Partagez | 
 

 Raven + De profundis clamavi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Mystique
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Métamorphe capable de prendre les traits de n'importe quelle personne, facteur guérisseur, immunisée contre toutes formes de poisons, et vieillissement naturel ralenti.
Isaak; Spencer; Dylan; Jessica & Romy
1360
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Raven + De profundis clamavi   Jeu 7 Avr - 15:43



Raven Darkhölme

Blackbird song

26 ans d'apparence
Mystique

Redguard
The redguard

Bisexuelle & célibataire
Mutant


pouvoirs

Mystique est une métamorphe. Elle a donc la capacité de prendre les traits physiques, la voix et les attitudes de n'importe quel humain. Elle ne peut pas copier les pouvoirs des autres mutants, cela dit, même en prenant leur apparence. Cette faculté de métamorphose est en réalité une modification cellulaire qu'elle effectue de son propre chef : elle peut donc également régénérer ses cellules, et se soigner plus vite d'une blessure parfois mortelle, pour n'importe qui d'autre. C'est aussi pour cette raison que son vieillissement naturel est ralenti. Elle est immunisée contre les toxines, et ne peut donc pas être empoisonnée.


souhait

Etre acceptée pour la personne que je suis, recommencer une vie ou l'ont ne me regardera pas comme un monstre mais pour mes compétences réelle. Ce souhait à mis un ange sur mon chemin me permettant de réaliser mes objectifs et d'être acceptée en tant que Raven Darkhölme.

émergence

La mémoire de la plupart des hommes est un cimetière abandonné, où gisent sans honneurs des morts qu'ils ont cessé de chérir. Celle-ci est complexe et facilement manipulable, mais certains souvenirs, certains visages, sont la clé du loquet que Wanda à verrouillée. Alors oui, il arrive de temps à autre d'échanger un regard avec cet inconnu dans la rue, sondant son âme et me demandant pourquoi il m'a l'air tant familier. Il me semble qu'on appel ça le déjà vu ou peut être est-ce un coup de foudre ?



want to know more

Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ?

Bien sure que je suis au courant de ces rumeurs. Ce ne sont d'ailleurs pas des rumeurs, je suis au sein de la garde rouge et je peux vous assurez que ce que je vois au quotidien ce n'est pas joli du tout. Ce que j'en pense ? Eh bien je pense que vous devriez avoir peur car le monde semble sombrer dans la folie à petit feu.

Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?

Témoin oui, j'y ai même participé ma chère. Si vous saviez ce que l'ont fait pour vous chers citoyens, vous ne vous poserez pas de questions. Le contrôle de la population est d'ailleurs un bien grand mot. Je me bats pour votre protection, mon quotidiens est bercée par l’espérance que chaque soir les enfants de Genosha se coucherons sereins. Alors oui, oui c'est un mal nécessaire.

Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?

J'aurez aimé me fondre dans la population. Je suis certes comblée par ma vie, la garde rouge est la voie que j'ai choisit et je ne regrette rien. Mais j'ai comme ce sentiment d'avoir tellement souffert... D'avoir un vide perpétuelle en moi qui tait sa souffrance là, quelque part. Je n'essaie de pas y penser mais cela reste là me hantant quelque peu.



pseudo

Liliswan

age

22 ans

pays

France

DC

Natasha Romanoff

vous nous avez connu...

Je suis fonda  

un dernier aveu

En fait la tomate bah c'est un fruit...

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Mystique
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Métamorphe capable de prendre les traits de n'importe quelle personne, facteur guérisseur, immunisée contre toutes formes de poisons, et vieillissement naturel ralenti.
Isaak; Spencer; Dylan; Jessica & Romy
1360
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Raven + De profundis clamavi   Jeu 7 Avr - 15:43



Before Genosha

we all have to start somewhere

Recroquevillée dans le coin le plus sombre de la pièce, le sol froid s'immisce à même mon petit corps. Ma respiration saccadée résonne dans cette endroit glacial tel un écho lointain. Les larmes coulent le long de mes joues à l'apparence si particulières, laissant un sillage sur mon visage bien trop sale. Mes cheveux d'une teinte rouge ardent recouvre l'abomination que je suis. Ce n'est pas moi qui le dit, c'est eux... Tous ces gens qui m'observe comme une bête de foire. Peut être que je le suis, après tout mon apparence s'y prête bien non ? Une peau bleu, non pas bleuâtre, bleu comme les profondeurs de l'océan, bleu et sombre. Mes cheveux sont rouges, beaucoup trop rouges et pourtant je ne me souviens pas qu'ils aient un jour eut une couleur similaire a celle des petites filles de mon âge ... Le pire c'est peut être mes yeux. On dit que les yeux c'est le reflet de l'âme, alors si la mienne est reflété par ceux ci mon âme n'est vraiment pas belle. Beaucoup d'entre vous s'attendent à une histoire, un conte de fée où tout pourrait bien se terminer, mais il en est rien. Il n’y aura pas de « il était une fois », ni de « happy end ». Juste la vie d’une enfant bouleversée par un don ayant le goût amer d’une malédiction. On dit que chacun de nous a un ange, un gardien qui veille sur nous. On ne sait pas quelle forme ils vont prendre. Un jour c’est un vieillard, le lendemain une petite fille. Mais les apparences sont trompeuses. Ils peuvent être aussi féroces que des dragons. Pourtant ils ne sont pas là pour se battre à notre place. Mais pour chuchoter depuis les feux de la rampe, pour nous rappeler que c’est nous, chacun de nous, qui détenons le pouvoir dans les mondes que nous créons. Pourtant je n'avais pas mérité cela, je me souviens encore de ce jour fatidique où je jouer à la poupée dans le jardin. Les couleurs éclatantes de la nature berçant mes sens, un à un, m’émerveillant devant chaque teinte de vert m'entourant. Cette journée aurait pu être parfaite si cela ne c'était pas passé. Me voilà courant à travers l'herbe fraîche, mon rire cristallin perçant le silence des alentours, tel une douce mélodie. Mes bras fendent l'air tel les avions dans les airs. " Vroooooum vrouuuuuuum je suis la fille de l'air !" . La fille de l'air, cela sonne si doux, si pur, trop pur pour un être comme moi. Je me laisse tombée à terre afin de tracer de ma main les nuages qui se dessinent devant moi, admirative du monde. Pourtant il se passe quelque chose de bien plus extraordinaire lorsque je tend mon avant bras vers le ciel. Quelque chose de nouveau attire mon attention, un nouveau jeu qui m'arrache de réels éclats de rire. Fronçant les sourcils et tordant ma bouche dans une moue que l'ont aurait pu qualifier d'adorable, la gamine aux boucles blondes que je suis se concentre fortement sur son avant-bras. Au bout de quelques secondes mon épiderme commença à se métamorphoser, comme de douces paillettes changeant peu à peu de teinte. Une myriade de plumettes changeant de couleurs pour atteindre un bleu nuit magnifique. Je ris et ris encore devant ce spectacle. "Raven qu'est-ce que tu ... Mon dieu Raven tu ..." son regard se casse laissant lire l'horreur. Non maman n’apprécie clairement pas mon nouveau jeu, maman a peur, le regard de maman n'exprime que du dégoût. Mon sourire disparaît alors laissant entrevoir quelques larmes. J'ai compris que c'était mal, j'ai compris ce jour la que maman ne m'aimerait plus. Jamais.

Et puis les temps ont changé. Finalement ma peau s’est définitivement teintée de cette teinte bleutée, mes cheveux se sont enflammés en un rouge vif et mes iris ont pris la couleur de l’or liquide. Le jeu était terminé et tout comme l'amour de maman, l’enfant en moi avait disparu. Mon quotidien devint un enfer auquel je ne pouvais échapper, tentant de prendre une apparence humaine. Mais à force de vouloir ressembler aux autres on finit par se perdre soit même n'est-ce pas ? Je me suis perdue et la douce Raven, celle qui pouvait s'émerveiller devant un brin d'herbe ne fut qu'un souvenir douloureux, tasser dans un coin de ma mémoire. Plus d'éclat de rire mais un air dur sur mon visage ténébreux. Plus de fillette mais une femme pleine de rancœur. Plus de jolie Raven mais un monstre obscur.

Les années passèrent beaucoup trop lentement pour moi et il faut dire que la petite vie d’enfant modèle que je menais me manquait. Après avoir été lâchement abandonnée par mes parents sous prétexte que j'étais un monstre, une sorcière, ou même une abomination je fini par atterrir dans un orphelinat. Autant vous dire qu'a cette période il ne faisait pas bon être orphelin, mais peut importe j'étais "la chose" non ? Je vous passe les détails sordides de mon existence durant cette période, et laisse toute votre imagination faire le boulot. De toute manière, vous risquez de tomber loin de la vérité… Il s’en suivit plusieurs années d’errance alors que j'étais beaucoup trop jeune pour être jeté dans la rue. Mais pourquoi aurais-je étais traitée différemment d'un animal allez-vous me dire ? Pourtant je fis preuve de beaucoup de courage pour une si petite chose. Puis un jour je tomba nez à nez avec un autre petit garçon tout aussi extraordinaire que moi. Il se nommait Charles et il m'offrit la vie dont je rêvais depuis maintenant trop longtemps.

Les années passèrent à nouveau, me laissant savourer le temps passer aux cotés de Charles durant plusieurs années dans l’harmonie la plus parfaite. Je vivais un rêve éveillé étant accompagné d'une personne aux pouvoirs extraordinaires comme les miens. C'était le paradis à la seule infime nuance près qu’il me demandait sans cesse d’apparaître sous forme humaine, car mon apparence « peu commune » ne pouvait pas plaire à tout le monde. Encore une fois on me demandait d’apparaître sous les traits d'une personne que je n'étais pas. Encore une fois je n'étais pas moi et la tombe de mes souvenirs enfouis commença à se rouvrir doucement.  Au fond, je suis sûre qu'il pensait bien faire mais au fil du temps, cela a commencé à peser sur mes épaules. Pourquoi personne ne me laissait-il montrer ma vraie nature ? Ce fut a cette période que nous fîmes la découverte d’un autre mutant. Lui aussi était puissant et possédait un charisme à tout épreuve. Quatre petites lettres qui changèrent le cours de ma vie : Erik.

Il fut le seul à m’accepter telle que j'étais et c’est surement pour cette raison que je décida de le suivre plutôt que Charles lorsque le choix s’imposa à moi. Je me sentis libre d'être celle que j'étais pour la première fois de ma vie.C’est de cette manière que je rejoignit la Confrérie des Mauvais Mutants, devenant le bras droit d’Erik et l’assistant dans chacun de ses plans. Ma vie à ses côtés fut douces, passant d'aventure en aventure. De combat en combat. Bien sûr je ne peux vous révéler tout ce qui se passa dans ma vie avant cela, mes enfants, Kurt, Malicia, ainsi que Graydon. Mes amours, bien trop nombreux, Christian, Destiny, et bien d'autres. Tout cela je le garderais pour moi, au plus profond de mes souvenirs car ces moments sont ceux qui m'apportèrent un semblant de bonheur, un instant unique. Et finalement... il ne restera que cette question résumant l'histoire de ma vie... le mystère... Qui raconte l’histoire de qui... Qui lève le rideau... Qui choisit les pas que nous allons danser... Qui nous rend fou... nous cingle de coups de fouet et nous acclame dans la victoire quand nous survivons à l’impossible... Qui fait tout cela... Qui fait en sorte que notre existence honore les autres... Qui envoie des monstres pour nous tuer... Et en même temps nous chante que nous ne mourrons jamais... Qui nous apprend ce qui est vérité, ce qui est mensonge... Qui décide pourquoi l’on vit et quel combat mérite que l’on risque la mort... Qui nous enchaîne, et qui détient la clé qui peut nous libérer... C’est VOUS, vous avez toutes les armes en vous, alors battez-vous !


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Mystique
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Métamorphe capable de prendre les traits de n'importe quelle personne, facteur guérisseur, immunisée contre toutes formes de poisons, et vieillissement naturel ralenti.
Isaak; Spencer; Dylan; Jessica & Romy
1360
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Raven + De profundis clamavi   Ven 8 Avr - 14:31



After Genosha

life goes on

Je pourrais commencer par ce qu’il me semble une vérité absolue car les défauts de l'âme sont comme les blessures du corps. Quelque soin qu'on prenne de les guérir, les cicatrices paraissent toujours et elles sont à tout moment en danger de se rouvrir. Seulement c'est lorsqu'il parle en son nom que l'homme est le moins lui-même mais donnez lui un masque et à ce moment là il vous dira la vérité. Parce-qu'il y a un prix à payer pour tout ce qu'on obtient dans ce bas monde, et même s'il est louable d'être ambitieux, il ne faut pas l'être à n'importe quel prix.

Alors que tout part en cacahuète grillée, Raven se précipite à la suite de James sans prendre le temps de mesurer ni le pour ni le contre (pas même le « peut-être »). Ne trainant pas – encore moins dans son état – il n’ira pas bien loin. Mais il serait tout à fait capable de ramper jusqu’à son bureau pour s’y cloîtrer à double tour. Un mélange de terreur et d’anxiété mal contenue se répand sur le visage de la jolie blonde habituellement sans nuages. Ces derniers planent, fuligineux, de ce gris-orage dont les foudres patientent avec sadisme, attendant l’heure de vérité.

Il suffit de suivre les pointillés rouges, empreintes du cruor. C’est le remake du Petit Poucet, remplacez simplement la mie de pain par des perles de sang. Elle redoute de le trouver mort à chaque intersection. Son esprit pragmatique lui hurle de fuir, car l’éclair malfaisant qu’elle a entraperçue submerge sans doute l’âme virulente à cette minute. Cependant, ses jambes la forcent à réagir, à avancer sans penser à ce qui l’attend.

Entre dans son champ de vision une silhouette courbée s’étalant près d’une porte qu’elle connaît bien. Le bureau du grand manitou. Personne dans le couloir, personne pour l’aider. Déjà, ses genoux se plaquent contre le sol froid et incarnat. L’immobilité du corps la tétanise un bref instant. Il est…L’émotion engourdit ses gestes. Elle se ressaisit brièvement, tâtant le pouls faible et saccadé. Ses mains ne sont plus qu'un intense tremblement, genre Parkinson précoce.

« Calme-toi. Il n'est quand même pas… » Non. Refoulant cette pensée extravagante, inacceptable, elle s’équipe de toute son énergie positive et tire le gisant à l’intérieur sans autre forme de procès, claquant la porte sur eux. L’apprentie secouriste dépose son patient sur un canapé en cuir. Fiévreuse, elle se demande si elle ne devrait pas plutôt contacter une personne qualifiée pour ce genre d’opération. Inspectant la chair mutilée, un pli soucieux se dessine sur son front. Ce serait du temps perdu estime-t-elle. Elle n’agit pas inconsciemment toutefois, n’est-elle pas sortie première de promo avec mention spéciale et un diplôme de secouriste ?

Prenant subitement conscience de l’absurdité de la situation, elle ne peut s’empêcher d’avoir des pensées en eaux troubles. L’idée même d'un contact physique avec Lui…ça la dépasse. Et s’il se réveille, qu’il la trucide et l’empaille pour décorer la pièce plongée en ce moment dans l’obscurité ? Elle n’ose pas s’approcher du corps étendu, qui paraît si inoffensif, si insouciant, comme un petit garçon simplement assoupi. Mais elle se leurre complètement. Ce n'est pas le dormeur du Val. C’est un bourreau. On devrait l'interner !

Elle se prend la tête dans les mains, atterrée, soumise au dilemme de siècle. Là, faisant les cent pas, elle se la joue héroïne tragique. Ô dieux, soyez indulgents. « Tout m’afflige, et me nuit, et conspire à me nuire. » L’hésitation soutenue la fait reculer. Un pas de côté, demi-tour, volte. Elle se rapproche un peu, animal sur le qui-vive. Ses mains initient un mouvement mal assuré, elles stoppent à mi-chemin. Ses yeux expriment la détresse et l’embarras. Intérieurement, elle se morigène : « Raven, tu ne peux pas faire ça. Mauvais plan. Arrête donc d’abréger ton espérance de vie… »

Au Diable la décence. Elle déboutonne la chemise souillée en évitant de trop s’appesantir sur le torse du chef de la garde rouge. Ce n'est pas le moment de flancher ma vieille. Elle lève les yeux au ciel, rougissant légèrement. Par la barbe de Merlin, qu’est-ce que je fous ? Oh shut up. Depuis leur première rencontre, Raven n’a éprouvé qu’un malaise, un certain dégoût, voire un mépris affiché pour cette ordure. Et là maintenant, elle le déshabille pour panser sa blessure. Cherchez l’erreur.

S’il savait qu’elle le compare à la Belle au Bois dormant, cela ne lui plairait pas, vraiment pas, même si, les yeux clos, il fait nettement moins cadavre ambulant, beaucoup plus prince noir endormi. Elle se surprend à détailler cette figure insondable et d’une beauté imparfaite, comme inachevée, mais prête à s’épanouir. Peut-être. Les ombres creusent et modèlent les traits aristocratiques. Malgré son avis arrêté sur le personnage, Raven ne peut s’empêcher d’être affectée par une foule de doutes. Il pourrait ne pas être le monstre pédant qu’il prétend être. En grattant la surface, on pourrait presque révéler l’homme. Pas le tyran, mais l’être pourvu d’un cœur, ce dont elle n’a jamais été vraiment certaine…

La jeune femme, pleine d’intentions louables, profère une prière muette : « faites qu’il ne se réveille pas, faites… ». L’infirmière craint le pire s’il revient à lui. Sûr qu’il fera quelque chose de très stupide ou de très imprudent. Sûr qu’il protestera avec virulence, la virant à coups de pieds et d’insultes bien senties. Quand il s’agit de violence, c’est un professionnel en la matière. Elle imagine les pires scénarios : la battre à mort, retourner achever son œuvre macabre, peut-être mettre à feu et à sang la maison de Magnus. Qui sait de quoi est réellement capable James ?

Un crochet, non, une main nerveuse qui se pose, inattendue. La surprise, le soulagement, l’effroi. Tout est sens dessus dessous. La blonde va finir par faire une crise cardiaque. Retenant son souffle, elle sent la pression se relâcher. Cependant, elle perd le contrôle, elle le perd. Son aide ne lui est nullement précieuse. Il n’a pas besoin d’ elle. Le voir errer ainsi, dépourvu de sens commun, cherchant l’introuvable, elle éprouve une forme d’empathie toute maternelle. Avançant vers lui, elle voudrait le guider par la main, le ramener vers la clarté. La sienne. Mais il exhibe une toute autre blessure en retirant sa chemise. Cette dernière ébauche une arabesque de chair et de sang dans l’arc de son dos. Indélébile, suintant l’horreur, la jeune femme ne peut pas détacher son regard de cette douleur à vif. Une déliquescence brûlante.

Son statut de commandeur ne l’ébranle guère. Tous les « sortez d’ici » du monde ne parviendraient pas à la faire changer d’avis. Ses ordres, combien de fois les a-t-elle transgressés ? « James. » Elle ne prononce jamais son prénom en temps normal, comme si c’était un tabou. C’est probablement porter une trop grande estime à une personne que de la nommer. Les syllabes sifflantes viennent mourir dans sa bouche sèche. Elle est encore là, bien droite, elle ne le lâchera pas. L’abandon elle connaît, elle ne se pardonnerait pas de le laisser seul dans le noir. Où trouve-t-elle donc le courage de lui tenir tête ?

« Parce que vous croyez me faire peur ? »

Elle referme la porte. Dans les yeux déments de son supérieur, tout dit : « je suis ton malheur, ta solitude, ton désespoir, ton mal honteux, ta culpabilité, ton démon. Alors puisque tu le sais, pourquoi n’arrêtes-tu pas de me regarder ainsi ? Je n’en veux pas de ta tendresse ni de ta pitié. Dégage. » Il ne dit rien de tout ça, mais sa colère parle suffisamment pour lui. Un désir diabolique s’empare de la blonde. Voilà qu’elle se poste à quelques centimètres de lui, proche de le frôler et toisant fièrement les yeux courroucés. Darkhölme ignore comment dompter ce révolté. Le toucher ? Elle en mourrait. Brûlée vive lors d’une cérémonie satanique. Malgré toutes ses réticences, ses mains frémissantes se posent sur le visage marqué au sang. Elles veulent guérir, elles veulent aimer.

« Arrêtez de vous agiter, Maria m'a fait confiance et m'a laissé intégrer la garde rouge ! Ce n'est pas pour supporter un gars grincheux qui n'en fait qu'à sa tête ! Vous allez me laisser faire et bon sang reprenez vos esprits James. »

Bordel. Elle fronce les sourcils, choquée par ses propres propos. Qu’a-t-elle blasphémé ?La rougeur sur ses joues revient de plus belle. Quand son regard se baisse et distingue très nettement le corps athlétique mis à nu, avec ses muscles noueux et ses abdominaux contractés ; tout se trouble, la syncope la guette, elle chute en avant. Elle reprend ses esprits et bande les plaies de son patron. Elle sait que ce soir là tout changera, elle sait que ce soir là elle a réussit à montrer à la bête qu'est son boss, qu'elle a le cran. Le cran de faire partie de la garde rouge.



___

and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1268
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Raven + De profundis clamavi   Sam 9 Avr - 20:28

Ta boucle d'oreille sur ton vava me déconcerte fortement.

(voilà j'ai trollé toutes les fiiiiiches ! Arrow)

___


LINE OF FIRE

Convince yourself to be someone else and hold back from the world your lack of confidence. What you choose to believe in dictates your rise or fall.  ©️shinouh

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Raven + De profundis clamavi   Sam 9 Avr - 20:53

Ce choix d'avatar quand même
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Hill
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
Aucun pouvoir, mais elle est une excellente combattante à mains nues. C'est une experte dans le maniement des armes à feu et des armes blanches. Elle se débrouille aussi très bien dans le piratage des ordinateurs.
Casey, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary, Paige
799
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Raven + De profundis clamavi   Sam 9 Avr - 21:04

Je t'aime!
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Raven + De profundis clamavi   Sam 9 Avr - 21:26

t'esbonne
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Mystique
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Métamorphe capable de prendre les traits de n'importe quelle personne, facteur guérisseur, immunisée contre toutes formes de poisons, et vieillissement naturel ralenti.
Isaak; Spencer; Dylan; Jessica & Romy
1360
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Raven + De profundis clamavi   Dim 10 Avr - 22:26

Merci à vouuuuuus

Et Quiche tu aurais pu m'avoir

___

and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1650
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Raven + De profundis clamavi   Lun 11 Avr - 21:44





Félicitations

You are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!


Alors déjà je peux toujours t'avoir... Ensuite, j'aime ta fichette ! La petiote est adorable et tu fricotes déjà avec James... M'étonne même pas tiens ! Pour la peine, je te valide. Va galoper !


Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler ! Tu peux aussi créer un scénario ou te lier à un personnage de Marvel. Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur HOUSE OF M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Mystique
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Métamorphe capable de prendre les traits de n'importe quelle personne, facteur guérisseur, immunisée contre toutes formes de poisons, et vieillissement naturel ralenti.
Isaak; Spencer; Dylan; Jessica & Romy
1360
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Raven + De profundis clamavi   Lun 11 Avr - 21:59

Tu as raison j'attends Kat et tu m'auras à tes pieds

___

and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Raven + De profundis clamavi   Lun 11 Avr - 22:04

Kat ou pas Kat
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Mystique
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Métamorphe capable de prendre les traits de n'importe quelle personne, facteur guérisseur, immunisée contre toutes formes de poisons, et vieillissement naturel ralenti.
Isaak; Spencer; Dylan; Jessica & Romy
1360
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Raven + De profundis clamavi   Lun 11 Avr - 22:04

Kat ou une rousse bonne !

___

and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Raven + De profundis clamavi   Lun 11 Avr - 22:11

une rousse, une rousse !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Mystique
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Métamorphe capable de prendre les traits de n'importe quelle personne, facteur guérisseur, immunisée contre toutes formes de poisons, et vieillissement naturel ralenti.
Isaak; Spencer; Dylan; Jessica & Romy
1360
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Raven + De profundis clamavi   Lun 11 Avr - 22:15

Je vais te faire une liste !

___

and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Raven + De profundis clamavi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Raven + De profundis clamavi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De profundis clamavi [TS]
» La Raven Guard arrive !
» Raven's Flight par gav thorpe (3,5/5)
» WOMEN OF THE DC UNIVERSE: RAVEN (série 3)
» Barclay James - Les Chroniques des Raven tome 1 : AubeMort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: BASE DE DONNEES :: LE REGISTRE :: Fiches validées-
Sauter vers: