Partagez | 
 

 may we meet again. (pietro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: may we meet again. (pietro)   Mar 17 Mai - 18:23

Une turbulence vient secouer l’hovercraft, faisant vaciller ses occupants. Tous concentrés, aucun ne bronche. « Nous approchons de l’île de Genosha, dernier refuge des Maximoff. » clame la voix de Wolverine, le commandant des X-men. Son regard défile de visage en visage. Avengers et X-mens travaillent ensemble sur cette mission. « Aux dernières informations, ils se sont réfugiés dans un manoir. » Un hologramme vient d’apparaitre au milieu de l’habitacle, éclairant les visages aux traits tirés. Il représente le plan du manoir en question. Wolverine prend le temps d’éplucher les entrées et les sorties du manoir, de telle sorte que chacun mémorise les lieux. « Nous ne savons pas dans quel état d’esprit ils se trouvent. » qu’il poursuit ensuite, l’air grave. « Mais tout porte à croire qu’ils ne se laisseront pas attraper facilement. » Un silence de mort entoure les occupants de l’hovercraft, tandis que les regards défilent de visage en visage. Crystalia, qui s’est faite discrète durant toute la durée du vol, s’oblige à regarder le bout de ses bottes. Parce qu’elle sent que tous les regards se braquent dans sa direction, et elle sent le rouge irradier ses pommettes. « L’ordre est donné d’abattre Wanda Maximoff. Pour ce qui est de son frère, Pietro, s’il tente quoi que ce soit et qu’il représente une menace, alors il sera éliminé aussi. » La sentence claque dans l’air, donnant l’effet d’un coup de poignard dans le cœur de l’Inhumaine. Eliminer Pietro. Un dénouement qu’elle ne peut admettre. Et pourtant… « Est-ce que c’est clair Crystal ? » À l’écoute de son nom, Crystalia frémit, remontant la tête pour dévisager Wolverine. Ils savent tous pour Pietro et elle. En même temps, la plupart étaient présents à leur mariage. « Oui. » qu’elle souffle dans un murmure. Elle a compris les enjeux et les risques. Et espère sincèrement que Pietro n’opposera pas de résistance. Pour elle, et pour l’enfant qu’elle porte. « Je tâcherai de le raisonner. » qu’elle clame d’une voix ferme et déterminée. Wolverine acquiesce, sans rien ajouter de plus. Une alarme retentit dans l’hovercraft, signe qu’ils approchent de la zone d’atterrissage. « Vous savez ce que vous avez à faire. Faites bien attention à vous et restez avec votre équipe. » Les dernières recommandations sont lancées, tandis que l’hovercraft se pose. Un nuage de poussière s’élève autour de ce dernier, en même temps que la passerelle de sortie se déploie. X-mens et anciens Avengers se lèvent de leurs sièges, prennent leurs armes, et sortent en silence.

Crystalia fait équipe avec Wolverine et Spiderman. Un choix de partenaires qu’elle explique par la volonté de la surveiller. Voilà maintenant bien des semaines qu’elle avait arrêté les missions pour se préserver elle et son bébé à naitre. Mais devant la mise à mort de Wanda Maximoff, elle n’avait pas pu rester les bras croisés. À défaut de pouvoir mettre son costume à cause de son ventre arrondi, elle s’était résolue pour une tenue civile où elle avait l’avantage d’être à l’aise. Cela ne faisait d’elle en rien une combattante, et d’ailleurs on lui avait interdit de participer à la chasse à Wanda. Bien trop dangereux pour elle, surtout depuis la perte de contrôle des pouvoirs de Wanda. Si on lui avait permis de venir, c’était pour tenter de raisonner son mari, et éviter une effusion de sang inutile. Et Wolverine veillerait au grain. Qu’elle fasse ce qu’elle avait à faire, ni plus ni moins. La première équipe est déjà entrée dans le manoir. Où il n’y a aucun bruit. Aucun signe de vie. Les contacts radio sont rares et droits au but. Crystalia épie régulièrement Wolverine, soucieuse de décrypter ses pensées. Soudain, des coups de feu éclatent au loin, faisant sursauter Crystalia. « Qu’est-ce qu’il se passe ? Equipe Delta, allez voir. » vocifère Wolverine dans son oreillette. Silence radio. À croire que l’équipe alpha est hors jeu. Crystalia sent la tension monter d’un cran, tandis qu’avec Wolverine et Spiderman ils sont les derniers à pénétrer dans le manoir. « L’équipe alpha est au sol. » répond la Veuve Noire dans l’oreillette. « Le manoir a été piégé, faites attention. » Un souffle s’échappe de la bouche de Crystalia, tandis qu’elle secoue la tête en signe de consternation. Le manoir piégé, l’équipe alpha mise hors service… Ils n’ont aucune envie de se rendre, bien au contraire. « Danger. » clame Spiderman, qui s’arrête soudainement de marcher. Ses sens sont en alerte, et Wolverine se met à renifler autour de lui. « Le Maximoff. » se contente-t-il de compléter, avant de pousser Crystalia à l’écart. En effet, à peine a-t-il fait ça qu’un éclair gris traverse la grande pièce dans laquelle ils sont, renversant les feuilles des livres entreposés. « Maximoff, cesse de lutter, tu ne peux plus rien pour aider pour ta sœur. » Mais Pietro n’écoute pas, et met rapidement au tapis Spiderman. « Très bien, tu étais prévenu. » Wolverine sort ses griffes, et se met en posture d’attaque. Il n’aura pas le temps d’attaquer, car soudain de la glace se forme au niveau de ses pieds, jusqu’à l’entourer tout entier et le plonger dans un état végétatif jusqu’à ce qu’il décongèle. « Pietro ! » Crystalia s’avance et sort à découvert, se mettant à sa merci. Elle est une cible facile, surtout depuis que son ventre s’est arrondi, la rendant bien plus maladroite et lente dans ses mouvements. « Qu'est-ce que tu essaies de faire ? » qu'elle murmure, l'incompréhension peignant ses traits. En soit, elle sait très bien ce qu'il fait, mais ne comprend pas totalement ses raisons. Préfère-t-il se battre pour sauver Wanda et mourir plutôt que de vivre avec elle ? « Wolverine a raison, tu ne peux plus rien pour Wanda. Ils sont trop nombreux, tu ne pourras pas tous les arrêter. » Elle sait qu’il ne lui fera pas de mal. Et compte bien profitez du fait d’être seule avec lui pour lui faire admettre la réalité, et l’emmener loin de Genosha. « Tu veux vraiment mourir ici ? » La question fend l'air, tandis que déjà Crystalia sent les larmes se nicher aux bords de ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quicksilver
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Il court vite !
Casey, Maria, Lydia, Laura, Elijah, Maddie et Clary
549
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: may we meet again. (pietro)   Mar 24 Mai - 19:12

may we meet again




"Remodèle le monde à ta façon. Tu peux le faire. Il te suffit de le vouloir…"Pietro tenait les mains de sa sœur dans les siennes et la fixait d’un regard mélangé de douleur et d’espoir. Quicksilver voyait bien que cette idée de nouveau monde faisait son chemin dans la tête de sa sœur. C’était la seule solution pour qu’elle puisse rester en vie. Il était hors de question qu’ils la tuent. Elle était leur amie et leur avait été d’une grande aide dans le passé. Il ne comprenait pas comment une bande de superhéros intelligents avait pu en venir à cette conclusion aussi sordide pour l’une des leurs. Surtout, il ne pouvait pas s’imaginer vivre sans elle. Elle était sa sœur. Sa jumelle. Son âme-sœur. Ils avaient tant traversé d’épreuves ensembles. Ils avaient toujours été là l’un pour l’autre. Non, il n’allait pas leur laisser le plaisir de la lui prendre. Elle était sa famille. "Ils sont là." Pietro cessa de respirer. C’était le moment ou jamais. Wanda devait passer à l’action ou s’en était fini d’elle. D’eux. "Crystal est avec eux." Cette fois, le cœur du garçon s’arrêta. Crystal Sa femme. La mère de son futur enfant. Avec les derniers événements, il l’avait complètement oublié. "Laisse-moi quelques minutes. Je t’en prie." La sorcière rouge posa un regard affectueux sur son frère. Elle ne pouvait rien lui refuser. Pietro se leva et déposa un baiser sur le front de sa sœur. Le temps pressait. Il était contre eux. Heureusement, Pietro était rapide.

Il avait réussi à convaincre Wanda de se protéger d’un bouclier en lui promettant de faire vite puisqu’elle ne tiendrait pas longtemps, surtout si elle devait mettre en place leur plan. Il lui faudrait beaucoup d’énergie. Il embrassa sa sœur sur le front et disparu aussitôt. En attendant du bruit dans le manoir, il s’arrêta à un coin, dos au mur. Ils étaient déjà là. Il devait gagner du temps. Il regarda rapidement l’équipe en poste. Ils étaient cinq. Il n’aurait pas trop de mal. Il prit une grande respiration et partit. Avant que les héros ne puissent se rendre compte qui se passait, Quicksilver avait réussi à tous les désarmer, mais des coups de feu furent tout de même tirés. Il leur enleva aussi leurs radios pour éviter toutes communications avec la base. Ils les avaient tous assommés . "Je suis désolé." Il ne leur avait pas fait de mal, ce n’était pas son but, mais il devait retarder l’échéance le plus possible. Il savait qu’ils ne resteraient pas hors-jeu bien longtemps. Il leur jeta un dernier regard triste et repartit aussitôt.


Il arriva près du hall d’entrée et se stoppa net. Il resta hors de portée pendant quelques secondes afin d’analyser la situation. Il reconnut Wolverine, Spiderman et une troisième personne qu’il n’arrivait pas à voir cachée derrière Peter.  Logan semblait assez déterminé et Pietro savait qu’il pouvait être rapide. Sans plan, l’homme à la crinière argent décida de sortir de sa cachette, déterminé. Les poings du mutant se serrèrent de colère. Il n’avait pas l’intention de s’en servir et de toute façon, seul il n’avait aucune chance, il le savait bien. Il était furieux, non seulement pour la raison de leur venue, mais parce qu’ils avaient laissé Crystallia les suivre. Elle était enceinte bon sang! Certes, les pouvoirs de la jeune femme étaient très efficaces et puissants, mais c’était une mission dangereuse. Et puis, quels genre d’idiots envoyaient la belle-sœur de la cible, assister à la mise à mort de cette dernière. Crystal semblait pour le moment absente et peut-être était-elle restée dans l’hovercraft. Ils étaient vraiment tous déterminés à faire du tort aux jumeaux et cela attristait grandement le jeune Maximoff. Ils avaient tous été ses amis. Ils avaient été présents à son mariage pour partager son bonheur. Ils avaient combattus ensembles en plus de partager de nombreux moments heureux. Ils avaient formé une famille unie pendant plusieurs années. Et maintenant? On effaçait tout et on n’hésitait pas à lui planter un couteau en plein cœur. C’était plutôt difficile à avaler. Les jumeaux leur avaient fait confiance et maintenant, ils les trahissaient.

Pietro resta droit devant le duo et soutenait leurs regards de traitre, un sourire mesquin et fier collé au visage. Wolverine lui demanda de se rendre, ce qui énerva un peu plus Pietro et eut l’effet contraire sur lui. Il se craqua le cou comme pour s’échauffer et en moins d’une demi-seconde, il se trouva sur l’homme-araignée qu’il mit rapidement au tapis. Fou de rage, Logan sortit ses griffes, prêt à attaquer. Il n’était probablement pas heureux que toute son équipe soit hors combat. S’il pensait que Pietro serait resté les bras croisés, il s’était royalement trompé. Quicksilver plissa les yeux lui aussi prêt à l’assaut. Alors que Wolverine fit mine d’avancer, il fût recouvert de glace. Pietro fronça les sourcils et recula. Cela lui prit quelques secondes avant de comprendre. Son cœur s’accéléra lorsqu’il entendit la voix douce de sa belle. Aussitôt, il la prit dans ses bras heureux de retrouver ce petit corps arrondi. Il l’embrassa tendrement avant de la regarder droit les yeux. "Tu ne devrais pas être ici. "Non, elle ne devrait pas être là. Elle devrait être en sécurité en train de prendre soin d’elle et de leur enfant à naître. Elle n’avait pas à être exposée à tout ce stress. Un voile de tristesse passa devant son regard bleuté lorsqu’elle lui demanda ce qu’il était en train de faire.  "C’est ma sœur. Je ne la laisserai pas tomber. Tu es de leur côté?" Il se recula. Le prenait-elle pour un lâche? Pensait-elle réellement qu’il n’aurait rien tenté? Qu’il les aurait laissé faire sans lever le petit doigt? Pourtant, sa femme savait à quel point Wanda et lui étaient proches et elle connaissait toutes leurs aventures. Comment pouvait-elle être aussi aveuglée? Que lui avaient-ils raconté pour qu’elle soit si lasse? "Tu ne comprends pas!" Pietro ne voulait pas être furieux contre elle, et pourtant, il se retenait de toutes ses forces pour ne pas faire un geste qu’il allait regretter. Crystal était comme les autres! Sa belle-sœur! Tous des égoïstes. Mais il prit tout sur lui et avala sa colère. Il posa une main délicate sur la joue de la jeune femme. "On ne mourra pas! Wanda, elle va changer notre monde. Il n’y aura plus de bataille, plus de pouvoirs. On sera tous en paix." Pietro souriait. Sa voix était remplie d’espoir. Il espérait que Crystal soit d’accord avec leur décision.


made by roller coaster

___



- BEFORE I FORGET -

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: may we meet again. (pietro)   Jeu 26 Mai - 18:24

Il est là, devant ses yeux. Et Crystalia, pendant un instant, elle en reste sans voix. Il est beau. Elle l’aime, Crystalia. Et comme au premier jour, y’a son cœur qui tambourine dans sa poitrine, et son souffle qui se coupe. Durant cette fraction de seconde, elle oublie tout, l’Inhumaine. La déclaration à mort de Scarlett Witch. Son espoir de sauver son Pietro. Les autres super-héros qui sont à terre. Il n’y a plus qu’elle et lui. Lui et elle. Ensemble pour toujours et à jamais. Et puis il y a la réalité qui revient. Comme une frappe en plein cœur. Qui lui donne la nausée et lui fait monter les larmes aux yeux. Son petit sourire qui s’était dessiné en l’apercevant se transforme en grimace. Ses yeux pétillant en un regard ampli de douleur et de chagrin. Au fond, elle ne sait pas, si elle aurait aimé le voir. Peut-être aurait-elle préféré pénétrer dans ce manoir, errer dans les couloirs, et ne jamais croiser personne. Au moins la situation aurait été moins douloureuse, et le remord et la culpabilité inexistants.

Depuis combien de temps ils ne se sont pas vus ? Crystalia ne saurait même pas le dire. Entre sa mise au repos forcée et toute cette histoire autour de Wanda… Il lui manque. Elle le savait déjà avant, mais ce n’est que quand il la prend dans ses bras qu’elle le ressent vraiment. Tendrement, elle ferme ses yeux, pose sa tête contre son épaule, en signe d’abandon. Soudainement, une grande fatigue l’envahit. Surement le stress des derniers jours, des dernières heures. Elle est rassurée qu’il n’ait rien, même si elle sait pertinemment que rien n’est encore gagné et qu’à tout moment la situation peut dégénérer. Dans le manoir, il y a d’autres escouades qui sont en mouvement. Combien de temps encore avant que l’une d’entre elles ne s’inquiète du silence radio de Wolverine et qu’elle vienne en éclaireur ? Crystalia aimerait lui murmurer qu’il est en danger, qu’il faut fuir et qu’encore maintenant il peut être épargné. Mais ce n’est pas le moment, et elle n’est pas encore prête pour aborder le sujet. Pour le moment, elle se contente simplement de se délecter de son odeur, et du fait de retrouver la chaleur de son corps tout contre le sien. Leurs lèvres se cherchent, et ne mettent pas longtemps à se retrouver. Une douce sensation l’envahit. Tendrement, voilà Crystalia qui effleure de ses doigts la joue de Pietro. Une bulle de quelques secondes qui éclate finalement. Qu’elle vit comme un déchirement. « Tu ne devrais pas être ici. » Elle le sait. Parce qu’elle est enceinte. Parce qu’elle est fatiguée. Parce qu’ici c’est dangereux et qu’elle pourrait mourir d'une balle perdue. Mais elle ne pouvait pas ne pas être là. Ne pouvait pas rester dans son canapé à végéter devant la télévision en écoutant toutes ces sornettes au sujet de Scarlett Witch. « Je sais. » qu’elle se contente donc de murmurer, tandis que ses yeux sont ancrés dans ceux de Pietro. Ses doigts viennent chercher ceux de son mari, s’entremêlent aux siens. « Mais je ne pouvais pas rester à la maison en attendant sagement. » qu’elle continue, pinçant les lèvres. Elle se serait fait un sang d’encre et ça aurait forcément mal tourné. « Pas en te sachant en danger de mort. » Elle évite de parler de Wanda. Peut-être par égoïsme. Depuis le début, elle n’a fait que penser à Pietro, et pas à elle. Parce qu’elle sait le dilemme trop difficile, et que même encore aujourd’hui elle se refuse à choisir un camp. Sa belle-sœur qu’elle apprécie énormément d’un côté, et son mari qu’elle aime plus que tout de l’autre. En perdre un, ou perdre les deux. Dans tous les cas un sacrifice.

Un voile de tristesse masque son regard. Elle s’en rend très bien compte. Parce qu’il est sa moitié, et qu’elle le connait par cœur. « C’est ma sœur. Je ne la laisserai pas tomber. Tu es de leur côté ? » Il fallait qu’il pose cette question. Et même si Crystalia s’y attendait, elle ne peut pas s’empêcher de ressentir une vive douleur dans son cœur. Comme s’il y plantait un poignard. Simultanément, le voilà qui recule. Qui se détache d’elle. Le coup final. L’achèvement. Crystalia reste pantoise, tandis qu’elle observe ce qui semble être l’ombre de son mari. Comment peut-il penser une chose pareille ? Comment peut-il croire qu’elle serait capable de le trahir ? « Tu ne comprends pas ! » La colère émane de tout son être, malgré les efforts qu’il fait pour se contenir. Crystalia est médusée. Jamais, elle n’avait vu Pietro dans un tel état. Jamais, il n’avait haussé le ton sur elle. Jamais. « C’est toi qui ne comprends pas. » Elle a la voix qui tremble, Crystalia. Parce qu’elle se sent trahie. Parce qu’elle sent que y’a quelque chose qui est en train de se briser entre eux. Un fossé qui se creuse, et qu’elle sent de plus en plus infranchissable. « C’est vraiment ce que tu penses ? » Elle montre d’un signe de la main Wolverine qui est encore congelé. « Tu crois que si j’étais de leur côté j’aurais mis Wolverine hors jeu ? » Elle hausse le ton à son tour, Crystalia. Mais elle n’est pas en colère. Juste triste. Dépitée. Blessée. « On peut toujours fuir. Avec Wanda. Tous les trois. Je sais où est l’hovercraft, il n’est même pas gardé. On pourrait… » Sa voix se coupe, tandis que Crystalia réfléchit. Elle ne trouve plus les mots. Ils pourraient fuir, oui. Crystalia l’a bien fait toute sa vie… Alors pourquoi pas encore un peu. « Je ne veux pas te perdre. » qu’elle souffle dans un murmure. D’une profonde sincérité. La voilà, la vérité. La voilà, la cause de ses tourments, et de sa venue ici.

Doucement, voilà Pietro qui revient vers elle. Un soupire s’échappe des lèvres vermeilles de l’Inhumaine, tandis qu’elle retrouve le contact bénéfique de son mari. Elle ferme à nouveau les yeux, tandis qu’il passe ses doigts tout contre sa joue. Puis elle pose sa main sur la sienne, l’enferme. Avec l’envie de ne plus jamais la lâcher. « On ne mourra pas ! Wanda, elle va changer notre monde. Il n’y aura plus de bataille, plus de pouvoirs. On sera tous en paix. » L’incompréhension se peint sur les traits de Crystalia quand elle rouvre les yeux. Wanda, changer le monde ? Plus de bataille, plus de pouvoir ? Qu’est-ce qu’il entend par là ? Elle ne comprend pas. « Comment ça ? » qu’elle demande, l’anxiété sifflant dans le creux de sa voix. Qu’est-ce qu’ils projettent, tous les deux ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quicksilver
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Il court vite !
Casey, Maria, Lydia, Laura, Elijah, Maddie et Clary
549
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: may we meet again. (pietro)   Lun 6 Juin - 20:20

may we meet again




Pietro ne pensait plus. Ou il ne savait plus quoi penser. Des personnes en qui sa sœur et lui avaient placé toute leur confiance étaient en train de fouiller le manoir afin d’exécuter Wanda. Ses gens étaient des coéquipiers et des amis. C’était leur famille. Était-ce ainsi qu’on traitait un membre de sa famille? Dès qu’il y avait un problème, on le tuait et on ne tentait pas de l’aider? Le jeune Maximoff ne connaissait pas réellement la vie de famille, ça avait toujours été seulement sa sœur et lui. Être acceptés et accueillis au sein de ce groupe de super-héros qui se battaient pour le bien et pour protéger la population des menaces extérieures ou inconnues avait été une bénédiction pour eux. Enfin, ils n’étaient plus anormaux. Leurs pouvoirs qui leur avaient causé bien des problèmes par le passé, servaient finalement pour le bien. Ils s’étaient immédiatement sentis bien et en sécurité. Et voilà qu’on leur tournait le dos. Qu’on les abandonnait à nouveau. Pietro avait toujours cru qu’ils étaient forts, alors que là, ils lui semblèrent tous faibles, incapables de penser plus loin que le bout de leur nez. Ils avaient sauté si vite aux conclusions. Ils avaient à peine réfléchi avant d’opter pour la solution simple. Des lâches! Qu’est-ce qui avait pu se dire contre les jumeaux pendant cette rencontre pour que tous se rallient à la même conclusion? Y’en avait-t-il qui avait été contre cette idée? Comptaient-ils pour quelqu’un dans cette bande d’hypocrites?

Néanmoins, Pietro n’était pas fou ou aveuglé par la colère. Il était très conscient que sa sœur bien-aimée avait un problème proche de la folie. Il avait peur. Elle avait tué leurs amis. Le pire, c’était qu’elle ne s’en était pas rendu compte. Il ne savait pas jusqu’où elle pouvait aller. Le Maximoff craignait qu’elle s’en prenne à lui. Elle en était capable. Mais, elle restait sa moitié. Il ne pouvait pas la laisser tomber, même si la mort semblait la seule solution. Il refusait d’y croire. Il se refusait même à y penser. Ils étaient tous fabuleux et possédaient tous des dons extraordinaires, il ne pouvait pas croire qu’aucun ne pouvait l’aider! Il était désespéré. Mais, il ne pouvait pas se battre seul. Il était capable de les maîtriser, mais ils étaient plus nombreux.

Pietro fixait Crystallia, le regard vide. Il voulait la croire, mais elle était venue avec eux. Elle était fatiguée et faible et pouvait gober tout ce qu’on lui entrait dans le cerveau. On avait pu lui dire que son mariage était des conneries et que Quicksilver n’en avait rien à faire. On avait pu lui raconter un tas de mensonges afin de la remonter contre lui. Peut-être servait-elle seulement pour le manipuler afin qu’il se rende. Peut-être que toute cela était une mise en scène? Il n’avait plus confiance en personne en ce moment. Pourtant, elle avait l’air sincère. Il la connaissait bien, sa belle. Il savait qu’elle l’aimait très fort et ce, depuis leur première rencontre alors qu’elle avait pris soin de lui. Ne l’avait-elle pas choisi à la place de Storm? Il ne pouvait pas lui en vouloir. De toute façon, il en était incapable. Malgré toute la colère et la déception qui le consumaient, il était trop heureux de la voir. Son visage s’adoucit, mais resta fermé. "Tu crois qu’ils ne nous retrouveraient pas? Ils ont déjà réussi. " Il baissa la tête. Ils avaient réussi à les pourchasser jusqu’à l’île. Ils les retrouveraient peu importe leur cachette. Il y avait pensé déjà. Prendre la fuite et se cacher avec Wanda, eux aussi étant des experts en la matière. Mais, c’était trop dangereux et trop incertain. Il ne voulait pas que Crys soit impliquée. C’était trop risqué et trop stressant pour une femme enceinte. S’il lui arrivait quelque chose par sa faute, il ne s’en remettrait pas. Surtout,  il n’avait pas envie que leur enfant ait une telle vie. À peine sur cette terre et déjà fugitif. "C’est trop dangereux. Pour toi." Il colla son front contre celui de sa douce et ferma les yeux. Son cœur se serra et la voix brisée de sa femme lui coupa le souffle. Il déglutit. Il n’avait pas envie de la perdre lui aussi. Elle était la meilleure chose qui lui soit arrivée et la plus belle pointerait le bout de son nez dans quelques mois. Il voulait devenir père. Il voulait élever leur enfant avec elle. Il voulait vieillir à ses côtés. "Tu ne me perdras pas. Je te le promets. " Il posa une main sur le menton de la jeune fille et le soulèva avant de déposer un baiser tendre et remplit de promesses. Pietro ne savait pas s’il allait pouvoir les respecter. L’avenir était tellement incertain. Il se trouvait entre les deux femmes de sa vie. Il ne pouvait pas choisir, c’était impossible. S’il sauvait Wanda, il pouvait faire une croix sur Crys et la vie de famille. S’il se rendait et laissait sa jumelle aux mains des héros, il ne s’en remettrait jamais. Il lui manquerait une partie de lui-même. Il ne serait plus jamais le même. Il s’en voudrait toute sa vie d’avoir abandonné son âme-sœur.

C’est pourquoi le plan des Maximoff semble parfait. La sorcière rouge serait non seulement sauvée, mais Pietro allait pouvoir avoir une vie rangée et aimante avec sa famille. Il n’aurait plus à courir et sauver le monde. Il allait pouvoir être comme tout le monde. C’était la meilleure chose à faire. Pour tout le monde. "Wanda va refaire notre monde! Elle va enlever tous les pouvoirs. Il n’y aura plus de super-héros. Il n’y aura plus de mutants. Il n’y aura plus de morts causées par les dons. Plus de guerres ou de batailles. On sera tous normaux. Tous égaux." Il sentait l’excitation montée en lui et elle se reflètait dans sa voix et son regard bleuté. Ce dernier brillait et n’était plus du tout terne comme quelques minutes auparavant. Pietro se voyait déjà ailleurs alors qu’il voyait les choses en même temps que tout le monde. Il se voyait marcher calmement et voyait les gens le dépasser. Il voyaitCrys et leur bébé dans les bras, rayonnante. "Il n’y aura que nous et le bébé. " Il posa une main sur le ventre de sa belle. "On aura plus à choisir notre camp ou à protéger les gens. " Il était si confiant. Il était certain que c’était la meilleure solution. "C'est bien, non?"


made by roller coaster

___



- BEFORE I FORGET -

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: may we meet again. (pietro)   Mar 26 Juil - 20:09

Il y a de l’espoir qui perce dans sa voix fluette. De l’optimiste. Elle veut croire en ce qu’elle dit. En ce qu’elle propose. Quand bien même elle sait que c’est compliqué. Que ce n’est pas la voie la plus facile qu’ils choisiraient. Mais ont-ils seulement le choix ? Les actes de Scarlett Witch les ont condamnés, quand bien même c’était involontaire. Crystalia connait Wanda. Elle l’apprécie beaucoup et sait Ô combien cette dernière doit être dévastée par ses actes. Ô combien elle doit être rongée par le regret. Mais ce qui est fait est fait, et on ne peut pas revenir en arrière, malheureusement. Alors Crystalia, elle croit en cette dernière option, en ce plan B. En cette idée où, contrairement à toutes les autres, ne se résument pas entre perdre Pietro et perdre Wanda. « Tu crois qu’ils ne nous retrouveraient pas ? Ils ont déjà réussi. » La vérité la frappe en plein visage, et c’est décontenancée que Crystalia écoute les paroles de Pietro. Il n’a pas tort. Il n’a pas fallu longtemps au SHIELD et aux Avengers pour localiser la position des jumeaux Maximoff. Crystalia baisse son regard, contemple pendant un bref instant le bout de ses chaussures tandis que la déception ternie son regard d’ordinaire si radieux. « Tu as raison. » qu’elle souffle dans un murmure. Avec toutes les technologies en leur possession, ils ne tiendraient pas trois jours. Et puis quel genre de vie cette cavale offrirait à leur enfant ?

Pendant toute sa vie, l’Inhumaine a fui son royaume, les siens. Pour au final se trouver une nouvelle famille auprès des Avengers et des Quatre Fantastique. Auprès de Pietro. Elle a mal au cœur, Crystalia, quand elle pense à cette situation dont elle n’arrive pas à se sortir. À se dilemme qui lui donne la nausée et qui lui donne envie de pleurer. « C’est trop dangereux. Pour toi. » Le danger, Crystalia l’a vécu toute sa vie. Pendant toutes ces années, l’Inhumaine ne s’est jamais sentie en sécurité. Toujours avec cette impression d’avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Cette hypothèse qu’un jour Maximus réussisse à la localiser, et à la capturer pour la ramener de force sur Attilan. Crystalia sent une larme dévalée le long de sa joue tandis que son mari pose son front contre le sien en signe d’abandon. Doucement, la voilà qui pousse un profond soupire, tout en relevant lentement son visage pour effleurer le nez du sien, et pour ensuite frotter sa joue contre la sienne. « Je ne veux pas t’abandonner. Jamais. » qu’elle murmure, tandis qu’elle pose son regard embué dans le sien. À choisir entre l’abandonner ici et partir en fuite avec eux, le choix ne se pose même pas. Elle sait que ce ne serait pas facile, surtout depuis qu’elle est enceinte, mais elle ne se voit pas rester à l’écart tandis que son mari et sa belle-sœur se font massacrer. Et puis les laisser partir lui fendrait le cœur, la laissant en proie à l’anxiété et à l’incertitude de s’ils vont bien ou s’ils sont encore en vie. « Tu ne me perdras pas. Je te le promets. » Pietro se veut rassurant, quand bien même Crystalia sait que la situation est une véritable impasse. Un doux frisson l’envahit tandis qu’il attrape du bout de ses doigts son menton, et qu’il approche ses lèvres des siennes pour sceller leurs promesses. Crystalia veut y croire, veut garder espoir. Mais le temps leur est compté, et la décision doit être prise rapidement. Ou bien les Avengers ne leur laisseront pas le choix. « J’en ai marre de courir, de fuir. Mais en même temps je ne me vois pas vivre sans toi. Je sais ce que Wanda représente pour toi, et je ne te demanderais jamais de choisir entre nous deux. Alors oui, ça serait dangereux, et ce n’est pas l’avenir que j’envisageais pour notre enfant et pour nous. Mais a-t-on seulement le choix ? » Visiblement oui.

Visiblement, il existe une autre alternative que la mort de Pietro et/ou de Wanda, ou encore de leur idée de prendre la fuite. Les Maximoff semblent avoir un plan dont Crystalia n’est pas encore au courant. Un plan qui semblerait pourrait régler tous les problèmes. Sans effusion de sang, sans tentative d’évasion. Alors Crystalia est curieuse. « Wanda va refaire notre monde ! Elle va enlever tous les pouvoirs. Il n’y aura plus de super-héros. Il n’y aura plus de mutants. Il n’y aura plus de morts causées par les dons. Plus de guerres ou de batailles. On sera tous normaux. Tous égaux. » Plus les explications progressent, plus les sourcils de Crystalia se froncent. Elle ne comprend pas. Ou plutôt peine à comprendre. Comment une telle chose serait possible ? L’est-ce seulement ? Crystalia connait les dons de Wanda, mais aussi leurs côtés instables. Sera-t-elle capable de tenir une telle promesse ? « Il n’y aura que nous et le bébé. » Que nous et le bébé. Ces mots résonnent dans l’esprit de Crystalia, tandis que cette dernière se détend. Ce serait tellement beau, tellement merveilleux, tellement parfait. Plus de don, plus de menace de la part de Maximus, plus de guerre, plus de sang gâché. Ce serait un monde en paix, un monde comme elle l’a toujours espéré. Mais trop beau pour être vrai ? « On aura plus à choisir notre camp ou à protéger les gens. C'est bien, non ? » Délicatement, Crystalia pose sa main sur celle de Pietro qui est en train de toucher son ventre arrond par les mois de grossesse. Elle prend le temps de digérer ses paroles, de se les imaginer. Et il y a un problème qui résonne. Qu’elle n’arrive pas à démêler. « Ça serait merveilleux. » qu’elle commence, un sourire empli d’espoir illuminant son visage marqué par les larmes. « Mais est-ce réellement envisageable ? » Ce n’est pas qu’elle ne fait pas confiance en Scarlett Witch. Non, elle ne fait pas confiance en l’espèce humaine. « Il y en a qui chérissent trop leur condition de mutants pour se la laisser arracher sans chercher à se venger. Et que fait-on des anciennes rivalités ? Même s’il n’y a plus de pouvoir, qui nous dit qu’il n’y aura plus de règlement de compte ? Qu’il n’y aura plus de lutte de pouvoir ? Tu penses vraiment que les Avengers, même après tout ça, pardonneront les écarts de Wanda ? » Elle veut y croire Crystalia. Réellement. Mais elle doute que les Hommes puissent enterrer la hache de guerre aussi facilement. Surtout s’ils sont privés de leurs pouvoirs. Certains ne chercheront-ils pas à se venger ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quicksilver
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Il court vite !
Casey, Maria, Lydia, Laura, Elijah, Maddie et Clary
549
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: may we meet again. (pietro)   Mar 16 Aoû - 15:12

may we meet again




Pietro était confiant et cela faisait un long moment qu’il n’avait pas été aussi sûr de quelque chose. Le plan des jumeaux était le meilleur moyen de sauver leur peau et de faire en sorte qu’il n’y ai plus de dommages ou de victimes causés par les dons et la soif de pouvoir de certains. C’était un excellent moyen de repartir à zéro, de refonder des nouvelles bases et d’oublier les affrontements passés. Le monde des super-héros et des mutants avait besoin de cela. Il y avait déjà eu trop de sang et trop de victimes dans les différentes batailles au cours des dernières années. Il était temps de passer à autre chose et de construire un monde différent et meilleur que celui-ci. La solution était drastique et Pietro n’avait aucune idée dans quel sens elle pourrait tourner, mais il n’avait pas le temps d’analyser la situation en profondeur. Ils devaient agir ou quelqu’un allait mourir. Il était hors de question que ce soit Wanda. Quicksilver avait tout sacrifié pour elle. Ils avaient trop vécu de choses pour que tout se termine par le meurtre de sa sœur. Aux mains de leurs semblables qui plus est. Il faisait confiance en Wanda et en ses pouvoirs. Elle était puissante et si elle le souhaitait vraiment tout pouvait réussir.

À mesure qu’il avait exposé leur plan, Pietro n’avait pas quitté le visage de sa douce des yeux. Ce dernier avait affiché une multitude d’émotions. D’abord, la curiosité. Ses paupières s’étaient légèrement plissées et sa tête s’était penchée prête à entendre l’idée qui animait son amoureux. Puis, il y avait eu l’incompréhension lorsqu’elle avait froncé les sourcils et que sa bouche s’était crispée. C’était vrai qu’évoquer un nouveau monde imposé par la sorcière rouge était difficile à croire ou à comprendre. Les traits de la future mère s’étaient ensuite adoucis lorsque l’espoir l’avait envahi. Et le bouclé avait souri à ce moment-là avec elle. Il était évident qu’elle les imaginait elle aussi tous les deux se baladant avec un carrosse dans lequel dormait à poings fermés leur progéniture toute rose. Tout comme lui, Crystal les imaginait avoir une vie heureuse et tranquille sans tracas et sans spectre d’un ennemi à leurs trousses. Une vie normale sans devoir courir ou se cacher. Peut-être s’imaginait-elle avoir une carrière comme vétérinaire puisqu’elle adorait les animaux, alors que lui serait vendeur de voitures. Ils seraient de vrais banlieusards sans soucis. Oui, la jolie brune rêvait de la même vie que lui. Lorsqu’elle joignit ses mains aux siennes, une vague de soulagement l’envahit. "N’est-ce pas?" Oui, ce serait merveilleux. Il lui souriait tendrement parce que cette vie-là leur était désormais accessible. Ils pouvaient y croire. Pietro n’avait aucune envie d’élever son enfant dans des conditions de guerre et avoir sans cesse peur qu’on lui prenne. Ce petit être qui allait devenir toute sa vie ne méritait pas d’avoir une vie aussi misérable que celle d’un fugitif. Il méritait de pouvoir profiter de la lumière du soleil, de jouer dans les rues sans soucis et d’avoir des amis. Mais le visage de l’inhumaine s’était rapidement refermé lorsque la crainte et le questionnement avaient pris place laissant un doute dans l’esprit de son mari.

Il n’avait pas du tout réfléchit aux conséquences qu’une manipulation de leur monde allait pouvoir engendrer si cela venait à se savoir. Sa confiance en prit un coup. Son teint devint livide et la nervosité prit possession de lui. Il se détacha de Crystalia et fit les cent pas. Si tout s’effondrait, c’était pire que la mort qui l’attendait lui et tout son entourage. Les mutants et héros qui détestaient leurs pouvoirs n’étaient pas nombreux, c’était vrai. Tout le monde voudrait se venger et rien ne se serait régler. Les affrontements seraient encore plus sanglants et cruels. À moins que…"Et si elle manipulait leurs souvenirs? S’ils oubliaient qui ils sont?"Plus personne ne saurait que des pouvoirs régissaient leur vie. Plus personne ne se rappellerait qui il était. Cela signifiait qu’ils n’y échapperaient pas et que leurs souvenirs seraient aussi modifiés. Il tourna la tête vers sa femme et la rejoignit en deux enjambées. Il prit son visage dans ses mains et l’observa doucement. Il voulait se remémorer chaque parcelle de ce visage qui avait conquis son cœur dès qu’il avait posé son regard sur elle. Cette bouche parfaite qu’il avait embrassé des milliers de fois, mais qu’il trouvait toujours autant délicieuse. Ce sourire qui le faisait craquer et battre son cœur. Ce nez et ces joues arrondis qui prenaient une teinte rosée quand il la regardait amoureusement. Ces yeux clairs et brillants qui reflétaient toutes ses émotions et qui étaient capables de le tuer sur le coup si elle le souhaitait. Ce visage était impossible à oublier. Il était encré dans sa tête à jamais. Peu importe ce qui allait se passer, il ne pouvait pas oublier l’ange qui l’avait sauvé. Leur amour était bien trop puissant que même Wanda ne pourrait pas l’altérer. "Ça vaut le coup d’essayer, non?" Ils n’avaient rien à perdre.

made by roller coaster

___



- BEFORE I FORGET -

Revenir en haut Aller en bas
 
may we meet again. (pietro)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tiger Meet 2010 Spotter's Day
» I'm so glad to meet you!
» Tiger Meet 2010 Spotter's Day : Les Photos
» [Be] VAG East Meet 3 ! Baraque Fraiture ! 29.08.10
» [Hong Kong Disneyland] Pixie Hollow Meet'n'Greet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: