Partagez | 
 

 The moon is the only light we see | Johanna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

-


Tenebris
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
- Changement de forme et de plan.
- Télépathie et emprise + hallucinations et cauchemars.
- Création de matière spectrale et contrôle des ténèbres.
Wesley, Carol, Francis, Betsy, Kay, Ryan, Lena & Val
200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: The moon is the only light we see | Johanna   Mer 25 Oct - 16:28


The moon is the only light we see
Johanna & Morgan
♠ ♣ I do what it takes. Cause I love the adrenaline in my veins. Cause I love how it feels when I break the chains. Take me to the top, I'm ready for whatever it takes. ♥ ♦

Les bras croisés contre mon torse, je dardais mon regard sur les deux énergumènes qui me tournaient le dos. Leurs épaules étaient tendues et leurs dos bien droit. Je pouvais voir d'ici qu'ils visaient les cibles au fond du box, leurs armes pointées vers elles. La main d'Hannibal tremblait un peu et il sembla tiquer mais se reprit bien vite. Je relevais le coin de mes lèvres doucement, penchant légèrement ma tête en arrière. A quelques centimètres du mur, je me tenais aussi droit que possible, un air impassible sur le visage, tandis que j'assistais à leur entraînement. Ils avaient bien évolués depuis leur entrée ici, et j'imaginais que cela devait rendre Johanna fière. J'avais beaucoup d'estime pour elle, et lorsqu'elle m'avait demandé de m'occuper de ses gosses, je n'avais pas vraiment pu refuser. Je m'occupais bien de Malik, même encore maintenant, alors je pouvais bien superviser l'entraînement de ses deux gamins. Ce qui en soit était assez drôle étant donné que Johanna et Malik ne pouvaient pas s'encadrer. A croire que personne pouvait se blairer ici. Je ricanais silencieusement, repensant à la fois où Jo avait ridiculisé le jeune agent devant plusieurs de nos collègues. J'aurai bien aimé voir sa tronche à Malik à cet instant. Mais bon, j'avais eu d'autres choses à foutre pour le bien du QG. Et je le connaissais assez pour savoir qu'il n'allait pas rester les bras croisés et qu'il allait sûrement se venger. Autant dire que la situation allait empirer et que leur querelle n'allait pas s'arrêter de sitôt. Ce n'étaient pas mes affaires, mais je devais avouer que j'étais bien curieux de voir ce que ça allait donner. En tout objectivité.

Je chassais rapidement mes pensées pour me concentrer sur les deux gamins à Johanna. Mon regard se porta sur Marcus alors qu'ils appuyaient tous deux sur la queue de détente. La détonation résonna et percuta mes tympans mais je restais de marbre. Hannibal et Marcus vidèrent ainsi leurs chargeurs et je fis quelques pas vers eux lorsqu'ils retirèrent les douilles. Ils me les donnèrent quelques secondes plus tard et je les prenais doucement, alors qu'ils se dégageaient vers les caisses pour recharger en munitions. J'en profitais pour m'installer à un établis, déposant les douilles en les alignant. Je les vérifiais une par une, balançant celles déformées, et entrepris de nettoyer l'intérieur de celles que je gardais avec un chiffon doux. Une fois cela fait, je lubrifiais les douilles avec un peu d'huile et les plaçais sur une plaque en hauteur pour qu'elles sèchent tranquillement. Je jetais un coup d’œil aux deux gosses avant de reprendre ma tâche. Ils se débrouillaient bien sans moi, et je n'avais pas besoin de regarder chacun de leur tir pour savoir qu'ils tapaient dans le mille. Enfin bon, je secouais la tête en me penchant sur l'établis, pour attraper la presse à recharge. Je retirais l'amorce de mes étuis huilés, puis en plaçais des nouvelles dans le manche de la presse avant de déposer les douilles sur le support. Une fois que les nouvelles amorces étaient imbriquées dans l'étui des douilles, j'attrapais du bout des doigts les boites de poudre présentes en hauteur, sur diverses étagères. J'en vidais une petite quantité sur le plateau de la balance pour avoir le poids nécessaire et avec l'aide d'une fine lame, j'en versais dans les douilles. Après cela, je déposais mes étuis dans le sillon à douilles et fouillais dans une boîte au bout de l'établis pour en sortir des balles. Les déposant sur l'étui, j'activais le manche de la presse pour calibrer les balles. Et pour terminer, je nettoyais à nouveau les douilles avec de l'huile avant de les ranger dans une boite de munitions vides. C'était un travail minutieux, qui nécessitait un temps fou, mais c'était toujours un plaisir d'utiliser des douilles que l'on avait remplis soi-même. Au moins je savais d'où ça provenait et ce qu'il y avait dedans. Je finis par me lever et nettoyer le plan de travail rapidement. Puis je passais dans une autre pièce pour me laver rapidement les mains dans un lavabo ébréché. Avec un soupir, je m'essuyais avec la serviette rêche et retournais voir les gamins.

Lorsque je revins dans la salle de tir, Johanna se trouvait là et regardait ses enfants avec un air un peu inquiet. Je ne savais pas vraiment ce qui l'avait fait venir ici, mais c'était toujours agréable de la voir. Du moins, au GQ, bien entendu. Je ne voyais que très rarement mes collègues quand je ne travaillais pas. Ce qui m'arrangeait à vrai dire. Je crois qu'il n'y avait bien que Marc ou Malik pour m'emmerder à la fois au boulot et en dehors. Je soupirais doucement, me passant la main sur le front afin de chasser les deux connards de mon esprit. Johanna m'entendit, vu qu'elle se tourna vers moi et je lui offris un léger sourire. Elle semblait épuisée, peut-être que ses élèves avaient été extrêmement négligents ou insupportables. Ils l'étaient tous pour moi, et c'était l'une des raisons pour laquelle je ne prenais que des apprentis une fois qu'ils étaient formés. Bien moins chiants et plus facile à manipuler quand il s'agissait de suivre les ordres. En l'occurrence, je n'avais pas vraiment besoin de ça pour manipuler certains agents, il suffisait juste que je débarque dans une pièce pour faire taire les chuchotements et leur lancer des regards condescendants pour que les plus récalcitrants ferment leurs grandes gueules. Ça avait marché comme ça pour Malik, et avec Marc aussi. A croire que ça avait dû parvenir aux oreilles des petits nouveaux, vu qu'ils se tenaient bien droits quand je passais dans le coin et qu'ils ne pipaient mot. C'était toujours satisfaisant et je me sentais extrêmement extatique à chaque fois que je leur faisais mon petit effet. De toute manière, c'était soit ça, soit une balle entre les yeux. Le choix avait été vite fait. Mais avec Johanna c'était différent. Elle avait une certaine douceur qui émanait d'elle, et je n'avais pu me résoudre à lui infliger ce que je réservais à mes collègues. Elle avait semblé croire en moi, ce qui m'avait permis de l'apprécier à sa juste valeur presque instantanément. Je la voyais un peu comme un membre de ma famille, très éloigné mais quand même. Du coup je pouvais me montrer plus avenant à ses côtés. Peu de personnes connaissaient cette facette que je cachais sous un masque de froideur, de condescendance et d'impassibilité. Elle était l'une des seules et je ne voyais pas cela autrement. Johanna. J'hochais la tête en sa direction, avant de regarder Hannibal et Marcus continuer leur entraînement. Tu n'as pas l'air d'aller très bien. C'est encore un de tes élèves ? Je ricanais doucement en croisant les bras sur mon torse. En général je n'étais pas vraiment du genre à faire la conversation. Mais Jo semblait en avoir besoin et je n'allais pas vraiment refuser d'entendre comment elle avait rembarré ces moins que rien qui lui servaient d'élèves. Puisque l'entendre me raconter ça, c'était tout aussi jouissif que si je l'avais fait à sa place. Peut-être parfois en moins sanglant et en plus diplomate. A vrai dire je ne saurais me décider si c'était mieux ou non.


Ayaraven


___

It is a start for nightmares.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
The moon is the only light we see | Johanna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Anniversaire] Personnages de Type-Moon ! =D
» Vickers Light Tank Mk.VI - 1st Armoured Division B.E.F. 1940
» Castlevania: Circle of the Moon - GBA - 2001
» ORCA F3J (F3B light au vu de la rigidité)
» FRAZETTA'S MOON MAID

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: