Partagez | 
 

 Spencer + Stressed out

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Icey
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Elle maitrise la glace, étrange car le garçon qui la fait craquée maitrise le feu. Coïncidence ?
Raven; Isaak;Jessica; Dylan; Romy; Leigh & Clay
582
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Spencer + Stressed out   Sam 30 Avr - 14:35



Spencer Ezel

Purple Rain

17 ans
Icey

Etudiante
The civils

Hétéro & célibataire
mutante


pouvoirs

Spencer est une mutante capable de réfrigérer son environnement, donnant lieu à des formations de cristaux ou de blocs de glace qu'elle peut mentalement sculpter à sa guise. Elle utilise souvent son pouvoir en projetant un souffle glacial de ses mains pour engloutir en quelques secondes ses ennemis sous la glace. Il lui arrive de créer des fines pistes de glace qui lui permettent de se déplacer en glissant très rapidement. Son corps est capable de supporter un très grand froid car elle est capable de baisser sa température corporelle sans subir de conséquences. Le professeur Xavier pense que tout comme son mentor IceMan elle peut aussi se transformer en femme de glace, devenant sous cette forme quasiment invincible.


souhait

Si l'on peut bien dire une chose à propos de Spencer c'est que sa vie ne fut pas facile. Ala mort de son grand frère les pouvoirs de la jeune fille ont commencé a se réveiller, sa mère pétant les plombs la prit comme souffre douleur avant de partir. Alors tout ce qu'elle souhaite c'est d'avoir une famille normale.

émergence

Spencer commence à peine à avoir des impressions de déjà vu. Etant plongé dans un dénis profond elle aura surement du mal à vouloir se souvenir de la réalité. Après tout qui voudrait ce rappeler du cauchemars qu'elle a vécu ?  



want to know more

Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ?

Certaines personnes en parle au lycée mais Spencer n'y fait pas trop attention. Oh elle est sûre que Casey et Max trouvent ça trop cool. Elle aussi il faut l'avouer, mais elle ne voudrait pas que Norah la prenne pour une dinguoss si elle commence à faire les mêmes bêtises que les garçons. Norah elle est sage elle.

Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?

Elle n'a jamais été témoin d'une rafle. Et plus elle est loin de la garde rouge mieux elle se porte. Elle ne sait pas pourquoi mais elle se méfie vachement d'eux. Pourtant elle sait qu'ils sont là pour la protéger mais rien n'y fait.

Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?

Une femme forte, riche, influente et célèbre ! Nan c'est pas vrai elle aime bien sa vie comme elle est.



pseudo

Liliswan

sexe/age

F/22 ans

pays

France

DC

Raven & Natasha

personnage marvel, scénario ou inventé

Inventé cette fois

niveau d'émergence

1

niveau de maitrise

1

vous nous avez connu...

je suis ta mère !

un dernier aveu

Je vous aimes


___

Sweet Dreams are made of this.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Icey
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Elle maitrise la glace, étrange car le garçon qui la fait craquée maitrise le feu. Coïncidence ?
Raven; Isaak;Jessica; Dylan; Romy; Leigh & Clay
582
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Spencer + Stressed out   Sam 30 Avr - 14:36



Before Genosha

we all have to start somewhere

Spencer attrapa un bout de papier, elle adorait toujours écrire… c’était son passe-temps favori, aujourd’hui elle devait faire le point sur tout ce qui fut, tout ce qui la rendait telle qu’elle était, c’était son envie la plus profonde. C’est ainsi qu’elle se retrouva là, une feuille entre les mains, une plume posée sur le rebord de la table. Elle posa le bout de l’objet sur la feuille et les mots glissèrent sur le papier :

" Quand j’étais plus jeune, ce qui veut dire plus vulnérable, ma mère me donna un conseil que je ne cesse de retourner dans mon esprit :
— Quand tu auras envie de critiquer quelqu’un, songe que tout le monde n’a pas joui des mêmes avantages que toi.
Elle n’en dit pas davantage, mais comme elle et moi avons toujours été exceptionnellement communicatives tout en y mettant beaucoup de réserve, je compris que la phrase impliquait beaucoup plus de choses qu’elle n’en exprimait."

Il y a un adage qui dit «  quel homme est sans erreur, et quel roi sans faiblesse ? ». Prisonnier du cercle dans lequel on met dès gamin, la façade et le paraitre est ce qu’il y a de plus important. Pourtant, n’était-ce pas en laissant ses failles resurgir que l’humanité était le mieux dévoilé ? Certaines personnes étaient comme ça, incapables de montrer ce qu’il y avait de plus humain chez eux, se cantonnant à montrer un visage toujours sous son meilleur jour. Portant un masque de fer dénué d’émotions. Renier une partie de ce que l’on était n’était-il pas se perdre quelque peu en route ? Sans doute. Mais cette existence superficielle semblait satisfaire  tous ces oiseaux de malheurs qui ne savaient jouir de toute la palette de nuances sentimentales que chacun possédait dans son cœur jusqu’à se transformer à de simples machines, des robots de la société. Des êtres humains de pacotille se cantonnant à la moindre petite chose, la moindre petite lueur pouvant les ramener à une certaine réalité. A une liberté des plus imaginaire, car au fond de leurs petites têtes à l’imagination fertile ils savent que leur seule échappatoire reste le sommeil éternel.

« Je m’appelle Spencer Léna Ezel. Ça parait un peu cliché de le dire comme ça mais comme toute histoire à raconter il est nécessaire de présenter chacun des personnages avec beaucoup de vigueur. Je ne sais pas trop par où commencer, est ce que je dois passer directement au moment où j’ai pu comprendre que cette vie n’était pas faite pour moi ? Ou ne pas sauter des étapes et insister sur tous les points qui me semblent nécessaire ?

A fortiori, je suppose qu’il faut que je commence par le début, du moins par ce dont je me souviens… Evidemment je ne commencerais pas mon histoire par « il était une fois », parce que cela n’a rien d’un conte de fée. Pourtant elle avait été heureuse durant une partie de sa vie. La partie où Ethan son grand frère faisait encore partie de ce monde. Ma mère, s’est toujours montrée très douce envers moi, m’apprenant que toutes choses en ce monde avait son importance, du moins les 15 premières années de ma vie. C'est à partir de ce moment que j'ai commencé à me demander pourquoi ma mère une femme d’exception s'était transformé en cette effroyable personnage qui fit de ma vie un enfer et surtout pourquoi mes parents avaient pris la peine de me concevoir si c’était pour qu’il m’abandonne à mon  triste sort…mais je crois qu’ils n’avaient pas vu les choses comme ça au départ. Après tout nous étions une famille des plus normale au début, nos deux parents, Ethan notre grand frère, Max mon jumeau et moi.

J’ai beaucoup manqué d’amour et d’affection a cause de la folie de ma mère et de la passivité de mon père, et aujourd’hui quand je me retourne sur mon passé je vois à quel point ça m’a marquée au fer rouge…heureusement aujourd’hui j’ai réussi à faire l’impasse. Mon jumeau…c’est lui qui m’a sauvée… je me demande comment je serais aujourd’hui si il n’avait pas été là. Je suppose que je serais le genre de fille qui crache du venin à la figure des autres et qui ne pense qu’à son petit nombril n’ayant aucune notion de respect, d’amour et de loyauté. Lui, c’était mon rayon de soleil contre la glace du cœur de ma génitrice. Mon père me traitait toujours très gentiment, parfois même il m'emmener me promener loin de la folie de cette maison. Je ne crois pas avoir déjà eu de la rancoeur envers lui, en fait je crois même que je l’ai aimé dès lors ou j’ai pu comprendre ce que voulait dire ce mot. Les présentations faites et le contexte déjà posé laissé moi vous conter mon histoire à présent. Du moins voyager à travers mes souvenirs. »


Spencer s’arrêta et se repassa une scène dans sa tête, ses mots sur le papier la conduisirent aux souvenirs liés à son enfance, ces souvenirs enfantins, là où ils avaient été si heureux. Cette période, elle n’en avait qu’un vaste souvenir à présent, mais soit. Elle tourna la page afin de commenter cette nouvelle vie avec un tout nouvel œil, un œil extérieur à sa propre histoire:

« La petite fille à apprit le sens des mots ... elle sait qu'elle est en avance sur les autres et elle sait également que le monde qu'elle voit n'est pas forcement celui de tout le monde. Elle est intelligente, elle comprend vite.  Oui la petite Spencer à un talent indéniable pour apprendre et découvrir de nouvelles choses… des mots... des mots... Toujours des mots…pourquoi faut-il qu'elle apprenne toujours leur signification toute seule. Elle à apprit à lire. Elle bouquine... des notions lui échappe encore, mais du haut de ses 6 ans, ils sont plus fluides...et puis elle comprend ce qu'ils signifient lorsqu'elle observe la réaction des gens lorsqu'elle les prononce... Mais plus que cela... Aux yeux de ce qu’elle arrive à lire sur les journaux que reçoit sa mère c'est le monde entier qui subit des coups, des coups inconnus. Ils parlent de gènes X, de mutants... Elle ne comprend pas encore que cela risque de tout changer un jour dans sa vie. Elle n'y fait pas attention, c'est une enfant joyeuse, tout ce qu'il y a de plus normale, elle découvre le monde et ne pense pas à demain. La brunette roule sur le dos et observe ses frères jouer au ballon. Elle c'est une fille alors elle ne peut pas jouer au ballon. C'est ce que disent ses copines à l'école, mais elle s'en fiche. Elle remue les pieds, des brins d'herbes s'accroches à ses tresses. Elle, ce qu'elle aime c'est jouer avec Max et Ethan, les autres elle s'en fiche. La petite fille se lève, tend les bras et court tel un avion. Elle observe Ethan lancer la balle en criant qu'il va gagner si Max continue à jouer. Ça il en est hors de question, son demi doit gagner. Elle décide de sauter sur le dos de son grand frère pour le plaquer permettant à Max de récupérer la balle "Nooooooon c'est Max qui va gagner ! " dit elle d'un air vainqueur, Ethan en profite pour se venger à coup de chatouille et Max vient vite prendre la défense de sa jumelle. Ils sont heureux et cela durera encore une  bonne dizaine d'année.»

Cette anecdote réchauffa le cœur de la jeune fille qui reprit la plume et inscrit sur le blanc cassé de la feuille pour écrire à quel point elle les aimaient . L’aspect magnifique que pouvait avoir ce spectacle, car pour elle c’était une scène magnifique de son enfance ! Et elle ne comprenait toujours pas du haut de ses dix-spet ans comment leurs vies avaient put déraper à ce point, et avait détruit toute cette beauté, toute cette pureté qu’elle avait ressentit ce jour là.

« Elle n'est plus une petite fille mais dans ses yeux on peut encore voir la fragilité et la sensibilité qu'elle a gardée depuis sa tendre enfance. Des formes sont apparues et bien qu'elle soit toujours de taille assez petite, elle ressemble davantage une femme qu'a une fillette. Bien que fragile la petite Spencer fait preuve de beaucoup de détermination afin d’être la meilleure dans tout ce qu’elle entreprend. Lettres, Histoire, Arts, elle excelle dans ces matières, elle passe des heures à lire à la bibliothèque nourrissant une soif insatiable de savoir.

«  Cette petite est un prodige » c’est ce qu’elle a entendu dire de son professeur principal à quelques reprises. Elle est fière et espère que sa mère l’est aussi. Des amis elle en a quelques uns, elle s’amuse beaucoup avec eux, mais ils sont différents, les seuls avec qui elle aiment passer du temps sont Max son jumeau, Casey le meilleur ami de Max et Norah sa meilleure amie. Ils ont heureux tous les quatre et au fond d'elle, elle ose imaginer que rien ne viendra entraver leur petite vie parfaite. Seulement le bonheur peut filer aussi vite que l'air entre les doigts et c'est ainsi que son cauchemars commença.

Ce fut un soir que tout bascula : Ethan avait quitté le collège depuis un an… Il était entré dans une grande école de la ville rendant nos parents fière et été devenu l’un des joueur de football américain les plus casse-cou qu’il soit. Il se prêter au jeu peut être un peu trop sérieusement… Quoiqu’il en soit… Lors de la dernière année des jumeaux, pendant les vacances le quatruor jouer dans le sous sol aménagé seulement cette fois Casey et Spencer avait laissé Max et Norah seuls, mais ce soir-là tout se brisa. Toute sa vie.

Elle attendait Ethan… Il était en retard, elle devait dormir avec lui ce soir-là, ils étaient censé regarder un film de super héros et réviser un peu pour la rentrer.  Elle attendit une heure puis exaspérée elle descendit les escaliers, quand les cris de ses parents se mirent à raisonner dans la maison, Max suggèra de prendre la Maxmobile pour suivre leur géniteurs. Il y avait beaucoup de monde sur la route lorsqu'il s'arrêtèrent, d’après ce qu'elle voir par la fenêtre. Ils descendirent de la voiture…Son cœur battait à mille a l’heure. Des journalistes du Daily Buggle étaient là, des policiers… Ils parlaient à leur parents. Quand elle comprit ce qu'il se passait Spencer se mit à pousser tout le monde en hurlant. Elle avit hurlé après ses parents. Sa mère la toisa du regard. Son père quant à lui semblait différent. C’est alors que madame Ezel cassa le silence entre nous et eu ces quelques mots qui détruisirent l'âme de la jeune fille à jamais. « Ethan est mort. Il a eut un accident... ». Non…Impossible pas lui, pas leur frère… pas celui qui avait porté tout son monde. La colère l’envahit à nouveau. Leur mère n’avait aucune larme, elle ne ressentait rien, elle avait déjà perdue la tête, elle était devenue un monstre. Spencer chassa le Monde de devant l'épave de la voiture et se tourna vers sa mère. La scène qui s’était passée avait été terrible et l’avait bouleversée à jamais, c’est ce jour-là qu'elle renonça à la vie qu’ils lui avaient offerte, ce jour-là ou elle assuma être différente d’eux et d’aimer son frère à mourir. Elle crachai sur le nom de sa mère, sur celui de sa famille, sa haine fut à son paroxysme, et cela lui fit un bien fou de se déchaîner de la sorte. Elle s'écroula dans les bras de Max qui assurément ressentait la même douleur que sa jumelle, la serrant dans ses bras. La neige se mit à tomber en plein mois d'Août se jour là, ce jour maudit où son frère périt et où ses pouvoirs se déclenchèrent malgré elle. »


La jeune femme serra les points en repensant à ces souvenirs douloureux. Dire qu’elle n’avait jamais osé repenser à ce monstre de mère qui l’avait transformé ! Elle était dégoûtée par ce en qui il avait transformé, suite a sa Spencer était devenue très lunatique, TROP lunatique ayant du mal à contrôler certaines de ses émotions. Se retrouvant parfois trop violente, tantôt timide, tantôt aguicheuse. Elle ne savait plus vraiment où donner de la tête ce qui lui avait valu un fort caractère. La douce Spencer voulant tellement aider les autres non plus forcement par plaisir, bien que sa bonté fût naturelle mais plus par rédemption, voulant a tout pris se prouver qu’elle n’était pas un monstre. Max sombra dans une sorte de noirceur, se mettant à défier toute autorité avec ses mauvaises fréquentation, Spencer, elle, devint le souffre douleur de leur mère. Quoique faisait Max c'était Spencer qui prenait à sa place, après tout ses parents avait vu ce qu'elle pouvait faire avec la glace. Elle était un monstre et Max ... Son pauvre Max, leur mère avait littéralement pété une durite et le prenait pour Ethan. La vie était devenue difficile chez les Ezel si bien que Max décida de se séparer de Norah, Spencer ne voulant pas la blessée avec ses capacités décida de s'éloigner d'elle et de Casey. Elle resta d'abord enfermée chez elle prétextant être malade de toutes manières Maman Ezel ne voulait même plus la laisser aller à l'école. Puis vint le jour fatidique où dans la nuit son père vint la réveiller le regard ampli de tristesse, il la serra dans ses bras et prit deux valises rempli de ses affaires. Elle avait gagnée. Maman Ezel avait gagné et elle, elle allait être enfermée. " S'il te plait papa laisse moi voir Max... Je t'en prit" elle aurait pu dire au revoir à son jumeau si sa génitrice ne s'était pas planté devant la porte afin de l'emmener à la voiture. Arriver en bas des escaliers elle se débattit du mieux qu'elle pouvait " MAX ! MAX JE T'AIME MAX ! S'IL TE PLAIS NE M'OUBLIE PAS !" elle hurla à plein poumon jusqu’à que la main de sa mère s'écrase violemment sur sa joue. A présent elle n'avait plus le choix et se laissa conduire vers cet hôpital de malheur.

Elle y resta une année entière à prendre des calmants, qui l’assommait la plupart du temps. Max venait la voir souvent, mais elle lui avait demander de n'en parler ni à Casey, ni à Norah, qui avait eut la chance d'être prit dans une nouvelle super école. La brunette s'en voulu d'avoir laissé Max seul, durant cette période. Leur mère était partie mais leur père ne pouvait pas encore la sortir de là. Il fallait attendre encore deux bon mois. Elle en avait marre vraiment marre de cet endroit de malheur. Mouvant ses doigts doucement dans sa chambre, elle fit tomber quelques flocons qu'elle s'amusa à regarder. La porte s'ouvrit alors sur un homme chauve accompagné, d'un jeune homme à l'allure cool. Des nouveaux médecins ? Spencer stoppa net ses doigts et la neige s'évapora comme par magie "Je n'ai pas envie de parler vous perdrez votre temps ..." Elle observa l'homme dans le fauteuil roulant lui sourire " Bonjour Spencer, je suis Charles Xavier et je dirige une école très spéciale pour les gens comme toi... Je veux dire les mutants, j'ai reçut l'autorisation de ton père afin de t'emmener avec moi dans mon institut" La brunette recula d'un pas craintif. Qu'est-ce qu'il raconter, lui ? Elle ne cilla pas ne comprenant pas trop ce qu'il lui arrivait. Le garçon s'approcha d'elle et tendit la main pour faire apparaître de la glace " Je m'appel Bobby Drake et comme toi je maîtrise la glace... Spencer je te promet que si tu viens avec nous je serais ton mentor et je t'apprendrais à te maîtriser. Il ne t'arrivera plus jamais de mal d'accord ?"

Ce soir là elle décida de les suivre, après s'être préparée, enfilant un débardeur blanc, un jean et une veste en cuir. Elle avait remonter ses cheveux long en une haute queue de cheval. Voilà bien longtemps qu'elle n'avait pas enfiler autre chose que la robe de chambre de l'hôpital. Elle était arrivé dans le somptueux institut et marché dans le hall aux côtés de Bobby. Quand soudain quelqu'un la retint par le bras "Spencer? C’est bien toi?" Casey... Cela faisait tellement longtemps qu'elle ne l'avais pas vu. Son cœur s'emballa à la chamade. "T’es….? Tu vas habiter ici? " La belle ne lui répondit qu'en lui sautant dans les bras, ce qui provoqua un petit écran de fumer entre eux. " Euh Spencer le temps que tu ne te maîtrise pas c'est une mauvaise idée de te coller à lui. Le feu et la glace ça ne fait pas bon ménage" lui dit Bobby en souriant, apparemment il en avait fait l'experience.



___

Sweet Dreams are made of this.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Icey
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Elle maitrise la glace, étrange car le garçon qui la fait craquée maitrise le feu. Coïncidence ?
Raven; Isaak;Jessica; Dylan; Romy; Leigh & Clay
582
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Spencer + Stressed out   Sam 30 Avr - 14:36



After Genosha

life goes on

Elle longe un long mur de pierre se retrouvant devant sa salle de classe. Des mots sont prononcés presque instinctivement et ses mains pousse la porte de bois. La pièce se dévoile une odeur familière lui chatouillant les narines. Elle regarde l’horloge en roulant des yeux. Temps assassin avant de rejoindre le professeur de musique pour un « entretien ». La belle dépose son livre sur le piano en bois qui surplombe la pièce. Ses doigts courent sur les touches. Quatre notes. C’est tout ce dont elle est capable avec cet instrument qui comporte un souvenir trop douloureux. Un éclat vers son passé, comme si elle voulait le garder en mémoire, bien vivace, meurtrier aussi. Elle aurait du démonter l’instrument, le brûler mais un piano d’une telle beauté, ça aurait été un crime. Elle sait qu’elle est capable de mieux, par moment elle joue de magnifiques symphonies, elle ferait pâlir les idiots qui osent penser qu’elle n’est qu’une fille superficielle. Brillante la petite Spencer, elle les éblouirait tous. Elle ferme les yeux en prenant une profonde inspiration. Ses doigts fusent sur le clavier presque naturellement. La mélodie est douce, magique. Elle la porte vers son monde faisant abstraction de tout autour d’elle. “My lover's got humour ; She's the giggle at a funeral ; Knows everybody's disapproval; I should've worshiped her sooner” les mots sortent de sa bouche en laissant paraitre une voix angélique. “If the Heavens ever did speak ; She is the last true mouthpiece ; Every Sunday's getting more bleak ; A fresh poison each week” les rayons de soleil de la fin d’après midi baignent son visage, lui donnant un air quasi iréel.

Craquement sec sur le pallier. Ses doigts se stoppent net. La belle ose à peine lever les yeux. L’a-t-on entendue ? Elle dévale les escaliers, éclair bond imprudent. Une Spencer pleine de grâce aurait dû faire une entrée magistrale, digne d’un top-modèle, hélas, son talon se coince au niveau de l’antépénultième marche du plancher pourrissant. Un juron, une pantoufle de verre perdue. Tant pis, elle ne veut pas attendre davantage afin de découvrir l’inconnu présent dans cette pièce. Elle retire la chaussure rescapée de son autre pied, la tenant négligemment à la main, puis elle avance résolument vers l’arche de pierre, vers son ravisseur préféré. Sois forte ma fille. Il est là, dans une pose de bad boy attendant un air curieux planté sur le visage. Salut bel inconnu. Cendrillon est à la fois amusée et terriblement embarrassée par la situation. « Je rêve ou tu m'espionne ? » Quelques pas encore, une lenteur excessive, un mouvement de cape sournois. Elle remarque son costume à la finition beaucoup plus raffinée que d’ordinaire. « Casey je n'ai pas le temps de jouer j'ai rendez vous avec le professeur de musique dans 30 minutes »

Sa voix, tremble, petite femme fragile. Elle est nouvelle dans cette école, et souffre encore du fait de ne pas pouvoir être avec Max. Mais leur parents ont été clairs elle ne doit pas gâcher ses capacités artistique juste par égoïsme. Heureusement Norah est elle aussi dans cette école alors elle passe son temps avec sa meilleure amie lors des interclasses. Bizarrement elle découvre un autre Casey ici, c'est toujours SON Casey mais ils est plus sûre de lui et beaucoup plus populaire que dans leur ancienne école. Spencer le boude, un peu juste par jalousie de voir des filles le regarder avec admiration. Norah se moque d'elle habituellement car elle nie toute attirance pour lui. Pourtant il se sont embrassé une fois, il y a quelques semaines. Depuis elle se sent bizarre quand elle le voit. Si seulement elle était comme Norah elle serait aller lui avouer ses sentiments mais cela, elle en est incapable.


Il était trop tôt pour dire a Casey qu'elle continuait sans doute de tomber pour lui, trop tôt pour lui dire que son cœur l'avait choisit et qu'elle ne s'en sortirait pas sans lui, mais il était aussi trop tard pour ne pas s'avouer être encore amoureuse de lui.

Ses états d'âmes au creux du cœur, Spencer observait le visage de Casey dans cette salle de classe. Comment avait-elle put croire qu'elle saurait maîtriser ce moment ? Elle ne répondait plus d'elle à chaque fois qu'il posait son regard sur elle. Elle brûlait à l’intérieur tandis que son cœur tambourinait contre sa poitrine. Souffrance que d'avoir a détourner son regard de ce qui fut un doux visage à présent déformé par la tristesse. Son cœur s’emballe quand il s'approche d'elle jusqu'à s'en étouffer. Elle détourne le regard et décide de sortir de la pièce, mais il la retient. A -til quelque chose à lui dire ? Non rien. Le silence règne entre eux. Il y a quelque chose de mystique, leurs visages se rapprochent. " Spencer ! Spencer on va être en retaaaaard! " La voix résonne tel un échos désagréable.Elle ouvre les yeux, aveugler par la lumière du jour et se retrouve face au visage de son jumeau. Max ça tu me le paiera !




___

Sweet Dreams are made of this.

Revenir en haut Aller en bas
avatar



Blaze
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il est PYROKINÉSISTE. Il peut manipuler et contrôler le feu en autant qu'une source soit présente. Lorsqu'il se trouve sous de fortes émotions, il peut créer le feu à partir de ses mains, mais c'est arrivé seulement deux fois. Il est invulnérable à la chaleur et aux flammes.
Maria, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary
750
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Spencer + Stressed out   Sam 30 Avr - 14:40


___

I'm a nightmare, you're a unicorn


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Spencer + Stressed out   Sam 30 Avr - 15:34

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Spencer + Stressed out   Sam 30 Avr - 16:55

T'as la classe quoi...
Revenir en haut Aller en bas
James B. BarnesHumain modifié
avatar

Winter Soldier
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Un bras cybernétique qui lui permet d'avoir une force presque surhumaine. Un métabolisme accru ; des facilités dans le maniement des armes tel qu'elles soient. Des facilités dans les combats à mains nues ainsi que dans l'espionnage.
Ethan Ezel
637
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Spencer + Stressed out   Sam 30 Avr - 18:54

Une classe internationale je dirais même

Et Max, ton message est à garder dans les Dossiers !
Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1194
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Spencer + Stressed out   Dim 1 Mai - 14:10




___


LINE OF FIRE

Convince yourself to be someone else and hold back from the world your lack of confidence. What you choose to believe in dictates your rise or fall.  ©️shinouh

Revenir en haut Aller en bas
Loki OdinsonAsgardien
avatar

Past



Present


God of mischief
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
# Métabolisme supérieur à celui des humains
# Métamorphose, vol, projection astrale, réarrangement moléculaire, décharge d'énergie, projections d'illusions, télépathie, hypnose, téléportation
# Résistant à la glace
# Ralentissement du vieillissement
# Sorcier
# Vision accrue
Nicholas S. Frances - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Nathanaël L. Wilander
1770
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Spencer + Stressed out   Mar 3 Mai - 0:03

Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1619
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Spencer + Stressed out   Mar 3 Mai - 13:35





Félicitations

You are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!


Spencey fera des flammèches! (glacées) Amuses-toi bien avec elle!


Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler ! Tu peux aussi créer un scénario ou te lier à un personnage de Marvel. Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur HOUSE OF M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!

Revenir en haut Aller en bas
 
Spencer + Stressed out
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Malcolm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: BASE DE DONNEES :: LE REGISTRE :: Fiches validées-
Sauter vers: