Partagez | 
 

 It's Time to celebrate ! [Kitty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: It's Time to celebrate ! [Kitty]    Mer 25 Mai - 17:43



❝It's Time to celebrate !❞
Kitty & Ethan

Ethan était étudiant depuis quelques années maintenant. Il n’était pas près de finir ses études mais il les avait quand même déjà bien commencées. Ce qui faisait apparemment plaisir à ses parents qui le voyaient déjà avec une blouse blanche, se baladant dans les couloirs de l’hôpital d’Emmann. Il était également un bon sportif, ce qui lui donnait apparemment de bons points dans son dossier mais ce n’était pas vraiment ce qu’il recherchait. Certes, il faisait de bonnes études, il était même plutôt doué pour ça et il l’était aussi également pour le sport mais ce n’était pas vraiment l’élève modèle que ses parents imaginaient. Après, il avait de bonnes notes, étaient présents à tous les cours mais d’un autre côté, il ne loupait pas une occasion pour faire la fête. Et les fêtes des étudiants de médecines étaient plutôt réputées pour être bonnes. Ethan participait rarement à l’organisation de celles-ci, parce que trop occuper à s’entraîner sur un terrain de football ou alors à traîner avec ses amis mais il aimait vraiment y participer. Et puis ce n’était pas un bon organisateur d’événement...

Ce soir-là, Ethan et son équipe universitaire de foot avaient joués un match assez important pour la coupe de fin d’année et ils avaient gagnés de peu. Le match s’était plutôt bien passé en soi si on oubliait qu’un de ses adversaires avait profité de son inattention pour le plaquer, contusionnant ses côtes pour quelques jours. La « blessure » n’était pas grave mais il avait senti le mec de 100 kilos lui passer sur le corps et ce n’était pas quelque chose d’agréable. Après, c’étaient les risques du métier et franchement, ça ne dérangeait absolument pas Ethan de se faire un peu malmener sur un terrain de sport. Il pratiquait le football américain depuis assez longtemps maintenant pour savoir que ce qui se passait sur un terrain restait sur le terrain. Et il avait même serré la main de l’adversaire à la fin du match.

Mais maintenant que le match gagné était terminé, il était temps de fêter ça et Ethan se sentait assez en forme pour pouvoir le faire. Et puis aux vues des paroles qu’avaient eues ses coéquipiers, il n’avait apparemment pas le choix... Il avait alors anticipé la chose lors de la mi-temps et avait envoyé un message texte à Kitty. Kitty Pryde et lui sortaient de temps en temps ensembles  et on pouvait dire qu’il l’aimait bien. Il l’avait rencontré lors des premiers jours de la jeune femme à l’université et sa tête perdue l’avait fait rire et il s’était un peu transformer en chevalier blanc pour l’aider. Et de fil en aiguille, Ethan et Kitty avaient commencé à traîner ensemble. Ils passaient leur temps à s’envoyer des pics à la figure, Ethan jouant avec le fait qu’il soit plus jeune que la jeune femme pour lui faire remarquer encore et toujours avec un sourire en coin sur les lèvres.



Kitty ♥

Salutation ma chère ! Je viens t’annoncer que moi, joueur de football émérite, vient d’aider mon équipe à gagner le match de ce soir. Certes je n’ai pas participé à l’action finale parce qu’étant en train de mourir dans un coin de la pelouse à cause d’un adversaire trop récalcitrant mais c’est pour cela qu’on appelle cela un sport collectif... Bref, il se pourrait qu’une fête soit organisée pour fêter ça et il se pourrait aussi que je t’invite à m’accompagner... Qu’est-ce que tu en dis ? T’aurais quelques heures à accorder au héros de la soirée ? Si c’est le cas, j’attendrais devant la statue moche de la fac d’art après le match. ♥  
25 mai, 20:15
©Lulu


Et comme dit dans le sms qu’il lui avait envoyé, Ethan s’était rapidement changé pour rejoindre la statue ignoble qui ornait le campus. C’était vraiment moche mais c’était également un bon moyen de se repérer dans la fac. C’est d’ailleurs ce qu’il avait dit à Kitty quand il l’avait aidé à s’orienter dans le campus. Rien qu’en pensant à ça, un sourire s’installa sur les lèvres de l’étudiant et il s’appuya sur le métal alors que son téléphone n’arrêtait pas de vibrer pour lui signifier de ramener ses fesses rapidement. La fête se passait dans une des grandes maisons que contenait le campus et il savait exactement où se trouvait cette maison pour y être déjà allé plusieurs fois. Il espérait seulement que Kitty viendrait.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Shadowcat
0 / 50 / 5
4 / 54 / 5
Elle peut se rendre intangible.
Max, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
391
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's Time to celebrate ! [Kitty]    Dim 5 Juin - 15:00

Les deux femmes regardaient les options que se présentaient devant elles. Kitty avait les bras croisés et n’arrivait pas à décider pour laquelle elle devait opter. Natasha se tenait à côté d’elle, l’air songeur, sans trop savoir quoi dire pour aider sa colocataire dans sa décision. L’étudiante finit par prendre la parole, se tournant vers la rousse tout en faisant balancer sa queue de cheval au passage.

« Je sais pas franchement, c’est chaud. C’est risqué. » Elle grimaça et prit un air déconfit. Est-ce qu’elle avait vraiment envie de tout gâché à cause d’une stupide mauvaise décision ? Heureusement pour elle, Natasha avait été là pour l’aider à travers cette épreuve. Il ne leur restait que ce dernier choix à faire. Comme toujours, l’agent du SHIELD fut celle qui apporta la solution au problème avec sa sagesse, son expérience et ses bons conseils. « Oui mais il faut savoir vivre dangereusement. » Le regard de Kitty s’attarda quelques instants sur la magnifique russe, puis ses yeux revinrent sur leur cible d’origine. L’air soucieux, Kitty allait finalement prendre la décision qui conditionnerait peut être sa vie (j’exagère oui je saiiiis). « Oui… Venant d’une agent du SHIELD, ce que tu dis sonne vraiment profond tu sais… Bon allez, va pour les talons ! » Et elle scella cette décision en frappant dans ses mains, visiblement toute excitée par cette décision primordiale.

Certes, choisir entre des talons et des ballerines n’était pas une décision très importante en soit. Elle n’amenait aucune répercussion dans la vie, si ce n’était un mal de pieds qui durerait tout au plus une soirée. Mais il fallait bien comprendre que ce soir, Kitty voulait être la plus jolie. Pourtant lorsqu’elle était rentrée chez elle après une soirée de travail en tant qu’extra, elle avait juste eut envie d’enfiler des fringues confortables, de se faire une infusion et de s’écrouler sur le matelas qui lui servait de lit. C’est d’ailleurs ce qu’elle avait fait, mais elle avait été arrêtée net à l’étape de l’infusion par un texto d’Ethan. C’était tout bête un texto, mais dès qu’elle avait vu son nom, un sourire s’était logé sur son visage. Lorsqu’elle avait lu ce que le jeune homme lui avait écrit, ce fut des petits bonds, effectués sur place et dus à l’excitation, qui traduisirent sa joie. Si elle voulait le rejoindre pour une soirée ? Mais quelle question ! Kitty l’aurait rejoint n’importe où. Elle adorait Ethan. Il était à la fois gentil, intelligent, drôle et ultra-dynamique, un peu comme elle. Ils s’entendaient à merveille et ils passaient de bons moments ensemble. Il ne lui avait pas fallu longtemps pour espérer plus entre eux. A vrai dire, cela faisait longtemps que Kitty n’avait pas été attiré comme ça par un garçon et elle adorait cette sensation. Quand elle le voyait, elle ne pouvait pas s’empêcher d’être au septième ciel. Mais en même temps qu’un simple message pouvait la faire trépigner, il pouvait aussi déclencher l’état d’urgence.
Parce que Kitty avait l’air d’une espèce de clodo avec son air fatigué, son jogging usé et ses cheveux en mode yolo, et elle allait devoir se transformer en canon en un temps record parce qu’il était hors de question de ne pas se faire belle pour une soirée avec son nouveau crush. La jeune femme avait donc dû faire appel à son joker, et avait demandé à Nat de venir à sa rescousse. Son amour de colocataire l’avait donc aidée à se décider sur sa tenue, qui consistait en une jolie robe colorée, sa coiffure, une queue de cheval décontract, et elle lui avait fait un maquillage express du tonnerre. Le seul point bloquant avait été le choix des chaussures qui s’était conclu en une prise de risque impressionnante de la part de l’étudiante en informatique. Elle allait surement le regretter dans quelques heures, mais ces talons rendant si bien avec sa robe… Non franchement, ça lui faisait des jambes de malade même si elle restait désespérément petite.

Après avoir attrapé son sac, la jeune femme remercia sa colocataire pour son aide en un bisou placé idéalement sur la joue. Puis elle fila vers le tram qui l’amena tout droit vers l’université qu’elle était si fière de fréquenter. C’était d’ailleurs la seule chose de réellement positive qui était ressortie de son renvoi de la maison de Magnus, et c’était ce qui faisait qu’elle ne regrettait finalement pas d’avoir fricoté avec un prince qui se fichait bien d’elle.
Arrivée à la statue – toujours aussi moche – qui était leur point de rendez-vous officiel à Ethan et à elle, la jeune femme ne put retenir un sourire en voyant le jeune homme qui l’attendait déjà. Elle s’arrêta deux secondes et réajusta sa tenue ainsi que sa coiffure. Elle espérait qu’il la trouverait jolie, mais les garçons étant des garçons, la jeune femme ne s’attendait à rien de spécial. Mais quand même elle espérait… mais elle s’attendait à rien… mais elle espérait… Ouais, Kitty était bien une fille, une vraie. Une fois ces dernières retouches faites, la jeune femme franchit les derniers mètres qui la séparaient d’Ethan. Elle apparut dans le champ de vision du jeune homme au dernier instant et il n’aurait pas été surprenant qu’elle le surprenne justement.

« Hey ! » Kitty affichait un grand sourire radieux. Très clairement, elle était ravie de retrouver Ethan pour une soirée étudiante qui leur promettait danse, musique et amusement à foison. « Alors comme ça t’as pas participé à l’action finale hein ? J’sais pas si je vais venir avec toi du coup. » Elle le regarda avec un air espiègle qui trahissait trop facilement son coup de bluff. C’était le drame de sa vie, Kitty ne savait pas bluffer. On lisait malheureusement en elle comme dans un libre ouvert. En l’occurrence, jamais de la vie elle n’aurait dit non à une soirée avec Ethan et encore moins pour une question de football. En plus elle ne comprenait rien à ce sport, elle savait juste qu’il était quand même violent et que y’avait un truc avec un ballon… Chacun ses hobbies dans la vie, elle, elle avait la danse et ses fameuses lasagnes, pour d’autres c’était de se rentrer dedans pour une question de ballon. Heureusement qu’ils avaient des protections quand même. Kitty n’était pas de nature inquiète, mais elle demanda tout de même, parce qu’elle n’avait pas vu Ethan de la journée. « Ca va ? T’as pas pris de coups ? »

Elle s’était plantée devant lui et avait incliné légèrement la tête tandis qu’elle prenait de ses nouvelles avec ce sourire qu’elle ne savait ôter de son visage lorsqu’elle était avec lui. Elle n’y pouvait rien et c’était plus fort qu’elle. Comment ne pas être toute chose face à lui ? Il était trop parfait aussi.

___



She drives me crazy
I can't stop the way I feel. Things you do don't seem real. Tell me what you've got in mind. 'Cause we're running out of time. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: It's Time to celebrate ! [Kitty]    Jeu 9 Juin - 23:09



❝It's Time to celebrate !❞
Kitty & Ethan

Ethan avait attendu un moment adossé à la statue qui se trouvait sur le campus. Il n’avait pas reçu de réponse de la jeune femme et il espérait fortement qu’elle ne lui ait pas posé un lapin. Ce qui était peu probable au vue de ce qu’il connaissait de la jeune femme mais bon, elle avait peut-être des projets pour ce soir et elle ne viendrait peut-être pas. Alors il s’était enfermé sur son téléphone, faisant le tour des réseaux sociaux, discutant avec Stephen par SMS sur le match qui venait de se dérouler. Il était content que son équipe ait pu faire la différence ce soir et franchement, il ne regrettait pas vraiment l’action qu’il avait faite à la fin. Même s’il s’était retrouvé avec quelques contusions aux niveaux des côtes. Quand le coach lui avait proposé des antidouleurs, Ethan avait carrément refusé. Parce que cela ne correspondait pas vraiment avec ce qui allait suivre. C’est-à-dire l’alcool qu’il allait ingurgiter. Certes, il n’avait pas prévu de boire des masses mais les antidouleurs que lui filaient les mecs du staff étaient toujours trop forts dans ce genre de cas. Alors qu’il les prenait le lendemain sans grande efficacité. Et en temps qu’étudiant en médecine, il se devait d’être un minimum rigoureux. Enfin, pas tout le temps hein, mais il n’aimait carrément pas mélanger les médicaments et l’alcool. Il l’avait fait une fois et cela n’avait été très glorieux...

Il fut sorti de ses pensées par des pas venant vers lui et il releva le nez pour examiner l’arrivant. Un sourire apparut alors sur ses lèvres. Il rangea son téléphone dans la poche arrière de son jean et se détacha de la statue –vraiment moche- pour s’avancer à la rencontre de la jeune femme. Il en profita pour l’examiner discrètement Kitty. Elle était très jolie avec sa robe colorée et les talons qu’elle avait mis. Un peu plus et elle le dépasserait. Il se sentait un peu con maintenant avec son jean noir, son T-shirt gris et la chemise rouge qu’il avait passé par au-dessus. Mais il balaya l’idée rapidement, s’arrêtant devant Kitty avec un grand sourire aux lèvres avant de planter un léger baiser sur la joue en guise de bonjour.

- Salut, répondit-il simplement avant d’ajouter doucement. Tu es très jolie.

Et il ne disait pas cela pour lui faire plaisir, il le pensait véritablement. Il se souvenait toujours de sa mère, lui disant qu’il fallait toujours dire à une femme qu’elle était jolie que s’il le pensait et franchement, Ethan respectait cette règle. Et non celle de son paternelle qui rajoutait qu’il fallait dire à une femme qu’elle était belle tout le temps, même quand elle le l’aimait pas. Il aimait bien ses parents, mais franchement des fois, ils ressemblaient à des gamins inconscients. Et Ethan voulait être comme ça quand il aurait leur âge. Parce que même avec trois enfants sur le dos, ils arrivaient encore à ressembler à des gamins de dix ans. Et c’était assez chouette. Mais beaucoup moins drôle quand il devait les supporter. Un rire s’échappa ensuite de ses lèvres et il secoua la tête de gauche à droite.

- Non, j’étais occupé à garder le gros bonhomme du camp d’en face pour éviter qu’il percute mes gentils camarades de jeu, répondit-il avec humour avant de porter sa main à son cœur assez théâtralement. Et franchement ça me fait mal au cœur de savoir que tu es venu jusque la statue moche pour me dire que tu ne viendrais pas avoir... J’suis triste.

Ce qui était tout à fait faux, entendons-nous bien. Il était même plutôt content qu’elle soit venue jusqu’ici pour le voir. Enfin, pour venir à la fête avec lui parce que maintenant devant elle, Ethan en oublierait presque la soirée à laquelle il l’avait invité. Soirée qui l’attendait ainsi que ses coéquipiers qui l’avaient plus ou moins obligé à venir.

- Et ne t’inquiète pas pour moi, tout va bien, ajouta-t-il alors avant de lever son T-shirt pour lui montrer le bleu qu’il avait sur les côtes. Tu vois ? Rien de bien méchant.  Une contusion, rien de cassé.

Il avait dit cela avec sourire, pour rassurer la jeune et aussi parce que c’était la vérité. Il faudrait qu’il fasse attention dans les jours à venir mais ce n’était pas grave. Les côtes n’étaient pas cassées et en tant qu’étudiant en médecine bientôt en 4ième  année il savait de quoi il parlait. Et puis le kiné avait regardé après le match et en était venu à la même conclusion que lui. Donc rien d’inquiétant en soi.

- Et toi comment ça va ? demanda-t-il ensuite avec toujours cette énorme sourire sur le visage qui lui remontait presque jusqu’aux oreilles. J’espère que je ne t’ai pas enlevé à ta colocataire et à une soirée films entre filles ?

Il connaissait l’existence de la colocataire mais ne la connaissait pas personnellement. Kitty lui en avait déjà parlé, comme il lui avait parlé de ses frères et sœur et du reste de sa vie d’ailleurs mais il n’avait jamais eu l’occasion de la rencontré. Il connaissait seulement son prénom et savait plus ou moins à quoi elle ressemblait. Mais cela s’arrêtait là.

Son portable vibra de nouveau dans sa poche et Ethan n’eut même pas à le regarder pour savoir que c’était de nouveau les mecs de son équipe qui le harcelait pour qu’il arrive. Mais Ethan se demanda vraiment s’il allait se présenter à cette fête. Maintenant, il voulait juste passer un peu de temps avec Kitty au lieu d’aller s’enfermer dans la grande bâtisse qu’avait réquisition les organisateurs. Cependant, l’étudiant se raisonna un peu en regardant la jeune femme avant de reprendre la parole.

- On y va ? Les gars m’envoient tellement de message que mon téléphone va finir par prendre feu, rit-il alors. Si madame veut bien se donner la peine...

Avec un rire étouffé entre ses lèvres, Ethan tendit son bras avec un visage assez neutre mais ses yeux pétillaient de malice et il finit par laisser échapper un rire et il recolla aussi rapidement un sourire sur ses lèvres.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Shadowcat
0 / 50 / 5
4 / 54 / 5
Elle peut se rendre intangible.
Max, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
391
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's Time to celebrate ! [Kitty]    Dim 3 Juil - 14:47

Il se tenait maintenant devant elle et Kitty était tout sourire de le retrouver. Non pas que ça faisait longtemps qu’ils ne s’étaient pas vu mais plutôt qu’elle savait qu’avec lui elle passerait forcément une très bonne soirée. A vrai dire elle espérait un peu plus de cette soirée et le fait qu’elle se soit faite toute jolie n’était pas anodin. Avec Ethan, ils se tournaient autour depuis un petit moment et même si il lui rappelait constamment qu’elle était plus vieille que lui, elle voulait bien d’un petit jeunot dans sa vie. Après tout, ce n’était pas parce que Pietro lui avait brisé le cœur que Kitty allait entrer au couvent. Elle avait le droit de se trouver un mec bien non ? Un mec comme Ethan. Un gars qui lui dirait qu’elle était belle, comme il le fit en la voyant. «  Salut. Tu es très jolie. » Elle ne s’était pas attendue à ce qu’il la complimente comme ça et la jeune femme resta quelques secondes interdite. C’était quand il lui sortait des trucs comme ça qu’elle voyait qu’il était tout de même un mec à part. On lui avait rarement dit ça, qu’elle était jolie, comme ça, l’air de rien. Kitty rougit à ses mots et elle finit par afficher le plus grand sourire qu’elle avait en stock. Elle se sentait toute flagada d’entendre ça. Elle avait des papillons dans le ventre. Elle avait le cœur qui s’emballait. C’était con d’être dans cet état pour un compliment mais… mais… il la trouvait jolie ! « Merci. »

Kitty avait encore des étoiles dans les yeux alors qu’elle se mettait à taquiner gentiment Ethan, lui parlant de son manque de participation à l’action finale de son match de football américain. Le jeune homme avait cependant une bonne défense à lui donner, et il le fit avec des mots simples, ce qui était tant mieux parce que Kitty n’y connaissait rien au football US. Elle savait que y’avait une équipe de spéciaux, un truc avec des yards, un quaterback et… et voilà c’était bien tout. « Non, j’étais occupé à garder le gros bonhomme du camp d’en face pour éviter qu’il percute mes gentils camarades de jeu. Et franchement ça me fait mal au cœur de savoir que tu es venu jusque la statue moche pour me dire que tu ne viendrais pas avoir... J’suis triste. » Kitty lâcha un petit rire lorsqu’Ethan mentionna la statue – vraiment moche – à côté de laquelle ils se trouvaient. L’étudiante se rapprocha de l’œuvre artistique de bas niveau et posa la main sur son socle tout en poursuivant sur le ton de la déconnade. « Mais j'adore cette statue tu comprends. Elle est si moche. Ca me fascine. Regarde-la, qui n'aurait pas envie de faire vingt minutes de trajet pour elle ? » Elle leva les yeux vers la statue et fut surprise de voir qu’elle était encore plus moche le soir que dans la journée. Kitty n’y avait jamais vraiment fait attention mais elle lui donnait presque la chair de poule. Elle retira alors bien rapidement sa main du socle et elle retourna tout aussi rapidement à côté d’Ethan. « Oh mon dieu elle est tellement moche qu’elle en fait peur. »

Une fois cette petite frayeur passée, Kitty s’était empressée de demander au jeune homme s’il allait bien.  Parce qu’elle aimait bien rigoler de tout et de rien mais elle aimait encore plus s’assurer que son petit monde allait bien. En plus, le football américain, c’était loin d’être ultra pacifique comme loisir. Ethan avait voulu la rassurer et il lui sourit ce qui eut l’effet escompté. Kitty n’était pas non plus stressée ou quoi, mais les quelques inquiétudes qu’elle avait eu se dispersèrent. « Et ne t’inquiète pas pour moi, tout va bien. Tu vois ? Rien de bien méchant.  Une contusion, rien de cassé. » Il avait levé son tee-shirt et Kitty était partagée entre rougir, un petit matage d’abdos bien placé en scred et s’inquiéter de voir une espèce d’énorme bleu naitre sur le corps d’Ethan. Une nouvelle fois, elle resta interdite quelques secondes. Elle finit par grimacer tout en relevant les yeux vers le visage du jeune homme. Il relativisait mais tout de même, ça devait faire mal. « Ouais mais quand même... Genre si je te tape là, façon prise du maître kung-fu de la mort tu vois, tu sens rien tu crois ? » Si elle avait fait ça, il aurait pleuré sa mère oui. Bon, une chance pour lui, Kitty n’était pas une maitre kung-fu, elle n’avait même jamais cogné quelqu’un de sa vie. Tout du moins dans ce monde-ci. Enfin si il disait que ce n’était pas bien méchant, elle le croyait volontiers. Après tout il était étudiant en médecine et devait savoir de quoi il parlait. Puis finalement, l’important c’était encore qu’il ait passé un bon moment à courir après un ballon (ah les mecs…).

Une fois sa blessure de guerre montrée, ce fut au tour d’Ethan de prendre des nouvelles de la jeune femme. « Et toi comment ça va ? J’espère que je ne t’ai pas enlevé à ta colocataire et à une soirée films entre filles ? » Kitty leva les yeux en l’air et plissa des yeux, se demandant ce qu’aurait bien pu être sa soirée si Ethan ne l’avait pas invitée à sortir. Elle, qui avait bossé tout le début de soirée, était rentrée chez elle un brin fatiguée, prête à se lancer dans une soirée de mamie. Etant donné que Nat n’avait rien de prévu non plus, elles auraient surement fini toutes les deux devant la télé à se mater un film d’horreur qui les aurait faites hurler de peur. Puis elles auraient enchainé sur un Disney… Histoire de rire un peu et d’oublier le film précédent. C’était une bonne technique et elles l’avaient testée à plusieurs reprises tout en se goinfrant de popcorns, de chocolat et de bonbons. Une bonne soirée entre filles quoi. « Oooh si, j’aurais surement glandé devant la télé avec Nat. On adore regarder des films d’horreur en se goinfrant de bonbons mais je dois avouer que je préfère quand même passer la soirée avec toi. » Alors qu’elle prononçait ses derniers mots, Kitty papillonna légèrement des paupières tout en le regardant. Moquez-vous d’elle, mais c’était vrai qu’elle préférait largement passer la soirée avec Ethan.

« On y va ? Les gars m’envoient tellement de message que mon téléphone va finir par prendre feu. Si madame veut bien se donner la peine... » Il lui tendit le bras et elle, elle se mit à rire. Kitty mima une révérence à l’aide de sa jolie robe colorée et elle lui prit le bras de bon grès. « Monsieur est gentleman ! Je me sentirais presque comme une véritable lady. » Une fois cela dit, la jeune femme se décida à jouer les duchesses. Elle se raidit pour se tenir bien droite et elle releva le menton d’un air un peu hautain avant de continuer avec un accent 100% aristocratique. Elle faisait à merveille la duchesse, y’avait pas à dire. « Très cher que me proposez-vous pour ce soir ? J'ai grand espoir que la soirée soit divine. » N’y tenant plus la jeune femme rit et reprit ses allures habituelles, décontractées et amusées. Le milieu mondain n’était clairement pas pour elle. D’ailleurs elle ne s’était jamais sentie aussi libre que depuis qu’elle s’était faite virer de la maison de Magnus. « Je peux parler comme ça pendant des heures, ça sert d'avoir vécu à la maison de Magnus, on dirait pas ! » Ca avait été leur jeu favori, à ses anciens collègues et elle-même, de se moquer des aristocrates. Même si elle avait été proche de la famille royale, Kitty avait toujours ri des interprétations des autres domestiques. Même si elle avait adoré les Lehnsherrererh avant qu’ils ne lui tournent le dos, le fossé qui les séparait avait toujours été bien présent.

Passant à autre chose, Kitty releva la tête en direction d’Ethan. Ca lui faisait bizarre parce qu’avec ses talons, il ne lui paraissait plus aussi grand que d’habitude. Il restait cependant, toujours aussi craquant. La jeune femme sautillait à ses côtés plus qu’elle ne marchait. Elle était toute excitée à l’idée d’aller faire la fête. Elle avait envie de danser, parce qu’elle adorait ça et qu’elle n’avait plus l’occasion de le faire avec son ancienne troupe à cause de son emploi du temps surchargé. Ça lui manquait, il fallait bien le dire. « J'espère que y'aura de la bonne musique, j'ai trop envie de danser ! Prépare-toi Ethan, je vais te traîner sur la piste. » Elle lui offrit un grand sourire, de ce qui faisait qu’on ne pouvait pas, en toute bonne conscience, lui dire non. Kitty était chou, parce qu’elle était adorable et que de loin elle avait un petit quelque chose du bisounours avec ses grandes idées utopiques. Elle en jouait parfois, fallait bien l’avouer et c’était le cas à ce moment-là. « Tu danseras avec moi hein ? » Elle le regarda et espérerait qu’il dirait oui. Comment dire non à ce joli minois ?

___



She drives me crazy
I can't stop the way I feel. Things you do don't seem real. Tell me what you've got in mind. 'Cause we're running out of time. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: It's Time to celebrate ! [Kitty]    Dim 10 Juil - 19:11



❝It's Time to celebrate !❞
Kitty & Ethan

Ethan avait sourit assez doucement en voyant la réaction de la jeune femme face à son compliment. Il aimait bien la voir ainsi et il aimait encore plus le fait que se soit lui qui la mette dans cet état. Il n’était pas un garçon qui accumulait les histoires. Il n’en avait pas beaucoup eut d’ailleurs. Il était d’ailleurs plus adepte des longues relations que des coups d’un soir. Même s’il en avait eut aussi hein… Ce n’était pas véritablement l’ange que pensait ses parents. Mais il continuait à faire vivre l’image sachant pertinemment que ses frangin(e)s pouvaient le balancer à tout moment. Mais il aimait vivre dangereusement. Il n’y avait qu’à voir le sport qu’il pratiquait pour le savoir. Et de voir également l’état de son flanc et du bleu qui s’y étendait.

Il regarda la statut quand Kitty répondit à sa petite pique avec un sourire en coin sur les lèvres. Vraiment, cette statue était ignoble. Il n’avait aucune idée de pourquoi elle était là cette statue et de qui elle pouvait bien représenter puisque la plaque qui se trouvait dessous était taguée mais franchement, qu’est-ce qui était passé par la tête du mec qui avait décidé de la placer là. Et du mec qui l’avait faite aussi. Ouai, il ne comprenait pas vraiment ce qui était passé par la tête de ces mecs là…

- Ouai, elle est vraiment horrible… Encore plus la nuit, rajouta-t-il avec un rire.

Mais elle faisait un bon moyen de se repérer dans le campus. Quand on ne savait pas vraiment ou aller, cette statue était une bonne boussole pour retrouver son bâtiment. C’était d’ailleurs ce qu’il avait apprit quand il était arrivé. Et c’était d’ailleurs l’astuce qu’il donnait quand quelqu’un demandait son chemin. Enfin, il ne le ferait bientôt plus puisqu’à la fin de l’année, dans quelques semaines d’ailleurs, Ethan passerait ses derniers examens avait de commencer sa quatrième année. Et de partir en stage à Hammer Bay dans l’hôpital de la ville. Et il était pas mal excité par ça parce que cela voulait dire qu’il commençait les choses sérieuses. Et celui lui plaisait beaucoup.

Il secoua la tête de gauche à droite en redescendant son haut tout en rigolant.

- Même si je suis certain que ta prise de kung-fu de la mort est quelque chose que je veux absolument voir, j’vais passer mon tour pour se soir, rigola-t-il doucement en réponse.

Un sourire répondit à la réponse suivante de la jeune femme et il n’ajouta rien, le sourire immense qu’il avait sur ses lèvres parlait pour lui. Un rire s’échappa même de ses lèvres quand il jeune femme attrapa son bras avant qu’il ne fasse quelques pas en direction de leur destination finale.

- Et bien ma chère, il semblerait que je vous emmène à une soirée où plusieurs de mes camarades ont déjà commencer à vider les futs d’alcool, déclara-t-il en entrant dans son jeu avant de rigola à la phrase suivant. Ah oui, c’est vrai que Madame a fréquenté Magnus…

Durant leur longues conversation, Ethan en avait apprit beaucoup sur la jeune femme. Et puis ce n’était pas comme si elle gardait se genre de détails pour elle d’ailleurs. Elle était plutôt bavarde et c’est d’ailleurs ce qui plaisait beaucoup. Enfin, c’était Kitty dans son intégralité qui lui plaisait d’ailleurs. Son  humour, sa manière d’être, ses lasagnes à tomber. Bref, il était carrément éprit de Kitty Pryde. Et le fait qu’elle lui sourit comme elle était en train de le faire tout en marchant -sautillant- à ses cotés ne faisait que renforcer cette impression.

Un gémissement un peu comique s’échappa de ses lèvres quand Kitty parla de danser. Il avait beau jouer sur un terrain de football, être bon dans ce rôle là, il n’était pas véritablement un bon danseur. Ou alors il le devenait après quelques verres. Comme il devenait beaucoup plus bavard après quelques verres. L’alcool était pour Ethan une aide pour beaucoup de chose. Danser et parler faisaient partie de ses choses. Mais quand Ethan avait décidé de faire la fête, il le faisait pleinement. Mais heureusement pour tout le monde, Ethan, n’avait pas décidé de le faire ce soir. De part les médicaments qu’il avait prit mais aussi parce qu’il ne voulait pas imposer un Ethan saoule à Kitty. Ce qui était vraiment un bonne chose. Parce que l’alcool faisait disparaître le filtre qui se trouvait entre ses pensées et sa bouche et cela pouvait être drôle.

Il posa son regard sur la jeune femme qui lui faisait les yeux du Chat de Shrek et il secoua la tête de gauche à droite comme s’il  laissait tomber les armes.

- Je viendrais, mais je te préviens, je suis un piètre danseur, rit-il doucement. Mais je ne donne par cher de tes pieds. Heureusement que je peux te soigner, rajouta-t-il avec un sourire en coin et un rire dans la voix.

Si la jeune femme voulait danse, Ethan ne se sentait vraiment pas de dire non. Parce qu’il ne pouvait pas refuser quelque chose comme ça alors que la brune lui faisait cette tête là. Il était faible. Franchement faible mais il le vivait bien. Ouai, il voulait bien être un peu faible dans ce genre de situation. Un sourire assez large s’était installé sur ses lèvres alors qu’il s’approchait doucement de l’immense maison que comportait le campus. Plus ils se rapprochaient, plus les rires, la musique et les discutions leurs parvenaient et cela ne fit qu'accentuer son sourire. Il aimait bien ça, les fêtes après les victoires parce qu’elles étaient bien plus festives que les autres.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Shadowcat
0 / 50 / 5
4 / 54 / 5
Elle peut se rendre intangible.
Max, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
391
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's Time to celebrate ! [Kitty]    Sam 3 Sep - 16:39

Alors qu'elle s'amusait à jouer les bourgeoises saintes ni touche, Ethan entra dans son jeu sans rechigner ce qui fit rire Kitty, tout particulièrement lorsqu'il mentionna des fûts. C'était tout le contraire de la maison de Magnus où elle avait aidé, des centaines de fois, à dresser les interminables tables de banquets. Elle n'avait jamais eu à y traîner des fûts mais des carafes en cristal qui valait sûrement plus qu'elle, ça oui. Ils en étaient venus à parler de la maison Magnus, très brièvement et heureusement peut être. « Ah oui, c’est vrai que Madame a fréquenté Magnus… » Plus que fréquenter, Kitty avait grandi à la maison de Magnus. Sa meilleure amie en était l'une des princesses et quant à l'héritier... Oui elle l'avait fréquenté, le mot était très bien choisi. Bref, elle était étroitement liée à eux, c'était certain mais tout ça lui semblait presqu'appartenir à une vie passée. De celle-ci il ne lui restait que Wanda, indéfectible meilleure amie dans cette vie mais aussi Lorna avec qui elle s'arrangeait pour se voir régulièrement surtout qu'elles étaient toutes deux sur le même campus. Les deux Lensherr étaient tout ce qu'il lui restait d'avant, le reste elle se le construisait petit à petit avec un enthousiasme certain. Le passé appartenait au passé et elle ne lui accorda qu'une simple réponse accompagnée d’un sourire sans regret ou peut être tout juste un peu, elle ne savait pas quoi en penser, d'où sa réponse plus que minimaliste. « Oui. »

Abandonnant cet aspect de sa vie, Kitty préféra s'enthousiasmer sur la soirée à venir. Elle avait hâte de danser surtout, boire n'était pas trop son délire même si elle n'allait sûrement pas se contenter de carburer au soda. Mais se déhancher sur le dancefloor, à faire un peu n'importe quoi, ça, ça la bottait complètement. Elle espérait qu'Ethan viendrait danser avec elle et, qui savait, peut-être que l'univers serait de son côté et lui offrirait un slow avec lui. Elle donnait dans le fleur bleue, victime des vies imaginaires faites de petits espoirs, de petits riens qui, si ils se concrétisaient, nous amenaient au septième ciel. Le summum des valses de papillons dans le cœur : un simple slow avec lui. « Je viendrais, mais je te préviens, je suis un piètre danseur. Mais je ne donne pas cher de tes pieds. Heureusement que je peux te soigner. » Le visage de Kitty afficha un air amusé. C'était tout de même cher payé pour une simple danse mais l'idée de voir comment Ethan dansait poussait sa curiosité, si bien que sacrifier ses pieds ne lui paraissait plus être une si grande peine. Et comme le jeune homme le lui avait dit avec humeur, du haut de ses quelques années de médicine, il pourrait la guérir. « Ca va alors je suppose ! » Elle rigola à nouveau s'imaginant la scène ô combien ridicule : lui, lui écrasant les pieds et devant la soigner juste après. Enfin si il mutilait les pieds des filles avec qui il dansait, il avait bien fait de se lancer dans des études de médecine au final. Quoiqu'il en était, la jeune femme, danseuse par passion, avait une solution un peu moins douloureuse et lorsqu'elle lui vint à l'esprit, elle s'empressa de la partager avec Ethan. « Je suis une bonne prof, je vais t'apprendre quelques pas ! Comme on dit : il vaut mieux prévenir que guérir. » Kitty offrit un franc sourire au jeune homme et elle pressa le pas. Ils étaient tout près du lieu de la fête et pouvaient déjà en entendre la musique inonder les airs.

Il ne leur fallu pas longtemps pour rejoindre la maison où les étudiants s'étaient retrouvés pour boire, danser, fumer et rire, le tout en une cacophonie qui, heureusement, ne dérangerait pas les voisins. C'était le point positif de vivre sur le campus, entre étudiants, ils se comprenaient. La plupart vivait en ce lieu de toute manière, ce qui aidait grandement. Certains étaient dehors, d'autres dedans, tous rassemblés en petits groupes à discuter avec entrain ou à faire les fous. Devant ce spectacle foisonnant de bonne humeur, un large sourire apparut sur le visage de Kitty et ce très spontanément. « Y'a l'air d'y avoir de l'ambiance ! Et j'adore cette chanson, allons y vite ! » Elle se tourna vers Ethan, toujours en souriant, et elle attrapa sa main pour l'entrainer à sa suite. En quelques pas, ils étaient entrés dans le lieu de la fiesta et étaient tombés nez à nez avec un gars de l'équipe de football, déjà un peu éméché, qui les avait accueillis à sa façon. « Hey Ethan enfin t'es la ! Et t'es bien accompagné, salut Kitty. » L'étudiante n'avait rien d'une timide, et elle connaissait maintenant beaucoup des étudiants du campus, qu'ils soient en informatique ou pas. Le fait qu'elle vivait avec deux autres étudiantes, chacune dans d'autre spécialité que la sienne, l'avait aussi grandement aidé à diversifier ses relations. Les sportifs, c'était grâce à Ethan qu'elle les connaissait et sous leurs airs de grosses brutes, ils étaient des anges, toujours prêt à se charrier les uns les autres cependant. « Salut ! Bravo pour la victoire ! Paraît que vous avez même pas eu besoin d'Ethan en plus, quelle fierté. » Elle regarda le principal concerné. Tout le monde savait, sur le campus, qu'Ethan était l'un des grands joueurs phare de leur équipe, et la remarque de Kitty n'avait rien de choquant pour Pete qui se trouvait en face d'eux. Ce dernier rigola même alors qu'il assénait une grande tape dans le dos du Ezel. Pete était un colosse et il ne s'était pas ménagé dans sa frappe certes amicale mais encore plus énergique. Comme je le disais, ils aimaient bien se charrier les uns les autres. « C'est de gagner avec lui qui est une fierté oui, t'as vu qu'il s'est blessé ce gros nul ? » Ils étaient durs les uns avec les autres oui, et c'était une dynamique de mecs qu'une fille très fille, comme Kitty, ne pouvait pas comprendre. Mais ça l'amusait de les voir faire et tant mieux parce que ce n’était sûrement que le début, après tout ils n'avaient fait que 5 mètres dans la maison.

___



She drives me crazy
I can't stop the way I feel. Things you do don't seem real. Tell me what you've got in mind. 'Cause we're running out of time. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: It's Time to celebrate ! [Kitty]    Sam 1 Oct - 22:23



❝It's Time to celebrate !❞
Kitty & Ethan

L’étudiant en médecine connaissait beaucoup de chose sur Kitty. Déjà parce qu’elle était bavarde mais aussi parce qu’il était curieux de nature. Donc oui, c’était tout naturel pour lui de poser des questions et d’écouter la réponse avec intention. Et cela allait dans les deux sens. Si on lui posait une question, Ethan se faisait un plaisir de répondre. Quand la personne le méritait bien sûr. Parce que bon, Ethan avait beau être quelqu’un d’amical et de joyeux de manière général, il savait reconnaître les personnes qui ne méritait pas plus qu’un bonjour. Appelez cela un don naturel mais le jeune homme savait toujours bien s’entourer. Peut-être pas toujours mais pour le moment, il n’avait pas trop à s’en plaindre. Et Kitty faisait partie des gens qu’il voulait fréquenter tous les jours. Toujours un sourire sur les lèvres, toujours une phrase pour lui remonter le moral. C’était une femme avec qui il avait envie d’être. Et le fait qu’elle soit jolie ajoutait quelque chose, il n’allait pas mentir. Il n’avait pas eu beaucoup de copine depuis qu’il était en âge d’appeler un chat un chat mais celles qu’il avait eu, il s’en souvenait. Elles n’étaient pas des masses mais il ne regrettait pas ce qu’il avait fait. Et même s’il ne sortait pas avec Kitty, il ne regrettait pas d’avoir aidé la jeune femme à se repérer durant les premiers jours où elle avait mis les pieds sur le campus.

Un sourire se posa sur ses lèvres alors que la brune réagissait par rapport à son manque total de compétence pour la danse. Ce n’est pas qu’il n’aimait pas cela, il le faisait très bien tout seul dans son appartement. Mais il préférait clairement ne pas faire partager le reste de la population, une conscience civique en quelque sorte. Parce que le voir danser était quelque chose à voir au moins une fois dans sa vie. Il avait beau être un bon joueur de foot, de bien bouger sur un terrain, ce n’était pas la même chose sur une piste de danse. Surtout quand il avait bu. Stephen et Adam avaient de belles vidéos de lui dans le dossier « A garder pour un éventuel chantage » qu’ils avaient les uns sur les autres. Si ses deux meilleurs amis avaient un tel dossier sur lui, ils savaient aussi qu’Ethan en avait pour chacun d’eux. Un dossier qu’il gardait précieusement pour une situation particulière. Ils se disaient toujours que tout ce qu’ils avaient les uns sur les autres ressortiraient forcément au mariage de chacun et Ethan savait pertinemment que ce n’était pas une menace en l’air. Steph et Adam le feraient sans hésiter. Comme il le ferait aussi pour eux. Ils se connaissaient depuis tellement de temps qu’ils se connaissaient absolument par cœur. Un peu comme il connaissait les jumeaux par cœur. Mais cette pensée se perdit alors qu’il répondit, rieur à la remarque de la jeune femme.

- Ouai, je pense qu’il vaut mieux pour tes pieds que j’apprenne quelques pas. Mais je continue à penser que cela ne servira pas à grand-chose…

Se moquer de lui-même était une manière pour lui de ne pas se prendre au sérieux. S’il pouvait l’être dans beaucoup de situation (particulièrement dans son travail), Ethan était obligé de décompresser un peu. Et rigoler de lui-même était un bon moyen. Et rigoler de tout était aussi un bon moyen de décompresser des choses qu’il voyait à l’hôpital. Cette pensée s’en alla assez rapidement quand Kitty l’attrapa par la main pour entrer à l’intérieur de la bâtisse. Son enthousiasme lui tira un sourire. La fête semblait battre son plein et Ethan reconnu plusieurs visages. Il salua quelques personnes avant qu’une voix reconnaissable ne retentisse près de lui.

- Ouai, j’suis enfin là. Je n’aurais pas pu faire autrement avec les messages que vous m’avez envoyés, bande de taré ! Déclara-t-il en sortant son téléphone de la poche arrière de son jean pour lui montrer le « 14 messages texte » sur l’écran d’accueil.

Il leva un sourcil alors qu’il rangeait son téléphone dans la poche de son jean pour signifier à son coéquipier qu’ils étaient tous fous à lier. Ce dernier rigola alors que Kitty le félicitait pour la victoire. Il secoua la tête avec un sourire en coin alors qu’il secouait la tête. La claque qu’il se prit dans le dos de la part de Pete le fit avancer d’un pas alors qu’une petite grimace venait s’inscrire sur son visage avant de disparaître assez rapide.

- Tu sais ce qu’il en pense le gros nul ? Demanda-t-il en lui rendant son coup, mais dans le ventre cette fois ci. Et si j’avais pas été là mon pote, tu n’aurais pas mis ce ballon dans la zone. Alors un peu de respect pour le sacrifice que j’ai dû faire pour tes fesses, dit-il sérieusement alors que ses yeux trahissaient le rire qu’il ne voulait pas sortir.
- Je sais que tu les aimes mes fesses, rigola Pete avant de lui taper l’épaule et de se tourner vers Kitty. Faut que tu fasses attention, il aime tellement mes fesses qu’il les a sauvées ! Se moqua-t-il avant de s’éloigner, laissant un Ethan secoua la tête de dépit avec un sourire en coin sur les lèvres.

Il ne rajouta rien mais le sourire qu’il avait sur les lèvres voulait tout dire. Le temps de leur petite conversation, la musique avait changer si bien qu’Ethan décide de ne pas tenter la piste de danse tout de suite. Il récupéra la main de Kitty dans la sienne avant de la traîner vers le buffet. Buffet qui avait déjà été bien entamé. Mais ce n’est pas ce qu’il l’empêcha de fourrer un bout de cake dans sa bouche et de tendre un verre à Kitty avec un nouveau sourire.

- Merci de m’accompagner ce soir, lui sourit-il doucement alors qu’il se prenait un verre à son tour. C’est chouette que tu sois là, rajouta-t-il avant de boire une grande partie de ce qui se trouvait dans son verre.

S’il n’allait pas boire des tonnes ce soir, cela ne l’empêcherait pas de descendre ses verres comme il avait l’habitude de la faire. Et puis bon, il était là pour fêter une victoire quand même, il n’allait pas jouer les rabats joies. Et comme il aimait bien ce genre de fête, cela n’était pas trop compliquer pour l’étudiant. La musique changea de nouveau et il se tourna vers la jeune femme avant de lui tendre la main, paume vers le haut.

- J’aime beaucoup cette chanson, si tu veux commencer tes cours, j’pense que c’est le moment, rigola-t-il à demis mots.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Shadowcat
0 / 50 / 5
4 / 54 / 5
Elle peut se rendre intangible.
Max, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
391
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's Time to celebrate ! [Kitty]    Sam 22 Oct - 15:44

Il aurait été étonnant qu'ils ne croisent aucune de leurs connaissances à cette soirée. Ethan est clairement le plus populaire des deux, en grande partie parce qu'il est dans l'équipe de football mais aussi parce qu'il est à la fac depuis un petit moment maintenant. Kitty, elle, n'est presque plus une newbie. Après cette courte année en leur compagnie, elle s’est très bien intégrée et connaît la plupart des personnes présentes à cette soirée improvisée. Notamment, le fait qu’elle soit en coloc avec deux autres étudiantes fait qu’elle connait un peu tout le monde, un peu partout. Pourtant les gars de l'équipe comme Pete, elle ne les connaît que par Ethan, qui est vraiment devenu l'un de ses piliers dans cette nouvelle vie qu'elle adore tout particulièrement. En tout cas, elle a assez appris sur les footballeurs pour savoir qu’à chaque fois c'est la même chose... ils finissent fatalement par parler de leurs fesses. C'est une drôle de science que celle des sportifs et clairement on aurait pu passer une vie à essayer de percer leurs mystères... mais Kitty est informaticienne, et les sciences sociales, ça la laisse définitivement perplexe même si c’est quand même sacrément drôle. Elle les regarde faire et rigole presque tout du long.

« Tu sais ce qu’il en pense le gros nul ? Et si j’avais pas été là mon pote, tu n’aurais pas mis ce ballon dans la zone. Alors un peu de respect pour le sacrifice que j’ai dû faire pour tes fesses. » Et voilà, elle l’a vu venir entre mille, les fesses sont revenues sur le tapis. Ça la fait pouffer de rire alors que les deux garçons continuent leur scène de ménage amicale. Ils sont pires qu’un couple, et pourtant ce n’est que Pete, avec Stephen, Kitty aurait carrément dû tenir la chandelle. « Je sais que tu les aimes mes fesses. Faut que tu fasses attention, il aime tellement mes fesses qu’il les a sauvées ! » Pete se tourne vers elle et lui adresse ces derniers mots qui lui font lever les yeux au ciel. Elle n’a aucun droit sur le postérieur de quiconque, mais elle n’a clairement pas envie qu’Ethan n’ait d’yeux que pour celui de son coéquipier. « Vous savez que c'est vraiment bizarre quand vous parlez de vos fesses les garçons ? » Elle rigole alors qu’elle attrape la main du Ezel pour l’amener plus loin ou alors ce fut le contraire, mais dans tous les cas ils vont là où ils pourront se retrouver un peu tous les deux. « Allez Ethan, ramène les tiennes par ici. À toute Pete ! »

Ethan fourre un morceau de cake dans sa bouche et il tend un verre à Kitty qui le prend et en sirote quelques gorgées. Elle regarde la piste de danse et meurt d’envie d’y aller, d’ailleurs son corps se met à gigoter sur le rythme de la musique qui ambiance la pièce bondée. Sa danse ne s’arrête que quelques instants, le temps à Ethan de lui dire un petit rien qui l’envoie directement sur un nuage. « Merci de m’accompagner ce soir. C’est chouette que tu sois là. » La jeune femme est un peu étonnée sur le coup mais sa surprise laisse vite place au plus large des sourires. Des petits mots comme ceux-ci elle en aurait accepté des milliers de la part du jeune homme sur qui elle a définitivement un énorme crush. Ce n’est rien un somme, un tout petit rien mais elle s’imagine déjà tant de chose à partir de ce rien. Il dit ça parce qu’il l’aime bien ? Plus que bien ? Ou juste en pote ? Elle lui répond quoi ? Elle se la joue nonchalante ou pas ? Ou alors elle lui dit ? Ou lui fait comprendre ? Il trouve ça chouette… chouette cool ou chouette trop cool ? C’est une preuve qu’il l’aime bien ou pas ? Et elle fait quoi là ? Son sourire prend des airs un peu gêné alors que cette même gêne la fait gagner du temps en calant une mèche de cheveux derrière son oreille tout en le regardant avec son regard pétillant de petit bonheur. Elle adore Ethan et n’aurait manqué une occasion d’être avec lui pour rien au monde. « Mais de rien. Je suis contente que tu aies pensé à moi. » Même pire que contente. Il le voit qu’elle est accro à lui ou pas ? Ca crève les yeux comme le nez au milieu de la figure.

Kitty est encore toute contente, entre autre parce que la soirée ne fait que de commencer et parce que, qui sait, elle aurait peut-être le droit à d’autres petits moments de ce genre-là. Mais pour le moment elle veut s’amuser et elle sait qu’en compagnie du jeune homme ça sera le cas. D’ailleurs ils vont en profiter de ce pas. « J’aime beaucoup cette chanson, si tu veux commencer tes cours, j’pense que c’est le moment. » Il ne faut pas le lui dire deux fois. La jeune femme, toujours son verre à la main, saute directement sur cette occasion. « Allez c'est parti ! Attends faut que je me fasse à l'idée que j'aurais bientôt plus de pieds... » Elle reste immobile quelques courtes secondes, comme si elle se préparait psychologiquement à relever un défi de taille. Puis elle se tourne à nouveau vers le jeune homme et arbore son sourire éternel communicatif. Elle est prête à se faire écraser les pieds ! « Allons-y ! »

Ils étaient resté un moment sur le dancefloor, s’arrêtant de temps en temps pour aller se chercher un verre afin de se rafraichir et de s’enivrer un peu, mais aussi pour manger parce que les leçons de danse, ça donne sacrément faim. Puis, après avoir vainement tenté d’inculquer à Ethan les principes de base de tous bons danseurs, la jeune femme finit par abandonner. « C'est bon, c'est bon je capitule ! Toi et les talons vous vous êtes ligués contre moi et vous avez officiellement gagné ! » Elle le pointe d’un doigt accusateur mais ne fait surement pas bien peur entre autre parce qu’elle rigole. Kitty n’a plus de pieds et elle meurt de chaud mais elle est quand même heureuse parce que, vraiment, elle s’amuse bien. Ceci dit il faut vraiment qu’elle aille prendre l’air sinon elle va finir encore plus rouge qu’une tomate. « Ca te dit qu'on aille un peu dehors ? J'ai trop chaud. » Et elle meurt d’envie d’enlever ses talons aussi... Elle repense aux ballerines qu’elle n’a pas voulu mettre plus tôt dans la soirée… Erreur fatale.

___



She drives me crazy
I can't stop the way I feel. Things you do don't seem real. Tell me what you've got in mind. 'Cause we're running out of time. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: It's Time to celebrate ! [Kitty]    Mar 8 Nov - 14:38



❝It's Time to celebrate !❞
Kitty & Ethan

Ethan avait toujours été quelqu’un de sociable. Depuis tout petit, l’ainé des Ezel s’était toujours fait des amis facilement, n’était pas trop emmerdant en ce qui concernait les liens qu’il pouvait avoir avec les autres. C’est d’ailleurs pour cela qu’il était assez intégré à l’université. Enfin, il l’était aussi grâce à sa place dans l’équipe de foot de l’université. On pouvait dire que cela aidait aussi beaucoup à avoir des relations dans cette immense université qu’était Prenovia. Du coup, Ethan était plus ou moins dans son élément dans ce genre de fête. Surtout qu’il connaissait la plupart des têtes qu’il pouvait apercevoir dans la maison. En tant que joueur de l’équipe, Ethan était souvent invité à ce genre de fête et on pouvait dire qu’il n’était pas le dernier à accepter. Il savait cependant faire la part des choses et dire non quand il ne pouvait pas. Il était fêtard mais pas quand les révisions et les partiels passaient devant. On ne devenait pas médecin en jouant au bière-Pong. Même s’il était très bon au bière-Pong.

Et oui, on pouvait dire qu’il parlait de ses fesses et des fesses de ses amis largement un fois sur deux. Et c’était quasiment tout le temps avec Adam et Stephen. Quand on les voyait tous les trois, la moyenne d’âge baissait à environ 12 ans et ce n’était pas Ethan qui allait arrêter ça. Il adorait ses amis et il n’était pas vraiment question qu’il change. Du moins, pas de son plein gré en tout cas. Et oui, quand on voyait Ethan et c’est deux meilleurs amis, on avait l’impression de voir un couple polygame. Et ils en jouaient parfois. Combien de fois, Ethan, Stephen ou Adam s’était fait passé pour le copain de l’un ou l’autre pour éviter de se faire avoir par une nana un peu trop collante. Ça l’est faisait toujours assez rire et cela faisait aussi rire ceux qui les connaissait en rigolait aussi parce que c’était quelque chose d’assez drôle à voir…

Mais il n’était pas avec ses amis ce soir et il comptait bien en profiter. Surtout avec Kitty. Kitty qui venait de répondre au fait qu’il trouvait chouette qu’elle soit avec lui ce soir et non en train de regarder un film avec ses colocataires. Il cacha d’ailleurs un sourire dans son verre avant de se faire entraîner prestement sur la piste de danse. S’il voulait être honnête avec lui-même, il pouvait dire qu’il appréciait beaucoup Kitty. Et quand il pensait beaucoup, il mesurait ses mots. Il s’en était rendu compte y a un petit moment maintenant. Pas hyper longtemps non plus mais pas mal de temps quand même. Et il n’avait pas fait grand-chose à part apprécier les moments passés avec la jeune femme. S’il n’avait pas peur de dire ce qu’il ressentait, il avait plus ou moins levé le pied avec la brune pour une raison encore obscure. Mais ce n’était peut-être pas plus mal finalement surtout qu’il s’était plus ou moins rendu compte que cette « attraction » était peut-être réciproque… Et cette découverte lui avait fait vachement plaisir.

Ce qui lui plaisait moins par contre, c’est écraser les pieds de la jeune femme sur la piste de danse. Parce que oui, Ethan avait accepté d’aller danser, ce qui n’arrivait clairement jamais. Et le résultat n’était pas bon. Vraiment pas bon. Si la jeune femme ne se réveillait pas le lendemain avec des doigts de pieds bleus, Ethan se sentirait chanceux. Parce qu’il était clairement un piètre danseur et il le savait très bien. Il jouait bien au foot mais il ne savait pas bouger son corps sur une piste de danse. Et la jeune femme était d’accord avec ça puisqu’après un petit moment sur la piste, elle capitula, rigolarde devant ses piètres capacités à bouger ses pieds sans rencontrer les siens. Il hocha la tête à la suggestion de la jeune femme pour sortir et il l’attrapa presque inconsciemment par la main pour la diriger à travers la pièce. Il dut également avouer qu’il mourrait littéralement de chaud et de soif et que sortir n’était pas une si mauvaise idée. Il doit aussi dire que ses côtes ne sont plus aussi indolores que lorsqu’il avait été rejoint par la brune à la statue moche et que sortir prendre l’air aiderait peut-être. Il passa près de la table des boissons reprenant également de quoi manger, donnant également de quoi à la brune avant de reprendre sa main et de la guider vers l’extérieur.

L’air extérieur fut accueilli avec plaisir du côté d’Ethan, soupirant de bien être alors qu’il passait son regard sur les personnes se trouvant dehors. Elles n’étaient pas nombreuses d’ailleurs, principalement des couples qui s’embrassaient et des personnes qui discutaient. Il repéra d’ailleurs un de ses coéquipiers qui semble très intéressé par une jeune femme et Ethan ne put clairement s’empêcher de l’emmerder. Il attrapa un des fanons de papier présent par terre pour en faire une boule pour lui lancer. Et comme il était tout de même un bon lanceur, la boule de papier arriva sur la tête de son pote et Ethan ricana alors que l’autre lui envoyait un geste obscène alors que ses yeux étaient rieurs. Il entraîna ensuite Kitty un peu plus loin. L’air frais lui fit du bien et il passa discrètement l’un de ses mains sur ses côtes alors qu’il cachait sa grimace dans le verre qu’il venait de porter à ses lèvres. Verre qui contenait d’ailleurs une quantité minimum d’alcool. Allez savoir pourquoi mais l’envie de picoler était un peu passé avec son stage sur la piste de danse et la douleur qui pulsait dans sa cage thoracique. Mais ce n’était certainement pas ça qui allait l’empêcher d’apprécier la soirée en compagnie de l’étudiante.

Il posa son regard sur la brune, toujours par-dessus son verre qu’il n’avait toujours pas lâché et sa grimace se transforma en sourire. Vraiment, l’idée qu’il avait eu de l’inviter à cette fête était quand même assez bonne. Comme il l’avait dit plus tôt à Kitty, il la trouvait vraiment jolie. Mais il était peut-être un peu influencé par le fait qu’il l’aimait bien ? Ses amis jouaient d’ailleurs avec ça et le charriaient plus que de raison. C’en était d’ailleurs assez ridule de son point de vu mais il ne disait rien, acceptant les boutades de ses amis avec un sourire. Parce qu’il n’allait pas renier l’intérêt qu’il avait pour la jeune femme. Cela ne serait pas vraiment productif…

- Je suis désolé pour tes pieds, lança-t-il alors avec un sourire en baissant le verre dont il venait d’en terminer la moitié. Mais pour ma défense, je t’avais prévenu de mes talents de danseurs, rigola-t-il ensuite avec un sourire en coin un peu plus grand au coin des lèvres.

Il reposa son regard sur la jeune femme avant de lui sourire plus sincèrement cette fois-ci. Etre en sa compagnie lui filait le sourire, avoir gagner ce soir lui filait le sourire et il était vraiment dans une humeur impressionnante ce soir. C’est d’ailleurs peut-être pour cela qu’Ethan se rapprocha de la brune, qui avec ses talons, faisait quasiment sa taille. Sans vraiment réfléchir non plus, Ethan attrapa la main de la jeune femme pour la rapprocher de lui et poser ses lèvres sur les siennes. Peut-être était-ce un peu prématuré ? Pas adapté à la situation ? Mais Ethan en avait eu envie et ça depuis quelques temps maintenant. Et puis, ne fallait-il pas tenter sa chance ?

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Shadowcat
0 / 50 / 5
4 / 54 / 5
Elle peut se rendre intangible.
Max, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
391
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's Time to celebrate ! [Kitty]    Dim 13 Nov - 12:59

Il lui prend la main et Kitty esquisse un sourire. Elle ne peut pas s'en empêcher, ce genre de petits gestes, s’ils sont inconscients de la part d’Ethan, elle, elle les remarque tout de suite. Quelle fille n'a jamais fait ça avec son crush ? On s'imagine tant de chose à partir d'un rien que ça en devient un peu fou et pathétique. Mais c'est grisant infiniment comme sensation, comme des petites gouttes de bonheur sorties de nulle part. Les deux jeunes gens sortent et tombent au milieu de quelques groupes d'étudiants, éparpillés par ci par là. Certains veulent visiblement un peu d'intimité pour se faire des mamours et quand Ethan reconnaît un de ses amis, il lui envoie un fanion roulé en boule. Kitty rigole à le voir faire. Ils sont jeunes et s'amusent. Les chamailleries font parties du fun et personne ne va lui en vouloir de rire de ce simple geste. Ils finissent par, eux aussi, se trouver un coin tranquille où ils peuvent se rafraîchir. L'été bat son plein et la nuit est tout juste assez fraîche pour calmer le rouge des joues de Kitty. La jeune femme sirote un peu de sa boisson. Tant de danse lui a donné soif et les quelques gorgées ont le mérite de la rafraîchir un peu. Elle ne quitte pas Ethan des yeux et croit le voir grimacer de douleur. Il fait le dur, mais elle devine que sa blessure du jour lui fait mal. Elle est d'ailleurs à deux doigts de le ramener chez lui pour aller le jeter dans son lit. On croirait pas comme ça, parce qu’elle n’est pas très grande et toute chou, mais Kitty sait se montrer autoritaire parfois. Elle a son petit caractère et, si elle est gentille, elle est aussi têtue et déterminée. Entre autre, elle se fait un devoir de prendre soin de ses amis. Après tout elle n'a plus qu'eux, ils sont sa famille et elle les aime plus que tout. A ne pas douter qu'Ethan est son ami maintenant, même si elle voudrait aussi qu'il soit plus. Un jour peut-être, mais elle doute que ce soit aujourd'hui. Elle a bien tort.

« Je suis désolé pour tes pieds. » Elle rigole mais intérieurement, elle pleure de souffrance parce que ses pieds lui font souffrir le martyre. Déjà, à la base, prendre des talons a été une idée peut être trop audacieuse. Ensuite danser avec Ethan a été carrément inconscient. Elle ne peut s'en prendre qu'à elle-même, mais c'est clairement pieds nus qu'elle va retourner à la coloc à la fin de cette soirée. Une fois arrivée chez elle, elle plongerait ses pauvres pieds dans l'eau froide. Ils l'avaient bien mérité. « Mais pour ma défense, je t’avais prévenu de mes talents de danseurs. » C'est vrai, il l’a prévenu. Mais Kitty part toujours avec plein d'espoir pour les cas désespérés. Sauf qu’Ethan est vraiment un cas désespéré, et elle n'a pas réussi à lui apprendre grand-chose niveau danse. C'était presque plus drôle comme ça d'ailleurs. Ils ont bien rigolé, aux dépends du jeune homme certes, mais c'était définitivement marrant. « Je pensais pas que, quand tu disais que tu savais pas danser, c'était à ce point. Mais tu sais quoi ? Je regrette même pas ! » Elle affiche un grand sourire et pense visiblement ce qu'elle vient de dire. Peu importe qu'ils souffrent maintenant tous les deux à leur manière, l'un au niveau des côtés, l'autre des orteils. Ils sont bien, là tous les deux.

La suite des événements, elle ne l’a pas vu venir. Pas du tout même. Ethan non plus sûrement et pourtant, c'est bien lui qui l'attire vers lui sans qu'elle ne le voit venir. La jeune femme se laisse entraîner et quand le jeune homme se penche légèrement vers elle pour l'embrasser, elle est aux anges. C'est exactement comme elle l'avait imaginé, doux et surprenant, comme peut l'être Ethan. Kitty ferme les yeux et, après quelques courts instants de petit flottement, elle répond au baiser du jeune homme, finissant de se lover dans ses bras. Ses bras viennent délicatement s'enrouler autour de la nuque du joueur de football et elle profite de cet instant. Leur premier baiser, enfin. Ce ne sont que quelques secondes, mais elles marquent un nouveau chapitre de leur histoire. C'est presque trop beau. Deux bons amis qui deviennent bien plus que cela par une belle soirée d'été enjouée et musicale.

Quand leur étreinte se termine, la jeune femme a le sourire aux lèvres. Elle est définitivement sur un petit nuage, là dans ses bras. « Je veux bien que tu m'écrases les pieds tous les jours si ça finit comme ça ! » Elle rigole mais n'en pense pas moins, même si les bisous lui suffiraient amplement s'ils n'étaient pas accompagnés d'un mal de pied. La jeune femme se perd un peu dans les yeux d’Ethan. Elle a du mal à réaliser qu’il vient de l'embrasser et ne sait même plus quoi dire ou quoi penser. Elle sait qu'elle a envie de l'embrasser à nouveau, ça elle en est sûre même. Les mains de la jeune femme glissent en une caresse jusqu'au visage du jeune homme, elle doit lui avouer la vérité. « J'ai cru que tu m'embrasserais jamais. » Un nouveau sourire et cette fois c'est à elle de l'embrasser à nouveau, comme si une fois ne suffisait pas. Kitty ne sait pas trop ce que ça veut dire pour eux, et elle s'en fiche à ce moment-là. Elle n'a pas besoin qu'ils aient une étiquette, juste de savoir que lui aussi ressent les mêmes choses qu'elle. Elle l'adore.

___



She drives me crazy
I can't stop the way I feel. Things you do don't seem real. Tell me what you've got in mind. 'Cause we're running out of time. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: It's Time to celebrate ! [Kitty]    Sam 19 Nov - 20:04



❝It's Time to celebrate !❞
Kitty & Ethan

Avant de poser ses lèvres sur celle de Kitty, Ethan ne savait pas vraiment ce qu’il faisait. Il en avait envie depuis quelque temps maintenant et ne savait pas vraiment s’il devait se lancer ou non. Il avait perçu des signes mais n’y avait pas totalement fait attention sur le moment. Alors quand il avait pensé à Kitty de cette manière (ce qui était arrivé assez vite d’ailleurs), Ethan s’était réellement reposé la question. Et le temps avait passé et Ethan avait commencé à se poser des questions. Sur ce qu’il allait faire ? Sur comment Kitty allait réagir ? Comment elle allait le prendre ? Quand ? Bref tout un tas de question plus ou moins pertinentes. Ses amis se foutaient un peu de sa tronche quand il en parlait parce qu’il ressemblait à une nana à se poser des tonnes de questions comme ça. Et Stephen et Adam passaient leur temps à le pousser à faire quelque chose. Et le voilà qui faisait quelque chose. Sans vraiment savoir comment. Peut-être aussi inconscient que la prise de sa main un peu plus tôt.

Quand ses lèvres touchèrent celle de Kitty, une petite partie de lui pensa qu’elle allait le repousser en lui criant dessus. Et les quelques secondes de flottement qui s’écoulèrent avant qu’elle ne réponde à son baiser n’aidèrent pas vraiment. Mais cette crainte fut vite balayée quand les lèvres de l’étudiante répondirent au siennes.  Un sourire s’imprima même sur ses lèvres durant le baiser, le cœur quand même plus léger qu’au début du geste. Quand ils se séparèrent, Ethan avait toujours ce sourire sur la bouche, les yeux posés sur ceux de la jeune femme qu’il tenait toujours près de lui. Un rire s’échappa même et il secouant la tête de gauche à droite aux mots de la jeune femme.

- Je ne suis pas sûr que tu mesures bien tes paroles sur ce coup-là. Surtout que je peux continuer à t’embrasser sans ruiner tes doigts de pieds, plaisanta-t-il doucement. Ce qui, avouons-le, est quand même bien plus plaisant.

Et ce n’était même pas des mensonges. Il pouvait très clairement continuer à l’embrasser sans avoir à ruiner ses pieds en lui montrant ses piètres talents de danseur. Quoi que… C’était peut-être ses piètres talents de danseur qui avaient amené à cela alors il n’allait pas les dénigrer plus qu’il le faisait maintenant. Parce que oui, Ethan n’était clairement pas un danseur émérite et même avec les encouragements de Kitty, il n’était pas prêt à remettre les pieds sur une piste de danse avant un moment. Ou il le fera avec un taux d’alcool assez conséquent dans le sang. Ce qui voulait dire qu’il ne le ferait pas ce soir parce qu’il n’était pas question qu’il boive plus qu’il ne l’avait fait. Et aussi parce qu’il ne voulait pas être soul ce soir. Surtout pas avec ce qui venait de se passer avec Kitty. Il serait dommage de tout gâcher en lui vomissant sur les pieds qu’il avait meurtris pendant leur session de dancefloor.
Quand les mains de la jeune femme glissèrent vers son visage, Ethan étira un nouveau sourire sur ses lèvres. Il commençait déjà à aimer cette sensation et à ce moment, il n’échangerait sa place pour rien au monde. Son sourire se transforma assez rapidement en petit rire quand il entendit les paroles de la jeune femme. Lui non plus, s’il réfléchissait bien ne pensait pas le faire ce soir. Il ne pensait d’ailleurs pas le faire du tout s’il creusait vraiment profond dans son inconscient. Parce que bon, il fallait l’avouer, être rejeté n’était pas le sentiment le plus agréable de la planète Alors ouai, lui aussi avait la même impression.

- Pour tout t’avouer, je ne pensais pas le faire non plus, dit-il doucement avec honnêteté avant que la jeune femme ne repose ses lèvres sur les siennes, le faisant taire par la même occasion.

Ethan avait fini par posé le verre qu’il avait dans les mains sur une des surfaces planes qui se trouvaient près d’eux pour attraper les hanches de la jeune femme plus convenablement. Ethan finit même par monter l’une de ses mains pour la poser sur le cou de Kitty et ainsi l’approcher un peu plus de lui – si cela était possible.
Quand ils se séparèrent une nouvelle fois, Ethan n’avait pas perdu son sourire et cela avait même finit par se répercuter dans ses yeux. La douleur qu’il ressentait dans ses côtes avait été reléguée au dernier plan et même si elle était toujours présente, ce n’était pas vraiment ce qui prédominait maintenant. Ce qui prédominait maintenant, c’était la joie d’être là et le sourire qu’il avait gardé sur les lèvres prouvait bien l’état d’esprit dans lequel il se trouvait en ce moment.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Shadowcat
0 / 50 / 5
4 / 54 / 5
Elle peut se rendre intangible.
Max, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
391
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: It's Time to celebrate ! [Kitty]    Sam 26 Nov - 19:00

Ethan l'attire contre lui et Kitty se laisse faire. Cet instant, elle se l'ait imaginé une bonne dizaine de fois mais c'est encore mieux que dans son imaginaire toutefois très florissant. Pourtant le footballeur, lui, n'avait jamais pensé à l'embrasser avant de se jeter à l’eau et ça a presque de quoi la décevoir à ce moment-là. Mais les garçons sont des garçons et il est de notoriété public qu'ils ne sont pas les plus rapides en la matière. De toute manière Kitty est maintenant sur un petit nuage et même cet aveu du beau brun ne la fera pas en redescendre. D'ailleurs sur son visage, c'est le même type de sourire que sur celui d'Ethan. Mais quand même, elle a un peu d'espoir lorsqu'elle demande : « Même pas un petit peu ? » Ses bras s'enroulent à nouveau autour de la nuque du jeune homme et elle rigole en avouant qu'elle a l'imagination bien plus active que celle de l'étudiant en médecine. « Moi j'y avais pensé. » Elle n’a pas vraiment honte de ce fait. Clairement ça fait un moment qu’elle a un crush sur Ethan. Il a tout pour lui après tout et aucune femme ne peut rester insensible face à ce qu’elle considère être un homme presque parfait. Il est exactement ce dont elle a besoin en ce moment. Il représente une sorte de stabilité après une période émotionnellement chaotique. Ca lui fait du bien, même si le chaos a aussi quelque chose d’incroyablement grisant qu’elle adore.

Et alors qu’ils sont là, dans la pénombre à échanger leurs premiers baisers, le cerveau de Kitty ne peut s’empêcher de tourner bien malgré elle. C’est toujours pareil après un premier baiser, y’a l’incontournable question : ca veut dire quoi pour eux ? Genre, ils sont maintenant officiellement en couple ? C’est juste une impulsion du moment qui n’implique rien ? Allez savoir. Ce qui est sûr c’est qu’elle ne compte pas demander, entre autre parce qu’elle est pas assez folle pour prendre ce risque mais aussi parce que ça romprait le charme de l’instant. Enfin, pour rompre ledit charme, elle peut toujours compter sur les amis d’Ethan qui sortent subitement de derrière un buisson. « Ouuuuh, ça se péchooo dans le nouaaaaar ! » Et en guise de revanche, ils les noient sous une pluie de fanions roulés en boule le tout dans une cacophonie de hurlements sans noms. Kitty se protège tant bien que mal de l’attaque aussi courte qu’intense et éclate de rire. Ils sont bêtes les potes d’Ethan mais définitivement funs. « Nous aussi on veut des bisous Kitty ! » Elle pouffe à nouveau de rire. C’est bien tenté mais ce soir, elle ne fera des « bisous » qu’à Ethan. Elle ramasse rapidement quelques fanions et les relance sur leurs assaillants tout en leur annonçant la mauvaise nouvelle : « Je passe mon tour, désolée, une autre fois peut être ! » Non, aujourd’hui, ses bisous sont réservés à un seul homme.

Une fois cet intermède terminé, la jeune femme se retourne vers Ethan. Son sourire, elle ne le quitte plus. A ce moment-là, elle a l’impression que la vie est infiniment belle même si on sent la fin de la soirée pointer le bout de son nez. La musique résonne encore sur le dancefloor pourtant, si bien qu’ils ont encore le choix. « Tu veux faire quoi ? Y retourner ? Ou alors on rentre... et avant de répondre sache que j'ai vu ta grimace et que je sais bien que t'as mal Ezel ! » Si il croit l’avoir comme ça, il se fourre le doigt dans l’œil et comme pour montrer que c’est une dure à cuire qui ne se laissera pas entourlouper, Kitty lui colle un petit coup de poing totalement indolore dans l’épaule. Pour sa défense, elle l’a fait exprès, elle sait que ca prête à rire mais oui, si elle le voulait, elle pourrait faire mal quand même ! Il n’est pas qu’une brunette toute menue après tout ! On peut cependant noter la fâcheuse tendance qu’à Kitty de taper à peu près tous les hommes de sa vie, les pauvres.
Enfin ca n’enlève rien au fond du problème. Elle croit savoir que les antidouleurs qu’a pris Ethan ne font plus beaucoup d’effet et qu’il serait surement mieux dans son lit. Et puis, elle a eu son bisou, elle ça lui suffit amplement. #égoisteouesh

___



She drives me crazy
I can't stop the way I feel. Things you do don't seem real. Tell me what you've got in mind. 'Cause we're running out of time. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: It's Time to celebrate ! [Kitty]    Mer 7 Déc - 21:33



❝It's Time to celebrate !❞
Kitty & Ethan

Un sourire s’était installé sur les lèvres d’Ethan quand celles de Kitty ne les accaparaient pas. Vraiment, il avait eu une bonne idée de se lancer ce soir-là. Rien n’avait vraiment été réfléchis et c’est ce qui ajoutait à la chose. Faire quelque chose inconsciemment voulait dire que ce n’était pas réfléchit pendant vingt ans avant, que c’était spontanée et qu’il le voulait vraiment. Et embrasser Kitty, Ethan l’avait voulu. Apparemment, les mots qu’il avait eu quelques secondes plus tôt n’avaient pas été compris comme il l’avait voulu et Ethan secoua alors la tête en descendant ses mains sur la taille de la jeune femme avant d’ouvrir la bouche pour répondre. Mais à peine avait-t-il fait cela que Kitty ajoutait qu’elle y avait pensé et le sourire qui s’était installé sur ses lèvres s’élargit.

- Bien sûr que j’y ai pensé, répondit-il enfin en levant un sourcil sur son front. Ça fait des semaines que j’y pense, rigola l’étudiant avant de poser de nouveau ses lèvres sur celles de la jeune femme pour appuyer ses dires.

Pour beaucoup d’étudiant de la faculté, l’équipe de football était considérée comme quelque chose de sacrée. Et les joueurs étaient considérés comme des héros – du moins quand les résultats se révélaient satisfaisants. Et dans l’imaginaire de beaucoup de monde, les joueurs finissaient tous les soirs avec une femme différente. Ce qui était vrai pour certains d’entre eux mais certainement pas pour Ethan. S’il savait qu’il pouvait en profiter, cela ne l’avait jamais vraiment intéressé. Ce qui étonnait d’ailleurs ses meilleurs amis et la plupart des membres de l’équipe. Bien sûr, cela ne l’empêchait pas de faire quelques écarts de temps à autres. Mais la dernière copine sérieuse qu’il avait eu remontait à la première année de fac. Voir même la deuxième si ses souvenirs étaient bons…

- Ouuuuh, ça se péchooo dans le nouaaaaar ! s’exclamèrent rent ses amis en sortant de nulle part.

Un « C’est pas vrai putain » murmuré sortit de sa bouche alors qu’il se tournait vers les intrus en secouant la tête de gauche à droite. Vraiment, ses amis étaient intenables et Ethan commençait vraiment à en avoir marre de les côtoyer. Ce qui était vraiment un gros mensonge parce qu’il échangerait ses amis pour rien au monde. Ils avaient beau être chiants, avoir un humour de merde, Ethan les adorait. Et s’il devait être honnête avec tout le monde, Ethan était monté sur le même moule. Quand il ne faisait pas le gars sérieux, l’étudiant en médecine ressemblait comme deux gouttes d’eau à ses amis en ce moment…

- Même pas en rêve, lança-t-il tout de même alors qu’un de ses idiots de camarades lança « Nous aussi on veut des bisous Kitty ! ». C’est la mienne maintenant.

Enfin, il ne savait pas vraiment si c’était la sienne mais sur le moment, les mots étaient sortis tout seuls. Et c’est d’ailleurs la question qui s’infiltra dans son esprit. Qu’est-ce qu’ils étaient maintenant ? C’était une question pertinente d’ailleurs mais n’aurait peut-être pas de réponse tout de suite.  Et c’était peut-être mieux ainsi. Pour l’instant, il préférait vivre le moment sans penser à la suite. Ce qui était peut-être mieux comme ça.

Ses amis les quittèrent assez rapidement, non sans qu’Ethan ait promis qu’il leur revaudrai ça avant de se tourner de nouveau vers la jeune femme. Cette dernière avait apparemment eu la même idée et un sourire se réinstalla sur ses lèvres alors que la brune lui demandait ce qu’il voulait faire. Il posa son regard sur la maison qui lui faisait face et à la musique qui s’en échappait. Il pesa le pour et le contre avant de reposer son regard sur la brune avec un rire s’échappant de ses lèvres par rapport à la remarque qu’elle venait de faire sur la douleur qui pulsait à l’intérieur de ses côtes.

- J’suis pas aussi discret que je le pense. Comme tu l’as si bien remarqué, je douille sa maman, rigola-t-il doucement avant de secouer la tête et de passer son regard de la maison à Kitty et de Kitty à la maison. Et je ne pense pas y retourner… Je te ramène ? demanda-t-il ensuite avec un autre sourire.

Il attendit la réponse de la jeune femme qui hocha la tête et Ethan l’embrassa de nouveau avant de l’attraper par la main et de se diriger vers l’intérieur de la maison. Il profita de la traversée pour claquer quelques arrières de tête et dire au revoir avant de quitter la maison avec Kitty au bout de sa main. Il avait bien fait d’inviter la jeune femme à sortir pour fêter cette victoire. Parfois Ethan pouvait faire preuve d’éclair de lucidité…

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: It's Time to celebrate ! [Kitty]    

Revenir en haut Aller en bas
 
It's Time to celebrate ! [Kitty]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SOFT] REAL TIME TRAFFIC : Avertisseur de radars en temps réel [Gratuit]
» Les access prime-time
» Fin de Discovery Real Time en 2010 ?
» Doctor Who: Adventures in Time and Space
» Tuto petites bourses ....à l'Atelier de Kitty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: