Partagez | 
 

 Life is full of surprises (Maidan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mai FraserSorcier
avatar

Nemain
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
0
Sorcière. Détecteur sur patte de surnaturel. Entend les morts. Communique avec des esprits. Lance des sorts basique. Très renseignée sur la magie.
Steven, Cindy, Jennifer, Colleen, Carter, TJ, Bobbi
264
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Life is full of surprises (Maidan)   Sam 12 Mai - 23:19

Life is full of surprises


C’était étrange. De quoi ? De revenir au JARVIS. J’avais pas été absente si longtemps et le bar était même resté ouvert grâce à Stan. Mais moi ça me faisait bizarre. C’était un peu la confirmation que j’étais sortie de toute cette merde. Si j’étais sortie de toute cette merde d’ailleurs… Après tout, Ronald pouvait bien me remettre la main dessus là tout de suite. Dis pas ça… Je le disais pas, je le pensais et on sait que c’est tout à fait possible. J’avais encore du mal à faire du tri dans mes souvenirs mais que Ronald était un batard ça j’avais pas besoin de me souvenir de tout pour le savoir. Je lâchais un petit soupire soulagé tout de même en voyant la salle de mon bar devant moi. Avec un grand sourire, je commençais à descendre les chaises des tables, retrouvant mes habitudes avec une facilité déconcertante. Stanislav avait tenu le bar en mon absence si bien que c’était un peu comme si j’étais partie hier. Je savais à l’avance que j’allais tout retrouver à sa place mais ça faisait plaisir de le constater de ses propres yeux. Cet homme méritait une augmentation, il faudrait que je lui en parle et que je lui exprime ma gratitude de m’avoir rendu ce service. Ca serait pas mal. En plus on l’aime bien Stan ! Et c’est tellement pas commun que vous aimiez bien quelqu’un que ça veut dire quelque chose ? Oui : le vire pas. C’était pas dans mes intentions. Je finissais d’installer les chaises en me dandinant au rythme de la musique que j’avais enfoncé dans mes oreilles. Certes cela me coupait de l’extérieur et cela pouvait être dangereux actuellement. Mais j’en avais besoin parce que justement ça me coupait de l’extérieur mais aussi de mes pensés qui pouvaient très vite partir dans tous les sens. C’est pas cool de pas vouloir nous écouter. J’appuyais sur un bouton de mon téléphone pour changer de chanson quand je tombais sur la bande son de Grease. Cette chanson me rappelait la dernière fois que j’avais vu Leight ici, avant que Genosha prenne cette tournure. J’avais apprécié ces moments passés avec le jeune homme, ce couple que l’on avait formé. Mais ca appartenait au passé et je savais que ça ferait mieux d’y rester. Entre autres parce que le souvenir de notre relation faisait remonter des souvenirs d’une autre relation, beaucoup moins nets mais tellement intense qu’ils me faisaient perdre la tête. Mais non, tu perds pas la tête voyons… Et qu’il rendait le retour de la cohabitation avec Marc compliqué. Je lui avais pas parlé de cette partie là des souvenirs, encore trop secouée par notre conversation sur ce qu’il savait de notre enfance commune. Mais il devenait de plus en plus compliqué pour moi de ne pas simplement écouter ce que mon corps et mes hormones me criaient de faire. Je doutais que Marc réagisse bien. Si ça se trouve, il est dans le même état que toi. J’allais ensuite vérifié mes stocks d’alcool. J’eus le plaisir, pas surprenant, de voir que les stocks étaient là et que Stan avait du coup prévu le coup ! Je souris. Je déposais mon ipod sur l’enceinte du bar et allais en ouvrir les portes. Doucement la salle se remplit des habitués qui venaient me saluer et demander des nouvelles. Je souris et continuais mon service doucement. Puis tout d’un coup mon attention fut attirée à l’entrée du bar. On le connait lui ? Aucune idée mais il y avait quelque chose de familier dans ce bonhomme qui venait de passer la porte. Sans trop savoir comment je savais ça, j’attrapais la bouteille de scotch et lui servait un verre que je fis glisser jusqu’à lui sur le comptoir. Je me trompe peut être mais whisky n’est-ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vile connard
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
0
Sorcier, umbrakinésie, voyage dans la dimension des ténèbres, contrôle des crétaures de cette dimension
Miles Morales
114
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Life is full of surprises (Maidan)   Mar 22 Mai - 0:23

Life is full of surprises
Maiwen & Aidan



Genosha. Plus le temps passait et plus je me souvenais pourquoi j’avais tenu à me casser de cette île pourrave. A l’époque qu’est-ce qu’on avait pu se faire chier comme des rats morts. Et c’était sans parler des parents. Surtout, c’était l’endroit où j’avais passé mon enfance, là où j’avais toutes mes “racines” - bien que gosse adopté, on ne pouvait pas vraiment considéré que j’avais mes racines à Genosha - et c’était probablement là le soucis principal. Tout m’avait crié de partir loin d’ici. Loin de tout ce qui pouvait me retenir. J’avais finalement quitté Genosha dès que j’avais pu le faire et sans rien à personne, ou du moins presque. Juste pour ne pas être cantonné à cette putain d’île. Alors ouais, me dire que j’avais fini par y retourner. Il fallait croire qu’après avoir fait le tour du monde, on revenait toujours à la maison. Enfin pour ce retour, j’avouais que c’était principalement à cause de Graham. Ouais c’était même complètement à cause de lui. Lui mon meilleur ami. Presque un frère. Et voilà raison pour laquelle je me sentais attaché à cette île. Graham. Non parce qu’il était clair que servir la famille royale ne faisait pas partie de mes délires principaux. Moi j’avais surtout suivi Graham…. et ça me permettait de me salir les mains de manière parfaitement légale - bien que l’avoir fait illégalement ne m’avait jamais dérangé par le passé. Enfin autant dire que c’était une manière lier l’utile et l’agréable. Bien sûr c’était greffé d’autres raisons pour moi de rester, Marc en faisait partie. Oui non parce que clairement mon jumeau faisait partie de mon envie de rester - bien qu’on nous n’étions pas les personnes les plus démonstratives sur le plan des sentiments fraternels en général.

Je me passais une main sur le visage. Une des choses qui avait le don de me faire marrer à la Garde de Rouge, c’était leur histoire de quartiers surplace. Histoire de renforcer les liens entre collègues de travail…. non mais qu'est ce qu’il ne fallait pas entendre. Par chance, loger sur place n’était pas une obligation.Non parce que je préférais être seul, que mal accompagné. Et certains de mes collègues n’étaient pas les meilleurs en terme de compagnie. Je préférais clairement choisir avec qui j’allais passer ma soirée. Et étrangement, ça finissait souvent au bar. Non parce que pour chercher un Bowman, il fallait souvent aller au pub du quartier…. ou n’importe quel endroit avec de l’alcool. Le Jarvis faisait partie de ces endroits que j’aimais bien fréquenté. Leur whisky avait su me séduire, depuis ses quelques mois sur Genosha, ils m’avaient vu plus d’une fois, pour sûr.

Je rentrais dans le fameux bar, clope au bout de lèvres. Je pris quelques secondes pour apprécier l’ambiance du lieu et la musique qu’il y avait. Avant de m’installer à ma place “habituelle”, sur le comptoir, un vrai pilier de bar vu comme ça. Il fallait croire que je tenais plus de l'alcoolique qu’autre, probablement un truc de famille. J’écrasai le mégot de ma cigarette dans un cendrier proche. C’est à ce moment là que du coin de l’oeil je vis un verre glisser vers sur le comptoir. Par réflexe je l’attrapa et levai les yeux vers la personne qui m’avait envoyé. Tiens voilà un visage que je ne connaissais pas. Je levais un sourcil quand elle me posa sa question. Il faut croire que j’ai la tête de ce type qui boit du whisky. Je regardais la demoiselle derrière comptoir. Han… j’étais censé la connaître ? Non, je m’en serai souvenu. En tout cas, c’était la première fois que je la croisais ici. Une nouvelle ? Non, trop assurée pour petre nouvelle. Une ancienne de retour après un congé maladie ? Plus probable. Mais votre déduction est perspicace. descendis mon verre mon verre quelques secondes après l’avoir eu dans les mains. Parce ouais. J’étais ce gars qui buvait du whisky. Mon regard retomba sur la barmaid qui m’avait servi. Il me semble que c’est la première que je vous rencontre ici. Effectuant un mouvement du poignet je vis tourner le liquide ambré dans mon verre. Congé maladie ? Oh bien sûr, vous n’êtes pas obligée de me répondre, ce ne sont pas mes oignon dans le fond. Je fixais mon verre quelques instants avant d’en finir le contenu d’une traite. Enfin, vu que c’est une première rencontre, je suis Aidan… et il me semble que je suis votre nouveau pilier de bar. J’avais lancé ça avec une pointe d’ironie dans la voix. J’avais attrapé mon paquet de cigarettes et m’en étais calé une au coin de lèvres avant de tendre ma main verre la femme du bar.


made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Mai FraserSorcier
avatar

Nemain
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
0
Sorcière. Détecteur sur patte de surnaturel. Entend les morts. Communique avec des esprits. Lance des sorts basique. Très renseignée sur la magie.
Steven, Cindy, Jennifer, Colleen, Carter, TJ, Bobbi
264
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Life is full of surprises (Maidan)   Mar 22 Mai - 9:57

Life is full of surprises


Je fais glisser le verre de whisky jusqu’à l’homme qui venait de s’installer au comptoir tout en lui demandant si je ne m’étais pas trompée sur sa commande. C’était venu tellement naturellement en le voyant que j’étais presque sûre de moi pour le coup. C’est le métier qui rentre ! Dans mon cas, on pouvait dire que le métier de barman était rentré depuis un moment je crois. Je vois une sorte de surprise sur son visage avant qu’il ne me réponde et un sourire malicieu se pose sur les mien. Comme la majorité de mes clients. Parce que soyons honnête, même si nous avions de tout en clientèle au Jarvis, beaucoup d’entre eux consommaient du whisky ou alors de la bière. J’avais aussi des clientes plutôt porté sur des bons petits cocktails… Des nanas quoi… Oui voilà c’était l’idée que je ne formaulais pas. Je me contentais d’un léger haussement de sourcil victorieux quand il me confirma que ma déduction était la bonne. En même temps, je me retournais pour attraper un autre verre et me servir moi même un fond de whisky. Je trempais mes lèvres doucement dedans et savourais cette première gorgée qui chauffait à l’intérieur de ma bouche et le long de ma gorge. Alcoolique. Non mais il y avait pas grand chose de meilleur qu’un bon whisky et on ne m’avait pas vraiment laissé boire à ma convenance à l’asile alors je prenais plaisir d’en redécouvrir le goût une nouvelle fois. C’était comme la première clope après être sortie. Elle m’avait brûlé la gorge mais elle m’avait fait un bien fou. Un plaisir savoureux. Et puis remanger de la nourriture convenable aussi avait quelque chose de merveilleux. Estomac sur pattes. Mon attention se reporte sur le jeune homme, qui devait être plus âgé que moi mais nous restions jeune après tout ? Non mais t’as envie de le penser. Peut être… Et t’es peut être restée une ado à problème dans ta tête. Ca c’était le cas de le dire. Et puis tous ces souvenirs étranges qui se percutent dans ma tête, allant et venant, n’aidait pas. La belle excuse. Ouais je sais, j’ai toujours été une grande fan des excuses faciles. C’est souvent les plus simples à faire gober. Et puis un mensonge trop élaboré peut être compliqué à faire tenir dans la durée, même si parfois plus simple à faire passer auprès des concernés. Mais là je ne mens pas. J’étais perturbée en ce moment, il n’y avait pas besoin de mentir. Si perturbée que je détaillais le visage de cet inconnu, qui ne l’était peut être pas, avant de lui répondre.  Il me semble aussi que c’est la première fois que je vous vois. Vous êtes nouveau dans le coin ? J’en oublie bien entendu que ça fait un moment que je n’ai pas été au bar. J’en oublie que ça fait assez longtemps pour que certaines nouvelles personnes soient même devenus des habitués. Mais cela me revient assez vite en pleine tête quand il me demanda si je revenais d’un congés maladie. Je ne pus cacher ma grimace avant de reporter mon verre à mes lèvres, avec l’envie de faire un cul sec mais je me retiens. On peut dire ça… congé maladie. Je le regardais finir son verre en souriant. Doucement, je lui en reservais un alors qu’il attrapait un paquet de cigarette qui fit tout de suite naître chez moi une envie de fumer également. Aidan… ce prénom m’était étrangement familier. Très familier. Instinctivement j’y associais un nom de famille mais je me retiens de formuler cette pensée. Trouillarde. Je me retiens de rire quand il se présenta. Et bien, ça changera de Marc en pilier de bar ! Je n’avais aucunement conscience qu’il connaissait Marc bien entendu. Je n’avais pas du tout conscience de ce que je racontais dans cette situation, des tenants et aboutissants. Surement que je n’aurais pas agi ainsi mais nous le saurions jamais. Parce que je me contentais de tendre la main pour la lui serrer. Mai, la chef des lieux. Je portais à nouveau mon verre à mes lèvres avant d’attraper mon paquet de clope dans ma poche arrière et d’en glisser une entre mes lèvres. Je l’allume et tire dessus doucement. Humpf. Droguée. On sait que je pourrais faire grave pire qu’une clope. Alors, Aidan, nouveau pilier de comptoir, qu’est-ce qui vous amène si souvent au Jarvis si tôt dans la journée ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vile connard
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
0
Sorcier, umbrakinésie, voyage dans la dimension des ténèbres, contrôle des crétaures de cette dimension
Miles Morales
114
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Life is full of surprises (Maidan)   Mer 23 Mai - 21:02

Life is full of surprises
Maiwen & Aidan



On va dire que je m’étais pas vraiment attendu à avoir un tel accueil. Je n’en avais jamais eu de la sorte en fait. Et pourtant, ce n’était pas la première fois que je venais ici. En fait depuis que j’avais emménagé à Hammer Bay en fait. Certes, j’avais passé un petit temps chez Graham après mon retour sur l’île, le temps de trouver un travail et un justement un appartement. Bien que j’avouais que cette collocation m’avait plus je préférais mon espace seul. Mais ouais ça faisait bien quelques mois que je fréquentais le secteur et aussi le Jarvis - et d’autres bars en fait. Il fallait croire que j’étais catalogué comme le type qui aimait le scotch, j’avais la tête de l’emploi. Je la regardais alors que nous avions commencé à discuter de manière assez naturelle. Il fallait dire que c’était la première fois que la voyais dans le bar et qu’elle me semblait un peu trop à l’aise pour être une petite nouvelle. Je supposais bien que c’était une personne qui connaissait bien la maison. Probablement de retour après une absence. C'était uniquement basée sur de la logique. La demoiselle me renvoya la question. Je la regardais et répondis de manière assez naturelle. Nouveau, plus ou moins. Plutôt un ancien nouveau. Ouais, c’était une manière comme une autre de le dire après tout. Parce que le Jarvis, ouais je n’étais pas très ancien. Mais l’île ça c’était une autre histoire.

Je haussais un sourcil quand elle évoqua qu’en coup de vent son congé maladie. Loin de moins l’idée d’enfoncer le couteau dans la plaie. Comme je l’avais dit c’était loin d’être mes affaires. Je supposais bien que parler de ça à un parfait inconnu, ce n’était pas vraiment le plus censé. J’avais terminé mon verre d’une traite. Je fus agréablement surpris de la revoir me servir une dose dans mon verre. Visiblement on allait bien s’entendre. Avant de sortir une cigarette de mon paquet tout en me présentant. Parce que visiblement, on allait appelé à se rencontrer plusieurs fois se rencontrer. Vu que je fréquentais ce bar et que visiblement, elle avait l’air de taffer ici. Je levais un sourcil quand elle parla d’un Marc pilier de bar. Faire l’association avec mon jumeau ? Peut-être. Sûrement lui. Parce que je supposais que des Marc ce n’était pas rare sur l’île. Mais des Marc qui portait la réputation d’un Bowman. Ouais, c’était plus logique.Je préférais passer cette partie sous silence, peut-être en apprendrai-je plus tard. Il fallait dire que cet instant Marc n’était pas vraiment le centre de mes pensées. Parce que je pouvais enfin mettre un nom sur la barman perspicace. En me serrant la main elle me répondit: Mai, patronne du bar. Ohhh. Je vois. Je la regardais boire son verre  - qu’elle s’était servi just avant - et sortir à son tour son paquet de cigarettes et s’en allumer. Ceci expliquait cela, voilà pourquoi elle autant à l’aise. Le Jarvis c’était sa petite entreprise. Je la regardais toujours, m’attardant sur son visage alors que je tirais sur ma cigarette. Ce que je venais faire ici. Bonne question. Mon autre main attrapa le nouveau verre de whisky. Eh beh, clope d’une main, verre dans l’autre. On pouvait que j’avais un don pour bonne impression dès la première rencontre, ça c’était certains. Enfin encore aurait-il fallu que j’en ai quelque chose à faire aussi. Puis je supposais qu’en temps que patronne de bar, Mai avait dû voir bien pire. J’essaye de rendre mon temps à Genosha un peu plus… agréable. Je bus doucement mon verre juste après avoir dis cela.  J’ai grandi, mais j’ai du mal à être pote avec cette île. Ouais ça c’était le cas de lire. Je ne m’étais jamais vraiment caché, Genosha et moi, ce n’était pas dû grande histoire d’amour. Je soupirais doucement d’ajouter. M’enfin, les affaires familiales, voyez ce que je veux dire ? J’eus un sourire en coin, surtout en pensant à Marc. S’il était dans lecoin je pense qu’il m’aurait encore gavé pour que j’aille voir les parents. Le fameux sujet tabou. Ouais à trente quatre piges, je refusais d’aller voir ma mère et père adoptif. Ceux qui m’avait pourtant tout donné. Ceux qui m’avaient aussi foutu sur ce putain de pied d'estale. J’étais décidément un putain de fils ingrat de merde. Et franchement ? je m’en foutais complètement.

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Mai FraserSorcier
avatar

Nemain
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
0
Sorcière. Détecteur sur patte de surnaturel. Entend les morts. Communique avec des esprits. Lance des sorts basique. Très renseignée sur la magie.
Steven, Cindy, Jennifer, Colleen, Carter, TJ, Bobbi
264
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Life is full of surprises (Maidan)   Mar 5 Juin - 15:50

Life is full of surprises


Un ancien nouveau qu’il disait. Comment c’est possible ? A vrai dire je comprenais super bien le terme. J’avis usé du même genre d’expression à mon retour sur Genosha après quelques temps à voyager à l’étranger pour apprendre ce que c’était de vivre par soi même quand on est un adulte. Je savais déjà vivre par moi même mais comme une enfant, là où c’était pas normal de savoir faire ça. J'avais du ré-apprendre en quelques sortes. Et à mon retour j’étais plus vraiment une ancienne mais pas vraiment non plus une nouvelle. Une ancienne nouvelle. Ou une nouvelle ancienne. Je comprenais très bien ce que l’inconnu assis de l’autre côté du bar avec une certaine familiarité voulait dire. Et puis, peut être que comme moi, il avait une de ces personnalités qui se glisse facilement dans chaque environnement. A vrai dire alors que je lui répondais évasivement, je l’observais un peu… beaucoup et je me disais que ça devait être cela. Y a quelque chose de familier chez lui. J’en étais arrivé à la même déduction et ce quelque chose de familier pouvait soit être lié à un oubli qu’on se connait, ce qui semble suspect vu que j’arrive à avoir deux lots de souvenir dans la tête. Mais après tout je ne retiens pas forcément toutes les personnes que j’ai un jour croisé dans ma vie. Si je l’avais vu le temps d’une soirée ou quelque chose comme cela, j’aurais très bien pu l’oublier depuis. Ou alors ce quelque chose de familier était lié à son caractère qui transpirait même au travers de cette conversation. Je regardais le mouvement avec lequel il portait son verre à ses lèvres et celui pour sortir sa clope. Je l’aime pas lui. Pourquoi ? Parce qu’il était familier ? Non, juste je l’aime pas quoi/ Temperance… La plus affirmée des voix dans ma tête et celle qui semblait ne pas aimer grand monde. Mais cela me confirmait qu’il était familier sans que je sache comment parce qu’il y avait tellement de ressentiment dans la voix de mon esprit. Je lui serrais la main alors qu’on se présentait. Aidan… cette fois ci je ne t’oublierais pas. Oh… Aidan… peut être qu’elle venait de là la familiarité ? Il y avait ce prénom dans tellement de mes souvenirs sans que je n’arrive à mettre un visage dessus, ou une relation dessus. Pfffff ! Ouais enfin une autre relation que la haine évidente que Temp ressent à son égard. Mais moi je ne savais pas ce que je ressentais pour le Aidan de mes souvenirs à part un énorme pincement de coeur, une forme de regret, quand son prénom retentissait dans ma tête et mes souvenirs. Etait-ce ce Aidan là ? Je n’avais aucun moyen de le savoir et autant dire que je n’allais pas lui poser la question parce que ça serait franchement trop bizarre. Retour direct à l’Asile oui. On va éviter. Ouais, on va éviter. Et ce nom m’évoquait autre chose de toute manière. Un souvenir confus, Marc et moi assis à une table du bar, une bouteille de whisky franchement entamé alors que nous parlions de choses et d’autres. Marc le connaissait. Huuum… Poussée par ma curiosité et aussi l’envie de faire simplement la discussion avec ce qui allait probablement devenir un habitué, je lui demandais ce qu’il faisait ici. Je ne pus m’empêcher de sourire. Le Jarvis est exactement là pour ça : rendre les choses agréables. Et j’en avais des souvenirs agréables dans ce bar. Des dizaines que je chéris, qu’ils soient vrais ou pas. Je lève un sourcil quand il parle d’avoir grandi ici sans être pote avec l’île. Je pouvais comprendre. J’avais grandi en Ecosse, j’étais attachée à l’Ecosse mais j’y avais aussi énormément de mauvais souvenirs. J’avais fini de grandir à Genosha et même si je ne pouvais envisager ma vie ailleurs aujourd’hui, j’étais toujours… Partagée ? Oui, partagée sur cette île. Je me mis à rire quand il parlait de famille avant de tirer une nouvelle latte de ma cigarette. Je ne peux que comprendre, crois moi. Je posais mes deux coudes sur le bar et tendais le bras pour ramener mon verre à mes lèvres. Oui je comprenais. La famille… C’était toujours tellement compliqué. Tellement confus pour quelqu’un qui comme moi avait une famille légale et une famille un peu plus grande sinon. C’était toujours délicat, touchant à tant de choses sensible. La famille qu’on voudrait à la fois aimer et à la fois haïr dans certains cas. Mais la famille c’est aussi ce qui m’avait fait revenir à Genosha après une époque de vadrouille. Je hausse lentement les épaules. J’aime ma famille. On sait. Je l’adore. Mais… mais il y a toujours cette petite partie de moi qui était une enfant orpheline, sans famille, sans personne sur qui comptait, sans personne qui comptait sur elle. Et ils le savent. Pourtant je les fais souffrir quand je me comporte ainsi. Quand je suis partie vivre loin, quand je place mes distance de temps en temps, quand je me referme sur moi, ou que simplement je suis moi avec cette tendance à l’auto-déstruction. J’aimerais râler sur le fait que la famille nous prive de notre indépendance mais… ma famille est assez compréhensive et tout le monde n’a pas 4 frères et soeurs. Je souris en disant ça. Parce que j’avais trois frères et une soeur merveilleux. Même si j’étais dévorée d’inquiétude pour Jake et Amélia, même si parfois je regardais les aventures de Wesley d’un oeil de grande soeur qui a peur qu’il se fasse mal, même si j’avais toujours cette peur quand il s’agissait de Elijah depuis le décès de sa femme. Si c’est pas indiscret, c’est quel genre d’affaire de famille ? Genre fratrie qui fait n’importe quoi ? Héritage ? Divorce des parents aussi ça tient une bonne couche de chiant.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Life is full of surprises (Maidan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Life is full of surprises (Maidan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TUTO][S-OFF] HBOOT AlphaRev 1.8 : passer en Full Root (Custom et Stock ROMs)
» Full Metal Alchemist 108 (Fin)
» Manga full metal alchemist
» Armée full khorne
» [ROM] (magic 32 b) Full V3 No name Hero + Touchflo 3D V3 By Drizzy for 32B (08.15.2009)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: HAMMER BAY :: Centre-ville :: Le JARVIS-
Sauter vers: