Partagez | 
 

 How the world sees you (ft. Logan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Carol DanversHumain modifié
avatar

-


Mrs Marvel.
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Force, vitesse, agilité, durabilité surhumaines.
Absorbe et projette de l'énergie.
Vol.
Tony, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
231
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: How the world sees you (ft. Logan)   Jeu 30 Juin - 14:52






How the world sees you

Wolverine & Mrs Marvel



Comme un accord





Une serviette enroulée autour de ses cheveux, la blonde se rhabille tranquillement. Elle venait de terminer son entraînement et de prendre sa douche, et allait reprendre ses activités quotidienne au sein de la Garde. Elle massa doucement ses cheveux à travers la serviette et finit par la déposer sur son épaule. Elle coiffa sa chevelure et l'attacha avant de prendre ses affaires et de retourner à ses quartiers. Ses pas étaient légers et elle ne faisait pas de bruit en marchant, si bien que personne ne l'entendit passer devant l'une des salles communes. Cependant, trois personnes en sortirent quelques secondes après et l'interpellèrent. Elle se retourna et discuta tranquillement avec eux, souriante.
Son sourire s'effaça bien vite quand une quatrième personne rejoignit le groupe. Ce n'était pas forcément la personne, mais plutôt ce qu'elle disait qui lui avait fait perdre le sourire.

« Danvers, Howlett te cherche partout. Il voudrait que tu l'accompagnes dans une mission parce qu'il a besoin de tes talents de pilote. Si j'étais toi, je feindrai un arrêt cardiaque pour ne pas y aller.
- Haha, n'importe quoi !
- Tu ferais bien d'y aller, ce n'est jamais bon de se laisser désirer ici.
- Sauf dans le sens sexu...
- Je vais y aller, déclara la blonde.
- Bonne chance ! »

Carol rentra dans sa chambre pour y déposer sa serviette et son sac de linge sale. Elle en profita pour rassembler quelques affaires utiles pour les missions basiques et enfila son uniforme. La blonde sortit de sa chambre et marcha en direction du bureau de Howlett. Elle était un peu stressée, ne sachant pas à quelle type de mission elle allait être confrontée. Et en plus, elle allait devoir faire équipe avec Logan. Cela n'allait pas être facile, mais elle saurait faire la part des choses et respecter son commandement, comme toujours. Elle espérait juste que ça allait bien se passer.

Elle arriva devant la porte du bureau et s'arrêta quelques instants pour respirer un bon coup. Elle toqua et attendit. Mais rien. Elle retoqua, et encore une fois, le silence lui répondit. Elle recula et réfléchit. Si Logan n'était pas dans son bureau, il devait l'attendre soit dans la salle d'armement, soit dans le hangar. Elle opina du chef et se remis en route. A la recherche de James Howlett, déjà rien que ça, c'était une mission à elle toute seule.

Elle ne croisa personne sur le chemin. Une fois arrivée à la salle d'armement, elle récupéra quelques munitions et fit le tour pour voir si Howlett était déjà là. Comme par hasard, il n'est pas là...
Elle fit demi-tour et pris la direction du hangar. Elle salua les quelques autres pilotes et techniciens qui se trouvaient là.

«  Vous avez pas vu Howlett ? Je le cherche depuis avant.
- Il paraît qu'il te cherche aussi. Avec un peu de chance vous allez vous trouver, rigola un pilote.
- J'aimerai bien le trouver mine de rien. Ca fait bien quinze minutes que je tourne en rond à le chercher partout. »

Elle se rendit aux vestiaires où se trouvait son équipement de pilote et fût surprise, et soulagée également, de trouver Logan dans cette pièce, assis tranquillement sur un banc, les mains sur les genoux.

«  Ah bah enfin ! Je vous cherchais partout, soupira-t-elle. Alors, quelle destination voulez-vous prendre aujourd'hui ? »





___

This antigravity taking over me.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: How the world sees you (ft. Logan)   Sam 2 Juil - 23:53






How the world sees you

Wolverine & Mrs Marvel



Comme un accord





D’un geste de la main, j’arrête les cadets en plein effort, ma patience est à bout. Il y a des jours où je maudis ce rôle d’enseignant, que je retrouve à nouveau ici, à la Garde et aujourd’hui est l’un de ceux-là. Les cadets n’en font qu’à leur tête et pas moyen d’en tirer quelque chose de potable. C’est d’une voix forte que je parle, pour attirer leur attention sur leurs médiocres résultats.

- C’est avec ce genre d’attitude et de performances que vous avez réussi à vous faire prendre en tant que cadet ?! Je vois que c’est la dégringolade complète ! Pas un seul capable de réussir l’exercice ! J’en ai assez vu, vous pouvez quitter la salle d’entrainement ! Et lors de la prochaine séance, j’espère que vous ferez mieux, sinon, ça risque de mal se passer !

Ils boudent et râlent en quittant la pièce et en prenant la direction des vestiaires. Je peux déjà imaginer la réaction de mes plus proches collègues, condamnant cet éclat de colère, mon haussement de ton etc… Même Charles Xavier n’avait pu contenir cette facette de moi et ce n’est pas avec le contexte actuel que les choses allaient changer.

Quittant à mon tour la pièce, je pars en direction des bureaux à la recherche de Carol Danvers, notre meilleure pilote ici. C’est une simple mission de reconnaissance pour une éventuelle simulation de capture et d’extraction, mais il faut survoler le terrain et vérifier l’état des lieux sur place, une initiative pour améliorer les performances de ma Garde et éviter les fiascos comme il y a pu en avoir.  

Passant et cherchant Danvers à travers le complexe, je tâche de ne pas me laisser énerver par les cadets et envoi quelqu’un à la recherche de la demoiselle en prenant la direction des hangars afin de préparer un semblant de plan de vol avec mes maigres connaissances en matière d’aviation et de faire préparer l’hélicoptère qui nous conduira au lieu-dit.

Je ne l’entends pas qui arrive dans la pièce, absorbé dans une réflexion sur la punition à infliger aux cadets lors de leur prochain exercice, tout en mâchouillant le bout de mon cigare éteint, à cause de la présence de produits inflammables.  

- Ah bah enfin ! Je vous cherchais partout. Je tourne la tête vers la jeune femme qui s’approche, elle a vraiment le pied léger, je suis rarement surpris par les gens. Alors, quelle destination voulez-vous prendre aujourd'hui ?
 
Je me lève et m’étire puis me retourne vers la table où est déposé la carte avec les coordonnées.

- Ce serait plutôt à moi de la dire Danvers, vous avez idée du temps que j’ai passé ici à vous attendre ? Ma voix se veut assez douce pour ne pas être reproche, mais également assez cinglante pour rappeler qui est aux commandes ici. Pointant du doigt les coordonnées, je lui fait le topo. Après les dernières missions de la Garde, il s’est avéré qu’il y avait un problème concernant l’appréhension des prisonniers. A cet endroit, nous devrions trouver un site industriel dépeuplé, ainsi que de vieux quartiers pour quand la zone était encore en activité et même une petite région boisée. On doit partir pour voir que tout est bien vide et pour que l’on se renseigne sur le terrain en vue d’un exercice pour les membres de la Garde Rouge. Je continue de mâchouiller mon cigare tandis que mon regard part en direction de la pilote. Evidemment, la mission est classée secrète, vous et moi sommes les deux seuls à savoir pourquoi nous allons là-haut.  

D’un geste en direction de l’équipe technique, je demande à ce que l’on termine les préparatifs du décollage, notre hélicoptère étant presque prêt sur le pont d’envol, à quelques mètres de nous.

>> Danvers, j’ai fait un plan de vol mais je vous laisse le modifier à votre guise, c’est vous l’experte ici et c’est pour ça que je vous veux. Si tout est okay, nous pouvons y aller.

C’est pour cela et aussi pour autre chose que je souhaite faire cette reconnaissance avec l’ancienne Miss Marvel : Amis de longue date depuis son passage chez les X-Men avant le début de toute cette mascarade, je n’ai pu m’empêcher de remarquer un certain recul quant à ma présence à ses côtés et cette mission est peut-être l’occasion de se retrouver entre quatre yeux pour discuter. Attrapant mon sac à dos et le balançant sur mon épaule, je laisse Carol ouvrir la marche tout en la suivant à hauteur.




Revenir en haut Aller en bas
Carol DanversHumain modifié
avatar

-


Mrs Marvel.
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Force, vitesse, agilité, durabilité surhumaines.
Absorbe et projette de l'énergie.
Vol.
Tony, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
231
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: How the world sees you (ft. Logan)   Mar 5 Juil - 15:10






How the world sees you

Wolverine & Mrs Marvel



Commun accord




Carol se dirigea vers son casier après sa tirade. Elle en sortit son équipement, le reste du matériel et se demanda si elle devait prendre sa tenue. Elle pinça les lèvres mais ferma son casier, attendant d'en savoir plus. Elle se tourna vers son supérieur, qui mâchouillait son cigare. Elle se rappela les premières fois qu'elle l'avait vu, il avait toujours un cigare dans la bouche ou dans la poche. Il ne changerait jamais on dirait.

«  Ce serait plutôt à moi de le dire Danvers, vous avez idée du temps que j'ai passé ici à vous attendre ? »

Non, il ne changerait jamais. Il pointa du doigt les coordonnées du lieu et Carol y jeta un œil, se retenant de répondre à la remarque qui lui semblait assez cinglante sans pour autant en être une.
La destination n'était pas extrêmement loin de là où ils se trouvaient, ils en auraient pour une quinzaine de minutes à atteindre le lieu. Elle regarda un peu plus en détails tandis que Logan continuait.

« Après les dernières missions de la Garde, il s'est avéré qu'il y avait un problème concernant l'appréhension des prisonniers. A cet endroit, nous devrions trouver un site industriel dépeuplé, ainsi que de vieux quartiers pour quand la zone était encore en activité et même une petite région boisée. On doit partir pour voir que tout est bien vide et pour que l'on se renseigne sur le terrain en vue d'un exercice pour les membres de la Garde Rouge.
- Hum, très bien. Un petit brin de ménage avant d'emménager les jeunes là-bas en somme, récapitula-t-elle pour elle-même.
- Évidemment, la mission est classée secrète, vous et moi sommes les deux seuls à savoir pourquoi nous allons là-haut. »

Carol hocha la tête, comprenant l'ampleur de la mission. Simple reconnaissance des lieux et mise hors d'état de nuire des individus qui se trouveraient là par inadvertance. Plus, mise en place d'un stratagème sur place pour créer une mission factice pour les autres. Ça semble vraiment cool comme mission en fait, pensa la blonde. Elle avait l'impression de jouer les superviseur, c'était assez amusant en fin de compte. Elle avait bien fait de ne pas feindre un arrêt cardiaque. Elle espérait juste qu'il n'y aurait pas de complication sur les lieux et que tout se passerait bien. A la fois pour la mission, et aussi entre eux. Car après tout, avec Logan, ça ne c'était pas très bien passé au tout début... Mais elle avait su faire la part des choses et même si elle avait encore un peu de ressentiments, elle savait qu'ils n'allaient pas durer et qu'elle se contenterait de continuer à suivre ses ordres. Cependant, elle ne pouvait pas s'empêcher de se demander pourquoi il l'avait choisi elle. D'accord, elle était pilote, plutôt expérimentée et aussi un bon agent de terrain, mais il y en avait d'autres. Peut-être qu'il voulait lui dire quelque chose ? Peut-être qu'il savait pour sa première mission... Ou peut-être qu'elle se faisait juste des films et qu'elle devait arrêter ses délires.
Je deviens folle ma parole, souffla-t-elle en prenant son visage entre ses mains.

Howlett s'était levé depuis un moment et avait fait signe à l'équipe technique de terminer les préparatifs, ce qui permis à Carol de se préparer elle aussi. Elle enfila sa tenue de pilote malgré tout, déposa son sac sur ses épaules et pris son casque sous son bras. Logan lui tendit un plan de vol, assez succin et elle l'étudia.

« Danvers, j'ai fait un plan de vol mais je vous laisse le modifier à votre guise, c'est vous l'experte ici et c'est pour ça que je vous veux. Si tout est okay, nous pouvons y aller. »

Elle soupira, il la voulait juste pour ses talents, il ne savait donc pas pour la mission. Quel soulagement pour la blonde ! Elle observa le plan de vol et changea mentalement quelques indicateurs, pas trop durs à retenir. Elle lui en ferait part une fois dans l'hélicoptère. Elle lui rendit le plan et lui montra du doigt un casque.

« J'ai modifié quelques points dans le plan, je vous en parlerai dans l'hélico. Vous feriez bien mieux de prendre un casque vous aussi, on ne sait jamais. Il y a une tenue de rechange dans l'engin au cas-où, donc pas besoin d'en prendre une ici. En tout cas, tout est prêt de mon côté, plus qu'à y aller une fois que vous aurez votre casque. »

Elle sourit en sa direction et attendit que l'équipe lui tende un casque avant de partir vers l'hélicoptère, casque en main et l'adrénaline dans ses veines.





___

This antigravity taking over me.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: How the world sees you (ft. Logan)   Sam 9 Juil - 19:32






How the world sees you

Wolverine & Mrs Marvel



Comme un accord





Je lui explique et elle percute aussi tôt. C’est agréable, cela change des entrainements avec les cadets que de pouvoir sortir avec un officier capable. Dommage qu’il me faille me servir de cette mission comme excuse pour avoir une chance de discuter avec Carol.

Avant toute la folie de Génosha, je n’aurais eu qu’à me pointer et à lui poser la vérité en face, elle aurait répondu sur le même ton et nous nous serions expliqués comme ça. Là, je dois mesurer mes mots, afin de ne pas déclencher sans le vouloir une réaction qu’il n’y aurait pas lieu d’être, de ne pas trahir des choses que je sais sur elle qu’elle ne m’aura jamais dit dans sa réalité.

Nous marchons côte à côte et je peux la sentir nerveuse. Elle le cache extrêmement bien mais on ne me la fait pas à moi. Quoiqu’il y ait, ou que Danvers croit qu’il y ait, entre elle et moi, l’abcès sera crevé aujourd’hui.

- J'ai modifié quelques points dans le plan, je vous en parlerai dans l'hélico. Vous feriez bien mieux de prendre un casque vous aussi, on ne sait jamais. Il y a une tenue de rechange dans l'engin au cas-où, donc pas besoin d'en prendre une ici. En tout cas, tout est prêt de mon côté, plus qu'à y aller une fois que vous aurez votre casque.

Je grommelle en guise de réponse avant de me saisir du casque que me tend un officier du pont, que je garde en main tandis que nous nous approchons de l’appareil.

- Le jean et la veste de la garde iront très bien, merci, pas besoin de la combinaison.

Que j’ai la combinaison ou pas, cela ne changerait rien en cas d’accident de toutes manières. L’auto régénération est plus difficile à cacher que le fait de se souvenir : toujours faire attention à ne pas se blesser. Au moins, je ressens la douleur, et ça permet en cas de coups, de savoir faire croire que l’attaque a bien porté comme elle le devait. Au pire, on dira juste que Howlett est plus résistant que la moyenne.

Je laisse Carol prendre place dans le cockpit de l’hélicoptère et je monte à la place de second, puis enfile mon casque. L’équipe technique s’écarte du pont et je vois les drapeaux s’agiter face à nous, confirmant à ma pilote qu’elle peut y aller.

Nous décollons sans accro, la réputation de Carol n’étant pas mal fondée, et je sais de quoi je parle, je déteste ces engins volants. La base s’éloigne de plus en plus, jusqu’à ne devenir plus qu’un point pour enfin disparaitre.

- Vous aimez vraiment ça, le vol, hein ? Le paysage défile sous nos pieds, sur le plan de vol établi par la jeune femme. Je prends de grandes inspirations, gardant mon calme, les mains crispées sur les harnais. Je ne voudrais pas jouer au rabat-joie cependant, mais vous m’avez dit avoir modifié le plan de vol, je peux savoir pourquoi ? Je laisse un instant de silence. Pour ma prochaine fois…

Je regarde Carol, concentrée sur le pilotage. Comment aborder le malaise qu’il y a entre nous deux alors que je ne sais même pas de quoi il s’agit ? J’ai beau cherché ce que j’aurais pu faire, j’ai toujours traité Danvers quasiment comme mon égale, chose qu’elle m’a prouvé être, si ce n’est même qu’elle est meilleure que moi, bien des fois. Evitant de la fixer trop longtemps, je détourne les yeux et contemple le décor qui continue de se dérouler sous l’engin.



Revenir en haut Aller en bas
Carol DanversHumain modifié
avatar

-


Mrs Marvel.
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Force, vitesse, agilité, durabilité surhumaines.
Absorbe et projette de l'énergie.
Vol.
Tony, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
231
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: How the world sees you (ft. Logan)   Mar 12 Juil - 15:45






How the world sees you

Wolverine & Mrs Marvel



Comme d'accord







Alors que Howlett récupérait un casque tendu par l'un des officier, Carol avançait de bon pas vers l'hélicoptère. Elle avait ralenti un petit peu, le temps que l'échange soit fait et elle avait ensuite atteint l'appareil sans perdre de temps. Avant de grimper, la blonde entendit son supérieur grommeler sa réponse.

« Le jean et la veste de la garde iront très bien, merci, pas besoin de la combinaison.
- Très bien. »

Elle avait répondu calmement, elle se doutait qu'il n'allait pas se formaliser avec une combinaison en plus. De toute façon, elle ne servirait pas puisqu'il n'y aurait pas d'accident, la blonde savait parfaitement où passer pour éviter les pièges et les intempéries. Ce qui l'étonnait en revanche, c'était que Logan avait quand même pris le casque qu'elle avait proposé. Comme quoi, il vous écoutait quand même, mais il ne fallait pas trop lui en demander.

Elle grimpa dans le cockpit et posa ses affaires derrière son siège. Carol ajusta son casque sur sa tête, sans le fermer pour l'instant et plaça le plan de vol juste sur le tableau de bord. Elle se mis à régler les fréquences de communication et appuya sur les boutons pour engendrer la manœuvre. Du coin de l'oeil, elle vit que Howlett avait enfilé le casque et elle sourit en s'attachant aux harnais. Ils étaient prêts.
Devant eux, au loin, des officiers lui affirment qu'elle peut décoller, les drapeaux bougeant dans tous les sens lui indiquant que la voie était libre pour eux.
L'appareil se mis à vrombir et décolla lentement du sol, Carol prenait soin d'y aller doucement, un décollage précipité n'avait jamais rien de bon. L'hélicoptère prenait de l'altitude et de la vitesse et la pilote finit par orienter le manche de telle sorte que l'appareil suive la direction qu'ils devaient prendre. Ils allaient relativement vite, si bien qu'en même pas une minute, la base ne se voyait plus au loin.

Concentrée, Carol avait complètement oublié de reparler du plan de vol, et son passager était assez silencieux également. Pour l'instant. Bien vite cependant, il se mit à lui poser une question qu'elle ne penserait jamais entendre de sa part.

«  Vous aimez vraiment ça, le vol, hein ? »

Carol le regarda, incrédule. Elle avait du mal à croire qu'il se mettait à taper la causette comme ça. Lui qui était toujours si bourru et renfermé. La blonde finit par regarder devant elle et lui répondit sincèrement, après tout, s'ils apprenaient à discuter comme des collègues, peut-être que la mission se passera encore mieux.

« J'adore ça. Depuis que je suis gamine je rêve de pouvoir toucher les étoiles, de voyager dans l'espace. Mais mes espérances étaient trop grandes, alors j'ai dû me rabattre sur le simple pilotage. Mais je ne regrette pas. C'est déjà très important pour moi de pouvoir décoller, de voler au dessus du sol, même si ça veut dire que je ne toucherai jamais les astres, expliqua-t-elle avec amertume. »

Elle avait un goût amer dans la bouche. Malgré ses paroles, elle avait quelques regrets quand même. Comme celui de ne pas s'être donnée à fond dans sa jeunesse pour pouvoir avoir les études qu'elle voulait. Mais elle avait pu trouver une autre voie, et celle-ci lui avait permis de pouvoir s'évader malgré tout, même si ce n'était pas dans le même sens. Elle soupira et secoua la tête, chassant ces souvenirs et regarda son passager. Il avait les mains crispées sur les harnais et semblait tenter de reprendre son souffle. Comme s'il était en train de faire une crise de panique. Ou bien il avait juste mal à la tête.

« On dirait que le vol ce n'est pas votre fort à vous, par contre, lança-t-elle sur un ton plus joyeux. »

Elle regarda droit devant elle à nouveau. Elle connaissait à présent une chose que Howlett n'appréciait pas. Bien, elle commençait à le connaître on dirait.

«  Je ne voudrais pas jouer au rabat-joie cependant, mais vous m'avez dit avoir modifié le plan de vol, je peux savoir pourquoi ? .. Pour ma prochaine fois...
- Pour commencer, pour votre prochaine fois.. Prenez-moi de nouveau et pas l'autre pilote là, il est assez maladroit avec le manche... Et prenez des cours de sophrologie, ça pourrait vous aider, proposa-t-elle en indiquant les poumons de Logan. Plus sérieusement, pour en revenir au plan, votre premier jet indiquait des zones à risques, au niveau du temps principalement. Par exemple, la zone-là est assez propice à attirer le tonnerre, et je voudrai l'éviter au maximum. Du coup je nous fais passer par la droite, cela fait un petit détour de cinq minutes à peine. Et ici, je nous fait juste dévier de quelques degrés, car c'est proche d'une zone appartenant à l'armée et je ne voudrai pas qu'on se fasse repérer et contrôler alors qu'on est en mission 'secrète'. »

Elle avait pianoté ses doigts sur le plan, indiquant chaque zone mentionnées. Son ton était professionnel dès qu'elle parlait d'itinéraire. Elle avait mémorisé toutes les cartes de l'Île, et il y en avait plus d'une centaine. Elle connaissait les détours et raccourcis à faire en cas de besoin. Une vraie pilote expérimentée. Elle pensait bien avoir un peu brouillé le cerveau de Logan avec ses explications, ce qui expliquerait pourquoi il la regardait avec insistance. Il n'était pas pilote après tout et ne pouvait tout comprendre. Mais elle s'assurerait que tout se passerait bien pendant le voyage et que la prochaine fois, il saurait faire un plan de vol correct.

La blonde porta son attention sur le tableau de bord, jetant quelques coups d'oeil à son passager. Il regardait au dehors, contemplant le paysage. Il avait bien raison, pouvoir voler au dessus des arbres, voir la terre du dessus, c'était quelque chose de magique.

« Profitez bien de la vue, d'ici une dizaine de minute on sera arrivés. »





___

This antigravity taking over me.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: How the world sees you (ft. Logan)   Lun 22 Aoû - 19:42






How the world sees you

Wolverine & Mrs Marvel



Comme un accord





Il n’y a pas d’autres mots que crispé. Voilà comment je suis à chaque fois que je décolle les pieds du sol, et il n’y a aucune raison valable à ça, tout le monde a ses peurs, la mienne est l’aviation. Aucun problème pour rouler à deux cent sur les routes en moto, aucun problème non plus pour combattre un ennemi en surnombre, pas peur de la mort, mais rien que le bruit des pales d’un hélicoptère pour faire accélérer le palpitant. A côté de moi, l’exact opposé, Danvers est détendue et parfaitement dans son élément.

- J'adore ça. Depuis que je suis gamine je rêve de pouvoir toucher les étoiles, de voyager dans l'espace. Mais mes espérances étaient trop grandes, alors j'ai dû me rabattre sur le simple pilotage. Mais je ne regrette pas. C'est déjà très important pour moi de pouvoir décoller, de voler au dessus du sol, même si ça veut dire que je ne toucherai jamais les astres.

Je souris en l’entendant parler, si seulement elle se souvenait de sa vie avant Génosha, de ce qu’elle était (et qu’elle est toujours) capable de faire, elle n’y croirait. Mon sourire doit cependant ressembler à une crise d’angoisse cependant, vu la remarque que Carol me sort juste après. J’opine du chef tout en gardant mes mains solidement agrippées sur le harnais à m’en faire blanchir les jointures des doigts. Je ne préfère pas répondre, par peur d’être plus sec que je ne le voudrais, de casser mes efforts jusqu’à présent pour me rapprocher de ma meilleure pilote. S’il faut subir la torture d’être à des centaines de pieds du sol pour pouvoir comprendre pourquoi le courant ne passe pas entre nous, alors ainsi soit-il.

- Pour commencer, pour votre prochaine fois.. Prenez-moi de nouveau et pas l'autre pilote là, il est assez maladroit avec le manche... Et prenez des cours de sophrologie, ça pourrait vous aider. Plus sérieusement, pour en revenir au plan, votre premier jet indiquait des zones à risques, au niveau du temps principalement. Par exemple, la zone-là est assez propice à attirer le tonnerre, et je voudrai l'éviter au maximum. Du coup je nous fais passer par la droite, cela fait un petit détour de cinq minutes à peine. Et ici, je nous fait juste dévier de quelques degrés, car c'est proche d'une zone appartenant à l'armée et je ne voudrai pas qu'on se fasse repérer et contrôler alors qu'on est en mission 'secrète'.

Ricanant à sa pique sur l’autre pilote, celui qui m’accompagne habituellement, je l’écoute assidument. Voilà des variables que je n’ai pas pensés à prendre en compte en effet. Si l’on peut voler comme les oiseaux, alors autant prendre l’itinéraire qui s’approche le plus du vol de ces piafs. Je suis du regard ses doigts tandis qu’elle continue ses explications.

- J’ai déjà essayé la sophrologie, pas spécialement fan. C’est comme le yoga, ça me frustre plutôt qu’autre chose, je préfère un bon punching-ball, ça évacue beaucoup plus et ça permet de se tenir à niveau. Ou la moto, ouais, ça doit me faire pareil que de piloter pour vous. Pour certaines, ce sont les étoiles, pour d'autres, le bitume. En tout cas, merci pour les infos, j’y penserais la prochaine fois et je ferais en sorte que ça soit validé par l’experte de la Garde, bien que je ne pense pas être beaucoup plus efficace que cette fois.

Je ris et détourne mon regard de Carol, sur qui je n’ai que trop louché pendant ses explications. Le paysage de Génosha défile sous nos yeux. Malgré toute la beauté de ce lieu, je ne peux oublier ce qu’était l’île avant que Wanda ne la transforme, avant que le rêve ne débute. Pour eux, cette… Réalité est toute leur vie, mais pour moi qui ait vu les chaînes enneigées de l’Himalaya et les dunes des déserts africains, je ne peux me résoudre à rester à jamais coincé ici.

- Profitez bien de la vue, d'ici une dizaine de minute on sera arrivés.

La voix de Danvers m’arrache à ma contemplation et je me concentre sur la mission. J’espère bien que les lieux vont convenir pour cette mission d’entrainement, je ne vois pas d’autres endroits aux environs où l’on pourrait l’exécuter.

Devant nous se dessine petit à petit le site, délabré et à l’abandon vu du ciel. Le terrain bitumé s’étend autour des bâtiments qui forment en U vu du ciel. Autour des usines, un terrain dégagé de quelques centaines de mètres en friches cerclé par la forêt.  Je pointe du doigt les lieux, comme si j’avais été le seul à voir.

- Nous y voilà ! Est-ce qu’il vous serait possible de faire un tour de reconnaissance avant que l’on ne se pose ?

A la façon dont je le dis, j’ai l’impression d’avoir à nouveau dix ans et de demander conseil à la maitresse d’école, tandis que l’autre pilote n’aurait eu le droit qu’à un ton péremptoire et un intérêt tout particulier à s’exécuter au plus vite. Tandis que nous nous rapprochons encore, j’allume la tablette contenant le plan des lieux.

- Il n’y a aucun autre bâtiment dans un rayon de vingt kilomètres, on devrait être tranquille mais je préfère être sûr. Sur les trois bâtiments qui forment le U, c’est celui le plus à l’ouest qui  nous intéresse, c’est là qu’étaient les bureaux, les autres sont normalement vide, les chaînes d’assemblages ont dû être démonté à la fermeture de l’usine.

J’espère bien que Wanda aura, dans son rêve, fait disparaitre les chaînes de montage. Malgré le fait que « TRASK INDUSTRIES » soit encore écrit en toute lettre sur l’une des façades, il ne doit plus y avoir la moindre trace de Sentinelles à l’intérieur. Je n'ai jamais entendu parler de leur existence dans cette réalité et Trask s'est peut-être reconverti en autre chose. Des Tomagotchis, j'espère.




Revenir en haut Aller en bas
Carol DanversHumain modifié
avatar

-


Mrs Marvel.
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Force, vitesse, agilité, durabilité surhumaines.
Absorbe et projette de l'énergie.
Vol.
Tony, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
231
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: How the world sees you (ft. Logan)   Sam 3 Sep - 14:50






How the world sees you

Wolverine & Mrs Marvel



Comme des accords



Le site que Logan voulait absolument voir commençait à se dessiner à l'horizon, permettant à Carol de se détendre un petit peu, mais elle se sentait tout de même un peu triste de devoir quitter son appareil volant aussi tôt. Et comme si le lieutenant avait perçu sa mélancolie, ou avait lu dans ses pensées, il lui demanda une requête.

«  Nous y voilà ! Est-ce qu'il vous serait possible de faire un tour de reconnaissance avant que l'on ne se pose ?
- Bien sûr ! Plus longtemps on est en vol, mieux je me sens. Mais ce n'est pas votre cas, alors je vais me dépêcher de nous faire faire le tour afin que l'on puisse se poser tranquillement ensuite. »

Alors que Carol rejoignait tranquillement les lieux, Logan avait allumer la tablette à côté de lui. Elle jeta un coup d'oeil à son passager et sourit malgré elle. Il semblait tout de même un peu plus détendu qu'avant, et moins ronchon que dans ses souvenirs.

« Il n’y a aucun autre bâtiment dans un rayon de vingt kilomètres, on devrait être tranquille mais je préfère être sûr. Sur les trois bâtiments qui forment le U, c’est celui le plus à l’ouest qui nous intéresse, c’est là qu’étaient les bureaux, les autres sont normalement vide, les chaînes d’assemblages ont dû être démonté à la fermeture de l’usine. »

Carol hocha la tête, elle allait devoir se poser à l'ouest, mais avant, elle allait faire un petit détour pour observer les alentours. Elle pencha le manche légèrement et l'hélicoptère se mit à tourner pour atteindre l'angle adéquat afin que la pilote change de trajectoire.
Survolant les lieux, Carol jetait des coups d'oeil un peu partout, rien de particulier si ce n'est que c'était un bâtiment abandonné depuis longtemps et qu'il l'était vraiment. Il n'y avait aucun signe de vie et puis, si quelqu'un devait se trouver ici, soit il s'agissait des drogués soit d'émergents qui se cachaient de la société. Mais bon, le site semblait assez peu connu, et le fait que Logan l'ait seulement trouvé depuis peu lui confirmait ses doutes. Personne ne devait avoir connaissance de ce lieu, à part les anciens occupants et quelques curieux très opiniâtres.

« On va pouvoir se poser, il n'y a plus rien aux alentours. Personne à l'horizon et les seuls animaux que j'ai vu se sont enfuis à cause du bruit de l'appareil. »

La pilote enclencha la descente de l'appareil et le posa délicatement au sol, un peu amère de devoir déjà quitter son véhicule. Une fois posés, Carol se détacha et pris son sac, y fourrant le reste des affaires et attendit que Logan se détache avant de sortir de l'hélicoptère.
Elle fit le tour de l'appareil et le verrouilla, parce qu'on ne savait jamais ce qu'il pouvait arriver, une fois que le lieutenant en sortit. Les pales continuaient encore de tourner lentement alors qu'ils s'en allaient en direction du bâtiment en U. Carol observa la façade un instant et y vit l'inscription « TRASK INDUSTRIES », cela ne lui disait rien, mais elle pensait ensuite à un anagramme avec STARK INDUSTRIES. Quelqu'un voulait s'amuser et parodier un certain PDG ? Enfin, elle spéculait, mais ce Trask pouvait bien être une vraie personne, dont elle n'avait aucunement connaissance.

Avant qu'ils n'arrivent à l'entrée du bâtiment, elle s'arrêta un instant et scruta mieux les alentours. Elle n'entendait rien, seulement le vent fouettait son visage et rien n'obstruaient ses sens. Il ne semblait pas y avoir de danger, mais mieux valait être prudent. Elle regarda Logan, et s'engouffra dans le hall, après avoir hoché la tête à son lieutenant. La mission commençait à présent.







___

This antigravity taking over me.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
How the world sees you (ft. Logan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pré-trip report Walt Disney World et Universal Studios (30 Août au 13 Septembre)
» Tales Of Symphonia : Dawn Of The New World
» Transport entre WDW, parc universal et sea world
» FLORIDE 2010 WALT DISNEY WORLD
» WORLD EATERS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: