Partagez | 
 

 Baby Love [Bobbie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Tattoos
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
Ororo/ Rachel Grey/Peter Quill
327
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Baby Love [Bobbie]   Mar 10 Oct - 8:00


Cameron-Bobbi //Baby Love

Depuis quelques jours, tu ne te sentais pas vraiment bien, tu te sentais nauséeuse, et même si tu avais faim tout ce que tu avalais te forçais à prendre la direction des toilettes. Tu ne te serais pas inquiété plus que cela. Et d’ailleurs au début, tu ne t’étais pas préoccupé plus que cela. Tu as t’étais juste dis que tu avais chopé une gastro, rien de plus, rien de grave. Mais cela persistait et tu savais ce que cela pouvait signifier. Tu n’avais pas fait des études de médecine pour rien et puis tu n’étais pas non plus un branque dans la matière. Tu étais même doué, du moins c’est ce qu’on avait toujours pensé de tes capacités dans ce domaine, même si toi, tu ne t’étais jamais vraiment préoccupé. Mais avec tous ses évènement, tu n’avais pas vraiment fait attention, tu passais du temps à l’hôpital, voir Loren. Luca te prenait tout ton temps et parfois, tu ne savais plus où donner de la tête. Il y avait tant de choses qui s’était passer, cette demande que celui que tu aimais t’avais fait juste de sombre. Tu avais été prise de panique, tu lui avais reproché de la faire de cette manière et tu lui avais même dit une fois qu’ils s’étaient reposés qu’il avait intérêt à la refaire. Mais ton esprit est en train de dériver, car la n’était nullement le sujet. Ou du moins pas tout à fait

C’est d’ailleurs pour cela que tu cherchais une personne en particulier, une personne en qui tu savais que tu pouvais avoir confiance et que si tu lui demandais se montrerai des plus discrètes. Alors aujourd’hui, tu parcourais les couloirs du shield, regardant à chaque étage pour cherche ta collègue Barbara ou Bobbi de son petit nom. C’était à elle que tu allais confier la lourde tâche de te confirmer ce que tu croyais après tout elle avait fait des études en biologie, elle devait savoir faire des examens ou même si tu lui dis quoi chercher elle serait capable de faire ce que tu apprêtais de lui demander. Mais tu ne savais pas vraiment comment tu allais formuler cette demande à dire vrai, tu appréhendais un peu le résultat. Non pas que tu ne serais pas ravie, juste que pour l’instant comme tout était un peu compliquer dans ta vie.

Puis tu la trouvas dans un couloir, tu t’approchais d’elle lui souriant et la salua. « Salut Bobbi. » Tu lui demandais comment elle allait, traînant un peu pour formuler ta demande car tu chercher encore tes mots pour la formuler. D’ailleurs, on peut voir sur ton visage que tu essayes de trouver une manière de lui parler en toute discrétion. Tu regardes les personnes qui passes à tes côtés, tu attends même qu’elles passent pour qu’elle ne puisse pas entendre ta conversation avec la blonde. « J’aurais… » Tu t’arrêtes un instant le temps qu’une autre personne passe, un personne à qui tu souris et que tu salues. Tu repends ta phrase « J’aurais besoin que tu me rendes un service. » Tu lui attrapes doucement le bras pour l’emmener un peu à l’écart afin d’être un peu plus tranquille et libre de lui parler.

Tu attends la réponse de ta collègue et amie et quand tu l’avais, tu lui demandais ou presque l’objet de ta demande. « Tu pourrais faire des analyses pour moi. » Tu restes quand même énigmatique sur le sujet ne lui disant pas quoi il s’agissait, tu voulais juste savoir dans un premier temps si elle voulait bien faire ses analyses pour toi et de garder ça pour elle dans un premier temps. Tu continues sur ta lancée, ne disant toujours pas ce qu’elle devrait chercher. « Il faudrait que tu me fasses une prise de sang. » Il y avait bien sûr d’autre moyen pour savoir, mais tu préférais dont tu avais le plus confiance et cela passait par une analyse de sang. Tu espères qu’elle accepterait, car à part elle, tu ne vois pas à qui tu pouvais demander une telle chose. Tu aurais bien demandé à Raven, mais cela serait quelque difficile à l’heure actuelle. Puis Bobbi et toi aviez participé à plusieurs missions ensemble et tu avais pleinement confiance dans ses compétences.


⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Baby Love [Bobbie]   Mar 10 Oct - 19:10

Baby Love


On va prendre un verre avec l’équipe ce soir, tu viens ? Après avoir essayé encore une fois où deux d’arracher à Santana, notre chef et actuellement seconde intérimaire ou je sais trop du SHIELD, de venir prendre un verre avec nous ce soir, j’abandonne et ressors de son bureau en rigolant. A vrai dire je ne sais même pas si nous allons sortir prendre un verre ce soir, je n’en ai pas parlé avec le reste de notre équipe. Mais la chose était que justement, on nous avait un peu piquée notre chef dernièrement. En lui collant tous pleins de responsabilités supplémentaires suite à la suspension de Maria Hill. Du coup on voyait moins Santa. Pas beaucoup moins non plus mais moins même un tout petit peu moi je trouvais que c’était déjà trop moins. C’était tout moins en ce moment de toute manière. Moins de temps pour tout. Moins de confiance de la population, on pouvait pas leur en pouvoir. Moins de bonne ambiance dans les couloirs. Et parfois je me demandais si c’était pas moins de mission. Mais je savais qu’avec l’anti terrorisme, le moins de mission c’était pas prêt d'arriver. Bizarrement d’ailleurs, j’avais l’impression qu’on en avait encore plus. Ou alors c’était que tout le monde croyait voir des choses en rapport avec la résistance des émergés. Et je crois qu’ils n’avaient pas encore intégré, même au sein du SHIELD, que oui même si la résistance s’apparente à une de terrorisme : ce n’est pas notre putain de business ! J’avais pas refusé de bosser à la garde rouge pour me retrouver avec leur taff sur les bras en plus du mien. J’avais remarqué que ma façon de raccrocher en balançant quelques insultes semblait pas mal amuser dans le bureau. Alors je ne me gênais pas de les faire. En parlant de cela, il faudrait peut être que je finisse par retourner dans mon service moi. Callant mieux dans mes bras les dossiers que j’avais fait checké à Santana, je me dis que je pourrais passer par la scientifique pour récupérer quelques rapports. D’ailleurs, quand est-ce que la garde avait sa propre scientifique plutôt que de nous squatter la notre ? Je soupirais à nouveau. Sinon, je pourrais aussi faire mes trucs moi même plutôt que de perdre du temps à passer par la scientifique. Et ça voudrait dire moins supporter Hunter c’était pas dommage en soi. Je devrais réellement y penser. J’étais entrain de commencer à sourire en me disant cela quand je croisais Cameron, une de mes co-équipière, dans le couloir. Salut toi ! Je remarque tout de suite l’air grave sur son visage. Oulah… Ca va Cam’ ? Je clignais quelques fois des yeux quand elle me dit qu’elle avait besoin que je lui rende un service. C’était pas dans ses habitudes. Enfin si mais comme cela, au milieu du couloir avec un air grave. D’habitude elle était plus directe également. Je lui souris néanmoins. Bien entendu, tu as besoin de quoi ? Je la laisse me trainer un peu à l’écart, là où tout le monde nous entendra pas en fronçant les sourcils. Qu’est-ce qui se passait ici ? Je souris, me retenant de rire quand elle me demande si je peux faire des analyses. Tu te souviens à qui tu demandes ça ? Rieuse, je fais un clin d’oeil à mon amie. J’aime bien charrier Cameron. Et elle me le rendait généralement bien. Une prise de sang ? D’accord. Je vais te le faire, y a pas de problème. J’étais pas vraiment un membre de la scientifique, plus du tout même. Alors j’allais pas trop regarder si on me demande une prise de sang. J’allais pas dire que c’était pas possible sans tel ou tel formulaire. J’avais déjà pas été une de ces chieuses à l’époque alors maintenant. Mais cela voulait pas dire que j’allais me contenter de cela. On va aller à la scientifique et je m’en charge tout de suite. Mais avant ça, tu vas devoir me dire ce que tu veux que je cherche et pourquoi. Je dirais rien, je ferais même croire que je te fais un bilan vitamine si besoin mais espère pas t’en sortir comme ça Foxy. Je croisais les bras sur ma poitrine, mes dossiers écrasés entre les deux, tout en m’appuyant contre le mur. Je lui souris en coin. Tu vas pas me forcer à te faire passer un interrogatoire ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tattoos
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
Ororo/ Rachel Grey/Peter Quill
327
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Baby Love [Bobbie]   Dim 15 Oct - 19:30


Cameron-Bobbi //Baby Love

Dans un petit rire que tu accueillais cette taquinerie et que tu lui répondais sur le ton de l’humour. « On sait jamais que tu es perdu la main. Après tout ça fait quelque temps que tu n’en as plus fait.» Ca on ne pouvait pas vous le reprocher, dans votre section vous vous entendiez tous bien, vous vous lanciez des taquineries entre vous. Car elle savait bien que tu ne doutais pas de ses compétences, loin de là. Tu sais qu’elle était tout à fait capable de faire ce que tu lui demandais, sinon tu n’aurais pas été vers elle. Tu la remercies pour son aide.

Mais tu n’allais pas t’en sortir comme ça et tu le savais. Après tout comment pourrait-elle te confirmer tes soupçons. Tu détournes le regard légèrement, soupir doucement et tu prends ton temps pour lui répondre. Sa question était naturelle et légitime, mais dire ce que tu cherchais donnais un côté réel à tout ceci et tu ne voulais pas vraiment pour l’instant que cela le devienne de trop. Pas que tu n’en voulais pas bien au contraire. Juste que si les résulta était négatif, tu ne voulais pas sentir une certaine déception. D’ailleurs tu es quelque peu hésitant quand tu donnes l’explication du pourquoi, et même ces quelques indications Bobbi pouvais savoir ce que tu cherchais «… Depuis quelque temps, j’ai des …Nausée et je suis… En retard… » tu plantes ton regard dans celui de la blonde et continue sur ta lancer, même si maintenant elle savait ce qu’elle devait chercher «C’est pour ça que j’ai besoin que tu vérifier pour moi le taux de béta-hCG. »

En fait, tu n’avais jamais pensé qu’un jour cela puisse t’arriver, tu n’avais jamais imaginé mener une vie de famille. Tu avais toujours eu cette impression que tu serais resté un électron libre et que tu ne resterais jamais assez longtemps pour vivre tout ceci. Pourtant, Lorenzo avait réussi à te retenir, à faire de toi une mère sans que tu t’en rendes compte. Tu t’étais laissé entraîner dans cette vie de famille avec l’italien, allant même jusqu’à abandonner ton appartement pour aller vivre avec lui et son fils. Tu n’avais pas déménagé bien loin, vous étiez resté à Emman, avez pris une maison que vous puissiez être tous à l’aise. Et voilà que maintenant, il y avait de forte chance pour que tu sois tombé enceinte ou du moins, tu le croyais. Mais même si tu prenais un ton décontracter, on pouvait voir une certaine appréhension dans ta voix. Car à dire vrai, tu ne savais pas comment tu devais prendre la nouvelle, qu’elle soit négative ou non.

Tu ne sais pas si cela te rendrait heureuse de savoir que tu attends un enfant du bel Italien. Et encore moins si les analyses te diraient le contraire. Tu ne savais pas vraiment si tu allais te sentir déçu ou soulager. A dire vrai, tu doutais que tu étais prêtes à avoir un enfant, même si tu te débrouillais avec Luca. Mais avec ce petit homme tout était si facile, mais un bébé, c’était tout autre chose. Tu accordes un sourire à la blonde, et sur un ton de l’humour tu lui dis alors « Je pourrais aller à la pharmacie. Mais je préfère être sur et qu’un autre personne que moi fasse les analyses. » Tu prends une grande inspiration. Maintenant tu attendais sa réaction qui n’allait surement pas se faire attendre.




⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Baby Love [Bobbie]   Lun 13 Nov - 20:01

Baby Love


Je charrie volontier Cameron quand elle me demande si je pourrais lui faire une prise de sang. Sa formulation laisse à penser qu’elle n’est pas sure que je pourrais le faire. Bon, d’accord j’aurais techniquement pu dire non. Mais damn, je suis Bobbi Morse ! Je suis tout à fait capable de faire n’importe quelle analyse elle pourrait bien me demander de faire. Et j’espérais bien qu’elle le savait parce que sinon j’allais être foutrement vexée quoi ! Mais bon, elle se fait gentille en soulevant le fait, pas faux, que j’aurais pu perdre la main. Parce contre que j’en avais pas fait depuis longtemps… hum laissons là croire, j’étais pas bien sure que toutes mes dernières analyses rentraient totalement dans le cadre de la légalité et des divers règlements que j’avais signé à mon arrivée ici. Surtout que j’avais beaucoup mieux à faire que lui parler de cela. Je devais trouver pourquoi elle voulait que je lui fasse des analyses. Même si je les ferais quoiqu’il arrive parce que Cameron me le demandait et que quand mon équipe demandait quelque chose, je le faisais et je leur faisais confiance. Mais tout de même, j’avais envie de savoir. J’étais curieuse et j’étais un agent de la mission était d’enquête quoi. C’était dans ma nature. Est-ce qu’il y avait un gène de la curiosité ? Faudrait que je fasse des recherches là dessus même si ça me paraissait peu probable. Peut être un groupement de gènes mais ça restait peu probable. Mais oublions ça. J’attendais que Cameron me dise et… la nausée ? J’espère qu’elle va pas tous nous filer la gastro. Du retard ? Oh… oh pinaize, elle vient de dire ce que je pense ? Et elle voulait que je lui cherche son taux de béta-HGC. Je ne pus retenir le sourire qui se posa sur mon visage et, vérifiant qu’il n’y avait personne dans le couloir, je prenais rapidement Cameron dans mes bras. Je déposais un baiser bruyant sur sa joue. J’aurais bien voulu m’exciter un peu plus sur la chose mais tant qu’on avait pas les résultats ça pourrait être malvenu. Je ne savais pas si elle voulait de cet enfant. Enfin si je connaissais Cameron, je savais qu’elle voulait des enfants et tout ce qui va avec. Mais je savais pas s’il était prévu pour maintenant. Et si Lorenzo était au courant. Surement pas tiens. Elle avait du vouloir savoir avant de lui en parler. T’inquiète, je vais pas t’envoyer à la pharmacie. Leur saloperie sont pas spécialement fiable. Je le prenais par l’épaule et l’emmener vers le laboratoire. Je comptais bien regarder faire directement les analyses et même devant ses yeux. Puis de toute façon, je préférais pas laisser ça trainer. Ca serait encore à elle de voir ce qu’elle ferait. Non pas ça, seulement si elle prévenait tout de suite la hiérarchie ou pas. Puis merde, si elle voulait pas le garder c’était son droit aussi mais j’en doutais. Et puis, les analyses toi même quand tu m’as moi sous la main ? Pfffff, ce serait un gâchi ! Je rigole. Oui, j’aimais assez bien me lancer des fleurs, fallait le dire. Alors je continuais à la taquiner sur le tout en poussant la porte du labo. Ouf, il était vide. J’avais pas trop envie que d’autres personne que nous soit là. Ca serait plus facile pour Cameron. Je lui désignais un tabouret avant d’aller me laver et désinfecter les mains puis de sortir tout mon matériel. T’es prête ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tattoos
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
Ororo/ Rachel Grey/Peter Quill
327
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Baby Love [Bobbie]   Sam 2 Déc - 23:42


Cameron-Bobbi //Baby Love

Tu te sentais soulager que Bobbi accepte de faire ce test et qu’elle ne dise pas un moment. Tu ne voulais pas que quiconque soit au courant pour éviter une trop d’effusion. Mais tu souris quand la blonde te fit une bisous sur la joue, voyant l’air ravie sur son visage et te prenant dans ses bras. Tu avais envie de lui dire de ne pas mettre la charrue avant les bœufs. Mais dans un sens, tu espérais que cela soit réel. Pourtant, tu n’as jamais vraiment pensé à une vie de famille, tu t’étais toujours imaginé restant une fille un peu volage, qui n’aime pas vraiment s’entraver dans une relation et d’une vie dans laquelle tu ne pourrais pas t’échapper.

Mais maintenant te voilà dans une histoire ou tu es presque fiancé, car tu n’as pas donné de réponse à Lorenzo à sa demande. Tu avais refusé à une demande faite alors qu’il pensait qu’il allait mourir, tu lui avais dit que tu lui répondrais face à une demande fais dans d’autres circonstances. Ce n’était pas parce que tu refusais d’être sa femme, juste que tu ne voulais pas avoir cette impression qu’il te l’a fait juste parce qu’il était en train de partir. Pourtant, tu connais ta réponse, mais tu ne voulais pas que cela se passer ainsi. Peut-être étais-tu un peu vieux jeu, en fait oui, tu l’étais un peu.

Quoi qu’il en soit, la biologiste te disais qu’elle pouvait faire la prise de sang qu’elle n’allait sûrement ne pas te laisser faire ce petit pipi sur le bâtonnet. Tu eus un léger rire en l’entendant la remerciant pour ne pas te laisser faire ça. Tu la suis sans résister, allant avec elle vers le laboratoire. Tu rigoles encore quand tu l’entends se jeter des fleur et tu ne peux t’empêcher de répliquer, « C’est sûr qu’est ce que je ferai sans toi. » sur le ton de l’humour

Vous arriviez au labo, tu prenais place sur le tabouret, remontant ta manche pour qu’elle puisse prendre un échantillon de ton sang. Te prenait une grande inspiration. Puis soupirais. Tu appréhendais un peu la nouvelle, ne savant pas très bien comment tu allais prendre la nouvelle. Tu ne savais pas si être enceinte de Loren te rendrait heureuse ou alors si tu ne l’étais pas te décevrais. Tu étais dans le flou complète stressé par cette nouvel qui allait tomber. Et quand Bobbi te demandais si tu était prêtes tu ne pus t’empêcher de lui dire avec un sourire confus « Aucune idée. Je ne me suis jamais vraiment vu en mère potentiel. » Même si petit à petit, tu avais assumé ce rôle avec Luca. « Enfin, du moins tombé enceinte, avoir mon propre enfant, changer les couches etc… » Tu restes un peu pensive, repensant encore à ta relation avec Lorenzo, et même si Bobbi ne le demandait pas, tu continuas sur cette lancer un peu comme pour ne pas penser qu’elle allait faire ce test pour savoir si tu allais avoir ton propre enfant « Ca fait beaucoup de chose en quelques mois. Il y a eu cette rafle au festival, Loren qui a faillit ne pas survivre à ça, et ce crétin qui me demande de l’épouser juste avant que son cœur s’arrête de battre… »

On avait dis que tout s’enchaînait avec une rapidité exponentiel et tu ne sais plus vraiment ou donnée de la tête. Vous deviez gérer le cas de Luca… Bref vous aviez tellement de chose à gérer que tu ne savais pas vraiment si cela était le bon moment. « En fait, j’appréhende un peu. » Tu souris à Bobbi, car il ne fallait pas y voir un quelconque malaise ou tristesse. Tu y verrais sûrement plus clair après les analyse, ou encore avoir assimilé l’idée d’être mère à part entière .


⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Baby Love [Bobbie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baby Love [Bobbie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HUGO mon petit baby hujoo chocolat page 3
» Baby blues, Baby dolls (reportage sur la 5)
» Premier love....
» GAGGIA BABY caffita systéme
» Love me tender

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: