Partagez | 
 

 Une histoire de Disparition...[Wade/Lorna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Une histoire de Disparition...[Wade/Lorna]   Lun 4 Juil - 19:47



Un histoire de
disparition...

Lorna n’était pas du genre à faire quelque chose dans le dos de qui que se soit. Soit elle ne le faisait pas, soit elle le faisait et ne le cachait pas. C’était pourquoi elle ne cachait pas du tout le fait qu’elle faisait la fête à la fac et qu’elle pouvait être une étudiante normale. Alors oui, porter le nom du roi n’aidait pas véritablement à l’intégration mais une fois un peu d’alcool dans le sang de tout le monde et le tour était joué. Pas qu’elle force les gens à boire pour oublier qu’elle portait le nom Lehnsherr hein, juste que les étudiants ne restaient jamais bien longtemps sobres lors de fête de fraternité. Mais il fallait rester honnête, Lorna avait été élevée dans la tradition royale et finissait rarement à quatre patte pour dire bonjour au sol. Mais cela lui était quand même arrivée une ou deux fois depuis qu’elle était entrée à la fac.

C’était d’ailleurs arrivé deux nuits auparavant. Lorna n’avait fait qu’accompagner quelques camarades de classe à cette fête. Tout c’était bien passé au début, elle avait bu quelques verres, puis encore d’autres avant de se mettre à danser comme jamais dans la pièce dédiée à cet effet. Les heures avaient défilées rapidement si bien que vers quatre heures du matin, un taxi était passé la prendre sur demande de la plus sombre de ses camarades. Elle avait d’ailleurs rasé les murs en rentrant à la maison, essayant de ne croiser personne parce que bon, l’image qu’elle avait donné d’elle même à ce moment n’était pas hyper glorieuse. Titubante, les cheveux en batailles, les yeux cerclés de noirs et les chaussures à la maison. Lorna n’avait rien eu d’une princesse à ce moment là.

Le réveil du lendemain avait été dur. Bien trop dur pour qu’elle se lève pour les cours de 8 heures et elle était seulement sortie du lit vers midi quand elle fut certaine de ne pas croiser son paternel dans les couloirs ou encore les jumeaux. Elle était même passer par la cuisine pour piquer une truc dans le frigo avant de partir en cours avec une paire de lunettes de soleil sur le nez. Ce ne fut seulement dans la voiture que Lorna regarda son téléphone. Et ce qu’elle vit lui fit lever les sourcils assez haut sur son front. Plusieurs appels en absence, des dizaines de textos de plusieurs personnes différentes et un nom qui revenait souvent. Marie Clark. Lorna eut du mal à remettre un visage sur le nom mais quand elle finit par le faire, ses sourcils firent le contraire de précédemment.

Apparemment, la jeune femme avait disparut peut après la soirée et elle n’était pas rentrée. Mais Lorna savait qu’on ne pouvait rien faire avant 24 heures et que la police n’interviendrait pas de suite. Mais elle avait finit par le faire le lendemain parce que Marie n’avait pas montré le bout de son nez et que tout le monde commençait à s’inquiéter. C’est pour cela qu’elle se rendait au commissariat pour donner quelques informations. Bon, elle n’avait aucuns souvenirs de quoi que se soit pour l’instant parce que la soirée restait quand même assez flou mais on l’avait convoquée et elle ne pouvait pas dire non. Même si elle était princesse de sa chambre. Et croisait juste les doigts pour que personne ne l’apprenne pour ne pas avoir à ce justifier. Pour la fête mais aussi pour sa présence dans un bâtiment de police.

- Bonjour, j’ai rendez-vous avec Mr Wilson, déclara-t-elle au guichet avant d’être dirigée vers un des bureaux un peu plus loin.

Sur le chemin jusque là bas, Lorna se tint plus droite, passa ses cheveux dans son dos et remonta ses lunettes de soleil plus haut sur sa tête pour dégager son visage. Si elle pouvait éviter de passer des heures à se faire interroger par un agent de police juste en présentant son nom, cela serait quand même un bonus. Parce qu’il fallait bien avoir quelques avantages à être une Lehnsheer de temps en temps. Quand elle se retrouva devant la porte, Lorna ressemblait carrément à la princesse qu’on pouvait voir dans les images officielles et c’est comme cela qu’elle toqua à la porte où était inscrit “Wade Wilson”.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une histoire de Disparition...[Wade/Lorna]   Lun 18 Juil - 15:17


Une histoire de disparition

Une princesse ? J'aimerais être un crapaud...La journée s'annonçait pleine de questions, d'interrogatoires et de suspects tous plus crétins les uns que les autres : une jeune femme avait disparu depuis deux jours. C'était une étudiante de l'université, elle avait une vingtaine d'années et fréquentait un paquet de monde à la fac apparemment. Du coup, je dois me taper les interrogatoires d'un bon nombre de jeunes gens, pas tous dans un état interrogeable, ils sont à l'université après tout, il y a beaucoup de soirées. D'ailleurs, la jeune Marie Clark aurait disparu après une soirée à l'université. Personne n'a rien fait avant plus de 24h, c'est comme ça avec les adultes, on ne peut pas intervenir avant un certain nombre d'heures, pour éviter des efforts en vain alors que la personne voulait juste changer d'air. Là ce n'est pas le cas apparemment, les parents de la jeune femme ont appelé pour signaler qu'elle n'était pas rentrée, ça les inquiétait. Alors nous voilà.

Francis était déjà en train d'interroger des étudiants quand je suis arrivé le matin. Et je dois m'en taper pas mal aussi à mon tour. Un agent m'a donné la liste des élèves que je dois voir dans la journée, un petit nombre pas du tout déprimant et qui ne prendra pas des heures et des heures...J'en ai probablement pour la journée entière à voir ces gamins, mais je n'ai pas le choix, je suis à la crim' c'est mon taf de retrouver les gamines perdues. Il n'y a plus qu'à espérer qu'elle n'ait pas eu d'ennuis plus grave qu'une grosse cuite. Je n'ai pas envie de ramasser des morceaux de jolie fille en ce moment. Plusieurs jeunes se succèdent, aucun ne sait quoi que ce soit, certains l'ont à peine vue ou connue, ce n'était pas très utile. Après un café, je retourne à mon bureau et je vois le prochain nom sur ma liste. Bordel de merde.

Et ça toque à la porte. " Entrez, " dis machinalement, me préparant à ce nouvel entretien. Quand la porte s'ouvre, la petite princesse apparaît. Elle ressemble à ce qu'on voit à la télé, quand toute la famille royale est là pour une cérémonie quelconque. Je ne m'intéresse pas à ça mais je les vois quand même de temps en temps, quand on met les infos, on est à l'abri de rien hein. Elle est jolie, bien habillée, bien coiffée. Brune et charmante, elle a vraiment l'air de la princesse parfaite qui ne veut pas qu'on l'emmerde avec des détails peu intéressants comme la disparition d'une jeune femme de son université. Désolé chérie, la tranquillité d'une princesse et le secret sur sa venue ici passent après la vie d'une jeune étudiante. Je suis vraiment navrée pour elle. Et je lui fais signe de s'asseoir en face de moi, sur la chaise devant mon bureau. Il est mal rangé, des papiers s'entassent sur les étagères, des dossiers finis sont dans des cartons pour être triés et ranger. Ouais, j'avoue, c'est le bordel.

" Bonjour miss Lehnsherr, je suppose que vous savez pourquoi on vous a demandé de venir. J'ai quelques questions à vous poser au sujet de Marie Clark. Vous la connaissez ? "

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une histoire de Disparition...[Wade/Lorna]   Mar 26 Juil - 16:15



Un histoire de
disparition...

Lorna entra dans la pièce avec une petite appréhension quand même. Parce que bon, elle était pour la disparition d’une de ses camarades et que ouai, elle n’avait quasiment aucune information sur cela. L’alcool faisait vraiment des ravages et elle réfléchirait à deux fois avant de boire la prochaine fois. Enfin… Elle essayerait de réfléchir parce que bon, elle avait la faculté d’oublier le fait qu’elle devait être présentable… Mais ce n’était pas le cas aujourd’hui. Lorna avait tout pour être présentable et c’est comme cela qu’elle entra dans le bureau du détective. Elle trouve un bureau… comme on en voit dans les films. Avec des dossiers ouverts par-ci par-là, des cartons… Bref tout un tas de truc qui lui signifiait qu’elle était rentrée dans le bureau d’un inspecteur de la criminelle. Ce qui ne la rassurait pas. Parce que si la criminelle avait été saisie de l’affaire c’était que les choses étaient mauvaises.

Elle posa ses fesses à l’endroit indiquer par le détective Wilson, assez droite, les jambes croisées et son sac à ses pieds alors qu’elle attendait que l’homme ne se mette à parler. Elle ne savait pas vraiment comme cela allait se passer parce qu’elle n’avait jamais été convoquée par qui que ce soit et encore moins par la police mais bon, elle n’était pas là pour quelques choses qu’elle avait fait mais plutôt pour aider quelqu’un. Même si elle n’avait que très peu de souvenir de ce qui s’était passé ce soir-là. Elle avait même du mal à se souvenir de la tête du conducteur de Taxi alors se souvenir de ce qu’avait fait Marie ce soir-là était vraiment compliqué. Mais elle allait essayer.

Un sourcil se haussa assez haut sur son front quand le détective l’appela « Miss ». C’était assez rare pour que cela soit souligné et cela avait surpris la jeune femme. D’habitude, elle avait droit à tout ce qui concernait son titre. Surtout quand on ne la connaissait pas alors entendre l’inspecteur Wilson l’appeler ainsi était bizarre. Mais elle ne releva pas, préférant laisser ses sourcils parler pour elle avant de répondre à la question qu’il venait de lui poser.

- Je la connais effectivement, commença-t-elle doucement. C’est une de mes camarades de classe mais je dois avouer que je ne la fréquente pas beaucoup. On se croise parfois sur le campus, on discute de temps en temps et on fait la fête ensemble. Mais cela s’arrête là…

Lorna essaye vraiment de se souvenir de quelques choses en particulier, qui l’avait marqué chez Marie mais elle ne trouvait rien. De ce qu’elle se souvenait la jeune femme était calme et sans histoire. Elle n’avait aucuns souvenirs de rumeurs ou de trucs glauques la concernant et c’était ça le plus bizarre. S’il s’était passé un truc, peut-être que sa disparition aurait été légitime. Qu’elle se serait éloignée du campus mais ce n’était pas le cas et Lorna avait un peu de mal à comprendre le pourquoi du comment de sa disparition.

- Vous pensez qu’elle est morte ? demanda-t-elle alors sans vraiment réfléchir à ce qui sortait de sa bouche. Vous utilisez le passer pour parler d'elle, cela signifie qu'elle est morte?

La question était légitime cependant. Marie avait disparu et on ne l’avait toujours pas retrouvée. Elle espérait sincèrement qu’elle ne soit pas morte mais sa présence dans les locaux de la criminelle n’était pas rassurante.


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une histoire de Disparition...[Wade/Lorna]   Lun 15 Aoû - 17:53


Une histoire de disparition

une princesse ? j'aimerais être un crapaud La princesse est très propre sur elle et elle va s'asseoir là où je lui indique. En même temps, il n'y a pas beaucoup d'autres endroits où elle puisse poser ses fesses, la gente demoiselle. Les choses sont sérieuses et j'ai tout sauf envie de m'étaler sur les politesses et les choses bien séantes que l'on fait et dit quand on se trouve en face d'un membre de la famille royale. Une jeune femme a disparu, je suis certain que la jeune Lorna me pardonnera d'aller droit au but. Et elle répond aux questions que je lui pose simplement. Malheureusement, j'ai espéré qu'elles se connaitraient plus que cela et ce n'est pas le cas. Ce n'est pas pour arranger mes affaires. Avec le nombre de témoins et les résultats pour le moment négatifs, il va s'en dire que le chef ne va pas être content. Et si la princesse ne peut rien m'apporter de plus comme renseignements, je ne sais pas ce que je vais faire. L'entrevue promet d'être courte si elles n'étaient pas amies. C'est déjà ça pour la jeune femme. Néanmoins je note et relève la tête quand elle me demande si elle est morte.

Question intéressante, même si sa déduction est erronée, je n'ai pas parlé au passé et je n'ai pas la moindre idée de si cette petite est morte ou pas. Je n'espère pas, sincèrement, un nouveau cadavre pour ma pomme, en particulier une adolescente, ce n'est pas vraiment ce que je veux...Mais elle semble intriguée quand même par la question, elle. " Je ne fais pas de pronostics sur ce genre de choses, c'est mal vu de faire ça. Mais soyons honnêtes, une jeune femme qui disparait comme ça, ce n'est pas souvent qu'on la retrouve en un seul morceau. Mais elle a peut-être juste fugué sans rien dire. " Moi-même je n'y crois pas. Je doute qu'elle soit partie comme ça, sans raison. D'après nos infos, elle n'était pas malheureuse et avait une vie plutôt ordinaire d'étudiante qui fait la fête pendant les études...

" Vous savez, si c'est le fait que je sois à la crim' qui vous inquiète, c'est toujours comme ça. Les adultes disparus sont confiés à la criminelle, même quand on les retrouve vivants. Ne vous inquiétez pas trop pour ça. " Je regarde un peu les notes des autres interrogatoires. Marie Clarke a été à une fête, dernier endroit où elle a été aperçue. Plusieurs personnes l'ont mentionnée mais on ne sait pas encore ce qu'elle a fait après ça. J'espère que la princesse est allée à cette fête. " Êtes-vous allée à la même soirée que Marie Clarke, il y a quarante-huit heures ? Je sais que les princesses ne font pas ça, d'après l'image officielle qu'on est sensé avoir, mais si vous y êtes allée, j'ai besoin de savoir ce qui s'y est passé. "

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une histoire de Disparition...[Wade/Lorna]   Sam 20 Aoû - 22:59



Un histoire de
disparition...

La réponse que lui fournit l’homme face à elle ne la rassura pas vraiment. Parce que même si elle ne connaissait pas tellement la jeune femme, il était fort peut probable qu’elle ait fuguée. Elle faisait partie de son groupe de TD et Lorna avait déjà discuté avec la jeune femme, elle ne lui paraissait pas vouloir partir. Elle avait un petit ami avec qui elle s’entendait bien et apparemment ses parents l’aimaient beaucoup. Pour elle, ce n’était pas des raisons de fuguer et elle espérait que non. Parce que cela faisait deux jours que la jeune femme avait disparue et malgré les messages sûrement laissé sur son téléphone par ses amies cela n’avaient rien donné. Et pour elle, ce n’était pas normal. Enfin, elle, elle n’aurait pas l’idée de disparaître comme ça sans rien dire à personne mais sa situation était quand même bien différence de celle de Marie. Si elle fuguait, elle était certaine d’être retrouvée dans l’heure. Et qu’est-ce qu’elle en avait envie parfois ! Disparaître une journée lui ferrait le plus grand bien. Mais ce n’était pas possible et il y avait toujours quelqu’un pour le lui rappeler.

Elle était un peu plus libre maintenant qu’elle était étudiante, elle avait moins de gens derrière elle et ça, c’était quand même mieux. Mais elle savait que si elle commençait à déconner, elle aurait le droit à l’unité complète pour l’accompagner à la fac. C’est aussi principalement pour cela qu’elle n’ébrouitait pas le fait qu’elle faisait la fête. Parce que bon, elle n’avait pas envie de voir ce genre de fête détruite par la présence de personnes étrangères à la faculté. Non ce n’était pas du tout la volonté de la princesse. Elle ne répondit dire à la première intervention du détective mais lui lança un regard qui voulait dire qu’elle ne croyait pas un seuls mots de ce qu’il venait de dire.

Elle fronça les sourcils en entendant les paroles sur la criminelle mais ne rajouta rien non plus, elle préféra se concentrer sur les questions que Wilson lui posa ensuite. Et cette fois-ci, ses sourcils montèrent sur son front. Parce que ce que venait de dire Wilson était ridicule. D’accord elle était une princesse mais elle n’était pas non plus en prison même si parfois elle en avait l’impression. L’inspecteur serait surprit de savoir ce qu’elle avait fait même en étant une princesse.

- J’y suis allée à cette fête, même si ce n’est pas dans l’image officielle qu’une princesse doit donner, commença-t-elle en appuyant sur les paroles pour prouver à Wade qu’elle n’appréciait pas ce qu’il venait de dire. Elle était comme toutes les fêtes auxquelles j’ai pu participé depuis mon entrée à la fac. De l’alcool, de la musique, des étudiants contents d’être là. Je sais franchement pas quoi vous dire d’autre. Cette fête était comme toutes les autres. J’ai croisé plusieurs de mes camarades de classe, de mon groupe de travaux dirigés. J’ai discuté avec Marie je crois mais c’est assez flou parce que l’alcool n’aide pas vraiment à se souvenir. Elle me paraissait pas particulièrement stressée ou quoi que ce soit. Elle avait bu mais je crois qu’on était tous plus ou moins saouls à cette soirée là, termina-t-elle en essayant de se souvenir le plus possible.


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une histoire de Disparition...[Wade/Lorna]   Mer 24 Aoû - 12:43


Une histoire de disparition

une princesse ? j'aimerais être un crapaud Forcément ma remarque sur le fait qu'une princesse ça ne va pas aux fêtes étudiantes fait tilt. Ce n'était pas une remarque méchante, ou quelque chose dans le genre. Juste une remarque sur le fait qu'on ne laissait pas forcément une princesse faire ce qu'elle veut. Pourquoi tout le monde prend mal ce que je dis ? C'est un truc dans mon visage ? Ou ma tête ? Je ne suis pas sympathique alors que je pense l'être ? Bon ben de toute façon, je ne peux pas retirer ce que j'ai dit, même pour lui faire plaisir. Et puis on est là pour des choses bien plus importantes qu'une petite princesse, franchement. Une jeune femme a disparu ! La pauvre ! Bref. Mais quand je pense que sa tête surprise serait la seule réaction, je me suis trompé. Ce n'est pas le cas visiblement et elle ne se prive pas d'une petite remarque. A laquelle, je ne peux m'empêcher d'avoir l'air blasé. C'est juste un problème de princesse ou de filles...?

En tout cas, ses réponses ne sont pas vraiment ce à quoi je m'attendais. Enfin en un sens si. Comme les autres l'ont dit, cette fête a tout l'air d'être une innocente histoire de jeunes qui boivent juste un peu et qui ne finissent pas pire que pompettes. Non mais vous me prenez pour qui les gars ? Moi aussi j'ai eu votre âge et je sais que ces fêtes ne sont pas de gentilles petites réunions où on ne boit qu'une bière. Elle reconnaît néanmoins que l'alcool n'aide pas à avoir les idées claires. Soit cette petite me cache quelque chose, soit elle est plus naïve que tout ce que j'ai pu croire jusque là. Ce qui me surprendrait sincèrement. Mais on est jamais à l'abri d'une surprise...Après avoir fini de noter tous ses souvenirs fragmentés, je soupire légèrement. Cette histoire n'avance pas du tout. Et ce n'est pas pour me plaire.

" Bon...Je ne veux pas douter de ce que vous me dites hein, n'allez pas penser ça. Mais vous êtes certaine que ce n'était que de l'alcool, de la musique et des étudiantes contents d'être là...? Pas de drogue ou de choses comme ça ? On ne va arrêter personne, mais si ça se trouve...Enfin elle a peut-être été droguée à son insu... " Elle ne peut pas croire que cette fête soit si innocente que ça hein...? Je ne sais pas quoi ajouter d'autre. La petite princesse ne sait visiblement rien du tout. Pas la peine de continuer à l'embêter...J'attends sa réponse et je pourrai la libérer, pour me concentrer sur quelqu'un d'autre...

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une histoire de Disparition...[Wade/Lorna]   Jeu 1 Sep - 10:08



Un histoire de
disparition...

Cette histoire lui plaisait clairement de moins en moins. Lorna n’était pas du genre à faire attention à ce qui l’entourait pendant les soirées. Parce qu’elle avait autre chose à faire mais aussi parce que c’était l’un des rares moments où elle pouvait se lâcher sans avoir à faire attention à ce que les autres pensaient puisqu’ils étaient tout aussi alcoolisés qu’elle. Alors se souvenir du moindre détail n’était pas facile. Parce que tout avait l’air flou, déformé et ce n’était pas quelque chose qui était agréable. Enfin, si par moment mais certainement pas dans ce genre de situation. Parce que la vie d’une de ses camarades de classe était en jeu. Ce qui était une assez bonne raison pour vouloir se souvenir de ce qu’il s’était passé ce soir-là.

Les mots de l’inspecteur Wilson lui firent froncer les sourcils de nouveau. Elle espérait bien qu’il la croit parce qu’elle n’avait pas l’habitude de raconter des bêtises et encore moins devant un inspecteur de police. Alors oui, elle n’était pas l’ange qu’elle prétendait être parfois mais quand même, de là a mentir à un homme de la police sur une affaire de disparition… Non, elle ne ferait clairement pas ça. Elle avait quand même un titre à défendre et si quelqu’un apprenait qu’elle mentait aux forces de l’ordre, elle n’était pas dans la merde. Donc, elle ne le faisait pas. Tout simplement. Un soupir passa néanmoins ses lèvres et elle passa une main dans ses cheveux, essayant de gagner un peu de temps pour répondre à l’inspecteur qui lui faisait face. Tout le monde savait que dans ce genre de fête, il n’y avait pas de l’alcool. Si elle ne touchait pas à ça, elle n’était pas sans savoir ce qui se baladait dans les poches de certains des élèves qui dansaient sur la piste de danse.

- Ne me prenez pas pour une idiote inspecteur Wilson, je sais ce qu’il se passe dans ce genre de fête. Le fait que je n’en consomme pas ne fait pas de moi une ignare, lança-t-elle alors un peu froidement. Alors si vous me demandez s’il y avait de la drogue dans cette fête je vous répondrais très certainement que oui. Il y en a toujours. Si vous me demandez si Marie a pu être droguée à son insu, je vous répondrais que c’est possible. Même si certain prenne ça pour s’« amuser » un peu plus, d’autres en font usage autrement.

Elle aurait pu faire preuve d’un peu plus de douceur dans ses mots mais le ton qu’avait employé Wade lui avait passé tout envie de le faire. Elle n’était pas idiote et elle savait observer les choses. Et le fait qu’il contredise cela ne lui avait pas plus.

- Et si mes souvenirs sont bons, ce que je doute notez-le bien, des personnes qui n’avaient rien à faire là étaient passés ce soir-là. Des anciens étudiants ou des amis d’amis de je sais plus qui. Je me suis pas attardé dessus parce que ça ne m’intéressait pas plus que ça mais ils n’avaient pas l’air nets, dit-elle ensuite alors que l’image lui revenait.




Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une histoire de Disparition...[Wade/Lorna]   Ven 30 Sep - 14:06


Une histoire de disparition

une princesse ? j'aimerais être un crapaud " Mademoiselle, vous êtes peut-être une princesse ou je ne sais quoi d'important, mais j'ai été jusque là assez aimable pour ne pas vous traiter de suspecte comme il aurait été fait si vous ne portiez pas le nom de Lehnsherr. Aussi je vous recommande de ne pas me parler sur ce ton si vous ne voulez pas passer quelques heures de plus dans une cellule en garde à vue. Je vous demande des informations et vous semblez vouloir jouer à la gourde écervelée alors ne râlez pas qu'on vous traite comme telle. " Je n'aime pas jouer aux méchants flics. Mais elle devrait arrêter de faire comme si elle était intouchable. Une jeune femme a disparu et elle ne dit pas tout ce qu'elle sait de but en blanc, en faisant la gourde et en se plaignant que je la pense naïve...Cacher des informations serait amplement suffisant pour la retenir quelques heures de plus pour prendre ses empruntes, son ADN et d'autres petites choses de la sorte. Je me ferai engueuler comme jamais mais au moins j'aurai eu la satisfaction de la voir emmerdée également. Après tout, il y en a d'autres en cellule pour moins que ça actuellement. Parmi ses petits camarades, certains sont à attendre qu'on les interroge et il n'y a pas que des garçons qui auraient pu enlever cette jeune femme...

J'ai pris toutes les notes nécessaires, elle ne m'apprendra sans aucun doute plus rien. En plus, elle va s'énerver à mes mots et probablement invoquer qu'on ne doit pas lui parler comme ça, ou un truc du genre. Je les connais les filles de bourges. Elie en a tapé une une fois, pour une raison tout à fait valable en plus d'après moi. Je me suis pris le chou avec sa mère pendant au moins une heure...La conversation s'est finie sur une magnifique réplique grossière que je vous épargne et un geste vulgaire à son attention. Elle en est restée comme deux ronds de flan cette bonne femme, avec Elie on était mort de rire. Bon je l'ai quand même un peu engueulée après pour la forme...En tout cas, cette petite là n'a plus rien d'intéressant, si tant est qu'elle avait des informations utiles...Pour l'instant, on ne peut pas dire que ce soit vraiment le cas. Si elle ne fait pas trop d'histoires, je vais la laisser rentrer sans la retenir. Si elle s'emporte vivement comme elle a pu commencer à le faire tout à l'heure...Elle risque d'attendre un peu avant de pouvoir rentrer chez elle...

Je me lève pour aller ouvrir la porte. Ne fais pas d'histoire petite, ce sera sans aucun doute mieux pour toi. " Vous êtes libre de vous en aller, un agent va vous raccompagner jusqu'à la sortie. Merci d'avoir pris du temps pour venir, je pense que la jeune femme disparue appréciera si on la retrouve. Passez une bonne journée, princesse. "

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une histoire de Disparition...[Wade/Lorna]   Jeu 3 Nov - 13:44



Un histoire de
disparition...

La réponse de l’inspecteur la souffla plus qu’elle ne l’aurait du. C’était assez couillu de sa part en sachant qu’elle ne passera pas plus de quelques minutes dans une cellule si elle y mettait du sien. Ce qui était pratique lorsqu’on était princesse, c’était que le roi était entouré de tout un tas de personnes près à régler les problèmes pouvant entacher l’image de la famille et de la royauté. Elle n’avait pas besoin d’y faire appel d’habitude mais si l’inspecteur voulait jouer, la jeune femme serait tout à faire à même de jouer au même jeu. Et elle n’était pas celle qui perdrait le plus dans l’affaire. Qu’une de ses camarades ait disparue ou non. Elle avait été assez civilisée de venir à la demande de l’inspecteur Wade alors qu’elle aurait très bien pu ne pas venir. Comme elle n’avait pas arrêté de le répéter à l’homme qui lui faisait face, elle n’avait que très peu de souvenir de cette soirée. Et ce qu’elle pouvait lui dire n’était que les généralités qu’elle connaissait sur ce genre de soirée.

- Vous devriez surveiller les manières dont vous vous adresser aux personnes qui sont prêtes à vous aider dans votre enquête Inspecteur Wilson. Elles pourraient clairement être plus coopérante si vous arrêtiez d’être un flic se faisant passer pour quelqu’un qu’il n’est pas.

Sur ces paroles, Lorna se leva doucement, passa ses cheveux derrière son épaule en un geste doux, attrapant pas la même occasion son sac à main qu’elle avait posé à terre en arrivant. Elle espérait que l’homme et son équipe retrouve sa camarade. Parce qu’elle ne méritait pas ce qu’il lui arrivait et la princesse espérait de tout son cœur qu’elle ne soit pas déjà froide dans un endroit isolé de l’île. Vraiment pas ce qu’elle voulait pour Marie. Une légère grimace passa sur son visage avant qu’elle ne disparaisse aussi vite qu’elle était apparue avant qu’elle ne prenne la direction de la porte que Wade venait d’ouvrir.

- J’espère sincèrement que vous retrouverez Marie, Inspecteur, lança-t-elle alors qu’elle relevait la tête pour regarder l’homme en question. Elle ne mérite pas ce qu’elle lui arrive.

Et sur ces mots Lorna quitta le bureau de l’inspecteur avec un hochement de la tête. Ses derniers mots étaient sincères et elle espérait réellement que Wade était aussi bon qu’il voulait le laisser croire.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une histoire de Disparition...[Wade/Lorna]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une histoire de Disparition...[Wade/Lorna]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vertige (2009, Abel Ferry)
» Lorna Doone de RD Blackmore
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» HISTOIRE DE LUMUMBA
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: