Partagez | 
 

 Kenneth - Losing you, losing me [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Kenneth - Losing you, losing me [UC]   Mar 14 Juin - 1:52



Kenneth Graham

Who am i supposed to be ?

32 ans
Snitch

Cuisiner au café "Le Pégasus"
Hydra

Asexuel, célibataire
Mutant


pouvoirs



Mémoire surdéveloppée: Ce pouvoir est un don tout autant qu'une malédiction. Kenneth ne peut tout simplement RIEN oublier. Que ce soit un visage aperçu en passant, un slogan publicitaire vieux de plusieurs décennies, des numéros de téléphone... Tout est là, dans son crâne, à tourner encore et encore dans son esprit.

S'y retrouver peut parfois être un cauchemar et Kenneth est souvent sujet à de violentes migraines et à une confusion difficile à gérer. Pour se ressourcer, il se bande les yeux et, un casque sur les oreilles, écoute une playlist de musiques classiques, sur lesquelles il tente de se focaliser.

Depuis le souhait de Wanda, Kenneth a du mal à se rappeler de souvenirs et de connaissances pré-Genosha. Mais s'il se concentre assez, certains reviennent...

Double personnalité : Bien qu'ayant son lot de problèmes mentaux, Kenneth n'avait jamais possédé d'autre personnalité que la sienne avant Genosha. Sa mémoire surdéveloppée est entrée en conflit avec les souvenirs qui lui ont été implantés, si bien qu'il a fini par développer une sorte de double personnalité.

Le Kenneth d'autrefois, qui se rappelle quelque peu de sa vie antérieure et n'a aucun souvenir de son existence sur Genosha, et le Kenneth d'aujourd'hui, qui n'a pas conscience de sa deuxième personnalité et aucun souvenir de sa vie pré-Genosha.

Les deux personnalités ne peuvent pas communiquer entre elles ni partager leurs mémoires respectives. Pour quelqu'un d'observateur, il est facile de les distinguer, même lorsque Kenneth d'autrefois joue la comédie.

En effet, le Kenneth pré-Genosha est couvert de marques de sévices et de maltraitances, qu'il cache sous ses manches longues, là où le Kenneth post-Genosha a une peau lisse et dénuée de toute blessure. Généralement, Kenneth post-Genosha est surnommé Kenny, là où Kenneth pré-Genosha préfère qu'on l'appelle tout simplement Kenneth.


souhait

Au fond de lui, en dépit de la haine qu'il éprouvait pour ses parents, Kenneth avait toujours souhaité être aimé. Qu'on ne le traite plus comme de la vermine. Qu'ils l'acceptent et le considèrent enfin comme leur fils et pas un échec cuisant.

Ce souhait a eu plusieurs conséquences : l'existence de son petit frère a été complètement effacée, lui qui était le favori de ses parents, et le Kenneth post-Genosha s'est conformé à toutes les attentes de Mr et Mrs Graham, travaillant aux fourneaux comme son père et son grand-père avant lui, allant jusqu'à épouser une femme qu'ils considéraient "bien".

Kenneth Post-Genosha est complaisant, docile, zélé, complètement dévoué à ses parents et à sa femme. Il a bon coeur et est profondément altruiste, mais au détriment de sa propre personne. Kenny n'a jamais rien fait pour lui-même, juste pour lui-même...

émergence

Kenny est au niveau 0 de son émergence, entièrement convaincu d'avoir toujours vécu à Genosha, au sein d'une famille aimante, aux côtés d'une femme parfaite aux yeux de ses parents.

Kenneth, en revanche, est au niveau 2 de son émergence. Il n'a pas le moindre souvenir de l'existence créée par Wanda Maximoff, mais sa mémoire de sa vie d'autrefois est loin d'être complète. Des flashs, des rêves...

Il peut voir sa mère écraser ses cigarettes sur son bras, son père lui démettre le bras, un homme se décomposer alors qu'il lui exposait, grâce à sa mémoire parfaite de l'époque, toutes ses dépenses les plus compromettantes... Juste assez pour savoir que quelque chose cloche. Qu'il a été manipulé.



want to know more

Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ?

Kenny en a entendu parler, mais il n'y croit pas une seconde. Cela ne correspond pas à sa vision bien ordonnée du monde. Que tentaient-ils de leur faire avaler, là ? Que l'on pouvait voler, générer des flammes ? Ridicule. De toute manière, l'univers de Kenny est trop restreint pour qu'il se préoccupe de ce genre de choses. Tout ce qui lui importe, c'est le bonheur de ses parents, de sa femme et sa place en tant que Chef, comme le souhaitaient pour lui Mrs et Mr Graham.

Kenneth, quant à lui, a récemment rejoint Hydra et est donc plus qu'au fait de l'existence de pouvoirs. Lui-même a vu le sien émerger à l'instant même où il a repris possession de son corps, engrangeant information après information, donnée après donnée. Son don fait partie de lui et, malgré la souffrance qu'il a pu lui causer, il ne s'en séparerait pour rien au monde. Après tout, c'est bien sa mutation qui a su préserver sa personnalité...

Les pouvoirs le fascinent. Kenneth aime en découvrir, en apprendre plus, les observer à l'oeuvre. Qu'ils soient restreints de la sorte, obligés de dissimuler leur potentiel, le frustre à un point inimaginable...

Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?

Ce jour-là, Kenneth croyait être la cible. Pourtant, ce n'était pas lui que la garde rouge cherchait. Une gamine, tout juste entrée dans l'adolescence. Lorsqu'ils s'étaient approchés, elle avait émis des espèces de rayons électriques, mais cela n'avait pas duré. Neutralisée, en quelques instants.

Kenneth s'était fait discret. Intervenir, ce serait risquer de se faire attraper. Il ne pouvait rien pour cette pauvre fille. Pas dans l'immédiat. Il lui faudrait continuer d'oeuvrer avec Hydra et renverser ce pouvoir... La garde rouge est la main cruelle de Wanda Maximoff. Le contrôle qu'ils exercent sur la population révulse profondément le jeune homme, qui rêve de les faire tomber. Il usera de tous les stratagèmes pour y parvenir...

Kenny, quant à lui, considère la garde rouge comme une figure sévère nécessaire. Il ne s'interroge pas sur ses actions ou son but. Elle est l'autorité et jamais, ô grand jamais, Kenny ne questionne l'autorité. Alors, toutes ces stupides rumeurs... Il ne veut pas en entendre parler.

Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?

Quand la nuit emporte Kenny, il rêve d'être un autre. D'avoir tout quitté. D'avoir voyagé dans le monde entier. Avoir tout abandonné et pouvoir recommencer quelque part, ailleurs. Lorsqu'il n'est pas éveillé, Kenny rêve de liberté. Mais il n'oserait jamais seulement penser consciemment à cela...

Kenneth, quant à lui, aimerait simplement retrouver la personne qu'il était. Il devine qu'il était loin d'être parfait, que ses actions pouvaient être plus que douteuses, mais il ne pouvait pas se résigner à adopter indéfiniment la nature soumise de son double. Pourtant... Kenny, lui, rend les gens heureux autour de lui... N'est-ce pas ce qu'il aimerait réellement ? En est-il seulement capable, lui, Kenneth ?



pseudo

Kee

sexe/age

Femme/22 ans

pays

France

DC

Nope

personnage marvel, scénario ou inventé

Inventé

niveau d'émergence

0 pour Kenny, 2 pour Kenneth

niveau de maitrise

1 pour Kenny, 2 pour Kenneth

Désirez-vous un parrain/marraine

Oui

vous nous avez connu...

Sur PRD

un dernier aveu

Je vous aime déjà

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Kenneth - Losing you, losing me [UC]   Mar 14 Juin - 1:52



Before Genosha

we all have to start somewhere



"Non" avait été le premier mot de Kenneth. "Non" était devenu son motto, sa philosophie de vie. Petit garçon taciturne, il passait le plus clair de son temps seul, avec pour compagnie ses pensées, ses réflexions, ses grandes idées. L'idée de les partager ne lui effleurait pas l'esprit. Qui pourrait le comprendre, de toute manière ? Certainement pas ses parents, en tout cas.

Kenneth questionnait toute chose. En particulier l'autorité. Il ne se pliait pas à un ordre qui ne lui était pas expliqué et se refusait parfois à obéir malgré tout, si l'explication en question ne le satisfaisait pas. Non, il n'irait pas vers les autres enfants, il n'en éprouvait pas le désir. Non,  il ne ferait pas ces stupides devoirs, ils étaient beaucoup trop faciles et il voulait apprendre des choses plus complexes. Et non, il ne suivrait pas le même chemin que ses parents. Il souhaitait... autre chose.

Entre le couple Graham et leur fils, l'amour n'avait jamais été au rendez-vous. Après tout, il n'était pas désiré. Ils ne souhaitaient qu'un garçon et les échographies n'avaient pas révélé la présence de deux enfants. Etant donné qu'il ne correspondait pas à ce qu'ils attendaient de lui, Kenneth était automatiquement devenu "l'Indésirable". Un fait qu'il s'était résigné à accepter, en particulier lorsque la maltraitance avait commencé...

C'était son "Non" de trop, aux yeux de ses parents. Un "Non" retentissant quand ses parents avaient parlé à sa place et affirmé à leurs amis que leurs garçons se retrouveraient derrière les fourneaux et, avec le temps, pourront racheter le restaurant familial, vendu pour des raisons financières. "Non", avait-il proclamé fièrement. "Non", avait-il protesté, détestant que l'on s'exprime à sa place. NON !

Ils s'étaient sentis humiliés. Humiliés par leur propre fils, d'à peine sept ans. Alors, lorsque tout le monde était parti, ils l'avaient installé à table, lui ordonnant de rouler sa manche et de tendre le bras. Kenneth s'en rappelle encore, comme si c'était hier. Son refus. Son père qui le force. Sa mère qui proclame : "La punition n'en sera que plus longue, dans ce cas..". Elle avait allumé une cigarette. L'avait fumé lentement, faisant durer le plaisir.

Puis, sans prévenir, elle l'avait pressée contre son bras. La souffrance avait été indescriptible. Kenneth aurait voulu crier, mais, de sa main libre, son père l'avait bâillonné, étouffant sa plainte. Il avait dû subir, incapable de se défaire de leur emprise.

La marque était minuscule. Ridiculement minuscule. Rien qu'un sparadrap ne pouvait cacher. Kenneth n'avait plus pipé mot pendant deux jours entiers. La colère qui était née ce jour-là ne s'était jamais vraiment éteinte. Tout comme son goût pour l'opposition face à l'autorité...Toute forme d'autorité.

Professeurs, agents de police, surveillants... Qui qu'ils puissent être, cela n'avait pas d'importance pour Kenneth, tant qu'ils représentaient cette autorité qu'il abhorrait, ce contrôle qu'on cherchait à exercer sur lui. Ce contrôle que ses parents avaient sur lui...

Petit à petit, au fil des années, ses bras s'étaient couverts de brûlures de cigarette. Il s'était habitué à la sensation. A ceux qui avaient remarqué la chose, il prétendait qu'il en était à l'origine. Généralement, il appuyait ses propos d'une nouvelle brûlure. Une de plus, une de moins... Il préférait encore se les infliger lui-même. Personne ne lui forçait la main.

Quand sa mutation s'était déclarée, Kenneth atteignait tout juste ses seize ans. Ultime pied de nez face à l'autorité, il s'était fait renvoyer de son lycée, après avoir dérobé des bulletins de notes et leur avoir mis le feu devant les surveillants de l'établissement. Une énième humiliation que Mr et Mrs Graham ne pouvaient plus encaisser... Si les brûlures de cigarette ne suffisaient pas, si la violence physique ne le soumettait pas, ils allaient utiliser une autre méthode. Une méthode lente et douloureuse.

Enfermé dans une pièce sans fenêtre, Kenneth n'aurait le droit d'en sortir que lorsqu'il se résignerait enfin à suivre la voie qu'ils avaient tracé pour lui. Sans distraction aucune, à tourner encore et encore dans la même pièce, l'adolescent avait l'impression de devenir fou. Ce n'était pas la maigre pitance qu'ils lui donnaient qui pouvait le requinquer. Mais il ne plierait pas. Il ne plierait jamais.

C'était probablement par un instinct de survie que sa mutation s'était finalement manifestée. Depuis quand était-il dans cette pièce ? Il ne saurait le dire... Mais des souvenirs étaient remontés à la surface, avec une précision digne d'un sniper. Des données chiffrées, des informations, des instants de vie... Des choses dont il ne pensait pas se rappeler. Des données qui s'étaient imposées si violemment à son crâne qu'il avait cru perdre définitivement le pied...

Pourtant, il était parvenu à faire le tri. A trouver le levier à utiliser contre ses parents. Il avait frappé à la porte, prétendant faire ses excuses. Puis il avait listé, une à une, toutes les manigances fiscales de ses parents, leurs coordonnées bancaires, leurs informations les plus personnelles, concluant le tout par une menace.

Qu'ils le laissent en paix ou il révèlerait le tout aux autorités. Il trouverait les preuves. Se servirait des marques de sa maltraitance. Non, cette fois, il n'aurait plus peur de parler... Cette fois, il s'exprimerait.

La porte s'était ouverte. Un silence lourd, des visages fermés. Kenneth avait préparé quelques affaires, subtilisé la carte bancaire de sa mère et il n'avait plus remis les pieds chez lui. Il était parti, sans se retourner, abandonnant ses parents, abandonnant son frère. Il voulait croire qu'il le faisait le coeur léger. Mais au fond, il continuait à se demander : pourquoi le haïssaient-ils autant ? Pourquoi n'était-il pas aimé ? Qu'avait-il fait ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?

Il avait voyagé, exploré, tant le pays que sa mutation. Une mémoire surdéveloppée, avait-il compris, capable de tout engranger. Mais jamais de rejeter. Elle s'emplissait de tout, y compris des choses les plus inutiles, les plus dérangeantes. D'un côté, cela lui avait permis d'apprendre rapidement l'Espagnol et le yucatèque, lors de son long séjour au Mexique. De l'autre, cela l'avait également obligé à se rappeler au mot près de chaque prospectus lu, de chaque panneau d'affichage, de chaque publicité...

Il n'avait pas de contrôle sur ça. Tout juste de la musique et un bandeau sur ses yeux pour bloquer les stimuli extérieurs. C'était épuisant. Parfois à en pleurer. Parfois à en hurler. Mais il ne regrettait cela pour rien au monde.

Kenneth voyageait. Son argent, il le gagnait grâce à des combines, mémorisant les cartes au poker, exploitant sa mutation, récoltant des informations à utiliser ensuite contre les personnes concernées. Il n'avait pas vraiment de scrupules. Ces gens-là n'avaient qu'à être plus prudents. Et puis, ils ne s'en prenaient pas aux plus pauvres non plus. Quel intérêt cela aurait ?

Il ne restait jamais sur place bien longtemps. Il aimait découvrir, s'enrichir et, bien évidemment, parfaire ses manigances, ses arnaques et autres tricheries. Rien de plus excitant que d'aller à l'encontre du système... Ce n'était pas comme s'il tuait quelqu'un. Il n'en était jamais arrivé à ce genre d'extrémités.

Kenneth menait la grande vie. Pas de famille dont se préoccuper, qu'il s'agisse de ses parents, de son frère ou d'éventuels enfants. Il n'envisageait pas de s'engager avec qui que ce soit et comptait garder son corps pour lui-même et nul autre que lui-même.

Pas de responsabilités. Il vivait pour lui et lui seul, sans se tracasser de tenir un restaurant ou d'être derrière les fourneaux pour des gens qui se fichaient de son travail.

Pas de violence. Oh, il était recherché et certains et certaines rêveraient probablement de lui écraser le visage contre le premier trottoir venu, mais Kenneth savait couvrir ses traces et possédait suffisamment de leviers pour écarter ce danger. Pas de parents pour le contrôler. Pas de parents pour le maltraiter.

Pas d'amour, non plus. Il avait renoncé à en obtenir de la part de sa famille, définitivement. Et, quelque part, cela lui manquait. Il avait vu ce que c'était. Son frère, lui, était aimé. Mais Kenneth... Kenneth ne l'était pas. Et, sans cesse, malgré lui, il se demandait si cela était de sa faute...

C'était une vie d'adrénaline, de délits et de fuite perpétuelle que Kenneth avait mené. Une vie faite de mensonges, d'extorsions et de manipulations. Une vie qui lui convenait parfaitement. Jusqu'à un beau jour où il s'était endormi, épuisé d'une longue journée, et ne s'était pas réveillé là où il le pensait...





Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Kenneth - Losing you, losing me [UC]   Mar 14 Juin - 1:53



After Genosha

life goes on

Ici, vous pourrez rédiger l'histoire de votre personnage, sa nouvelle vie sur Genosha. Enfance, comment son souhait a été intégré dans cette vie, événements marquants, rencontres décisives...
Le choix du fond et de la forme est laissé à votre convenance.

Rédaction, mise en situation de rp, monologue, à vous de choisir ! Notre seule exigence sera un minimum de 500 mots.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Hill
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Aucun pouvoir, mais elle est une excellente combattante à mains nues. C'est une experte dans le maniement des armes à feu et des armes blanches. Elle se débrouille aussi très bien dans le piratage des ordinateurs.
Casey, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary, Paige
799
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Kenneth - Losing you, losing me [UC]   Mar 14 Juin - 2:27

BIENVENUUUUUUUE!!!
OMG j'adore ce que tu as déjà d'écrit dans ton profil ! Ça envoie du groooooooos lourd!
Bien hâte d'en savoir plus!

N'oublies d'aller réserver ton avatar et bon courage pour ta fiche!

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Mystique
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Métamorphe capable de prendre les traits de n'importe quelle personne, facteur guérisseur, immunisée contre toutes formes de poisons, et vieillissement naturel ralenti.
Isaak; Spencer; Dylan; Jessica & Romy
1360
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Kenneth - Losing you, losing me [UC]   Mar 14 Juin - 7:51

Bienvenuuuuuuue sur HOM

Omg Rami Malek ! Cet acteur est trop cool ! J'ai hâte de voir ce que tu vas faire de ce personnage :cute: je te suis de prêt !

___

and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Kenneth - Losing you, losing me [UC]   Mar 14 Juin - 8:33

Bienvenue !!! J'ai hâte de lire ta fiche, ça a l'air d'être bien lourd ouais o/ !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Kenneth - Losing you, losing me [UC]   Mar 14 Juin - 8:51

Bienvenue par ici, j'ai hate d'en savoir plus sur ton bout d'chou :moustache:
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Kenneth - Losing you, losing me [UC]   Mar 14 Juin - 10:25

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Kenneth - Losing you, losing me [UC]   Mar 14 Juin - 10:37

Bienvenue par ici !
Ce que j'ai lu de ton personnage me donne envie d'en savoir plus :3
Bon courage pour la rédaction ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Kenneth - Losing you, losing me [UC]   Mar 14 Juin - 11:31

Merci à vous :D. J'essaie de vite finir :D.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Kenneth - Losing you, losing me [UC]   Mar 14 Juin - 12:30

Ouh, Rami

Bienvenue et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quake
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
INHUMAINE
- Capable de générer des ondes sismiques/vibratoires

SHIELD
- Combattante surentraînée
- Tireuse d'élite
- Hackeuse
Aelys Cantela & Nikki Ren & Erica Shaw & Damian Burrows & Santana Carpenter & Gwen Stacy
408
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Kenneth - Losing you, losing me [UC]   Mar 14 Juin - 14:46

Bienvenue officiellement par ici

Très intéressant le début de ta fiche, bon courage pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas S. FrancesHumain modifié
avatar

Dark Past


My Present

Daemons
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
La maîtrise des 5 éléments : -L'énergie -L'eau -L'air -La terre -Le feu
Seulement il ne maîtrise pas ses pouvoirs.

Loki Odinson - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts
1853
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Kenneth - Losing you, losing me [UC]   Mar 14 Juin - 21:22

Bienvenue sur le forum :D
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Kenneth - Losing you, losing me [UC]   Mer 15 Juin - 22:11

Merci tout le monde :D. Première partie faite
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Kenneth - Losing you, losing me [UC]   Jeu 23 Juin - 22:25

Bienvenue parmi nous Smile

Aller, courage pour la seconde partie, la force est avec toi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Seth
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
* Contrôle du corps, je peux faire battre votre cœur plus vite ou plus lentement, briser vos os, affaiblir vos muscles...le soigner ?

* Chance de zouf
510
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Kenneth - Losing you, losing me [UC]   Lun 27 Juin - 8:41

Allez frangin, la force est en toi (Prince de Lu, j'ai un sponsor). Tu vaincras la seconde partie !
Force et couraaaaaaage !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Kenneth - Losing you, losing me [UC]   Dim 3 Juil - 9:21

Bienvenue par ici ! Bon courage pour ta fiche, t'es dans la dernière ligne droite !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Hill
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Aucun pouvoir, mais elle est une excellente combattante à mains nues. C'est une experte dans le maniement des armes à feu et des armes blanches. Elle se débrouille aussi très bien dans le piratage des ordinateurs.
Casey, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary, Paige
799
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Kenneth - Losing you, losing me [UC]   Mer 13 Juil - 19:12

Coucou Kenny :cute: Il y a un petit moment qu'on t'a pas vu. Est-ce qu'on peut avoir des nouvelles?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Kenneth - Losing you, losing me [UC]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kenneth - Losing you, losing me [UC]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luciole - Losing You [Reborn!]
» LOSING IT (Tome 1 à 3) de Cora Carmack - SAGA
» Kenneth Branagh
» KENNEDY, Douglas
» Kenneth Grahame

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: BASE DE DONNEES :: LE REGISTRE :: Fiches archivées-
Sauter vers: