Partagez | 
 

 Nicholas S. Frances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nicholas S. FrancesHumain modifié
avatar

Dark Past


My Present

Daemons
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
La maîtrise des 5 éléments : -L'énergie -L'eau -L'air -La terre -Le feu
Seulement il ne maîtrise pas ses pouvoirs.

Loki Odinson - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts
1852
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Nicholas S. Frances    Lun 9 Mai - 13:53



Nicholas S. Frances

I'm bleeding out

36 ans
Daemons

ex-assassin d'HYDRA
THE CIVILIANS

Hétérosexuel et célibataire
Humain modifié


pouvoirs


Il est difficile d'expliquer le pouvoir de Nicholas vue que celui-ci ne les contrôle pas.
Pour commencer Nicholas pourrait avoir une maîtrise des éléments, l'eau, l'air, la terre, le feu et enfin l'esprit, seulement, comme il ne contrôle rien, ses "pouvoirs" se manifeste par ses émotions.
La plupart du temps, quand Nicholas est en colère et qu'il rentre dans une colère noire, le sol va se mettre à trembler, se fissurer, tout va geler autour de lui, les personnes dont il refuse l'approche sont le plus souvent exposaient aux flammes ou au gel. L'air devient tellement dense que si Nicholas se trouve dans une pièce avec des personnes dont il n'a pas confiance, il y a de forte chance que les vitres explosent. C'est pareil avec la peur sauf que lorsque Nicholas panique il provoque davantage de gèle et tout explose autour de lui, il devient alors très dangereux pour lui-même ainsi que pour les autres. Nicholas ne souffre pas du froid, sans doute dû au fait qu'on l'ait autant exposé au gel, il peut retenir son souffle plus longtemps que la normale, le fait aussi qu'il soit resté dans des pièces avec très peu d'oxygène. Il ne connaît pas encore tout à fait son pouvoir, par contre il a remarqué qu'il lui arrive de contrôler les flammes. Nicholas possède la maîtrise des éléments, seulement vue que personne ne lui a appris à bien connaître son pouvoir, il peut rapidement devenir dangereux. En ce qui concerne l'esprit tout est bien plus compliqué, Nicholas peut devenir empathique et ressentir la souffrance des autres, ressentir leur peur, si celui-ci pouvait contrôler son pouvoir il pourrait y dénicher des secrets dans les esprits. Le SHIELD veut le récupérer pour l'aider, seulement Nicholas a peur de retomber sur les membres d'Hydra, il ne fait plus confiance à personne et regagner sa confiance sera extrêmement difficile. Avec son enfance à la dur il sait chasser et pister, celui-ci s'y connaît énormément en armes et il lui arrive même de lancer des couteaux en flamme, le feu est encore un élément qu'il commence à maîtriser mais légèrement. Nicholas reste extrêmement puissant, un sujet d'Hydra qui a réussi à s'échapper et qui cherche vengeance.


souhait

Il souhaite retrouver son frère, ne plus être pourchassé par la garde rouge ainsi que le SHIELD et surtout, avoir une vie de famille, être en paix, pourquoi pas remonter le temps ?

émergence

A peine des flashs, parfois c'est aussi des cauchemars / souvenirs, son stade d'émergence et peu élevé. Maîtrise à 2, Nicholas ne contrôle rien du tout, mais il lui arrive d'être empathe sans forcément le vouloir, ses pouvoirs reviennent.



want to know more

Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ?

Oui et ça ne m'étonne pas du tout, je sais qu'il y a quelque chose qu'on nous cache depuis bien longtemps, quelque chose de bien trop "puissant" pour que ça devienne publique. En ce qui concerne les pouvoirs mon choix est rapide, c'est malsain, ça dépends aussi si la personne en fait exprès ou pas, en tout cas je ne vois rien d'excitant.

Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?

Oui et justement c'est pour ça que je fuis en permanence.

Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?

J'aurais aimé avoir une famille aimante, réussir dans mes rêves, connaître le bonheur.



pseudo

Eowin

sexe/age

Fille et 25 ans

pays

France

DC

Yep

inventé

Inventé

niveau d'émergence

1

niveau de maitrise

0

vous nous avez connu...

Loki

un dernier aveu

Je t'aime  :attacoeur:

Revenir en haut Aller en bas
Nicholas S. FrancesHumain modifié
avatar

Dark Past


My Present

Daemons
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
La maîtrise des 5 éléments : -L'énergie -L'eau -L'air -La terre -Le feu
Seulement il ne maîtrise pas ses pouvoirs.

Loki Odinson - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts
1852
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nicholas S. Frances    Lun 9 Mai - 13:55



Before Genosha

we all have to start somewhere

Parfois le hasard fait bien les choses, parfois non … Il arrive que l’on se demande pourquoi on est né ? Pourquoi autant souffrir si c’est pour ne jamais y trouver quelque chose de bon ? Mais nous avons tous une raison d’exister, même si pour cela il nous faut affronter l’enfer.

J’ai passé mon enfance dans une vieille maison, ou tout simplement une maison mal entretenue, avec pour parents un père violent et alcoolique et une mère qui avait bien trop peur de se retrouver seule, sans argent, vue que c’était lui qui ramenait juste de quoi nourrir la maison.
Nous étions les fardeaux du mâle, ou ses jouets - sans doute les deux - une femme et deux jumeaux, deux garçons qui ont dû apprendre rapidement à se débrouiller seuls.

Pour commencer, deux petits garçons inséparables, jamais l’un sans l’autre, deux petits garçons apprenant parfois tout deux à vivre dans ce monde sans un adulte auprès d’eux, que se soit dans les bois, ou dans des parties pauvres d’une ville très proche.
Deux petits garçons pleurant ensemble, se réconfortant, pansant leurs plaies ensemble.
Survivre et non pas vivre. Aller à l’école mais réussir à se cacher du regard des autres, faire ses devoirs, apprendre un maximum de chose, puis devenir mature mais tout en restant des enfants. Il y a eu des jeux dans la cour de récréation, des petites bagarres enfantines mais l'école était davantage un lieu de détente qu‘un lieu à craindre.
Puis par la suite, ils devaient apprendre et tester soi-mêmes leurs trouvailles : chasser un lapin en forêt et apprendre à le dépecer avant de le faire cuire, ajouter les herbes, les plantes … Puis plus tard le maniements des armes. Deux garçons bien trop jeunes pour apprendre tout seuls ce genre de chose, mais avec un père ivre qui ne se nourrit que d’alcool et une mère qui reste à peine éveillée, les garçons doivent apprendre à se débrouiller seuls.

Voila comment je décrirais le début de mon enfance ~

Je m’appel Nicholas et mon frère Aaron.
Nous vivions dans une maison isolée, dans un quartier pauvre ou il n’est pas rare de voir des bouteilles d’alcool en guise de décoration dans les jardins.
Mais il y a aussi les personnes qui ont peu et qui pourtant luttent ensemble, des personnes solidaires. Avec mon frère nous n’avions pas eu cette chance.
Notre père, on le craignait. Notre mère... bien je ne pourrais dire exactement ce qu’elle pensait de nous vu qu’elle préférait rester dans sa chambre à déprimer, à fumer cigarette sur cigarette, ne luttant même plus contre son mari.
Deux petits frères qui se blottissent l’un contre l’autre la nuit, ayant pour chambre le grenier. Tout deux tremblant au moindre bruit, sursautant, mais le paternel a besoin de distraction alors il viendra forcément un jour ou l’autre. Nous sommes des fardeaux, ils nous traitaient comme si nous devions regretter notre venue au monde et le plus souvent, après que notre patriarche ait passé ses nerfs sur nous, nous finissions tout deux dans la salle de bain à panser nos plaies.
Aaron, mon frère, était celui qui me maintenait la tête hors de l’eau car étrangement, des deux jumeaux, il était celui qui se conduisait comme le grand frère. Il appréciait ce rôle de protecteur, un trait de caractère différent comparé à moi.
Aaron est plus sage et réfléchi tandis que moi je fonce dans le tas et m’attire rapidement des ennuis.
Aller à l’école pouvait être agréable, comme insupportable, surtout l'école secondaire. Mon frère était toujours là pour me retenir car évidemment, les gens sont méchants entre eux, même les enfants, alors on nous provoquait. Aaron gardait son sang-froid, moi je voulais me jeter sur les autres. Seulement, cela n'allait qu'attirer davantage les foudres de notre père, alors j'écoutais mon jumeau car tant que nous étions tout les deux, même si nous rentrions dans l‘adolescence, rien de pire ne pouvait nous arriver … Du moins, c’est ce que je croyais.
Après tellement d’année à apprendre à ne pas se faire remarquer, après tant d’année à savoir profiter du peu de bonheur qui vient à nous, après tant d’année à avoir peur, à trembler, à survivre, à devenir plus rapidement mature, jamais je n’aurais cru qu’il aurait fallu que je traverse une autre étape, aussi horrible soit-elle.
En cette soirée peu commune, avec Aaron nous avions 12 ans, nous étions tout les deux dans le salon à faire nos devoirs.
Mais comparé à d’habitude ce n’était pas la télévision que l’on pouvait entendre, mais nos parents qui se disputaient violemment.
C’était bien la première fois que notre mère agissait ainsi, d’habitude elle faisait en sorte de n’être qu’une ombre, évitant même ses propres enfants.
Je ne sais vraiment pas ce qu’il s’était passé ce soir-là, Aaron non plus, mais après maints et maints hurlements, je pus voir que notre mère était partie à l‘étage, notre père ayant claqué la porte de la maison, sans doute pour aller se saouler dans un bar.

C'est au bout d'un moment que notre mère était redescendue de l‘étage, valises en main, hurlant à Aaron et moi que nous partions.Voyant que celle-ci ne rigolait pas, qu'elle avait même les yeux injectés de sang, nous l'avons suivis sans poser de question.Après tout, entre notre mère et notre père, il valait mieux suivre une personne qui n'allait pas nous mettre des coups pour rien et qui ne passait pas son temps à boire et fumer.Dans la voiture je me posais des questions, où allions-nous ?Notre mère roulait trop vite, bien trop vite, avec Aaron j'étais assis à l'arrière et l'on pouvait voir ses larmes couler, celle-ci ne regardant pas vraiment la route.Il faisait nuit, mon cœur battait la chamade, j'étais blottis contre mon frère, qu'allions-nous devenir ? Étions-nous enfin libre de notre père ? Je ne pouvais m'empêcher de me ronger les ongles et notre mère qui roulait trop vite... Aaron l'avait bien remarqué aussi et il voulut lui demander de ralentir mais, elle ne l'écouta pas, il recommença, elle hurla.Finalement c'est moi qui lui demanda de ralentir et celle-ci se retourna, sans doute pour me gronder, à vrai dire jamais je ne pus vraiment le savoir, car je me rappelle que d'un coup de klaxon et des phares aveuglants d'un camion fonçant tout droit sur le côté de notre voiture.Un immense vacarme et plus rien, les ténèbres…

C’est comme si je venais de me réveiller d’un rêve ou d’un cauchemar, peu importe.
Tu cherches ce que ce qu’il se passe autour de toi, car évidemment tu ne comprends pas.
Où suis-je ? Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Tout est tellement brumeux…
Tu peux voir autour de toi que tu es dans une chambre avec des machines, l’une avec un goutte à goutte, l’autre qui ressemble à une télévision, tu as quelque chose qui pince ton index.
Tu es comateux, tu veux comprendre, te redresser et trouver des réponses à tes questions.

C’est ainsi perdu que finalement une infirmière vint me voir, puis voyant que j’étais réveillé, est allée appeler les médecins.
Pendant ce temps je constatais que des bandages entouraient mon torse, que j’avais une jambe plâtrée, la main droite bandée ainsi que le côté gauche du visage engourdis, mon oreille gauche ne cessant de sonner.
En voyant les médecins arriver, de suite j’avais voulu me reculer, fronçant des sourcils. Ceux-ci m’auscultaient, je voyais leurs lèvres bouger, mais pratiquement aucun son ne sortait, je ne comprenais pas, j’étais perdu, je voulais mon frère!
Je voulais qu’on me laisse tranquille, alors la seule chose que j’ai pu dire, la seule question que j’ai pus poser fut :

- Où est mon frère ?

Mais je n’entendis pas le son de ma voix, les yeux écarquillaient d’horreur, je pris une profonde inspiration avant de hurler :

- OU ES MON FRÈRE !?

Les médecins avaient de nouveau les lèvres qui bougeaient, pendant que je restais affolé dans ce lit, me demandant ce qui m’arrivait.
Les médecins soupirèrent et finalement il n‘en resta qu‘un, celui prenant une chaise et s’asseyant à mes côtés, puis notant sur un carnet.

-Tu as eu un grave accident de voiture, ton frère va bien, il est dans la chambre à côté, je suis désolé pour ta mère, nous pouvions rien faire

Puis tout en lisant ces mots, de suite je fus rassurais pour mon frère, puis les larmes mon montèrent aux yeux à la fin de sa phrase, mais je devais rester fort, ne pas montrer mes sentiments à des étrangers.
Je voulus de nouveau parler, mais je ne m’entendais toujours pas, le médecin me fit signe de lire ce qu’il avait de nouveau écrit.

-Ton oreille gauche a subit des gros dommages, tu auras une aide auditive, pour le moment c’est normal que tu n’entende pas, mais tu seras aidé, le langage des signes par exemple

Sourd d’une oreille … Enfin presque sourd ? J’allais donc devenir un fardeau ?
Ce qu’il s’est passé ensuite ? C’est plus que flou. Le silence, le temps que je réalise peut-être, mais Aaron était dans la chambre à côté, alors cette fois-ci je pris le stylo et le bloc du médecin

-Je veux mon frère

-Bien sur, nous allons le transférer dans ta chambre cet après-midi

Après je ne pourrais vous dire ce qu’il s’est passé. J’ai été pris d’une sorte de grosse angoisse, enfin un traumatisme, appelez cela comme vous voulez, mais je suis resté inerte, les yeux ouverts, parfois à pleurer, parfois à penser pendant plusieurs semaines. Je ne mangeais pas, je ne bougeais pas.
Les médecins avaient deviné pour mon père en m'examinant ainsi que mon frère et en allant chez lui.Aaron fut placé dans ma chambre et je réclamais sans cesse des câlins de mon frère, c'était trop d'un coup.Un psychologue venait aussi et une autre personne pour nous apprendre le langage des signes.J'avais 12 ans et on m'arrachait ma mère et une partie de mon ouïe comment la vie peut-elle être aussi cruelle ?C'est au bout d'un an que finalement, ont fus prêt à aller en maison d'accueil. Être dans une famille d'accueil était une deuxième chance pour nous, seulement je n'avais plus l'envie de vivre, je n'y voyais aucun intérêt.Alors j'ai juste vécus comme un robot, me renfermant complètement sur moi-même, ne parlant que très peu, gardant toujours un visage de marbre, sans émotion, bagarreur même, ne quittant pas mon frère.Quand nous n'étions pas entre frères, je lui parlais en langage des signes, pour que personne ne comprenne, ou je lui chuchotais des mots à son oreille, je n'étais jamais sûr de moi, car lorsque je chuchotais, je ne pouvais pas m'entendre .Mon père a fini en prison. Évidemment il lui a fallu un procès, nous avons dû témoigner et honnêtement je pouvais l'entendre nous maudire que cela ne me faisait rien.

En famille d'accueil nous avons repris des études, moi, éloignant chaque individu qui s'approchait de moi d'un seul regard.Puis il fallait bien que j'expulse cette colère qui s'amassait au fond de moi.Le temps passe et avec mon frère, nous avions réussi à nous attirer les faveurs d'un gang, bien sûr nous en avions bavé au début mais qu'importe, nous avons appris à nous battre, à voler, à nous infiltrer et je devais dire que j'adorais réussir quelque chose que très peu de personnes osent faire, transgresser la loi.Oui nous avons traîné dans les bars, appris la mécanique, puis les armes, nous avons fumés du crack, pris du crack, un bon moyen de s'évader. Plus je grandissais, plus j'avais ce besoin absolu de tout contrôler et que l'on m'offre du respect.Notre famille d'accueil avait des doutes, des questions ont été posées mais, je me contentais de hausser les épaules, jouant très bien le jeu de l'adolescent « épanoui » qui en réalité s'auto-détruit.

......

-Aaron partons de cette maison j'en n'ai marre
-Déconne pas Nicho' ici tu peux faire tu as une famille, tu peux faire des études avoir une vie normale
-C'est pas nos parents et je veux être libre
-Mais nous sommes libres! nous pouvons choisir notre avenir
-Tu comprends rien .....

Et c'est une nuit que Nicholas fini par fuir la famille d'accueil, déjà bien trop pris par la spirale de la drogue.

Nicholas avait quitté la ville de Boston pour rester aux alentours de celle-ci, il dormait dans des vieux bâtiments, étant un très bon chasseur il attrapé lui même sa nourriture ou parfois il se rendait dans des épiceries ou il volait de la nourriture et de l'eau, il avait déjà appris à la dur alors il savait comment vivre dans la rue. Quand il n'était qu'un enfant il fuyait souvent en forêt pour y chasser des petits animaux, possédant déjà des connaissances sur la survie à l'extérieur petit à petit Nicholas gagna en confiance.

Une nuit d'été, alors que le jeune adolescent allait sur ses 16 ans il entendit des bruits de pas, n'ayant pas le temps de se retourner celui-ci fut mis à terre par deux hommes robustes lui plaquant un chiffon sur le nez ... il s'endormit. Lors de son réveil il était enfermé dans une pièce sombre qui ressemblait à une prison, il crus à cet instant qu'il allait payer pour le meurtre de son père (légitime défense), lorsque des hommes parlant en russe vinrent le chercher pour l'emmener devant le "boss" des lieux il pus voir autour de lui des laboratoires, des êtres humains à moitié mourants, des salles dont il préférait ne pas regarder davantage à l'intérieur et il pus reconnaître un logo étrange, une tête de mort avec des sortes de tentacule, mais ou était-il ?
Il obtint bien vite un début de réponse, une fois devant le maître des lieux il fut examiner avant qu'on ne lui chuchote que bientôt il serait bien plus qu'un simple humain ... Du moins, si il survivait au traitement ...

Hydra fit des expériences sur Nicholas, il resta prisonnier dans une prison sombre et humide pendant des longues années, son quotidien était les séances de torture pour renforcer son caractère qui était déjà bien forgé du à son enfance, des tests en laboratoire, des injections, il devint même le sujet 33. Devant lui des chariots avec des personnes décédées défilaient devant lui, mais Nicholas tenait le coup, la douleur il connaissait déjà, la peur aussi, il devenait violent mais cela ne servait à rien, des tests encore et toujours, des injections, des expositions au gel, dans une salle sans oxygène, il était poussé à bout.... Il avait maintenant 30 ans, Nicholas n'était plus que l'ombre de lui même mais lorsqu'il entendit les bruits de pas de ses ravisseurs sa rage grandit en lui, la pièce avait déjà gelé de plusieurs degré, sa colère et son envie de tuer devint un sentiment primordial et lorsqu'il aperçut le visage de ses tortionnaires, la rage grimpa de nouveau en lui et c'est la que le sol se mit à trembler, une chance ou pas ? Le sol tremblait de plus en plus, les vitres explosèrent et celui-ci profita du maigre temps ou les gardes étaient au sol pour fuir. Il fut face à d'autre membre d'Hydra et cette fois-ci un incendie embrasa leur corps, ne comprenant pas ce qu'il se passé et malgré les secousses, il fuit, il chercha la sortie autour de lui tout n'était que chaos, feu, explosion, gel ...

Combien de temps Nicholas avait courut ? Il n'avait pas calculé, il avait surtout réussi à fuir cet enfer pour retrouver l'air extérieur. L'adrénaline reprenant le dessus Nicholas fuit les lieux, marchant longuement à travers une forêt avant de repérer une ville avec un imposant bâtiment, une tour ou l'on pouvait y voir un immense A majuscule, Stark Industrie, Nicholas était donc à New-York il lui faudrait découvrir à nouveau la vie, trouver un logement et surtout se venger d'Hydra, mais il y a une chose que l'homme remarqua à ses dépends.... Nicholas possède beaucoup de rage et de colère, de tristesse et de peur et à chaque fois cela provoqué chez lui des effusions de glace, de feu, de vent, voir de tremblement de terre ... Dans ces moments la Nicholas paniquait encore plus car il ne pouvait plus rien contrôler et bien vite une autre agence le remarqua le "SHIELD". Vue le passé de Nicholas, celui-ci ne possédait aucune confiance envers qui que se soit. Un homme qui passe ses journées à reprendre du muscle, à retaper des motos, à rester éloigner de la foule, plus personne n'aura à nouveau le contrôle sur lui.


Revenir en haut Aller en bas
Nicholas S. FrancesHumain modifié
avatar

Dark Past


My Present

Daemons
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
La maîtrise des 5 éléments : -L'énergie -L'eau -L'air -La terre -Le feu
Seulement il ne maîtrise pas ses pouvoirs.

Loki Odinson - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts
1852
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nicholas S. Frances    Lun 9 Mai - 13:59



After Genosha

life goes on

Un sentiment de ne pas être à sa place dans ce monde c'était ce qu'avait toujours ressentis Nicholas. Un père alcoolique et violent battant ses fils et sa femme, une mère dépressive consommant bien trop nicotine, des jumeaux qui restent unis, voilà à quoi ressemble la famille Frances. Il faut bien aller à l'école, il faut bien se soutenir mutuellement, se battre, avancer, lutter tout les jours et éviter devenir fort. Nicholas et Aaron finissent par passer beaucoup de temps en forêt à s'entraîner à la chasse, suivre des pistes, reconnaître les herbes, sans oublier le fait que les deux frères voulaient gagner en agilité le sport était donc une priorité. Tout deux avaient la peur au ventre de rentrer à la "maison", le père de famille était toujours près pour leur donner une correction ... Une nuit la père sorti de la maison pour accueillir ses garçons avec un fusil à la main, le père ivre n'hésita pas à tirer sur ses propres enfants et c'est ainsi que les deux garçons fuirent en pleine forêt pour y rester deux semaines. Les jumeaux furent retrouvés par la police, la mère avait déposé un avis de recherche et le père avait joué le jeu du paternel "inquiet" pour ses enfants. Il ne serait pas bon de dire la vérité, la police n'allait jamais croire les garçons ... Des gamins de plus, c'était perdu d'avance.
Grandissant, les deux garçons devinrent des adolescents fréquantant des gangs, gagnant de l'argent illégalement, volant, devenant des voyous mais n'oubliant pas les bonnes manières pour autant. Jamais les jumeaux Frances n'allaient agresser une jeune femme sans défense, non c'était plutôt faire les "Robin des Bois". Voilà qu'à 18 ans ils travaillaient dans des bars, des garages, dormant à la rue, parfois trouvant un appartement assez lugubre ou trouvant une bande qui pourrait partager les lieux pour dormir en échange de drogue. Combien de temps dura cette sombre époque ? Le temps pour qu'HYDRA soit intéressé par les jumeaux Frances et leur propose de devenir des assassins, le temps aussi pour que les deux frères aillent tuer leur père dans des souffrance horrible, quand à leur mère ... Celle-ci fut enfermée dans un hôpital psychiatrique, sa vie tragique ayant finie par la détourner vers la folie, mais jamais Nicholas et Aaron n'irons abandonnés leur mère, ils allaient payer l'hôpital. C'est à 29 ans que les jumeaux furent arrêter par la police ...

Point de vue de Nicholas :

Trente années de prisons nous attendaient, enfin nous ne sommes pas du genre à nous plaindre, tant que nous avons un toit sur notre tête. Puis quelque chose éclata en moi, je ne savais comment l'expliquer, le fait d'être ... Enfermé ? Enfin je pus vraiment dire ce qui m'arrivait la prison me rendait complètement dingue, je pouvais voir les cauchemars des autres prisonniers et gardiens, j'avais des migraines atroces et plus le temps passé plus j'en étais malade. Les migraines étaient de plus en plus fréquentes, c'était à me cogner la tête contre un mur, mon frère était plus qu'inquiet pour moi. Ne comprenant pas ce qui m'arrivait je l'ai repoussé en hurlant tout ce qui se trouvé à proximité explosa, Aaron était présent, voulant me parler, mais moi je n'étais plus, me tenant la tête en voyant défiler tout les cauchemars et détruisant la salle commune, très vite les gardiens me mirent en isolement. Quelque jour plus tard des personnes vinrent me cherche pour me transférer. La garde rouge ... Alors que j'allais être placé dans une prison sordide je réussi à m'enfuir en provoquant les mêmes dégâts que j'avais causé en prison. Depuis qu'est-ce que je fais ? Je fuis! Ou puis-je me rendre le SHIELD est à ma recherche, la garde rouge aussi, quelque chose arrive et je n'arrive pas à poser des mots sur ce qui pourrait se passer. Dois-je retourner chez HYDRA ? Dois-je me faire petit ? Pour le moment il serait mieux que je reste en mode survie, mais jamais je n'allais laisser mon frère, j'irais la libérer à n'importe quel prix!


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fear
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Raven, Spencer, Dylan, Jess, Romy, Leigh et Clay
436
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nicholas S. Frances    Lun 9 Mai - 15:08

Re bienvenuuuuue :moustache:

Et bon courage pour ta fiche :D

___



Here's to the crazy ones. The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes. The ones who see things differently. They're not fond of rules.
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas S. FrancesHumain modifié
avatar

Dark Past


My Present

Daemons
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
La maîtrise des 5 éléments : -L'énergie -L'eau -L'air -La terre -Le feu
Seulement il ne maîtrise pas ses pouvoirs.

Loki Odinson - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts
1852
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nicholas S. Frances    Lun 9 Mai - 19:38

Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Hill
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Aucun pouvoir, mais elle est une excellente combattante à mains nues. C'est une experte dans le maniement des armes à feu et des armes blanches. Elle se débrouille aussi très bien dans le piratage des ordinateurs.
Casey, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary, Paige
799
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nicholas S. Frances    Lun 9 Mai - 21:10

Rebienvenuuue!

Amuses-toi bien avec lui
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Nicholas S. Frances    Lun 9 Mai - 21:24

Rebienvenue et bon courage avec cette fiche
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas S. FrancesHumain modifié
avatar

Dark Past


My Present

Daemons
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
La maîtrise des 5 éléments : -L'énergie -L'eau -L'air -La terre -Le feu
Seulement il ne maîtrise pas ses pouvoirs.

Loki Odinson - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts
1852
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nicholas S. Frances    Lun 9 Mai - 23:12

Merci
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1650
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nicholas S. Frances    Mar 10 Mai - 10:48





Félicitations

You are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!


Ton personnage est vachement intéressant et tu as pleins de possibilités d'évolution ^^ Contente de te voir autant inspiré j'espère que ce sera pareil en RP


Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler ! Tu peux aussi créer un scénario ou te lier à un personnage de Marvel. Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur HOUSE OF M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!

Revenir en haut Aller en bas
Nicholas S. FrancesHumain modifié
avatar

Dark Past


My Present

Daemons
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
La maîtrise des 5 éléments : -L'énergie -L'eau -L'air -La terre -Le feu
Seulement il ne maîtrise pas ses pouvoirs.

Loki Odinson - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts
1852
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nicholas S. Frances    Mar 10 Mai - 14:16

Han merci
Oui pour Genosha je voulais que Nicholas soit déjà connus par la garde rouge ;) je vais pouvoir créer son jumeau (évidemment ce sera un autre avatar ;) on va dire des faux jumeaux ^^) encore merci des gros boujoux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Nicholas S. Frances    

Revenir en haut Aller en bas
 
Nicholas S. Frances
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Site officiel de Nicholas
» Nicholas Brendon dans Esprits Criminels
» Livre - "Sherlock Holmes et le fantôme de l'opéra" de Nicholas Meyer
» Nicholas Brendon : Esprits Criminels et Private Practice au programme !
» [Sparks, Nicholas] Le Porte-Bonheur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: BASE DE DONNEES :: LE REGISTRE :: Fiches validées-
Sauter vers: