Partagez | 
 

  I awoke in a dream. An evil one. † Emilly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: I awoke in a dream. An evil one. † Emilly   Ven 22 Juil - 12:44



I awoke in a dream. An evil one.

I have a nightmare.

 Elle avait merdé. Ses tâches étaient pourtant les plus connes de la création et elle n'était même pas foutue de les faire correctement. Si elle n'avait pas majestueusement réussi ses tests, ses collègues auraient été en droit de soupçonner une déficience mentale. Illy était pourtant en pleine possession de ses moyens... Ou presque. Le manque de sommeil nuisait gravement à sa capacité de concentration. Les détails lui échappaient complétement. Elle évoluait dans un monde nébuleux, où les couleurs étaient trop vives, où la lumière lui brûlait la rétine, où les migraines lui martelaient l'encéphale. Son estomac était constamment noué, l'empêchant de se nourrir correctement et de recouvrer des forces maintenant que le sommeil paisible lui était interdit. Elle était proche du point de rupture, elle en avait conscience, mais elle refusait d'admettre qu'elle avait un problème. A la place, elle préféra courber l'échine et se prendre la fumante méritée de la part de son instructeur. Au bord des larmes, elle prit congé quand il finit de l'insulter et alla à la salle d'entraînement dans l'idée de se détendre un peu les nerfs. Là bas, elle observa la précision des gestes effectués par ses collègues gradés, les mêmes qu'elle admirait et qu'elle souhaitait plus que tout rejoindre. Elle se sentait tellement loin de leur habilité que le jour de sa première mission semblait de plus en plus s'éloigner. Ne voulant pas les déranger dans leur entraînement, elle prit timidement place dans un coin de la pièce, affrontant un sac de frappes avec toute la force qui lui restait, jusqu'à être rejointe par Scott.

« Ce n'est pas fairplay de t'en prendre à un adversaire qui ne peut pas rétorquer, tu ne trouves pas ? Tu ne préférerais pas échanger quelques coups avec moi ? »

Non. Elle ne se sentait vraiment pas l'énergie d'affronter un opposant si aguerri mais elle n'en dit rien. La cadette ne voulait pas que son refus lui semble être un manque de motivation alors que c'était certainement grâce à cette détermination infaillible que le gardien l'avait à la bonne. Elle hocha simplement la tête en signe d'affirmation et rejoignit Scott au centre de la pièce où l'espace était suffisant pour leur permettre de combattre.  
Il lui restait à peine assez d'ardeur pour maintenir sa garde et parer les coups de son assaillant mais les rendre lui semblait tellement compliqué. Elle était lente. Elle était molle. Elle était faible. A chaque instant, Scott lui donnait des conseils sur sa position, l'encourageait pour lui insuffler plus d'audace mais elle n'y était pas. Son esprit divaguait bien loin de son corps, les deux s'étaient désynchronisés. Elle commença à se sentir mal, prise de vertiges et vacillante puis ce fut le noir.

Quand elle ouvrit à nouveau les yeux, elle était allongée sur le sol et Scott lui tenait la tête pour lui faire boire un peu d'eau. Il s'excusait platement, pensant certainement avoir un peu trop poussé sa cadette, ce qui était loin d'être le cas.    

« Tu n'y es pour rien Scott. Je… Je suis juste épuisée. »

Elle se releva tant bien que mal, aidée dans son initiative par son collègue. DORMIR. Elle ne pensait plus qu'à ça. Rejoindre les dortoirs et sombrer. Mais il y avait cette crainte toujours présente, ces cauchemars récurrents qui lui donnaient l'impression de se faire arracher un morceau d'elle et de crever à chaque fois qu'elle s'enlisait dans les bras de Morphée. Trop absorbée par ses pensées, elle n'avait pas entendu que Scott l'avait suivie et l'appelait, elle ne se rendit compte de sa présence que quand il l'attrapa délicatement par le bras pour l'arrêter,

« Est-ce tout va bien ? Il y a quelque chose dont tu aimerais me parler ? »

Oui. Et son esprit embrumé révéla une partie de ses secrets, dévoilant des pistes sur les mystères de ses insomnies. Elle se tut avant d'en dire trop. Scott était un collègue, il ne fallait pas qu'il la sente défaillir. Il était important que les membres de la garde restent sain de corps et d'esprit. Il était inutile de l'alarmer avec des histoires de rituels sataniques, de démons ignobles, de sombres magies. Elle ne répondit plus à ses interrogations alors il lui conseilla quelqu'un à qui parler sans que les membres de la garde ne l'apprennent, sa fiancé Emma, docteur en psychologie. La pensait-il folle au point d'avoir besoin de consulter ? Elle prit entre ses doigts fins et diaphanes, la carte qu'il lui tendait, sans plus de conviction.



Une autre journée sans trouver le repos, s'en était trop. Elle fouilla dans son sac la carte que son collègue lui avait confiée quelques jours plus tôt. Il était stupide de continuer à s'obstiner, elle avait un problème et avait besoin d'aide, besoin qu'on l'écoute sans la juger. Scott avait confiance en Emma et Illyana croyait en lui. Elle n'avait aucune raison de douter de sa fiancée. Elle passa l'appel et pris rendez-vous lors de sa prochaine permission. Emma lui avait demandé de se rendre directement à l'institut, où elle officiait ce jour là. Ses jeunes années lui permettaient de se fondre parmi les élèves alors qu'au contraire de son grand frère Mikhail, elle n'avait rien à y faire, n'ayant jamais eu les capacités d'intégrer une école si prestigieuse. Elle flâna un peu dans l'édifice, le bâtiment était immense et elle dut demander son chemin à plusieurs reprises avant de trouver la porte du bureau de la psychologue. Illy inspira profondément pour se donner un peu de courage, parler d'elle et de ses troubles était un exercice auquel elle était peu habituée. Tout déballer à une parfaite inconnue l'angoissait. Mais Emma était une professionnelle qui devait avoir bien plus l'habitude qu'elle. Elle était prête à se remettre à son expertise et frappa à la porte sans plus attendre, elle qui n'avait déjà que trop patienté. 


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: I awoke in a dream. An evil one. † Emilly   Ven 22 Juil - 19:35





Illyana ♥♥♥ Emma


↨↑ I awoke in a dream. An evil one. † ↨↑


Les journées à l'institut devenaient de plus en plus charger, c'était comme si le même virus avait atteint tous les étudiants. La plupart des étudiants se plaignaient de rêve de cauchemars d'une sensation de déjà vue et Emma n'était pas épargner par ses rêves, puisqu'elle faisait des rêves, mais ce n'était pas comme ses patients. Emma avait tendance à oublier tout ce qui venait de se passer dans ses rêves, la seule chose qui ne bougeait pas, c'était cette atroce migraine qui s'installait pendant des jours. Elle avait pourtant trouvé un remède à ses remèdes, rien de médicale simplement la présence de Sigyn à ses côtés arrivait à calmer ses douleurs. Le calme était revenue dans la vie d'Emma, elle avait trouvé les réponses à ses questions. Le seul et unique problème qu'elle n'arrivait pas à résoudre, restait ses problèmes de couple. Emma avait beau essayer de multiplier les surprises pour Scott, ce dernier restait presque insensible à ce qu'elle essayait de lui offrir.


Ce matin Emma avait pu profiter de la compagnie de Scott, compagnie qu'elle avait beaucoup apprécié Scott lui manquait atrocement et elle profitait de chaque second passé à ses côtés. Mais elle fut inquiétée en écoutant parler Scott, qui était lui-même inquiéter des rêves d'une de ses cadettes. Il avait demandé à Emma d'essayer d'être une oreille attentive pour elle, la réelle question pour Emma était plutôt, comprenait-elle les rêves de .. Illyana très jolie prénom. Laissant Scott de côté, elle annula tous ses rendez-vous pour pouvoir se concentrer sur les soucis de cette cadette de la garde rouge, après tout, elle savait que la garde rouge était un poison pour n’importer qui les approcherait d'un peu trop près. Et c'était le cas de cette fille, elle avait sûrement voir des choses horrifiantes qui la hantent jusqu'à ses rêves.

C'est en se préparant qu'Emma notait des idées au fur et mesure, elle essayait d'organiser son entretien, cet entretien pourrait même l'aider à comprendre Scott. C'était la première fois qu'elle avait un entretien avec un agent de la garde rouge et cette idée l'angoissait. Enfilant sa petite robe blanche en dentelle, Emma termina rapidement son maquillage et sa coiffure avant de prendre la direction de l'institut. Saluant ses collègues sur le chemin, elle s'empressa d'aller dans son bureau ne sachant pas à quel moment Ilyana allait arriver. Arrangeant chaque pli de sa robe, elle continuait de lire ses notes. Elle se leva rapidement approchant à la porte, le bruit de ses talons résonnait dans son bureau. Ouvrant doucement la porte, elle offrit un large sourire à Ilyana :

« Illyana, je suis pose ? Entre, je suis Emma. »


Se reculant de la porte, elle observa la jeune femme entrée, elle ne l'aurait jamais imaginé faire partie de la garde. Sa corpulence n'était sûrement pas adaptée à de tels combats ou situation de danger. Elle ferma délicatement la porte avant de s'approcher d'Ilyana, elle lui pointa un sofa ou une chaise, lui offrant un nouveau sourire, elle croisa les bras ;

« Installe toi ou tu te sentiras le mieux, tu veux boire quelque chose ou manger des petits muffins que j'ai faits ce matin ? »






Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: I awoke in a dream. An evil one. † Emilly   Mer 27 Juil - 3:31



I awoke in a dream. An evil one.

I have a nightmare.

 Elle est collée à la porte, n'attendant plus que celle-ci s'ouvre pour espérer trouver le salut de son âme, le remède à son mal. Un regard de biais lui laisse apercevoir tout cet espace qu'il y a derrière elle, comme une promesse d'une retraite salvatrice. Un appel à la fuite. Garde le secret et tes cauchemars disparaîtront. Mais elle ne peut plus bouger. Ses pieds s'enlisent dans les motifs répétitifs qui ornent joliment le carrelage des couloirs. Elle n'a plus d'autres choix que d'affronter ses peurs. Illyana est de toute façon trop polie pour ne pas honorer le rendez-vous qu'elle a pris, trop craintive de la réaction de Scott si elle refuse de se faire aider et qu'elle pose un lapin à sa fiancée. Fiancée qui l'attend de pied ferme et dont elle entend résonner les talons à travers la porte. Tic tac, tic tac. Le décompte funeste qui mettra à mort ses secrets vient de s'activer et l'angoisse lui serre la gorge, affole ses sens. La porte s'ouvre en libérant un halo de lumière agressive, déversé par la baie vitrée du bureau d'Emma, dans l'allée sombre où elle patiente. La cadette esquisse un mouvement de recul et place sa main devant elle pour ne pas être aveuglée, par la lumière ou la beauté de son interlocutrice... Elle ressemble à un ange auréolé de soleil. Incarnation divine pour chasser les démons qui grouillent sous la psyché dissonante de l'adolescente. Le visage doux et souriant d'Emma lui inspire une confiance instantanée. Un bien être étrange qu'elle est pour le moment incapable de comprendre alors que les manipulations de Wanda lui donnent l'intime conviction qu'elle rencontre la psychologue pour la première fois.

Elle entre dans le bureau dans un silence religieux, observant (dévorant ?) son hôte de ses grands yeux d'azur. Elle n'a jamais imaginé la fiancée de Scott ainsi. Si délicate, si soignée dans une pièce des plus ordonnées, qui laisse planer dans l'air un parfum sucré et fleuri. Il lui a offert peu de temps pour l'imaginer, la cadette n'a appris l'existence d'Emma que quand elle a évoqué ses rêves qui la contraignent à l'éveil perpétuel. La seule information qu'il a laissé échapper étant son métier. Face à la plantureuse créature, elle comprend mieux pourquoi Scott se fait discret sur leur union. Laissant planer le doute sur un célibat auxquels les membres de la Garde sont le plus souvent réduits, l'amour faisant office de sacrifice sur l'autel de leur carrière. Et Illyana, bien qu'elle n'a pas encore la carrure suffisante pour l'uniforme et qu'elle ploie parfois sous le poids des responsabilités qu'il impose, est prête à beaucoup d'abnégations pour parfaire son intronisation au sein de la milice. Sa santé mentale n'en fait pourtant pas partie. Elle rejoint alors le fauteuil qui fait face au bureau d'Emma. Elle n'est pas à l'aise avec l'idée de se faire scruter l'intérieur du crâne. Faire passer l'entretien pour une simple conversation civilisée lui semble l'option la moins anxiogène.
   
« Il me semble que vous êtes tenu au secret professionnel. Il n'y a donc aucune chance que ce qui est dit ici atterrisse dans l'oreille de Scott ? »  

Elle ne veut pas vexer Emma en l'accusant injustement de manquer de professionnalisme mais elle ne veut pas voir certaine de ses confidences échangées sur l'oreiller dans un moment d’égarement. Son image au sein de la garde doit rester aussi lisse que possible. Ses troubles nuiraient trop à ses désirs d’ascension s'ils étaient découverts.

« Je n'ai jamais consulté, je ne sais pas trop comment ça fonctionne... Je voudrais bien un verre d'eau. Les muffins ont l'air délicieux, j'en prendrai un à la fin de la séance, merci. »  

Elle omet de dire certaines choses mais ne ment pas tout à fait. Illy a rencontré un pléthore de psychologues et psychiatres avec le triple meurtre de ses parents et de son frère. Seule spectatrice de la scène de carnage, son témoignage relevait de l'élément clé à l'enquête, au point d'expérimenter de nombreuses méthodes pour soutirer les informations à l'enfant. L'orpheline est restée mutique sous l'influence du syndrome post-traumatique et a enfoui les souvenirs dans un coin sombre de la mémoire, un endroit cadenassé où elle n'a plus jamais foutu les pieds.

« Je devrais peut-être débuter par ce qui m'a poussé à vous rencontrer. Je fais des rêves... des cauchemars plutôt. Depuis un peu plus d'une semaine. Ils sont tellement réalistes qu'ils me réveillent à chaque fois et la terreur m'empêche de me rendormir. Ils me font mal aussi et pas seulement psychiquement. »  

La gamine soulève son t-shirt, sur son ventre il y a des marques étranges, des griffures concentriques, des ecchymoses qui parsèment et bleuissent la pâleur de son abdomen. Elle ne sait pas d'où proviennent les stigmates. Si c'est son corps qui réagit violemment aux féroces images soumises par son inconscient ou si c'est elle qui meurtrit sa chair pour se réveiller. Elle relaisse tomber le tissu pour couvrir son nombril. Emma et elle sont les seules à connaître les marques qu'elle fait volontairement passer pour des traces d'entraînements trop passionnés. Elle cherche dans les yeux de sa psy des éléments de réponses, à quel point son esprit est discordant pour qu'elle se soumette à pareil traitement ?  


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: I awoke in a dream. An evil one. † Emilly   Dim 28 Aoû - 15:44





Illyana ♥♥♥ Emma


↨↑ I awoke in a dream. An evil one. † ↨↑



Je ne savais pas vraiment quelle attitude je devais adopter avec Ilyana, elle était une collègue de Scott. Mais en même temps, elle devenait une de mes patientes par la même occasion. Je devais essayer de la mettre à l'aise, mais sans non plus en faire trop. Je voulais faire plaisir en aidant Ilyana, je savais que cette attention avait touché Scott. Mais comment je devais m'y prendre restait encore un grand mystère, je ne connaissais rien d'Ilyana. La plupart du temps, lorsque je commençais un entretien. J'essayais d'en savoir un peut plus sur mon patient, pour premièrement ne pas avoir de surprise. Et commencer sur des bases sûres et fondées me permettait de me raccrocher à certaines informations pour avoir encore plus de détails. Mais cette fois-ci, je devais adopter une nouvelle façon de pratiquer.


La surprise fut plutôt grosse lorsque j'aperçois Ilyana, en fait, je ne m'attendais pas du tout à femme comme elle. Rien qu'en l'observant, je pouvais voir qu'elle manquait de sommeil, je me place entre elle et le rayon de soleil qui semble la déranger un large sourire sur les lèvres. Je referme la porte derrière moi et observe Ilyana, plutôt froide au premier contact. Elle était sûrement stressée de ce qui pouvait l'attendre, ce que j'arrive à comprendre, comment ne pas être stressé lorsqu'on raconte sa vie. Ses plus grandes peurs et ses faiblesses à une inconnue ? J'essayais de mettre Ilyana à l'aise, mais cette dernière avait l'air décider à parler rapidement de ses démons. Je m'installe derrière mon bureau et croise les mains sur la table en l'observant « Il n'y a aucun souci à ce faire, personne ne sera rien de ce qui se raconte dans cette pièce »


Et sans savoir pourquoi, j'étais maintenant prise d'un grand stresse. J'étais bien liée au secret professionnel, mais j'avais aussi une conscience. Si Ilyana venait à m'avouer qu'elle était un réel danger pour les personnes qui l'entouraient, comment allais-je pouvoir le cacher à Scott. Je me lève à sa demande et reviens quelques secondes plus tard avec un verre d'eau fraîche en main, je le pose à Ilyana et me réinstalle face à elle lui offrant un nouveau sourire. « Il n'y a pas vraiment de fonctionnement, en fait, laisse-toi juste aller. Dis-moi tout ce que tu as sûr le cœur et, n'est aucune crainte. »


Je lui offre un nouveau sourire et penche la tête sur le côté prête à attendre ce qu'elle comptait me confier, j'étais prête. Et pour l'instant,, Ilyana avait les mêmes symptômes que chaque personne que j'avais vu passer derrière ce bureau et pas que, puisque j'étais moi-même concernée par ses cauchemars qui me réveillait en pleine nuit. Était-ce la maladie du siècle ? Les cauchemars. Était-ce la maladie du siècle ? « Très bien, on va essayer de découvrir la source de ses cauchemars. Te souviens-tu de quelques détails ? Ce qu'il s'y passe ? » Un simple petit détail pouvait peut-être m'aider à trouver la source des cauchemars d'Ilyana. Mais moi qui disais être prête à affronter cet entretien. Et bien, je retire tout de suite mes paroles, je n'étais pas du tout prête à voir ce qui se trouvait sous mon nez. Puisque lorsqu'Ilyana commence à se déshabiller, je me demande bien ce qu'elle essaie de faire. Mais ce qui se trouve maintenant sous mon nez explique tout, presque tout.


J'arque un sourcil essayant d'approcher mon visage de ses marques et ses griffures. Il n'y avait juste rien de logiques « As-tu souvenir de comment son apparue ses marques ? Tu penses que ce sont ses rêves qui te blessent aussi physiquement ? » Je lui offre un nouveau sourire, c'était la première fois que j avais à faire à … Un entretient qui n'avait juste aucun sens, Ilyana devait plutôt voir un exorciste ou un magicien. Je me lève et approche d'elle, je croise les bras et m'appuie contre mon bureau « Essaie de te souvenir .. Dans tes rêves, tu as déjà combattu quelqu'un. Une force surnaturelle ? Est-ce qu'il t'arrive de te sentir suivie ? Ou bien même que ton corps ne t'appartient pas des fois ? Je sais que mes questions n'ont aucun sens, mais je dois savoir d'où viennent ses marques. Et pour cela… J'aimerais que tu me décrives un de tes rêves dans les moindres détails »







Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I awoke in a dream. An evil one. † Emilly   

Revenir en haut Aller en bas
 
I awoke in a dream. An evil one. † Emilly
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I had a dream!
» Les hotels Disney sont devenus hors de prix meme avec PA DREAM !!!!!!
» Resident Evil afterlife
» Resident Evil : After Life (3D)
» [Hôtel partenaire] Vienna House Dream Castle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: