien l'avouer, pouvait être extrêmement compliqué quand cela s'interposait avec une passion. Tout en agrippant de nouveau, le dossier de sa patiente, Lauren marqua une courte pause et nota dessus tout ce qu'elle devait noter avant de fouiller dans la poche de sa blouse, sortant du papier et un stylo.
- Je te laisse mon numéro de téléphone. Au cas où, tu aurais besoin de soin à domicile. Ou même, si tu as des questions.

Ou même, si elle avait besoin de parler. Tout simplement. Bon, Lauren devait bien avouer qu'elle le faisait aussi pour une toute autre raison mais elle ne laissa rien paraitre. Doucement, elle se rapprocha à nouveau de Katsu et lui tendit le morceau de papier, non sans lui adresser cette fois un fin sourire intimidée, un peu spécial.
- Tient. N'hésite surtout pas à m'appeler si tu en ressens le besoin. Je serai ravie d'y répondre, à n'importe quelle heure. As-tu d''autres question à me poser?


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: you have changed my world [Lauren]   

Revenir en haut Aller en bas
 
you have changed my world [Lauren]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pré-trip report Walt Disney World et Universal Studios (30 Août au 13 Septembre)
» Tales Of Symphonia : Dawn Of The New World
» Transport entre WDW, parc universal et sea world
» FLORIDE 2010 WALT DISNEY WORLD
» WORLD EATERS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: THE OTHER SIDE :: Days of future past-
Sauter vers: