Partagez | 
 

 Pour quelques ossements de plus | Maxayayayaya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Pour quelques ossements de plus | Maxayayayaya   Lun 2 Mai - 17:08


Pour quelques ossements de plus

Un samedi soir comme un autre...dans un cimetièreLe soir était tombé depuis de longues heures déjà, il faisait nuit noire, une nuit sans lune et, en ce samedi soir, les villes étaient plutôt animées. Mais ce n'était pas en ville que c'était rendu Gabrielle. C'était par ce genre de nuit noire qu'elle pouvait aller tranquillement chercher des petites choses dans le cimetière pas loin du QG d'HYDRA. Des petites choses, ça signifiait quelques ossements. Elle avait une prière à faire, une demande à adresser aux lwas que ses parents lui avaient appris à connaitre. Née dans la tradition cajun, elle connaissait bien ces choses et elle avait un service à demander, une petite vengeance mesquine pour l'un de ses collègues qui se croyait un vrai Don Juan. Il n'en était rien et ça devenait agaçant à force...

La jolie métisse se trouvait dans le cimetière de Fenyick, une lampe à la main, un sac en bandoulière sur l'épaule, à fouiner parmi les tombes. Elle éclairait chaque pierre pour regarder les noms, en se demandant qui était enterré ici. Des tas de gens, c'était tout simple. Et ce n'était pas vraiment ces tombes solitaires qui l'intéressaient. Non Gabrielle était là pour les caveaux, les fosses communes où on rajoutait chaque personne non-identifiée retrouvée par la police ou les corps que les familles n'avaient pas voulus enterrer convenablement. Là, ça regorgeait d'ossements et personne ne viendrait vérifier qu'il n'en manquait pas. Autant dire que c'était l'endroit idéal pour aller chercher ses petites choses dont elle avait besoin. Un rituel vaudou avait besoin de son matériel précis...

Enfin, elle trouva l'un de ces caveaux pour les célèbres John et Jane Doe, tous ces gens dont on ne connaissait pas l'identité réelle. C'était un peu triste tout de même, ne même pas savoir qui étaient ces gens...Ce n'était pas vraiment son problème, certes, mais tout de même. Elle s'affaira pour forcer l'entrée mais c'était compliqué. Le cadenas n'était pas très vieux, elle s'attendait à ce qu'il soit bien plus vieux et rouillé que ça, il aurait pu se briser facilement dans ses conditions. Mais là ce n'était pas le cas, ce cadenas ne céderait pas sous quelques coups de lampe en métal. Pourquoi ne s'était-elle pas encombré avec une grosse pince monseigneur hein...? Elle s'acharna encore de longues minutes, jusqu'à entendre dans son dos des bruits de pas...Quelqu'un se trouvait là et si c'était le gardien, elle serait bien embêtée...

Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1194
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pour quelques ossements de plus | Maxayayayaya   Lun 16 Mai - 17:28

Ses potes de Saint Magnus avaient prévu une petite soirée et Max avait dû abandonner sa jumelle, son meilleur ami et sa petite copine, l’histoire d’une soirée. Le quatuor était complétement co-dépendant mais depuis que Max se retrouvait tout seul à Saint Magnus, il avait bien dû se faire d’autres amis et il devait avouer que c’était assez sympa de trainer avec eux. Après tout, ces mecs-là étaient tout comme lui : ils n’avaient rien de particulier, et c’était un petit détail qui avait toute son importance. Parce qu’entre son meilleur ami promis à une grande carrière dans le football, sa sœur artiste accomplie et sa copine super intelligente, Max faisait quand même bien office du bouseux de la bande. Il ne s’en plaignait pas, de toute manière il n’y pouvait rien et avait plutôt bien accepté son sort, mais ça lui faisait du bien, pour une fois, de ne pas être le crétin de service. Entre autre avec les mecs de Saint Magnus il pouvait avoir des conversations semi-absurdes dont un exemple ne tardera pas à apparaitre dans ce texte.
Ils avaient trainé au skatepark et avaient bien rigolé, bu quelques bières et faits pas mal d’âneries, mais la soirée touchait à sa fin et Max devait retrouver sa voiture et repartir en direction d’Emmann, où vivait la famille Ezel. Fred, qui était de Fenyick, connaissait la ville comme sa poche et il expliqua à Max comment retrouver le chemin vers sa caisse. Bien entendu, en bon ado de 17 ans, il rajouta pour le plaisir et totalement gratuitement un petit challenge à l’intention de son ami.

« Tu peux couper par le cimetière Ezel, enfin si t’as pas peur. » Fred le regarda en rigolant ce qui eut pour effet de faire arborer un air de défi au visage de Max. Généralement, les challenges, il les relevait sans réfléchir, ce qui lui avait malheureusement valu quelques visites aux urgences ou encore au commissariat. Ce qui était bien avec Max, c’est qu’il ne retenait jamais rien de ses erreurs. Enfin pour sa défense, ce n’était pas couper à travers le cimetière qui allait lui valoir une condamnation ou un pied cassé. Alors il n’hésita pas une seule seconde et répondit du tac au tac : « Vazy j’ai peur de rien moi ! » Il était vrai que Max n’avait pas la frousse facilement et ce n’était pas une ballade dans un cimetière by night qui lui ferait faire des cauchemars. Entre autre, le jeune homme dormait toujours comme un bébé, peu importe ce qu’il pouvait lui arriver. C’était comme ça, il était en pleine croissance et avait besoin de bien 11h de sommeil. Mais Fred pensait tout de même que Max n’avait pas les cojones pour simplement traverser un cimetière. Quoi ? C’était qu’un lieu avec des centaines de morts non ? Bon okay ça faisait un peu froid dans le dos quand même… « Ahaha, moi j’suis comme saint machin là je sais plus qui, j’crois que ce qu’on poste sur snapchat. » (Exemple parfait de conversation semi-absurdes sus-introduites) « Ouais bah comme dis je sais pas qui, qui vivra postera ! Allez à lundi mec. »

Et sur ce le jeune homme grimpa par-dessus le mur du cimetière. Une fois arrivé en haut il se tourna vers ses potes et leur fit un magnifique doigt d’honneur ce qui les fit éclater de rire (la jeunesse). Une fois son effet terminé, Max afficha un énorme sourire satisfait et d’un bond, il entra dans le cimetière.
Il avait fait le beau. Il avait pensé que trainer dans un cimetière au milieu de la nuit, c’était vraiment peanut. Et il n’avait pas peur, ceci dit Max n’était pas non plus super serein. Cela ne l’empêchait cependant pas de faire quelques selfies devant des pierres tombales. Sur les photos, Max faisait des grimaces ridicules et il était plutôt fier de lui, ci bien qu’il posta le tout sur le réseau social. Tiens saint machin là je sais plus qui, tu la vois là la photo sur snapchat ?
Alors qu’il prenait une dernière photo, Max entendit un bruit chelou et il se tourna vers la source de celui-ci. C’est à ce moment-là qu’il remarqua une personne, qu’il pensait être une femme, postée devant un caveau, à trafiquer il-ne-savait-pas-quoi devant la porte du lieu de rpos éternel. Le Ezel resta interdit quelques instants à la regarder sans trop savoir quoi faire. Vous croyez qu’elle pouvait être un genre de zombie ? On disait quoi à un zombie ?

« Salut. » C’était le premier truc qui lui avait passé par la tête. Après tous les zombies avaient peut être eux aussi un sens de la politesse non ? Quoiqu’il en était, Max était toujours planté là comme un con à plisser des yeux devant la scène qu’il avait devant lui. Il essayait d’en comprendre les détails, et franchement ce qu’il voyait n’amenait qu’à une conclusion. Les yeux toujours plissés, un air un peu abruti, le jeune homme, toujours immobile, demanda. « Vous êtes pas en train de forcer l’entrer d’un… caveau là ? » Ca en avait tout l’air en tout cas. Même à cette idée, Max n’avait cependant toujours pas peur. C’était même tout le contraire. Un énorme sourire vint se peindre sur son visage tandis qu’il poursuivait avec des grands gestes des bras, ce qui marquait clairement son enthousiasme. « Non parce que ca serait génialement énorme quoi ! Super freaky, mais énorme ! »

Le pourquoi du comment de l’action de cette nana n’était pas la priorité du jeune homme. Les autres n’allaient jamais le croire quand il leur raconterait cette histoire quoi. Une pilleuse de tombe ! Il venait de prendre un flagrant délit une putain de pilleuse de tombe !

___


LINE OF FIRE

Convince yourself to be someone else and hold back from the world your lack of confidence. What you choose to believe in dictates your rise or fall.  ©️shinouh

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Pour quelques ossements de plus | Maxayayayaya   Ven 20 Mai - 12:48


Pour quelques ossements de plus

un samedi soir comme un autre...dans un cimetière La vaudou s'acharnait autant qu'elle pouvait sur le cadenas du caveau, il ne voulait pas céder et ça commençait à énerver la métisse fortement. Elle tirait dessus, tapait dessus avec une pierre trouvée là, elle tentait tout ce qu'elle pouvait. Puis elle entendit les pas derrière elle, elle se figea sans savoir quoi faire, priant pour que ce ne soit pas l'un des gardiens du cimetière. Elle ne saurait pas expliquer comment elle s'était retrouvée au poste de police au milieu de la nuit pour violation de sépulture à ses supérieurs d'HYDRA. Elle allait être dans la merde, ça c'était sûr et certain...Mais non. La personne dans son dos n'était pas un gardien du cimetière. Un gardien ne l'aurait certainement pas abordée avec un "salut" innocent, prononcé comme si la situation était tout à fait ordinaire et banale.

Gabrielle était étonnée, elle se retourna lentement vers lui et se releva. C'était un jeune homme a priori, surement un ado qui avait voulu faire le fier et montrer à une bande de gusses qu'il était plus courageux qu'eux et qu'il n'avait pas peur de traverser le cimetière. Elle avait été comme lui à un moment de sa vie, elle comprenait parfaitement ce qu'il pouvait faire ici. Mais elle, elle n'avait jamais craint de traverses un cimetière, c'était même quelque chose de banal dans la famille. Certes, elle n'avait jamais rencontré de personne en train de forcer un caveau. Elle aurait peut-être réagi comme lui, à rester planter là sans savoir quoi faire. Il ne savait probablement pas comment réagir en fait, c'était inattendu comme situation...

Et puis finalement, il se mit à sourire largement, comme si il venait de comprendre quelque chose qui le mettait totalement en joie. Et il énonça à voix hautes cette chose qui semblait le rendre ravi. Gabrielle le regarda avec une drôle de tête, elle ne comprenait pas qu'il soit aussi emballé par cet état de fait. Pourquoi état-il si content d'avoir trouvé une pilleuse de tombes...? C'était quelque chose qu'elle n'arrivait pas à appréhender. Elle avait un air déconfit, pendant quelques minutes, elle le garda. Tout d'un coup, elle se mit en mouvement, allant jusqu'à lui pour l'attraper par le col, avec l'air le plus méchant dont elle était capable.

« Ferme ta grande gueule morveux, si je me fais prendre, je t'en ferai voir de toutes les couleurs, pigé ? » Agressive ? Un peu oui, Gabrielle n'avait pas du tout envie de finir en prison parce qu'il avait attiré du monde avec ses cris de gamins hystériques. Elle le lâcha, son humeur pourrait bien déclencher une petite malédiction, elle ne contrôlait pas encore bien cet aspect de son pouvoir...Après un autre regard féroce, elle retourna s'occuper de son cadenas, ce n'était pas cet importun qui allait l'empêcher de mener à bien sa petite mission personnelle, elle avait besoin de ces os et elle les aurait, même si elle devait assommer ce gamin et le cacher dans le caveau pour y parvenir...Énervée, elle flanqua un coup bien plus fort qu'avant avec une pierre sur le cadenas, qui céda dans un craquement métallique. Elle n'avait plus qu'à ouvrir le caveau et prendre ce dont elle avait besoin, cette nuit pourrait se terminer et si cet ado se calmait, ils se quitteraient rapidement pour ne plus jamais se revoir. Gabrielle espérait vraiment que cet ado la laisserait tranquille...

Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1194
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pour quelques ossements de plus | Maxayayayaya   Dim 5 Juin - 17:03

Max ne comprenait pas pourquoi, parfois, les gens faisaient cette tête-là après qu’il ait dit un truc. Ils avaient toujours un air déconfit, blasé, sidéré. Certes il n’était pas le gars le plus futé de l’univers, mais ce qu’il disait ne devait tout de même pas être aussi stupide que ça… Non ? Bon à vrai dire, plus que l’invraisemblance de ses paroles, c’était surement le ton qu’employait Max qui devait en déstabiliser plus d’un. Il fallait dire qu’il n’avait pas vraiment conscience des choses à faire ou pas selon le contexte dans lequel il se trouvait. Lui se contentait de dire ce qui lui passait par la tête qu’il ait en face de lui une personne louche, dangereuse ou encore complétement tarée. En l’occurrence il ne savait même pas encore dans quelle catégorie classer la femme qu’il admirait à ce moment-là, et il ne se posait même pas la question. Louche, ça c’était sûr, elle l’était. Dangereuse peut-être, mais on n’aurait pas dit au premier abord. Complétement tarée, c’était déjà un peu plus probable vu qu’elle était tout de même en train de forcer l’entrée d’un caveau… Ça devait surement être un ptit indice oui… Mais Max, lui, s’en fichait bien des indices, il n’avait aucun filtre, peu importait la situation. Un gars normal n’aurait surement même pas interrompu Gabrielle dans sa mission à la base, mais bon, voilà, il était jeune et surtout con.
Il avait regardé Gabrielle se ruer sur lui, et ce sans bouger d’un poil. Non seulement elle ne paraissait pas vraiment impressionnante mais en plus il avait du mal à s’imaginer un pilleur de tombe en mode serial killer. Non, clairement ces gens-là si ils pillaient des morts, c’était pour ne pas avoir à régler le sort des vivants. La femme le prit cependant par le col, un air mauvais sur son visage, et elle lui parla pas franchement gentiment.

« Ferme ta grande gueule morveux, si je me fais prendre, je t'en ferai voir de toutes les couleurs, pigé ? » Les sourcils de Max se hissèrent sur son front alors que l’expression de son visage montrait à la fois le choc, la surprise et le peu d’impact qu’avaient eu les paroles de Gabrielle sur lui. Les menaces, c’était pas franchement le genre de trucs qui marchait sur cet adolescent sans limite qu’était Max Ezel. Lui, tout ce qu’il trouva à répondre à cela fut un simple : « Owaw la violence du truc. »

Elle était repartie aussi vite qu’elle était venue, retournant à son méfait et oubliant l’existence même de Max au passage. L’adolescent, lui, resta interdit quelques instants, hésitant entre reprendre son chemin et profiter de cette chance, unique dans une vie, d’avoir pris sur le fait une vraie pilleuse de tombe. Pour couper la poire en deux, il sortit son portable et se dépêcha d’envoyer un texto à Casey, son meilleur ami, à qui il racontait tout, et qui serait assurément dégouté de savoir ce qu’il venait de trouver au bout milieu du cimetière de Fenyick. Oui, bon, en soi, ça ne réglait pas du tout son problème mais quand son meilleur pote, insomniaque, lui renvoya directement un « no shit !? » dégouté et envieux, Max se décida pour ce qui était surement la pire des décisions : rester dans le coin avec cette nana qui lui vendait littéralement du rêve. Alors il rangea son portable dans la poche de son jean et il suivit les pas de la pilleuse de tombe. Il reprit la conversation naturellement là où ils l’avaient laissé comme si il n’y avait eu aucune menace de prononcée un peu plus tôt.

« Non mais au pire… On se prend quoi pour avoir forcé l’entrée d’un caveau ? Quoi ? Une nuit en détention tout au plus ? Bon allez y’a surement une amende avec, j’vous l’accorde. » Pendant qu’il disait cela, elle ouvrait en grand la porte du caveau. Lui regarda le cadenas qui trainait par terre à côté d’une énorme pierre. C’était avec ça qu’elle avait fracassé le truc ? Ca expliquait pourquoi elle faisait tellement de bruit, mais tout de même c’était assez décevant pour une pilleuse de tombe d’utiliser des moyens aussi archaïques. Lui il s’imaginait un pilleur de tombe mi Indiana Jones mi James Bond, avec des gadgets de ouf et tout ! C’était sûr qu’après ça, les pierres ça faisait un peu pouilleux quoi... Non mais il comprenait que les gadgets de James Bond soient pas à la disposition de tous, mais y’avait quand même plein de trucs en grande surface pour péter un cadenas en moins de 10 secondes. D’ailleurs, il fit la remarque, comme si cela n’était pas déjà passé par la tête de Gabrielle… Qui savait, elle était peut être encore plus bête que lui en fait. « Ah ouais, moi j’aurais amené un truc pour ouvrir mais avec une pierre c’est un style aussi. Ceci dit ça doit pas être 100% efficace. Non ? »

Il n’attendit pas la réponse et s’incrusta dans le caveau que venait d’ouvrir Gabrielle. Ca faisait presque froid dans le dos et Max afficha un énorme sourire dû à toute l’excitation de l’interdit qu’il venait de franchir. Bon là, il le savait, il abusait pire que grave, mais il ne pouvait pas laisser passer cette occasion quoi. Puis qui savait ? Peut-être que la nana allait finir par l’accepter dans son coup quand elle verrait qu’il était pire que de la glue. Il verrait bien assez vite et, pour l’instant, il se contenta de regarder partout en éclairant les lieux avec son portable. « Waw comment c’est glauque putain ! » C’était même ultra glauque et il ne serait pas tant occupé à profiter de ce moment de folie, il aurait presque remarqué que ça filait des frissons dans le dos.

___


LINE OF FIRE

Convince yourself to be someone else and hold back from the world your lack of confidence. What you choose to believe in dictates your rise or fall.  ©️shinouh

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Pour quelques ossements de plus | Maxayayayaya   Jeu 16 Juin - 11:19


Pour quelques ossements de plus

un samedi soir comme un autre...dans un cimetièrePourquoi ce gamin était-il ici ? Gabrielle se posa la question dix secondes, avant de "l'attaquer" férocement et de le menacer. Ce qui n'eut absolument aucun effet, au grand désespoir de la femme. Préférant user maintenant d'ignorance que de violence, elle se concentra sur le cadenas qui refermait le caveau commun. Elle le fit céder. Mais dans son dos, elle entendit le môme continuer à discourir, il semblait passionné par tout ce qui se passait sous ses yeux et c'était très dérangeant pour Gabrielle. Bon sang, ce gamin ne pouvait-il pas juste la laisser en paix...? Non apparemment non, il voudrait rester là et voir ce qu'elle ferait, ne s'inquiétant pas des conséquences de ces méfaits ou de la situation dans laquelle il se trouvait. Il avait l'air de se ficher de la punition encourue, comme si il était invincible. Et à cet âge-là, peut-être qu'il l'était après tout, Gabrielle avait été un peu comme ça, elle aussi, quand elle avait eu son âge. Mais elle n'avait jamais suivi une pilleuse de tombe qui l'avait menacée cela dit, elle était inconsciente mais pas au point de rester avec quelqu'un de menaçant et qui ouvrait un cadenas à grands coups de caillasse.

La vaudou commença à avoir envie de fracasser aussi ce jeune inconnu avec la pierre quand il continua ses remarques des plus énervantes à son encontre. Est-ce qu'il se rendait compte qu'elle pouvait être dangereuse ou est-ce qu'il n'en avait simplement rien à foutre ? La question était légitime mais il semblerait que ce gamin n'en ait absolument rien à faire. Elle prendrait peut-être des os frais au lieu de les piquer sur un cadavre depuis longtemps décomposé finalement...Ce môme était totalement inconscient en fait, c'était la seule explication. Ou alors il avait un QI ne dépassant pas les 25. « Espèce de petit crétin, marmonna-t-elle dans ses dents. J'ai pas besoin de tes commentaires morveux, alors tu me fous la paix et tu... » Elle n'eut pas le temps de prononcer le dernier mot de sa phrase que déjà le jeune était entré dans le caveau et éclairait tout avec la lumière de son portable. « ...dégage...acheva-t-elle quand même. » Elle avait vraiment envie de le baffer, jusqu'à ce que mort s'en suive, et de l'enterrer avec les autres cadavres du coin pour que plus personne ne le retrouve jamais. Et que plus personne ne soit jamais embêté par ce gamin.

Il avait pris les devants et ça agaçait encore plus la vaudou, c'était son affaire qu'il était en train de foutre en l'air et il n'avait pas intérêt à contaminer les ossements. En plus, il trouvait juste ça marrant, comme si on pouvait se divertir et se réjouir du fait de profaner un cimetière, c'était du délire et c'était n'importe quoi. Gabrielle entra à son tour et commença à mettre dans son sac quelques os, un crâne notamment, dont elle aurait grand besoin pour son rituel morbide. Il ne pourrait pas comprendre lui, alors elle ne se donna pas la peine d'essayer d'expliquer ce qu'elle faisait ni pourquoi elle faisait ça. Hors de question de partager quoi que ce soit avec lui. Elle remplit son sac et inspecta un peu le caveau, cherchant un nom ou quelque chose, pour voir si quelqu'un viendrait se plaindre que des morceaux manquaient. Mais si personne ne remarquait l'intrusion, personne ne se plaindrait. Elle se tourna de nouveau vers le jeune homme. « C'est pas un endroit pour toi gamin, alors dégage d'ici avant d'avoir de gros ennuis, tu ne sais pas sur qui t'es tombé. Je suis pas juste une pilleuse de tombe, je suis une vaudou, alors si tu ne veux pas un sortilège au cul, arrête de me faire chier. T'as pigé ou je répète ? »

Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1194
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pour quelques ossements de plus | Maxayayayaya   Mer 6 Juil - 17:23

Max en profitait le plus possible avant que l'afro-américaine n'atteigne son point de rupture et se décide à appliquer les nombreuses menaces qu’elle avait déjà proféré. Il n’avait pas forcément envie de s'en prendre plein la tronche surtout qu'il y avait une grande probabilité que cette nana soit maître Kung Fu en plus d’être une pilleuse de tombé. D'où est ce qu'il tirait ses stats ? Des films et de son imagination débordante parce que même si Indiana Jones et Lara Croft étaient des explorateurs badass, ils n’étaient pas des pros en arts martiaux pour autant. Donc oui, avant de se prendre un kick latéral dans la tronche, il allait tirer de cette expérience tout ce qu’il pouvait. Max avait pris tout plein de photos, pour se la péter, auprès de Casey surtout à qui il était d'ailleurs déjà en train de les lui envoyer par mms. Quand il vit des os, genre des véritables os humains, il en eu la chair de poule mais en même temps c'était trop « Enorme », tellement qu’il se le murmura à lui-même. Ça ne semblait pas vrai, comme quoi les films faisaient quand même les restes humains super bien parce qu'il se serait cru coincé dans une télé.
Il en avait profité un max, mais pas longtemps parce que la nana avait une patience plutôt limitée et Max en avait maintenant utilisé chaque seconde.

« C'est pas un endroit pour toi gamin, alors dégage d'ici avant d'avoir de gros ennuis, tu ne sais pas sur qui t'es tombé. Je suis pas juste une pilleuse de tombe, je suis une vaudou, alors si tu ne veux pas un sortilège au cul, arrête de me faire chier. T'as pigé ou je répète ? » Max restait planté la, au milieu du caveau, sur le cul. Y'avait quoi de mieux que maître Kung Fu si ce n'était une putain de sorcière vaudou !? Cette histoire devenait carrément démentielle et les autres n'allaient vraiment pas le croire quand il leur raconterait tout cela le lendemain. Enfin d'ici-là, Max se contenta de commenter ce point qui était tellement ouf qu'il en oubliait presque le reste. Il était clairement trop enthousiaste pour ne rien dire. « Wow vaudou sérieux ? Genre poupées vaudou ?! » Une fois sa question posée, la raison du jeune prit finalement le pas sur sa spontanéité téméraire. S’il voulait sauver ses fesses, il ferait sûrement mieux de partir en effet. Il avait pas envie d'être réellement dans le collimateur d'une pilleuse de tombes doublée d’une sorcière vaudou. Ceci dit cette nana devait sûrement être dingue/ Le vaudou c'était un mythe non ? Valait peut être mieux qu'il s'en aille en fin de compte, si y’avait bien pire qu'une sorcière vaudou c'était bien une nana qui croyait en être une. Complètement tarée. Max rangea son portable dans la poche arrière de son jean et il leva les bras en l’air en signe de reddition alors qu'il prenait la direction de la porte fracturée du caveau. « Non mais c'est bon, c'est bon, j'ai pigé je me casse. N'empêche que c'est trop cool ce que vous faites. » Il avait dit ça avec un grand sourire tout en se retournant vers elle pour une dernière fois. Ce n’était pas parce qu'elle était à moitié folle que piller des tombes perdait soudainement de sa coolitude après tout.

Il allait vraiment partir. Retourner à la Maxmobile. S'installer au volant et rentrer chez lui. Entrer en douce dans la maison, sans réveiller les parents. Puis, enfin, il s'écroulerait sur son lit et dormirait pour 12h d'affilés parce que Max était un gros dormeur pas du tout matinal. Après tant d'action, il méritait bien de roupiller de toutes manières.
Sauf que lorsque Max se retourna pour reprendre le chemin de la sortie, il tomba nez à nez avec deux gardes. Ces derniers avaient été malins et, quand ils avaient vu la porte du caveau ouverte ils avaient éteints leurs lampes torche pour venir jusqu'au lieu de repos éternel a pas de loups. Et maintenant ils rallumaient leur lampe torche et les braquaient sans scrupule sur Max et Gabrielle, les aveuglant au passage. Max leva une main pour stopper le flux lumineux et protéger ses yeux qu'il devait tout de même plisser pour pouvoir distinguer les deux hommes. « Hé vous ! Vous faites quoi la !? » Max, dépité d'avoir été pris en flagrant juste quand il allait se sortir d'hypothétiques ennuis, leva les yeux au ciel et soupira tout en grimaçant. Ce mauvais timing tout de même... « Eeet merde... C'est pas de bol là quand même...» Non ce n'était pas de bol, et si ca ne servait à rien de le dire, ça allait mieux en le disant. Ses parents allaient devenir dingues si ils devaient aller le récupérer au commissariat une nouvelle fois... Allez savoir quelle punition alambiquée ils lui trouveraient cette fois... Pas de Casey. Pas de Norah. Et quoi encore ? Pas de Spencer et pas d'Ethan ? Non, ils pouvaient être cruels mais pas à ce point tout de même. « Lâchez ça !... Mais c'est quoi ? » Max se retourna pour voir ce que l'agent pointait du bout du doigt : le sac que tenait Gabrielle entre les mains. Sac rempli d'os en tout genre. Se rendant compte de ce que les deux types allaient penser, Max se retourna rapidement. « Wo... » Mais l'homme avait déjà mis les briques bout à bout. Il affichait un air à la fois scandalisé, dégoûté mais aussi un peu effrayé, il fallait bien le dire. Tomber sur deux tarés voleurs d'os, ça devait pas lui arriver tous les jours donc on excusait tout de même ce type qui n'avait rien demandé. « C'est des os ?... Mais vous êtes des malades! » Et voilaaaaa, Max avait voulu l'arrêter avant qu'il n'arrive à cette très logique conclusion. Mais son argumentaire arriva un peu tard. Max n'était pas une balance, mais cette nana, il ne la connaissait ni d'Eve ni d'Adam et au final il pouvait, pour une fois, se contenter de la vérité. « Wowowow ! Hé ! Moi j'ai rien fait, j'ai juste suivi hein. » Il espérait que ça allait passer comme une lettre à la poste mais il en doutait fortement. Il allait d'ailleurs en avoir la confirmation très vite. Les deux types lui avaient à peine laissé le temps de finir qu'ils passaient déjà à la suite. « Ouais c'est ça ! Allez les deux tarés on vous amène au poste ! » Les épaules de Max s'affaissèrent instantanément alors qu'un nouveau soupir se faisait entendre. Il était dans de beaux draps et la nana aussi d'ailleurs. Il se retourna vers elle, comme si elle allait lui apporter la réponse à cette simple question en un regard : ils tentaient de se sortir de là en forçant la sortie et en courant super vite ou pas ? Non parce que si elle se lançait dans une mission du genre, il était tout pour la suivre...

___


LINE OF FIRE

Convince yourself to be someone else and hold back from the world your lack of confidence. What you choose to believe in dictates your rise or fall.  ©️shinouh

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Pour quelques ossements de plus | Maxayayayaya   Sam 9 Juil - 13:23


Pour quelques ossements de plus

Un samedi soir comme un autre...dans un cimetière Le gamin commençait à lui courir sur le haricot, elle en avait bien assez de se faire emmerder par ce petit plaisantin qui ne semblait pas saisir totalement l'enjeu de la situation, comme si il ne s'agissait que d'un jeu amusant et pas d'un vrai vol d'ossements dans une sépulture qui avait été forcée...Peu importait les menaces et autres démonstrations de sa colère, il ne semblait pas vouloir en démordre et rester collé à elle comme une arapède sur son rocher, rien ne pouvait plus agacer la métisse que ce genre de comportements idiots. En plus, il semblait s'extasier pour un rien, comme si c'était vraiment le top du cool de voler des trucs dans un cimetière en disant être un vaudou. Peu importait, elle ferait comme si il n'était pas là, l'ignorance suffisait souvent à éloigner les petits curieux un peu trop bavards.

La preuve, même si il avait été impressionné par le côté vaudou et qu'il semblait vouloir en parler, il se résigna quand même à tourner les talents. Quel soulagement pour Gabrielle, elle pourrait finir sa besogne et rentrer chez elle pour appeler à l'aide Erzulie afin de régler le problème de son mari. Car si le détective ne trouvait rien, au moins Erzulie ferait quelque chose. Dans le doute, toujours s'en remettre à des forces supérieures chargées de ce genre là de fautes, on était certain d'avoir une réponse claire et de ne pas payer des mille et des cents pour cela. Juste quelques ossements, un coq sacrificiel, tout ça sera parfait. Le jeune homme commença à s'éloigner et Gabrielle terminait son sac, elle en avait pris bien assez et allait le fermer quand elle entendit une voix. Pas celle du jeune homme, une autre voix qui ne lui plaisait pas du tout, la voix d'un garde.

Des vigiles les avaient trouvés et Gabrielle se retourna lentement pour les voir, après l'aveuglement du à leurs lampes-torches. La conclusion fut facile, même des idiots auraient pu y parvenir avec ce qu'ils avaient sous les yeux. Et les gardes du cimetière y vinrent aussi vite que n'importe qui, alors que, sûrement, le jeune homme allait tenter de se défendre, disant qu'il ne faisait pas parti de cette histoire et qu'il avait trouvé cette femme par hasard en train de forcer un caveau. Lui n'y était pour rien. Et c'était la pure vérité, il n'avait rien fait, il n'avait pas volé d'os ou forcer de tombe, il n'était là que par hasard, au très mauvais endroit et au plus mauvais moment. Y'en a qui ont pas de bol dans la vie.

Etait-il utile de résister ? Pas vraiment. Courir ne servirait pas à grand chose, ils n'étaient sûrement pas que deux à travailler ici et la police était peut-être déjà en route. Une odeur de roussi commençait à se diffuser dans l'air, Gabrielle était dans la merde. Le jeune homme se tourna vers elle avec un air qui se rapprochait de la déprime. Ils étaient tout autant l'un que l'autre dans la panade, Gabrielle fut soudain prise de remords vis-à-vis de lui, il n'avait rien à faire là, il n'avait rien à voir avec elle et ce n'était pas sa faute tout ça. Elle le dirait aux inspecteurs ou à dieu sait qui qui l'interrogerait. Ce gamin n'avait rien à voir avec cette histoire et il ne devait pas être puni avec elle. Sa seule faute était d'être rentré par effraction dans le cimetière, pas d'avoir forcé un caveau et volé des ossements...S'échapper n'était pas une bonne option et Gabrielle tendit son sac aux gardiens avant de les suivre. Le jeune homme emboita le pas et on les accompagna au poste de garde. Il ne fallut pas longtemps avant que la police ne vienne les chercher pour les emmener au poste du coin. C'était à la police de se charger de ce genre de choses...Gabrielle espérait vraiment qu'elle n'était pas trop dans les emmerdes...

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour quelques ossements de plus | Maxayayayaya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voici quelques jeux de Noël pour toute la famille
» [INFO] Un support voiture pour quelques euros...
» D.B. Sweeney rejoint le casting pour un arc de 6 épisodes.
» Et pour quelques marmottes de plus...
» [2000] Pour quelques parties bon enfant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: