Partagez | 
 

 "Don’t worry - just breath"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: "Don’t worry - just breath"   Mer 13 Juil - 14:01




Don’t worry - just breath

Pietro & Wanda


 

Ton coeur semblait s’être brisé en morceaux. Tu n’avais pas eu beaucoup d’infos mais cela avait suffi à t’inquiéter. Il était en vie, il allait bien mais dans quel état ? Tu ne pouvais t’empêcher de paniquer tant que tu n’aurais pas vu ton frère et son air nonchalant. Quel abruti ! Qui irait se balader dans un centre commercial ? Qui ? QUI ? Bon ok, tout le monde mais pourquoi fallait-il que ton crétin de frangin soit allé dans celui-ci ? Au moment où vous aviez appris la nouvelle tu étais passée outre ton père et avais décidé d’y aller toi-même. Lui n’aurait fait que le critiquer et lui faire la morale… il n’avait pas besoin de ça pour l’instant. Tu étais arrivée assez vite à l’hôpital d’Hammer Bay - tu avais roulé comme une folle. Maintenant que tu étais dans l’établissement tu comprenais le cauchemar qui venait de se passer. Un attentat. Un attentat ! C’était quoi ce bordel ? Une foule était amassée dans le hall, chacun cherchant à avoir des nouvelles de leurs proches. Tu voyais certaines personnes en larmes, effondré ce qui te glaça le sang. Tes angoisses grandirent d’un coup et l’envie de vitre retrouver Pietro te saisit.

C’est avec difficulté que tu avais réussi à interpeller quelques infirmières bien trop débordées. Elles avaient fini par te donner les précieux renseignements que tu attendais en découvrant qui tu étais. Sans ton magnifique titre de princesse elles t’auraient certainement envoyé boulé te disant d’attendre comme tout le monde. Les avantages d’être à la recherche de la future tête couronnée de l’île. L'effervescence du hall ne semblait pas décroître au fur et à mesure que tu avançais. Des médecins et des infirmières circulaient dans les couloirs et des policiers ainsi que des agents du SHIELD s’occupaient d’interroger les familles ou parfois les victimes. Chaque pas te semblait durer une éternité et tu commenças à accélérer le rythme, n’en pouvant plus de l’ignorance dans laquelle tu étais. Les battements de ton cœur s’accéléraient eux aussi, sentant l’approche de ton jumeau et bientôt - tu l’espérait - ta délivrance.

Tu arrivas finalement devant la porte de la pièce tant cherchée. Retenant ton souffle, tu l’ouvris à la volée. Elle claqua en rebondissant sur le mur et les deux personnes à l’intérieur se tournèrent immédiatement vers toi. Ton frère, assis sur une sorte de lit d'auscultation et une infirmière qui était en train d’observer sa cheville. De ton visage crispé tu croisas les yeux de ton frère. Tu bondis sur lui avant qu’il n’est le temps d’ouvrir la bouche. “Espèce d’idiot!” Tu lui décochas un coup dans l’épaule. Il se tortilla pour échapper aux coups que tu lui adressais. Tu ne lui faisais pas mal, mais tu tapais juste assez pour que ça le dérange. Tu t’arrêtas le temps de quelques secondes histoire de faire l’inspection générale de son état. Il était encore couvert d’une fine couche de poussière, ses vêtements semblaient usés à certains endroits et il avait même quelques éraflures. Tout ça semblait bien léger et il ne semblait y avoir que sa cheville qui posait des problèmes.

Ton cœur s’allégea immédiatement et un long soupir de soulagement s'échappa de tes lèvres. Puis une nouvelle vague d’agacement t’enveloppa : “Abrutis!” Un autre coup partit sur lui. Tu n’arrivais pas à calmer ta colère. “J’me suis inquiétée !” Un frisson te parcourut en imaginant s’il lui était arrivé quelque chose de plus grave… “Qu’est-ce que j’aurais fait s’il t’était arrivé quelque chose? Hein?” Tu lui avais pratiquement crié dessus. Ce n’était pas ça faute mais tu n’arrivais pas vraiment à résonner de façon cohérente à ce moment. L'hypothétique idée de le perdre te lacéra le cœur. Tu t’affaissas sous le poids qui venait de s’emparer de ton cœur. Tu ne pouvais pas le perdre. Tu avais tout fait ça pour lui…. s’il n’était plus là… “Qu’est-ce que je ferais sans toi moi ? J’ai besoin de toi !”

Wanda : #B22C45
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quicksilver
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Il court vite !
Casey, Maria, Lydia, Laura, Elijah, Maddie et Clary
522
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Don’t worry - just breath"   Lun 18 Juil - 21:26


"Don’t worry - just breath"


"Ça fera une Une géniale. « Le prince sauve l’un de ses sujets d’une mort certaine ». Souriez!" Pietro roula des yeux, mais exécuta les ordres du journaliste du Daily Bugle et sourit à la caméra tandis que le photographe prenait ses photos. Habituellement, le garçon adorait qu’on le prenne en photo et être le centre d’attention. Pas cette fois-ci. Il n’arrivait toujours pas à croire que les dernières heures avaient été réelles. Pourquoi avait-on décidé d’attaquer l’île et surtout des innocents. C’était la première fois qu’un tel événement se produisait et dans sa formation pour succéder à son père, on ne l’avait jamais préparé à cela. Il ne se sentait pas du tout comme un héro. Certes, il avait réussi à sortir un homme du pétrin, mais il aurait pu en faire plus. Des centaines de personnes n’avaient pas eu la chance de s’en sortir. Il savait bien qu’il n’aurait pas pu tous les sauver, mais il n’avait pas agi comme un futur dirigeant. Et Kitty. Il aurait dû la protéger. Elle n’aurait pas dû recevoir cette tige de métal en pleine poitrine. En revoyant l’image de son amie ensanglantée et le regard vide, son cœur se serra et une soudaine envie de vomir lui reprit. Après quelques minutes, les médecins ordonnèrent aux journalistes de quitter la chambre prétextant que le prince devait se reposer. Ce dernier avait été chanceux de bien s’en sortir. Il s’était tordu un genou en sortant du centre commercial. Heureusement, il ne s’était aucun ligaments ou tissus ne s’étaient déchirés. On lui avait mis une simple atèle qu’il devait garder deux semaines et il allait devoir se déplacer en béquilles. Il avait des égratignures et des bleus un peu partout, sa cheville le faisait aussi souffrir et il avait un mal de tête intense, mais dans l’ensemble, il se portait très bien.

"Pardon mademoiselle, vous savez où se trouve Katherine Pryde? Elle était avec moi. "Il offrit son plus beau sourire à la jeune infirmière qui était en train de noter des informations dans son dossier. Les joues de la jeune femme se teintèrent de rose. "Celle qui a été transpercée? Elle est en salle d’opération." Pietro ferma les yeux. Au moins, elle avait été rapidement prise en charge, même s’il se doutait que ce ne devait pas être une opération évidente. "Vous pouvez aller voir comment ça se passe? S’il-vous-plait. " Elle semblait hésiter, mais elle accepta finalement. C’était bien d’être le prince, parfois. Elle termina de vérifier sa cheville lorsque la porte s’ouvrit à la volée et claqua durement sur le mur les faisant tous deux sursautés. Une Wanda énervée apparue derrière. Voir le visage de sa jumelle eut un effet bénéfique sur lui et il en oublia aussitôt les dernières heures de malheur qu’il venait de passer. Elle s’approcha de lui telle une furie bousculant la pauvre infirmière au passage. "Wa.." Mais, elle ne lui laissa pas le temps de le saluer et le traita d’espère d’idiot en lui donnant un bon coup sur l’épaule. Il grimaça en tentant d’esquiver les coups de sa sœur. Son corps était encore sous tension si bien que dès qu’il bougeait, tous ses muscles le faisaient souffrir. Il ne pouvait s’empêcher de sourire devant l’énervement de sa sœur. Elle continuait de le secouer pour faire passer sa colère ou plutôt son soulagement de le voir sain et sauf. "Je te jure que je n’avais aucune idée que le centre commercial allait exploser!" Répondit-il en riant pour calmer sa sœur. Il leva les bras avec difficulté et l’attira dans ses bras pour la réconforter. Il déposa un baiser sur sa nuque comme il le faisait chaque fois qu’elle avait des crises. Il savait qu’elle avait eu peur pour lui. Pietro n’avait même pas pensé à avertir sa famille de son état se doutant qu’on s’en chargerait pour lui. "Je vais bien! Je t’assure. " Cette fois-ci, il avait pris un ton plus sérieux pour la rassurer et lui faire comprendre qu’il avait été très chanceux comparé à d’autres. Mais, il était heureux de pouvoir serrer sa sœur contre lui. Il comprenait son inquiétude, lui-même en aurait été fou si elle ou Lorna s’étaient retrouvées là. Il ne voulait même pas imaginer comment il aurait pu réagir parce que ça n’aurait pas été joli à voir. Pietro pouvait être irresponsable sur bien des choses, mais ses sœurs…elles étaient toute sa vie et s’il devait leur arriver malheur, il ne s’en remettrait pas. Alors, il pouvait comprendre la réaction de Wanda. "Je suis là. Tu ne me perdras pas, je te le promets. Ton frère est fait fort! Juste un genou et une cheville tordus! " Il tentait d’apaiser l’atmosphère et d’oublier que certains n’avaient pas eu autant de chance que lui. À son arrivée à l’hôpital, on l’avait rapidement mis dans une chambre éloignée de l’action. Il n’avait donc aucune idée des dommages réels, même s’il pouvait en avoir un petit doute. "Tu as su comment que j’étais là? Papa n’est pas venu?"

(c) AMIANTE

___



- BEFORE I FORGET -

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: "Don’t worry - just breath"   Ven 22 Juil - 12:03




Don’t worry - just breath

Pietro & Wanda


 
Il t’avait fait une belle frayeur. Les informations ne parlaient plus que de ça et tu ne savais pas quoi en pensée. Tu avais paniqué en apprenant que ton jumeau faisait partie des victimes. Tu t’es imaginé le pire, forcément. On s’imagine toujours la pire des options. On se prépare. On anticipe ce à quoi on va être confronté pour ne pas se perdre, ne pas dépérir à son tour. Mais ça n’aurait rien changé. Tu ne pouvais pas le perdre. Tu ne l’aurais pas supporté. Il était toi et tu étais lui. Deux âmes liées à la naissance. Alors maintenant que tu le voyais en face de toi, assis et en vie, tu évacuais ta colère. Enfin c’était surtout l’inquiétude qui t’avait rongée que tu évacuais. Tu avais besoin de le frapper, c’était comme ça. Même si vous vous agitiez dans tous les sens comme des enfants tu arrivas à distinguer le sourire qui s’était étiré sur les lèvres de ton jumeau. Il en rigolait ? Et il te balança même une plaisanterie. Il plaisantait ! “Et ça te fait rire en plus !” Il essaya de bouger les bras et tu anticipas son mouvement. Hors de question qu’il te touche. Tu te tordis à ton tour, cherchant à esquiver son approche, tu ne voulais pas d’un câlin, tu voulais continuer à l’observer pour être certaine que tout allait bien. Il finit néanmoins par t’attraper non sans difficulté et te serra dans ses bras. Tu boudas jusqu’à que tu sentes ses lèvres dans ta nuque. Immédiatement apaiser par ce geste familier tu t’adoucis et le serra à ton tour dans tes bras. Il avait le don de réussir à te calmer et te rassurer en moins d’une seconde et il venait encore de le prouver.

Blottis contre lui, tu sentis son coeur battre et sa respiration régulière. Il allait bien. Tu te focalisas sur ça : ses expirations et inspirations silencieuses. Tu te concentras sur ta propre respiration, cherchant à calmer ton coeur. Le rythme de ses battements était toujours un peu trop rapide. Tu restas là un petit moment, n’écoutant que le souffle de vos respirations, n’ajoutant aucun mot. Finalement il s’adressa de nouveau à toi d’une voix bien plus sérieuse que la précédente. Tu hochas doucement la tête à ses paroles. Oui il est là. Tu ne le perdras pas. Un soupçon de rire franchit même tes lèvres. “Désolés. J’me suis emportée.” Ce n’était pas totalement ta faute, les émotions sont parfois incontrôlables, non ? Même si à présent tu étais calmée, tu ne voulais pas le lâcher de peur qu’il s’envole. Cependant quand il reprit la parole tu te redressas, observant son genou et sa cheville. La cheville semblait plutôt normale, peut être un peu plus rouge. Par contre, le genou de Pietro était un peu plus gros, légèrement gonflé par le choc qu’il avait du subit. Un hématome commençait même à s’installer sous la peau. “Comment t’as fait pour te tordre le genou ?” Tu te moquas de lui, ne comprenant pas comment une chose pareille puisse lui arriver, surtout pas à lui. Même si tu n’étais plus blotti contre lui, tu attrapas sa main et la serra dans la tienne, comme pour être sûre que tu n’étais pas en train de rêver. Il allait bien.

Tu lui adressas un regard en biais. “J’ai deviné que mon crétin de frère était à l’hôpital. À ton avis ? L’héritier de Genosha étant aux urgences, tu penses bien qu’on était les premiers au courant…” Tu te remémoras le moment où le téléphone avait sonné et ou ton père avait étouffé un juron. C’était quelque chose de grave pour qu’il en vienne à jurer. Tu avais tout de suite su que quelque chose clochait et bien entendu tu avais compris avant même qu’il ne te donne son nom que ça concernait ton frère. “Tu as de la chance que j’étais dans la même pièce que papa à ce moment là.” Tu ne savais pas vraiment quelle aurait été la réaction de votre père, mais ces derniers temps il n’était pas tendre avec lui. Il lui aurait certainement passé un savon. Chose que tu avais finalement faite toi aussi. Enfin, c’était un tout petit. Ça ne comptait pas, si ? “Je lui ai dit que je m’en chargeais. Il a certainement compris que ce n’était pas une bonne idée de m'interdire d’y aller.” Tu adressas un clin d’oeil à ton jumeau. Tu lui serras à nouveau la main, contente de le voir en état de te parler. Ce n’était pas le cas des nombreuses autres victimes. D’ailleurs… “Tu étais tout seul là bas? On nous a rien dit.”

Wanda : #B22C45
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quicksilver
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Il court vite !
Casey, Maria, Lydia, Laura, Elijah, Maddie et Clary
522
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Don’t worry - just breath"   Lun 15 Aoû - 16:24


"Don’t worry - just breath"


Pietro savait qu’il avait été chanceux et que les résultats auraient pu être bien pires. Lui aussi avait eu peur d’y rester ou d’être blessé beaucoup plus sévèrement qu’un simple ligament au genou déchiré et une cheville foulée. On lui avait dit que le rétablissement serait long et qu’il aurait même besoin de physiothérapie pour le remettre sur pied. Il allait aussi devoir marcher avec des béquilles pendant quelques semaines, mais ce n’était absolument rien comparé aux nombreuses victimes ou à ses compagnons d’inforturne. Kitty avait littéralement été empalée par une tige de métal rouillée et elle s’était effondrée inconsciente dans ses bras. Puis, il y avait ce type aux yeux puissants dont la jambe avait été complètement écrasée. C’était sans parlé des morts, de ceux qui avaient été brûlé, qui avaient des membres brisés et voir même manquants. Oui, l’héritier avait eu un excellent ange gardien ce matin-là. Il plaisantait en partie parce qu’il n’arrivait toujours pas à comprendre ce qui avait pu se passer. Toute cette histoire était encore floue et irréelle pour lui. C’était son moyen de défense pour ne pas devenir fou ou faire une crise d’angoisse. Il n’avait jamais été préparé à cela et tout avait été simplement horrible. Il avait assisté à une scène de guerre. Tous ces blessés, ces cadavres, ces visages horrifiés et figés, il voulait les oublier. C’était insensé qu’un attentat ce soit produit ici, sur Génosha. C’était une île paradisiaque où il faisait bon vivre. La famille royale était appréciée et la paix régnait. C’était incompréhensible. Pietro était choqué et déboussolé. Il avait peur et il était inquiet, mais il ne pouvait pas montrer cette façade devant Wanda. Il ne voulait pas qu’elle s’inquiète pour lui. Il avait toujours été celui qui protégeait et qui se montrait le plus fort des deux. Alors oui, il avait blagué pour oublier et rassurer sa moitié. Il savait que la colère de la belle était légitime, il aurait réagi de la même façon si les rôles avaient été inversés. Perdre sa sœur était juste inconcevable pour lui, alors il se mettait dans sa position et il comprenait. Leur lien était tellement fort quasi indestructible. "Désolé. Je n’ai pas voulu te faire peur. " Lui affirma-t-il à nouveau en reprenant son sérieux alors que sa sœur se trouvait dans ses bras après avoir tenté de l’esquiver. Il savait aussi qu’un câlin et un baiser sur sa nuque la réconfortait. Combien de fois avait-il fait ces gestes si simples, mais qui offraient sécurité et protection à sa sœur? Il ne les comptait même plus. Il était heureux de constater qu’ils lui faisaient toujours le même effet. Il sentit la brunette se calmer dans ses bras. Il lui frotta le dos et passa une main dans ses longs cheveux et cela l’apaisa à son tour.
La pique de Wanda le fit sourire et il roula des yeux malgré lui. Elle était toujours énervée, mais il savait que ce n’était pas réellement contre lui, mais contre la situation en générale qui la dépassait elle aussi. Même si elle n’était pas impliquée dans les réunions et discussions administratives, Wanda était au courant de tout. Pietro aurait dû se douter que dès qu’on l’avait vu sortir des décombres, on en parlerait aux nouvelles. La preuve : Dès qu’on l’avait installé dans sa chambre privée, une armée de journalistes avait voulu s’entretenir avec lui et avoir ses commentaires. Comme il l’avait bien appris par son père, il n’en avait fait aucun. C’est un témoin qui avait raconté l’avoir vu sauver un homme. Le prince était heureux que ce soit Wanda qui soit venue le voir. Une dispute aurait été inévitable avec Erik, même si franchement, ce n’était pas du tout de sa faute si le centre commercial avait été décimé. Mais en ce moment, toutes les raisons semblaient bonnes pour lui faire la morale ou lui tomber dessus. Pietro n’avait vraiment pas besoin de cela pour le moment. Il préférait nettement avoir les remontrances de sa sœur que celle de son paternel. Et puis, il savait que dès qu’il sortirait de l’hôpital, les réunions avec des hauts dignitaires allaient pleuvoir pour tenter d’expliquer les événements. "Heureusement. " Se contenta-t-il de dire.

Wanda lui demanda ensuite s’il était seul à ce moment-là. Le visage de Pietro se ferma et il baissa la tête en repensant à son amie. "Oui..non..en fait, j’ai croisé Kitty. " Il releva la tête vers la princesse. "Je l’ai aidé avec une dame folle puis je lui ai dit qu’elle me manquait. Elle m’a crié dessus. J’ai essayé de la calmer puis tout a explosé…mais elle est restée avec moi tout le long. " D’un côté, l’explosion avait fait en sorte qu’elle ne puisse pas s’enfuir et lui avait permis de la retrouver. "J’ai réussi à la protéger, mais elle a tout de même été gravement blessé à la fin et je m’en veut trop." À nouveau comme chaque fois qu’il revoyait cette image, son cœur se serra. Il évita de parler de l’étrange phénomène qui s’était passé avec la petite brune qui n’avait pas été touché par la première explosion comme si tout lui était passé au travers du corps. "On a voulu aider une dame, mais c’est elle qui semblait avoir fait sauter les explosifs. On a pu se cacher juste à temps avec un autre type avant qu’un morceau de béton lui tombe directement sur la jambe. On a réussi à le sortir in extremis. " Il fixait toujours sa sœur. Cela faisait du bien de raconter les événements. Il aurait pu y aller plus en détails, mais il n’en avait pas envie et il ne voulait pas horrifier Wanda. "C’était horrible Wan’…Une chance que Lorna et toi n’y étiez pas."


(c) AMIANTE

___



- BEFORE I FORGET -

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: "Don’t worry - just breath"   Lun 22 Aoû - 22:51




Don’t worry - just breath

Pietro & Wanda


 
Tu t’étais emportée une fois de plus, mais vu la situation, tu étais pardonné non ? Ton frère en tout cas ne semblait pas t’en vouloir et s’excusait même pour quelque chose sur laquelle il n’avait aucune influence. Apaisée par la proximité de ton jumeau tu plaisantes avec lui, te moquant de son état. En le voyant lever les yeux au ciel tu ne peux t’empêcher de rire de vive voix. Il resta plutôt silencieux tandis que tu lui expliquais la raison de ta présence ici plutôt que celle du roi. Même s’il ne te le dit pas tu lis sur ses traits qu’il était soulagé de te voir à la place de votre père. Au moins tu l’avais empêché de passer un mauvais quart d’heure. Même si tu avais plein de questions, tu essayes de ne pas trop lui en poser, le laissant te révéler ce dont il avait envie. Il y en a juste une qui te démange et elle finit par franchir tes lèvres. Sur le visage de Pietro tu découvres immédiatement la réponse à ta question. Non, il n’était absolument pas seul. Tu songes immédiatement à ce qu’il avait pu voir là bas et un frisson te parcourt. Que s’était-il passé à l’intérieur après la première explosion ? Après la seconde ? Tu ne pouvais qu’imaginer l’horreur qui pouvait s’être trouvé à l’intérieur de ces murs fissurés…

Il te sort un nom et tu te figes. Ton coeur se serre immédiatement et ta respiration s’arrête. “Kitty ?”, tes mots ne sont qu’un murmure. Il relève la tête vers toi et tu le fixes dans les yeux, buvant ses paroles. Ta main se porte naturellement vers le dos de ton frère. Tu le frottes légèrement pour le rassurer quand il débite son histoire. Kitty et lui c’est une histoire compliquée. Tu as toujours été pour que le couple se forme officiellement… mais Pietro est… Pietro. Il semble bien trop apprécier sa vie de célibataire et n’est pas prêt à y renoncer. Tu as cru un moment qu’elle aurait pu y parvenir mais quelque chose les bloque. Tu ne sais pas vraiment ce que les deux amants cachent et tu as décidé de ne pas t’en mêler de toute façon. Tu te sens légèrement mieux quand il te dit qu’elle est resté avec lui tout le long. Ce soulagement ne dur pas avec sa seconde phrase. Gravement blessé ? Comment ça gravement blessé ? Ton coeur s’emballe pour la deuxième fois de la journée et tu te figes, bloquée sur place. Le temps semble s’écouler trop vite pour toi. Comme si tu étais bloqué en mode ralenti. Tu entends tout ce qu’il te dit mais tu ne sembles pas l'imprégner à la vitesse normale. Kitty est blessée ? Ici dans cet hôpital ? Il a aidé une dame avec des explosifs ? Et un homme qui a reçu un morceau de béton sur la jambe ? Tu voyais toujours ses yeux plonger dans les tiens et tu y lis tellement d’émotions. Tu vois l’horreur, la peur et même la culpabilité. Ton jumeau semble complètement bouleversé même s’il se comporte plutôt normalement. Tu absorbes et ressens les émotions qui le parcourt, comme lié à lui et à ses sentiments. Tu sens la peur dans tes entrailles et ton coeur s'alourdir.

Ta main, précédemment sur le dos de ton frère vient couvrir ta bouche. Tu sens ton expression exprimer la peur. L’horreur.. oui il semblerait. Lorna.. oui Lorna allait bien heureusement et lui aussi. Mais Kitty ? “Comment ça Kitty est blessée ? Qu’est-ce qui s’est passé ? ” Imaginer ta meilleure amie dans un sale état te fit hoqueter. Une boule s’était formée dans ta gorge et tu tentes à tout prix de la ravaler ne voulant pas craquer devant ton frère une fois de plus. Surtout qu’il était quand même concerné, c’était de Kitty qu’on parlait après tout. Le jeune homme se soucie énormément d’elle quoiqu’ils soient l’un pour l’autre. “Tu sais où elle est ? Dans quelle chambre je peux la trouver ? ” Tu passes ta main sur ton front puis dans tes cheveux. Tu recules de quelques pas, le visage vide comme pour vouloir sortir de la chambre mais tu t’arrêtes. Tu ne peux pas laisser ton frère là, comme ça. Pas après ce qu’il venait de te lâcher. Ton sens sa détresse. Il a besoin de toi, tu dois te montrer forte pour lui. Tu fais demi-tour et enlaces ton frère. “Pietro, je suis là. C’est fini. Tout ira bien maintenant. ”. Du moins tu l’espérais. Tu voulais prendre des nouvelles de ton amie, savoir qu’elle allait bien. Qu’elle allait survivre. Elle allait survivre non? Tu sentis quelque chose effleurer ton bras et en baissant la tête tu compris que tu étais en train de pleurer. D’un revers de main tu t'essuies rapidement le visage avant de t’adresser une nouvelle fois à l’héritier : “Elle va s’en sortir hein? C’était pas trop grave ? Si ?”

Wanda : #B22C45
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quicksilver
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Il court vite !
Casey, Maria, Lydia, Laura, Elijah, Maddie et Clary
522
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Don’t worry - just breath"   Mer 21 Sep - 15:41


"Don’t worry - just breath"


Alors qu’il venait de vivre la pire journée de sa vie dans laquelle il avait vu un nombre incalculable de blessés ainsi que des morts, qu’il avait échappé in extremis à deux bombes, qu’il avait sauvé un homme d’une mort quasi certaine et finalement, qu’il avait été en plein cœur de la destruction du centre commercial, c’est Pietro qui devait réconforter Wanda.  Ça avait toujours été comme ça entre les jumeaux. Peu importe la situation, c’était toujours lui qui prenait sa sœur fragile dans ses bras, ses qualités de protecteur prenant le dessus. Ses états d’âmes étaient toujours passés après ceux de sa sœur. Son but premier dans la vie avait toujours été d’être là pour elle et de toujours faire en sorte qu’elle était heureuse et en sécurité. Ils avaient des vies complètement différentes : Pietro voulait s’amuser, sortir, faire la fête, boire et jouer de la musique tandis que Wanda préférait une vie plus tranquille auprès de ses petits. Cela ne changeait absolument rien à leur relation. Il savait que la jeune femme n’appréciait pas nécessairement le mode de vie qu’avait choisi sa moitié, mais elle ne faisait jamais de commentaire. Elle savait qu’il serait toujours là pour elle. Il était la folie et elle était la douceur de leur duo inséparable.

Il sentait que Wanda avait des questions plein la tête. Elle gigotait et sa bouche était pincée. Il l’a connaissait bien, mais il appréciait qu’elle ne le bombarde pas de ses interrogations. Tout était encore trop vif à son esprit. Il avait des visions d’horreur d’imprégnées dans sa mémoire et elles n’allaient pas disparaitre dans les prochaines minutes. Toute sa vie, il avait été protégé à la misère. En grandissant, il avait toujours ignoré les conflits. Il avait toujours esquivé les images de guerre et d’affrontements qui se déroulaient ailleurs sur la planète. Il savait qu’il était en parfaite sécurité sur son île. Elle était prospère et il n’y avait pas de grosses différences entre les classes. Les sondages disaient que les habitants étaient heureux du travail de la famille royale et de son équipe. Il y avait les rumeurs d’une organisation secrète et malfaisante et parfois des crimes étaient commis, mais ce n’était rien d’alarmant. En général, il faisait bon de vivre à Génosha. Il était donc inutile de s’inquiéter sur des attaques ou même des attentats. Et pourtant. Pourtant, leur île paradisiaque venait d’être une cible et personne n’était préparé à cela. Jamais dans toute l’histoire de leur pays il n’avait été mentionné qu’il y avait eu des attentats par le passé. Alors comment réagir? Comment la population était-elle supposée se relever? Pietro sentait déjà toutes les questions qui allaient fuser de partout. Des journalistes allaient camper devant leur manoir dans le but d’avoir les commentaires de leurs souverains, alors qu’ils ne n’avaient aucunes réponses. Oui, les prochaines semaines s’annonçaient rudes pour le prince. Il était déjà ennuyé et aucune réunion n’avait encore été programmée.

Le jumeau de Wanda n’avait pas non plus envie de parler de Kitty. Il était trop en colère contre lui-même de ne pas avoir réussi à la protéger jusqu’au bout. Il avait tourné le regard à peine quelques petites secondes et c’est là qu’une barre d’armature en acier avait décidé de se planter directement dans le corps de son ancienne amante. Jusque-là, par un quelconque miracle, la jeune femme avait réussi à esquiver les deux explosions alors que la première lui était littéralement passée au travers du corps sans causer la moindre égratignure. Ils avaient réussi à se sortir des effondrements de la structure et ils avaient sauvé un homme en mauvaise posture. Il emmerdait grave cette tige de métal qui n’était pas prévue et qui était arrivée à la toute fin quand ils étaient supposés être sauvés de ce chaos. Mais, Wanda était aussi la meilleure amie de Kitty et à l’instar du prince, elle avait gardé contact avec leur ancienne domestique après que cette dernière soit partie du château. "Elle est en train de se faire opérer. J’ai demandé à une infirmière d’aller aux nouvelles." Il pinça les lèvres, inquiet. Même s’il s’était comporté comme un con avec la jeune Pryde, il tenait à elle. Il s’en voudrait à tout jamais si elle devait y rester. Il soupira en regardant sa sœur qui se mettait dans tous ses états. C’était justement cela qu’il avait voulu éviter. Elle s’était déjà inquiétée pour lui et à présent, elle était effrayée par l’état de son amie. Il aurait voulu lui dire que Kitty allait bien et qu’elle allait s’en sortir, mais il n’en savait absolument rien. La blessure lui avait semblée très grave et il n’avait aucune idée si des organes avaient été touchés. Tout ce qu’il savait, c’était qu’elle avait été prise en main rapidement et qu’elle avait perdu beaucoup de sang. Tous les vêtements du garçon en avaient été imprégnés. Wanda revint alors vers lui et le repris dans ses bras en lui disant qu’elle était là et que tout irait bien. Les rôles étaient inversés et cela faisait du bien d’être le moins « fort » pour une fois. Pietro sentait ses énergies le quitter. Il se sentait faible tout d’un coup. Il avait peur. Il était en colère. "J’espère." Répondit-il le visage dans la tignasse brune de sa sœur. Il la serra dans ses bras priant pour qu’elle aille raison. "Kitty est forte. Elle va s’en sortir et je suis sûr qu’ils ont mis les meilleurs chirurgiens sur son cas." Il sourit, mais son visage restait fermé. Il voulait y croire, mais ce n’était pas gagné. Il était préférable de changer de sujet. Du moins, jusqu’au retour de l’infirmière.

Il se réinstalla plus confortablement sur son lit. "Ils ont dit autre chose aux nouvelles? " Pietro avait été au cœur de l’action et il ne savait pas si des avancées ou des hypothèses avaient été dites.



(c) AMIANTE

___



- BEFORE I FORGET -

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: "Don’t worry - just breath"   Jeu 3 Nov - 23:44




Don’t worry - just breath

Pietro & Wanda


 
Ce n’était pas vraiment le moment de paniquer. Bon si, peut être un peu. Ton frère était à l’hôpital, ta meilleure amie aussi apparemment. Et en train de subir une opération qui plus est. Et tu ne savais même pas si elle pourrait s’en sortir. Si. Elle était forte et même ton frère se pressait de te le dire. Pietro est toujours là pour toi. Toujours. Et c’est encore à lui de devoir te consoler à ce moment précis alors qu’il était là-bas. Il a vécu ce calvaire de l’intérieur, a vu Kitty être blessée sous ses yeux. Ce n’était pas le moment pour toi de craquer. Pietro allait bien. Il était assis en face de toi et sa vie n’était clairement plus en danger. Tu devais prendre sur toi. Après tout il allait rentrer avec toi. Vous alliez rentrer ensemble chez vous. Ce n’était pas grave du tout. Un sourire se dessine sur les lèvres de ton jumeau quand tu relâches ton étreinte. Il est faux. Tu le vois au fond de ses yeux. Tu devines quel genre d’émotion doit le traverser en ce moment. La peur, la crainte et sûrement la colère. Tu ne cherches pas à lui faire savoir. Tu te doutes que s’il voulait t’en parler il l’aurait fait. Après tout, tu étais sa soeur. Tu ferais n’importe quoi pour lui. Tu donnerais ta vie. Tu ferais tout pour lui, comme tu l’avais déjà fait. Tu avais tout changé pour lui car il ne supportait pas l’idée de te perdre. Tu recommencerais. Tu ferais tout pour lui.

Tu bug quelques secondes à la question suivante de ton frère. Les nouvelles ? Hein ? Oh ! “ Non pas vraiment. L’information principale c’est surtout qu’il y a eu deux explosions dans le centre commercial.. ”. Tu avais encore du mal à comprendre ce qui s’était passé entre les murs du bâtiment. Un problème de fuite ? Du gaz peut-être… Un attentat ? Non tu n'arrives pas ou ne veux surtout pas l’imaginer. L’île est un endroit paisible et même si certaines décisions n’étaient pas approuvées, vous n’aviez jamais eu de gros problèmes avec la population. La vie est paisible et la criminalité y est assez faible comparée au continent. Tu as tout fait pour rendre cet endroit le meilleur possible. Que chacun se sente bien dans sa nouvelle vie. Que tout soit parfait, ou presque. Alors pourquoi ? Pourquoi maintenant ? Qu’est-ce qui avait pu changer ? “ Je t’avoue que j’ai du mal à comprendre ce qui s’est passé. Il ya des tas d’hypothèses qui circulent et l’une d’elles est bien la piste criminelle. Un attentat ! A Genosha ! Tu y crois toi ?”. Tu passes ta main sur ta mâchoire et fais quelques pas dans la chambre. Ce n’était pas vraiment le moment de partir dans un débat. Tu savais très bien que ton père s’en chargera tout seul. Il aurait sûrement des tas de choses à régler… la vie au manoir allait s’annoncer compliqué. Alors tu préfères repousser ça loin. Ce n’était pas le moment pour ton jumeau de s’inquiéter de ça. “Des qu’on en saura plus tu sais bien que papa en sera informé le premier. Pas la peine de s’alarmer tout de suite. Le plus important c’est toi. ”

Tes lèvres viennent reproduire le faible sourire qui s’était dessiné sur celle de ton jumeau il y a peu. Il est timide et n'atteint certainement pas tes yeux non plus. Tu détournes la tête. Observe les dossiers posés sur une table plus loin. Les radios qui sont également à côté. Puis tu regardes les appareils qui trônent derrière le lit sur lequel ton frère est assis. Par chance il n’est relié à aucun de ces appareils. Tu reportes ton regard sur les yeux de ton frère. Et tu ne supportes plus ce que tu vois. Tu n’acceptes pas cette image. Lui dans cette pièce. Il va bien mais l’idée que ça aurait pu être plus grave… tu ne supportes pas l’idée. Tu ne veux pas rester une seconde de plus dans la pièce aux murs blancs et à l’air embaumés de l’odeur des médicaments. “ On rentre à la maison. ”. Le ton était sec mais pas méchant. Il n’avait pas le choix de toute façon. Tu t’éloignes pour rejoindre la porte et la franchit pour te retrouver dans le couloir. Tu regardes à droite et à gauche dans l’espoir de trouver une blouse blanche mais personne. Tu fais quelques pas et te rends vite compte que l’endroit est presque désert. Tu rejoins de nouveau ton frère, le pas décidé et fonces sur le bouton d’appel pour l’infirmière. Tu appuies une fois, puis deux et après tu ne t’arrêtes pas de cliquer ce le petit bouton. C’est pas très cool, elles doivent être débordées mais si vous ne sortez pas rapidement d’ici tu vas péter un plomb. Des dizaines de questions se forment dans ta tête et les réponses t’effraient énormément. Tu veux les chasser de ton esprit. Tu veux juste rentrer avec ta moitié. Retrouver le manoir, tes enfants. Et avoir Pietro à tes côtés. Ton regard croise celui du brun toujours assit dans son lit. Tu affiches une mine coupable. “ Je veux te ramener. Maintenant. C’est pas bien, je sais… mais bon t’es le prince elles vont vite rappliquer. ”. Tu te trouves de pire en pire. Aucun self-contrôle.

C’est à ce moment précis que la porte s’ouvre et qu’une infirmière y rentre le pas pressé. Quand elle remarque ta présence elle rougit légèrement et s’arrête. Tu lèves les yeux au ciel légèrement agacée. Finalement elle s’avance vers ton frère avant de s’adresser à vous deux. “Il y a un problème ? Vous vous sentez mal ?” Tu commences à te ronger les ongles mais tu réponds tout de suite après elle. “Non, tout vas bien. J’aurais voulu savoir si je pouvais ramener mon frère. Je pense que vous avez certainement des tas de choses à faire - et je vous remercie pour le travail que vous faites, mais est-ce qu’on peut y aller ? Je dois remplir un formulaire de sortie ? ” Elle reste un peu surprise mais finit par hocher la tête tout en te répondant par la positive. Elle farfouille dans un tiroir et en sort une double feuille qu’elle me tend. “Vous devez remplir cette feuille avant de vous en aller. Merci de la déposer au bureau des infirmières qui se trouve sur la gauche au bout du couloir en quittant la chambre. ”. Elle fait déjà demi-tour et s’éloigne à nouveau vers la sortie. Tes yeux commencent par parcourir le document qu’elle vient de te fournir. Elle reprend la parole, une main sur la poignée de la porte. “ Au faite, je me suis renseigné pour votre amie. Elle vient de sortir de chirurgie. Elle va bien mais il lui faudra beaucoup de repos et la guérison sera longue. ”. Kitty. Le soulagement t’envahit immédiatement et un nouveau soupir franchit tes lèvres. Tandis que l'infirmière s'éclipse, tu t’avances vers ton frère pour lui tomber dans les bras. “Tu as entendu ! Kitty va bien ! On pourrait passer la voir avant de partir, t’en penses quoi ?”

Wanda : #B22C45
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quicksilver
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Il court vite !
Casey, Maria, Lydia, Laura, Elijah, Maddie et Clary
522
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Don’t worry - just breath"   Ven 9 Déc - 20:30


"Don’t worry - just breath"


Pietro déglutit lorsque sa sœur répondit par la négative à sa question. Il se doutait que l’enquête durerait plusieurs jours, voire plusieurs semaines et que les réponses arriveraient à ce moment-là. Mais, il avait eu un mince espoir que les journalistes et les autorités avaient déjà émis quelques hypothèses pour calmer un peu la population. Il aurait aussi pensé que des témoins et des survivants avaient déjà contacté les médias pour raconter ce qu’ils avaient vu et ce qui était arrivé. Mais, non. Rien n’était sorti dans les nouvelles, à part que deux bombes avaient explosé. On n’avait pas mentionné la femme avec une ceinture d’explosifs ou le type qui était devenu tout rouge, lumineux et qui s’était désintégré dans une énorme explosion. "Tout est possible…" Il avait levé des yeux anxieux vers sa sœur. Des attaques, il y en avait partout. Même dans les plus petites villes. Il aurait souhaité qu’aucun événement de la sorte s’invite sur son île, mais il fallait qu’il se rende à l’évidence. On n’était à l’abri nulle part des extrémistes. Pas même sur une île perdue dans l’océan Indien. Les paroles de la mourante lui revenaient sans cesse en tête. C’était du charabia et des phrases prononcées dans un dernier effort, mais le regard de la femme avait été à la fois déterminé et apeuré. Il voulait croire que tout ça n’était qu’un accident, mais il savait très bien qu’au fond de lui, ce n’en était pas un. Il se voyait mal en discuter avec Wanda. Elle le prendrait assurément pour un fou ou lui dirait qu’il avait encore pris des substances. C’était vrai que c’était difficile à croire, mais il avait tout vu. Il avait subi. Il n’avait rien imaginé. Et ça lui faisait très peur. "Oui. Papa prendra tout en charge." Pietro pouvait dire un tas de trucs négatifs sur son père, il ne pouvait pas lui reprocher de ne pas avoir la sécurité de son peuple à cœur. Il savait qu’Erik avait déjà commencé son travail de roi et qu’il s’était probablement déplacé sur les lieux du drame. Il aimait son pays et ses habitants et il ne souhaitait que le meilleur pour eux. Pour la première fois, Pietro avait envie de participer aux réunions et de connaître les avancées et les opinions, même s’il savait que ça n’allait pas être de tout repos. Il se sentait concerné. Il avait failli mourir dans le centre commercial et il voulait savoir qui, comment et surtout, pourquoi. Il voulait prendre part aux décisions et aux discussions. Il ne savait pas si c’était les médicaments ou le traumatisme qu’il venait de subir qui lui donnaient ce type d’idées, mais il était motivé et valait mieux en profiter avant que ça passe.

Pendant qu’il réfléchissait à ce qui viendrait ensuite, Wanda avait commencé à faire le tour de la chambre et à fouiller dans les dossiers. Il savait qu’elle faisait cela par nervosité et parce qu’elle devait tenter de se changer les idées, mais il ne s’attendait pas à ce qu’elle lui propose de s’en aller. Tout d’un coup. Ses sourcils s’étaient relevés. "Je ne crois pas que ça fonctionne ainsi Wan…" Mais sa jumelle avait une idée derrière la tête et elle pouvait être têtue quand elle s’y mettait. Elle sortit de la chambre et chercha un médecin ou une infirmière. "Wan...Wan…" Il leva les yeux au ciel. "Wanda! Tu dois te calmer. S’il te plait. " Il avait besoin de calme et elle le stressait à force peser frénétiquement sur le bouton d’urgence. Il avait pris sa main et l’avait serré fort dans la sienne. "Tout le monde est occupé. Il y a des gens qui ont beaucoup plus besoin des médecins que moi." Il comprenait son désarroi, mais ça ne servait rien d’embêter les spécialistes. Je veux rentrer aussi, mais ils ont d’autres patients plus urgents à s’occuper. Il ne voulait pas être priorisé tout simplement parce qu’il était le prince. Il allait bien. Il avait seulement besoin de repos et de ne pas trop bouger. Il y avait des centaines de victimes en bien pire posture que lui. Dont Kitty.

D’ailleurs, c’est à ce moment que l’infirmière qui s’occupait de lui pénétra à nouveau dans la pièce, l’air un peu dérangé. Elle lui demanda si tout allait bien et le prince ne put s’empêcher de lancer un regard noir vers sa sœur. Il secoua la tête négativement, tandis que la brunette répondait pour lui. Un léger sourire anima ses lèvres. Même s’il trouvait que Wanda exagérait beaucoup, il appréciait ce qu’elle faisait pour lui. En tout cas, son acharnement avait fonctionné. La jolie infirmière n’avait pas insisté et avait remis le formulaire à remplir sans émettre de commentaire. Savoir qu’il pouvait rentrer chez lui, l’apaisa. Il n’était pas pressé de quitter l’hôpital, mais il préférait tout de même se reposer chez lui dans ses affaires. Et avec des domestiques à sa merci. Ses yeux inquiets n’avaient pas quitté l’infirmière qui s’arrêta juste avant de franchir la porte pour leur signaler que Kitty, sa Kitty, allait s’en sortir. Il poussa un soupir de soulagement et ferma les yeux pour faire entrer cette confirmation dans sa tête. Kitty était sortie d’affaire. C’était tout ce qu’il souhaitait. Tout d’un coup, il se sentait beaucoup moins coincé. Cette nouvelle le délesta d’un poids énorme. Si la belle brune était restée sur la table d’opération, il en serait devenu fou. Il s’en serait voulu à jamais et qui sait ce qu’il aurait pu faire. Mais elle était en vie. Amochée, mais en vie. Sa convalescence serait longue, mais elle reviendrait la belle Katherine Pryde pleine d’énergie qui l’avait fait si souvent craquer. "Super…merci mademoiselle. " Souffla-t-il à l’adresse de la porteuse de bonnes nouvelles. C’était le moment de partir. Il n’attendait plus rien. Il avait eu les mots qu’il voulait entendre. Kitty était presque saine, mais surtout sauve. Il se redressa et avala un cri de douleur. Il empoigna ses béquilles et se leva péniblement. Il resta droit et fixa le mur lorsque sa jumelle lui proposa d’aller voir Kitty. Il se mordit les lèvres. "Je ne crois pas que ce soit une bonne idée. " Il se tourna vers Wanda. "Elle doit être encore endormie." Il ne savait pas pourquoi, mais il se doutait que ce n’est pas lui qu’elle voudrait voir à son réveil. Il était même probablement la dernière personne qu’elle voudrait voir. Ils avaient passé au travers des explosions ensembles, mais ils étaient loin d’avoir réglé leur dispute. À moins qu’on aille été lui jouer dans le cerveau pendant son opération, c’était certain qu’elle lui en voulait toujours autant. Attentat ou non. Rien n’avait été effacé et surtout oublié. " ’Fin, toi tu peux y aller. Je suis sûr qu’elle sera heureuse de te voir à ses côtés quand elle ouvrira les yeux. Mais moi…pas certain. Je prendrai un taxi pour rentrer, ne t’en fais pas. " Pietro voulait que sa sœur reste pour être au chevet de sa meilleure amie. Il lui sourit tendrement, appréciant qu’elle se soit déplacée pour lui.

(c) AMIANTE

___



- BEFORE I FORGET -

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: "Don’t worry - just breath"   Sam 24 Déc - 12:28




Don’t worry - just breath

Pietro & Wanda


 
Tu n’écoutes même plus ce que ton frère te dit. Bien sure tu l’entends, mais aucun des sons qui sort de sa bouche ne semble t'atteindre. Ton esprit est bloqué sur une seule et unique chose et tant que ça ne sera pas réglé tu n’arriverais pas à te détendre. Même s’il vient prendre ta main dans la sienne, soufflant ton nom une fois de plus. Cette fois tu l’écoutes. Chaque mot se distingue clairement et tu sais qu’il n’a pas tort. Non, ce n’est pas le seul blessé dans l’histoire. Non, ce n’est certainement pas celui qui est le plus mal en points. Oui, le personnel hospitalier a certainement des tas de choses à faire. Oui, il a raison, tu ne dois pas jouer sur le statut de prince et princesse de Genosha… mais c’est pas vraiment quelque chose que tu contrôles. Pas du tout même. Il est l’une des personnes les plus importantes dans ta vie. Il est ton jumeau et la moitié de ton âme. Qu’importent tous ces gens. Qu’importe tant que lui va bien. Tant qu’il respire, tant qu’il est vivant à tes côtés. Sa perte serait trop dur, trop insupportable. Tout comme la tienne le serait pour lui. C’était pour ça que tu avais tout changé. Tu avais refait le monde juste pour lui. Car l’idée de te perdre lui était intenable. Hors de question que ce soit l’inverse qui se produise. Hors de question.

Une infirmière vous interrompt juste au bon moment. Tu n’avais pas vraiment envie qu’il te passe un savon. Ce que tu faisais et pensais était monstrueux. Tu es monstrueuse. La présence de la jeune femme t’empêche d’y songer davantage et tu l’écoutes avec beaucoup d’attention avant de la presser sur la sortie de Pietro. Sous son regard noir d’ailleurs. Que tu prends soin d’ignorer. Qu’il te fasse toutes les remontrances qu’il voudra… chez vous. Que ses neveux soient près de lui et qu’il retrouve votre soeur cadette ainsi que votre paternel. C’est tout ce que tu demandais, rien de plus. Le formulaire dans les mains tu lis les premières lignes et les premières questions, n’attendant pas plus de réponses de la part de l'infirmière. Elle t’annonce tout de même une nouvelle qui te réjouis, ainsi que l’homme toujours assis sur la table. Un sourire se forme sur tes lèvres, ravie d’apprendre qu’elle va bien. Kitty va s’en sortir, il n’y a plus rien à craindre de ce côté-là.

Du coin de l’oeil tu regardes ton frère se lever avec difficulté, ses béquilles en main. Cette image te déchire le coeur mais tu te retiens d’intervenir. Tu préfères parler de Kitty et de la possibilité d’aller la voir. Chose à laquelle il semble hésiter avant de te répondre par la négative. Effectivement la pauvre doit surement encore être sous anesthésie et tu n’es pas certaine que vous deux soyez les personnes qu’elle souhaiterait voir en premier. Enfin peut-être toi, mais pas forcément ton frère. Tu relèves les yeux vers lui quand il reprend la parole. Tu manques de t'étouffer avec ce qu’il vient de dire. Qu’il rentre en taxi ? Mais il ne va pas bien ? “T’as pris un coup sur la tête en prime ? Tu rentreras pas en taxi. Hors de question, je te ramène, quoi que tu en dises. ” Tu secoues la tête de droite à gauche. Rentrer en taxi après son accident, n’importe quoi ! “ Je pense que tu as raison, Kitty doit encore dormir. J’irais la voir plus tard, c’est sûrement une bonne idée de la laisser se remettre un peu avant de lui rendre une visite. ” Un fin sourire se dessine sur tes lèvres. Tu ne sais pas du tout dans quel état elle sera à son réveil. Mais tu iras la voir au plus vite. Peut-être même directement après avoir ramené ton jumeau… Tout dépendra de ce qui se passera à ce moment là. “ Laisse moi juste le temps de remplir ce formulaire et on peut y aller. ” Tu souris puis regarde ton frère qui se tient debout. Sa posture est loin d’être celle qu’il a habituellement. Tu prends sur toi et t’empresses de compléter ce fichu formulaire. Vous allez rentrer tous les deux, une chance que beaucoup n’auront pas.

Wanda : #B22C45
Revenir en haut Aller en bas
 
"Don’t worry - just breath"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MANGA] Breath of Fire IV
» Bleach amv death breath HD
» [Theme TF3D] "Red Breath" par DjOuBhAa
» Hold Your Breath (2013, Jared Cohn)
» Hold Your Breath (2013, Jared Cohn)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: