Partagez | 
 

 Get The Party Started - Ryan & Elektra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Get The Party Started - Ryan & Elektra   Jeu 31 Aoû - 0:42



 
► Unlucky for you I'm queen of the bored
Get The Party Started
Elektra & Ryan
Elektra est pas bien des aspects une aberration du monde de la finance, elle ne prend rien de tout cela très au sérieux, elle ne semble jamais rien prendre au sérieux. Si sa nomination pour la gestion des actions à fait couler de l'encre et grincer des dents il est impossible aujourd'hui de prétendre qu'elle est incompétente. Malgré cela, elle ne joue pas toujours le jeu. C'est un jeu ennuyeux celui des affaires, elle est une enfant gâtée et l'argent n'est pas quelque chose après lequel elle court. Alors elle ne s'enthousiasme pas des réussites pas plus qu'elle ne s'inquiète des échecs. Ses fonctions l’obligeaient à assister à tout un tas d’événements soi-disant importants. Elle détestait déjà tout ça quand elle était plus jeune et que son père l’y traînait, c’était long, ennuyeux et plein de poseurs seulement là pour la presse, pour se montrer, pour faire étalage d’opulence et d’influence. Présenter tout ce cirque comme étant pour la communauté était cynique, Elektra n’est pas hostile au cynisme elle le pratique même volontiers, mais elle est hostile à ce genre d'assemblée qui ne font que s'auto-congratuler. Il était difficile de remarquer que la communauté n’était pas invitée à boire de coupes de champagne entre deux canapés. Souvent ils n’étaient pas non plus consulté pour ce genre de réunion, alors à quoi bon prétendre que quiconque ici en avait quelque chose à faire. Elektra elle-même ne savait même plus pourquoi était ce gala, les orphelins, les animaux, la restauration d’une chose ou d’une autre tout ses nobles causes étaient parfaites pour réduire les impôts de la plupart des convives. Actuellement au sein d’un groupe qui échangeait vivement sur la bourse, elle prêtait à peine attention à eux, les gratifiants de quelques remarques acides lorsqu’ils s’adressaient à elle, cependant toujours énoncées avec le plus charmant des sourires, si bien qu’ils riaient comme si elle n’avait insulté aucun d’entre eux.  

Matthew n’était pas là car il n’était pas un grand fan de ce genre de mondanité et elle lui épargnait ce genre d’interminable soirée. La plupart du temps. Elle arrivait parfois à l’y traîner non sans une certaine lutte et probablement une bonne dose de chantage affectif et de promesses imagées. Pas cette fois, ce qui lui faisait dire que dans une heure maximum elle partirait, le temps de faire un don, de caler des rendez-vous. Ça n’avait rien d’une détente, c’était simplement les heures supplémentaires du monde de la finance.

Dans un froissement de tissu elle prit congé de sa petite assemblée sans omettre les éternels salutations à son père, son sourire s’effaça si tôt qu’elle fut retournée et elle alla au bar afin de voir s’ils n’avaient rien de plus fort qui lui fasse supporter le reste des conversations. Son mezcal à la main, elle ne pu faire trois pas avant qu’on vienne l’aborder au sujet d’investissement. Ce que pouvait lui manquer l’époque d’insouciance irresponsable et bienheureuse, avant qu’elle ne cède à l’autorité paternelle. Passablement ennuyée par la conversation, son regard passait sur les autres invités sans vraiment les voir, jusqu’à croiser une paire d’yeux familière. Ses sourcils se froncèrent imperceptiblement tandis qu’un sourire léger étira légèrement ses lèvres. Ryan Helsbury. Il y avait un temps certain qu’elle ne l’avait pas revu. Elle abandonna sans mot dire la conversation pour rejoindre ce fantôme du passé comme venu la sortir de cet ennui mortel. Se fraya un chemin parmi les groupes, elle en avait fini pour ce soir avec les politesses et ignora par deux fois une interpellation.

« Ryan Helsbury, dit-elle en détachant les syllabes avec un certain amusement, ça fait une éternité. Dis-moi que tu n’es pas venu parler d’investissement ou de capitaux. »

Elle lui parlait comme s’ils s’étaient quittés la veille, le ton léger, un peu malicieux. Ils avaient été de bons amis autrefois, ils avaient même couché ensemble une fois, une seule fois et c’était à mettre sur le compte de l’alcool, il n’y avait pas de gêne à ce sujet, de son côté en tout cas. Elle avait toujours été très à l’aise avec son passé, Elektra n’est pas du genre à se repentir et elle n’avait rien caché à son mari. Avant de rencontrer Matt elle menait une vie complètement dissolue et Ryan n’était pas le pire des partenaires qu’elle ait eu et au moins celui-ci était un ami. Elle n’avait donc aucun embarra à venir lui adresser ses salutations, d’autant plus qu’il n’était rien de moins qu’un phare dans l’obscur ennui de cette interminable soirée.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Ryan HelsburyExtraterrestre
avatar

Dilwizit
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
C'EST UN MEC VIRIL, UN VRAI!
Wesley, Carol, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Lena & Val
249
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Get The Party Started - Ryan & Elektra   Jeu 31 Aoû - 22:17



Get the party started

Walk up to the club like, "What up?"


L'invitation trône sur la table basse, ouverte et dépliée, à la vue de son propriétaire. Debout entre son canapé aux couleurs sombres et le meuble en verre, l'homme ajuste sa chemise, relevant les manches. Il ferme les boutons lentement, avant d'attraper sa cravate du bout des doigts. Un soupir s'échappe d'entre ses lèvres avant qu'il ne les pincent en une petite moue. Ses paupières plissées témoignant de son état. Un air renfrogné orne ses traits et ses iris perdent doucement de leur éclat lumineux alors qu'il passe la cravate autour de son cou. Ses doigts jouent avec le tissu et forment le nœud caractéristique qui se serre de plus en plus. Au niveau de sa gorge, il frotte contre la peau et Ryan tousse pour chasser la quelconque gêne provoquée par le contact. C'est léger et subtil, alors il n'y prête plus attention et enchaîne en attachant sa montre à son poignet. L'homme passe rapidement dans la salle de bain pour appliquer un peu d'eau de Cologne. Ses iris scrutent son reflet dans le miroir et il esquisse un sourire narquois. Satisfait de son apparence, il prend au vol l'invitation, ses clefs de voiture et sa veste, qu'il balance sur ses épaules, tout en se dirigeant vers le garage. Déverrouillant sa voiture, il dépose ses affaires sur le siège passager et ouvre le volet mécanique avant de s'engouffrer à l'intérieur. Ryan insère les clefs dans le contact et allume le moteur tranquillement, passant ses paumes contre le volant en cuir. Il met en route la radio, une musique un peu rock résonnant alors dans l'habitacle. Appuyant sur l'embrayage, il passe la première et démarre au quart de tour, enclenchant sur la vitesse supérieure. L'homme arpente alors les rues sombres mais quelque fois éclairées de Prénova, le temps d'un petit trajet. L'ambiance est sobre et Ryan fredonne l'air de la chanson, se laissant transporter par la musique. Il roule encore quelques minutes avant d'arriver à destination, garant sa voiture au niveau du parking à disposition. Coupant le contact, le brun attrape ses affaires et sort du véhicule, le verrouillant au passage. Rangeant ses clefs dans la poche de son pantalon, il enfile sa veste par dessus son costume et agrippe fermement l'invitation en se dirigeant vers l'entrée principale. Les vigiles inspectent son carton et le laissent passer quelques secondes plus tard. Le brun les remercie et s'engouffre à l'intérieur de la bâtisse, l'écho des voix percutant abruptement ses tympans.

Il fait chaud, la présence humaine est presque étouffante et il se sent légèrement opprimé en arrivant. Son souffle se perd dans la masse tandis qu'il se fraye un chemin vers le buffet. Ryan range son invitation et en profite pour contempler les divers mets présents sur les présentoirs. Il salive devant les fragrances qui lui titillent les narines et attrape du bout du doigt un petit four. Il fond sur sa langue et la saveur embaume contre son palais, lui tirant un gémissement léger. Le brun salue silencieusement le talent du chef et avale encore quelques petites bouchées avant de se décider à agripper une coupe de champagne. Le verre apporté contre ses lèvres, il laisse l'alcool glisser sur sa langue pour l'engourdir un instant, savourant le pétillant dans sa bouche. Ryan se décale par la suite pour laisser passer une dame et entame la visite des lieux. Il parcourt les salles silencieusement, saluant de temps à autre les quelques têtes qu'il connait, tout en faisant un peu d'humour. Ce n'est qu'au bout de plusieurs minutes, lancé dans un discours assez prenant avec un investisseur, que le brun entend quelqu'un l'appeler. Il se détourne un peu trop rapidement, ses iris embrasant le peuple du regard. Lorsqu'il trouve la source du bruit, la personne l'ayant appelé, un énorme sourire étire ses lèvres. Ryan se tourne deux secondes vers l'investisseur pour s'excuser et prend la direction opposée pour rencontrer Elektra à mi-chemin. La belle Natchios, une amie de très longue date, avec qui il a su nouer une certaine complicité. Au point d'en dépasser la limite, un soir, après avoir déversé une quantité conséquente d'alcool au fond de sa gorge. Il la salue d'un nouveau sourire, ricanant lorsqu'elle épelle presque son nom. Il secoue vivement la tête pour lui signaler qu'il n'est pas là par intérêt, et plus par obligation. Mademoiselle Natchios, quelle surprise ! Enfin, je devrai plutôt dire madame Murdock à présent. Il rit de bon cœur et appose une main sur l'épaule de la jeune femme, s'approchant pour lui faire la bise. Comment tu vas ? Il se recule et la regarde distraitement, heureux de la revoir après tout ce temps. Haha, non je ne suis pas là pour cela. Il soupire doucement. Et vu ta tête, heureusement je dirai. Tu as l'air de t'emmerder comme pas deux. Il avale la dernière gorgée de champagne et fait un geste du menton pour la désigner en personne. T'es encore occupée avec les clients ? Il sourit lentement, les paupières légèrement plissées. Parce que sinon on peut prendre la poudre d'escampette et profiter de la soirée dans un cadre plus posé.




___

Everything is gonna be just fine.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Get The Party Started - Ryan & Elektra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Poupée] Middie "Macaron Q-Tea Party" Octobre 2010
» elektra
» Mickey's magical party travaux
» Photos old vw crew night party 2009
» [Disneyland Park] Celebrate! A Street Party

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: