AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

RP commun Résistance : A la lueur d'un feu.
we will stand stranger to brother
Force de l'Univers
Eternity


http://houseofm.forumactif.org http://houseofm.forumactif.org
More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
Codename : Eternity.
Emergence : Maitrise : Messages : 2444

Jeu 19 Oct - 10:49

RP commun de la Résistance

Vilaine guimauve
Le sujet ayant obtenu le plus de voix est :

Soirée au coin du feu. Bon, leur télé déconne un peu, et des fois, ils l’ont carrément pas. Du coup ce genre de soirée toute simple est chose fréquente à la résistance. Ca peut être un bon espace d’échange qui construit le groupe.


Nous nous retrouvons donc assis tous ensembles au coin du feu. C'est le moment de vous découvrir les uns les autres, de partager avec votre voisin et puisqu'on est tous majeurs de picoler à outrance ! Une soirée parmi tant d'autres à la résistance. Que vous souhaitiez aborder le sujet de l'avenir au sein du groupe, que vous préfériez nous chanter une petite chanson, raconter une histoire qui fait peur en dégustant ces vieilles guimauves que vous a rapporté Xavier c'est le moment, ici on est comme Dobby, on est liiiiiiibres !

house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Mutant
Ann Pembroke


http://houseofm.forumactif.org/t1191-ann-pembroke-by-daily-proof-you-shall-me-find-to-be-to-you-both-loving-and-kind http://houseofm.forumactif.org/t1172-the-headless-queen
More about you : RP commun Résistance : A la lueur d'un feu. Tumblr_ojsnxyFX1i1vueirco1_400

Codename : The Headless Queen
Pouvoirs : Dôtée d'un pouvoir de régénération lui permettant de guérir de toute blessure, Ann est également immortelle.
Emergence : Maitrise : Messages : 354
DCs : April . Harry . Gemma . Samira . Noah

Sam 21 Oct - 14:26
Une main sur l'épaule, Ann bougeait cette dernière, attentive à la douleur que cela lui procurait. Sa blessure lui faisait de moins en moins mal et guérissait étonnamment vite. Enfin, cela ne devrait plus être étonnant. Ann avait bien vu une de ses blessures disparaître en l'espace de quelques secondes sous ses yeux lors du festival. Ce pouvoir, qu'elle avait jusqu'alors ignoré avoir, expliquait qu'elle se remettait vite de ses blessures depuis quelques temps. Si elle avait été tout à fait normale, son épaule serait bien plus douloureuse et lui causerait bien plus de problèmes pour se mouvoir. Surtout qu'elle s'était enfuie de l'hôpital à la première occasion pour rejoindre l'Eglise abandonnée d'Emmann. Si elle avait redouté les conséquences de cette décision, elle ne regrettait plus aujourd'hui. Cela n'avait pas été un piège comme elle l'avait soupçonné. Au contraire, elle avait découvert d'autres personnes comme elle, avec des dons, et aujourd'hui ils s'unissaient pour résister à la Garde Rouge qui les recherchait activement.

Lorsque Charles Xavier leur avait expliqué la situation, Ann avait très vite compris ce que cela entraînerait de former une résistance. Elle devrait dire adieu à sa vie d'avant, dire adieu au SHIELD qui était à présent considéré comme leur ennemie et se préparer à une vie dangereuse et secrète. Combien de temps cela allait-il durer? Elle l'ignorait, tout dépendait de leurs actions. Mais elle s'était engagée car elle avait su que c'était la bonne chose à faire. Il fallait lutter contre la Garde Rouge quoi qu'il arrive. Son pouvoir ne faisait de mal à personne et pourtant, ils l'enfermeraient pour le simple fait de l'avoir. Enfin... Si c'était bien la seule chose qu'ils faisaient aux émergés.

Ann savait ce qu'impliquait une telle vie et elle était préparée à l'affronter. Elle ignorait cependant si les plus jeunes d'entre eux savaient à quoi s'attendre. C'est pourquoi elle s'était montré protectrice envers eux, quand bien même elle les connaissait à peine. Elle voulait s'assurer qu'ils allaient bien, qu'ils ne se laissaient pas prendre par la peur et le désespoir. Peut-être était-ce la raison pour laquelle ils avaient voté pour elle lorsqu'il fut temps de mettre quelqu'un à la tête de cette résistance. Elle avait été prise de court, ne s'étant pas attendue à ce qu'on lui demande d'endosser un rôle aussi important. Mais elle avait accepté. Elle espérait être à la hauteur.

Comme de nombreuses autres soirées, les Onze était réunis autour d'un feu. Leur télévision ne marchait que lorsqu'elle le voulait bien et ce soir là, ce n'était pas le cas. Ann se disait que ce n'était pas une mauvaise chose, cela leur permettait de discuter et d'apprendre à se connaître, à resserrer les liens. S'ils comptaient partir en guerre, il fallait bien connaître ses alliés. Pour entamer une discussion, n'importe laquelle, Ann dit, la main toujours sur son épaule blessée :

- C'est cool ces pouvoirs mais si le mien voulait bien réapparaître pour soigner mon épaule ce serait vachement sympa.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mar 24 Oct - 11:23

A lueur du feu

Un autre genre de soirée-télé C'est fou comme les choses peuvent s'accélérer tout d'un coup après une période de mou et de trouble. J'ai eu l'impression, pendant un temps, que le monde entier m'en voulait et que je pourrais jamais avoir la paix. Cette impression a cessé quand les choses se sont arrangées avec Francis, j'avais un boulot, je voulais essayer de reparler à ma fille, je trouvais des avantages à ma vie que je ne voyais pas avant. Et puis avec Francis, c'est redevenu froid et horrible. L'entendre me dire qu'il n'y a aucune relation entre nous, alors qu'on est amis depuis des années, qu'on a été partenaires et qu'on a partagé beaucoup de choses...Je parle même pas de ce qui a pu se passer cette nuit où il était complètement stone...Je veux dire...C'est dur. Et si encore ça c'était fini là...Mais non, il y a eu cette merde sans nom au festival. Je sors pour la première fois depuis longtemps seul pour m'amuser un peu et passer du bon temps et voilà ce qui arrive !

Et me voilà, maintenant, assis avec d'autres, autour d'un feu. Je regarde leurs visages, je commence à les connaitre maintenant, même ceux que je n'avais jamais vus auparavant, comme Ann ou Rachel. Heureusement, j'ai retrouvé des gens que j'avais déjà vus, au moins peu, comme Raven, qui m'a laissé une nuit mémorable en souvenirs. Je me sens quand même seul, très seul, au milieu de ces gens. On a discuté, on a élu quelqu'un pour nous diriger et nous coordonner. Mais je n'ai parlé à personne de mes problèmes de mémoire, de mes flashs d'une vie que je ne reconnais pas. J'ai l'impression de devenir fou parfois, je vois d'autres personnes, d'autres vies et je ne sais plus ce qui est vrai ou pas quand tout ça arrive...Et il y a ce qui s'est passé au festival, ces pouvoirs étranges que tout le monde a développé comme ça. Ce n'était que des rumeurs, des histoires qu'on racontait pour expliquer pourquoi les gens se faisaient rafler...Et maintenant c'est une réalité, les pouvoirs sont une réalité et il se trouve que moi, Wade Wilson, flic à la ramasse viré, mauvais père et mauvais pâtissier, j'en ai un.

Ann plaisante, à propos de son pouvoir, que je trouve très similaire au mien, voir identique. Sa voix me sort de mes pensées et je tourne la tête vers elle. Cette putain de télé déconne encore et nous voilà autour d'un feu à se raconter des histoires et discuter. Si on pouvait être moins isolé...! " Ah ah, j'ai l'impression que ces pouvoirs n'en font un peu qu'à leur tête. " J'ai aussi des restes de blessures de cette journée, comme beaucoup d'entre nous, les gardes n'ont pas été tendres avec nous..." Faut quand même avouer que ça peut être pratique, imagine avec ce genre de pouvoirs, tu peux pas mourir en fait, si tu guéris assez vite. C'est pas un peu ouf non ? " Et encore, il y a des trucs plus dingue que ça dans les pouvoirs qu'on peut réunir, tous ensemble là. Mais on va pas se mettre à faire un concours de qui a le pouvoir le plus cool, ce serait puéril...Quoi que ce serait bien mon genre en fait.      

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 5 Nov - 17:49

RP Commun Résistance
la vie dans les bois, c'est de la merde

On va passer les premiers mois, les questions et le déni. Parce que j’ai pas envie de m’attarder là-dessus. Oui, c’est difficile. Oui, je déteste cet endroit et je rêve de dormir dans un vrai lit. Et surtout, ma vie d’avant me manque atrocement.  Mes amis, ma sœur, mon chien. Laura, surtout. Je passerais aussi mon tour sur le fait qu’internet et les pizzas (les deux piliers fondamentaux de mon existence) sont absents du paysage et que je vendrais littéralement un rein pour une part de quatre fromages et une connexion 4G. Mais c’est tellement logique que ça ne vaut pas la peine que j’en parle. Je déteste cet endroit, je déteste cette situation et je déteste ma vie. Voilà, ça, c’est dit.

Il n’y a que deux choses qui me consolent, en fait. La première, c’est que je ne suis pas tout seul dans cette situation. Le hasard a voulu que Rachel se trouve dans le même merdier que moi, ainsi que pas mal de gens que je connais déjà de l’Alpha House. Comme Jake, Raven, Jean et Casey. Il y a aussi Max, le petit frère d’Ethan. Je ne suis donc pas vraiment seul. Après, comme j’ai cette tendance à rester dans mon coin parce que je préfère ne pas gâcher l’ambiance avec ma mauvaise humeur, je ne parle pas vraiment. Je me contente de répondre quand on me parle, faire ce qu’on me dit et faire acte de présence quand on doit se trouver tous ensemble. Comme ici, vu que Ororo a cassé la télé parce qu’un éclair lui a échappé. Et aussi étrange que ça puisse paraitre, ceci est une situation normale. J’ai arrêté de chercher à comprendre depuis que Rachel a cette tendance à m’envoyer des objets à la tête la nuit en se servant de ses pouvoirs.  La deuxième chose, c’est que ça aurait pu être pire. Bien pire. On relativise comme on peut.

Ils sont tous capable de faire des trucs de fous, ici. Et moi, je fais tâche dans le décor. Mon seul exploit, c’est d’avoir brisé un téléphone. D’après les autres, si j’ai entendu cette voix me poussant à aller dans cette église, c’était pour une raison. Mais j’en suis pas aussi sûr.  Je préfère garder mes questions pour moi, parce que j’ai pas envie d’être le gars qui se plaint tout le temps. Puis c’est pas comme si j’aurais pu finir dans une de ces cellules de la garde rouge pour ne jamais en sortir.  Relativiser, tout ça. En fait, la seule personne à qui je me confie réellement, c’est Rachel. Ce n’est pas que je ne fais pas confiance aux autres, beaucoup ont eu le malheur de se retrouver en quarantaine avec moi avant ça et ça, ça tisse des liens, mais Rachel est la plus proche de mes amies ici. Et surtout, elle commence tout juste à faire ces espèces de cauchemars qu’on a tous plus ou moins. Je les ai eus pendant ma quarantaine et après. Je sais donc ce que c’est. Et c’est aussi pour ça que je ne lui en veux pas quand je me reçois un objet en pleine tête ou que je me mange un pain en voulant la réveiller alors qu’elle est en train d’hurler dans son sommeil.  J’apprécie aussi Max et Casey, qui gèrent mieux la situation que moi alors qu’ils sont pourtant bien plus jeunes. Après, je me vois mal aller leur confier mes états d’âmes. Tout le monde a autre chose à penser, ici.

Je me tais pendant qu’Ann émet l’hypothèse que ce serait bien que ses pouvoirs fassent apparition pour guérir son épaule. Je fixe simplement le feu. J’ai pris sur moi pour faire acte de présence, au lieu de rester dans mon coin à me morfondre, en prenant place à côté de Rachel. Il faut saluer l’effort. Wade rebondit sur ses paroles. Ouais, ce n’est pas mal, ça, comme pouvoir. Guérir et se régénérer. Si j’avais eu ça après l’épisode Pegasus, je n’aurais pas mis six mois à me remettre de ma rotule brisée et du putain de plafond qui m’avait laissé des marques. J’hoche donc la tête, sans trouver quoi répondre à ça. J’ai l’impression que ça me demande à présent un effort surhumain pour me sociabiliser, alors que je n’ai jamais eu de problème avant. Je pense que c’est juste le trop plein qui se manifeste. Mon ras-le-bol général qui me pousse à rester à l’écart et attendre que ça passe, tout en participant aux missions parce qu’il faut bien qu’on le fasse. On a sans arrêt besoin de quelque chose. C’est Koh-Lanta, en plus dangereux vu qu’on peut se faire choper n’importe quand. Et qu’il n’y a pas d’argent à gagner. Il faut juste rester discret et survivre le plus longtemps possible. En fait, non. Ce n’est pas Koh-Lanta. C’est carrément Hunger Games.  Je ne sais même pas quoi dire pour faire la conversation. Tous les sujets me paraissent futiles et dénués d’intérêt. Mais il faut bien que je le fasse. Prendre sur moi, encore une fois et aller vers les autres.  

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre
Gamora Zen Whoberi


http://houseofm.forumactif.org/t3697-gamora-the-woman-most-dangerous-in-the-galaxy http://houseofm.forumactif.org/t3690-gamora-zen-whoberi-the-woma
More about you :
Pouvoirs : -Aptitude surhumaine
Emergence : Maitrise : Messages : 702
DCs : Gamora/ Silke/Xander Harrison/Cameron E. Fox/ Peyton/ Alexia H. Wheeler

Dim 5 Nov - 17:59

Les rebelles//  RP commun Résistance : A la lueur d'un feu.

Ce qui est ennuyant dans cette histoire, hormis, de créer un incident diplomatique certain entre ton pays et Genosha. C’était ce pouvoir que tu n’arrives pas à contrôle, tu avais eu de la chance au festival et tu en es consciente. Tu avais été soulagé que cet éclair ne soit pas tombé sur Carol, soulage qu’il ait atteint un garde et non un autre personne. Quelque part, cela te faisait peur, car tu ne savais pas vraiment de quoi tu étais capable. Cela s’était juste limité chez Raven au grille-pain hors d’usage dû à quelques petits éclairs, ainsi que d’autres petit chose. Et maintenant tu avais renouvelé la chose avec la télé que vous aviez dans le campement. Tu avais soupiré subit les moqueries de Raven, lui avais même répondu «Fais gaffe. Je pourrais te roussir les fesses » Tu soupirais regardant cette télé, t’excusais auprès de tes nouveaux camarades, car tu venais de les obliger à faire une soirée feu de camp.

Depuis le festival, depuis que tu avais été vers cette église, t’as vie avais changer, tu étais devenue une fugitive, non à cause de tes pouvoirs, mais parce que tu étais pour eux une opposante politique… Dans un sens, ils n’avaient pas tort. Après tout, quand tu avais quitté la garde, tu avais essayé de sauver plusieurs émerger, Carol t’avais même donner quelques tuyaux. Vous aviez travaillé de concert, aviez changer de point de vous toutes les deux à cause d’une personne. Et quand toute cette histoire est arriver, tu n’avais pas vraiment réfléchis, tu avais foncé tête baisser vers cette église. À ce moment tu n’avais pas réfléchi aux conséquences, tu avais pensé que maintenant que tes pouvoirs s’étaient manifester aux yeux de tous tu n’avais pas le choix.

Alors tu avais été à cette église espérant que cela ne soit pas un piège, et contrairement à ce que tu t’y attendais, cela n’avait nullement été un piège. Tu avais même été surprise de voir Raven débarquer, ainsi que Jake. A partir de là vous aviez dû vous organisez, vous aviez voté pour un chef et cela avait été Ann. Ce dont tu étais ravie puisque tu avais voté pour elle, sûr qu’elle ferai un bon chef pour votre groupe.

D’ailleurs, tu l’entendis faire une plaisanterie sur ses pouvoirs, eux un léger rire en l’entendant. Ce soir, cela t’aurait bien arrangé d’avoir le même pouvoir. Puis Wade fit à son tour une autre réflexion, apparemment, il avait un pouvoir similaire au sien. Puis on pouvait t’entendre soupirer laissant échapper « J’aimerai bien, que les miens ne grillent pas notre télé. » Cependant tu étais quand même intriguer de savoir jusqu’où tu pouvais aller, l’étendu de tes capacités. Tu aimerais bien savoir ce dont tu étais vraiment capable.

Cela avait quelque chose d’effrayant, mais aussi d’intriguant et tu étais curieuse de connaître vos capacités à tout le monde. Même de savoir quel était le pouvoir des autres. Celui de Jean, tu le savais, celui de sa cousine d’après ce que tu avais compris ressemblait fort au sien. Après discussion avec Raven, elle t’avait également parlé du sien et d’après ce que tu comprenais Ann et Wade avait un pouvoir de régénération. Le tien… il était assez complexe, tu ne savais pas trop de quoi tu étais capable. Tu t’étires et tout en rajoutant « j’aimerais pouvoir au moins contrôler ça. »


⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Mutant
Raven Darkhölme


More about you :
RP commun Résistance : A la lueur d'un feu. Tumblr_n9tek58qwq1qbskx5o7_250
Codename : Mystique
Pouvoirs : Mystique est une métamorphe. Elle a donc la capacité de prendre les traits physiques, la voix et les attitudes de n'importe quel humain. Elle ne peut pas copier les pouvoirs des autres mutants, cela dit, même en prenant leur apparence. Cette faculté de métamorphose est en réalité une modification cellulaire qu'elle effectue de son propre chef : elle peut donc également régénérer ses cellules, et se soigner plus vite d'une blessure parfois mortelle, pour n'importe qui d'autre. C'est aussi pour cette raison que son vieillissement naturel est ralenti. Elle est immunisée contre les toxines, et ne peut donc pas être empoisonnée.
Emergence : Maitrise : Messages : 1550
DCs : Spencer & Andy.

Mer 8 Nov - 10:41




Renegades

RP commun Résistance

L'air lourd et étouffant pesait sur ses épaules comme si tout le poids du monde avait décidé d'y tomber d'un seul coup. Elle sait bien qu'elle a été encore trop loin, comme toujours. Elle sait qu'elle doit rester forte et qu'on a besoin d'elle ici mais son regard ne fait que dériver vers la lisière de la forêt qui l'appelle constamment. Est-ce que Kurt va bien ? Prend-t-il soin de la maison ? Est-ce que Talia suit toujours son programme d'entrainement à la lettre sans ses encouragements ? Est-ce que sa petite Anna est enfin rentrée à la maison ? Est-ce que Maria lui pardonnera sa fuite ? Est-ce que Gavin se remet de ses blessures ? ... Est-ce que... Trop de questions viennent marteler son crâne dans un fracas assourdissants. Elle a laissée trop de personnes derrière elle. Bien trop et elle espère qu'ils la pardonnerons tous. La blonde se mord violemment la lèvre inférieure signe qu'elle angoisse. Au moins elle n'est pas seule ici. Elle a son Jake, son rayon de soleil. S'il n'avait pas été là, elle ne se serait pas tenue autant à carreaux... Enfin se tenir à carreaux c'est un bien grand mot. Pour tout dire Raven n'a pas changée et quand Jake est dans les parages elle se transforme en reine des enfers avec son sourire en coin et ses trolls à gogo. Il y a aussi Ororo, sa douce Ororo et Jean celle qu'elle considère comme une amie très proche à présent. Et puis il y a Wade. Elle et lui ont passés de très bons moments ensembles.

Elle soupire et se dirige vers le feu de camps où une bonne partie des onzes comme on les appellent maintenant s'est regroupé suite à un incident avec la télévision. Un sourire étire ses lèvres rosées alors qu'elle revoit Ororo la faire péter devant ses yeux. Depuis la blondinette n'arrête pas de la taquiner à ce sujet. Ici, personne ne maitrise ses pouvoirs même si certains les contrôlent mieux que d'autres. Max, Casey, Jean et elle-même y sont plus souvent sujets que les autres. La garde a bien vite compris qu'il existe des stades liés à l’apparition des pouvoirs et le siens... lui sera fort utile pour les missions à l'extérieur. A vrai dire une fois qu'elle aura compris comment se transformer sans devenir tout à coup aussi bleu qu'un schtroumphf Raven sera la reine de l'infiltration. Elle s'installe à côté de Max et Casey et attrape le petit Ezel par le cou pour venir frotter énergiquement ses cheveux. En bonne maman, la blonde n'a pu s'empêcher de prendre les deux jeunes sous son aile au grand désespoir de Jake. Elle reporte son attention sur Wade et Ann qui discutent de leur pouvoir de régénération et leur sourit en levant la bière qu'elle tient dans les mains. " Je vous avoue que je ne serais pas contre non plus ça me ferait du boulot en moins, parce qu'il n'y a pas à dire on est une belle bande de bras cassés les amis ! Ann, passe me voir tout à l'heure je jetterai un coup d’œil à ta blessure." dit-elle en prenant une gorgée du liquide ambré. La blonde se penche vers Ororo qui sincèrement désolée se morfond d'avoir fait griller la télévision. "Oh ça va, on ne t'en veux pas. C'est pas plus mal de passer un instant tous ensembles à discuter. Regarde ... Max et Casey peuvent nous jouer de la guitare. Jake et Jean peuvent nous faire un striptease. Albert et Rachel un spectacle comique. Puis Peter un de marionnette tiens ! ... Non ? Bon j'aurais essayé ! " Dit-elle en haussant les épaules. Même dans une situation pareil Raven ne cesse jamais d'être Raven.


by tris
Revenir en haut Aller en bas
Mutant
Casey Hennessy


http://houseofm.forumactif.org/t141-casey-can-you-see-the-sky-turn-red http://houseofm.forumactif.org/t66-casey-i-ll-set-the-world-on-f
More about you :
RP commun Résistance : A la lueur d'un feu. Uofq
RP commun Résistance : A la lueur d'un feu. KjJvKJx
Codename : Blaze
Pouvoirs : Il est pyrokinésiste. Il est donc capable de manipuler le feu. Toutefois, il est incapable de le créer. Il est insensible aux flammes et à la chaleur.
Emergence : Maitrise : Messages : 895
DCs : Maria, Laura, Paige et Grace

Mer 8 Nov - 19:27
Autour du feu
Les "ONZE"


Casey vivait plutôt bien sa vie de reclus. Il faut dire qu’il y avait déjà un moment qu’il savait qu’il n’était pas comme les autres. Il avait toujours su que Max et lui n’étaient pas les seuls avec des pouvoirs spéciaux et qu’un jour, ces derniers leur attireraient des ennuis.  Il en avait la preuve aujourd’hui alors qu’il était entouré de gens comme lui. Ils étaient tous des émergés. Ils étaient tous recherchés. Il en avait déjà côtoyé certains lorsqu’il avait été enfermé à l’Alpha House laissant croire que le sérum qui leur avait été injecté et qui les avait mené au bâtiment ultra sécurisé avait un rapport avec les pouvoirs. Il n’était donc pas totalement en terrain inconnu. Il avait été heureux d’y retrouver Albert, celui qui avait été un allié précieux alors que l’adolescent se retrouvait sans ses deux fidèles acolytes. Al lui avait permis de garder les pieds sur terre et lui avait permis de mieux accepter son isolement. Les premiers jours avaient été plus difficiles et surtout douloureux, vue la balle qu’il s’était pris lors du festival, mais Raven avait réussi à lui enlever et un vieux chauve qui les aidait leur avait apporté une petite trousse de premiers soins. Il était donc resté au lit pendant quelques jours, le temps de reprendre des forces. Là, ça allait bien, même s’il ne devait pas faire des mouvements trop brusques.

Tous les « Onze » formaient un groupe plutôt hétéroclite, mais qui s’agençait très bien. Personne n’était laissé de côté, tout le monde se mettait à la tâche et personne ne s’appuyait, trop, sur son sort. Ils savaient tous pourquoi ils étaient là et ils se préparaient tranquillement à sortir de leur trou quand le moment serait venu. Ils ne savaient pas encore quand, mais ils savaient tous qu’ils n’allaient pas vivre dans ce vieux taudis décrépis toute leur vie. Ils savaient qu’ils étaient les précurseurs de quelque chose et que les choses allaient changer grâce à eux. C’était plutôt excitant quand on y pensait et Casey prenait tout cela très au sérieux. Il était toujours partant pour tout. Il s’entrainait dur et écoutait les instructions des plus vieux et plus expérimentés qui avaient accepté de l’entrainer.  

Il se sentait bien au sein de cette belle petite bande qui devenait peu à peu une nouvelle famille. Même si Max et lui étaient les plus jeunes, ils n’étaient jamais laissé de côté et on écoutait ce qu’ils avaient à dire. Bien sûr, sa famille lui manquait et ne plus pouvoir être auprès de Spencer à toutes les heures de la journée était insupportable, mais c’était pour le bien de tout le monde. C’était pour leur sécurité. Il savait qu’il les reverrait. Ce soir-là, Ororo avait fait exploser leur télé et ils avaient dû changer leur plan pour une soirée autour du feu. C’était l’élément de Casey et il s’était empressé d’aller le faire avant même que tout le monde soit sorti. Il s’était auto-proclamé « roi du feu » parce que, bah c’était logique quoi. Comme, ils faisaient souvent cette activité, il avait profité de la dernière mission de ravitaillement pour choppé tout le nécessaire pour faire des s’mores. Il s’était grillé une grosse guimauve et l’avait mit en sandwich entre deux biscuit graham recouverts de chocolat. "Quelqu’un en veut?" Demanda-t-il en tendant sa main qui dégoulinait de chocolat fondu devant lui. "En tout cas, c’était grave cool cette explosion de télévision. L’éclair direct dessus. POW. Et le feu d’artifice après, c’était trop génial!" Il restait un gamin qui adorait les explosions et le bruit. Il pouffa légèrement de rire en entendant les suggestions de leur médecin attitré. Il avait bien du mal à voir Albert faire son comique. Son ami était un peu à part depuis le début et il ne se faisait pas aussi bien que les autres à cette nouvelle vie. "Et toi Raven, tu nous fais quoi hen?" Il avait un large sourire chocolaté après avoir engouffré la gourmandise au complet dans sa bouche.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 19 Nov - 18:19
Autour du feu
Les "ONZE"


Leur télé est dead. Dead. Déjà qu’elle marchait qu’à moitié, voilà qu’elle allait maintenant rejoindre le cimetière des télés. Sur le coup, Max avait été blasé, totalement, parce que lui il adore s’affaler devant la télé, même si elle marche une fois sur trois. C’est l’un de ses petits plaisirs et ce même maintenant qu’ils sont en mode bivouac dans la jungle. Bon, il faut dire que les soirées au coin du feu c’est quand même sympa. Ca lui rappelle les scouts, sauf que, eux, ils avaient soit la gratte, soit des jeux, ou alors ils se racontaient des putain d’histoire d’horreur, de celles qui font complétement flipper parce que, hé, ils étaient tout jeune quand même. Maintenant ça lui ferait surement moins peur, il faut aussi dire qu’il a muri et surtout qu’il en a lui-même vécu, de ces histoires d’horreur. Mais on est loin de l’ambiance des scouts. Ils en viennent à parler de leurs pouvoirs et pourtant, c’est tout autre chose qui attire son attention. « Quelqu’un en veut? » Casey a fait un s’mores alléchant et aussitôt Max lève la main. Ca, ça ressemble à la scout way of life et, en grand morfale, ca l’intéresse bien plus que des pouvoirs de guérison. « Moi ! » Il tend la main et attrape le Graal qu’il s’empresse de croquer. Y’a pas à dire, c’est fat mais tellement bon ce truc !

C’est au tour d’Ororo de parler de ses pouvoirs à elle. Max les trouve trop cool, à vrai dire. Elle peut genre balancer de vrais éclairs du genre de ceux qui éclatent tout sur leur passage. Ca ressemble un peu à son pouvoir à lui dans le genre et ca ne peut que lui parler. « J’aimerai bien, que les miens ne grillent pas notre télé. J’aimerais pouvoir au moins contrôler ça. » Il lève les yeux vers elle et détourne le regard au bout de quelques secondes. Il voit ce dont elle parle, carrément même, sauf que lui aurait préféré avoir explosé des télés plutôt qu’un café entier. Cette simple pensée lui fait serrer la mâchoire sous le coup de la culpabilité. Ouais, en fait griller une télé c’est plutôt enviable, surtout que lui, il en a pété des trucs sur son passage, tous ceux avec un pouvoir comme le leur doivent passer par là. « En tout cas, c’était grave cool cette explosion de télévision. L’éclair direct dessus. POW. Et le feu d’artifice après, c’était trop génial ! » Ca ressemble bien à Casey, et à lui aussi, parce que c’est vrai, Max a aussi trouvé ca cool bien qu’il ait surtout été séché de plus avoir de télé. « Oh ça va, on ne t'en veux pas. C'est pas plus mal de passer un instant tous ensemble à discuter. Regarde ... Max et Casey peuvent nous jouer de la guitare. Jake et Jean peuvent nous faire un striptease. Albert et Rachel un spectacle comique. Puis Peter un de marionnette tiens ! ... Non ? Bon j'aurais essayé ! » Max sourit et croque une nouvelle fois dans son s’mores qui dégouline déjà sur ses doigts. Raven est une nana sympa malgré le fait qu’elle soit genre… vieille. Elle sait déconner et, pour ça, Max la kiffe, sans compte qu’elle est badass as fuck et genre complétement cool sur trop de plans. Sauf qu’elle s’est un peu oubliée dans le compte ce que Casey relève bien vite. « Et toi Raven, tu nous fais quoi hen ? » Max, qui est assis par terre, pointe la blonde du doigt alors qu’il s’exclame entre deux bouchées de sa friandise du soir : « Raven elle nous fait des imitations, c’est parfait avec son pouvoir ! ». Ca, c’est clair que c’est parfait.



Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 19 Nov - 18:52
Autour du feu
Les "ONZE"


Bizarrement, ca ne l’étonne même pas de devoir vivre de cette manière. Ils n’ont pour ainsi dire rien, sont coupés du monde, galèrent à peu près pour tout mais c’est comme si il avait toujours su qu’il allait se retrouver dans ce genre de situation. Il l’a cherché aussi, parce qu’il aurait très bien pu ne pas rester à Genosha de base, ne pas être resté à la Garde Rouge, ne pas avoir cherché à aider les émergés. Il aurait très bien pu retourner dans l’armée et être à nouveau affecté dans des endroits exotiques et, certes, dangereux. L’Afrique, l’Amérique du Sud, le Moyen Orient, la Birmanie, il y en a des missions pour des gens comme lui là-bas, des missions où il aurait très bien pu rendre justice aussi. Et pourtant, il est là, à lutter dans son propre pays, comme si ce genre de lutte là lui était destiné. Oui, il a toujours su qu’il finirait dans ce genre de situation, tout simplement parce que c’est dans ses veines. Ses parents ont lutté de la même manière pour les mêmes principes, tout du moins c’est son avis. Jake a grandi dans des squats du genre, ce de l’IRA, des squats où ils n’avaient rien, où ils étaient coupés du monde, où ils galéraient pour à peu près tout mais où ils étaient tous guidés par un même idéal. La liberté, la reconnaissance, l’acceptation de toute une catégorie de personnes. C’était une jungle à la manière irlandaise peut-être, mais ca n’est pas si différent de ct endroit. Rien n’est facile, même pas avoir de l’eau, et pourtant, il y a de ces moments de partage indéfinissable. Il suffit de quoi ? Casser une télé ? Et les voici autour du feu, tous ensemble.

Jake n’a jamais été un grand parleur de base, sauf quand il est bourré où, là par contre, il devient bizarrement beaucoup plus extraverti. Mais à ce moment-là s’il sirote bien une bière en toute tranquillité, il n’en a pas pour autant la tête qui tourne. Il préfère les écouter tous, sauf lui, Albert, qu’il regarde en coin. Ce dernier a le spleen, ca se voit, même si il fait un effort. C’est là toute la différence entre les ultras de l’IRA et eux, beaucoup des résistants vivent cette situation comme une fatalité, et ca l’est surement en soi. Jake n’est pas du genre protecteur, ni même psychologue. Ils ont chacun leur fardeau à porter, et doivent le faire à leur manière. Il comprend que ce jeune ait du mal à s'y faire et du moment que ca ne se répercute pas outre mesure, si n’est pas vraiment son problème à vrai dire. De toutes manières, s’ils sont tous là, c’est pour la même raison. Ils en sont certes à des stades plus ou moins avancés mais ils ont tous des pouvoirs, certains plus explosifs que d’autres, certains plus utiles que d’autres. En l’occurrence, celui de Jake ne lui apporte rien, à lui, en particulier, par contre, les autres ont de quoi en bénéficier ou le subir, carrément. Le fait est que de l’avoir au milieu d’eux n’est pas une idée fameuse. Il est comme l’huile sur le feu, surtout en présence de Jean. Jake a pourtant appris, au fil des mois qu’il pouvait contrôler ses pouvoirs. Soyons honnête, il est assez mauvais à ça, mais c’était déjà le cas avant Genosha, ça lui prend un effort de tous les instants pour de maigres résultats si bien qu’il reste un problème plus qu’une solution.

Raven fait son show et il la regarde faire en riant. Sa meilleure amie a toujours eu ce talent pour mettre l’ambiance, balançant à merveille son mutisme à lui. En sa présence, il est toujours un peu plus avenant mais le fait est que, face à tous, il la laisse bien volontiers prendre les devants. A la place, il se contente de boire sa bière et de l’écouter déblatérer des imbécilités et balançant sa tête de gauche à droite le tout en souriant. Elle est vraiment irrécupérable dans son genre.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
RP commun Résistance : A la lueur d'un feu.
we will stand stranger to brother
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Objets magiques commun
» Un portrait pas "Trait" commun
» Natacha à la lueur d'une bougie
» [SOFT] TOUT RENNES BOUGE : App pour transport en commun [Gratuit]
» Oiseau commun

House of M :: VOL. N°I :: RPs abandonnés-
Sauter vers: