AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Groupe 3 : Le refuge X
we will stand stranger to brother
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Force de l'Univers
Eternity


http://houseofm.forumactif.org http://houseofm.forumactif.org
More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
Codename : Eternity.
Emergence : Maitrise : Messages : 2444

Dim 28 Jan - 11:20

Terre des Ages d'Apocalypse

Le refuge X

GROUPE 3


★ Kurt Darkhölme
★ Samantha E. Hardy
★ Gwen Stacy
★ Gavin Parson
★ Raven Darkholme
★ Silke harfn-burrows
★ Clinton F. Barton
★ Thor Odinson
★ Stanislav Aaronovitch
★ Wesley Fraser


La réalité s’écroule autour de vous. Tout ce que vous avez toujours connu, ou pensé connaitre, tombe en lambeau, s’effrite, devient poussière, sous vos yeux effarés. Pourtant la vie suivait son cours le plus normalement du monde. Vous étiez tranquillement chez vous, au café du coin avec un ami, au travail, au ciné, en train de faire du shopping. En train de tout et rien faire, en train de vivre. Mais à la Maison M, enfermée dans sa chambre, l’ainée de filles du Roi est, elle, en pleine crise. Les genoux à terre, elle prend sa tête entre ses mains et hurle de douleur. Elle maintient ce monde depuis trop longtemps. Certes, il lui apporte une protection nécessaire mais elle n’y tient plus. Ses pouvoirs s’égarent autant que son esprit déjà malade. Elle s’époumone, elle n’y arrive plus, son corps brûle, sa tête va exposer. Son sortilège vacille.

C’est une sensation bizarre, particulière et, surtout, indéfinissable que de comprendre que, dans ce monde, le seul point constant n’est autre que soi-même. Parce que c’est bien le cas à ce moment précis, celui où tout se reconstruit en quelque chose de tellement différent. A croire que le reste du monde est malléable à souhait, à croire qu’il n’y a rien d’autre de vrai que soi.

Le couloir où vous vous trouvez maintenant est fait de bois et de métal, un drôle de mélange en soi, mais qui n’aide pas à enlever au lieu cet aspect rafistolé. Les fenêtres qui ouvrent ce hall sur l’extérieur semblent fragiles et quelques-unes sont fendues de quelques zébrures. Les portes qui se situent aux extrémités du couloir sont barrés d’un X ostentatoire. Au loin, vous entendez des éclats de rire et une musique qui ne ressemble en rien à ce que vous connaissez. Les accords vous semblent dissonants et rythmés, avec un petit quelque chose d’oriental. Pourtant, dehors, vous pouvez voir un grand parc verdoyant. Au loin, une épaisse forêt se trouve de l’autre côté de hauts remparts eux aussi métalliques. Soudainement, vous entendez le bruit d’une importante chute d’eau. Pourtant, vous ne voyez aucune rivière à proximité.
Dans un coin du plafond, une petite caméra fait un bruit électronique et son iris semble comme s’avancer pour mieux zoomer sur vous.


TOUR 1



Bienvenue sur la terre des âges d’Apocalypse (earth-32000). Groupe 3 : Le refuge X 3542309723
Ici Apocalypse est le grand Roi et vous avez été transporté dans son palais impérial par une Wanda qui perd définitivement les pédales ! Pour cette mission, on a décidé d’en revenir à l’ancienne façon de faire avec des choix multiple. Le but de vos personnages est de trouver la brèche inter-dimensionnelle qui leur permettra de rentrer à Genosha. Comment ? Bon courage pour le deviner. Groupe 3 : Le refuge X 3542309723

Pour ce premier tour, et vu ce qu’il se passe, on a pensé que commencer avec une simple réaction de vos personnages seraient pas mal... Puis un petit jet de dés aussi. Groupe 3 : Le refuge X 3542309723
A d’en deux semaines pour le début des choix ! Groupe 3 : Le refuge X 1499035354


Indications de jeu


Pour ce tour, on vous demande de :

  • Lancer un dé "Mystère"


Comme d’habitude, il y a quelques règles de base à suivre pour l'ensemble de la mission.

  • On vous demandera de ne pas scinder le groupe, par mesure de facilité, on avoue.
  • Le nombre minimum de mots autorisés est de 200 mots.
  • On a abandonné l’idée que vous fassiez des petits posts. Groupe 3 : Le refuge X 186512564 Ceci dit vous devez obligatoirement mettre des résumés de vos posts à la fin de ceux-ci.
  • Veuillez indiquer l'option choisie en blanc.
  • Vous avez deux semaines entre deux tours pour répondre.
  • Il n'y a pas d'ordre de passage.
  • S'il vous plait, essayer d'inclure tout le monde dans le groupe, il y en a souvent qui se sentent de côté.
  • Si vous avez des questions, n'hésitez pas à contacter Max Ezel.

Et, pour info, nous considérons la mission comme réussie si vous arrivez à trouver la brèche en moins de 6 tours. Vous ne devez aussi pas manquer plus de un tour de jeu.



house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mar 30 Jan - 20:47

 
   
 

 

 
Mission III - It's a mad mad world

 
ft. tout plein de gens

 
Accoudée à un bar, Sam attrapa son verre, avant d'en boire une gorgée. Un bon vieux whisky coca sans whisky. Après tout, elle était en service, et boire pendant le boulot c'était jamais très bien vu. Ça faisait déjà une bonne demi-heure qu'elle était là, à poireauter en attendant de voir son suspect débarquer. Ce type était une foutue anguille, et ils avaient eu un mal de chien à réussir à lui mettre la main dessus. Sans les talents de hackeuse de Sam, ils auraient sûrement continué pendant des semaines à regarder sous le moindre caillou de Genosha pour essayer de savoir ou Riley et elle pourraient espérer le coincer. Mais non, elle avait laissé ses doigts de fée faire ce qu'ils savaient faire de mieux, et elle avait finit par réussir à repérer son téléphone et à le tracer. Ils n'avaient plus eu qu'à le tracer pendant quelques jours pour voir si monsieur avait de vilaines petites habitudes, et oui, il en avait. Monsieur adorait passer son temps dans un club de strip-tease minable de la ville. Le genre d'endroit ou même Sam aurait refusé de foutre les pieds par peur d'attraper une bonne demi-douzaine de MST. Malgré toute, elle faisait mine de regarder les danseuses se déhancher sur une musique franchement pas terrible et qui en plus avait tendance à être un poil trop forte à son goût. Mais elle les regardait à peine du coin de l’œil. Déjà parce qu'elle n'était pas ici pour se rincer l’œil et prendre un peu de bon temps, mais aussi parce que... qu'est-ce qu'elle en avait à foutre de ces filles alors qu'elle avait Shaw? Elle n'avait d'yeux que pour la Garde, encore plus depuis qu'elles étaient ensemble. Mais il fallait bien qu'elle joue le jeu, qu'elle fasse semblant d'être une cliente qui venait profiter d'un peu de temps libre pour regarder des jolies filles se déhancher. Merde, elle aurait tellement préféré être à la place de Riley, à attendre peinard dans la voiture. Elle aurait pu en profiter pour faire n'importe quoi d'autre qui aurait été un tant soit peu intéressant. Et elle aurait pu se passer de la nécessité de mettre son gilet pare-balles. Sérieusement, elle crevait de chaud avec ce truc sous sa chemise. Mais Erica avait largement insisté, et Sam était incapable de lui refuser quoi que ce soit bien longtemps.
Dans sa poche, son téléphone se mit à vibrer, et elle regarda rapidement l'écran. Ah, les choses allaient enfin devenir intéressantes. Leur suspect venait enfin de pointer le bout de son nez. Et en effet, il apparut rapidement dans son champ de vision, totalement inconscient qu'il était sur le point de se faire tomber dessus par une irlandaise passablement irritée. Maintenant, il fallait juste attendre que monsieur ait assez de verres dans le nez et qu'il soit trop occupé à baver pour le cueillir. Enfin c'est ce qu'elle aurait fait si leur gars n'avait pas regardé dans sa direction, et qu'il ne s'était pas figé. Nom d'un chien, mais elle le connaissait ce gars. Ça remontait à des années, alors qu'elle commençait à peine à la criminelle. Ce trou de balle avait sûrement du prendre un faux nom, et Sam était trop idiote pour avoir fait le rapprochement. Aussitôt, leur gars s'élança en direction de la sortie de secours, et la flic ne se fit pas prier pour se lancer à sa poursuite, s'excusant à peine alors qu'elle bousculait les clients ou les danseuses « Merde Riley il m'a grillée! Il se casse par l'issue de secours! » Elle vit la porte de la sortie de secours se refermer à la volée, et s'élança dans cette direction, bien décidée à ne pas le laisser filer. Mais alors qu'elle passait la porte, Sam se retrouva dans un espèce de couloir, qui n'avait franchement rien à voir avec la ruelle sur laquelle la porte devait débouler. C'était quoi ce délire? Ils avaient foutu un truc dans son coca ou quoi? Merde, mais c'est qu'il faisait une de ces chaleurs ici. Retirant sa veste en jean, elle le noua autour de sa taille, avant d'ouvrir son chemisier. Ok, déjà qu'elle avait chaud, mais là... elle allait vraiment finir par fondre avec ce foutu gilet pare-balles sur le dos. Et puis ce décor sérieux. C'était quoi ça, un plateau de série B ou le décor d'un documentaire bon marché sur les pharaons? En tout cas ça avait l'air sacrément réaliste. Même si elle aurait préféré avoir des hallucinations un peu plus colorées. Mais dans le fond, quelque-chose lui disait qu'elle ne rêvait pas. Pas plus qu'elle n'était en train d'halluciner ou de planer à cause d'une drogue quelconque.
C'est alors qu'elle remarqua deux choses. Primo, elle n'était pas seule. Ils devaient être une dizaine en tout, et Sam reconnut sa collègue Silke dans le tas « Ben qu'est-ce que tu fous là toi? Toi aussi t'es tombée dans le trou d'Alice au Pays des Merveilles version Égypte ancienne? » Et secundo, en dehors de leur petite bande, elle entendait clairement des gens qui avaient l'air de s'amuser pas loin d'ici, avec de la musique. Enfin si on pouvait appeler ça de la musique, parce que pour elle ça avait plus l'air d'être du bruit. Si elle se fiait à ses oreilles, ça venait de l'autre bout du couloir, derrière les portes marquées d'un joli X bien voyant. Continuant d'observer les alentours, son regard finit par accrocher la caméra fixée au plafond, et dont l'objectif était braqué sur eux « Ok... allez les enfants, faites un grand sourire à la caméra parce qu'on est tous filmés. » Ce qui voulait forcément dire que les occupants de cet endroit savaient qu'ils étaient là. Et qu'ils risquaient de débarquer ici dans pas longtemps « Bon alors, on fait quoi, on attend qu'ils viennent nous cueillir comme des lapins ou on va frapper à la porte comme des personnes civilisées? Je suis ouverte à toutes les suggestions. » Ouais, pour le coup elle était preneuse de toutes les idées qui pouvaient les aider à se dépatouiller de tout ça.

  ☾ anesidora


Résumation:
 
Revenir en haut Aller en bas
Force de l'Univers
Eternity


http://houseofm.forumactif.org http://houseofm.forumactif.org
More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
Codename : Eternity.
Emergence : Maitrise : Messages : 2444

Mar 30 Jan - 20:47
Le membre 'Samantha E. Hardy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Mystère' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mer 31 Jan - 14:25

IT'S A MAD MAD WORLD

All around me are familiar faces worn out places, worn out faces. Bright and early for their daily races, going nowhere, going nowhere. Their tears are filling up their glasses. No expression, no expression, hide my head, I want to drown my sorrow. No tomorrow, no tomorrow.
Groupe 3 : Le refuge X



Un rire caresse son oreille alors qu'un sourire vient étirer ses lèvres, son visage illuminé par la joie qui se dégage de lui en cet instant. Mordant ses lèvres, il empoigne plus fermement le caddie, et s'élance. Ses pieds martèlent le sol en bitume du parking, les impulsions sont de plus en plus fortes, brutes. D'un geste rapide et mesuré, il s'appuie sur ses mains et tend ses bras, sautant à l'avant pour profiter de l'élan du bolide. Ses pieds se posent sur le métal et il hurle à plein poumons, riant de concert avec Paige qui s'extasie à l'intérieur du caddie. Le vent fouette son visage et se perd dans ses cheveux désordonnés. Sa voix est étouffée à même l'atmosphère, l'écho étant presque perceptible. Wesley sent la vitesse du caddie s'amenuiser, et descend d'un bond fluide, tentant d'arrêter le véhicule afin que Paige ne se retrouve pas à circuler toute seule sur une bonne distance et finisse dans un poteau. Le bruit de ses chaussures contre le bitume est un crissement assez désagréable, mais heureusement, il n'est plus qu'un écho à présent que le caddie est à l'arrêt. La respiration hachurée, il pose ses poings sur ses hanches, tentant de reprendre un certain contrôle sur son souffle extatique. Paige le regarde avec amusement, mais il se doute bien qu'elle a envie de recommencer. Il ricane devant sa mine et laisse ses bras pendre tranquillement, avant de lui faire signe de sortir. Allez Paige, sors de là. Il lui tend la main et Paige lui offre un sourire qu'il ne peut déchiffrer avant de s'extirper du bolide. Wesley lance un regard alentours, et constate que certains passants les dévisagent, alors que d'autres rigolent devant leur petit spectacle. Le châtain n'en a que faire sur le moment. Il préfère largement profiter de son temps libre avec Paige plutôt que de s'intéresser à de quelconques remarques. Du moins, dans la vrai vie. Sur Internet, c'est une autre histoire pour le youtubeur. Reportant son attention vers la jeune femme, il lui lance un sourire éclatant avant de grimper à l'intérieur du caddie. A mon tour maintenant. Il rit légèrement, s'installant aussi bien qu'il le peut dans le véhicule trop petit pour lui. Jambes repliées, et paumes sur les rebords, il se laisse guider par la demoiselle au fort accent. Son rire résonne à nouveau et il s'épanche avec elle, fermant les yeux et transcendé par la magie de l'instant.

Lorsqu'il rouvre ses paupières, son regard se fait plus dur, et ses sourcils se froncent. Il n'est plus sur le parking, mais complètement ailleurs. Il n'a pas le temps de regarder autour de lui que le caddie rencontre déjà un mur. Percuté à une bonne vitesse, il part quasiment en vrille et Wes en est presque éjecté en avant. Il se rattrape tout de même, tout en essayant de protéger son visage. Le caddie finit par cesser de bouger, et le châtain sent ses poumons le brûler. Il souffle de soulagement, ses membres tendus tremblent subrepticement tandis qu'il lâche la respiration qu'il tient depuis peu. Ses phalanges sont blanches à force de serrer le caddie, et il ose enfin regarder autour de lui. Ses iris voilés par l'incompréhension scrutent le paysage, le décor qui ne ressemble en rien à un parking. Depuis quand il y a un couloir ici ? Lorsqu'il prend un peu plus conscience de ce qui l'entoure, il comprend qu'il n'est plus sur le parking avec Paige. Celle-ci semble d'ailleurs s'être volatilisée. Une vague de panique déferle en lui, et il se tourne si brusquement que le caddie tangue à nouveau. PAIGE ? Aucune réponse, et seul l'écho lui parvient aux oreilles. Sortant enfin de son bolide, le jeune homme rencontre le sol avec un bruit sourd, une boule enserrant sa gorge alors qu'il regarde toujours autour de lui. Des sources de lumières parviennent à éclairer l'endroit, au travers de fenêtres fêlées. Wesley peut entendre des voix non loin et cela le fait paniquer. Il espère ne pas être tombé dans un piège, ou pire encore. Il espère ne pas être dans un genre de coma après avoir fait un malaise sur le parking. Il s'inquiète pour Paige, mais pour l'instant, il est tout seul. Des éclats de rire retentissent au loin, le laissant perplexe, et une musique s'élève. Belle, agréable, transcendante. Comme rassuré, il finit par s'avancer vers les voix qu'il a entendu auparavant.

D'autres bruits viennent se rajouter, comme de l'eau qui s'écoule d'une cascade. Pourtant, rien à proximité. Et au dehors, au travers des fenêtres, il ne peut voir qu'une forêt, un parc verdoyant et des remparts. Aucune eau ne semble se trouver à proximité, et Wes doit bien avouer que c'est problématique. S'il se retrouve coincé ici pendant plus de quelques heures, il va forcément devoir s'hydrater à un moment ou à un autre. Un petit vrombissement résonne également à ses oreilles, le tirant de sa transe. Son regard se pose sur une caméra au plafond et il détourne vite le visage, préférant s'imprégner de l'endroit avant de faire quoique ce soit. Il avait besoin de comprendre, de prendre ses marques avant de s'élancer. Un peu comme quand il fait du repérage avant de partir en voyage. Il doit connaître les trajets et les activités à faire, sinon ce n'est même pas la peine de partir. Cela dit, l'inconnu l'intéresse malgré tout, et devoir tout faire sur le tas c'est pas non plus quelque chose qu'il déteste. En l'occurrence, il s'agit de l'un de ses jours mystères. Alors il regarde partout, touche le plus de choses possibles, ses doigts parcourant les X sur les portes au bout du couloir. Il sait qu'il n'est pas seul. Il peut voir des silhouettes, certaines connues, comme son ex, Gwen, mais aussi Stan, l'un des barman de sa frangine, d'autres non. Il aurait pu penser que tout ceci était un rêve, mais la texture sous ses doigts est bien trop tenace pour n'être qu'un tour de son esprit. Se détachant de la porte, le châtain prend la direction opposée et se dirige vers Gwen, l'approchant doucement. Sa paume frôle délicatement le coude de la blonde pour attirer son attention. Hey, Gwen. C'est bien toi ? On rêve pas ? Il ne sait pas quoi dire d'autre, encore un peu sous le choc. C'est quoi ce bordel ? Une autre voix s'élève et il tourne le regard en sa direction. Une femme dans la trentaine, mentionnant qu'ils sont sans doute filmés, alors qu'elle parle de la caméra au plafond. Pinçant les lèvres, Wesley laisse un peu d'espace à Gwen, et fais un grand signe de la main à Stan pour qu'il les rejoigne. Ce dernier le reconnaît et s'approche d'eux, un peu perturbé lui aussi. Arrivé à sa hauteur, Wes lui offre un salut d'un signe de tête. Hey, Stan. Tu sais comment on est arrivés là ? Comment on peut sortir d'ici ? Son regard se bloque sur l'une des portes alors qu'il embrasait le couloir en quête d'indices. La voix de la femme trentenaire l’interpelle une fois de plus, alors qu'elle leur demande à tous s'ils ont des idées de la marche à suivre. Se raclant la gorge, le châtain lui répond, sa voix quelque peu fébrile. Peut-être qu'on peut essayer de passer par ces portes non ? Il propose, sa main tendue vers l'une d'entre elle. Si ça se trouve elles ne sont même pas verrouillées, alors autant tenter notre chance.



résumeh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Force de l'Univers
Eternity


http://houseofm.forumactif.org http://houseofm.forumactif.org
More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
Codename : Eternity.
Emergence : Maitrise : Messages : 2444

Mer 31 Jan - 14:25
Le membre 'Wesley Fraser' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Mystère' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Jeu 1 Fév - 11:47


This is madness !


Concentré, observant les alentours et l'ouïe à l'affut du moindre bruit suspect, Thor était impeccable dans son costume noir de garde du corps. Ceci dit, on avait beau dire que le noir amincissait, ça ne rendait guère sa stature de colosse moins imposante. L'avantage, c'est qu'il servirait parfaitement de bouclier à son boss si jamais la nécessité lui était imposée, et qu'il n'était pas encore né celui qui parviendrait à l'approcher avec de mauvaises intentions. Mais ça faisait maintenant bien deux heures qu'il était planté là, sans bouger, telle une statue faisant partie du décor. Depuis que le monde avait commencé à flancher avec l'apparition d’émergents, Erik Lehnsherr prenait des précautions et sortait beaucoup moins en public. Autant dire que Thor n'avait pas fini de jouer les arbres, à force de s'enraciner devant la porte du bureau de son roi et patron. C'est pourquoi, lorsque le décor se mit à changer, comme s'il avait pris de la drogue ou que son cerveau partait en vrille, Thor crut tout d'abord qu'il s'était endormi. Mais si jamais c'était le cas, il ne s'en serait pas aperçu n'est-ce pas ? Et encore, l'effet proche de la nausée comme s'il tombait dans le vide était pire que le reste. Mon Dieu ! Mais qu'est-ce qui se passait ? Est-ce qu'on avait pu le droguer ? Tout de suite ses pensées allèrent Erik Lehnsherr. La simple possibilité qu'on s'en prenne à lui et qu'il échoue dans sa mission le mettait hors de lui. Ça ne pouvait tout simplement pas être possible ! Il avait beau avoir un côté puéril et être taquin à ses heures perdues, jamais il ne prenait de risque dans son boulot. Jamais. Son rôle était trop important pour qu'il le prenne à la légère, et il était d'une loyauté sans faille envers son boss qui, il le sentait, lui faisait une confiance aveugle.

Puis il se retrouva là, dans cet espèce de couloir bizarre. Ne comprenant rien à ce qui se passait, Thor se retourna d'abord pour observer les lieux et se rendit compte qu'il n'était pas le seul à s'être retrouvé ici. Ça faisait beaucoup d'informations d'un coup ! Thor essaya donc de prendre le temps de numéroter les priorités : 1) Quel était cet endroit ? 2) Comment était-il arrivé ici ? 3) Qui était ces gens qui semblaient aussi désemparés que lui ? 4) Où était Erik Lehnsherr ? Et était-il en danger ? Ces quatre questions étaient les principales, et il comptait bien avoir une réponse à chacune d'entre elles. « OK, Est-ce que quelqu'un sait c'est quoi cet endroit ? » s'enquit le colosse, bien qu'il se doutait de la réponse. Mais sait-on jamais, sur un malentendu... Il aperçut ensuite Clinton, et haussa un sourcil. Au moins, s'il devait resté coincé ici, il aurait quelqu'un avec qui relativiser et se raconter des conneries. Mais avant qu'il puisse comprendre la situation, une blonde fit remarquer qu'ils étaient surveillés. Thor fut tenté d'exploser la caméra à la seule force de son poing, mais se souvint à temps que c'était peut-être leur seul moyen de communication avec ceux qui les avaient mis en boîte. Parce que, clairement, s'ils se retrouvaient ici, ce n'était pas le fruit du hasard. Finalement, le garde du corps s'approcha de la caméra, et la tourna pour qu'elle filme le mur. « Je suis pas très porté téléréalité. » expliqua-t-il simplement, avant de réfléchir sérieusement à la question de la même blonde qui demandait ce qu'ils devaient faire avant de se prendre par les personnes qu'on pouvait entendre derrière la porte. « La baston me va bien. Mais si on peut trouver comment se barrer pour comprendre ou on est, je vote pour. » Ne connaissant pas ses ennemis ni leur but, et encore moins comment il avait atterri ici, Thor jugea préférable de garder ses armes jusqu'à être sûr de toucher ses cibles. D'ailleurs en parlant de ça, est-ce qu'il avait toujours son glock et son couteau militaire ? Le colosse vérifia rapidement et fut soulagé que ce soit le cas. Étrange qu'on ne lui ai pas enlevé ses armes si les types derrière la porte - qui semblaient faire la fête - étaient réellement leurs ennemis. Sérieusement, qu'est-ce que c'était que ce bordel ?

Résumé:
 
   

© TITANIA
   
Revenir en haut Aller en bas
Force de l'Univers
Eternity


http://houseofm.forumactif.org http://houseofm.forumactif.org
More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
Codename : Eternity.
Emergence : Maitrise : Messages : 2444

Jeu 1 Fév - 11:47
Le membre 'Thor Odinson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Mystère' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Jeu 1 Fév - 19:53
Earth-32000
Groupe 3

A Génosha je me demandais bien à qui je pouvais faire confiance ? Heureusement que j'avais des amis, pour commencer Natasha que j'avais rencontré, enfin disons que j'avais surtout forcé la rencontre, en sortant de l'infirmerie alors que je n'étais pas encore remis, d'ailleurs j'avais fait vite à y retourner ... Bref passons se cette humiliation que j'avais bien cherché. Je connaissais aussi Bucky, celui-ci avait été à l'infirmerie en même temps que moi, j'avais appris à le connaître, et je devais admettre qu'il avait bien plus de patience que moi, pourtant c'était moi l'aîné ... Enfin il existe des caractères de toutes sortes, c'est ce qui rends ce monde plus excitant. Il y avait aussi un collègue que j'appréciais beaucoup, c'était Thor, je lui faisais entièrement confiance, ce mec était une crème, et venant de moi c'était un véritable compliment. J'avais aussi confiance en Aaron, seulement je ne le voyais pas beaucoup. Alors qu'aujourd'hui j'étais en mission de reconnaissance pour le SHIELD, je surveillais les habitants de Génosha, restant attentif à tout ce qui pourrait paraître "étrange", seulement tout était étrange. J'avais l'impression que j'allais finir dingue, entre des personnes qui possèdent des pouvoirs, des rebelles, la garde rouge, des prises d'otage, je ne savais plus ou donner de la tête ... Honnêtement je n'avais qu'une envie, rejoindre Natasha et foutre le camp de cette île, mais la connaissant, j'imaginais déjà sa réponse : personne ne fuit et elle aurait raison. Continuant de patrouiller dans les rues de Génosha, je fus pris d'un violent mal de tête et tout devint flou autour de moi. Voilà, quand je disais que j'allais tombé "dingue" bien c'était le moment et se fut pire quand je pus ouvrir à nouveau les yeux. Devant moi on pouvait voir un immense couloir, j'entendais aussi de l'eau couler et j'aperçus une caméra au plafond, de suite je fronçais des sourcils.

-Voilà je suis devenu fou

Qui aurait crus que penser à la folie pourrait mener à la folie ? Je remarquais bien vite que je n'étais pas seul dans cet endroit, d'ailleurs je pus facilement reconnaître Thor.

-Oh ... J'hallucine ou vous êtes vraiment la ?

Les autres cherchaient déjà un moyen de dégager, mais c'était à peine si j'arrivais encore à m'en remettre. A nouveau j'entendis du bruit, seulement ça venait d'ailleurs.

-Nous ne savons pas ce qui ce trouve derrière ses portes, le mieux se serait de prendre un autre chemin je pense .... Sinon quelqu'un est armé ? Mieux vaut prévenir que guérir

De mon côté c'était le cas.
made by black arrow


Résumé

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Force de l'Univers
Eternity


http://houseofm.forumactif.org http://houseofm.forumactif.org
More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
Codename : Eternity.
Emergence : Maitrise : Messages : 2444

Jeu 1 Fév - 19:53
Le membre 'Clinton F. Barton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Mystère' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Ven 2 Fév - 10:38
 

 Terre des Ages d'Apocalypse

Groupe 3

Depuis que Mai avait été interné, Stanislav avait pas mal de boulot au Jarvis. Il devait s'occuper de beaucoup de chose : comme la logistique, la gestion des stocks, vérifier les comptes ect. Il avait promis à sa patronne de s'en occuper et il le ferait, même si une part de lui n'aimait pas spécialement le faire pour x raison. Mais c'était temporaire. Il en était certain. Mai allait revenir et bien que cette dernière se croyait folle, lui. Lui était sûr qu'elle se trompait, qu'elle était loin de l'être et qu'elle finira par partir de cet endroit pour revenir au bar. Il avait confiance en elle. Il croyait en elle. C'était son amie et pour cette raison, il l'aiderait de la meilleure manière qu'il soit. Même si pour le coup, ça le faisait un peu chier de jouer les boss.

Bref. En tout cas, il n'avait pas de quoi s'ennuyer. Il passait même pratiquement tout son temps là-bas, au Jarvis, à croire que son boulot faisait désormais partie intégrante de sa vie. Et c'était vrai, dans un sens. A part fliquer sa sœur dès qu'il le pouvait, jouer au Rugby avec Leo durant ses jours de congés, parler avec Maria et fricoter en secret avec Ororo à la moindre occasion donné, le jeune barman n'avait pas énormément d'activité ces temps-ci. Il préférait bosser, se fondre corps et âme au travail plutôt que de se tourner les pouces ou penser à quelque chose qui l'énervait au risque de littéralement péter un câble. C'était comme ça. Se détendre n'avait jamais fait partie de son vocabulaire.

Toujours est-il qu'il était seul au moment des faits. Il faisait le tour du bar en vérifiant pour la unième fois si tout était prêt. Il positionnait les tables, les chaises, vérifiait les boissons et la scène ou un groupe devait s'y produire ce soir. Il grognait, pestait à la moindre occasion. Il râlait tout seul dès qu'une chose n'allait pas dans son sens et bordel, pourquoi Kristina ne répondait pas à son message. Il avait pourtant dit à sa sœur de le prévenir dès qu'elle rentrerait à la maison. Ce n'était pas compliqué. Si?
- Elle va m'entendre, grogna-t-il entre ses dents en vérifiant pour la dixième fois son portable.

Non parce que depuis la grande rafle au festival, il n'était pas rassuré de la savoir dehors. C'était con. Elle était flic. Elle savait parfaitement se défendre seule mais il ne pouvait pas s'en empêcher. C'était sa sœur. Sa petite sœur et merde, il n'avait jamais été du genre à lui foutre la paix de toute façon. Il avait constamment besoin de la surprotéger. Pas souvent de la meilleure manière. Pas en lui faisant des câlins, la rassurer ou autre. Mais oui, il avait besoin de jouer le grand frère protecteur quitte à se montrer chiant sans qu'il n'en éprouve la moindre culpabilité.

Immobile, au milieu de la piste de danse, Stanislav pesta de plus belle avant de pianoter :
"Un téléphone, ça sert. Répond bordel où je débarque au commissariat dans la minute qui suit." signé. "ton frère qui s’impatiente."

Au moment où il releva les yeux, il ne s'attendait pas vraiment à se retrouver dans un endroit qu'il ne connaissait pas. Il avait bien senti quelque chose de bizarre en textotant sa sœur mais il n'avait pas prêté attention. Il avait mit ça sur le compte des nerfs. Mais là... Sourcils froncés, Stanislav jeta un œil aux alentours.
- C'est quoi ce merdier? ronchonna-t-il en découvrant un couloir fait de bois et de métal.

Le corps tendu, les muscles crispés, le barman poussa un grognement, découvrant ce lieu sordide et particulièrement flippant. Les fenêtres ne semblaient pas stable mais le pire, c'était ces portes, barrés d'un x ostentatoires. Des voix s'élevèrent à ses côtés et il secoua la tête, interloqué. Parce qu'il y avait d'autres gens en plus. Le visage fermé, comme à son habitude, Stanislav les observa sans voir au premier abord Silke, la meilleure amie de sa sœur quand soudain il reconnut Wesley, le petit frère de Mai. Avec son amabilité, habituel, il se contenta de lui adresser un bref signe de tête avant de répondre d'une voix rauque :
- J'en sais rien mais ça sent pas bon tout ça.

Il serra les poings et se dirigea vers lui, ancrant ses iris sur l'une des portes en se demandant bien ce qu''il y avait derrière. En se demandant bien tout court, ce qu'ils foutaient là. Parce qu'en plus, ils étaient filmé. Super. De quoi bien le mettre de bonne humeur.
- On peut toujours essayer, on sait jamais. Mais je suis d'accord sur un point. Si on veux se barrer d'ici et comprendre ce qui se passe, on a intérêt de tout tenter. Hors de questions qu'on attende comme des cons ici.

Et non. Pour sa part, il n'était pas armé. Il n'avait que son foutu portable dans la main qui, comble du tableau, s'était éteins tout seul par manque de batterie.
(c) ANAPHORE


Résumé :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Force de l'Univers
Eternity


http://houseofm.forumactif.org http://houseofm.forumactif.org
More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
Codename : Eternity.
Emergence : Maitrise : Messages : 2444

Ven 2 Fév - 10:38
Le membre 'Stanislav Aaronovitch' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Mystère' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Mutant
Raven Darkhölme


More about you :
Groupe 3 : Le refuge X Tumblr_n9tek58qwq1qbskx5o7_250
Codename : Mystique
Pouvoirs : Mystique est une métamorphe. Elle a donc la capacité de prendre les traits physiques, la voix et les attitudes de n'importe quel humain. Elle ne peut pas copier les pouvoirs des autres mutants, cela dit, même en prenant leur apparence. Cette faculté de métamorphose est en réalité une modification cellulaire qu'elle effectue de son propre chef : elle peut donc également régénérer ses cellules, et se soigner plus vite d'une blessure parfois mortelle, pour n'importe qui d'autre. C'est aussi pour cette raison que son vieillissement naturel est ralenti. Elle est immunisée contre les toxines, et ne peut donc pas être empoisonnée.
Emergence : Maitrise : Messages : 1550
DCs : Spencer & Andy.

Ven 2 Fév - 12:15




Mission III

Le Refuge X


Obscurité. Tout n'était que noirceur et ténèbres. Halos à la pâleur inexistante, avalés par les ombres galopantes, ne laissait de place qu'aux rêveries cauchemardesques de la femme qui s'y noyait. Habitée par ses propres démons, elle voyait se dessiner les traits de ces monstres qu'elle avait elle-même crée, marionnettes maladroites toutes vêtues de noir qui se massaient tout contre elle pour mieux la blesser. Quelques voix, parfois, déraisonnaient à ses oreilles pour mieux lui faire vriller les tympans, et la plongeaient dans une tourmente sans nom. Alors, elle hurlait sans pouvoir entendre le son de sa voix, elle criait sans pouvoir percer le silence qui l'entourait et se laisser aller aux accents de sa fureur. Poings heurtés aux murs de cette prison de granit, elle s'écorchait les chairs dans l'attente folle de s'en voir délivrer, mourrait à petit feu de cette indifférence dans laquelle ont l'avait jeté. Prostré, le cœur en berne, elle souillait son visage naguère humain du sang de ses mains, se faisait animal nocturne à la peau bleue nuit, en oubliait jusqu'à son humanité. C'était ainsi qu'elle allait survivre, c'était ainsi habité de ces pensées les plus chaotiques qu'elle avait résisté à l'attente qui s'était acharnée. Chaque nuit ce même rêve, chaque nuit ce même souvenir, chaque nuit cette même peur l'étouffait. Seule au milieu de leur camp de fortune Raven passait des heures à regarder les flammes de leur feu danser des heures durant en tentant de calmer sa respiration saccadée. Elle pensait à sa fille, à son fils, à Gavin, à Maria, à toutes ces personnes dont l'absence la faisait souffrir à en crever et finissait par rejoindre Jake ou Ororo pour le restant de la nuit.

Seulement, le temps avait finit par reprendre sa course, et les ténèbres dans lesquelles on l'avait enfermé avait fait place à un monde quelque peu changé. Les missions, la résistance, les rendez-vous secrets. Elle avait apprit à s'habituer quelque peu à sa nouvelle vie. Reprit un rythme. Attendant avec impatience de voir au cours de ses missions apparaitre à ses yeux un signe que Gavin lui aurait laissé. Ils avaient mit au point un code, un dérivé de celui qu'ils utilisaient à l'armée tous les deux. Et lorsqu'elle était sortie se ravitailler la veille elle avait retrouvé ce fameux signe et avait passé le reste de la journée surexcitée. Frottant les mains frénétiquement d'impatience, capuche plantée sur le visage la blondinette se retourna vers Silke. Ils en mettent du temps tu trouves pas ? se dandinant légérement elle pesta intérieurement, se maudissant d'avoir prit la décision d'arrêter de fumer. On dit des femmes mais on est tombé sur des perles là ! elle adressa un clin d’œil à sa nouvelle amie tout en continuant à échanger avec elle pendant quelques minutes, jusqu'à ce qu'un mouvement attire son regard avisé. Sur la défensive au premier abord, la belle se détendit instantanément lorsqu'elle reconnu les silhouettes de Kurt et Gavin. Son cœur battant à la chamade elle s'élança sur son fils pour le serrer dans ses bras avec tendresse et déposa un baiser sur son front. Elle resta comme ça durant quelques secondes et soupira doucement, avant de lui ébouriffer les cheveux, puis se tourna vers le colosse à ses côtés avec un sourire taquin On a faillit vous attendre dit donc ! dit-elle avant de poser un baiser sur ses lèvres et de chuchoter un "merci de l'avoir amené" à son attention. Passant doucement le bras autour des épaules de Kurt, la blonde commença à le bombarder de questions. Comment ça va à la maison ? Tu manges correctement ? Comment va ta soeur ? Et TJ ? Et la maison ? Elle n'a pas prit feu ? Est-ce que vous manquez d'argent ? Tout y passa. Alors qu'elle riait de son air exaspéré, tandis que Silke et Gavin faisaient les guets, les traits joyeux de Raven s’effacèrent instantanément.

La belle se releva d'un coup en clignant des yeux. Elle n'était plus dans la planque. Kurt, Silke et Gavin étaient là mais...Ils n'étaient plus seuls. Elle détailla l'endroit où elle se trouvait d'un air dubitatif. Cela ne ressemblait en rien à ce qu'elle connaissait, du bois, du métal, une forêt, de la musique. Qu'est-ce qu'il se passait? Dans l'urgence la belle reporta son attention sur les personnes présentes. Des agents du Shield, aïe. Des civils et pire que ça une femme qu'elle savait proche d'Erica Shaw. Paniquée la blonde recula contre un mur sa respiration se faisant plus rapide. Elle baissa la tête sans ne dire mots, les mains tremblantes en repensant à ce cauchemar qu'elle faisait chaque nuit. Elle détourna les yeux ne voulant pas mettre son amie, son fils et son petit ami en danger. Elle était dans la merde, vraiment dans la merde.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Force de l'Univers
Eternity


http://houseofm.forumactif.org http://houseofm.forumactif.org
More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
Codename : Eternity.
Emergence : Maitrise : Messages : 2444

Ven 2 Fév - 12:15
Le membre 'Raven Darkhölme' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Mystère' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Sam 3 Fév - 17:50
Les temps qui couraient ne faisaient pas partis des meilleurs moments de la vie de Gavin, clairement. Sa petite-amie était en cavale, la Garde Rouge demandait toujours plus d'heures de boulot, les émergés étaient traités avec plus de violence qu'auparavant et les sauver était de plus en plus risquer. Bien évidemment, le gallois avait prit le risque quand il pouvait même si c'était de plus en plus rare. Malgré tout, c'était éreintant. En plus, il gardait un œil sur son fils mais aussi sur les enfants de Raven, de sorte à pouvoir agir si jamais ils avaient besoin. Ce n'était pas de tout repos...  Mais il fallait bien ça parce qu'il ne supporterait pas qu'on lui enlève la femme qui possédait à la fois son cœur et son âme. Il fallait dire qu'elle lui avait apprit à respirer de nouveau, à vivre et à ne plus être une loque. Elle représentait déjà trop et aimait déjà même ses enfants comme il aimait Jin. Bref, c'était la femme qu'il voulait à ses côtés et il forcerait le destin a les réunir. Alors oui, il ferait tout pour que la famille soit de nouveau ensemble.

Ce jour là, le soldat s'était équipé de son gilet pare-balles et d'un holster d'épaule ainsi qu'un chargeur et son couteau de chasse pliable. Pourquoi l'artillerie ? En fait, il commençait vraiment à en avoir assez de finir à l'hôpital. C'était sympa de prendre des vacances quelques jours mais au bout de deux, ça devenait beaucoup trop long, aussi il préférait parer à toutes éventualités d'attaques. Gavin fila jusqu'à chez Kurt pour le récupérer comme plusieurs jours auparavant. Avec Raven, ils avaient mis en place un code de communication qui leur permettait de prendre rendez-vous et de se rencontrer dans une planque qu'il avait trouvé avec l'aide de Silke, une collègue et sœur de cœur. Bien sûr, ils ne pouvaient user et abuser de ce moyen mais au moins Anna et Kurt possédaient quelques instants pour voir leur mère, même si ce n'était jamais plus de deux ou trois heures afin d'éveiller les soupçons.

Avant de rejoindre Silke et Raven, le blond prit le temps de faire le tour avec le jeune homme pour brouiller les pistes. Des courses, une visite dans un magasin de meubles alors que ça servait à rien, des trucs ici et là avant de rejoindre la cachette après une demi heure. Souriant jusqu'aux oreilles, Gavin laissa à sa compagne le temps de saluer son enfant, lui répondant juste un "Gnagnagna !" avant d'accueillir son bonjour. Au contact de ses lèvres, il se sentit vibrer de bonheur. Ce n'était pas grand chose mais c'était tellement mieux que rien. Les laissant aux retrouvailles, le soldat se plaça à côté de son amie. "Merci d'être là, encore." fit-il d'un air reconnaissant et désolé à la fois. En effet, il savait que Silke aurait beaucoup à perdre si jamais on la prenait sur le fait. C'était une mauvaise idée d'aider des rebelles et ça pouvait coûter cher à quiconque se faisait pincer. Mains dans le dos, le gallois se mit à faire le guet tout en jetant des regards en biais à sa partenaire. "Est-ce que ça va ?" lui demandait le garde, un peu inquiet pour son amie.

Et alors qu'elle commençait à lui répondre, le paysage changea ainsi que les bruits et les alentours. Se braquant instantanément, Gavin posa la main sur la crosse de son beretta et recula pour cacher Raven à la vue de tous. Pourtant il ne put s'empêcher de regarder les différents visages aussi avides de réponses que lui. Les yeux bleus de l'homme fixèrent la caméra, le faisant froncer les sourcils et serrer les dents. "Le problème c'est que nous avons aucun moyen de savoir s'il y a des pièges ou non. " dit-il en réponse aux autres. "A défaut de sortir par les portes, il faudrait passer par les vitres mais pas sûr qu'il n'y ait pas de système de sécurité." poursuivit-il en tournant le visage vers Kurt pour lui faire comprendre de rester près de la blonde. Lentement, le colosse s'approcha du bois et toqua dessus comme pour essayer de déterminer l'épaisseur. "Ce qui est certain, c'est que si on reste trop longtemps ici, le propriétaire nous enverra ses hommes de mains rapidement." concluait-il en revenant près des siens. Alors oui, il agissait avec énormément de calme mais les trucs bizarres, il s'y était fait, à force. Les choses partaient toujours en cacahuètes sur Genosha, ne restait qu'accepter même s'il avait envie d'hurler son ras-le-bol assez souvent.


Résu-meh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Force de l'Univers
Eternity


http://houseofm.forumactif.org http://houseofm.forumactif.org
More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
Codename : Eternity.
Emergence : Maitrise : Messages : 2444

Sam 3 Fév - 17:50
Le membre 'Gavin L. Parson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Mystère' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Humain
Sean Caglar


http://houseofm.forumactif.org/t3474-sean-if-i-m-waitin-it-s-on-my-throne http://houseofm.forumactif.org/t3417-fck-this-shit-i-m-out-sean
More about you :
Acting on your best behaviour
Turn your back on mother nature
Everybody wants to rule the world

Groupe 3 : Le refuge X Tumblr_pd07rbqh2D1w8fkhpo2_500

Codename : Black Flag
Pouvoirs : A part celui d'être une épine dans le pied de tout le monde, Sean n'a aucun pouvoir. C'est simplement quelqu'un qui sait manier les mots, qui s'en sert pour parvenir à ses fins.
Emergence : Maitrise : Messages : 443
DCs : Gabriel, Marc, Lorna, Lucy, Ben & Jess Jones

Sam 3 Fév - 23:21

Groupe 3

It's a mad mad world


Tout le long du trajet, Kurt ne peut dissimuler son impatience. Il est tellement reconnaissant envers Gavin pour ça. Il sent l’impatience le gagner au fur et à mesure qu’ils s’approchent du lieu de rendez-vous. Il a pris son arme de service sur lui, au cas où. Il espère ne pas avoir à s’en servir. Vraiment. Ses craintes sont balayés par la distance qui raccourcit au fur et à mesure de leurs pas. C’est plus fort que lui. Il est un peu comme un gosse, là. Et c’est… son beau-père… ? Herf, c’est trop bizarre de dire ça. Le petit-ami de sa mère, donc, qui doit le contenir pour l’empêcher de courir. Kurt a bien besoin de ça pour ne pas se mettre à péter des câbles à tout va. Anna vient juste de sortir de l’hopital et part se ressourcer chez Zhoey. Il sait qu’il peut compter sur iel pour veiller sur sa frangine. Après l’avoir récupérée des griffes de ces tarés avec une équipe d’intervention, Kurt n’a pas lâché la chambre d’Anna avant d’être certain qu’elle ne risquait rien. Ça c’était soldé par plusieurs jours à monter la garde en dormant à peine, à grand renfort de caféine. C’était simple, pour s’approcher de sa soeur, il fallait montrer patte blanche. Même s’il n’aurait pas pu faire grand chose contre des agents d’Hydra surentrainés. Les dernières semaines ont donc été éprouvantes pour lui et voir Raven ce soir, c’est parfait. Il en a besoin. Il sent que sa vie est en train de se casser la figure et qu’il ne peut rien faire pour recoller les morceaux.

Quelques heures avec Raven, c’est inespéré. Gavin a tout organisé, avec l’aide de celle qui s’appelle Silke. Rien que pour ça, Kurt aime Silke. Il ne peut s’empêcher de sourire en prenant Raven dans ses bras. Même si l’avalanche de question ne tarde pas à lui tomber dessus quand elle a fini d’échanger son baiser avec Gavin, il est heureux. Il mange bien, la maison est entière, Anna est avec Zhoey. TJ s’entraine. Et ils ne manquent pas d’argent. Il répond à chacune des questions avec franchise, car il sait que Raven serait capable de débarquer pour s’assurer que tout se passe comme il le dit. Et il ne veut pas qu’elle prenne davantage de risque. Se voir est déjà dangereux, pour tous les quatre. Raven risquerait de se faire arrêter et eux aussi, pour complicité. Se retrouver enfermés on ne sait où n’arrangera en rien leurs affaires. Et alors qu’il est en train de parler avec elle, au risque d’ignorer ce qu’il se passe autour - pas besoin vu que Gavin et Silke montent la garde - il percute le changement.

Le vertige, la sensation de se retrouver ailleurs. Il se rend compte qu’ils ne sont plus quatre, mais bien plus. Et ça ne lui plait pas. Dans un réflexe, il se positionne dos à Raven, rejoint par Gavin pour la cacher des autres. Son regard parcourt les lieux et il sent la panique le gagner. Punaise. Punaise, punaise, punaise. Sur la défensive, il ne bouge pas. Et aussi parce qu’il a du mal à comprendre comment ça a pu arriver. Les choses tournent à toute vitesse dans sa tête et il se sent incapable de bouger. Raven est là, Gavin aussi. Silke. Un brun qui lui dit quelque chose, une femme qui parle de caméra. Des agents du SHIELD qu’il a déjà vu. Le frère d’Amelia, Wesley, qui s’entend bien avec TJ aussi. Si Kurt n’était pas complétement figé, il lui aurait fait un signe de la main. L’avantage de la situation, c’est qu’il est avec des gens qu’il connait. Et des agents du SHIELD. Mais le désavantage c’est qu’il est justement avec des agents du SHIELD alors qu’il est avec sa mère adoptive, la fugitive recherchée par l’état. Il s’attend au pire, là tout de suite.  
AVENGEDINCHAINS



Spoiler:
 

___


You should see me in a crown

Count my cards, watch them fall. Blood on a marble wall. I like the way they all scream. Tell me which one is worse : Living or dying first. Sleeping inside a hearse, I don't dream  ▬ I'm gonna run this nothing town

Revenir en haut Aller en bas
Force de l'Univers
Eternity


http://houseofm.forumactif.org http://houseofm.forumactif.org
More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
Codename : Eternity.
Emergence : Maitrise : Messages : 2444

Sam 3 Fév - 23:21
Le membre 'Kurt Darkhölme' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Mystère' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Asgardien
Silke M. Harfn


More about you :
Groupe 3 : Le refuge X LE-PLUS-BEAU-SHIP-F-F
Codename : Munin
Emergence : Maitrise : Messages : 353
DCs : tellemnt plein

Dim 4 Fév - 17:47




Le refuge X

Groupe 3



Tu avais accepté d’aider ton ami, il s’était entiché d’une personne qui faisait partie des 11 cela t’avais surpris au début. Mais avait vite compris que cette personne rendait ton frère de cœur heureux. Alors tu avais pris ton arme personnelle ( un desert eagel) et était aller au rendez-vous. Sa vie sentimental était aussi compliquer que la tienne, Aelys, t’avais caché la raison de votre rupture, tu l’avais compris accepté que pour elle, c’était un sacrifice et qu’elle avait mis ses sentiments pour toi au second plan, préférant ta survie. Lui sortait avec une rebelle et devait se voir en cachette, établir un code pour qu’il puisse se voir. Ca devait être le lot de toute personne qui entretenait des relations avec des résistants. Mais en tout cas, il fallait avouer que Gavin savait choisir ses conquêtes. Raven était une très belle femme et si ton cœur n’avait pas déjà été pris, et qu’elle n’était pas avec Gavin, tu aurais tenté ta chance avec elle. Mais les choses son bien fait, ton cœur n’appartient qu’à Aelys, même si pour le moment cela n’était pas l’amour idyllique entre vous, tu sais qu’elle reviendra un jour auprès de toi… du moins si cet homme ne gagne pas la partie. Car c’est ce que tu crains, qu’il réussit à rentré dans l’esprit de l’être aimé.

Mais tu chasse ça de ta tête, pour l’instant, tu avais promis à Gavin de surveiller les environ avec lui. Pendant que sa belle puisse parler à son fils. Ils avaient juste quelques minutes de retard et à la réflexion de Raven tu ris lui disant « De vraies diva. Il m'avait caché ça.». Mais il ne faut que quelques secondes après ta réponse pour les voir arriver. Tu souris à Gavin, le laisses embrasse sa petite amie, après le prend dans tes bras pour le saluer. Tu laisses la belle blonde rentre avec son fils, un petit sourire moqueur sur le visage, tu lances au Garde « Tu m’avais caché qu’elle était très belle. ». Il te demandait comment ça allait. Tu savais de quoi il voulait parler de toi et de celle qui hante tes pensées. Tu pris une grande soupire et ne savait pas si tu devais lui dire ce que tu avais découvert. Il savait que tu devais faire équipe avec elle pour certaines affaires et savait que même si tu avais déjà été avec d’autres personnes avec elle ça avait toujours été différent. « Disons que c'est compliqué … » Tu commences ta phrase pour lui dire que tes sentiments n’ont pas changer et que tu sais que les siennes sont les mêmes aussi.

Mais une chose étrange se passe, l’endroit ou vous étiez n’était plus là, les bruits change, le paysage aussi. A la place le bois et le metal on prit place, des fenêtre qui te semblait fragile avait pris place aussi. Tu portes ta main sur ton arme, la sort et la garde juste devant toi. Tu remarques les camera, ainsi que ce X sur la porte. Quand tu entends un voix familière celle de Sam, la plus folle de tes collègues. Si tu la laissais faire, elle aurait été capable de t’en fermer dans la salle d’interrogatoire avec Aelys, mais passont. « Et toi ? qu’est que tu fous ici ? » tu lui réponds par sa propre question, comme pour lui dire que tu ne sais pas vraiment ce que tu fais là. D’ailleurs, elle n’est pas la seule ici, il y a un jeune homme. Et tu vois Stan le frère de Kris « Stan ?! Kris est avec toi ? » Tu avances vers celui-ci, mais ne vois pas Kris. Il y avait un blondinet aux yeux bleu baraqué style beau gosse, un autre que tu ne connaissais pas. Tu écoutes les autres, vois que le beau gosse tourne la caméra. « De toute manière, ils savent déjà qu’on est là. » Tu montres la caméra. « Donc qu’on bourrine ou pas, on aura quand même des personne à nos trousses. » Tu regardes la porte, regarde à l’extérieur pour voir à quelle hauteur vous être. « Soit on saute, soit on passe par la porte. » Tu continues à regarder par la fenêtre essayant de rester cacher malgré tout. « Quoi qu’il en soit on doit ce décidé maintenant. »



Shacka House Of (M)




résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Force de l'Univers
Eternity


http://houseofm.forumactif.org http://houseofm.forumactif.org
More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
Codename : Eternity.
Emergence : Maitrise : Messages : 2444

Dim 4 Fév - 17:47
Le membre 'Silke M. Harfn-Burrows' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Mystère' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Humain modifié
Gwen Stacy


http://houseofm.forumactif.org/t2452-spider-gwen-let-s-see-what-you-got-in-you http://houseofm.forumactif.org/t2439-gwen-stacy-we-watch-over-ea
More about you : Groupe 3 : Le refuge X Y6xqq2zb
Codename : Spider-Gwen
Pouvoirs : Spider-Woman : :
- Spider sense.
- Force surhumaine, endurance, rapidité et agilité accrues.
- Facteur de guérison accéléré.
- Capacité d'adhérer à toutes les surfaces.
- Lances-toiles donnés par Janet Van Dyne. Cartouches se reproduisant tant qu'il y a de l'humidité dans l'air. Différents types et formes de toiles.
- Gadget qui lui permet de voyager dans différentes dimensions et Terres.
Groupe 3 : Le refuge X Y58yw6qb
Emergence : Maitrise : Messages : 515
DCs : Quake / Moodybloon / Pitch Black / Scarlet Spider / Bullettproof / Alkemya / Monsieur Caglar / Nightmarish / Split / Acrimony / Power Man

Ven 9 Fév - 0:42



And it becomes so real

Groupe 3

Madness is somewhere inbetween chaos and having a dream.

Parfois, la nostalgie me dépasse. Il suffit d'un rien, vous savez. Une salle de classe vide, avec des instruments à mon entière disposition, et bien sûr un trou dans mon planning. Et me voilà lancée. Il ne m'a pas fallu trente minutes de réflexion pour me caler derrière la batterie, et faire glisser les baguettes de celle-ci dans mes mains. Les faire rouler entre mes doigts, en savourer le toucher, ça m'a fait quelque chose. Je suis retombée à mon époque lycéenne, où les Mary Janes faisaient péter le son, où tout le monde était à nos pieds. Enfin, peut-être que j'exagérais un tantinet, mais je ne me lassais pas de la sensation laissée par cette période de ma vie. Nos camarades qui hurlaient nos noms et applaudissaient alors qu'on lançait un petit concert privé. Et moi qui me déchaînais, la tête en arrière, me balançant au rythme du son que je produisais. C'était tout bonnement...

Humiliant. Atterir le cul sur le sol avec les deux bras en l'air, les baguettes en main, oui, c'était définitivement pas la plus belle entrée en scène que j'ai pu offrir à la foule. Mes fesses avaient désormais mal, et je dus me tortiller bizarrement pour me relever et comprendre ce qu'il m'était arrivé. Ce qui se résumait assez rapidement, étant donné que de un : je n'avais pas la moindre idée de ce qu'il venait de se passer, et que de deux, je ne reconnaissais pas du tout l'endroit où je me trouvais. Nous semblions tous enfermés, filmés par une caméra, comme une prise de télé-réalité quelque peu absurde. Et quand je disais nous, ce n'était pas pour rien. Ou alors je rêvais un peu trop de Wesley, et je n'aurais pas su comment adapter sa vision dans mon sommeil. Mais ma main se porta à son bras, et à son contact plus que réel, je me rassurais. Pas besoin de me pincer pour savoir si je m'étais endormie en jouant de la batterie, car la réponse était non. « Wes. On ne rêve pas non, j'en ai bien peur. » Je secouais la tête en souriant tristement à mon ami. On était toujours resté en bons termes depuis notre rupture sur un accord mutuel, et même si ça pouvait sembler bizarre, j'étais vraiment heureuse de me retrouver ici avec lui. Au moins, nous pourrions compter l'un sur l'autre en cas de pépin.

Et même que Wes aurait l'avantage de compter sur plus d'une personne. Malheureusement, je n'avais pas tout son répertoire de contact, et à part le dénommé Stan qui me semblait familier - peut-être l'avais-je croisé dans un bar ou autre -, les autres têtes ne me disaient rien du tout. Cela ne m'empêcha pas de les écouter, et d'approuver les paroles de la dernière femme à avoir parlé. « Je suis d'accord. A quoi bon vouloir péter des murs ou échapper à la sécurité alors qu'on nous a probablement vu arriver ? » J'ajoutai même, bien que sceptique :  « Peut-être que tout le monde n'est pas hostile ici. On ne nous a pas encore lancé de missile dessus, ça doit être bon signe. » Non ? Non, apparemment, pas au vu de leurs têtes encore plus froncées qu'avant. Je finissais par soupirer en haussant les épaules. « Je suis de l'avis de Wes en tout cas. On devrait passer par la porte. » Au moins, on serait fixé sur ce qui nous attend derrière. S'il y a seulement un comité d'accueil.

(c) DΛNDELION

Résume, résumons, résumez bruh:
 

___


You can chose your own path
Ghost Spider ⊹ if you wanna be the hero, you gotta pay the price ⊹ (sign by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Force de l'Univers
Eternity


http://houseofm.forumactif.org http://houseofm.forumactif.org
More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
Codename : Eternity.
Emergence : Maitrise : Messages : 2444

Ven 9 Fév - 0:42
Le membre 'Gwen Stacy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Mystère' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Force de l'Univers
Eternity


http://houseofm.forumactif.org http://houseofm.forumactif.org
More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
Codename : Eternity.
Emergence : Maitrise : Messages : 2444

Dim 11 Fév - 19:02

Terre des Ages d'Apocalypse

Le refuge X


« Soldat d’Apocalypse détectés. »

C’est dit par une voix électronique et aussitôt, une alarme se déclenche. Le bruit strident agresse vos tympans alors qu’une vive lumière rouge se met à clignoter mais ce n’est surement pas le pire car bientôt, les portes s’ouvrent violemment, laissant entrer des personnes drôlement accoutrés, un peu plus et on croiraint qu’ils sont des sortes de super héros. Face à vous, il y a Ororo Munroe, Seth Koffi, Maggie Andrews, Richard Harvay, Malik Caglar, Nikki Ren et Xander Harrison. Vous en connaissez certains enfin, c’est ce que vous pensez.
Xander semble être le chef de la petite équipe parce qu’il les pointe aussitôt du doigt en hurlant un ordre qui sera suivi par tous. « Attrapez-les ! » Et les X-men de la terre 32000 s’exécutent à vitesse grand V. Ca ne les empêche pas de ne rien comprendre à ce qui se passe et, alors qu’ils se ruent sur vous avec une animosité évidente, ils tentent tout de même d’éclairer la situation. « Qu’est-ce que vous attendez ?! Gavin, Kurt, Silke !? » Ces trois-là sont d’ailleurs épargnés. Ils semblent vouloir principalement s’en prendre à Stanislas, Raven et Clinton. Pour se faire, Seth démontre son pouvoir lié à la manipulation des corps, Maggie celui de la manipulation de la douleur, Xander fait s’élever un bras de terre qui les retient au sol. Ils ont tous de ces pouvoirs d’émergés qui ont de quoi vous faire flipper. Stanislas et Raven ne le voient pas venir et ils sont blessés les premiers, tandis que Clinton subit une blessure plus légère. « Mais c’est qui eux ? » Eux, Wesley, Thor et Gwen, dont la présence ajoute visiblement à la confusion des X-men, dans le doute, eux aussi sont attaqués, moins violemment peut-être mais ca ne les laisse pas indemnes pour autant. « Faut pas qu’ils s’enfuient ! » Vous savez à quoi vous en tenir en tous cas. Mais dans tous les cas, ca sent le poisson. Littéralement, y’a une odeur de poisson frais.



TOUR 2



Raven, Stanislasn Wesley, Thor, Gwen sont blessés (pas gravement).
Clinton subit des blessures légères.

Si le résultat de votre dé mystère additionné à votre niveau de maitrise est supérieur ou égale à 5, vous déclenchez vos pouvoirs pour ce tour.

Kurt et Raven déclenchent leurs pouvoirs.



CHOIX



Vous décidez de:

2.1 : Riposter et se battre contre les X-men.


Dans ce cas, lancer un nouveau dé mystère.


2.2 : Fuir en passant par les fenêtres.

2.3 : Fuir en prenant la porte à l'extrémité du couloir opposé aux X-men.

2.4 : S'engouffrer dans une des pièces du couloir.




À dans deux semaines pour le troisième tour!

NB : Remerciez Aya pour avoir choisi le chiffre qui a mené les Raven, Stan et Clint de la terre-32000 chez les soldats d'Apocalypse et les Ororo, Seth, Maggie, Richard, Malik, Nikki, Xander, Kurt, Gavin et Silke de la terre-32000 chez les X-men. Groupe 3 : Le refuge X 3542309723


house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Ven 16 Fév - 12:26

IT'S A MAD MAD WORLD

All around me are familiar faces worn out places, worn out faces. Bright and early for their daily races, going nowhere, going nowhere. Their tears are filling up their glasses. No expression, no expression, hide my head, I want to drown my sorrow. No tomorrow, no tomorrow.
Groupe 3 : Le refuge X



Wesley lançait des regardes furtifs alentours, son corps tendu par le stress. Il n'avait aucune idée de comment il avait atterri ici, et encore moins pourquoi tous ces gens se trouvaient avec lui. Tout ce qu'il savait, c'était que tout ce bordel était bien trop tangible pour n'être qu'une illusion. Tout cela était trop réel pour être vrai et pourtant, il se tenait bien là, dans cette planque étrange, aux allures délabrées, et à l'ambiance post-apocalyptique. Son regard accrocha d'ailleurs une silhouette qu'il n'avait pas reconnu auparavant, mais qu'il plaçait rapidement cette fois-ci. Kurt, un membre de la famille de TJ. Celui-ci devait sûrement être entouré de ses proches, vu comment ils se tenaient, et Wesley détourna alors son regard, portant son attention vers la porte du fond. Stan et Gwen semblaient d'accord avec lui, pour foncer vers l'une des portes et voir ce qui pouvait se trouver derrière. Bien sûr, tout le monde n'était pas du même avis, ce qui embêtait légèrement le châtain. C'était une mauvaise idée de montrer directement des avis divergents, surtout quand rien n'était encore arrivé. Du moins, rien de grave. Ses mains tremblaient subrepticement, et il mâchouilla ses lèvres, quelque peu perturbé. Valait mieux que tout le monde se serre les coudes, et pour l'instant rien ne se passait. Alors il pouvait bien respirer un peu et attendre quelques minutes, le temps que tout le monde trouve une solution adapté. Ensemble. Malheureusement, il avait à peine le temps de se redresser qu'une voix électronique retentissait dans le silence de la salle. Une alarme suivit immédiatement après, bruit strident qui agressa ses tympans. Il grimaça, en apportant ses mains à ses oreilles, couvrant ses lobes avec ses paumes. Le bruit était à présent étouffé, mais scindait tout de même son esprit en deux tant il était puissant. Yeux fermés sous le coup, il pouvait tout de même discerner une lumière rouge à travers ses paupières. Wesley finit par retirer ses mains lorsqu'il entendit l'une des portes s'ouvrir en grand, un fracas énorme résonnant encore dans son crâne. Sept personnes s'avançaient alors dans la pièce, et aux vues de leurs expressions, ça n'avait pas l'air d'être une bonne chose. Ils n'étaient pas leurs sauveurs, et cela fit rater un battement au cœur de Wesley, l'écho brisé au creux de sa cage thoracique. Ils étaient perdus.


Et il avait raison. L'un des énergumènes les pointaient du doigt et ordonnait à ce qu'on les attrape. Le sang de Wesley ne fit qu'un tour, ses veines se gonflant d'adrénaline alors que son corps se tendait encore plus. La panique s'élevait et tout le monde se mit à courir dans tous les sens. Wesley vit leur groupe se faire agresser, et cela le figea presque sur place. Cependant, il eut assez de jugeote pour se placer devant Gwen afin de la protéger d'un coup. Surtout qu'il se rendit compte que personne ne s'était intéressé à eux juste avant. Mais quelqu'un les pointa du doigt et une vague de stress s'empara de lui tandis qu'il se pris un coup de pied (kick) en plein dans le ventre. La respiration hachurée, son souffle glissa sur ses lèvres, alors qu'il se tendait, reculant en même temps. Il ne se rendit pas compte qu'il fonça dans Gwen, et le mur, sa tête percutant le béton armé. Ses genoux claquèrent contre le sol tant l'impact avait été brutal. Ses oreilles bourdonnaient, et sa tête tanguait légèrement, mais Wesley se reprit assez rapidement malgré tout. Tout en grimaçant, il se releva, et entendit quelqu'un hurler que personne ne devait s'échapper. Avec un petit rictus, il leur envoya une pique mentale. Ca c'est ce qu'on va voir... Avec difficulté, il cligna des paupières et son bras enserra son ventre, tandis qu'il dardait son regard sur ses amis et compagnons de fortune. Au loin, il pouvait voir Gwen et Stan en train de s'en prendre à leur agresseurs, et son corps se figea, alors qu'une vague glacée lui glissa sur l'échine. Non, il ne devait pas les laisser se foutre dans la merde comme ça. Alors, porté par sa colère soudaine, et son envie de récupérer ses amis, Wesley s’élança vers eux, tirant sur leurs bras avec force en hurlant pour qu'ils se dégagent et s'arrachent avec lui. STAN ! GWEN ! Il siffla entre ses dents, serrant la mâchoire en utilisant toutes ses forces. Puisant dans son désespoir. VENEZ, FAUT PAS TRAÎNER ! Il réussit à arracher Stan de son agresseur, et se détourna avant même de voir si Gwen avait suivi. Son cœur battait à cent à l'heure alors qu'il se faufilait au travers de la foule vers l'autre porte. A l'extrémité de celle ouverte. Il fonça en plein dedans, la percutant avant de reculer en tremblant. Il était fébrile, et ses mains poussaient la texture de la porte pour l'ouvrir. Ils devaient s'enfuir d'ici, à tout prix. Tout pour échapper à une nouvelle vague d'agression gratuite. Totalement gratuite.



Résumeeeh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Sam 17 Fév - 11:45
 

 Terre des Ages d'Apocalypse

Groupe 3

Le visage fermé, les sourcils fronçés, Stanislav regardait la porte. Ouai, ils devaient trouver un moyen de sortir de là. Et le plus vite possible de préférence. Un grognement s'échappa d'entre ses lèvres et il enfoui son téléphone portable dans la poche arrière de son jean, croisant les bras presque aussitôt après.

Plusieurs questions le tiraillaient. Or, il n'en montrait aucune trace. Au lieu de paniquer, de se laisser envahir par le stress et la nervosité, il restait là, immobile, les traits tirés, à évaluer la situation de tout côté. Quelle ne fut pas sa surprise quand quelqu'un l'interpella, le faisant se retourner :
- Silke? Non. Je me demande bien où elle est d'ailleurs, répondit-il à sa question tandis qu'un nouveau grognement rageur lui échappait.

Quelque part, il espérait vraiment que Kris soit en sécurité. Il aurait aimé que cette dernière réponde à son message plutôt que de jouer les abonnés absent. Il aurait préféré la savoir à la maison, bien au chaud, loin de tout ce merdier et bordel. Dans un sens, il l'espérait toujours.

En temps normal, il aurait cherché à téléphoner, à la joindre d'une manière ou d'une autre mais là. Là, sa batterie avait lâché et il n'était même pas sûr de capter quoi que ce soit dans un lieu pareil. Les muscles tendus, il se crispa alors et ragea de plus belle quand soudain, une voix électrique retentit, suivi d'une alarme extrêmement désagréable.

Dérangé par le bruit, Stan grinça des dents et se bougea les oreilles, laissant échapper un :
- Bordel de merde.

Avant de plier les genoux légèrement, soumis à des sifflements des plus gênants et perçants. Suivi à cela, une lumière rouge s'activa, clignota quand soudain les portes s'ouvrirent violemment, laissant entrer des inconnus aux habits quelques peu spéciaux. Fronçant les sourcils, Stanislav porta un regard sur eux. Son cœur s'accéléra et sa poitrine se souleva, empoigné par l'adrénaline qui commençait doucement, lentement à pulser dans ses veines.

Qui étaient-ils? Que leur voulaient-ils? Leurs expressions ne présageaient rien qu'y vaille et il les observa, tour à tour, quand soudain son cœur manqua un battement.
- Roro? appela-t-il doucement, les yeux agrandis par la surprise. Qu'es-ce que...  

Il aurait voulu s'approcher, la prendre dans ses bras, lui demander si tout allait bien quand soudain, l'un d'eux ordonna aux autres de les attraper.

La situation devenait incontrôlable, ingérable. Avant même qu'il ne puisse bouger le petit doigt, faire le moindre pas,  ces individus fondirent sur eux, les attaquant avec une vitesse presque inhumaine, alarmante. Par réflexe, le barman recula mais alors qu'il s'apprêtait à riposter, à s'assurer que Wesley ou Silke allaient bien, il se vit propulser en arrière. Une douleur fulgurante le fit se crisper et il serra les poings, se mordant la lèvre pour ne pas crier. Elle était tellement soudaine, immédiate, venu de nul part. Ne pouvant plus le retenir, un hurlement de douleur lui échappa et il frappa le sol avec ses mains.
- Nom de...

Sa respiration fut comme bloquée. Les traits déformés, la poitrine se soulevant à chaque respiration saccadée, Stanislav se redressa tant bien que mal et porta ses prunelles sur l'un de leurs assaillants qui lui faisait désormais face.

Le mieux aurait été de fuir, de s'échapper d'ici et de s'éloigner de ces intrus mais une colère sans nom l'envahit et il serra les poings, toujours plus, accueillant la rage qui l'englobait. Ni une, ni deux, il passa outre la douleur et fonça droit sur un de leurs adversaires, laissant un cri rauque lui échapper. Mais alors qu'il s'apprêtait à lui en foutre une, un bras l’agrippa soudain et il se retourna, l'air surpris, ancrant ses iris sur Wesley qui essayait vainement de s'interposer.

Vexé, le barman pesta mais recula néanmoins, hochant la tête lorsque ce dernier, invitant une autre personne à les suivre, se fondit vers une autre porte pour se casser d'ici. Il ne pouvait pas le laisser seul. Une pensée se tourna vers Mai et il poussa un ultime grognement, se promettant alors de protéger ce petit tant qu'ils n'auraient pas trouver un moyen de rentrer. Il le suivit donc jusqu'au passage, murmurant un :
- Ok. Allons-y.

Avant de sortir par la porte, lançant un dernier regard en arrière vers Silke, ses compagnons d'infortunes qui étaient toujours resté en arrière. Et surtout, Ororo, la femme qu'il aimait. La femme qui normalement, n'aurait jamais réagi de cette manière. Ce n'était pas elle... Non. c'était impossible.  Un sifflement lui échappa et il serra les poings, s'élançant en avant.
(c) ANAPHORE


Résumé :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Asgardien
Silke M. Harfn


More about you :
Groupe 3 : Le refuge X LE-PLUS-BEAU-SHIP-F-F
Codename : Munin
Emergence : Maitrise : Messages : 353
DCs : tellemnt plein

Sam 17 Fév - 14:41




Le refuge X

Groupe 3



Une voix sortant d’un parle haut phone, des lumière rouge, un bruit strident. Cela ne présageait rien de bon et tu gardes ta main sur ton arme. Ton regarde s’assombrit même et tu laisses échapper ta pensée « Faut partir d’ici. » Mais tu n’as pas vraiment le temps de mettre en action cette phrase que la porte s’ouvre, laissant entré plusieurs personnes. Tu ne les connais pas sauf peut-être un, mais seulement, car tu sais que c’est un sportif, le reste, tu ne sais pas qu’ils sont. Mais d’autre semble connaître certaines personnes, et cela te trouble.

Tu as à peine le temps de te demander, ce qui se passe dans quel endroit où vous êtes tombé et encore pourquoi des personne qui semble connaître certain d’entre vous commencer à s’en prendre à eux. Tu entends celui qui semble commander le petit groupe, vous interpellez Kurt, Gavin et toi. Tu es étonné, et tu ne sais pas de quoi il parle. Tu regardes Gavin « Tu le connais ? » Et tu n’as encore une fois pas le temps de demander des explication, ou encore d’essayer de parler avec ses personnes qui s’en prennent à votre petit groupe. D’ailleurs, tu vois un bras sortir de terre, et la première chose que tu laisses échapper avec étonnement, ce fut un « Bordel, c’est quoi ça ! » Pourtant, tu sais bien que certaines personnes ont des pouvoirs, mais tu ne l’avais jamais vraiment vu de tes propres yeux. Maintenant que tu le voyais, tu trouvais cela impressionnant, et même ressentais une certaine craint face à cette manifestation. Tu pourrais même commencer à te poser des questions sur des pouvoirs qui pouvaient être encore plus dangereux, mais tu n’as pas vraiment le temps pour ça. Car Raven, Stan et un autre personne.

C’est sans vraiment réfléchir que tu vas aider la petite amie de Gavin et Stan. Pourtant, si tu avais pensé, un peut être que tu aurais eu un coup à jouer, en te faisant passer pour la personne que vos agresseurs. Peut-être que vous auriez pu calmer la situation Gavin, Kurt et toi et leur faire comprendre que vous n’étiez pas les personnes qu’ils croyaient. « Raven, Stan ! » Tu te précipites vers celui qui les maintient au sol et qui connaissait ton nom, d’un pas précipiter. Tu prends ton armes la cross en avant et sans aucune hésitation, tu frapper le grand gaillard qui fait le chef à la tête de toute tes forces.



Shacka House Of (M)




résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Groupe 3 : Le refuge X
we will stand stranger to brother
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» vfa express 1 groupe
» Groupe 5 a Manage
» Pour vous, quelle est la meilleure groupe C dans la gamme Slot.it actuellement ?
» Forum groupe " 101 Airborne 377 FA"
» [Origine] Happy (in my misery) - Groupe 2

House of M :: VOL. N°I :: Events & Intrigues :: Mission III-
Sauter vers: