Partagez | 
 

 Ready to lose ? w. Scott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Ready to lose ? w. Scott   Lun 2 Mai - 15:49



Ready to lose ?
scott & gamora

Quelques jours seulement s’étaient écoulés depuis que Gamora avait surpris sa meilleure amie avec un joli coquard qu’elle devait à Summers. Sur le coup, la colère avait pris le dessus et elle avait bien failli l’envoyer un tapis ; seule l’intervention de Jean avait évité à leur camarade un bleu similaire. Mais si elle avait fait bonne figure devant la jeune femme, Gamora n’avait toujours pas eu sa revanche sur Summers et elle brûlait d’envie d’y mettre un terme. Vengeance… Le mot était sans doute un peu fort. Elle voulait surtout lui rendre la correction qu’elle lui devait après avoir amoché son amie. Elle lui en voulait d’autant plus que, en tant qu’agent de la garde rouge, il aurait du savoir gérer ses coups, quelle que soit la situation dans laquelle Jean l’avait mis. Il avait donc manqué à ses devoirs et son entrainement aurait du être largement plus approfondi, ce que Gamora se chargeait de corriger avec grand bonheur.

Cela faisait donc quelques temps qu’elle prenait un malin plaisir à blinder le jeune homme à chaque fois qu’elle le croisait dans un couloir. Elle l’avait prévenu, d’ailleurs. Elle ne le laisserait pas s’en tirer aussi facilement… Et puis elle devait avouer que c’était assez plaisant. Ca l’aidait à se défouler de toutes les frustrations de sa journée d’une manière tout à fait divertissante. Ce n’était parfois pas grande chose ; un coup de coude dans les côtes, un pied qui dépassait pour le faire trébucher ou un ton glacial à chaque fois qu’elle devait s’adresser à lui. Elle n’utilisait, dans ces cas là, que des mots très courts, comme si cela l’exténuait de parler à quelqu’un comme lui. Gamora excellait dans l’art d’emmerder les gens, il fallait bien lui accorder cela.

La fin de la journée touchait à sa fin lorsqu’elle débarqua dans l’une des salles d’entrainement qu’elle pensait inutilisée dans l’optique de parfaire ses coups. Cette fois-ci, elle n’avait pas croisé son garde préféré… Dommage. Elle devrait se défouler sur les mannequins. Elle venait tout juste de tirer la porte de la salle et s’apprêtait à déposer son sac à l’entrée lorsqu’une silhouette familière attira son attention au centre de la salle. D’abord surprise, ce fut un rictus moqueur qui vint éclairer ses lèvres lorsqu’elle se rendit compte de l’identité de l’homme. « Summers ! Tu viens t’entrainer ? Mieux vaut tard que jamais, pas vrai ? Si tu veux, je peux t’aider à retenir tes coups. Tu verras, c’est très simple : suffit d’un peu de concentration et d’un poil de volonté ! » glissa-t-elle d’un ton doucereux tandis qu’elle sortait des bandes de gaze de son sac pour en entourer calmement ses poings.

copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Ready to lose ? w. Scott   Lun 2 Mai - 21:45



ready to lose?
Gamora & Scott
║ music theme

“ I will destroy you in the most beautiful way possible.
And when I leave you will finally understand, why storms are named after people. „

La semaine avait été longue aussi bien physiquement que mentalement. Les évènements s’étaient enchainés et les rumeurs aussi. Bon, elles n’étaient pas toutes que des rumeurs mais sachant que Jean avait malheureusement été suspendu pendant deux jours, les gens n’avaient pas eu la véritable version des faits tout de suite. Quant à toi, tu avais tenté de faire profil bas. Filant à travers les couloirs et les missions tu avais été sujet des regards noirs de Gamora les premiers jours. Puis ça avait été des petites vengeances froides, des coups bas comme elle savait les faire.

Tu n’avais pas pensé que les mots de Jean résonneraient aussi vrais mais la vipère n’avait pas cessé même après quelques jours. Tu savais où tout cela allait vous mener et éventuellement des comptes allaient besoin d’être réglés. Tu ne comptais pas la laisser te dicter ta conduite quand des accidents arrivaient. Entre vous deux, tu ne pensais certainement pas être celui avec le moins de contrôle.

Et si ton heure de prédilection pour frapper dans un punching-ball et te détendre les nerfs était le matin avant que les gens normaux soient réveillés, c’était maintenant, en cette fin de soirée que tu avais décidé de mettre un terme à tout ça. Au dernier coup de coude que t’avais filé Gamora tu étais parvenu à glisser un papier dans la veste de Gamora pour lui indiquer le lieu et l’heure où tout devrait enfin se finir. Tu étais déjà dans la salle depuis une bonne vingtaine de minutes quand finalement Whoberi apparut dans l’encadrement de la porte. Tu savais que la blague allait commencer dès le début… Et tu ne t’étais pas trompé. « Summers ! Tu viens t’entrainer ? Mieux vaut tard que jamais, pas vrai ? Si tu veux, je peux t’aider à retenir tes coups. Tu verras, c’est très simple : suffit d’un peu de concentration et d’un poil de volonté » Tu roulas les yeux au ciel. Le plus dur n’allait pas être ses coups mais de l’écouter bavasser… Baissant le volume de la musique que tu avais mise dans la salle, tu finis par te redresser « Quand t’auras finis de causer, tu pourras peut-être commencer à te bouger, tu dois encore t’échauffer… »  Utilisant le banc pour commencer une série d’étirement, tu continuais « Faudrait être fou pour vouloir obtenir de tes conseils ».

Pour l’instant tu ne ressentais aucune colère vraiment en toi, aucune raison pour laquelle tu devrais engager le combat. Vous pouviez encore toujours s’expliquer. Te tournant pour l’avoir dans ton champ de vision, tu décidais de commencer. « Tu sais que ce qui est arrivé à Jean était un accident, je te l’ai dit et Jean te l’a sans doute dit aussi ! Jamais j’aurais fait exprès de la blessée elle ou quiconque d’autre ici. » Mais si ce vent de négociation tournait au vinaigre, tu te disais qu’il y avait toujours des exceptions à la règle.  

By Phantasmagoria
Couleur de Scott : #006666

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Ready to lose ? w. Scott   Lun 23 Mai - 11:28



Ready to lose ?
scott & gamora

Gamora savait qu’à peine cette porte passée, elle sentirait l’agacement et la colère prendre possession d’elle. Le simple fait de voir la tronche de Scott face à elle la mettait hors d’elle. Le visage de Jean lui revenait toujours en mémoire ; sa joue tuméfiée mettrait des jours avant de s’effacer et l’idée que son amie en porte la trace si longtemps la fit bouillonner. D’autant plus qu’elle avait été exclue à cause de lui… Pour un membre de la garde rouge, c’était toujours une honte et une déception d’être mis à l’écart. En tout cas, c’était ainsi que Gamora le ressentait et elle était certaine que son amie était dans le même cas. Les deux jeunes femmes avaient besoin d’action : enfermez un lion en cage et il n’en ressortira jamais rien de bon.

D’apparence, Gamora semblait parfaitement calme mais elle prenait un malin plaisir à prendre tout son temps pour s’équiper. Les bandes de gaze qu’elle enroula autour de ses doigts ne laissaient aucun doute à ce qu’elle prévoyait pour Scott : elle prenait juste soin de ne pas trop s’abîmer. Frapper un collègue ? Ouaih, c’était carrément son genre. Suffisait de pas laisser de traces pour ne pas se faire prendre. Et puis ca lui remettrait les idées en place à Summers… Tout en l’aidant à se départir un peu de ses ondes négatives. « Quand t’auras finis de causer, tu pourras peut-être commencer à te bouger, tu dois encore t’échauffer… » La jeune femme étira ses bras en avant en faisant craquer les os de ses doigts. « T’inquiète pas, je suis prévoyante. Pas besoin de beaucoup d’échauffement pour m’occuper de toi. » Elle palabrait beaucoup, mais c’était aussi parce qu’elle avait confiance en ses capacités. Gamora faisait parti des meilleures recrues de la garde et au combat au corps à corps, elle excellait. Scott, malgré sa stature imposante, ne lui faisait pas peur. « Faudrait être fou pour vouloir obtenir de tes conseils. » La jeune femme pencha la tête sur le côté, l’air amusé, tandis qu’elle faisait rouler son cou pour détendre les muscles. « C’est peut-être pour ça que tu te contrôles pas. Un peu d’humilité, ça fait pas de mal. » La jeune femme fit quelques pas dans sa direction pour se retrouver au centre de la salle. Summers était encore beaucoup trop calme à son goût. Est-ce qu’il ne la prenait pas au sérieux ? Cette idée l’enragea davantage et elle serra les poings, prêt à frapper au moindre moment. Ce petit con allait voir si elle déconnait. Son stoïcisme lui foutait les nerfs. « Je m’en tape de savoir si tu l’as fait exprès ou non. Tout ce que je sais c’est qu’elle a un bleu sur la moitié de la face et une exclusion de deux jours parce que tu sais pas retenir tes coups. Ca, t’aurais du le faire exprès. Si tu sais pas contrôler tes coups lors d’un entrainement avec une collègue, ca se passera comment la prochaine fois ? Tu vas frapper l’un d’entre nous au lieu d’un déviant parce que tu sais pas viser ? Tu manques carrément d’entrainement. T’es à la ramasse. Mais t’inquiète pas, » fit-il avec un mauvais sourire, « je peux arranger ça. » Et elle frappa la première, visant son estomac d’un coup de poing avec l’élan suffisant pour lui couper le souffle.

copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Ready to lose ? w. Scott   Lun 23 Mai - 14:59



ready to lose?
Gamora & Scott
║ music theme

“ I will destroy you in the most beautiful way possible.
And when I leave you will finally understand, why storms are named after people. „

Décidemment tu te demandais si elle compter se battre un jour. Toutes ces préparations étaient beaucoup trop lentes à ton goût et te paraissaient complètement inutiles. Si elle voulait te déstabiliser, elle devait savoir que tu avais vu pire. Ce qui serait vraiment important serait le résultat de votre petit tête à tête. Ou devrais-tu plutôt dire, poings à poings… Elle pouvait avoir des longs discours et une attitude qui, clairement ne reflétait en rien le professionnalisme demandé à la Garde, mais tu la trouvais encore plus imprudente de ne pas prendre l’échauffement avec plus de sérieux. Si à la fin de votre réglage de compte, tu gagnais pour cause de claquage, elle n’allait pas devoir se plaindre. Elle avait le sang chaud et certainement une bonne frappe mais niveau sécurité, elle avait besoin d’un sacré recadrage.

Te redressant de tes étirements, tu continuais de la toiser avec un regard mauvais. Elle pouvait continuer de sourire, toujours sourire, mais tu n’étais pas du genre à te laisser faire. « C’est peut-être pour ça que tu te contrôles pas. Un peu d’humilité, ça ne fait pas de mal. » « Ah ! Parce que tu connais la définition de ce mot ? Tu devrais peut-être appliquer ce que tu prêches pour une fois, ça te changerait ! » Au fur et à mesure que tes pas te menait au centre de la salle, là où quelques jours auparavant tu t’étais entrainé avec Jean, tu sentais que ta respiration se faisait plus ralentie, tes sens étaient plus en alerte. Concentré, tu gardais ton calme, bien qu’une énergie nouvelle se diffusant dans ton corps te rendait presque euphorique à l’idée des rushs d’adrénaline à venir.

En apparence, tes yeux étaient toujours calmes, tes poings desserrés, ton souffle régulier… Tu savais que la décontraction que tu avais commençait à faire enrager Gamora. C’était le genre de self-control qu’elle n’aurait sans doute jamais. C’était ce qui faisait de toi une tête et elle, les biceps. Tu étais même certain que Jean n’était qu’une excuse pour elle, qu’une excuse pour déclencher un combat et se sentir mieux. Peut-être que les missions de la Garde étaient trop cadrées pour elle : elle avait besoin de se mesurer à quelqu’un qui pour une fois, n’abandonnerait pas aussi vite et lui donnerait du fil à retordre. « Si tu sais pas contrôler tes coups lors d’un entrainement avec une collègue, ça se passera comment la prochaine fois ? Tu vas frapper l’un d’entre nous au lieu d’un déviant parce que tu sais pas viser ? » Tu haussais un sourcil. Vous aviez chacun vos spécialité. Si tu savais que Gamora avait un certain style au combat rapproché, le tir de distance était justement ton point fort. Tu ne manquais jamais ta cible ; tu avais l’œil pour ça. « Tu manques carrément d’entrainement. T’es à la ramasse. Mais t’inquiète pas, je peux arranger ça. » Tu n’eus pas le temps de puiser dans cette rage qui commençait à monter que déjà Gamora balançait le premier coup.

Le temps était trop court pour te dégager sur le côté alors avançant dans le coup, tu le bloquas avant de riposter visant les côtes. La vitesse des coups était plus élevée que celle lors de l’entraînement mais tu ne t’en plaignais pas. Concentré sur tes esquives, tes ripostes, tes coups, tu n’avais certainement pas fait a même erreur qu’avec Jean. Loin de te faire prendre à ton propre jeu et de faire attention à ne pas toucher ton adversaire, tes coups étaient francs et puissants, ratant ta cible aussi souvent que tu la touchais. Si Gamora avait l’avantage de la vitesse, tu étais familier avec les genres de coups et de combos qu’elle enchaînait, les ayant déjà vus sur Jean. C’était d’ailleurs cette dernière qui t’avais dit qu’elles s’étaient entraînées ensemble. Tu ne savais pas si tout cela était la signature de l’une ou de l’autre mais tu avais rapidement reconnu les enchaînements.
Tandis que ton côté gauche brûlait d’avoir encaisser un nouveau coup de la part de Gamora, tu profitais qu’elle plonge une fois de plus en avant pour lui faire perdre l’équilibre. Elle profita de la vitesse de la chute pour se rattraper, te fauchant les pieds au passage. L’impact de la chute te coupa le souffle. Roulant sur le côté, tu évitais un nouveau coup. Remontant rapidement sur tes pieds, tu ne pus t’empêcher de sourire. Le combat était intéressant et tu sentais que l’adrénaline te rendait extatique. La raison de ce combat était peut-être bête comme chou et le fait te battre pour te battre ne te plaisait pas, mais tu devais admettre que tu appréciais l’effort. D’un pas en avant, tu t’apprêtais à lui porter un nouveau coup lorsqu’elle se décala sur le côté. Il s’agissait exactement de ce que tu attendais pour que, dans l’élan de ton mouvement, tu tournes sur toi, lui assénant une bousculade dans le dos la faisant tomber vers l’avant… « Alors ça y est, tu prends ton pied ? Tu te sens mieux ? »

By Phantasmagoria
Couleur de Scott : #006666

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Ready to lose ? w. Scott   Mer 15 Juin - 21:04



Ready to lose ?
scott & gamora

La rage qui était lentement montée en elle avait finit de la dévorer lorsque Gamora s'était jetée tête baissée dans le combat. Leurs mots vifs et tranchants n'étaient qu'une excuse pour laisser les coups parler à leur place. La jeune femme lui tenait une rancoeur tenace, aigre et vile, et cela lui suffisait comme raison pour vouloir lui refaire le portrait. Elle n'était pas du genre à retourner un problème dans sa tête jusqu'à ce que celui-ci l'empêche de dormir. Non, elle, ce qu'elle aimait, c'était le concret. L'instantané. La rapidité et la facilité d'un règlement de compte à l'ancienne. Quoi que si elle devait se l'avouer, la garde appréciait tout autant de venger sa meilleure amie que de rabattre le caquet à Scott Summers. Ce mec lui sortait déjà par les trous de nez bien avant qu'il ne recolore la joue de Jean et son geste n'avait fait que la convaincre qu'il méritait une bonne raclée. D'une pierre deux coups, comme on dit. Elle calmait ses nerfs qu'il aiguisait à longueur de journée et elle lavait l'affront que le garde avait fait à la rouquine. Quelle merveilleuse journée.

D'autant plus merveilleuse que Scott était un combattant hors pair. Il n'avait certes pas le choix en faisant parti de la garde, mais c'était agréable de se battre enfin contre quelqu'un de sa taille et pas contre l'un de ces citoyens qui se mettait à pleurnicher dès qu'ils levaient la main sur eux. Les mouvements et les esquives de l'homme étaient beaucoup plus maîtrisés et efficaces, la mettant plus d'une fois dans une situation délicate. Malgré la brutalité de leurs coups, Gamora jubilait. L'adrénaline coulait à une vitesse folle dans ses veines et la rendait tout aussi extatique que l'idée de battre Scott à son petit jeu. Elle testait d'abord ses réflexes, ses connaissances et ses aptitudes, jouant de lui et des coups qu'ils s'échangeaient afin d'apprendre ses propres habitudes de combat. Gamora, elle, enchaînait les coups à grande vitesse pour ne pas lui laisser le temps de réfléchir ou de prévoir ses prochains mouvements. Scott, c'était différent - son calme relatif lui permettait de parer plus facilement ses poings et ses tacles comme si elle n'était qu'une débutante. Et très franchement, ca mettait la jeune femme hors d'elle. Quoi de mieux que la colère pour nourrir sa force ? Un dernier coup dans le dos la fit tomber vers l'avant, manquant de la faire s'écrouler sur le sol. La garde vira sa jambe en arc de cercle pour se retenir et faire demi-tour, offrant à Scott un visage rongé par l'effort et la jubilation. « Alors ça y est, tu prends ton pied ? Tu te sens mieux ? » « T'as pas idée. C'est le meilleur moment de ma semaine. Et toi, Summers ? Ca te fait pas du bien de sortir un peu de ton image de gentil garçon modèle ? »  Summers l'homme parfait, calme, maîtrisé et bien rangé sous tous les rapports, ce qu'elle avait pu le détester dès que ses yeux s'étaient posés sur lui. Il incarnait tout ce qui l'insupportait. Son sourire se rangea pour laisser place à une colère plus froide. Fini de jouer, maintenant. La jeune femme profita de son avantage, la vitesse, et asséna une série de coups pas très puissants, mais suffisants pour accaparer l'attention de Scott. Ses pieds se déplaçaient en même temps qu'elle, jouant une danse dangereuse. Lorsqu'elle fut certaine que son angle de tir était le bon, elle lança son poing en direction du menton de Scott... Aisément paré par le garde. Mais c'était ce qu'elle voulait. Gamora pencha ses hanches de l'autre côté, emportant le bras de Scott pour le déséquilibrer et profita de cet instant d'ouverture pour frapper violemment son estomac de son pied. L'homme se courba en deux sous le rictus de la garde qui profita de l'instant pour reprendre sa respiration.  « C'est marrant, j'ai presque cru que tu pourrais faire le poids. » La jeune femme releva ses cheveux trempés sur son front. Prostré ainsi, l'homme lui offrait un parfait angle de tir. Ce serait dommage de le laisser à l'abandon. Son poing s'écrasa à son tour sur la joue de Scott, à l'endroit exact où il avait frappé sa meilleure amie quelques temps plus tôt. D'ici quelques minutes, il serait lui aussi paré d'une large tache bleue.  « Comme ça, vous êtes quittes. Oh t'inquiète pas, ca durera moins longtemps qu'elle, j'ai pris soin de ton visage. Ca risque de faire un peu plus mal par contre. Un léger changement d'angle et ce sont les nerfs qui prennent plutôt que les veines... »

copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Ready to lose ? w. Scott   Sam 18 Juin - 14:23



ready to lose?
Gamora & Scott
║ music theme

“ I will destroy you in the most beautiful way possible.
And when I leave you will finally understand, why storms are named after people. „

Les jeux de jambes et de poings qui prenaient ta direction étaient nombreux. Atteignant parfois leur cible, tu étais trop occupé à préparer le prochain assaut pour prêter attention aux réactions de ton corps lorsqu’il rentrait en contact la force de Gamora. Parvenant à la faire basculer en avant, elle se rattrapa d’un mouvement ample. C’était la première fois depuis le début du combat que l’écart s’était un minimum creusé, te permettant d’évaluer les réactions sur son visage. Tu n’avais jamais vu Gamora sourire une seule fois depuis que tu étais ici et tu te doutais bien qu’il en fallait plus que sa petite vie à la Garde Rouge pour lui en arracher un. Mais alors là, tu l’avais vu venir de loin celui-là. Elle ne te l’aurait pas montré, tu l’aurais deviné. Elle jubilait ! ❛ T'as pas idée. C'est le meilleur moment de ma semaine. ❜ Tu grommelais d’une voix sarcastique avec un air antipathique. ❛ Oh ── arrête, tu vas me faire rougir. ❜ Elle continua sur le même ton. ❛ Et toi, Summers ? Ca te fait pas du bien de sortir un peu de ton image de gentil garçon modèle ? ❜ Tu souriais, amusé par cette image qu’elle avait de toi. Un modèle ? Certainement. Tu espérais bien. Un gentil garçon… Haha, elle n’avait encore rien vu. Elle ne te connaissait pas, elle ne connaissait rien de ta vie, de ta manière de pensée, de ce qui aurait pu arriver ou ne pas arriver dans ta vie. Alors oui, peut-être qu’en effet l’image du gentil garçon modèle traînait dans les couloirs du QG, dans les esprits de quelques gardes ici. Tu étais là depuis longtemps et quand il s’agissait d’agir en mission, tu ne voyais pas d’autres alternatives que de tout analyser sérieusement. Le truc que tu avais appris au fil des années, c’était d’agir d’obéir aux ordres qui t’étaient donnés tout en respectant un tant soit peu ton ordre moral. Le tout, c’était de ne pas se faire attraper. Alors si cette image de boy scout te collait toujours, c’était que tu faisais les choses correctement. Tu te moquais bien de ce qu’elle ou les autres pouvaient dire, quitte à en profiter. Si ça pouvait t’empêcher des mauvaises rencontres, tu étais preneur. Mais apparemment cet effet de répulsion anti-insectes n’avait pas marché aujourd’hui. ❛ T’as pas idée ! A chaque fois que tu touches le sol, c’est comme si c’était Noël avant l’heure. ❜ Finalement, le sourire ne se lu plus sur son visage et elle chargea de plus belle.

L’assaut était rapide, portant de multiples coups sans qu’ils parviennent à leur but. Inconsciemment tu compris rapidement le rythme dans lequel elle s’était figée pour envoyer ses coups. Tu trouvais ça suspect. De ce que tu avais pu remarquer depuis le début de votre danse sans retenus, tu savais qu’elle préparait quelque chose. Et au moment où elle t’envoya un poing au visage, tu remarquais ton erreur. Au lieu de te déplacer pour l’éviter, tu parais, laissant Gamora t’attraper par le bras avant de te couper le souffle d’une violente offensive dans l’estomac. Tu te pliais en deux, essayant désespérément de ramener de l’oxygène dans tes poumons. Ton esprit luttant pour retrouver un sens dans les pensées qui t’assaillaient, tu ne parvins pas à comprendre que des bribes de ce qu’elle voulait te sortir. Alors que tes poumons commençaient tout juste à retrouver leur façon de s’oxygéner, un second choc secoua ton corps. Cette fois-ci elle avait visé la joue. La puissance du coup t’envoya tituber sur quelques pas, tandis que tu laissais échapper un grognement de douleur. Tu ne parvenais plus à ressentir quoi que ce soit sur le côté droit de ton visage. Parce que tu savais que tu avais l’habitude de serrer les dents dans ce genre de situation – pas le premier coup que tu te recevais – tu te doutais que tu faisais la même chose pour tenter de maîtriser la douleur. Bizarrement, rien ne répondait. Tu tentais de jurer mais les sons qui sortaient de ton souffle n'avaient aucun sens. Ton oreille non assourdie par le coup parvient à entendre la presque totalité de ce que t’avais dit Gamora de cette voix qui commençait de plus en plus à te taper sur le système. ❛ Un léger changement d'angle et ce sont les nerfs qui prennent plutôt que les veines... ❜ Mauvaise qu’elle était, elle avait bien pensé. Le choc était semblable à celui qui pouvait t’arriver quand tu cognais maladroitement ton coude contre une porte. Choc électrique, douleur insoutenable et perte temporaire de la réponse de tes mouvements. Mais pas cette fois-ci. Pas quand l’impact avait simplement aveuglé deux de tes sens et non ton envie de régler le compte de ce danger public qui l’ouvrait un peu trop. Tu te demandais si le répit qu’elle te donnait après ces deux coups signifiait que tu avais passé ton tour, qu’elle avait gagné, que le combat s’arrêtait là. Tu avais toujours l’impression d’avoir un marteau qui comptait la mesure toutes les demi-secondes dans ton cerveau mais tu te redressais. ❛ ─ Encore ! ❜ Et cette fois-ci, tu ne te laisserais pas avoir. Tu avais probablement plus de comptes à régler avec elle, qu’elle avec toi. Son excuse de défendre Jean était bidon, elle le savait, ne voulait juste pas l’admettre parce qu’elle avec plus de fierté et plus d’ego que toi. Moins d’honnêteté aussi, certainement, à ne pas en douter.

Tu relançais le premier poing alors qu’elle esquivait tranquillement. Ce coup au visage t’avait ralenti davantage. Tu réessayais, enchaînant plusieurs coups : aucuns ne semblaient satisfaisants. Changeant de tactique, tu attendais le bon moment. Ripostant avec tes poings, tes coudes, tu parvins finalement à te dégager, te retrouvant sur son côté droit. D’un mouvement rapide, tu la crochetais sous le bras droit, l’entraînant au sol. Tu évitais le coup de tête qu’elle tentait de te donner afin de se dégager de ton emprise. Tu étais plus grand, plus lourd, plus fort. Malgré le fait qu’elle tentait de se dégageait tu tenais bon, emprisonnant ses poignets de tes mains. Immobilisée, tu reculais ton poing droit, prêt à lui porter un coup semblable à celui qu’elle t’avait donné. Au moins cette fois-ci elle aurait une bonne raison de t’en vouloir puisqu’il serait délibéré. Tu sentais le sang bouillir dans tes veines, tandis que ta joue te lançait terriblement. Tu te demandais si tu devais laisser ta colère prendre le dessus une bonne fois pour toute et lui régler son compte. Son sourire t’agaçait. Prenant le plus d’élan possible, tu laissais le coup partir avec tout la rage et la colère que tu avais. Mais à la dernière seconde, tu le fis dévier de sa trajectoire et il atterrit sur le côté droit de la gorge de Gamora, frôlant à peine sa peau. D’un geste sec, tu la relâchais avant de te relever. ❛ Tu n’en vaux pas la peine, je perds mon temps avec toi ! ❜ Tu attendais sans grande impatience ses commentaires sur le fait que si j’étais un vrai soldat, j’en aurai profité pour lui rendre ce qu’elle m’avait donné, que si je n’étais pas un lâche, j’aurais réussi à finir le combat. Peut-être que pour elle, son code d’honneur était le nombre de victoire qu’elle enchaînait et le nombre de personnes qu’elle avait réussi à démolir, si ce n’est plus. Pour toi, il résidait bien dans autre chose. Et tu savais que ce combat était insignifiant et sans importance. Il n’avait qu’un seul but. ❛ Admet le ─ Tu ne fais pas ça pour ta copine ─ il est clair qu’elle sait se défendre ─ tu fais ça parce que tu en as envie. Tu cherchais quelqu’un sur qui tomber et il se trouvait que j’étais dans ton périmètre. ❜ Ah, si elle était pas belle la Garde avec son lot d’addicts à l’adrénaline et au bruit des impacts de poings sur les os. Tu t’étais éloigné de ton adversaire, allant chercher une gorgée d’eau dans ta bouteille sur le banc. Effleurant ta joue du bout de tes doigts, tu ne pu t’empêcher de penser à Jean qui avait dû sentir la même douleur quelques jours auparavant. Tu grimaçais à la pulsion électrique qui se dispersa dans ton visage. La s…... , elle t’avait pas manqué. ❛ C’est peut-être une bonne chose que ta meilleure amie ait décidé de m’éviter. Parce que si elle voyait ça, je pense que dans quelques jours, tu te retrouverais ici même, à mordre la poussière. Elle a pas besoin de toi pour régler ses comptes ─ ❜

By Phantasmagoria
Couleur de Scott : #006666

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Ready to lose ? w. Scott   Mer 10 Aoû - 22:26



Ready to lose ?
scott & gamora

Gamora exultait. Elle avait attendu ce combat depuis des jours et la sensation de son poing s'écrasant sur la joue de sa cible n'en était que plus satisfaisant. La force de son coup faisait encore légèrement trembler ses doigts : elle n'y était vraiment pas allé de main morte. La garde avait pris soin de lui transmettre la colère qui bouillonnait en elle. Etrangement, celle-ci ne s'était pas tari. Elle s'était imaginé une vague de soulagement, mais rien. Son coeur battait encore la chamade et l'envie du combat n'avait pas cessé. Mais cela suffirait pour cette fois. La douleur qu'elle lisait dans les pupilles de l'homme serait une récompense suffisante pour la raclée qu'elle venait de lui mettre. Jean méritait au moins ça... Même si rien ne suffirait pour laver l'affront qu'elle avait subi et le manque de technique cuisant de leur collègue. Il n'y avait rien de pire à ses yeux qu'un soldat qui oubliait les rudiments du combat. Gamora se laissait guider par ses sentiments et les effluves de son coeur, mais elle les maîtrisait toujours : elle les façonnait jusqu'à s'en faire une arme, un atout. Elle acceptait ses failles et les modelait pour qu'elles lui serve. Mais Summers... Derrière son masque de calme et de rigueur, elle ne lisait que le manque et la défaillance. Et ça, elle ne l'accepterait jamais. Pas tant que la vie de ses collègues seraient en jeu.

Son coup aurait du être suffisant pour lui paralyser la moitié du visage durant un bon moment et, pourtant, son adversaire se releva plus tôt que prévu. Il se redressa, visiblement avec difficulté, mais la lueur de son regard n'avait fait que s'accroitre. " ─ Encore !" Gamora écarquilla les yeux, prise par défaut. Il voulait encore se battre ? Avec l'état dans lequel elle l'avait mise ? Pour la brune, le combat était déjà terminé. Elle avait eu ce qu'elle voulait et la suite ne l'intéressait plus. Mais Scott n'était pas de son avis et elle eut tout juste le temps de reprendre ses esprits que, déjà, le poing de l'homme filait à nouveau dans sa direction. Il était lent, beaucoup trop lent. Ses nerfs devaient atrocement le faire souffrir. A cette idée, la jeune femme ricana. Elle prenait son temps pour esquiver ses coups et le laissait perdre son souffle. C'en était presque ennuyant. Un peu trop... Au point qu'elle se laissait distraire. En quelques instants, la belle se retrouva au sol. Elle tenta de se dégager d'un coup de tête mais Summers avait repris le dessus et immobilisa ses poignets. Un sourire moqueur se dessina sur ses lèvres. "Joli, Summers. Tu es plus efficace lorsque la colère t'habite. Qu'est-ce que t'attend ?" Son sourcil levé dans un pur geste de provocation, Gamora restait immobile, le jaugeant du regard. Allait-il céder ? Elle sentait l'agaçement qu'elle provoquait en lui et cela la faisait jubiler. "Où est passé le stoïque Scott ?" demanda-t-elle, sa lèvre se relevant sur un petit rire moqueur. Son souffle était court, ses yeux en alerte. Son poing se leva dans une parfaite réplique de son propre geste. Le coup parti et ses épaules se raidirent ; pourtant, le choc ne vint jamais. Elle sentit tout juste un frôlement sur son cou puis le poids de l'homme qui la quittait lorsqu'il se releva. "Tu n’en vaux pas la peine, je perds mon temps avec toi !" Gamora se redressa sur ses coudes et le fixait avec un air de joie et de dégoût. "Je n'attendais rien de moins de ta part," lâcha-t-elle, dédaigneuse. Avait-il seulement le courage de terminer ses combats quand il se battait à forces égales ? "Admet le ─ Tu ne fais pas ça pour ta copine ─ il est clair qu’elle sait se défendre ─ tu fais ça parce que tu en as envie. Tu cherchais quelqu’un sur qui tomber et il se trouvait que j’étais dans ton périmètre." "Ouaih, j'en avais envie. Carrément. J'avais envie de me passer les nerfs après t'avoir vu la frapper sans demi-mesure." Elle le suivit du regard, étudiant la façon dont il caressait sa joue. Lui aussi connaîtrait la même douleur, désormais. Cela la confortait un peu - juste un peu. La garde savait qu'elle devrait apprendre à laisser le temps calmer sa colère. "C’est peut-être une bonne chose que ta meilleure amie ait décidé de m’éviter. Parce que si elle voyait ça, je pense que dans quelques jours, tu te retrouverais ici même, à mordre la poussière. Elle a pas besoin de toi pour régler ses comptes ─ " D'une inflexion rapide, Gamora remonta sur ses pieds et se détourna de lui. Elle roula des épaules et délia ses muscles avant d'attraper ses affaires d'une main. Lorsqu'elle se retourna, la seule trace de leur combat résidait dans les inspirations un peu trop rapides de sa poitrine. "Tu crois vraiment qu'elle se retournerait contre moi ? Elle est assez grande pour prendre ses propres traditions, mais moi aussi. Tu sembles la juger bien mal. Tu as donc une si piètre opinion d'elle ?" Quittant le coin de la salle, Gamora se rapprocha de lui à pas rapides. "Tu vois, c'est pour ça que je peux pas te voir. Tu crois tout savoir sur tout le monde mais tu ne fais que les rabaisser à ton propre niveau. A plus, Summers. Oublie pas de mettre de la glace sur ta joue." Un dernier regard médisant fut le seul aurevoir qu'elle lui laissa quand elle se détourna pour quitter la pièce.

copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ready to lose ? w. Scott   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ready to lose ? w. Scott
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HD Ready et Blu-Ray : conseils
» Du 1/24 Ready to run
» [Westerfeld, Scott] Uglies - Tome 2: Pretties
» Walter Scott : Un écrivain pour la jeunesse ?
» SCOTT PILGRIM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: