Partagez | 
 

 Jaime - I don't mind. Might be fun !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Jaime - I don't mind. Might be fun !   Mar 2 Aoû - 0:07



Jaime Lauren Moore

Careful, dear, you'll put someone's eye out.

28 yo
//

Analyste pour le SHIELD (Niv I)
SHIELD

Hétérosexuelle - Célibataire
Mutante


pouvoirs


Jaime possède des dons qu'elle trouvait, en apprenant à les maîtriser, assez contraignants bien qu'assez pratiques. Elle a d'ailleurs mis un certain temps à comprendre ce qu'il lui arrivait :

La Persuasion. Capacité de forcer les autres à obéir aux commandes parlées. Ce pouvoir ne fonctionne que si l'ordre est clairement énoncé, et ne pourra jamais franchir l'instinct de survie d'une personne. Par exemple, donner l'ordre de mettre fin à ses jours ne fonctionnera pas, au mieux, la victime de ce pouvoir ne fera rien, sera dans un état confus, ou tournera de l'oeil. Désormais, son pouvoir ne fonctionne que si elle est sous le coup d'une forte émotion, ou en cas d'extrême nécessité.

L'Empathie. Capacité de ressentir et d’influencer les émotions. En lien avec le premier pouvoir de persuasion, l'influence de l'humeur se fait par la parole ou alors par le contact, peau contre peau. L'humeur de Jaime peut être, de ce fait, elle aussi contagieuse. Elle avait avant souvent du mal à déterminer ce qui venait d'elle de ce qui venait des autres, sa sensibilité étant exacerbée. Aujourd'hui, les choses sont assez différentes dans sa maîtrise, elle ressent ça comme une empathie toute relative qu'elle met sur le dos d'une sensibilité à fleur de peau.

Détection des mensonges. Capacité de savoir si quelqu’un ment. Jaime ressent ces choses-là comme par instinct, elle traduirait cette impression comme la sensation qu'on a quand une craie crisse sur un tableau. Le bobard est littéralement désagréable, autant que la vérité finalement.


souhait

De meilleures relations avec mon grand frère. Nous avons fait des choix de vies différents en grandissant, mais les notre duo a toujours été compliqué. Le moindre malentendu nous faisait frôler l'explosion nucléaire à la maison. Lui souvent trop protecteur, son côté je-sais-tout-j'ai-tout-vu ayant tendance à me faire sortir les yeux de la tête. Moi trop pénible à ne pas savoir quand m'arrêter. Deux caractères trop forts pour se supporter. Pourtant, c'est mon frère, ma famille. J'aimerais l'avoir à mes côtés.

Outre ça, j'aurais aimé pouvoir être quelqu'un de plus important pour pouvoir changer les choses. Rendre ce monde un peu plus beau, plus vivable. Que mes capacités servent à quelque chose de plus grand que moi. En me lançant dans le droit, je voulais défendre la veuve et l'orphelin face à une machine judiciaire implacable. Je me suis vite rendue compte qu'on défendait rarement l'innocent. Et tout le côté romanesque de mon métier a pris l'eau.

émergence

Des sensations de déjà-vu, des flashs, des intuitions, tout ça, oui, j'en ressens. Mais n'est-ce pas un peu comme tout le monde ? Faut dire que ça ne m'inquiète pas particulièrement, que ce n'est pas comme si ça impactait réellement mon existence. Je ne cherche pas à l'expliquer, ce n'est pas assez bizarre pour que je m'en inquiète !





want to know more

Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ?



Ça pourrait presque ressembler à une affreuse théorie du complot comme on les adore... Mais quand on travaille pour le Shield, c'est difficile de ne pas trouver ça plutôt séduisant, comme théorie. Et à défaut d'y croire, de ne pas en avoir entendu parler. Quand à savoir ce que j'en pense... A dire vrai, ça m'intrigue plus qu'autre chose, et ça me fait même sourire parfois. J'ai le nez dans des dossiers et les oreilles qui écoutent toute la sainte journée, je fais des comptes rendus de missions en essayant d'user de tonnes de diplomaties auprès de mes supérieurs, avec l'impression de planer au-dessus d'un mystère. Parce qu'un mystère, il y en a un. Une énigme que je ne suis pas prête de résoudre, mais qui me tente étrangement. Si ça s'avère vrai, ça aurait le mérite d'être vraiment sensationnel !


Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?



Témoin, non. Ils font partis de... ma « boite », donc ça devrait pas me surprendre. J'irai pas jusqu'à dire qu'ils sont mes collègues, faudrait pas abuser non plus. Je crois même que je n'en ai jamais vu au-dessus de ma pile de dossier « en cours », ni à côté de celle « pas-encore-traité-mais-j'ai-pas-le-temps-de-manger-alors-ça-va-attendre ». Mais je sais que certaines de mes analyses leurs reviennent quand elles touchent Genosha. Ce qu'ils font n'est pas vraiment à ma porter de toute façon... C'est un peu tout. Quand au contrôle de la population, je ne pense pas que ça soit nécessaire. On est peut-être pas obligé de tomber dans des extrémités telles que celle-ci pour protéger nos concitoyens, si ?


Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?



Drôle de question. Je n'y ai jamais vraiment pensé en fait, sans doute parce que je me sens bien comme je suis. Mais si on devait parler d'avoir quelques trucs en plus, j'imagine qu'un compte en banque bien garni, un dressing de top model et une salle entière pour mes chaussures, c'est un bon début. En fait, j'aurais aimé être top model quoi. Sauf que quand on fait à peine 1m50, ça engage pas des masses.



pseudo

Loutre.

sexe/age

23, F.

pays

France.

DC

//

personnage marvel, scénario ou inventé

Inventé.

niveau d'émergence

1

niveau de maîtrise

1

Désirez-vous un parrain/marraine

Oui, soyons fou !

vous nous avez connu...

Par l'autre là qui m'a harceler pour que je vienne parce qu'il avait flashé sur le forum, le contexte,... Du coup je l'aime bien, il a bon goût, j'ai suivi.

un dernier aveu

J'aime vraiment les loutres.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Jaime - I don't mind. Might be fun !   Mar 2 Aoû - 0:07



Before Genosha

we all have to start somewhere

En premier, il y a Tyler. Et on peut pas dire que c'est l'amour qui nous étouffe, tous les deux.

Tyler, c'est mon frère aîné. Un type qui s'est toujours un peu pris pour un sauveur, sinon le sauveur. Cinq ans de plus que moi, un caractère aussi trempé que le mien. Je ne sais pas ce qui nous a séparé pour tout dire. La normalité de notre existence ? Peut-être. Le fait que papa et maman nous aient aimé tous les deux aussi fort et de la même manière, qu'aucun drame quelconque n'ait pu entacher notre quotidien. En apparence. Nous étions les enfants de monsieur et madame tout le monde, et peut-être personne en fin de compte. Mais ça...

Enfin, reprenons du début.

Je suis née un neuf décembre, froide soirée d'automne, accouchement plutôt simple parce que y'en a un qui a préparé le terrain cinq ans avant. On m'a appelé Jaime, parce qu'on était pas sûr que j'étais vraiment une fille, et dans le doute, mieux valait un nom qui collait aux deux sexes. Alors voilà. C'est même pas si mal. J'ai eu une enfance à priori normale, bien entourée, bien aimée. Mes parents ont eu le temps de faire les expériences d'éducations sur mon frangin, ils m'ont donc lâché la bride en arrivant. Même si j'étais la petite fille, et par définition aussi la sœur qu'il fallait protéger des ennuis.

Dans ces circonstances, vint l'adolescence et l'ingratitude qui allait de paire avec. L'ingratitude autant au niveau du comportement imbuvable que je pouvais avoir, qu'au niveau du physique changeant et des boutons sur le visage. Le désespoir à même la peau parce qu'avec ce mètre cinquante à peine atteint et une acné un peu envahissante, impossible de séduire le plus beau quaterback du lycée... Les problèmes existentiels prennent le pas sur cette enfance paisiblement traversée. Heureusement, un bon traitement pour la peau et une réputation de fille cool plus tard, voilà que je quitte les rangs de ceux qu'on évite pour ceux qu'on voit, aidé aussi il faut bien l'admettre, par le passage quelques années plus tôt de mon aîné.
Mais faut aussi admettre que c'était dur de passer après quelqu'un comme mon frère. Un tombeur qui aura marqué autant les locaux que les enseignants, spectateurs de son évolution. On attendait de moi que je fasse mieux, toujours. On attendait de moi que je sois plus responsable que lui encore, sans se rendre compte de la pression éprouvée par ces obligations tacites. Je ne saurais dire si j'ai réussi cette tâche folle. Tout ce que je sais, c'est qu'elle m'a éloigné de mon aîné, de plus en plus.

C'était d'abord des remarques, ensuite des désaccords appuyés, finalement des engueulades monstrueuses. J'avais cette impression folle qu'il ne me laissait pas vivre ma vie, qu'il voulait toujours m'empêcher d'être moi-même. Avec le recul, il ne voulait juste pas que je sois blessée, il faisait ce qu'on lui avait appris depuis toujours : me protéger. Mais je n'avais pas l'intention de lui rendre la tâche facile, à l'évidence. « Ne vois pas ce type », « évite ces gens », « ne va pas là ». C'était à croire que tout ce qu'il m'interdisait, j'avais besoin de le faire. Peut-être par défi. Peut-être pour lui prouver que je pouvais être une grande fille. J'étais loin de me douter que quelque chose de plus grand se jouer en lui.

C'est ainsi que les choses prennent soudainement un peu plus de reliefs.

Des querelles de deux adolescents, jusqu'au bouleversement le plus complet. Tyler avait vingt ans, moi quinze, quand je lui ai désobéi à lui et à mes parents une fois de plus pour aller à une soirée qui avait l'air pourtant inratable sous peine de devenir la risée du lycée. Kurt Johnson, le garçon le plus mignon que la terre ait jamais porté, faisait son anniversaire dans sa superbe maison de famille et avait invité absolument tout le monde. Même, et surtout, moi. Mais non. Tyler n'avait pas manqué d'objecté sur ma demande : Il avait eu le grand frère Johnson en classe, et c'était un abruti. Le petit frère ne devait pas être très différent, la pomme ne tombe jamais loin de l'arbre. Bilan, Jaime devait rester dans sa chambre pour la soirée, et c'était tout. Sauf que Jaime ne se laissait pas faire sur ces sujets là.
Alors il m'avait suffit de faire le mur, des jolies talons dans mon sac, pour aller à pied jusqu'à la maison des Johnson. Mon plan n'était pas parfait, mais il eut le mérite de me laisser assez de temps chez Kurt pour que le pire manque de m'arriver. Avec le recul, je comprends un peu mieux pourquoi Tyler ne voulait pas. Mais j'étais trop bête pour m'en rendre compte sur l'instant, et c'est comme ça alors que la musique tonnait en bas que je me suis retrouvée dans la chambre de mon béguin du moment, que je me retrouvais avec un verre de bière à la main en train de m'étouffer à moitié à cause du goût âcre dans ma gorge.

Puis finalement, après quelques mots à peine échangés, avec les lèvres de Kurt sur les miennes et ses mains se montrant soudainement particulièrement audacieuses. J'aurais pu être très contente de ça, puisque Kurt était, et de loin, le plus beau de tous les garçons du monde à mes yeux, et que j'avais un sérieux crush pour lui.  Mon cœur battait fort à chaque fois qu'il m'adressait tout juste un « bonjour » lorsqu'on se croisait dans les couloirs. Mais là... Là, c'était différent. Ce baiser, c'était comme pour dire qu'on était ensemble après tout. Sauf qu'ensemble, tout allait trop vite. Et me faire peloter par mon tout juste petit ami, c'était un peu trop d'un seul coup, il fallait que je me remette de mes émotions.

Sauf que ça, je n'en eus pas l'opportunité sur l'instant. La pression se mit à monter alors qu'il voulait passer sa main sous ma jupe, et me plaquer sur son lit. Est-ce que je l'avais cherché ? Aucune idée. Non. Il n'empêchait que soudainement, l'espace autour de moi se fit de plus en plus étroit, mon cœur se mit à battre la chamade, calé sur le souffle haletant et chargé de désir du jeune Kurt Johnson. Tout allait trop vite. Trop pour moi. Alors j'ai tenté d'arrêter une fois, de le repousser une seconde. Puis je compris que non. J'allais passer à la casserole ce soir, sauf si un miracle me tirait de ce mauvais pas.

Je fus plus ferme alors, terrifiée à l'idée qu'il m'arrive quelque chose de mal. Il fallait lui faire peur peut-être ? « Kurt, arrête ! » Articuler ces mots fut pour moi un effort impossible. Mais soudainement... l'adolescent fut comme raidi. Il se stoppa sur le tas, les pupilles écarquillées, dilatées par la surprise peut-être. « Lâche moi... » ensuite. Il le fit, se recula même pour s'installer sagement comme un petit élève pris en faute. « N'en parle à personne. »

Trouver la sortie de cette maison fut un supplice pour moi. Les cheveux en bataille, la jupe remontée que je tentais de remettre en place. La honte que je portais comme un masque. Le doute, la peur aussi. Mais l'humiliation ne s'arrêta pas en si bon chemin, puisqu'en passant le palier de la porte, Tyler m'attendait dehors avec un regard fou. Il avait compris mon jeu, il était venu me chercher. L'angoisse. Je n'eus même pas le courage de lui expliquer l'inexplicable. Il me traîna jusqu'à sa voiture pour me ramener à la maison, me passant un savon incroyable sur le chemin. Mais je n'avais pas la tête à l'écouter, j'étais sur l'instant trop terrifiée par ce qu'il venait de se passer. Tout était parfaitement confus. Je n'eus même pas le courage de lutter contre la punition qui suivit. Privée de sortie, contrainte de rester à demeure jusqu'à la fin de ma vie, et blablabla.

Ça n'avait que peu d'importance. Quelque chose venait de se produire, et je n'aurais jamais pu l'expliquer à ma famille sans me faire interner d'office. Comment en parler ? Comment le dire ? D'autres choses arrivèrent avec ça. Elles s'affinèrent même, à mesure que je prenais conscience de ce qu'il se produisait en moi. Les mensonges devinrent clairs, les émotions, des cordes sur lesquelles tirer à ma guise.
Et cette porte ouverte sur le monde, fut une cassure supplémentaire avec mon frère. Dans les années qui suivirent, je me rendis compte d'à quel point il pouvait mentir. Encore, et encore. Si bien qu'à ma majorité, lui parti depuis longtemps pourtant, je me décidai à couper les ponts aussi. Avais-je besoin d'un menteur à mes côtés ? Non. J'étais plus forte désormais, grandi par un don que personne ne pouvait comprendre... Personne. Un secret gardé jalousement. Pas besoin d'un grand frère pour me protéger du monde.

Je voulais me rendre utile. Faire quelque chose qui pourrait aider les autres, mettre à profil cette capacité que je développais. Je me lançai dans le droit, prête à devenir une redoutable avocate. Des années d'études, de cours, d'enseignements, pour un diplôme à la sortie qui faisait beau au-dessus du bureau. Fine analyste, réduite aux basses besognes dans des stages barbants à mourir où on défendait plus de gros crétins menteurs que des innocents comme je l'espérais. La désillusion était immense, mais je ne pouvais pas faire marche arrière maintenant... Surtout que je venais de postuler dans un très gros organisme et que j'avais bon espoir : Le SHIELD.

Et après des années un peu rudes, réussir ces entretiens pouvait changer le cours de mon existence définitivement. Et puis... J'avais de quoi me donner un coup de pouce, en plus de ça.


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Jaime - I don't mind. Might be fun !   Mar 2 Aoû - 0:07



After Genosha

life goes on

En premier, il y a Tyler. Et on peut dire que c'est la complicité qui nous étouffe, tous les deux.

Tyler, c'est mon frère aîné. Un gars que j'adore, et que j'admire un peu il faut bien l'admettre. Pour son parcours, pour sa manière de gérer les choses. Même s'il est déjà arrivé que nous nous disputions, je sais qu'il a toujours voulu me protéger, et que j'ai toujours pu compter sur lui, qu'importait ce qu'il pouvait se passer. Notre complicité ne date pas d'hier. Déjà petite, j'étais un peu comme son ombre, et lui, c'était un peu un super héros finalement. On était rarement fourré l'un sans l'autre, complice des plus mauvaises blagues, comme des meilleures.

Enfin... Reprenons du début.

Je suis née un neuf décembre, froide soirée d'automne, accouchement plutôt simple parce que y'en a un qui a préparé le terrain cinq ans avant. On m'a appelé Jaime, parce qu'on était pas sûr que j'étais vraiment une fille, et dans le doute, mieux valait un nom qui collait aux deux sexes. Alors voilà. C'est même pas si mal. J'ai eu une enfance à priori normale, bien entourée, bien aimée. Mes parents ont eu le temps de faire les expériences d'éducations sur mon frangin, ils m'ont donc lâché la bride en arrivant. Même si j'étais la petite fille, et par définition aussi la sœur qu'il fallait protéger des ennuis. Mon frère a bien fait les choses !

Dans ces circonstances, vint l'adolescence et les complications qui allait de paire avec. Complications autant au niveau du comportement parfois difficile que je pouvais avoir, qu'au niveau du physique changeant et des boutons sur le visage. Le désespoir à même la peau parce qu'avec ce mètre cinquante à peine atteint et une acné un peu envahissante, impossible de séduire le plus beau quaterback du lycée... Les problèmes existentiels prennent le pas sur cette enfance paisiblement traversée. Heureusement, un bon traitement pour la peau et une réputation de fille cool plus tard, voilà que je quitte les rangs de ceux qu'on évite pour ceux qu'on voit, aidé aussi il faut bien l'admettre, par le passage quelques années plus tôt de mon aîné. Tyler m'a aidé à être plus facilement accepté au sein de mon établissement, et de me faire des amis dignes de ce nom. Il m'accompagnait où il pouvait quand il le pouvait, pour veiller sur moi. Progressivement, il se mit à avoir confiance en ma capacité à choisir mes fréquentations, et à voir qui valait la peine ou pas. Je prenais progressivement un peu plus d'indépendance vis-à-vis de lui, même si on restait très proches.

Les années passèrent, et mes choix s'affinèrent eux aussi. Ma vie avait été jusqu'ici une franche réussite, et j'avais l'intention de la poursuivre jusqu'au bout. Je voulais être quelqu'un, quelqu'un de bien de préférence, quelqu'un qui valait la peine de se donner du mal, vu comment elle s'en donnait pour les autres. Dans ces circonstances, je m'orientai vers le Droit, dans le but de devenir une avocate réputée et farouche, une avocate qui se donnerait la peine de défendre la veuve et l'orphelin. Malheureusement, la désillusion fut assez conséquente pour moi en me retrouvant avec des affaires qui n'en valaient pas la peine, à défendre des ingrats qui ne se prenaient pas pour de la merde.

Les choses changèrent néanmoins quand je terminais mes études, mes stages, que je passais le barreau avec brio, pour au premier entretien le plus important de ma vie. Le SHIELD m'ouvrait ses portes, cherchant une analyste spécialisée en droit, formée à la diplomatie, capable d'orienter les troupes sur des situations à risques. Un esprit d'analyse fin derrière un sourire aimable, assez doué pour démêler le vrai du faux et sensibles aux variations d'humeur...
Bon, inutile de préciser que mon frère m'a un peu pistonné pour le poste, en glissant mon nom à quelques collègues, mais eh, il faut savoir tirer sur les bonnes cordes quand le moment l'exige. C'est faire preuve de discernement et de jugeote que saisir une chance lorsqu'elle se présente à nous !

Ma vie aujourd'hui ? Un condensé assez sympathique de tout ce que j'ai toujours voulu être. Je ne suis qu'au début de mon ascension vers les sommets, mais j'ai l'impression que je pourrais soulever des montagnes. Je consacre beaucoup de temps à mon travail, certes, et je n'ai pas beaucoup de passe temps en dehors de ça, mais honnêtement... Qu'importe ? Il y a des choses plus importantes à préserver, j'ai l'impression d'être utile aujourd'hui, que tout ça a presque du sens. Trop utile peut-être ? N'allons pas jusque là. Si j'ai parfois des sensations étranges, inexplicables, je ne me laisse pas décontenancé par ça. Ça serait le comble !

Il y a plus important à gérer. Je suis bien aidée de temps à autre par ma fibre sensible et mon instinct aiguisé... Le reste, on verra plus tard... N'est-ce pas ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Elros
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
3 / 53 / 5
-Psychokinèse
-Possède des ailes
-Guérison des blessures
-Ralentissement du vieillissement
Loki Odinson - Nicholas S. Frances - Clint F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Nathanaël L. Wilander
810
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Jaime - I don't mind. Might be fun !   Mar 2 Aoû - 0:12

Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Jaime - I don't mind. Might be fun !   Mar 2 Aoû - 1:11


Vous avez très bon goût
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Jaime - I don't mind. Might be fun !   Mar 2 Aoû - 2:18

Merci ♥
Ehwai, j'trouve aussi qu'on a fait l'bon choix !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Jaime - I don't mind. Might be fun !   Mar 2 Aoû - 3:57

Oh mais qu'elle est jolie cette petite Jaime
C'est toujours un petit plaisir que de voir Coleman jouée, on ne la croise que rarement, c'est fort dommage.
Je suis très fan de tes pouvoirs et, le perso a l'air très intéressant. D'ailleurs, l'absence de codename, l'envie de ne pas en posséder? Ou un simple manque d'inspi?

Dans tous les cas, bienvenue parmi nous ma petite. Je t'aurais bien souhaité un bon courage pour ta fiche, mais tu sembles ne pas en avoir besoin What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Shadow G. PerssonExtraterrestre
avatar

(Baby) Groot
2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
- Force physique augmentée
- Résistance augmentée
- Régénération / Soin
- Augmentation de la taille
- Contrôle des plantes
Wade, Jo, Khon, Apo, Wylan, Hati
221
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Jaime - I don't mind. Might be fun !   Mar 2 Aoû - 12:53

C'est mignon les loutres, t'as bien raison ! Bienvenue chez nous en tout cas, on prendra soin de toi
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jewel
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Jessica Jones possède une force surhumaine, dont les limites exactes n’ont pas été mesurées mais il lui est possible de soulever une automobile sans effectuer de véritables efforts. Elle dispose également d’une résistance accrue aux dégâts physiques , même si elle ne sait pas avec certitude si elle est ou non invulnérable aux balles. Elle est aussi capable de voler, bien qu’elle n’ait plus utilisé cette capacité depuis plusieurs années, et manque donc sérieusement de pratique.
Raven; Isaak, Spencer, Dylan & Romy
422
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Jaime - I don't mind. Might be fun !   Mar 2 Aoû - 13:19

Bienvenue à toi ma jolie ! Je te souhaiterais bien bon courage pour ta fiche mais tu as été plus rapide que moi

___

Sweet dreams are made of this
Some of them want to abuse you. Some of them want to be abuse. © Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
Jean GreyMutant
avatar

Phoenix // Marvel Girl
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
Télépathie & Télékinésie
Amara A. - Maggie A.
2281
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Jaime - I don't mind. Might be fun !   Mar 2 Aoû - 13:27



Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuue

J'allais dire courage pour ta fiche mais tu as déjà TROP avancée
Alors je te dirais.. à très vite

___





I wanna hide the truth, I wanna shelter you but with the beast inside there's nowhere we can hide. When you feel my heat look into my eyes : It's where my demons hide. Don't get too close, it's dark inside. It's where my demons hide




Pouet:
 

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Jaime - I don't mind. Might be fun !   Mar 2 Aoû - 13:50

Merci à tous ♥ ça mérite un gif de loutre pour fêter ça !

Abel : Manque d'inspi, pis aussi c'est pas une nécessité pour l'instant, on sera bien fichu de lui en trouver un plus tard qui lui ira bien
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Jaime - I don't mind. Might be fun !   Mar 2 Aoû - 15:14

Jenna + SHIELD + les pouvoirs trop classes
Je viendrais t'embêter avec mon autre compte pour un lien

Bienvenue en tout cas et bon courage pour ta fiche ! :cute:
Revenir en haut Aller en bas
James B. BarnesHumain modifié
avatar

Winter Soldier
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Un bras cybernétique qui lui permet d'avoir une force presque surhumaine. Un métabolisme accru ; des facilités dans le maniement des armes tel qu'elles soient. Des facilités dans les combats à mains nues ainsi que dans l'espionnage.
Ethan Ezel
625
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Jaime - I don't mind. Might be fun !   Mar 2 Aoû - 15:22

BIENVENUE A TOI AUSSI

Des collègues aux SHIELD c'est cooooooooul !

Ta fiche est franchement chouette ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Jaime - I don't mind. Might be fun !   Mar 2 Aoû - 16:49

Bienvenuuuuue !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Jaime - I don't mind. Might be fun !   Mar 2 Aoû - 19:15

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Jaime - I don't mind. Might be fun !   Mar 2 Aoû - 19:16

D'accord, je suis juste très curieux :cute:

J'essaierai de voir si je trouve quelque chose dans ce cas :cute:
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Hill
4 / 54 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Aucun pouvoir, mais elle est une excellente combattante à mains nues. C'est une experte dans le maniement des armes à feu et des armes blanches. Elle se débrouille aussi très bien dans le piratage des ordinateurs.
Casey, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary
723
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Jaime - I don't mind. Might be fun !   Jeu 4 Aoû - 21:39

Bienvenuuuue un peu en retard Razz

Amuses-toi bien parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
0 / 50 / 5
1472
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Jaime - I don't mind. Might be fun !   Jeu 4 Aoû - 22:05





Félicitations

You are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!


J'ai beaucoup aimé ta fiche qui était très agréable à lire! J'espère que tu vas bien t'amuser avec nous! Et le SHIELD très bon choix Bienvenuuuuue


Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler! Si tu souhaites t'inscrire au loto du RP, tu n'as qu'à t'inscrire! Un partenaire et un sujet te seront donnés! Tu peux aussi créer un scénario. Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur House of M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Jaime - I don't mind. Might be fun !   Ven 5 Aoû - 2:35

Merci à tous pour vos p'tits messages, et pour la validation ♥ Contente que la lecture ait été agréable, ça fait chaud à mon p'tit coeur
Revenir en haut Aller en bas
 
Jaime - I don't mind. Might be fun !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OS She's changed my mind [Fini] ^
» [Riesel, René & Semprun, Jaime] Catastrophisme, administration du désastre et soumission durable
» "The eternal sunshine of a spotless mind"
» Jaime Lannister
» Eternal sunshine of the spotless mind

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: Fiches de présentations-
Sauter vers: