Partagez | 
 

 Grab a beer and drink with me | ft. la bande de flics

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Root
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
• Technopathie.
• Souffre d'Insensibilité Congénitale à la Douleur.

• Excellente dans le domaine de l'informatique, et hackeuse de talent.
• Bonne combattante au corps à corps et à distance.
• Parle le mandarin.
Esther, Elsa, Hunter, Brian & Robbie
232
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Grab a beer and drink with me | ft. la bande de flics   Ven 29 Sep - 23:56


     
       

     


Grab a beer and drink with me

— Francis Freeman, Kristina Aaronovitch & Samantha E. Hardy

« Non madame, vous ne m'avez pas fait perdre mon temps. Au revoir madame. » Reposant son téléphone sur sa base, Sam poussa un profond soupir, avant de porter la main au paquet de M&M's « Quelle perte de temps. » Grogna la trentenaire avant d'enfourner dans sa bouche de qu'elle avait dans la main. Depuis le Festival, tout le monde était devenu totalement hystérique, et les gens passaient leur temps à appeler pour un oui ou pour un non. Dès qu'un chat était coincé dans un arbre, les gens attrapaient leur téléphone pour appeler la police, même si ça n'était clairement pas leur boulot. Et il y avait tellement d'appels certains jours que Sam avait limite l'impression de se transformer en standardiste dès qu'elle approchait à moins de quinze mètres de son bureau. Mais dans la très grande majorité des cas, dès qu'elle décrochait son téléphone pour répondre à un coup de fil qui allait lui faire perdre son temps, c'était pour être obligée d'écouter quelqu'un cracher sur la Garde Rouge. Et Sam détestait de genre d'appels. Parce qu'ils lui rappelaient à quel point elle était tiraillée entre deux directions. D'un côté, elle ne pouvait que les approuver, en témoignait la belle cicatrice qu'elle avait dans le bas du dos, vestige du coup de couteau qu'elle avait reçu alors qu'elle protégeait justement ceux qui étaient au Festival des Gardes. Elle leur avait collé une bonne raclée, et elle en était fière, même si ça l'avait obligée à faire un crochet par l'hôpital dont elle se serait bien passée. Mais de l'autre... de l'autre, son cœur appartenait à une Garde, une belle brune revêche qu'elle avait dans la peau et dont elle aurait été bien incapable de se séparer d'elle. Elle savait qu'elle bossait pour une bande de connards qui passaient le plus clair de leur temps à présent à choper des mecs dans la rue ou chez eux, mais elle s'en foutait royalement. Shaw était sa petite-amie, et elle savait depuis le début ce qu'Erica faisait comme boulot, et ce que ça impliquait. Mais elle s'en cognait, parce qu'entre une bande de ploucs qui l'empêchaient de bosser convenablement sur des vraies affaires et la femme qu'elle aimait... le choix était vite fait.
Regardant sa montre, elle afficha un petit sourire, heureuse de constater qu'elle en avait finit avec ce bordel, et qu'elle pouvait enfin faire un gros doigt à celles et ceux qui essayeraient de l'appeler pour se plaindre parce qu'ils s'étaient cognés le gros orteil sur le pied de leur table basse. Éteignant son ordinateur, elle attrapa sa veste, glissa son portable dans sa poche avant de quitter son bureau. Et alors qu'elle dépassait celui de son collègue, elle s'arrêta avant de se tourner. Francis était assis à son bureau, comme d'habitude, occupé à bosser. Depuis le Festival, son collègue semblait s'être enfermé dans le boulot. Il ne lui semblait pourtant pas que son grand gaillard de collègue était là-bas au moment de l'incident, mais à peu près tout le monde connaissait au moins une personne qui y était. Même si il n'y avait pas vraiment de différence d'âge entre eux, Sam s'était toujours comporté avec Francis comme une maman de substitution. Une maman qui avait passé le plus clair de son temps à essayer de caser son collègue avec son équipier parce qu'elle n'arrivait pas à faire craquer Shaw. Elle avait finit par arrêter, principalement parce qu'elle avait finit à faire sauter la carapace de Shaw, mais aussi parce qu'elle avait passé quelques mois en quarantaine. Entre autres choses. En tout cas, Francis avait l'air de broyer du noir, et Sam n'aimait franchement pas ça.
S'approchant de son bureau discrètement, la flic attrapa le téléphone qu'il avait porté à son oreille, avant de dire « Désolée, mais l'inspecteur Freeman est parti aux toilettes, faudra rappeler demain. » Elle raccrocha sans attendre, et reposa le téléphone sur sa base alors qu'elle s'asseyait sur le coin du bureau « Laisse-moi deviner, c'était encore la mamie qui a encore perdu son chat et qui accuse la Garde de le lui avoir raflé c'est ça? Si elle pensait à déverrouiller sa chatière, la pauvre bête resterait pas bloquée dehors comme les trois dernières fois. » Attrapant son téléphone, elle tapa rapidement un message à l'intention d'Erica, la prévenant qu'elle allait rentrer tard et qu'elle n'avait pas à s'inquiéter si jamais elle venait dormir chez elle plutôt qu'à son boulot, avant de poser sa main sur l'épaule de son collègue « Allez mon grand, bouge tes fesses, ce soir on va se mettre une mine toi et moi. Et discute pas, t'as l'air d'en avoir bien besoin. » Vérifiant rapidement que ses clés se trouvaient bien dans sa poche, elle se releva avant de lancer avec un grand sourire « Et si t'es sage, je te raconterais même un secret. » Elle ponctua sa phrase d'un clin d’œil, avant de se diriger vers l'ascenseur. Francis n'était pas au courant pour sa relation avec Shaw, et même si les deux femmes n'avaient toujours pas la moindre envie de s'épancher plus que nécessaire sur leur relation, l'irlandaise n'allait quand même pas cacher ça à son ami, surtout qu'il l'avait supportée pendant des mois et des mois à parler de la jolie Garde sur qui elle avait flashé.
     MAY


       
Revenir en haut Aller en bas
Francis FreemanHumain modifié
avatar

Ajax
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
Force surhumaine, capacité intuitive.
Vitesse, agilité et résistance à la douleur améliorées.
Wesley, Carol, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
255
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Grab a beer and drink with me | ft. la bande de flics   Mar 3 Oct - 18:35


Grab a beer and drink with me
Samantha, Kristina & Francis
♠ ♣ Broken souls on the city streets fall apart while the city sleeps. Fading hearts of a generation, tired eyes of a desperate nation. Blank stares and empty grins, when did we let darkness in? It's time to light it up again. ♥ ♦

Les dossiers accumulés sur le bureau tenaient dans un équilibre précaire, alors que ses doigts agrippaient les documents présents. La pulpe caressait presque l'encre ayant coulé sur les feuilles blanches alors que ses iris scrutaient les données mentionnées. Un soupir franchissait la barrière de ses lèvres à chaque fois qu'il changeait de dossier, et Francis commençait à en avoir un peu par dessus la tête de ces mondanités et formalités. Depuis l'incident au festival, le patron n'arrêtait pas de leur refourguer encore plus de travail. Francis n'avait pas été présent sur les lieux ce jour là, une enquête de la plus haute importance avait requis son attention. Quand il avait appris la nouvelle, il s'était senti extrêmement mal, allant même jusqu'à s'inquiéter pour Wade avec qui il s'était pris la tête quelques temps auparavant. Entre eux, rien n'allait plus, tout partait en vrille, comme à chaque fois. Dès qu'ils se voyaient, ils s'engueulaient, ils se crachaient leur quatre vérités à la gueule et ça partait carrément en couilles. Toutes ces sensations qui lui tiraillaient les entrailles ne compensaient pas cette peine assourdissante qui lui enserrait la poitrine. Quand il s'agissait de Wade, Francis ne pouvait pas rester de marbre, sans rien dire. Et encore moins laisser ses sentiments prendre le dessus. Ce qui c'était passé entre eux, c'était chouette, vraiment, mais il était défoncé à mort ce soir-là, et c'était presque comme un rêve aux contours effilochés. Il ne s'en rappelait qu'à moitié et même s'il voulait s'accrocher à cela, à lui, à eux, il n'avait pas pu s'y résoudre. Avec tout ce qui était arrivé, il avait eu peur de le perdre pour toujours. Et à présent c'était chose faite. Sa hantise était devenue réalité et à présent, tout s'effondrait entre eux et il n'y avait plus rien à quoi se raccrocher.

Les yeux rivés sur un dossier, lèvres pincées, le flic se concentrait comme il le pouvait entre les appels incessants provenant des autres bureaux et les discussions animées un peu plus loin. Il n'avait pas fait attention à l'heure, et s'il s'y était intéressé, il aurait remarqué qu'il était largement le temps de rentrer chez lui. Malheureusement, il ne se sentait plus chez lui nulle part, et encore moins dans son appartement à la limite du délabré. Autant dire que l'idée de crécher à son bureau lui avait déjà effleuré l'esprit. Enfin, tant qu'il était dans ses papiers, il se fichait un peu de rentrer à l'heure ou bien de faire des heures supplémentaires. Wade ne l'attendait certainement pas, Elie était encore partie chez un pote, et lui n'avait pas la foi de rentrer, tout simplement. Rien de bien palpitant qui le pousserait à reprendre sa vie en main. A la place, il préférait se plonger dans le travail pour oublier ces tracas, et surtout tenter d'étouffer l'amertume qui embaumait dans sa gorge et ces sensations qui parcouraient son corps au passage. Son équipier lui manquait terriblement, et là, il pensait vraiment à un simple partenaire. Une présence, un camarade à ses côtés lors de ses missions. Un gouffre prenait doucement place au creux de sa poitrine, au sein duquel un vent glacial soufflait inlassablement. Il était seul et se sentait seul, et il ne pouvait rien faire. Il y avait bien Sam ou Riley, et même Kris parfois pour faire passer le temps. Mais personne n'illuminerait ses journées comme avait pu le faire Wade. Personne ne pouvait rivaliser avec ce qu'il avait pu lui apporter. Personne.

Perdu dans ses pensées, sa main vint attraper machinalement le combiné qui s'était mis à sonner. Il avait sursauter légèrement, perturbé dans son cheminement de réflexion. Il devait absolument arrêter de penser à Wade, cela lui dériderait déjà le visage en plus de lui alléger le cœur. Lâchant un soupir à fendre l'âme, le blond n'eut même pas le temps de répondre qu'une voix criarde lui vociférait dans son oreille. Il cligna des yeux, passant sa main sur son front comme pour chasser l'agacement provoqué par l'interlocuteur. La voix ne cessa pas un seul instant de se plaindre, sur la Garde Rouge. Il ricana, hurlant dans sa tête pour la énième fois que ce n'était pas son putain de boulot. Malheureusement l'autre n'avait pas vraiment dû comprendre. Le combiné devint plus léger dans sa main, et il ne comprit que trop tard que quelqu'un venait de le lui prendre sous son nez. Fronçant les sourcils, il releva le visage vers Sam, qui se mit à lui trouver une excuse afin qu'il échappe à une énième explication sur la nature de son boulot. Il la remercia silencieusement, mais attendit tout de même qu'elle ait fini avant de hausser un sourcil, les lèvres étirées narquoisement. Aux toilettes, vraiment ? Il ricana alors qu'elle lui demanda si c'était encore la même mégère de Krölik qui avait perdu son chat pour la troisième fois au bout de deux jours et qui pensait que la Garde Rouge était derrière tout cela. Ah non, pas cette fois. Je crois que j'aurai presque préféré que ça soit elle. Il soupira doucement en posant ses mains sur son visage, se frottant les yeux. Il ne s'était pas rendu compte qu'il était vraiment fatigué, en plus de broyer du noir. Super combo. Sam finit par poser sa main sur son épaule et il releva son regard quelque peu voilé par la fatigue, et les pensées sombres, vers elle. Sa collègue sembla s'emballer d'un coup, lui imposant de sortir avec elle pour aller picoler à foison et rentrer beurré comme pas possible. Il ne comprenait pas vraiment où elle venait en venir, ni même pourquoi elle n'avait pas simplement proposé plutôt qu'ordonner. Ou même pourquoi elle n'allait pas embêter l'agent Shaw pour la soirée. Mais il était bien trop claqué pour y faire attention, alors il hocha juste la tête en soupirant. Si tu le dis. Il rangea vite fait ses dossiers dans les tiroirs de son bureau, éteignit son ordinateur et attrapa ses affaires. Francis enfila sa veste et rangea ses clefs et son téléphone dans ses poches. Un secret, carrément hun ? Il sourit doucement en se relevant, suivant Sam qui partait déjà vers le hall du poste de police. Il la rattrapa rapidement. J'espère que tu offres la première tournée quand même, vu que tu me forces à venir avec toi. Il lui lança un regard amusé, rassuré de passer la soirée en bonne compagnie. Broyer du noir faisait partie de ses habitudes dernièrement, mais voir une amie lui ferait le plus grand bien et chasserait le nuage ténébreux qui rôdait autour de son esprit depuis quelques semaines. Et le traitement faisait déjà effet, puisqu'il ne ressentait plus ce goût amer au fond de sa gorge.


Ayaraven


___

I'm a sucker for pain.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar


1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Elle peut manger plein de bonbons dans la journée sans grossir
Alby, Gabriel, Jessica D, Marc, Kurt & Lorna
214
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Grab a beer and drink with me | ft. la bande de flics   Jeu 26 Oct - 21:47


Grab a beer and drink with me
Samantha, Kristina & Francis
♠ ♣ Broken souls on the city streets fall apart while the city sleeps. Fading hearts of a generation, tired eyes of a desperate nation. Blank stares and empty grins, when did we let darkness in? It's time to light it up again. ♥ ♦

Elle laisse retomber sa tête en arrière en poussant un soupir exagéré. Elle en a marre, de taper des rapports. Les mots qu’elle tape sur le clavier ont l’air d’être vide de sens. C’est toujours la même chose à la longue. Elle ne serait pas contre un petit break. Il y a bien deux semaines qu’elle n’est pas sortie. Elle commence à appliquer la routine métro-boulot-dodo et ça ne lui plait pas trop. Elle n’est pas faite pour ça. Elle décide d’aller prendre l’air en repoussant sa chaise. Elle a besoin de sa dose de sucrerie pour continuer. Depuis qu’elle travaille ici, l’entreprise qui fournit le distributeur doit se faire des couilles en or vu tout l’argent qu’elle dépense là-dedans. Une barre chocolatée à son arrivée, une autre deux heures plus tard, et ainsi de suite jusqu’à la fin de la journée où elle ne repart pas sans avoir mis une petite pièce dans le distributeur pour continuer à alimenter son addiction à tout ce qui est sucré. Et aujourd’hui n’échappe pas à la règle. Elle introduit une pièce, attend avec un semblant d’impatience de voir son carburant tomber et en salive d’avance. Elle récupère son bien et mord dedans en se dirigeant vers le bureau où la paperasse l’attend toujours.

Elle aime son job mais il lui tarde de rentrer chez elle pour continuer de regarder l’intégrale de cette série sur les pirates qu’elle a commencé la veille. En streaming. Pas très légal pour une flic mais soyons honnêtes : qui ne le fait pas ? Puis, elle ne fait de mal à personne en faisant ça. Tout ça pour dire qu’elle avait grand hâte de rentrer chez elle pour se mettre sous un plaid avec un pot de glace et regarder tranquillement sa série. Peut-être qu’elle se commanderait une pizza, même. Ouais, c’est un bon plan, ça. Mais pour rentrer chez elle l’esprit tranquille, il faut passer par la case rapport. La partie pas fun du tout de ce job. Elle déteste les rapports. Elle veut en faire des confettis à chaque fois.

Kris se remet au travail tant bien que mal avant de décréter qu’elle en a ras le bol et qu’aller voir ce que font les collègues est bien plus intéressant. Elle s’aventure du côté de Sam et Francis, qu’elle aime bien parce qu’ils sont drôles quand ils discutent comme des potes. Elle s’installe, sans la moindre gêne sur le bureau de Francis en claquant un « SALUT !» comme ça, sans pression et écoute leur conversation. « Ouh, ça va picoler, ce soir !» lance-t-elle avec un grand sourire entendu.  « J’veux toutes les photos dossiers !» Elle a presque un air enfantin quand elle dit ça. Elle s’en fiche bien d’avoir l’air d’une gamine, ça fait des années qu’elle ne s’en formalise plus. Pas de sa faute si les gens ne sont plus capables d’écouter leur côté enfant de temps en temps. Bon, elle, elle l’écoute un peu trop. Surtout quand il s’agit de barbe à papa. Ça, malheureusement… Mais enfin, ce n’est qu’un détail. Elle laisse ses jambes se balancer dans le vide en regardant tour à tour Francis et Sam. « Si vous faites un concours de shot, je parie sur Sam !  Dix dollars, sans hésitation ! » Un petit sourire se dessine sur les lèvres de Kris alors qu’elle hausse un sourcil pour appuyer son propos. « Désolée, je m’incruste mais si je tape un rapport de plus, je vais finir chèvre.»  Elle soupire de façon exagérée pour montrer son ennui profond devant les rapports à taper qui l’attendent.


Ayaraven


___


⋆ All that we have left is burning down
Tonight I need to breathe. There's nobody left but you and me as far as I can tell. The world has gone to Hell and I've been standing here. And Coals Collide streak across the edge. Exploding in the sky, hhere's nobody left.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Grab a beer and drink with me | ft. la bande de flics   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grab a beer and drink with me | ft. la bande de flics
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Castel Beer
» Connaissez vous la "24 Power Drink"
» Beer for my Horses
» My Beer Collection
» Green beer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: EMMANN-
Sauter vers: