How to accept the scars of the past? [PV Enora]


Humain

Clinton F. Barton
More about you :
Présentation - Repertoire
Past

Archer - Espion

Codename : Hawkeye
Emergence :
4 / 54 / 5
Maitrise :
0 / 50 / 5
Messages : 910
DCs : Loki Odinson - Gadreel F. Sharpe - Nicholas S. Frances - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts - Logan Wilander - Blodwyn Valentine
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: How to accept the scars of the past? [PV Enora]   Mer 30 Mai - 13:40


How to accept the scars of the past?
Le sport c'est la vie!
Avec tout les événements étranges qu'ont subissaient à Génosha, il était préférable de garder la forme, surtout quand on travail pour le SHIELD. Pour moi ce n'était pas un problème, depuis que j'étais enfant, j'ai toujours été du genre à faire du sport par rapport à mon frère aîné. Après c'était sans doute du à mes conditions de vie, j'ai grandi avec mon père et mon frère dans une caravane, mon père n'ayant pas assez d'argent pour avoir un autre logement, du coup il était préférable de faire attention à sa santé, surtout que les hivers approchaient. Lorsque avec mon frère ont tombaient malades, mon père ne pouvait pas payer le médecin, alors ont se soignaient à la dur, avec le temps notre système immunitaire a fini par se renforcer, par contre ça n'a pas était le cas de mon père ... Il avait tout donné pour ses fils, se privant même, faisant bien trop d'heure supplémentaire au travail. Barney avait voulut l'alléger d'un poids en quittant le foyer pour rejoindre l'armée, seulement il était trop tard. Mon père avait fini par tomber gravement malade et mourir ... Pour moi ça avait été quelque chose de très difficile, mon frère était parti sans laisser aucune trace, mon père était décédé, j'avais donc fini par m'engager dans l'armée, tout comme mon frère l'avait fait quelque années plus tôt. Depuis mon enfance j'ai pris l'habitude de vivre à la dur, faire du sport et donc devenu quelque chose de primordial pour moi. Aujourd'hui au SHIELD tout était calme, comme on dit, le calme avant la tempête ... Bref ... J'allais en profiter pour aller à la salle d'entraînement. J'avais toujours une tenue de sport au SHIELD, ainsi qu'une tenue de rechange, limite je devrais installer mes affaires au boulot. A présent vêtue de ma tenue de sport, je me rendis dans la salle d'entraînement et je remarqua bien vite que je n'étais pas seul. L'agent Derry avait visiblement eu la même idée que moi, je connaissais bien cette femme, elle avait été soldat tout comme moi, à présent elle était en couple et même maman de deux filles. Enora est tout ce qu'il y a de plus adorable, je peux même dire que je suis très à l'aise avec elle. Récemment elle est montée en grade, c'était vraiment mérité, Enora se donné à fond dans son métier, tout en gardant le sourire. J'avais l'habitude de croiser Enora en salle d'entraînement, et comme d'habitude j'étais très gêné devant son grand nombre de cicatrice, à chaque fois je détournais le regard, pas que je la trouvé immonde, juste que ça me faisait très mal pour elle, pourtant elle semblait les porter avec fierté. Enfin je fini par saluer ma collègue.

-Salut Enora! alors toi aussi c'est séance sport

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas

Humain modifié

Enora Derry
More about you : Ancienne Militaire
Couturée de cicatrices dont une qui part un peu plus haut que la base de son crâne et qui descend tout le long de sa colonne vertébrale
Mère de trois enfants Abbie, Mona et Lonàn
Irlandaise qui parle l'anglais avec un accent irlandais et qui le parle également
Lieutenante de la section Terrain du S.H.I.E.L.D
Hyperactive a besoin de faire au moins deux heures de sport par jour sinon elle déprime
Codename : Commandante
Pouvoirs : Manipulation des ondes sonores et des ondes, Enora est capable de solidifier les ondes entre ses doigts pour en faire des armes blanches. Mais elle peut également utiliser son pouvoir pour faire des bruits lointain pour attirer l'ennemie ou utiliser une puissante onde sonore pour les projeter loin.
Trop utiliser son pouvoir lui cause des acouphènes et les ondes peuvent la blesser en laissant des cicatrices sur sa peau.
Par son entraînement militaire elle maîtrise les armes blanches et à feux ainsi que le combat au corps à corps
Emergence :
2 / 52 / 5
Maitrise :
3 / 53 / 5
Messages : 202
DCs : Théodore Altman
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: How to accept the scars of the past? [PV Enora]   Mer 30 Mai - 16:18

« BON MAINTENANT ÇA SUFFIT OU JE DEMANDE À DULLAHAN DE VENIR VOUS CHERCHER. »

Le silence et le calme s’installe enfin. Voilà dix minutes que mes deux filles se disputent pour une connerie. Je prends une profonde inspiration et souffle pour me calmer. J’avais géré des soldats et mon frère cadet, mais alors mes deux filles … Elles sont des tornades. Heureusement que les menaces basées sur le folklore Irlandais marchent pour les calmer. Il faudra que je remercie Mam pour ses histoires. Faolan leva un sourcil et sourit avant de soulever dans ses bras Lonàn, le petit dernier, que je tenais encore. Je me laisse tomber sur un fauteuil et regarde mes filles s’habiller en vitesse. Je déteste devoir les menacer comme ça, surtout de bon matin, mais leur cris sont ... Ce qu’ils sont. Et je n’ai pas envie d’avoir des acouphènes de bon matin. Je suis sous pression à cause des derniers événements, ces malades brutaux avec sauts d’humeur et fringales … Faolan lui aussi doit gérer ça, il est médecin alors …

Finalement tout le monde monte dans la voiture et Faolan m’embrasse en disant qu’il s’occupe d’aller chercher les filles et Lonàn à la nourrice ce soir. Le matin c’est moi, le soir c’est lui. Dans la voiture tout est calme et je peux souffler, derrière mes filles discutent en irlandais. Je me note de faire attention, nous sommes tous irlandais à la maison : nous usons plus volontairement de notre langue natale que de l’anglais, il ne faudrait pas que les filles perdent leur anglais, pourtant je les laisse parler tranquillement, je dépose le petit à la nounou et les grandes à l’école. Heureusement que je ne travaille pas trop loin !

Je me gare et mon premier réflexe alors que j’avance dans les couloirs calmes du SHIELD c’est de me diriger à la salle de sport en envoyant un message à Aindreas pour savoir à quelle heure il arrive et lui dire où je suis. Je me change en regardant mon nouvel uniforme, j’ai l’impression d’être de retour à l’armée, mais pour l’instant j’enfile mon haut de sport un débardeur moulant qui dégage mes bras et un jogging tout aussi collant à la peau et qui s’arrête aux genoux et ma paire de basket. Quoi que je fasse on verra certaines de mes cicatrices et ce n’est pas quelque chose dont j’ai honte. J’assume ce que j’ai sur le corps, c’est ainsi. Il n’y avait personne dans la salle et je me mis à faire mes exercices.

Plongée dans mes pensées, je n’entends pas Clinton rentrer dans la salle, mais je l’entends me saluer. Je me redresse souplement et marche un instant sur mes mains avant de poser mes pieds au sol en faisant craquer mon dos. Je sais que je peux mettre les gens mal à l’aise, et je crois que c’est parfois le cas de Clinton, pourtant on s’est toujours bien entendu. Je lui souris.

« Salut Clinton ! Et oui ! Les petits étaient infernales ce matin et puis tu sais, si je ne fais pas au moins deux heures de sport par jour je suis infernale ! Comment vas tu ? »

Je note qu’une fois encore il détourne le regard. Il ne supporte pas la vision de mes cicatrices. Dommage pour lui, j’en avais jusque sur les mains et seul mon visage est épargné des stigmates de la guerre. C’est ainsi. Je suis tout de même soulagé que Clinton ne prenne pas ombrage de mon avancement, il l’aurait mérité aussi, mais on m’a jugé plus apte. Je fais craquer mes articulations délicatement.

« C’est un sacré merdier qu’on a gérer … Et la pression ambiante n’arrange rien … »

Et la Garde Rouge n’arrange pas la situation. Si je pouvais à tous leur arracher les yeux, je le ferais volontiers, mais je ne peux pas. Je fronce les sourcils en tirant sur mon bras, je pense à la quantité de travail qui nous attends déjà de bon matin. Ça promet …
Revenir en haut Aller en bas

Humain

Clinton F. Barton
More about you :
Présentation - Repertoire
Past

Archer - Espion

Codename : Hawkeye
Emergence :
4 / 54 / 5
Maitrise :
0 / 50 / 5
Messages : 910
DCs : Loki Odinson - Gadreel F. Sharpe - Nicholas S. Frances - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts - Logan Wilander - Blodwyn Valentine
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: How to accept the scars of the past? [PV Enora]   Lun 10 Déc - 19:43


How to accept the scars of the past?
Le sport c'est la vie!
Enora avait une vie de famille, j'eu un sourire à ses paroles. Aurais-je un jour une vie de famille ? Une femme ? Hum ... Vivre avec Natasha, cette tornade rousse, mais quelle devienne ma femme, c'était trop tôt pour le moment. Serais-je un bon père ? Vue mon taux de c*nnerie, j'avais bien peur de ne pas montrer l'exemple, pourtant, rien que le fait de penser à être père me faisait sourire. Secouant la tête, je sorti de mes pensées, revenant à Enora qui était face à moi. Je tiquais à "Clinton", oui c'était bien mon prénom mais je ne l'aimais pas, pour c'était Clint. D'ailleurs, qui avait eu l'idée de m'appeler Clinton ? Sans oublier mon deuxième prénom Francis, mais mon frère n'était pas mieux servi "Charles Barney" ... Qu'est ce que j'avais pu le taquiner sur son deuxième prénom. Bon revenons une fois pour toute au moment présent.

-Pourtant gérer les petits, ça doit t'en faire du sport! c'est incroyable que tu ais encore la force de faire du sport juste après

Dis-je avec un sourire. C'est vrai qu'il devait en falloir de l'énergie pour s'occuper de sa famille, puis gérer ensuite son métier entant qu'agent du SHIELD ... Après j'étais loin d'être un professionnel concernant les histoires de famille, surtout les familles avec des enfants, mais c'était juste de la logique. De plus Enora venait de me dire, qu'elle avait besoin de faire du sport, sous peine de devenir complètement infernale ... Mais ou celle-ci pouvait trouver autant d'énergie ? Peut-être un truc de femme ? Pour le coup, je ne savais pas si je devais demander à Natasha.

-Mais ou tu trouve toute cette énergie ? Sinon oui ça va, toujours prêt pour un entraînement, une mission enfin la boulot

Dis-je légèrement gêné devant les cicatrices de Enora. Pourtant j'en avais vue des cicatrices, mais pour moi, c'était toujours quelque chose de très difficile à gérer, ça me rappelait trop mon passé de soldat sur le terrain. Celle-ci fit craquer ses articulations, reprenant la parole et de suite, je compris ou elle voulait en venir, l'ambiance à Génosha été pesante ... Surtout avec les menaces de rafle.

-C'est de pire en pire, sans oublier l'ambiance qui règne ...

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas

Humain modifié

Enora Derry
More about you : Ancienne Militaire
Couturée de cicatrices dont une qui part un peu plus haut que la base de son crâne et qui descend tout le long de sa colonne vertébrale
Mère de trois enfants Abbie, Mona et Lonàn
Irlandaise qui parle l'anglais avec un accent irlandais et qui le parle également
Lieutenante de la section Terrain du S.H.I.E.L.D
Hyperactive a besoin de faire au moins deux heures de sport par jour sinon elle déprime
Codename : Commandante
Pouvoirs : Manipulation des ondes sonores et des ondes, Enora est capable de solidifier les ondes entre ses doigts pour en faire des armes blanches. Mais elle peut également utiliser son pouvoir pour faire des bruits lointain pour attirer l'ennemie ou utiliser une puissante onde sonore pour les projeter loin.
Trop utiliser son pouvoir lui cause des acouphènes et les ondes peuvent la blesser en laissant des cicatrices sur sa peau.
Par son entraînement militaire elle maîtrise les armes blanches et à feux ainsi que le combat au corps à corps
Emergence :
2 / 52 / 5
Maitrise :
3 / 53 / 5
Messages : 202
DCs : Théodore Altman
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: How to accept the scars of the past? [PV Enora]   Mar 11 Déc - 10:30

« Ahahah ! Oui c’est du sport ! Heureusement on est deux à gérer les trois. »

Je m’étire longuement en faisant craquer mes os un à un et en dernier à nouveau ma nuque. Je continue mes exercices tout en discutant avec Clint. Je finis par m’arrêter un peu avant d’attraper des gants de boxe et m’approcher du punching-ball le plus proche. Je commence à taper dedans en enchaînant des combinaisons rapides, pieds ou poings. Ça me fait du bien, ça vide un peu mon énergie et mes sentiments. Je passe mes nerfs dessus, ça vaut mieux que ce soit ça qu’un de mes employés ou de mes frères. Je donne un violent coup de genoux dans le tas de mousse et hausse les épaules.

« J’en sais rien. J’ai toujours été comme ça, demande à Andreas ! Peut-être l’habitude de l’armée ? La routine effectivement… »

Comme moi en sommes. La routine. Ma routine est parfois chamboulée par mes petits, mais en même temps… Ce n’est pas toujours le cas. Cette sale ambiance au travail m’énerve beaucoup et mon énergie étant lié à ce que je ressens, ce n’est pas toujours évident de rester tranquillement derrière un bureau. Surtout quand je sais que mes hommes sont sur le terrain… Je ne supporte pas en plus la garde rouge, qu’on m’oblige à travailler avec eux me rend dingue. Plus que je ne le suis déjà. Je me renseigne un peu sur Clint, savoir ce que lui il en pense. Et visiblement… Pour lui c’est la même. Visiblement, c’est pareil de son côté. Je soupire et donne un coup de pied dans le punching-ball avant de soupirer.

« Je ne supporte pas la garde rouge… Et quand je vois la manière dont ça se passe sur le terrain entre mes hommes et les leurs… Je me dis qu’heureusement je ne suis pas sur le terrain, y en aurait quelques-uns qui auraient finit assommés et attachés dans un coin. »

Je vais finir par vraiment me faire mettre à pied si je fais ça. Et c’est hors de question, j’aime trop mon boulot. Je regarde Clint un petit instant sans rien dire avant de croiser les bras sur ma poitrine . Il y a un petit malaise, léger entre nous. Et j’aimerais le dissiper rapidement.

« Clint, est-ce qu’il y a un problème avec moi ? Est-ce que j’ai dis, fait quelque chose ? J’ai l’impression que tu n’es pas à l’aise avec moi. Et j’aimerais dissiper tout malentendu. »

La bonne ambiance et camaraderie est essentiel. Hors de question que je laisse ce malaise flotter entre nous. Autant poser carrément à l’oral ce qu’il ne va pas et comme ça tout va bien. Je suis franche et je n’aime pas ne pas savoir ce qu’il ne va pas avec les autres. Si j’ai dit ou fait quelque chose qui l’a blessé je dois savoir pour m’excuser et ne plus refaire, j’aime bien Clinton et je n’aime pas le savoir malaise par ma présence.
Revenir en haut Aller en bas

Humain

Clinton F. Barton
More about you :
Présentation - Repertoire
Past

Archer - Espion

Codename : Hawkeye
Emergence :
4 / 54 / 5
Maitrise :
0 / 50 / 5
Messages : 910
DCs : Loki Odinson - Gadreel F. Sharpe - Nicholas S. Frances - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts - Logan Wilander - Blodwyn Valentine
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: How to accept the scars of the past? [PV Enora]   Ven 18 Jan - 23:35


How to accept the scars of the past?
Le sport c'est la vie!
Enora avait toujours de l'énergie à revendre, mais il est vrai que je me posé des questions. Elle était mère et agent du SHIELD, certes Gadreel était père, mais il avait qu'un seul enfant, Enora avait trois tornades. Oui, elle avait son compagnon, Gadreel était veuf ... Je tiquais, perdre l'être aimé doit vraiment être une épreuve terrible à traverser ... Enora avait eu de la chance, elle avait peut-être été soldat, maintenant elle était de retour au  pays, certes entant qu'agent du SHIELD, mais au moins elle pouvait voir sa famille.

-C'est vrai ... Et j'imagine que tu dois trouver des astuces pour les calmer ... La fameuse histoire du père noël ou je ne sais quoi d'autre

Dis-je avec un sourire. De mon côté, pas de père noël, de toute façon il n'y avait pas assez d'argent, mais qu'importe, le but, c'était de se retrouver en bonne santé, malgré le froid mordant de l'hiver, ça n'avait pas tout les jours été simple, mais rapidement, c'était devenu une habitude, se soutenir les uns les autres. Enora s'étirait, oui c'était préférable, même après sa séance de "sport" du matin, il valait mieux prendre des précautions, le sport à froid, quand on se râté c'était toujours très douloureux. Alors que la rousse cogne à nouveau contre le punching-ball, un silence s'installe. Lorsque Enora cessa de cogner contre la masse de mousse, j'hochais la tête à ses paroles ... Peut-être ... Après je ne pouvais pas trop me comparer, j'ai toujours été un lève tôt, j'ai toujours eu se besoin d'aider les autres ... Mais il est vrai que depuis mon retour au pays, j'avais changé psychologiquement parlant ... Disons que je prenais moins de risque et que j'angoissais plus vite, ce n'était pas quelque chose qui allé me paralyser sur le terrain, mais c'était des sentiments gênants, et parfois difficile à gérer. Enora se défoule à nouveau sur le punching-ball et reprend la parole.

-Après je ne pense pas que tout les agents de la garde son "mauvais", d'ailleurs, certains finissent par quitter leur poste ... C'est vraiment compliqué ...

On vivait une époque assez sombre, tout était en train de se mélanger et j'avais bien peur à une guerre civile. Je ne mettais pas encore mis au sport et la rousse fini par le remarquer, je me mordis légèrement la lèvre inférieur, je ne savais pas mentir.

-Oh non tu n'a rien fait de mal ... Juste des souvenirs ... Ce que j'ai gagné quand j'étais sur le terrain, sans oublier l'accident ...
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas

Humain modifié

Enora Derry
More about you : Ancienne Militaire
Couturée de cicatrices dont une qui part un peu plus haut que la base de son crâne et qui descend tout le long de sa colonne vertébrale
Mère de trois enfants Abbie, Mona et Lonàn
Irlandaise qui parle l'anglais avec un accent irlandais et qui le parle également
Lieutenante de la section Terrain du S.H.I.E.L.D
Hyperactive a besoin de faire au moins deux heures de sport par jour sinon elle déprime
Codename : Commandante
Pouvoirs : Manipulation des ondes sonores et des ondes, Enora est capable de solidifier les ondes entre ses doigts pour en faire des armes blanches. Mais elle peut également utiliser son pouvoir pour faire des bruits lointain pour attirer l'ennemie ou utiliser une puissante onde sonore pour les projeter loin.
Trop utiliser son pouvoir lui cause des acouphènes et les ondes peuvent la blesser en laissant des cicatrices sur sa peau.
Par son entraînement militaire elle maîtrise les armes blanches et à feux ainsi que le combat au corps à corps
Emergence :
2 / 52 / 5
Maitrise :
3 / 53 / 5
Messages : 202
DCs : Théodore Altman
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: How to accept the scars of the past? [PV Enora]   Sam 19 Jan - 14:55

« Non des histoires de Banshee ou de Dullahan. Ça marche beaucoup mieux ! »

Quoi ? Je sais que c’est mal de terroriser les enfants ! Mais sinon elles ne peuvent pas se calmer ! Il faut bien que j’utilise des méthodes alternatives pour ne pas les ligoter à une chaise ! On fait ce qu’on pouvait pour bien élever ses enfants. Heureusement, le petit dernier était le plus calme et c’était hors de question que j’ai d’autres enfants. Trois c’est assez ! Je préfère me concentrer sur mon sport pour éviter la moindre blessure. Je pense à la garde rouge et Clint me répond. Je secoue la tête pour chasser mes cheveux en remontant ma garde.

« C’est des humains, tout simplement. Y a des bons, et y a des mauvais. Comme partout. Tiens, ça se trouve pour certains d’ici je suis qu’une connasse suceuse de boules ! Qui sait ! »

Je me marre avant de distribuer quelques coups à nouveau dans la mousse. Ça fait du bien de taper sur quelque chose. Vaut mieux que cela soit qu’un être humain : Aindreas en fait très souvent les frais. Enfin, lui ou d’autres agent avec qui je m’entraîne. Mais pour l’instant c’est Clint qui m’intéresse. Et sa tension quand il me regarde. Si bien que je finis par lui poser la question : et sa réponse me laisse… perplexe. L’accident… Euh……… J’ai dû louper un bout là. Je fronce légèrement les sourcils. Syndrome du stress post-traumatique ? Je vois que ça. Ce qu’il a gagné sur le terrain…

« Syndrome du stress post-traumatique ? T’inquiète de mon côté ça m’arrive aussi. Et… ce que tu as gagné sur le terrain ? Les cicatrices ? »

C’est vrai qu’avec moi il est servi au niveau des cicatrices. Moi, j’ai appris à vivre avec, j’en suis fière parce que quelque part j’ai défendue des gens innocents et c’est pour ça que j’ai des marques sur le corps. Donc en soit j’ai appris à vivre avec. De toute façon : elles sont là maintenant, je ne peux plus ne pas les avoir, je les accepte telles qu’elles sont et c’est comme ça. Mais, je comprends que ça peut choquer des gens.
Revenir en haut Aller en bas

Humain

Clinton F. Barton
More about you :
Présentation - Repertoire
Past

Archer - Espion

Codename : Hawkeye
Emergence :
4 / 54 / 5
Maitrise :
0 / 50 / 5
Messages : 910
DCs : Loki Odinson - Gadreel F. Sharpe - Nicholas S. Frances - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts - Logan Wilander - Blodwyn Valentine
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: How to accept the scars of the past? [PV Enora]   Mer 20 Fév - 12:00


How to accept the scars of the past?
Le sport c'est la vie!
J'ouvris grand les yeux aux paroles de Enora, sérieusement ? Les pauvres gosses, pas étonnant qu'ils se tiennent à carreaux, d'ailleurs j'eu un léger rire, c'était tout de même assez futé, par contre j'imaginais bien les gosses finir dans le lit conjugale par la peur.

-Sérieusement ? Mais t'es horrible avec tes gosses

Dis-je en plaisantant.

-Tu m'étonne qu'ils se tiennent à carreaux, par contre dit moi, combien de fois ils ont fini dans ta chambre pour dormir entre papa et maman, parce qu'ils avaient peur de la banshee ?


D'ailleurs je pouvais imaginer la scène et c'était juste hilarant! le couple qui cherche à se retrouver après une longue journée de boulot, puis les gamins qui débarquent dans la chambre en hurlant. Allez, la soirée romantique tombe à l'eau. De mon côté, je n'avais pas vraiment eu besoin d'histoire pour que je sois sage, je n'avais jamais cru au père noël. Oh oui je mettais fait des grosses frayeurs avec les fameux monstres de placard, sous le lit ... Parfois quand je regardais un film d'horreur chez des amis, j'imaginais les loups-garou rôder autour de la caravane ... En faite mon père n'avait pas eu à faire grand chose, vue que j'arrivais à me faire peur tout seul, chose qui amusé beaucoup mon grand frère, de plus, il fallait que cet idiot en rajoute une bonne couche. Après les enfants, la garde rouge, c'était vraiment comme passer du coq à l'âne. Au franc parler de Enora j'arquais un sourcil.

-Hum je te rassure ce n'est pas mon cas ... Faudrait être tordu pour penser une chose pareil


Alors que l'agent attaqué à nouveau le punching ball, de mon côte je me retrouvais légèrement mal à l'aise, je devais avoir l'air d'un idiot ... Mais les souvenirs sont les souvenirs ... Ils me suivent, que se soit le jour ou la nuit. Alors que Enora me demande si elle a fait quelque chose de mal, je la rassure de suite. Je fronce des sourcils à ses paroles, ce n'est pas la première fois que j'entends ce mot, et disons que je ne l'aime toujours pas "syndrome du stress post-traumatique", j'en roulais des yeux ... Une chose était sur, la rousse ne venait pas à mâcher ses mots et ça me fit reculer. Ce que j'avais gagné sur le terrain et ce que j'avais perdu, une partie de mon ouïe.

-Euh ouais on va dire ça comme ça ... Qu'importe c'est du passé
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas

Humain modifié

Enora Derry
More about you : Ancienne Militaire
Couturée de cicatrices dont une qui part un peu plus haut que la base de son crâne et qui descend tout le long de sa colonne vertébrale
Mère de trois enfants Abbie, Mona et Lonàn
Irlandaise qui parle l'anglais avec un accent irlandais et qui le parle également
Lieutenante de la section Terrain du S.H.I.E.L.D
Hyperactive a besoin de faire au moins deux heures de sport par jour sinon elle déprime
Codename : Commandante
Pouvoirs : Manipulation des ondes sonores et des ondes, Enora est capable de solidifier les ondes entre ses doigts pour en faire des armes blanches. Mais elle peut également utiliser son pouvoir pour faire des bruits lointain pour attirer l'ennemie ou utiliser une puissante onde sonore pour les projeter loin.
Trop utiliser son pouvoir lui cause des acouphènes et les ondes peuvent la blesser en laissant des cicatrices sur sa peau.
Par son entraînement militaire elle maîtrise les armes blanches et à feux ainsi que le combat au corps à corps
Emergence :
2 / 52 / 5
Maitrise :
3 / 53 / 5
Messages : 202
DCs : Théodore Altman
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: How to accept the scars of the past? [PV Enora]   Mer 20 Fév - 14:48

Je ne pus m’empêcher de rire à la mimique de mon ami et secouai la tête. Oui… j’étais horrible… Mais il ne fallait pas me pousser à bout aussi ! C’était en partie de leur faute ! Je souris à sa remarque et secouais la tête amusée.

« Hey ! Je n’utilise cette technique que lorsqu’elles sont horribles. Puis… Elles ne sont jamais venues réclamer des câlins ou dormir dans notre lit. Je me suis assurée qu’elles aient des énormes peluches pour les rassurer. Mais c’est plus moi qui me déplace ou mon mari qu’elles qui viennent. »

Oui elles avaient encore un babyphone dans leur chambre. C’était mon côté maman poule je voulais tout savoir pour les protéger… J’avais trop peur qu’il leur arrive quelque chose… Je mourrais d’envie de faire un grand lit de l’amour souvent… Mais j’avais trop besoin de dormir seule avec mon compagnon pour le faire. Nichée contre lui je n’avais pas besoin de trois boules d’énergie qui nous empêchaient de dormir en grognant et en s’agitant.

Je souris vaguement rassurée parce que qu’il disait. Peut-être que lui ne le disait pas, mais sans aucun doute d’autres le pensaient et le disaient. Mais honnêtement ça me passait au-dessus de la tête, je n’avais pas besoin de ça à penser ou autre. Je préférais m’occuper de la vie de mes hommes et de mes amis que de ces gens-là. C’était bien mieux pour tous. J’observais avec attention l’homme et haussais les épaules avant de frapper à nouveau.

« Si tu le dis. De toute façon hésite pas à m’en parler. »

Un peu plus de souvenirs traumatiques ou un peu moins, c’était du pareil au même avec moi. Je continue de frapper un peu avant d’essuyer la sueur qui me coulait dans les yeux. Je passais une main dans mes cheveux avant de secouer la tête et me mettre à étirer mes muscles.

« Bon, c’est pas tout ça mais ça va être l’heure de reprendre le boulot, pas vrai ? »

je lui fis un sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: How to accept the scars of the past? [PV Enora]   

Revenir en haut Aller en bas
How to accept the scars of the past? [PV Enora]
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sm 2k pts "Run Run Run White Scars !"
» Tales of the Past
» L'Ombre du passé / The shadow of the past
» WHITE SCARS FERC BETA TEST
» pastèque sculptée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: EMMANN :: La crique :: LE S.H.I.E.L.D. :: Terrain d'entrainement-
Sauter vers: