Partagez | 
 

 every day is a second chance × feat. Casey [flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: every day is a second chance × feat. Casey [flashback]   Ven 6 Mai - 3:58

STARTING OVER AGAIN

feat. Casey & Theresa
On dit souvent que le temps court, surtout quand on sait que la fin s’approche. Dans mon cas, je ne vis pas passé mes dernières heures de liberté complète. Bien vite, j’embarquais dans la voiture de ma mère et elle me conduisit jusqu’à l’Institut. Si elle me parla en chemin, je ne m’en suis guère aperçue. Mon esprit divaguait, se concentrait sur les alentours, sur le paysage que je ne reverrais pas pendant un moment. Je me sentais presque comme une prisonnière qu’on envoie dans un centre pénitencier. Tiens, c’était peut-être ce que mes deux ex-amis avaient ressentis. Pas une bonne idée que de repenser à eux. Je me remémorais encore une fois de mon ancienne vie, celle qui allait bientôt se terminer, comme un chapitre dans un livre.

Lorsque mes yeux se posèrent sur ce qui semblait être l’Institut, après je ne sais combien de temps, j’eus le cœur gros. Le compte à rebours arrivait à sa fin, et je ne pouvais plus faire demi-tour. On enleva mes valises du coffre et on me conduisit à l’intérieur, sans que ma mère puisse m’accompagner. Je l’entendais me souhaiter bonne chance. Je perçus encore les mots ‘je t’aime’ et même si je n’étais pas à faire tout un drame, les larmes s’accumulèrent dans mes yeux. Je les essuyais rapidement et, lorsque je fus arrivée à ce qui semblait être un dortoir, je pus enfin souffler. J'avais maintenant un peu de temps pour repenser à tout ce qui venait de se produire en un court laps de temps. « Merde. Qu’est-ce que je fous ici? » dis-je en ruminant sur le bord de mon lit. Mes valises devant moi, j’avais presque le goût de hurler. Mais je me retins. À la place, question de ne pas me laisser aller à mes émotions, je commençais à ranger mes affaires dans les divers tiroirs à ma disposition. J’y passais la journée et, heureusement, on ne me demanda aucunement d’aller en classe. Je dormis donc ma première nuit à l’Institut.

Le lendemain, je n’eus pas cette chance. En effet, on cogna à ma porte, me disant que je devais me présenter en classe de math. Mais qu’elle chance! Le cours que je détestais le plus était mon premier cours de la journée. Je me levais non sans grogner, et je me préparais à aller en cours. Une fois prête, je sortis de ma chambre avec quelques crayons et un cahier de notes et suivit un des surveillants, je présume. Il me montra le chemin, que j’oublierais probablement d’ici la prochaine fois, et nonchalante, je pris place près d’un jeune homme. N’étant pas très sociale, je fis preuve de silence, mais fus tout de même pointée du doigt par le prof. « Souhaitons tous la bienvenue à la nouvelle élève, Theresa Cassidy. » Ces quelques mots furent suivis de maigres ‘bienvenue’ avant qu’il ne poursuive. « Nous sommes très heureux de t’accueillir à l’Institut, Theresa, et espérons que tu t’adaptes bien vite. Pour ce faire, j’ai décidé de te mettre en binôme avec Casey Hennessy afin que tu progresses rapidement. » J’écarquillais les yeux, la bouche ouverte, mais je n’émis pas un son. J’étais encore sous le choc. Quoi? En binôme? Moi qui aimais être la silencieuse de la classe? Je regardais autour de moi, en essayant de comprendre qui était ce Casey, et, comme de fait, je vis une feuille dépassée de son cahier avec son nom dessus. En attendant que le prof continue son cours, je me tournais vers lui. « Désolé, j’osais espérer être la femme invisible du cours, mais on dirait qu’on est dû pour travailler ensemble. »

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
avatar



Blaze
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il est PYROKINÉSISTE. Il peut manipuler et contrôler le feu en autant qu'une source soit présente. Lorsqu'il se trouve sous de fortes émotions, il peut créer le feu à partir de ses mains, mais c'est arrivé seulement deux fois. Il est invulnérable à la chaleur et aux flammes.
Maria, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary, Paige
765
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: every day is a second chance × feat. Casey [flashback]   Ven 6 Mai - 22:05

every day is a second chance




Les yeux bleus de Casey étaient déjà grands ouverts depuis une vingtaine de minutes, lorsque le réveil de son portable sonna. Il étira le bras et l’éteignit aussitôt. Même s’il était bien réveillé, il décida de paresser encore quelques minutes. Se lever était toujours une torture pour le jeune Hennessy. Il détestait les matins. Surtout depuis un mois. Il dormait extrêmement mal la nuit. Il faisait des rêves étranges où il était toujours entouré de feu sans que les flammes ne l’atteignent ou ne le brulent. C’était vraiment bizarre. Surtout qu’il s’en rappelait très bien dès qu’il ouvrait les yeux et c’était toujours la même scène qui rejouait sans cesse. Elle semblait si réelle. Chaque fois, il se réveillait en sueurs. Comme si le feu de ses songes réussissait à traverser les parois vaporeuses pour l’atteindre. Il avait chaud. Dernièrement, il avait constamment chaud. S’il le pouvait, Cas se promènerait en simple t-shirt en plein hiver. Il prenait des douches froides pour l’apaiser. Cela fonctionnait bien, mais la chaleur l’envahissait une fois sorti. Il n’en avait parlé à personne pensant qu’il s’agissait d’un virus quelconque et que cela allait passer, mais cela persistait et il se posait des questions. Aussi, il se questionnait énormément sur son père qui sortait toutes les nuits à 2h15 précises. Casey l’avait suivi il y avait une semaine et il avait été choqué de le voir entrer dans les cavernes de Fenyick. Les rumeurs persistantes disaient qu’une organisation criminelle y avait installé son quartier général. Cas ne voulait pas y croire, mais les dernières semaines, leur vie s’était améliorée radicalement et ce n’était certainement pas le boulot de jardinier pour la maison de Magnus qui en était la cause.

Quoi qu’il en soit, l’adolescent se levait tous les matins, plus fatigué que lorsqu’il se couchait le soir. Heureusement, ce matin-là, il commençait avec les mathématiques. Matière qu’il adorait et dans laquelle il excellait. Il allait pouvoir se la couler douce puisqu’il avait de la faciliter avec les chiffres. Il n’était donc pas obligé d’écouter le professeur trop attentivement. Il n’aurait qu’à lire son manuel et il s’en sortirait haut la main pour son examen. Il se leva finalement quinze minutes plus tard. Il entendit la douche s’allumer et ragea intérieurement. Probablement sa sœur. Il n’aimait pas aller à l’école sans s’être lavé, mais il l’avait cherché. Pour éviter les conflits, le frère et la sœur avaient convenu d’un horaire pour la douche. Et malheureusement, il avait sauté son tour. Il s’habilla, s’empara de son portable et de son sac à dos et se rendit à l’institut.

Après avoir salué Spencer et Norah, il pénétra dans sa classe de maths et se dirigea à sa place habituelle : cinquième bureau dans la rangée près des fenêtres. Il envoya un texto d’une connerie à Max comme ils le faisaient tous les jours puisque son meilleur ami n’avait pas été accepté à Xavier parce qu’il s’était blessé gravement et devait se contenter d’aller à St-Magnus. Puis le professeur entra et Cas serra son téléphone dans son sac. Monsieur Phillips ne rigolait pas avec les cellulaires, dès qu’il en voyait un, il le confisquait. Il sortit son cahier de notes et ses crayons en sachant bien qu’il ne les utiliserait pas. Si on parcourait son calepin, on se rendait  vite compte qu’il prenait rarement des notes. Ses feuilles étaient constellés de petits griffonnages et de quelques calculs d’un exercice ici et là. Mais il réussissait bien. Mieux que le trois-quart de sa classe, alors l’enseignant ne pouvait rien faire même s’il lui lançait sans cesse un regard sévère lorsqu’il passait près de lui. Il fronça légèrement les sourcils lorsqu’une rouquine vint s’assoir à côté de lui. Il n’était pas surpris qu’il y ait une nouvelle en plein milieu du semestre, il y en avait toutes les semaines comme si on trouvait et recrutait des génies tous les jours. Il lui sourit lorsque le professeur la présenta à toute la classe et sursauta légèrement lorsque ce dernier annonça ensuite qu’il avait placé la dénommée Theresa en équipe avec lui. Il espérait que son visage ennuyé n’ait pas trop paru. La nouvelle n’avait sûrement pas besoin de savoir qu’elle était une sorte de poids pour lui. "C’est raté pour la femme invisible, surtout avec Phillips qui aime les cérémonies. Theresa c’est ça? " Si le professeur les avait mis en binôme, c’est qu’un gros devoir s’annonçait. Casey avait vu juste et un soupir général envahit la salle. "Chanceuse! T’arrives en plein dans un devoir. T’aurais dû attendre une semaine avant de venir! " À peine arrivée et déjà lancée dans la gueule du loup. Les devoirs de Phillips étaient reconnus pour être plutôt corsés. Il lui sourit à nouveau pour tenter de la mettre à l’aise. Il était évident qu’elle n’avait pas envie d’être là.

made by roller coaster

___

I'm a nightmare, you're a unicorn


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: every day is a second chance × feat. Casey [flashback]   Mer 11 Mai - 3:27

STARTING OVER AGAIN

feat. Casey & Theresa
Je ne me sentais pas du tout à ma place dans cette classe … en fait, dans l’Institut en général. Tout le monde était ici parce qu’ils étaient des surdoués. Moi, j’suis une surdouée, mais dans un seul domaine ; être toujours dans une situation merdique. Comme celle-ci, tiens. Pointée du doigt et présentée par le prof, mes joues étaient devenues rouges tomate tellement j’avais honte. Pourquoi n’avait-il pas simplement éviter cette partie ? Je ne voulais cependant faire ma difficile et je choisis de ne rien dire du tout, même en étant assise. À la place, je me forçais à m’intéresser à mes voisins de classe, question de calmer un peu mes envies de meurtres. C’est ainsi que je discutais avec celui qui serait mon binôme. À première vue, il semblait tout aussi ennuyé que moi de l’idée, mais il avait été assez gentlemen pour ne pas me le faire savoir. Entre autre, à mon commentaire sarcastique, il me répondit : « C’est raté pour la femme invisible, surtout avec Phillips qui aime les cérémonies. Theresa c’est ça? » Phillips. Voilà le nom du prof que je commence déjà à détester. Vivement les autres classes, question de voir si je trouverais ma place ici. Pour l’instant, je me sentais comme une touriste qui débarque en territoire inconnu. « Oui, Theresa. La rousse de service qui aurait aimé resté au lit à la place de passer la prochaine heure et demi dans un cours de math, mais Theresa ou Thesa, ça fait plus court. » Je lui souris, sachant parfaitement que le sentiment de ne vouloir quitter la tranquillité de sa chambre est un sentiment universel, et qu’il devait aussi ressentir l’envie de prendre ses livres et quitter la classe.  

Mon attention se redirigea alors vers ce très cher Phillips, qui, au grand désespoir de toute les étudiants (sauf la touriste de service), annonça l’arrivée d’un important devoir à rendre d’ici la semaine prochaine. La raison de notre mise en binôme était claire, maintenant. Bon, je devais l’admettre, je devais le remercier de ne pas m’avoir laissé seule pour un travail de cette envergure, mais tout de même, je ne suis pas vraiment celle qui excelle en travaux d’équipe. J’aime d’autant mieux travailler seule, car au moins, je n’ai personne pour questionner mes idées ni mes résultats. Toutefois, dans un tel environnement, je n’avais d’autre choix que de suivre la meute. Je ne soupirais pas, certes, mais je grognais de mécontentement et me mis à farfouiller dans mes feuilles blanches, à la recherche d’une bribe de souvenirs de ce que j’avais fait auparavant, alors que j’étais au collège. J’entendis alors la voix de mon partenaire de travail, Casey. « Chanceuse! T’arrives en plein dans un devoir. T’aurais dû attendre une semaine avant de venir! » Ouais, je sais. J’ai la poisse qui me suis partout où je vais. C’est à la fois un fardeau et un cadeau, mais je ne pouvais m’en défaire. « Première journée, premier cours, beaucoup trop tôt le matin, dans une des matières que je déteste le plus. Oui, je crois que le mot chance s’applique très bien à ma situation. » Je fermais mon cahier avant de reporter mon regard sur lui. « J’aurais juste dû ne pas mettre les pieds ici. C’était pas mon idée … moi, j’aurais parfaitement continuer à étudier dans des écoles pleines de brutes épaisses et de pimbêches. Mais on m’a ‘permit’ de fréquenter cet institut, et selon mes parents, je devrais en être fière. Va savoir pourquoi. M’enfin, tant que je finis en un morceau et avec une note passable, ça me va. Si toi tu veux un A+, je crois que t’es mieux d’aller chercher quelqu’un d’autre avec qui te mettre en binôme. J’suis la poisse des D-, moi. » Sur ce, je pris note de tous les foutus calculs et dessins sur le tableau en vue de passer les prochains jours à détester ce travail de tout mon cœur.

acidbrain




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Blaze
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il est PYROKINÉSISTE. Il peut manipuler et contrôler le feu en autant qu'une source soit présente. Lorsqu'il se trouve sous de fortes émotions, il peut créer le feu à partir de ses mains, mais c'est arrivé seulement deux fois. Il est invulnérable à la chaleur et aux flammes.
Maria, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary, Paige
765
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: every day is a second chance × feat. Casey [flashback]   Dim 22 Mai - 15:46

every day is a second chance




Casey ne pouvait pas réellement comprendre ce que traversait Theresa. Il était arrivé à l’institut Xavier à l’âge de treize ans lors de la rentrée scolaire suivant le cheminement normal. Ses talents de footballeur ayant attirés le regard des dirigeants de l’établissement dès son plus jeune âge. Ils avaient contacté ses parents alors que Cas n’avait que huit ans. Il n’était pas rare de les voir assister à ses matchs. La place du jeune Hennessy était donc réservée depuis longtemps une fois qu’il eut été prêt à intégrer l’école de surdoués.  Il n’avait pas eu à endosser le rôle de petit nouveau arrivant en plein milieu de l’année. La bête de cirque durant une semaine entière. Et puis, il avait aussi eu la chance que ses deux amies Spencer et Norah soient elles aussi admises en même temps que lui. C’était toujours plus facile d’intégrer un lieu à plusieurs. Il se doutait que ce ne devait pas être évident d’arriver comme une fleur dans un endroit où la plupart des gens se connaissaient depuis un certain temps. Surtout qu’à la base, la jeune fille ne semblait pas très à l’aise en communauté. Mais avec une telle chevelure, elle risquait d’avoir du mal à se rendre invisible et à passer inaperçue. Et puis, elle avait un très joli minois. C’était certain qu’on allait vite la remarquer et qu’elle deviendrait la nouvelle cible des adolescents en chaleur. L’attrait de la nouveauté. Comme nous tous! Enchanté. Moi bah c’est Casey comme il a dit. Ou Cas, si tu préfères. Il leva la main et lui fit un sourire sourcils relevés en guise de salut. Oui, il serait bien retourné dans son lit douillet au lieu d’assister à son cours qu’il n’écouterait pas de toute façon. Il pouffa légèrement au commentaire de Thesa sur sa poisse légendaire. Il était vrai que l’administration aurait pu la faire débuter plus doucement. Elle commençait à la première heure de cours avec une matière qu’elle détestait avec le professeur le plus stricte et méticuleux de tout le collège. Au moins, le restant de sa journée devrait mieux se passer. Elle avait vu le pire dès le départ. Il lui souhaitait en tout cas.

Puis d’un mouvement sec, elle ferma son cahier et se tourna vers lui. Il l’écouta attentivement, en jetant un regard rapide vers leur professeur qui parlait avec un élève. Philips n’aimait pas qu’on parle pendant l’heure de cours et Cas n’avait pas envie qu’il dispute Theresa devant tout le monde alors que de toute évidence, elle n’était pas ici de son plein gré. Elle semblait en avoir gros sur le cœur. Et valait mieux lui éviter d’être à nouveau sous les projecteurs pour la deuxième fois en dix minutes. Il était vraiment désolé pour elle, elle n’avait vraiment pas envie d’être là. C’était normal, personne n’aimait se trouver à un endroit de force. "Tu verras, c’est pas si mal ici." Casey n’était pas un fou de l’école et des études. En fait, ça l’ennuyait plus qu’autre chose, lui c’était le sport qui l’animait. Il n’était pas non plus un fervent promoteur de l’institut Xavier et il n’était pas nécessairement fier d’en être un étudiant, mais il ne pouvait pas nier que le collège était bien. Il y avait une belle organisation, les professeurs étaient compétents, les cours bien montés, les activités extra-scolaires étaient intéressantes et les élèves étaient bien encadrés. Il pouvait comprendre qu’elle soit en colère contre ceux qui l’avaient envoyé ici. Ce n’était pas facile de s’intégrer à un nouvel environnement après avoir passé plusieurs années dans un autre et faire sa place parmi des gens qui se connaissaient pour la plupart depuis plusieurs années. Il fronça les sourcils lorsqu’elle mentionna son abonnement aux D-. Il avait bien du mal à y croire. L’institut n’acceptait pas n’importe qui entre ses murs et recherchait toujours des éléments rares pour grossir ses rangs. Elle ne devait pas être si idiote qu’elle voulait le laisser croire, sinon elle ne serait pas là à côté de lui. "T’inquiète, je suis pas en recherche constante des les meilleures notes. Tant que je suis dans la moyenne et que ça me permet de rester dans l’équipe." Dans les cours, il était loin d’être compétitif comparé à certains camarades qui pouvaient verser quelques larmes lorsqu’ils n’avaient pas le résultat espéré. Lui il se contentait du minium.

Phillips reprit la parole devant la classe. Cas sourit à Theresa avant de se retourner vers l’homme. Il annonça qu’il n’y avait pas de cours magistrale ce matin-là afin que les élèves puissent travailler sur leur devoir. Cette annonce fût acclamée joyeusement par le groupe, Casey inclut. S’en suivit ensuite d’un mini discours sur l’importance de commencer immédiatement et de profiter de ce moment privilégier qui leur était offert, mais la plupart de la classe s’en fichait royalement et ramassait déjà ses choses sans l’écouter. "T’as de la chance, finalement. " Dit-il à la rouquine en se levant et en serrant son cahier et ses crayons dans son sac. "Écoute, je peux  faire le devoir et je mettrai ton nom sur la feuille. Ça m’ennuie pas. "


made by roller coaster

___

I'm a nightmare, you're a unicorn


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: every day is a second chance × feat. Casey [flashback]   

Revenir en haut Aller en bas
 
every day is a second chance × feat. Casey [flashback]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Papa Wemba feat Ophelie Winter
» Fally I. feat Olivia(candy shop) ADBM
» Poison feat. Sam Tshintu
» Scream 2 [Casey Cooper]
» Flashback Rambo IV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: