Partagez | 
 

 Most people exist | Loki&Ann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ann GuerbodaAsgardien
avatar

Angrboða
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
61
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Most people exist | Loki&Ann   Mer 1 Nov - 17:59




Most people exist.

Loki & Ann

La mélancolie est l’illustre compagnon de la beauté; elle l’est si bien que je ne peux concevoir aucune beauté qui ne porte en elle sa tristesse.

Elle aimait bien la nuit. Les lumières, les néons, tout était un peu jaune, un peu orangé, comme un interminable crépuscule. Ann n’avait jamais eu peur du noir, pas plus que de sortir seule, elle n’avait peur ni des monstres fantastiques, ni des ordinaires. Rien ne l’empêcherait d’arpenter les rues d’une insolente insouciance. Elle se vêt de clair et sa pâleur laisse à ses interlocuteurs la même impression qu’une rencontre occulte. Il n’y avait que ses yeux, d’un bleu sombre, brillant, doux, qui semblaient la rendre tangible.

Elle possède cette physionomie étrange, élancée, mais en rien fragile, elle est sans âge. Elle aime à répéter en interview qu’elle vient de la même planète que David Bowie. Elle est un peu connue, dans un certain milieu, elle connaît du monde aussi et c’est pour cette raison qu’elle n’a pas à rejoindre la file d’attente à l’entrée du cabaret. Elle échange quelques mots avec le videur, sourit sincèrement à sa plaisanterie, dans la queue on se dévisse la nuque pour voir qui est la VIP. Elle entre indifférente, elle n’est pas venue pour rester mais pour faire sortir quelqu’un.

Elle a rêvé de lui la nuit dernière, signe pour elle de venir le retrouver. Loki, un de ses amis les plus chers, mannequin courtisé et muse occasionnelle, qu’il est temps d’extirper de sa zone de confort.

Une main légère se pose sur son épaule, elle sourit. Pas ce soir, dit-elle doucement mais fermement. Plus jamais, jamais plus d’une nuit. Ann encadre délicatement de ses fines mains son visage et dépose un baiser comme une offrande sur les lèvres boudeuses. Il est par là, lui dit finalement la rouquine, indiquant du bout de ses ongles laqués la scène encore vide. Il joue ce soir, elle laisse retomber ses bras.

Elle adore l’entendre jouer, elle se tourne en entendant son prénom, de grands signes proviennent de la zone VIP, A trop fréquenter les mêmes endroits on rencontre les mêmes personnes. Elle les rejoint et entraîne l’un aux premières notes, elle aime danser et elle adore sa musique, elle se laisse porter, les vibrations des cordes résonnent dans sa cage thoracique, elle croise son regard quelques fois, lui adresse quelques sourires. La musique la rend heureuse. Elle est décidée à le faire sortir ensuite, il la connaît probablement assez pour le deviner. Elle ne sait pas rester en place. La musique s’arrête, créant un manque, brisant sa bulle, elle quitte sa compagnie et contourne les groupies amassées pour le retrouver

« Ta musique est une merveille » affirme t-elle sincèrement

Du bout des doigts elle effleure l’instrument. Le bois brillant et lisse, elle relève les yeux vers Loki, elle s’attarde sur les traits ciselés de son visage, dire qu’à une époque il ignorait qu’il était beau.

« Il y a un nouveau bar qui a ouvert en ville… une scène ouverte aux musiciens et probablement personne de notre connaissance. »

Elle ne lui demande pas de sortir directement, mais c’est implicite. Elle laisse passer un silence tout relatif, le bruit assourdis de la salle principal leur parvient tout de même, puis ajoute doucement, s’adossant contre le mur près de lui :

« Il y a longtemps que nous ne sommes pas sorti sans ta cours ou la mienne. »

Retrouver la tranquillité, ne pas avoir d’avis à donner sur une chose ou l’autre. Juste apprécier la nuit, la musique et la conversation. Boire un alcool fort mais doux, juste sortir, errer un peu, peut être. Elle sait combien il est difficile de lui dire non, mais contrairement à ceux qui ne se le permettraient pas, lui l’a connaît. Ils sont bien peu ceux qui peuvent vraiment le prétendre. Ils sont bien peu également les êtres qui ne s’avèrent pas décevant.

« Avant que tu déclines sous un prétexte ou un autre, rappelle toi que je suis infiniment patiente et extrêmement têtue. »

Son ton est affirmée sans être autoritaire, il a toujours cette délicatesse désinvolte chez elle. Ann traverse la pièce pour se saisir de la veste de Loki. Pendue au bout de sa main, elle lui tend de l’air assuré de celle qui sait qu’elle a gagné.
 
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Loki OdinsonAsgardien
avatar



God of mischief
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
# Métabolisme supérieur à celui des humains
# Métamorphose, vol, projection astrale, réarrangement moléculaire, décharge d'énergie, projections d'illusions, télépathie, hypnose, téléportation
# Résistant à la glace
# Ralentissement du vieillissement
# Sorcier
# Vision accrue
Nicholas S. Frances - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts
1861
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Most people exist | Loki&Ann   Ven 10 Nov - 21:18

MOST PEOPLE EXIST | LOKI&ANN
Ann & Loki
Mad world
••••

Je n'ai jamais demandé à venir au monde, après qui l'a vraiment demandé ? Il y a des personnes qui aiment cette sensation de vie, puis d'autre comme moi, qui n'arrivent pas à se trouver une place au sein des autres. On se retrouve écrasé, impuissant, piétiné par les autres, mais malgré tout on avance parce que c'est ainsi, quelque chose qui nous pousse à vivre. De mon côté c'était grâce à ma famille adoptive, mais avec l'école, puis en grandissant, je n'avais plus cette envie de vivre, mon frère était la certes, Ann aussi mais j'étais au plus mal et c'est la qu'on prends un nouveau tournant, quelque chose qui change notre vie à jamais. J'ai faillis mourir, je n'ai eu aucun accident, rien de ce genre, non, c'est moi qui a voulut mettre fin à mes jours. Puis avec le soutien de ma famille, de mon frère, d'Ann j'ai fini par reprendre confiance en moi et même si j'ai toujours cette dose de mélancolie en moi, j'arrive à retrouver facilement le sourire. Déjà j'ai réussi à devenir mannequin et à ouvrir un cabaret, par le genre d'endroit ou l'on voit des prostitués, mais plutôt le genre chic et luxueux, je ne veux pas non plus qu'on me voit comme un pervers et je suis loin d'aimer les "cabaret avec des prostitués". Ann est une femme magnifique, une amie, une grande soeur, je l'adore et si des personnes peuvent croire que nous sommes en couple, ce n'est pas le cas, c'est juste que notre relation est très fusionnelle, j'ai besoin d'elle, tout comme j'ai besoin de mon frère. Elle a était présente pour me réconforter, pour me câliner, ça peut faire rire beaucoup de monde, mais Ann et l'une de mes sauveuses et il faut savoir qu'il y en a très peu. Ann possède aussi une façon de vivre et de penser qui me fascine, elle est dans un monde à part et j'aime m'y perdre, je peux oublier le quotidien, le présent et m'enfuir avec elle. Depuis peu je monte sur scène pour jouer de la guitare, une musique envoutante que j'aime composée pour me détendre, lorsque je joue, je me perds dans mes rêves et dans des souvenirs brumeux. Les notes envahissent le cabaret et malgré la foule je n'entends plus personne, mise à part les propres battements de mon coeur. Finalement je conclus la mélodie avec les dernières notes, je ferme les yeux et la, je peux entendre les applaudissements, un léger sourire, remerciant la foule d'un signe de tête avant de repartir, en rien je ne suis le genre à m'étendre sur scène. De loin j'avais croisé le regard de Ann, de suite je rejoins celle-ci, guitare en main elle effleure l'instrument du bout des doigts et me parle de sa voix si calme et si pure. Alors qu'elle me parle d'un autre bar, je soupire, elle sait que j'aime la discrétion, alors pourquoi pas un lieu ou je ne suis pas connus ? Je baisse la tête cherchant un moyen d'échapper à une nouvelle sortie, seulement c'était comme ci Ann pouvait lire dans mes pensées. Finalement, alors qu'elle prends ma veste, je lui offre un léger sourire.

-Très bien, allons dans ce bar ma chère Ann


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Ann GuerbodaAsgardien
avatar

Angrboða
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
61
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Most people exist | Loki&Ann   Sam 11 Nov - 20:52

]



Most people exist.

Loki & Ann

La mélancolie est l’illustre compagnon de la beauté; elle l’est si bien que je ne peux concevoir aucune beauté qui ne porte en elle sa tristesse.

Il sourit, c’est assez rare et c’est d’autant plus précieux. Elle n’a pas eu à négocier, il savait probablement que c’était un combat perdu d’avance, Ann glisse son bras sous le sien. Le but est dorénavant de pouvoir tranquillement quitter le cabaret, heureusement ils n’ont pas à repasser par la salle principale. Éviter les groupies, les amis et les autres. La ruelle arrière est déserte, la lumière jaunâtre confère au lieu une ambiance inquiétante. Ann la traverse sans sembler le remarquer, elle n’est jamais inquiète, comme si elle se pensait invulnérable.

Il y a entre eux un silence confortable. Les rues sont animées, les gens circulent pour se rendre à leur soirée, l’esprit à leurs propres préoccupations. Il y a des éclats de rires féminins et des interpellations masculines. Deux personnes se disputent de façon plutôt violente, ça sent l’alcool et les regrets. Ils ont des spectateurs, des commentateurs, mais eux passent sans leur adresser un regard.

« J’ai rêvé de toi, la nuit dernière. »

Elle a un demi sourire, ça lu arrive de temps en temps de rêver de lui. Des rêves glacés, étranges, bien différents des rêves habituels. Ils sont vivides et lors du réveil il lui reste toujours un échos, la colère souvent. Un temps passe comme elle revoit les images.

« Nous étions d’un bleu de glace, dans un sanctuaire de glace, Fenrir immense et sauvage montait la garde. Quand je rêve, cette couleur revient souvent. C’est étrange, non ? »

Son ton est toujours léger, comme si elle délivrait une anecdote sans importance. Elle rêve souvent en bleu.

« Et nous couchions ensemble. N’en sois pas embarrassé mon cher, c’est assez naturel »

Elle ne ressent aucune gêne à évoquer cela, un amusement certain de toute évidence. Se réveiller, reprendre contenance après ce rêve en particulier lui avait demandé un temps certain. Séparer le rêve de la réalité, sortir de la transe cotonneuse, des impressions presque physiques. L’impression doucereuse qu’elle touchait quelque chose qui lui échappait.
 
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Most people exist | Loki&Ann   

Revenir en haut Aller en bas
 
Most people exist | Loki&Ann
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RESOLU] Supprimer les icones HTC Calendar, Twitter, Music, People, Footprints dans Demarrer.
» THOR VS LOKI DIORAMA
» [REQUETE] Recherche HTC PEOPLE dans la base de registre ....
» Les séries TV qui ont changé nos vies [Magazine People]
» People's Choice Awards 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: HAMMER BAY :: Centre-ville-
Sauter vers: