Partagez | 
 

 i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Mar 10 Mai - 21:20



Jessica Drew

i'm not crazy, my reality is just different than yours

25 ans
spider-woman

reporter/détective
civilians

Hétéro rêveuse
humaine modifiée


pouvoirs

Elle a une force, une agilité et une résistance plus élevée que la moyenne, une vitesse surhumaine et une certaine capacité de régénération.
Elle est capable d'adhérer à toutes sortes de surfaces, un peu comme une araignée.
Elle crée une décharge bio-électrique verte, un rayon vénéneux.
Elle est capable de voler...
Elle est immunisé contre tout types de poisons et autre toxines.
Son corps génère en permanence des phéromones créant un certain plaisir et une attirance chez les hommes, mais dégoutant les femmes, tout du moins tant qu'elle ne le contrôle pas.


souhait

Elle ne le savait même pas, car elle préférait ne pas y penser, mais son vœux le plus cher était d'avoir une chance de vivre sa vie avec ses parents à ses côtés. Elle voulait des sœurs, des frères, une vraie vie de famille en somme. Aujourd'hui, elle l'a eu, pour le meilleur et pour le pire, puisque sa petite famille est très intrusive dans sa vie et semble considérer que le "je" n’existe pas chez eux. Tout se fait en famille, ce qui est à la fois géniale et très handicapant, surtout pour un esprit aussi indépendant que celui de Jessie. En somme, aujourd'hui, elle n'est pas sur de vivre la vie qui lui convient, mais d'un autre côté elle aime les siens plus que de raisons, elle est donc perdu entre deux extrêmes... Ce qui pourrait un jour la pousser à faire les mauvais choix.

émergence

On peut dire qu'effectivement, ça lui arrive, depuis quelques temps elle semble faire des rêves un peu étrange où elle vit une vie de super-héroine sexy. Ce qui lui procure bien plus de plaisirs que devant un porno, c'est surement ce qui la perturbe le plus. Sans parler du fait que depuis quelques temps les hommes semblent particulièrement s'intéresser à elle, bon d'accord, on admet facilement qu'avec son corps elle intéressait déjà les hommes de base, mais là ça devient presque effrayant, surtout que de l'autre côté les femmes, elles, semblent carrément la détester et la repousser avec véhémence... conséquence de son pouvoir même si elle ne semble pas encore en avoir pleinement conscience. Sans parler qu'il se passe des choses carrément étrange autour d'elle, parfois, tout semble aller beaucoup trop vite, d'autres fois, elle parvient à faire des choses qu'elle n'arrivait pas auparavant, comme soulever son canapé... Elle met ça sur le dos d'une quelconque dose d'adrénaline, mais plus les jours passent, plus les questions s'enchainent, tout comme les petits accidents surprenants.  



want to know more

Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ?


Vous voyez l'excitation qu'on perçoit chez les enfants le matin de Noël? Et bien pour Jessie' c'est la même chose lorsqu'on aborde le sujet. Curieuse invétérée et rêveuse dans l'âme, la belle se délecte à l'idée que tout ça soit vrai. Après tout, chaque rumeur part d'un fond de vérité alors qui sait ce qui se cache derrière celle-ci? Elle est persuadée que quelque chose se trame, elle-même se sent parfois différente, pas à sa place, alors elle fait tout pour découvrir la vérité... En fait, elle fait tout pour connaitre tous les secrets du monde, c'est un peu son passe-temps, certains collectionnent les timbres, elle, elle adore espionner chacun de ses voisins et connaitre tout ce qu'ils cachent.

Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?


Non malheureusement, mais elle aimerait bien. Jessica entend tout un tas de rumeurs sur le sujet, même si la plupart semblent disparaitre avec ceux qui les ont lancé, ce qui la pousse davantage à s'intéresser discrètement à tout ça. Elle espionne, écoute aux portes, se cache dans des poubelles, se déguise pour passer incognito, bref, elle fait tout pour qu'un jour, elle puisse être témoin de ce potentiel "crime" ... En gros elle cherche les ennuies quoi.

Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?


Une super-héroine sexy, notons qu'à ses yeux c'est surtout le terme sexy qu'il faut prendre en considération. Elle aurait voulu être une espèce de légende vivante, ardente combattante de la cause féminine, sauvant la veuve, l'orphelin et le monde le dimanche matin avant de faire des pancakes avec ses voisins le lundi qui suit. Une vie exceptionnelle, pleine de surprise et ne tournant pas sans arrêt autour de la même chose... La belle s'ennuie vite, alors oui, elle aurait aimé être un héros adulé, craint et respecté... et sexy évidemment.



pseudo

Nemo!

sexe/age

Feminin aux dernières nouvelles! 25 ans!

pays

France!

DC

Nope!

personnage marvel, scénario ou inventé

Personnage Marvel  

niveau d'émergence

1 !

niveau de maitrise

1 !

vous nous avez connu...

ici

un dernier aveu

J'aime les poneys!  

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Mar 10 Mai - 21:21



Before Genosha

we all have to start somewhere


Ma vie était cool. Enfin, c'est ce que je me dis quand j'y repense... non, c'est ce que je me dirais si je pouvais y repenser, mais étant donné que je me souviens de rien... Woah c'est assez confus en fait, mais vous avez sans doute compris ce que j'essaie de dire. En somme, j'ai toujours aimé ma vie, j'aimais être une super-héroine, avec ses faiblesses , certes, pas beaucoup, mais quand même, et ses forces. J'aimais même avoir une vie chaotique, car il faut bien admettre que mon existence n'était pas franchement parfaite, en partie parce que j'ai passé la plus grande partie de ma vie dans le coma...Oui, début d'existence difficile. Mon père était scientifique et on a déménagé en Transie alors que j'étais assez jeune, c'est là que tout a basculé, moi qui tombe malade à cause d'une exposition à l'uranium et mon père qui tente de me sauver avec un remède expérimental assez bizarre, dont le principal effet fut de m'envoyer à la sieste pendant plusieurs décennies, dure comme punition même pour une enfant aussi difficile que moi. Non, en fait, je me trompe, pour me maintenir en vie, mon cher géniteur et son acolyte du moment décidèrent que ce serait sympa de faire hiberner quelque temps. Chouette idée. Résultat des courses je me suis réveillée dans le corps d'une adolescente des années et des années plus tard, ma mère était morte et mon père avait disparu, me laissant seul avec un scientifique assez peu recommandable maintenant que j'y pense. Est-ce que je me suis sentie mal de me retrouver à une époque qui n'était pas la mienne et qui apportait tant de changements à ma vie? Non. Bon, oui, ça chamboule un peu, c'est certain, mais je me suis dit que c'était quand même une chance extraordinaire de faire un tel bon dans le temps tout en gardant la fraicheur de mes jeunes années. C'était une sorte de chance, même si les circonstances qui m'y avaient conduite n'étaient pas franchement les meilleures du monde. Ben oui, on est pas tous Captain America, on se réveille pas forcément d'une hibernation complètement à l'ouest et légèrement -beaucoup- puceau. Même si pour le coup, je l'étais, mais je me suis vite rattrapé, j'en parle parce que j'y ais souvent songé, je veux dire à l'histoire de Steve Rogers quand j'ai pu en connaitre la majorité des détails et je me suis toujours dit que ce type était quand même resté vierge un long moment... Avant de devenir Captain America, il était pas franchement porté sur la chose, trop fleur bleue pour ça, après il a été congelé et à son retour, il passait son temps à sauver le monde, donc pas du genre à avoir des relations d'un soir, puisqu'il était resté un romantique. Désolé, je sais que tout le monde s'en fout, mais je suis comme ça, j'adore m'intéresser à tout et n'importe quoi, surtout n'importe quoi en fait, j'aime tout savoir, connaitre les secrets de tous, les réponses à toutes les questions, même les plus insignifiantes, c'est sans doute pour ça que j'ai toujours voulu être journaliste sans vraiment me laisser la chance d'y parvenir.... ce qui explique mon métier actuel....

Enfin bref. J'ai passé quelques années avec le Docteur Herbert Wyndham, le scientifique qui a aidé mon père à me congeler -glauque quand on le dit comme ça- , il avait formé une espèce de secte assez bizarre dans laquelle je n'ai jamais réussi à vraiment m'intégrer. J'avais des pouvoirs assez puissant, j'avais une personnalité un peu trop indépendante à leur goût et je crois que je voulais juste faire ce qui me plaisait et me découvrir moi-même sans devoir forcément demander la permission à qui que ce soit. Vous avez dit crise d'adolescence? Oui, sans doute, même si j'ai pas trop changé. En tout cas, c'est à partir de là que les choses se sont un peu dégradées ou que tout du moins je me suis rendu compte que j'étais la fille la plus manipulable du monde, mais puissance hardcore, je vous assure. Je vous explique. Assoiffée de liberté, je me suis retrouvée dans un petit village, pas loin de là où j'avais toujours vécu en Transie -j'avais du mal à couper réellement les ponts, je suppose- , je suis devenue serveuse et j'ai commencé à vivre par moi-même. Jusqu'à commettre la plus fatale des erreurs, tomber amoureuse. D'un homme du coin, mon premier grand amour, mais j'ai pas trop envie d'en parler, sans doute parce que je l'ai un peu... tué. J'ai pas fait exprès, bien sûr, je contrôlais mal mes pouvoirs, j'étais encore une enfant dans ma tête et ça s’est juste produit. Je me sentais coupable, réellement et le fait que tout le village souhaitent me tuer pour me punir de ce crime n'a pas franchement arrangée ma façon de me percevoir. C'est à ce moment qu'Otto Vermis, un membre d'Hydra, a décidé de me mettre le grappin dessus, ben oui, quoi de plus attrayant qu'une jeune adolescente rongée par la culpabilité, traquée et seule au monde ? La plus parfaite des victimes et je suis tombé tout droit dans le panneau.... Stupide enfant que j'étais.

La suite? C'est un peu compliqué, même pour moi à dire vrai, je sais pas trop ce que j'avais dans la tête à l'époque, mais autant être honnête, je pense que j'étais pas vraiment une flèche. Pour faire simple : Hydra m'a manipulée et entrainée pour que je devienne une de leurs tueuses les plus douées -là j'invente, y'avait un gars de l'hiver qui était quand même plus doué que moi- , ils ont réussi à gagner ma confiance et ma loyauté. Je suis même retombée amoureuse, d'un de leurs hommes, Jared, et j'ai donc moyennement apprécié lorsqu'on m'a montré Nick Fury en train de le passer à tabac sur une vidéo pas du tout en HD, mais suffisamment pour m'énerver. Alors forcément, j'ai couru pour exécuter l'ordre des Pseudo-Nazi , c'est à dire , tuer Fury, sans me douter une seule seconde qu'il ne s'agissait que d'un vaste plan de manipulations. *soupire* Là ça devient du grand n'importe quoi, je m'agace moi-même rien qu'en y repensant. Je me suis fait capturer par le Shield avant de terminer ma mission -bravo la super soldate, il a du bien rire monsieur Hiver quand il l'a sut-, Fury m'a alors montré par A + B la vraie nature d'Hydra et au passage le fait que Jared avait pour mission de me séduire pour me garder dans leur rang. C'était soi-disant pour mon bien qu'il m'a dévoilé tout ça, pour faire éclater la vérité, parce qu'ils étaient les gentils, mais j'ai compris après qu'il voulait surtout que je retourne à Hydra pour tuer l'homme qui m'y avait fait entrer et qui posait à l'époque beaucoup de problèmes. Ce que j'ai fait, naïvement, et impulsive que j'étais, mais avant il a décidé de tenter un petit retournement de cerveau de dernière minute, ce qui ne m'a pas empêchée de faire crasher son avion lorsqu'il a fuit, mais cet imbécile parvint quand même à me faire douter de ma nature humaine, mais ça, j'y reviendrais un peu plus tard. Donc, il est mort, le Shield s'attendait à ce que je revienne dans leur rang, mais j'en ai eu un peu assez de me faire manipuler par tout le monde, surtout par les hommes, alors j'ai juste décidé de m'enfuir et de recommencer ma vie à zéro, c'est comme ça que je suis devenue Spider-Woman, parce que mon nom de code à Hydra était Arachné, mais je l'ai jamais trop aimé pour être honnête...

Ma nature humaine donc. Parlons-en. Vous vous rappelez du scientifique qui s'est occupé de moi lorsque je suis sortie du congélo? Ben il adorait faire des expériences sur toutes sortes d'animaux, créant des humains à partir de bestioles, les dotant par la même occasion des capacités de ses dernières. Otto Vermis, le type mort dans son avion, a essayé de me faire croire que j'étais l'une de ses expériences et que donc, je n'étais pas vraiment une humaine, ce qui était faux, bien sûr, mais à l'époque, je doutais de tout , de moi-même surtout, alors je me suis dit qu'il fallait que j'essaie de découvrir qui j'étais vraiment et surtout qui je voulais devenir. J'ai donc essayé de retrouver mon père. C'était mon plan, mais comme d'habitude rien ne s'est passé comme prévu. En vrai, ce serait carrément d'un ennuie mortel de tout vous raconter en détail et assez humiliant, puisque je me suis faite encore capturé par une sous-branche d'Hydra, ils m'ont encore fait un lavage de cerveau, mais cette fois douloureusement et ils m'ont envoyés tuer ou kidnapper des gens bien sans que je puisse vraiment faire quoi que ce soit - les 4 fantastiques ça vous dit un truc? Ouais ben ils m'aimaient pas beaucoup de base, parce que je devais les tuer et kidnapper la copine du cailloux géant... - . En fait, j'ai passé la moitié de ma vie à être contrôlée par les autres, par les hommes surtout, ce qui explique mon côté féministe un peu trop débordant.

*soupire à nouveau* Mon histoire ne fut qu'un enchainement de stupidités durant un long moment. J'ai mis quelque temps avant de pouvoir réellement faire ce que j'avais envie de faire, après avoir été libéré d'Hydra, me battre pour aider la veuve et l'orphelin ... officiellement en tout cas, officieusement j'aimais surtout taper sur les méchants -même si je vous accorde que quelques gentils le mériteraient aussi- . La première fois que je me suis réellement sentit "héros" et entière, c'est quand j'ai pu livrée le meurtrier de mon père à la justice, j'ai compris beaucoup de choses sur moi à ce moment-là et c'était assez grisant d'avoir un tel pouvoir et de faire des choses plutôt sympa avec. Là , j'ai commencé la vraie vie, celle sans retournement de l'esprit ou lavage de cerveau. J'étais super-héroine la nuit, je travaillais dans un labo le jour, j'essayais de trouver ma place dans la société, je sortais même avec un agent du Shield , même si je n’aimais pas recevoir des ordres de Fury, je l'avoue, parfois, je leur donnais un coup de main. J'étais Spider-Woman -la première avant que qui que ce soit se ramène avec le même pseudo!- et j'adorais ça. Maintenant je m'en rends compte... maintenant que je n'ai plus tout ça... ha si je lui tombe dessus un jour, cette Wanda, elle va voir du pays je vous assure.

Ma nature de super-héroine m'a permis de faire pas mal de rencontre plutôt sympathique, d'autres super-héros avec qui j'ai combattu des super-vilains, c'était encore une fois une vraie passion d'être ce que j'étais. D'être exceptionnelle à ma façon, d'apporter ma contribution au monde, de servir à quelques choses. Je vivais ma vie, mais mon passé a fait de moi une femme assez renfermée niveau sentiments et très indépendante... Ce qui m'a causé pas mal de petits soucis, comme perdre mon acolyte préféré, qui était amoureux de moi, mais comme j'avais du mal à lui montrer la moindre affection, il a préféré s'en aller. Jerry aussi est parti, vous savez, mon petit ami du Shield, il en pouvait plus de mon indépendance exacerbée, il arrivait pas trop à gérer.... mais que voulez-vous, on ressort pas de tout ce que j'ai vécu en mode "j'aime la vie on se fait des calins et on se pardonne tout!" , même si j'ai mis un moment à l'admettre.  

Que dire d'autre? Trop de détails à mettre en avant, pas assez le temps, pas l'envie non plus je suppose, tout ce qui compte c'est que malgré quelques accidents de parcours, j'aimais ce que j'étais devenue et tout me plaisait. La dernière chose dont je me souviens avant que Miss RedCape décide de nous envoyer au pays des bisounours, c'est que j'avais perdu mes pouvoirs, après une suite d'événements incontrôlable qu'il serait trop fastidieux d'expliquer. Hydra m'avait alors proposé de m'aider à retrouver mes pouvoirs si je revenais dans leur rang, autant dire qu'avec une arme sur la tête j'ai vite compris que je n'avais pas le choix. J'en ais alors profité pour contacter Fury et tout lui raconté, il m'a demandé de continuer la ruse, histoire que je devienne une agent double, ce que je trouvais assez sympa à l'époque. Je venais de perdre mes capacités, je me sentais un peu inutile ou tout du moins, très faible, ce qui était terrible pour moi, la femme la plus indépendante du monde. Du coup, ça me plaisait de faire quelque chose d'utile et de me sentir un peu plus... forte. L'entrainement n'avait commencé que depuis quelques mois quand Wanda a tout changé... Je me rendais pas compte à quel point ça me manquait d'avoir une famille, j'avais des tas d'amis, la plupart super-héros, mais j'étais seule depuis un moment et on m'avait trahi tellement de fois que je crois qu’inconsciemment, mon souhait le plus cher c'était de retrouver mes parents et d'avoir une vraie famille qui ne me trahirais jamais ou qui n’essaierais pas de me contrôler, je voyais les choses idéalement... Mauvais choix de vœux.
 


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Mar 10 Mai - 21:23



After Genosha

life goes on

Deux heures, voire trois, voilà le temps qui semblait s'être écoulé depuis l'entrée de Jessica dans se bureau luxueux. Assise sur un magnifique canapé, la belle attendait le feu vert, ben oui, à ses yeux c'était le psy qui devait ouvrir la conversation, poser des questions, attendre les réponses et tout le bordel, mais non, il lui avait lancé un bonjour, comment ça va , elle avait répondu platement, par réflexe et c'est tout. Depuis plus un mot. D'accord, de base, la belle parlait beaucoup et ne laissait en général pas le temps aux silences de s'installer, mais là, c'était important et elle ne connaissait pas vraiment les règles qui régissent une thérapie, alors elle attendait comme une bonne élève. Cinq minutes. Dix minutes. Quinze minutes. Ok, hors de question de payer ce gars une fortune si c'est pour qu'il la regarde dans le blanc des yeux, descendant bien trop souvent sur sa poitrine, en tapotant son stylo en or sur ce foutu bloc note, faut pas pousser mémé dans les orties quand même. « Heu vous attendez que je dise un truc? Non parce que je connais pas trop les règles de ce genre de choses, faut que je parle, faut pas que je parle, vous préparez mentalement vos questions? Faut me tenir au courant quoi, ça fait quand même quinze minutes... » « Si vous voulez parler, allez-y, commencez peut-être par me dire ce que vous cherchez ici... » Surement pas un livret A , parce que clairement, vu le prix de la séance, elle n'aurait plus jamais les moyens d'en ouvrir un. « Ok, donc je balance tout d'un seul bloc comme ça? D'accord... En fait, il se passe des trucs bizarres dans ma vie en ce moment et j'aimerais juste vérifier si c'est normal ou si je suis carrément en train de devenir cinglée... » « Hum hum... » Hum hum? Voilà tout ce qu'il répond? Ok, pas grave, on continue. « ... En fait, je dors assez mal depuis quelques mois, je fais des rêves étranges... Vraiment étrange, il se passe des trucs assez … géniaux dedans, mais des trucs impossibles dans la vraie vie... » « Hum hum... » What? Il venait encore de répondre hum hum? Non, mais c'est quoi ce médecin? La brunette arque un sourcil, lui lançant un regard rempli d'incompréhension. C'est peut-être une espèce de jargons psy? Il doit attendre qu'elle en dise davantage avant de poser des questions? Bon, ben let's go alors.

« Donc, dans ses rêves, j'ai des super-pouvoirs et je sauve en général le monde dans une tenue assez sexy… en gros c'est ça, pour faire court... et je vous préviens tout de suite, si vous me répondez encore hum hum, je vous envoie mon sac dans la figure... »  « Hu...Heu... Je vois. Vous savez il n'est pas rare de vouloir vivre une vie extraordinaire quand la notre ne réponds pas vraiment à nos attentes... Quand on s'ennuie, quand on manque d'ambition, quand on a peur de voir le monde tel qu'il est, quand on craint de ne jamais réussir à réaliser ses rêves, parce qu'on est pas assez fort ou doué, voir quand on commence à glisser lentement vers la dépression... » « Je préférais quand vous répondiez hum hum en fait... Et puis c'est n'importe quoi, j'aime bien ma vie et je suis pas du tout dépressive, j'ai un tiroir rempli de sex toys et deux chats, je ne peux pas être dépressive... » « Peut-être que vous ne vivez pas la vie dont vous rêviez... vous êtes journalistes n'est-ce pas? Mais vous ne semblez pas grimper les échelons très vite... » Une nouvelle fois elle arque un sourcil. Il veut la vexer ou quoi? C'est c'est ça le but d'une thérapie? Mettre en avant toutes les merdes de nos vies pour qu'on puisse se suicider l'esprit tranquille en sortant d'ici? Bravo. « C'est un choix.. Enfin, j'ai du mal avec l'autorité, surtout celle des hommes, du coup, mes patrons préfèrent me garder dans un joli coin plutôt que me donner un immense bureau et des responsabilités, ce qui me va très bien... En parlant de ça, il se passe autre chose d'assez étrange depuis quelque temps... » Le docteur s'apprêtait apparemment à lancer un magistral « hum hum », heureusement, il se souvint de la menace de sa patiente et se contenta de hocher la tête en attendant la suite.

« J'ai remarqué que j'avais un succès fou avec les hommes, mais vraiment, mais ce qui est le plus étrange c'est que parallèlement, avec les femmes ça devient terrible, elles me détestent, j'ai l'impression parfois de... les dégouter... viscéralement... » « Il n'est pas rare de voir ce genre d'attitudes chez les femmes, surtout quand on a un corps comme le vôtre... » Ok, c'est moi ou c'est complètement déplacé de la part d'un psychologue de sortir ça comme si tout était normal? Jessie le remarque d'ailleurs et soupire. Ça recommence. Encore un homme qui fantasme sur elle. Évidemment, elle a toujours eu une certaine popularité auprès de la gent masculine, à la limite du raisonnable, mais depuis des mois c'était différent, même des homosexuels affirmés et confirmés semblaient être subitement attirés par elle, ce qui devenait un peu gênant. Sans parler de certaines femmes qui semblaient presque devenir malade en l'approchant. Elle soupire et décide de ne pas faire de remarque sur la liberté d'expression du trentenaire, qui, quand elle y pense, n'est pas si mal que ça en fait... « J'ai toujours eu un peu du succès, je suis sexy et libéré, c'est normal, mais là, ça devient malsain et c'est surtout le dégout des femmes qui n'est pas normal... Et puis pour en revenir à mes rêves, j'ai parfois l'impression d'en faire, alors que je suis carrément réveiller... Comme si... je vivais une situation que j'avais partiellement déjà vécue... » « Une sensation de déjà vu, c'est un phénomène plutôt courant, votre petit ami remarque tous ses changements? » « … J'ai pas de petit ami... » « Bien bien... » Professionnalisme = Zero. Pourquoi ça ne cessait de lui arriver en ce moment? Ses situations si particulières avec les hommes et les femmes, ses rêves si réels et ses sensations de déjà vu? Sans parler des autres trucs encore plus louche. Comme ce jour où elle a juste voulu reculer son canapé pour faire le ménage et qu'il s'est retrouvé à l'autre bout de la pièce alors qu'elle l'avait à peine touché.... Un nouveau soupire s'échappe d'entre ses lèvres, inutile d'insister, il n'était pas prêt de l'aider à avancer, autant s'arrêter là. Bon bien sur, elle a couché avec lui avant de partir, parce qu'il était carrément craquant et que ça lui a évité débourser deux cents dollars, mais c'est toujours remplis de questions qu'elle quitta le bureau du damoiseau.

Quand Jessica Drew a une question pour laquelle elle ne semble pas trouver de réponses, elle se tourne vers un seul endroit : Le Daily Buggle, son lieu de travail depuis quelques années maintenant et tout le monde était habitué à la voir arriver dans les locaux tard le soir , surtout ce vigile devenu subitement si lubrique avec elle. « Bonsoir... ! » « Bonsoir Mademoiselle Drew, vous êtes magnifique ce soir... » Arquage de sourcil activé. « Ça veut dire que d'habitude je le suis pas trop? » Il ne semble pas quoi répondre, ce qui arrange la jeune femme qui en profite pour se diriger jusqu'à son bureau sans plus de cérémonie. Il fallait qu'elle découvre ce qui se trame dans sa tête et avec son « magnifique » corps, car si elle n'était pas sur de devoir croire à ses rêves étranges, tout le reste était plus tangible et elle n'avait pas imaginé son canapé qui voltige à travers son salon ou même cette sensation de passer d'un endroit à un autre en une fraction de seconde. Quelque chose cloche et peut-être n'était-elle pas la seule à ressentir ça. Une attaque biochimique? Une maladie contagieuse? C'était possible non? Ni une ni deux elle commence à pianoter sur son ordinateur à la recherche de faits divers étranges du coin, tout aurait pu très bien se passer sans... ça. « What the fuck?... » La belle observe ses mains, abasourdie, auxquels sont désormais accrochées des dizaines de touches de clavier, comme s’ils étaient collés au bout de ses doigts. Elle les gigote dans l'espoir de les faire tomber, sans résultats. « Mais qu'est-ce que c'est que cette histoire, quelqu'un a mis de la colle sur mon clavier? Super mature comme attitude... » Elle finit pas laisser échapper un petit rire. « Remarque , non, c'est plutôt marrant en fait... » Jess commence alors à enlever chaque touche et à effleurer son clavier pour y trouver des traces de colle, mais rien, il n'y avait rien, tout comme sur ses mains d'ailleurs. Tout semble normal.

Surprise et interrogative, elle se lève pour se diriger vers les toilettes des femmes, rinçant soigneusement sa peau dans l'espoir d'en faire partir cette colle invisible. La pauvre pense y être parvenue, jusqu'à voir sa main rester collé au robinet qu'elle essayait d'éteindre. «  D'accord, là c'est vraiment bizarre... » Elle tire de toutes ses forces dans l'espoir de se libérer de cette emprise et miracle, elle y parvient... emportant avec elle le robinet, le lavabo et la moitié du tuyau, dont l'eau s'échappe violemment, inondant la pièce sous les jurons de la brunette. « Mer**e mer*** mer***! » Maladroitement, elle tente d'endiguer la crise, mais le vacarme a apparemment attiré le vigile lubrique. « Tout va bien là-dedans?... » « Heu... oui oui!... J'ai juste... détruit le lavabo avec une main... » Sa dernière phrase avait était dite doucement, telle un chuchotement, comme si elle essayait de se convaincre elle-même de cette vérité. « Ça va, merci, mais coupez l'eau de l'étage s'il vous plait, y'a... une fuite... genre méga la fuite... » Le vigile s'apprête à entrer, mais elle bloque la porte avec une agilité dont elle ignorait l'existence et surtout, sans aucun effort. « Pas la peine d'entrer juste... coupez l'eau. » Il semble partir en courant, l'eau finit par s'arrêter quelques minutes plus tard et la belle fixe alors ses mains. Comment a-t-elle fait ça? D'où lui vient cette soudaine force surhumaine? Et cette manie de se coller partout? Est-ce qu'il y a un rapport avec tous ses rêves qu'elle fait? Jessica ne pouvait répondre à toutes ses questions, une seule chose était certaine : Tout ça était bien réelle et elle voulait connaître le pourquoi du comment, quoi qu'il en coute.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quicksilver
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Il court vite !
Casey, Maria, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary, Paige
697
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Mar 10 Mai - 21:28

BIENVENUUUUUUE! Han le choix de personnage de malade!
Je ne connais pas ta tête, mais elle est super jolie et colle super bien!

Bon courage pour tes histoires et n'hésites surtout pas si tu as des questions!
N'oublies pas d'aller réserver ton personnage ^^

___



- BEFORE I FORGET -

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Mar 10 Mai - 21:32

TRIPLE MERCIIIIIIIIIII j'hésiterais pas si j'ai des questions *o*
Et .... OMG OMG PIETRO Toi je vais venir te harceler pour un lien :moustache: :moustache:
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Mar 10 Mai - 21:35

Bienvenue petite araignée Very Happy

Je ne connais pas ton vava mais elle est très belle
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Mer 11 Mai - 7:32

Bonjouuuuuuur !
Ma chère, on va avoir plein de choses à se dire toi et moi. Excellent choix de perso, et l'avatar est à tomber !

BIENVENUE !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Mer 11 Mai - 8:35

Bienvenue Jessica, superbe choix de personnage et ta célébrité est à tomber
Revenir en haut Aller en bas
Jean GreyMutant
avatar

Phoenix // Marvel Girl
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Télépathie & Télékinésie
Amara A. - Maggie A.
2313
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Mer 11 Mai - 9:08

Bienvenue !!!
Ton vava et ton personnage sont trop trop cool !
Courage pour ta fichette

___





I wanna hide the truth, I wanna shelter you but with the beast inside there's nowhere we can hide. When you feel my heat look into my eyes : It's where my demons hide. Don't get too close, it's dark inside. It's where my demons hide




Pouet:
 

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Mer 11 Mai - 11:20

Bienvenuuuue!
Alors je vais être franc, je ne connaissais pas ton perso mais ça me fait super plaisir de la découvrir! J'ai hâre de voir ce que tu vas nous sortir !
Bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Icey
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Elle maitrise la glace, étrange car le garçon qui la fait craquée maitrise le feu. Coïncidence ?
Raven; Isaak;Jessica; Dylan; Romy; Leigh & Clay
588
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Mer 11 Mai - 11:31

Emerauuuuude Ouais moi je connais ton vava Shadowshunters rpz ! En plus on a une katherine McNamara sur le fofo Smile

Puis Jessica quoi ! Spider woman ! Bon normalement Jessica fait partie de la garde rouge c'est écrit dans l'annexe mais si tu ne souhaite pas l'intégrée on va pas te forcer ^^

Avec tout ça j'ai oublié l'essentiel alors Bienvenuuuuuuue

___

Sweet Dreams are made of this.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Mer 11 Mai - 14:17

Ouh, nice tout ça :')

Bienvenue et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Mer 11 Mai - 19:01

Bienvenue Miss Spidey !

Emeraude en avatar... Si c'est pas d'la bombasse ça J'approuve totalement ce choix !!!

Bon courage pour ta fichette ;)
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas S. FrancesHumain modifié
avatar

Dark Past


My Present

Daemons
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
La maîtrise des 5 éléments : -L'énergie -L'eau -L'air -La terre -Le feu
Seulement il ne maîtrise pas ses pouvoirs.

Loki Odinson - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts
1853
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Jeu 12 Mai - 0:25

Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Jeu 12 Mai - 7:59

Jeeeeeesssssssssss!!!
Comment j'suis trop heureuse de voir ici et sous les traits de la fantastique Emeuraude en plus J'ai précisé "meilleurs amies"? Mince j'aurais dû dire "amantes" xD
Have fuuuun
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Jeu 12 Mai - 20:32

Merciiiiiiiiiiiiiiii tout le monde et contente que le mixe de l'avatar et du perso plaise !!! Et je vais vous faire à tous un message perso, parce que voilà quoi respect de la badassitude de vos persos

SYGIN > Merkkkiiii
Et j'adore l'actrice que t'as choisis! On la voit pas assez sur les fow

REMY > Mais viens cher ami, parlons parlons et plus si affinités
Mercciiiiiiii  

GAMORA > OMG Gamora+Zoe= Perfect *o*
Mercii

MERCIIII JEAN & SCOTT, contente de te faire découvrir le perso Scotty  !

SPENCER > Merciii enfin quelqu'un qui connait Emeraude! Et OMG une Kath' ici? Mais c'est parfait tout ça    
Ha mince je savais pas qu'elle devait faire partie de la garde owo J'espère que ça gêne pas trop si je la met pas dans la garde  

Merkkiii PEGGY!   Et puis Peggy quoi, j'ai toujours envie de pleurer quand je la vois, je pense à l'amour impossible entre Steve et elle XD Trop fleur bleu *out*

VANESSA > MERCIIIIII *o* Et j'avoue Emeraude est la bombasse level boss des bombasses    

MERCIII NICHOLAS  

CAROLE > MERCIII et OMG Carole avec cette actrice, perfect choice owo
Meilleures amies amantes? Mais j'approuve totalement cette idée      :moustache:
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Jeu 12 Mai - 20:38

Jessica Drew a écrit:
Merkkiii PEGGY!   Et puis Peggy quoi, j'ai toujours envie de pleurer quand je la vois, je pense à l'amour impossible entre Steve et elle XD Trop fleur bleu *out*


On est deux fleurs bleues, on est deux. Steggy FTW t'façon Arrow
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Sam 14 Mai - 11:31

Jessica Drew a écrit:
CAROLE > MERCIII et OMG Carole avec cette actrice, perfect choice owo
Meilleures amies amantes? Mais j'approuve totalement cette idée      :moustache:


Ouh pinaise... Je passerai sur ta fiche de liens une fois validée alors
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Dim 15 Mai - 21:21

PEGGY >

Steggy forever maggle!

CAROLE > Je t'attendrais jeune enfant, je t'attendrais :moustache:


Bon j'ai écris la première partie de ma fiche, il me reste donc plus que le "after genosha" , qui sera fini ce soir je pense ! Bon je me suis un peu laissé déborder pour le "before" , mais j'espère que ça ira owo
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quake
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
INHUMAINE
- Capable de générer des ondes sismiques/vibratoires

SHIELD
- Combattante surentraînée
- Tireuse d'élite
- Hackeuse
Aelys Cantela & Nikki Ren & Erica Shaw & Damian Burrows & Santana Carpenter & Gwen Stacy
408
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Dim 15 Mai - 22:12

Pardon, aurais-je lu un petit "amantes" entre Jessica et Carol ?

*Jalousie imminente = Prépare son ordi pour préparer une vengeance virtuelle massacrante mouahah*

Sinon, bienvenue ! Je suis venue après toi, mais bienvenue quand même
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Dim 15 Mai - 22:29

DAISY • Ooooh, c'est trop mignooooonnn
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Mar 17 Mai - 22:00

Je tiens à dire que c'est Carol qui a commencé, moi j'étais pèrepère tranquilou innocente et bam!

Mercii Daisy

Et au passage j'ai terminé ma fichouille en espérant que ça aille
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1650
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   Mar 17 Mai - 23:12





Félicitations

You are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!


Bienvenue petite araignée ! Je dois te dire que.. JE SUIS VEXEE ! Steve n'est pas puceau     pour la peine je devrais même pas te valider tiens, mais je suis gentil, alors... (ps : pour la manifestation de tes pouvoirs, ceux que tu as décris dans le after Genosha devront être très rare car ta maitrise n'est qu'à 1 !)    


Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler ! Tu peux aussi créer un scénario ou te lier à un personnage de Marvel. Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur HOUSE OF M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.   

Revenir en haut Aller en bas
 
i'm not crazy, my reality is just different than yours. SPIDERWOMAN. END.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08
» [Association Les Lapins de l'Espace] projet My reality is your fiction (2009)
» Crazy birds de Cjournet13
» [JEU] CRAZY SNOWBOARD : Jeu de Snowboard [Gratuit]
» [JEU] A CRAZY HAMSTER : Reflextion [Gratuit/Payant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: Fiches de présentations-
Sauter vers: