Partagez | 
 

 PEYTON - Friends on the other side

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: PEYTON - Friends on the other side   Mar 15 Mai - 10:00


I can read your future

« I can change it 'round some too, I look deep into your heart and soul »

Journée on ne peut plus normale, au SHIELD. Jemma avait déposée sa fille chez la nounou, puis, elle avait directement filé jusqu’à ses bureaux, afin de commencer un peu plus tôt et rentrer en avance. Elle avait énormément de travail, il fallait être honnête, mais elle aimait ce qu’elle faisait. Parfois, cependant, elle avait l’impression de ne pas être assez importante pour le SHIELD, comme un peu d’amertume, celle de vouloir être davantage présente, tout en sachant qu’elle ne pouvait pas. Elle avait choisi sa vie de famille après tout. Et elle ne le regretterait jamais. Elle pensait sincèrement que sa fille était ce qui lui était arrivé de mieux et que son duo avec Fitz fonctionnait parfaitement, à un détail près. Elle ignorait tout de ses implications dans la garde rouge. Peut-être qu’elle se voilait la face en réalité, peut-être qu’elle avait à de nombreuses reprises, compris qu’il agissait bizarrement, avec elle, au SHIELD aussi, mais elle n’arrivait pas à le voir comme quelqu’un de mauvais. Non. Son fiancé ne pouvait pas détruire des vies. Mais si elle avait su, Jemma, si elle avait su. Ce n’était pas la première fois que Fitz ne faisait pas le « bon choix ». Dans la réalité, celle où elle n’était pas mère de famille mais uniquement Jemma Simmons-Fitz, membre d’un SHIELD déchu, elle avait déjà aidé Fitz à choisir un chemin meilleur. Coincés dans une réalité qui n’était pas la leur, branchés à des machines, son partner in crime avait choisi le côté obscur, et elle avait bien cru ne jamais être en mesure de le retrouver. Mais l’amour triomphe toujours, n’est-ce pas ? Elle en était persuadée.

Dans tous les cas, ici et maintenant, Jemma ne se souvenait de rien. Ou presque. Elle avait parfois des rêves qu’elle ne savait expliquer, des rêves récurrents où elle croisait des visages qui lui étaient familiers, mais elle avait des discussions qu’elle ne comprenait pas. Elle ne cherchait pas à comprendre, en fin de compte mais quand même, elle n’était pas tranquille. Les rêves vous montrent toujours quelque chose. Perdue dans ses pensées, attrapant une tasse de café, elle percuta quelqu’un. Elle eut un cri de surprise, lâcha la tasse, qui vînt se briser en mille morceaux aux pieds de Peyton. « Oh Peyton, je suis désolée, tu n’as rien ? ». Fort heureusement, le café chaud n’était pas tombé sur les jeunes femmes, ça aurait pu finir en drame. Elle releva les yeux vers son amie du SHIELD et lui offrit son plus beau sourire. « Excuse-moi, j’étais perdue dans mes pensées ». Elle observa la jolie brune quelques secondes, et, ses yeux descendirent pour s’arrêter sur son ventre rond, qui portait la vie. Cela la ramenait quelques mois en arrière, lorsqu’elle attendait Ellie. Des si beaux souvenirs.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar

2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
0
Ororo/Rachou/Cameron/Xander/Katsu/Alex/Keagan/Anna
205
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: PEYTON - Friends on the other side   Mar 12 Juin - 19:46



Friends on the other side
CITATION LONGUE (+PETIT) ICI.
Tu aires dans les couloirs, le nez sur une tablette regardant des algorithmes qui sont afficher à l’écran. Tu ne fais pas vraiment attention, et même quand le jeune McAuley bougeait, tu ne réagissais pas vraiment, ou du moins, tu lui demandais de se tenir tranquille encore quelques instants. Tu lui promettais de jouer avec lui une fois que tu aurais fini. Mais pour l’instant, tu étais concentrée sur ta tâche. Tes pas te guident vers la cantine, ou tu pourrais sûrement prendre un café t’asseoir à une table et continuer à jouer à la meilleure des chefs. Tu voulais les mettre au point avant de prendre tes jours de congé, ceux qui t’empêcheraient d’arpenter les couloirs du shield, ou encore martyriser tes subalternes. Mais tu es sûr que tu allais leur manquer et d’ailleurs, ils savent que tu ne serais jamais loin. Car si une personne peut s’amuser à tester leur compétence cela était bien toi.

Mais cela, n’est pas encore d’actualité, tu as encore quelque temps devant toi. Puis il valait mieux retarder le moment où tu allais casser les pieds de Declan. Même si en réalité, tu le fais déjà, cela est en quelques sortes un jeu entre vous, et ce, depuis que vous vous étiez rencontré à la fac. D’ailleurs, quand tu y repensais, à cette époque si on t’avait dit que tu allais avoir un enfant avec lui, tu ne l’aurais pas cru. Vous aviez à cette époque, tous deux des œillères ne voulant pas admettre ce qu’il y avait entre vous. Mais pour finir vous vous étiez avoués l’un et l’autre que ce que vous preniez pour être du bon temps était enfin de compte bien plus. Et tu avais hâte de voir le résultat de cette relation qui devait être à la base sans prise de tête.

Impatiente ou tu l’étais, en fait, tu n’avais jamais eu aussi hâte qu’une chose arriver depuis votre mariage avec le réalisateur. Tu te rappelles encore de la manière donc tu lui avais annoncé, un jour où tu avais pris congé, tu lui avais rendu visite à son bureau. Tu avais pris ton ordinateur, hack le sien en lui faisant une réflexion sur son mot de passe avant qu’un image de la première échographie s’affiche, style affiche de film, avec pour titre Ton prochain film . C’était de cette manière qu’elle l’avait annoncé, avec un grognement de la part de son époux pour avoir hacké pour la Xème fois son ordi et puis l’euphorie comprenant ce que cela voulait dire.

Quoi qu’il en soit tu reviens un peu à la réalité, et à ce que tu fais. Tu te replonges donc dans tes lignes de code, fais une petite moue. Et comme à ton habitude tellement tu étais concentré sur ce que tu faisais, tu ne l’avais pas remarqué, Jemma. Elle aussi semblait être dans ses pensées d’ailleurs sans le vouloir vous vous heurtiez ? Elle laissant tomber son café et toi ta tablette. « Non, ca va, c’est la tablette qui à tout prix. » Tu ramasses ton instrument de geek, tant bien que mal, car avec ce ventre, tu ne peux pas vraiment le faire avec aisance. Tu l’entends prononcer des excuses auquel tu réponds avec sourire. « T’inquiète-je l’étais aussi. » Tu réussis à t’abaisser, maintenant, il te manque plus qu’à te relever. Tu lui demande donc de t’aider, et une fois fait « Comment, tu vas ? Ta fille ne te mène pas la vie dure ? » Car tu sais que la jeune femme à été mère avant toi. Tu vas prendre un café, l’invitant à te suite pour qu’elle puisse s’en servir un autre, vu que le sien était tombé sur le sol. Tu laisses couler le café dans un gobelet, du moins pour toi. « Alors, dis mois pourquoi tu avais la tête dans les nuages ? »Et quand vous aviez enfin votre café, tu lui fais signe de la tête pour qu’elle vienne s’asseoir avec toi.



code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
 
PEYTON - Friends on the other side
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Max Büsser & Friends: HM n°3
» Weiß Side B - Shôko Oomine & Koyasu Takehito
» The Blind Side ( Sandra Bullock )
» Quizz sur "Friends"
» Rolex Submariner ref 5512 Up side down

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: