Partagez | 
 

 Sasha Tsvilenev ~ Poltergeist

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Sasha Tsvilenev ~ Poltergeist   Jeu 5 Mai - 13:38



Sasha Tsvilenev

‘Я буду часто відвідувати ваші ночі.’

26 ans, en apparence
Poltergeist

Physicien
Hydra

Hétérosexuel + Célibataire
Expérience ratée


pouvoirs

Intangibilité
A la différence de Kitty Pride, Sasha n’a aucun contrôle sur son intangibilité, et pour cause : elle n’est pas due à une mutation mais à son transfert dans un autre plan. Il ne peut plus du tout se matérialiser dans le monde réel, ni toucher un objet ou une personne.

Lévitation
Quand on n’a plus de corps, il est difficile de marcher. Sasha ne bouge pas les jambes, sous sa forme spectrale : il lévite en permanence à quelques centimètres du sol. Cette faculté lui permet notamment de grimper les étages dans les bâtiments, par exemple.

Invisibilité
Sasha peut décider de rompre son lien avec le monde réel et de passer entièrement dans le plan dans lequel il est pris au piège. Lorsqu’il fait cela, il devient totalement invisible, inaudible et indétectable par les télépathes. Il ne peut pas se déplacer sous cette forme, car il n’est alors plus du tout connecté au monde normal : ses déplacements s’effectuent uniquement dans le plan où il se trouve. Néanmoins, c’est un pouvoir qu’il utilise très peu. En effet, il craint de ne plus pouvoir retrouver le chemin du monde réel s’il rompt le lien trop longtemps ou trop souvent.

Vieillissement ralenti
Le temps s’écoule différemment dans le plan où Sasha est coincé. Par conséquent, il semble ne pas vieillir.


souhait

L’unique espoir de Sasha était de revenir dans le plan normal, comme tous les autres humains. Il a cependant aussi souhaité pouvoir se venger de Hank Pym et de Charles Xavier.

émergence

Il ne se souvient de rien de sa vie avant Genosha, mais a parfois des impressions étranges de déjà-vu, beaucoup trop fréquentes pour être normales. Ces derniers temps, ses rêves sont agités. S'il n'en comprend pas le sens, ils le laissent toujours avec une curieuse sensation d’oppression.



want to know more

Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ?

Je ne peux rien vous dire à ce sujet. Croyez-moi, il vaut mieux que vous ne sachiez rien. Il serait tout de même dommage que votre femme ou votre fils disparaisse, ne croyez-vous pas ? Allons... Vous devriez choisir un autre sujet, faites-moi confiance.

Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?

La Garde Rouge se trompe. Ses actions visent à contrôler des choses qui la dépassent. Elle ferait mieux de laisser cela à des gens qui comprennent, qui acceptent, et qui aideront vraiment ces personnes. Quant à vous, je vous l’ai déjà dit : restez en dehors de tout ça. Croyez-moi, c’est pour votre bien.

Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?

Je suis exactement où je dois être. Ce que je veux... Peu importe.



pseudo

Parveth

sexe/age


pays

France

DC

Remy LeBeau

personnage marvel, scénario ou inventé

Inventé

niveau d'émergence

2

niveau de maitrise

0

vous nous avez connu...

Via le topsite de Bazzart

un dernier aveu

 Je suis faiiiiiiiiiiible !

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Sasha Tsvilenev ~ Poltergeist   Jeu 5 Mai - 13:38



Before Genosha

we all have to start somewhere

Le garçon dont je vois le reflet dans le miroir semble si jeune. Vingt-six ans, deux mois et quatre jours, très exactement. On n’oublie pas si facilement la date de sa mort, et huit ans plus tard, la mienne reste gravée dans mon âme.

Je suis né il y a trente-quatre ans à Odessa, en Ukraine. Mes parents étaient de simples ouvriers. Ils n’avaient pas beaucoup d’argent. Nous vivions chichement, avec mes deux sœurs cadettes, sans jamais nous plaindre de ce que nous avions – ou plutôt de ce que nous n’avions pas.
Mon père tenait absolument à ce que nous travaillions à l’école. Il était hors de question pour lui que nous finissions dans une usine, à nous briser les reins comme ma mère et lui le faisaient chaque jour. Tous les matins, c’était moi qui accompagnait mes sœurs à l’école ; tous les soirs, c’était moi qui les récupérait, et qui les aidait à faire leurs devoirs. Je m’investissais dans mes études, autant que je le pouvais, pour respecter le souhait de mes parents. Ma ténacité paya.
Mes résultats en sciences atteignaient des sommets. Au lycée, je faisais partie des meilleurs de ma classe – non, j’étais le meilleur de ma classe. Mais Odessa ne pouvait pas combler mes attentes en matière de recherche. Je visais les plus grandes spécialités, les domaines les plus pointus, les sujets encore inexplorés. Je voulais m’attaquer à la dissociation atomique et aux plans subspatiaux : la téléportation, rien que ça. L’université ukrainienne ne pouvait pas m’apporter ce dont j’avais besoin. Alors je suis parti.

Il m’a fallu un dossier solide pour convaincre le Conseil Local de m’accorder une bourse d’études, et de fortes garanties quant à mon retour en Ukraine à l’issue de ma formation. Au moment de mon départ, la question ne se posait même pas : je quittais mon pays, oui, mais je comptais bien y revenir ensuite. Évidemment, mes bonnes résolutions ont changé lorsque je suis arrivé sur le sol américain. Je n’avais jamais connu l’opulence, la modernité, la folie. J’ai trouvé tout cela en arrivant.
Je me suis investi passionnément dans mon travail, à l’Institut Technologique du Massachusetts. L’obtention de mon diplôme était comme un check-point, l’étape à ne pas manquer. La suite demeurait encore floue. Là-bas, on louait la qualité de mes recherches et la précision de mes analyses. J’étudiais tout ce que je pouvais, sans oublier mon but.

La consécration est venue après la validation de mon doctorat. Je me souviens encore de ma fierté, le jour où la lettre m’est parvenue. Cher monsieur Tsvilenev... L’écriture était droite et longue, franche et directe. La signature, plus impressionnante par le nom inscrit que par sa taille. Reed Richards. Le meilleur ingénieur issu du M.I.T. m’écrivait à moi, pauvre petit étudiant ukrainien, pour me proposer une recommandation. Une recommandation ! Et c’est auprès de son ami Hank Pym qu’il m’a introduit, par lettre, et c’est ainsi que j’ai obtenu mon premier poste. Le dernier, aussi.
Hank Pym est un homme brillant. Un visionnaire, un avant-gardiste. Ses travaux sur la réduction atomique et sur la physique quantique sont incroyables. Je lui ai exposé mes théories – la dissociation des atomes, le changement de plan, la réorganisation ultérieure... Il était emballé. Comme deux fous, nous nous sommes mis au travail ; il estimait que la particule Pym pouvait aider à la dissociation et à la réorganisation, comme elle le faisait dans la miniaturisation et l’agrandissement. Une théorie géniale, à la mesure de son instigateur. Nous avons échafaudé une centaine d’hypothèses, fait et refait des milliers de calculs. Nous étions proches du but... mais encore loin, hélas.

Nous avions tout préparé. Un simple objet à téléporter – un paquet de corn-flakes – et une distance minime à parcourir. Mais nos calculs étaient faux. Une erreur infime sur l’un des calculs de Pym, distrait, sans doute, par sa relation houleuse avec sa femme à ce moment-là. Le « canon Sasha » a surchauffé. C’était mon œuvre, mon travail, je ne pouvais pas le laisser griller ainsi, réduire tous mes efforts à néant. Je me suis précipité pour l’arrêter... trop tard. La surchauffe a eu lieu, et j’ai été touché par une déflagration.
Je ne me suis pas vraiment senti mourir... Peut-être parce que je ne suis pas réellement mort, même si je me considère aujourd’hui comme tel. Ma part des calculs était bonne : la dissociation atomique et le transfert de plan ont parfaitement fonctionné. Pas la réorganisation. J’aurais sans doute dû vérifier cette partie. Mais Hank Pym était un génie. Un génie obnubilé par sa relation foireuse avec Janet Van Dyne.
Je l’ai maudit mille fois. Je le maudis encore. À chaque soleil qui se lève, à chaque horizon qui s’embrase, je hurle ma rage et ma haine envers Hank Pym, l’homme par qui le mal est arrivé. Il a bien tenté de rattraper son erreur : en vain. Mon corps a été désassemblé et expédié dans un plan quantique. Je ne suis plus matériel. Je ne suis rien, seulement un fantôme, incapable de dormir, de manger, de toucher, de vivre... Je suis un mort parcourant ce monde sans aucun but.

Pym m’a envoyé vers Charles Xavier. Oui, Sasha, je peux vous aider. Rejoignez-moi. Rejoignez mes chers petits X-men. Bah voyons ! Son aide consistait en me convaincre que ce que j’étais devenu pouvait être utile, que je pouvais l’accepter et vivre avec. D’autres, à l’institut, ont bien tenté de me tirer de là. La ravissante Kitty a essayé de m’apprendre à me « déphaser », comme elle dit. N’y parvenant pas, elle m’a confié ses propres réflexions sur la période où elle ne pouvait retrouver son corps. Ses mots étaient profonds, plein de sens. Kurt lui-même a tenté de rejoindre le plan dans lequel je me trouve afin de me ramener avec lui ; il ne l’a jamais trouvé. Eux, je leur suis encore reconnaissant. Xavier, je le hais pour ses mensonges intéressés.
J’ai erré, ignorant que faire. C’est alors que mon chemin a croisé la route de l’Hydra. Ils ne m’ont pas proposé de l’aide, non. Ils ont mis un laboratoire et des physiciens à ma disposition, et je travaille avec eux pour résoudre l’équation qui m’empêche de revenir. Puis Hydra m’a offert non pas de l’aide, mais de me rendre utile. Intangible, parfois invisible, silencieux, je pouvais servir à quelque chose. Espionner les Avengers, Pym, Xavier. Chercher leurs failles. Me venger.
J’ai accepté. Et je n’aurais de cesse de continuer, jusqu’à ce que ma rage s’apaise. Jusqu’à ce que le Poltergeist consente à passer définitivement dans l’Autre Monde... ou à revenir dans celui-ci.


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Sasha Tsvilenev ~ Poltergeist   Jeu 5 Mai - 13:38



After Genosha

life goes on

Le briefing du S.H.I.E.L.D. se termine. Je pose le point final à mes notes – Maria Hill a été aussi catégorique qu’à l’ordinaire. Faire ci, ça, aller ici, là. Protéger la population. Veiller à la sécurité des citoyens de Genosha. Les sessions se suivent et se ressemblent. Ce qui m’intéresse ne se trouve pas à cet étage, mais je n’ai pas encore l’accréditation nécessaire pour intégrer les services administratifs de la Garde Rouge. Cela viendra peut-être, si mon travail reste aussi net qu’il l’est habituellement. Si l’on me juge apte à en savoir plus sur les affaires traitées par l’organisation, je progresserai, je n’en doute pas.
Ce que j’ai appris aujourd’hui peut sembler dérisoire, mais cela a toujours un intérêt pour mes supérieurs. Dans l’ascenseur qui me reconduit à mon bureau, je compulse mes notes, mémorise chacune d’entre elles. Aucun document ne peut sortir des bureaux du S.H.I.E.L.D., aucune feuille manuscrite, encore moins un mail. Les appels téléphoniques vers l’extérieur sont contrôlés. Je pourrais prendre tout ça en photo dans mon smartphone, mais on n’est jamais à l’abri d’un contrôle. Je dois rester prudent. Ces informations sont sensibles, après tout : je risquerai de perdre mon emploi, et ce serait fort dommageable pour tout le monde.
Les heures s’écoulent lentement. J’accomplis ma tâche avec abnégation. Ici, au sein de la plus importante force de sécurité de Genosha, on me considère comme un secrétaire zélé. Je sais rester discret et, quand on me confie un travail, je l’exécute avec précision, sans jamais rien divulguer de sa nature.
Le soir venu, je range mes affaires et quitte mon bureau. Aileen, l’assistante du bureau trois, m’interpelle dans le couloir – elle rêve de sortir dîner avec moi un soir, l’un de mes collaborateurs me l’a dit. Elle est plutôt jolie, avec ses boucles blondes et ses grandes lunettes qui lui mangent le visage. Je flirte avec elle depuis quelques semaines, mais nous ne sommes encore jamais sortis ensemble. Bientôt, peut-être. Nos collègues n’attendent que ça. Je l’inviterai peut-être une prochaine fois. Prenant congé d’elle, non sans courtoisie, je quitte l’enceinte du S.H.I.E.L.D. par la grande porte...

Je n’utilise pas mon téléphone personnel – ma ligne est peut-être sur écoute. Sans me presser, je rentre chez moi, à Emmann. Personne ne m’attend à la maison, mais il y a un message sur le répondeur. Ma mère s’inquiète de ne pas avoir eu de réponse à son appel d’hier. Je la recontacterai tout à l’heure. Avant cela, il me faut transmettre les informations glanées aujourd’hui.

« Передай мені двадцять сім агента. »

Un silence sur mon deuxième téléphone, puis mon contact décroche.

« Ось такі ходи S.H.I.E.L.D. Взяти до відома. »

Je rapporte ce que j’ai entendu, ce que j’ai inscrit dans ma mémoire. À l’autre bout du combiné, mon contact reste parfaitement silencieux. Mes paroles sont lentes, presque désincarnées, tandis que je répète les plans, les mouvements, les opérations prévues. L’autre note avec exactitude ce que je lui dit, sans m’interrompre, sans me faire répéter. Ma mémoire est infaillible. Je n’ai pas besoin de stylo, de papier, d’écran pour me souvenir, comme si mon esprit était entraîné à tout mémoriser depuis toujours. Je me souviens de la moindre de mes notes.
Je suis un simple secrétaire, pour le S.H.I.E.L.D.

« Heil, Hydra. »

Pour Hydra, je suis un espion.


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Sasha Tsvilenev ~ Poltergeist   Jeu 5 Mai - 13:49

mon secrétaire personnel

Rebienvenue ici, je suis de te voir avec un nouveau personnage !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Blaze
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il est PYROKINÉSISTE. Il peut manipuler et contrôler le feu en autant qu'une source soit présente. Lorsqu'il se trouve sous de fortes émotions, il peut créer le feu à partir de ses mains, mais c'est arrivé seulement deux fois. Il est invulnérable à la chaleur et aux flammes.
Maria, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary, Paige
765
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sasha Tsvilenev ~ Poltergeist   Jeu 5 Mai - 14:18

Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan! Je suis trop heureuse que tu aies craqué
Amuses-toi bien avec lui

___

I'm a nightmare, you're a unicorn


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Sasha Tsvilenev ~ Poltergeist   Jeu 5 Mai - 14:58

Eddiiiiiiiiie!
Bon ben je me doute que tu vas encore faire un truc géant et j'ai hâte de voir le résultat!
Et puis comme c'est pas très clair ben... L'avatar est juste parfait !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fear
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Raven, Spencer, Dylan, Jess, Romy, Leigh et Clay
436
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sasha Tsvilenev ~ Poltergeist   Jeu 5 Mai - 18:41

Bienvenuuuuuue à nouveaaaaaauuuu

Comme tu es beau en plus ! Puis Hydra quoi !

___



Here's to the crazy ones. The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes. The ones who see things differently. They're not fond of rules.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Sasha Tsvilenev ~ Poltergeist   Jeu 5 Mai - 18:57

Merci tout le monde !
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1651
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sasha Tsvilenev ~ Poltergeist   Jeu 5 Mai - 21:31





Félicitations

You are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!


Ce personnage est vraiment intéressant ! Je l'aime déjà et j'ai hâte de voir comment tu vas le jouer quoi qu'il en soit re-bienvenue


Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler ! Tu peux aussi créer un scénario ou te lier à un personnage de Marvel. Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur HOUSE OF M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!

Revenir en haut Aller en bas
Loki OdinsonAsgardien
avatar



God of mischief
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
# Métabolisme supérieur à celui des humains
# Métamorphose, vol, projection astrale, réarrangement moléculaire, décharge d'énergie, projections d'illusions, télépathie, hypnose, téléportation
# Résistant à la glace
# Ralentissement du vieillissement
# Sorcier
# Vision accrue
Nicholas S. Frances - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts
1870
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sasha Tsvilenev ~ Poltergeist   Ven 6 Mai - 12:44

Re-bienvenue en retard **
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sasha Tsvilenev ~ Poltergeist   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sasha Tsvilenev ~ Poltergeist
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poltergeist (saga)
» Poltergeist : 25th Anniversary Edition
» Sasha Cohen
» Sasha doll
» Poltergeist

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: Fiches de présentations-
Sauter vers: