Partagez | 
 

 Hey girl. Let me play with you. [ft Ann]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Hey girl. Let me play with you. [ft Ann]   Sam 16 Déc - 15:54


Hey Girl. Let me play with you.

Depuis que la guerre avait commencé, il était complexe de trouver le moins réconfort dans ce que l'on faisait. Il y avait les moments de victoire, les moments où on pouvait avoir plus d'une heure de sommeil sans entendre les coups de feu. Il fallait toujours être sur le qui vive.
Mais il y avait des moments où un combat était remporté et où nous avions la possibilité de faire la fête. D'oublier un peu dans quoi on s'engageait tous.

Il n'était donc pas rare que tout les soldats ne se retrouve dans un bar. Boire, draguer. C'était ce qui était le plus.. drôle ? Le plus.. déstressant. Après tout, que pouvait-on faire de plus ? Assis à une table avec d'autres de mes camarades, la plupart était déjà bien éméchés, tripotant les serveuses sans vergogne. En temps normal, je serais les premiers à les reprendre. Mais j'imagine que je n'ai pas mon mot à dire quand les demoiselles se défendent bien elle même.
Contrairement à eux, je ne jouerais pas à ce jeu. Je suis un gentleman. Et un gentleman ne tripote pas lorsqu'une femme ne le lui donne pas l'autorisation.

Je me redresse alors pour rejoindre le bar et commander autre chose. Globalement, j'avais une bonne réputation auprès des personnes que je côtoyais. Surtout au combat, il fallait être des frères ou soeurs pour être sûr qu'en cas de coup dur, ils ne vous sortent de ce mauvais pas.
Il n'y avais pas énormément de femme sur le front. Les années 40 ne le permettait peut-être pas autant que dans quelques années. J'espérais juste que la guerre soit rapidement terminés. Ma famille. J'aimerai les revoir mais pour le moment, je ne peux compter que sur des lettres que je leurs envoi. Montrer que je vais bien, que je suis encore bien vivant.

J'attrapais mon verre armé d'un sourire et tournait le regard quand j'entendis mon nom de famille. C'est bien beau de m'appeler mais pourquoi ? Les yeux sur mon camarade qui me fait un signe de tête vers l'entrée. Ah. Anne. Forcément. L'une des seules demoiselles à être parmi nous, primate. Je quitte le bar et m'approche donc d'elle.

- Eh bien Mademoiselle, ça change de vous voir en treillis. Je n'aurai pas pensé te trouver ici.  

Mon sourire encré sur mon visage, je rigole doucement. C'était une personne que j'aimai bien. Elle et les personnes qui partageaient nos envies de défendre le pays. Mais disons que taquiner une femme est bien plus intéressant qu'un homme.


EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Headless Queen
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
Ann est une mutante qui possède le pouvoir d'immortalité mais aussi celui de régénération.
April . Charlie . Harry . Michaela
257
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hey girl. Let me play with you. [ft Ann]   Sam 16 Déc - 22:15

I'm going to fly to the moon and back
EXORDIUM.
La deuxième guerre mondiale n'était pas la première guerre à laquelle Anne assistait, loin de là. Chaque époque qu'elle avait traversé depuis ce fameux jour où Henry VIII l'avait fait décapité avait été perturbé par une guerre. Les hommes ne cessaient et ne cesseraient de s’entre-tuer. Les choses étaient ainsi.

Anne avait participé à bien des batailles malgré son appartenance au sexe féminin. Avec les siècles d'expérience qu'elle avait, beaucoup n'avaient pu nier l'évidence : elle se battait mieux que bon nombre d'hommes. Une chance pour elle que son secret était bien gardé. Et puis, qui voulait croire à l'immortalité?

Quoi qu'il en soit, malgré son expérience dans la guerre, Anne trouvait en celles du 20ème siècle un intérêt nouveau. Il était rare de voir autant de pays s'affronter et la violence qui y régnait était d'un tout autre niveau en raison des progrès que les hommes avaient fait et continuaient de faire en matière d'armes. Cela ne présageait rien de bon pour les prochaines guerres à venir.

Ainsi, Anne s'était engagé tout naturellement dans la résistance française, quand bien même certains avaient douté de ses compétences du fait qu'elle soit une femme. Elle avait pourtant fait ses preuves et elle avait fini par être contacté par la SSR. Elle y avait vu tant de choses qu'encore aujourd'hui, elle s'étonnait du progrès de la science. Voir naître un parfait soldat d'un homme de base minuscule et faible avait de quoi impressionner, quand bien même on était habitué à une chose aussi improbable que l'immortalité. Anne travaillait donc avec cette organisation à présent, par convictions mais aussi parce qu'elle voulait garder un œil sur leurs travaux qui, elle le devinait, auraient de lourdes conséquences sur le futur.

Elle travaillait énormément, ne cessant de penser chaque jour à tous ces pauvres gens que le régime nazi cherchait à exterminer. Une extermination de race, qui pouvait être aussi démoniaque pour vouloir une telle chose? Et elle en avait croisé des hommes démoniaques. A commencer par son premier mari, il y a bien des siècles...

Il était donc bénéfique parfois de prendre du temps pour soi parmi toute cette violence et cette haine, lorsque cela était possible bien sûr. Ce soir-là, les soldats se retrouvaient dans un bar pour boire et draguer, parfois n'hésitant pas à s'imposer aux femmes. Plusieurs siècles après le règne des Tudors, Anne n'avait pu que constater la persistante présence du sexisme. Mais les femmes gagnaient lentement en liberté et Anne se trouvait dans un monde où elle était assez forte pour faire valoir ses droits en société.

Elle était donc entrée dans ce bar, bien apprêtée pour la soirée, sans la moindre hésitation. Elle voulait se détendre parmi les autres et personne ne l'en empêcherait. Et à peine eut-elle posé le pied dans la pièce que des regards se tournèrent dans sa direction, avant qu'un homme ne la rejoigne. Un sourire étira ses lèvres lorsqu'elle reconnut le visage de James Barnes. Certains hommes oubliaient leurs manières en présence de femmes, ce n'était pas le cas de celui-ci. Il était un parfait gentleman qui avait toujours su attirer l'attention d'Anne.

- Boire un verre n'est pas réservé aux hommes. Et bien que certains de ceux présents dans cette salle n'ont aucunes manières, quelques rares peuvent être de bonne compagnie.

Elle lui adressa un sourire complice. Il n'était pas difficile de comprendre qu'elle parlait de lui. Ce ne serait pas la première fois non plus que tous deux se tournaient autour.

- Que doit faire une femme pour se voir offrir un verre ici? lui demanda-t-elle avec le même sourire au coin des lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Hey girl. Let me play with you. [ft Ann]   Dim 17 Déc - 11:54


Hey Girl. Let me play with you.

Inutile de dire que beaucoup de mes camarades se laissaient déjà aller à la contempler. Il faut dire que les femmes étaient rares pour eux et Anne était l'une des plus belles. Il fallait l'avouer. Jusqu'à présent, notre relation était purement platonique. A coup de flirt, de taquinerie. C'était quelque chose d'aussi intéressant. Il fallait se chercher sans aller jusqu'au bout. En tout cas, ce genre de relation me plaisait bien. Puis.. un couple en stade de combat. Non. Ce n'était pas possible. De mon coté, je préférais largement ce genre de chose.

- Disons que la galanterie à tendance à ce perdre étant donné les circonstances.

Et ça en était d'ailleurs dommage. Il est rare que l'on arrive à plaire à une femme en la tripotant comme un maniaque. Mais ce n'est que mon avis, encore. Je tendais lentement mon bras vers elle et ainsi l'accompagner jusqu'à une table.

- Eh bien, en général. Un simple sourire et les verres pleuvent.

Remarque, il en fallait peu pour qu'une femme entraîne un homme à faire quoi que ce soit. Un sourire, un clin d'oeil. Les femmes étaient des anges tombés du ciel, qui pour nous autres pauvres hommes, se sont rendu indispensable.
Elles pouvaient être fortes en toutes circonstances. Elles supportaient bien plus de choses que nous autres.

- Que veux tu boires ?

Je lui souris doucement et une fois son verre en tête, je le commande au bar avant de reposer les yeux sur son visage. Il était très rare que je la vois ainsi vêtue. Il ne fallait pas se méprendre, ça lui allait réellement bien.

- Tu as donc décidé de te détendre avec nous autres, pauvres pèlerins ? La plupart des demoiselles préfèrent rester loin pourtant.

Je jette un simple regard autour de nous. Plusieurs serveuses frappent les mains baladeuses des soldats et je souris simplement à Anne. Anne n'était pas une femme comme les autres, il était inutile de penser le contraire. Les soldats la respectait. La matait mais la respectait tout de même.

- Qu'est ce que tu feras quand la guerre sera fini, de ton coté ?


EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Hey girl. Let me play with you. [ft Ann]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hey girl. Let me play with you. [ft Ann]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PomPom girl
» Girl Number 9 (web-série)
» Play astérix 1980-1985
» [poupée] Dear Lélé Girl - Avril 2010
» [chronique] The Mystery Play de Grant Morrison et John.J.Muth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: