Partagez | 
 

 I was lightning before the thunder + Cal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Fear
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Raven, Spencer, Dylan, Jess, Romy, Leigh et Clay
431
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: I was lightning before the thunder + Cal   Dim 3 Sep - 12:39

CalIxte Wheland

Hell of the night call us.
33 ansFear
Garde rougeGarde rouge
Hétérosexuelle & CélibataireHumaine

Pouvoirs -

A part un swagg spectaculaire ? J'vois pas.


Souhait

Elle veut avoir du pouvoir, se sentir plus forte, plus libre d'exercer cet art qui lui brûle les entrailles. Elle veut avoir un but, une raison de se battre et pour celà Wanda lui a donné la garde rouge.

Emergence

Elle a des brèves de souvenirs, quelques petits flashback, rien de transcendant. A vrai dire elle a rien à foutre que de se souvenir de sa vie passée elle se plait bien trop dans celle que lui offre Wanda.



Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ?
Malsain. Ces êtres abjectes sont dégueulasse et elle se ferait un plaisir de leur refaire la tronche à coup de latte. Calixte n'aime pas les émergents, si ce n'est pour leur servir une jolie salade de phalanges.

Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?
C'est un mal nécessaire et si rafle il y a vous pouvez être sûre que Calixte y participera avec grand plaisir !

Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?
Rien de plus que ce qu'elle n'a déjà... Ou peut être plus de pouvoir.


pseudo

Bébééééé

sexe/age

Oui avec les plus de 18 ans

pays

France

DC

Ouais !

personnage marvel, scénario ou inventé

ici

niveau d'émergence

2 (0, 1 ou 2)

niveau de maitrise

0 (0, 1 ou 2)

Désirez-vous un parrain/marraine

Oui (cliquer ici)/Non

vous nous avez connu...


un dernier aveu

je vous bise
house of memories

___



Here's to the crazy ones. The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes. The ones who see things differently. They're not fond of rules.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fear
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Raven, Spencer, Dylan, Jess, Romy, Leigh et Clay
431
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I was lightning before the thunder + Cal   Dim 3 Sep - 12:40

Before Genosha

we all have to start somewhere
Livre I : « j’étais un enfant, ce monstre que les adultes font avec leurs regrets »


Elle décida de l’élever seule, sa mère décida de l’élever seule. Une fierté déplacée pour la pauvre petite chose insignifiante et fragile que l’enfant était. Elle avait crût bien faire sans doute, encouragée par ses ambitions démesurées et la soif d’indépendance envahissante de ses jeunes filles de bonnes familles qui ont gravit les échelons autant par leurs carnets d’adresses bien garnis par papa et maman que pour leurs talents issus de leurs sangs prestigieux. Elle l’avait fait céder, l’homme de ses convoitises, celui qui était interdit, ô lui qui était si grand, si reconnu dans le monde des affaires et de cette union adultère la pauvre Calixte en était le fruit. Envahissante fierté l’enfant avait porté jusqu’à l’âge de ses 8 ans le nom de Thorne et uniquement ce nom là, de connu certes mais sans grand intérêt ni de reconnaissance dans le monde actuel. Mais quelle importance pour elle ? … Elle avait grandi entourée de ces stupides nourrices et autres domestiques, tellement de visages avait défilé devant ses yeux d’enfant qu’elle n’aurait put vous en raconter toutes les anecdotes croustillantes de ses êtres passant dans sa vie et disparaissant sous les coups de ses caprices de petite fille de plus en plus grands et insupportables. Mais malheureusement pour ces êtres à sa merci elle n’avait jamais cessé de faire vivre un enfer à autrui.  En effet la jeune fille avait en grandissant, apprit qu’elle avait le pouvoir de détruire ses individus lambda, individus destinés uniquement à se plier à ses quatre volontés. Autant vous dire qu’avec le temps, ils ne faisaient qu’un passage éclaire au sein du grand manoir qui lui servait de maison.

« Calixte il va falloir que tu te calmes, ce n’est pas une attitude convenable » lui disait souvent celle qui lui servait de mère. Mère ? Avait-elle seulement une mère ? Une génitrice peut-être, une maman certainement pas. Mère : Personne ayant donné naissance à un ou plusieurs enfants Jamais il n’était question de s’occuper de l’enfant dans les livres que la petite fille avait lut cherchant définitivement à comprendre pourquoi sa maman n’était pas auprès d’elle. Vide, voilà comment elle aurait pu définir son enfance la petite Calixte. Et ce château, cet horrible château silencieux qui avait animé son enfance … ou non son enfance dépourvu de la présence d’une mère trop obnubilée par son travail.

Et puis elle mourût, ce fût bref, même après des années la jeune fille  n’arrive toujours pas à se souvenir ce qu’elle avait pu ressentir lorsque cet homme qu’elle ne connaissait ni d’Eve, ni d’Adam  était venu la chercher ; elle ;  au manoir afin de peut-être lui éviter le malheur de la vie en orphelinat. Et quelle terrible erreur Henry Wheland venait de faire.
«  Bonjour Calixte, écoute ta maman nous a quitté tu comprends ? » bien sûr qu’elle comprenait, elle n’était pas débile ce qu’elle ne comprenait pas c’était qui était cet homme qui lui faisait face.  « Tu vas venir vivre avec moi, auprès de ton frère et de ta sœur, d’accord ? » Frère ? Sœur ? La petite fille secoua la tête. De quoi parlait-il ce grand monsieur ? «  Je n’ai pas de frère et de sœur monsieur » La petite tête brune fit quelques pas en arrière un peu effrayée. « Calixte, s’il te plait tu n’as pas le choix ma chérie. » Elle n’avait pas le choix effectivement et du haut de ses huit ans la petite fille aux cheveux ébénes saisit la main de cet homme aux traits étrangement familier.

En y réfléchissant, cet homme qui se prétendait son père aurait mieux fait de se crasher le jour où il décida de se comporter comme un homme bon. La petite fille avait alors atterri alors malgré elle au sein d’une famille qui lui était totalement inconnue et son nom changea du tout au tout pour faire place au très reconnu nom des Wheland. Ô Calixte avait toujours voulu avoir du pouvoir et voilà que maintenant un nom prestigieux venait dorer le tableau de sa petite vie. Ne souriez pas, il n’y a pas de quoi s’enchanter d’un tel honneur. Elle avait peu de souvenir de l’époque précédent la mort de sa mère,  mais à vrai dire elle la connaissait assurément aussi bien que la famille dans laquelle on l’avait jeté tel un cheveu dans la soupe.  Pauvre petite Calixte, elle ne savait pas encore que sa vie allée totalement sombrer dans un cauchemar profond.


Livre II : « - Il avait pris au sérieux des mots sans importance et été devenu très malheureux »

"Erasme a écrit : Qu'est-ce d'autre que la vie des mortels qu'une vaste comédie, dans laquelle diverses acteurs travestis de divers costumes et masques, déambulent jouant chacun leur rôle jusqu'à se que le grand ordonnateur les chasse de la scène."

« Elle n’a pas sa place ici ! Comment oses-tu me faire ça à moi ? Ta femme ! Comment oses-tu emmener ici le fruit de ton adultère et me demander à moi de l’accepter sans broncher ?! Cette enfant est le diable, mais regarde là, à peine deux semaines  ici et elle emmène déjà Alexander dehors, imagine ce qui aurait pu lui arriver ! » La porte du bureau se referma et les paroles s’évanouirent dans le néant du manoir Wheland. Elle était une indésirable, on lui avait bien fait comprendre,  elle l’avait vu dans son regard lorsque ses yeux s’étaient posés sur elle la première fois. Même à huit ans l’on sait reconnaître le mépris et la haine. La petite tête brune n’avait pas à présenter Madame Wheland, sa chère et tendre belle-mère, vous l’aurez deviné, son amour fou pour la petite Calixte n’as jamais eu de limite. Ironie du sort ou non, la petite avait perdu une mère absente pour une belle-mère oppressante et cruelle. Non, pas une belle-mère à la cendrillon, d’abord car Calixte n’était pas une princesse, malheureusement pour elle mais surtout car le vice avait depuis bien longtemps envahit chaque parcelle de son corps ravagé par les années à supporter les écarts de conduites de son mari et les problèmes de santé de son fils.

Alexander, était son rayon de soleil dans son monde qui s’écroulait petit à petit. Un petit oisillon persécuté par la vie, emprisonné dans une cage dorée, la dispute partait de lui et bien sur de son besoin exacerbé de détruire cette famille selon les mots employés. Mais c’était bien plus que ça, elle avait en découvrant sa nouvelle famille trouvé en ce petit être fragile, un allié. Un frère, la boucle brunette en avait rêvé et il s’était servi lui-même sur un plateau doré. Mais que connaissait-il de la vie mis à part la vue imprenable sur l’immense parc entourant la propriété.  Rien, strictement rien. L’enfant avait été surprise qu’il ne soit pas allé visiter chaque recoin de cet endroit à son sens gigantesque et remplit d’aventure trépidante. C’était alors décidé elle l’avait donc pris sous mon aile, l’aidant à sortir de sa cage, lui ouvrant les portes d’un monde plus grand. Ils avaient  rit cette après-midi là, tellement que la colère de Madame Wheland et la punition qui s’en suivi n’avait pas ternie sa journée de liberté au côté de ce demi-frère ébahit par chaque choses. Il était merveilleux cet Alex et elle l’aimait déjà.

La jolie Wheland remontait les marches du grand escalier avec discrétion lorsqu’elle fusa, langue de vipère. On dit souvent telle mère, telle fille, il n’y a pas de proverbe plus vrai. Amélia, un prénom déjà insupportable a ses oreilles, ça sonnait peste, et plus peste qu’elle il n’y avait pas . Sa demi-sœur, le fruit du l’union du diable et de son père. Comment avaient-ils pu faire un garçon si adorable et une fille si perfide et insupportable ? «Tu écoute aux portes, le démon ? Attend que je le dise à mère…» A ces mots le regard méprisant de la brunette se posa sur elle, et alors que la petite s’apprêtait à s’enfuir, la porte du bureau de monsieur Wheland, enfin son père, se ferma dans un fracas assourdissant CLAC. Les yeux de celle qui avait mis au monde l’antéchrist et la bonté même se leva vers la jeune fille. Madame Wheland, l’affreuse madame Wheland se tenait là, le dos bien droit, les lèvres pincées.  « Toi ! Infâme vermine, tu n’es qu’une petite bâtarde et tu ne fera pas ta loi ici ! Tu vas voir comment on traite les gens comme toi chez les Wheland! » Ses mains agrippèrent les cheveux de l’enfant sous le sourire narquois d’une Amelia plus que conquise et l’obligea sous la douleur à la suivre dans la plus petite chambre du manoir, sa chambre. La matriarche jeta l’enfant sans remord et claqua la porte verrouillant celle-ci d’un tour de main. Le regard hideux et intransigeant de la femme se posa sur son petit corps. Elle savait ce que cela signifiait elle n’allait pas passer un bon quart d’heure… Autant la laisser crever la bouche ouverte.

Elle grandissait la fillette, sous l'oeil sévère d'une belle mère sans émotions à son égard, multipliant les tentatives pour la voir plier, pour la voir courber le dos. Mais rien n'y faisait, même sous la douleur, la fillette serrait les dents. Sa force ? Elle la trouvait dans le visage de son rayon de soleil, Alex, celui qui était aimé. Elle aurait put le haïr de tout son être comme elle haïssait cette femme si destructrice avec elle, mais elle ne pouvait se résoudre à détester celui qui l'aidait à traverser cet enfer, celui qui la guidait, celui qui l'aimait pour deux, pour la matriarche qui lui avait mit un gouffre de répulsion entre elle et lui. «  BATARDE ! » lui hurlait-elle dessus à chaque fois que l'enfant avait l'audace de soutenir son regard. «  CREVE ! OH QUE J'AIMERAIS QUE TU N'AI JAMAIS VU LE JOUR ».

C’est ainsi que passèrent les 4 années suivant la mort de sa mère, aboiements, coups, enfermements, insultes, coups bas et autres sévices ne laissant que des marques psychologiques et le besoin d’une thérapie de toute une vie. Mais il y avait ce petit garçon, ce petit rayon de soleil qui profitant de la haine de sa mère put apprendre à vivre sa vie, la réconfortant un peu dans son malheur.



Livre III : « Nous ne sommes fait que des gens que nous aimons, et rien d’autres »



"Un royaume digne de ce nom ne peut exister sans inégalités entre ses habitants, certains doivent êtres libres d'autres servir, certains règnes d'autres se soumettent. Martin Luther."

Crispant sa mâchoire, pleurant le sort de chaque parcelle de son être, Calixte s'accrocha à l'image du seul pour lequel elle se battait, son frère. Les jours passaient et se ressemblaient, la vie qu'elle menait n'avait rien de rose, les nuances se déclinaient plutôt dans les tons pourpres et noires. Elle aurait aimé ne jamais connaître le jour parfois, elle ne comprenait pas d'où venait cette étincelle de folie qu'elle pouvait voir dans les yeux de sa belle-mère à chaque fois qu'elle la regardait. Chacun de ses regards, chacune de ses violences ressemblaient à une lapidation cruelle sur son être et son innocence ne faisait qu'en être un peu plus altérer.

Les seuls rires qu'elle partageait étaient ceux qu'elle poussait lorsqu'elle se retrouvait avec son second, son frère, son trésor. Au fur et à mesure qu'elle avait grandit, elle avait réussi à se passer d'affection, elle n'en éprouvait plus le besoin, de personne sauf de lui. Il était l'exception, il était SON exception. Elle encaissait les coups et tout les vices que la matriarche lui faisait subir, cette humiliation constante qu'elle avait apprit à surpasser d'un sourire, ce sourire qui signifiait que rien ne l'empêcherait de parvenir à ses fins, jamais. Jusqu’au jour où elle décida d'intégrer l'armée, sa délivrance.


. . .

« Vous êtes intégrée au SHIELD». Alors ça y est, elle y était. Elle, la rejetée, celle qui n'avait jamais eu les faveurs des Wheland, elle avait enfin franchit le début de sa délivrance. Elle aurait été fiere si elle avait été une vraie Wheland. Elle le savait. Mais, au lieu de ça, elle n'en dirait rien... peut-être l'épargnerait-elle seulement de quelques coups mais voilà bien longtemps qu'elle n'y croyait plus, voilà bien longtemps que serrait les dents sous les supplices étaient devenu son quotidien. Peu importait au fond, elle avait la seule chose qui comptait : son frère. Ce lien si unique qui l'unissait à lui, lui donnait parfois l'impression d'être entière, invincible, indomptable. C'est ce qu'elle était, elle ne serait plus jamais le maillon faible d'une chaîne, elle ne serait plus jamais le vilain petit canard... Du moins tant que son frère vivrait auprès d'elle. Il n'y avait rien qu'on lui avait épargné mais ça, elle serait incapable de lui ôté.

Les jours passaient, se ressemblaient et elle pouvait enfin goûter a la vie sans l'épée de damoclès qui pendait au dessus d'elle. Elle voyait bien que les choses étaient différentes entre les murs humides de la carserne, loin de cette fatalité que sa « famille » lui promettait à chaque fois qu'elle rentrait. La pluie de colère se rabattait toujours sur elle, mais elle n'en avait que faire de tout cela. Non la petite fille avait bien grandie et elle avait des aspirations bien plus grande que de se faire battre toute sa vie à cause de la faute de son père. Alors elle était devenue une toute autre personne, plus forte, plus cruelle, une petite peste. Et elle avait réussie rapidement à se hisser aux sommets chez les agents du SHIELD.

house of memories

___



Here's to the crazy ones. The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes. The ones who see things differently. They're not fond of rules.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fear
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Raven, Spencer, Dylan, Jess, Romy, Leigh et Clay
431
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I was lightning before the thunder + Cal   Dim 3 Sep - 12:41

After Genosha

Life goes on
Ce n’est qu’un jeu. Tu le sais, n’est-ce pas ? Une histoire, un cadavre,  ça ne t’a pas suffit, non, bien entendu, tu remets la tête dans la gueule du loup. Ah ! Jolie métaphore que voilà. Tu ne te laisseras pas apprivoiser, sinon, pourquoi accepter maintenant, après autant d’années ? Ca fait combien de temps que tu travailles pour eux ? Deux ans ? Et cette promotion que tu arbore fièrement ? Cette promotion que la petite rousse qui entre dans la pièce convoite ? Non ce qui t’obsède qu’est-ce que c’est Calixte ? Ah tu le sais hein ? Tu te raconte des histoires, tu ne veux plus être cette petite chose faible que l’ont torturait, que l’ont battait. Les coups tu connais. Tu les a supporté toi. Jolene se sent sale, mais toi avec ton sang bleu est tu vraiment propre ? Non, toi ce que tu aimes c’est le mal, c’est la force, c’est la mort. Tu vois, c’est indécent cette histoire.

Il n'y a pas de différence fondamentale entre l'artiste et l'artisan. L'artiste est une élévation de l'artisan. Par la grâce du ciel, en de rares moments de lumière qui sont en deca de sa volonté, l'art fleurit inconsciemment du travail de sa main, mais les connaissances de base de ce travail sont indispensables à tout artiste. C'est la qu'est la source de la production créatrice.
Aucune forme d'art ne peut donner d'émotion s'il ne s'y mêle pas une part de réel. Si infime qu'elle soit, si impalpable, cette allusion, cette parcelle irréductible est comme la clef de l'œuvre. Elle la rend lisible, elle en éclaire le sens, elle ouvre a sa réalité profonde, essentielle, la sensibilité qui est l'intelligence véritable. C’est alors que toute matière peut devenir une œuvre d’art. Que tout support peut devenir une toile vierge ne demandant qu’à devenir entière. L’artiste quand à lui se doit de rendre cette toile des plus belles, des plus magnifiques, des plus envoutantes. Mais bien souvent les artistes sont incompris, car les gens faisant face à cet ouvrage ne peuvent en saisir la subtilité, l’histoire et tout ce qu’elle raconte. Car derrière chaque toile, chaque peinture, chaque écrit, se cache une histoire qui se doit d’être raconté au monde. Vi Veri Veniversum Vivus Vici. Par le pouvoir de la vérité, j’ai de mon vivant, conquis l’univers.

Conquiers l’univers au nom de la vérité, au nom d’une juste cause, au nom de la suprématie de la Maison M, du sang qui coulait dans ses veines. Là était le fardeau que portait fièrement la belle brune qui s’apprêtait à commettre un acte abominable. Elle était une artiste à n’en pas douter, ne faisant que raconter sa propre histoire et celle de ses semblables à qui pourrait la lire. Ses victimes étaient ses toiles, ses œuvres malgré le sang impur qui parcourait doucement leurs veines. Car seule notre Belle arrivait à faire ressortir de la beauté de ces infâmes créatures.

« Laissez-moi partir ! » Le regard de la femme aux allures félines se porta sur la brunnette aux bords des larmes se trouvant devant elle. Ne comprenait donc elle pas qu’elle allait devenir une pièce de sa collection ? Que tout ça était un privilège pour elle ? Que Cal l’avait choisie afin de raconter SON histoire ? Pauvres petits émergés ne comprenant rien à la réalité des choses. Pourtant c’était eux qui vivaient dans un monde ampli de magie, pas elle. Alors pourquoi se cramponnaient-ils à cette fiction ? A toute ses choses superficielles et stupides ? Calixte était intelligente, bien trop intelligente pour comprendre ce besoin. Elle observa sa meilleure amie fermer la porte lentement dans un superbe mouvement théâtrale. Qu’est-ce qu’elle l’aimait cette fille. « Jolene veux-tu installer notre invitée je te pris pendant que je prépare le matériel. » La belle avança vers une table en métal sur laquelle se trouvait une sacoche en cuir noir. « Oh bien sur si elle se débat tu peux lui infliger une blessure ou deux, l’important est de la garder en vie. » elle commença à déballer des instruments tout aussi tranchants les uns que les autres. « Je sais que nous disposons d'un matériel beaucoup plus civilisé, mais j’ai un petit penchant pour ces ustensiles. Ça restera entre nous ? » lacha-t-elle avec un grand sourire.
house of memories

___



Here's to the crazy ones. The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes. The ones who see things differently. They're not fond of rules.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aloe Vera
0 / 50 / 5
1 / 51 / 5
Poppy a le pouvoir d'apaiser les gens en leur enlevant tous sentiments négatifs ou douleurs physiques.
Max, Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur et Jake
220
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I was lightning before the thunder + Cal   Dim 3 Sep - 13:04

SHE. IS. BAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAACK !!!

___

★ Chasing the sun ★
And I know she rise, she rise away. She turns around, she spied a way. Oh I know I'll wait, the sun today and I won't stop, chasing the sun.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Diablo
0 / 50 / 5
1 / 51 / 5
- Téléportation
- Agilité Surhumaine
- Vision Nocturne
Albert, Jessica, Gabriel et Marc
253
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I was lightning before the thunder + Cal   Dim 3 Sep - 13:07



(Re-bienvenue )

___


DON'T YOU WANNA BE A SUPERHERO ?
I don't need you to believe in me, I know how to change my destiny. Sit down, about to rewrite our history. We can change the whole world, gonna take it over, gonna start it over. Don't you know what we could be? A new beginning, fight until we're winning - Simon Curtis, Superhero

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Flash (avant geno)
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Malik/Amélia/Connor/Taïs/Jay/Lauren/Jin/Junno
790
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I was lightning before the thunder + Cal   Dim 3 Sep - 13:59

Re-bienvenue avec ce personnage qui promet
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tattoos
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
Ororo/ Rachel Grey/Peter Quill
310
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I was lightning before the thunder + Cal   Dim 3 Sep - 19:45

Ta fameuse Calixte j'ai trop hâte de la voir en jeu ** . Amuse toi bien avec elle chou ^^
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas S. FrancesHumain modifié
avatar

Dark Past


My Present

Daemons
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
La maîtrise des 5 éléments : -L'énergie -L'eau -L'air -La terre -Le feu
Seulement il ne maîtrise pas ses pouvoirs.

Loki Odinson - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts
1829
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I was lightning before the thunder + Cal   Dim 3 Sep - 19:55

Re bienvenue sur le forum ;)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Hunter
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
Il a la classe. Et il est britannique.
Esther, Elsa, Sam, Brian & Robbie
163
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I was lightning before the thunder + Cal   Dim 3 Sep - 21:25

Salut toi!
Comment qu'elle envoie trop du pâté Megan      

Re-bienvenue avec ce super personnage dont on entend parler depuis fort longtemps, et bonne chance pour la fin de ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Aelys CantelaHumain modifié
avatar

Moodybloon
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Chamane :
- Perception extra-sensorielle
- Visions en lien avec le monde des morts et des vivants
- Connaissance très aiguisée des plantes pour filtres et potions.

Vampire
- Force surhumaine
- Guérison rapide des blessures
- Transformation en loup et chauve-souris
- Hypnose des humains sur quelques secondes
- Ne vieillit pas et garde une apparence de jeune femme de 27 ans



- Dépendante à sa soif de sang
- Ne peut affronter le soleil sans une potion particulière
- Aversion des signes religieux et de l'ail
- Peut-être atteinte par l'argent et le bois si son cœur est touché
- Ne peut entrer chez un humain sans y être invité
Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Erica Shaw / Alice Warren / Santana J. Carpenter
267
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I was lightning before the thunder + Cal   Dim 3 Sep - 21:30

Re-bienvenue par iciiiii

Ce personnage a l'air de trop envoyer du lourd, j'ai hâte de la voir ingame

Bon courage pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Wizzky
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Dédoublement/Clonage.
-> A partir de son ombre, il peut créer un clone à son image, son jumeau en quelque sortes. Il vit tant qu'une source de lumière l'éclaire mais s'efface aussitôt que les ténèbres reprennent possession des lieux.
Carol, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
236
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I was lightning before the thunder + Cal   Dim 3 Sep - 23:24

ON VA TOUS MOURIR
Tous aux abris!

Sinon rebienvenue avec la peste
Courage pour le reste de la fiche.
Hâte de voir ce que tu vas en faire, elle promet déjà

___

I'd climb the highest mountain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Maggie AndrewsHumain modifié
avatar

Pandore
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
Maîtrise la douleur chez les autres. Physique ou Mentale. Par psychique ou toucher
- Peut l'appliquer à plus d'une personne
- Insensible aux pouvoirs de ses frères
Jeannie - Amara
270
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I was lightning before the thunder + Cal   Mar 5 Sep - 10:39

Re-salut toi

___


Clipped wings, I was a broken thing, Had a voice but I could not sing, You would worn me down, You held me down, I struggle to fly now, But there's a scream inside that we all try to hide, We hold on so tight, we cannot deny, it eats us alive, We hold on so tight, but I don't wanna die, no I don't wanna die, I don't wanna die.
I shout it out like a bird set free
Revenir en haut Aller en bas
avatar

X-23
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
-Deux griffes en adamentium rétractables dans chaque main et une griffe à chaque pied.
-Régénération moléculaire très puissant.
-Immunisée contre les maladies et les infections et insensible aux drogues et autres toxines.
-Vieillissement ralenti.
Maria, Casey, Pietro, Lydia, Elijah, Maddie et Clary
819
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I was lightning before the thunder + Cal   Mar 5 Sep - 13:37

Pas elleeeeeeee Tous aux abriiiiiiis

Rebienvenue à la maison ma choute! Elle sera trop géniale

___



- And what are you gonna do If the person that you thought you were is not the person you knew?-
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1582
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I was lightning before the thunder + Cal   Mar 12 Sep - 21:19

FÉLICITATIONS

you are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!




Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler! Essaie de faire un petit résumé de ton personnage dans la partie prévue à cet effet pour faciliter l'échange d'idées. Si tu es un peu perdu n'hésite pas à faire un tour dans la partie I need a hero. Si tu souhaites t'inscrire au loto du RP, tu n'as qu'à t'inscrire! Un partenaire et un sujet te seront donnés! Tu peux aussi créer un scénario. Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur House of M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
 
I was lightning before the thunder + Cal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moteur Thunder Tiger Pro 28 Problème Réglage
» [Maquette de fan] Little Thunder Mountain (projet)
» Project LighTning... UE
» [Site] Big Thunder Mountain (de retour!)
» [JEU : FPSece] THUNDER FORCE V : Jeu D'avion Futuriste [Payant]*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: BASE DE DONNEES :: LE REGISTRE :: Fiches validées-
Sauter vers: