Partagez | 
 

 Good Boy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Good Boy    Jeu 4 Aoû - 15:23



Good Boy

Jean & Alex


Ces derniers jours n’ont pas été de tout repos pour toi. Une grosse bourde, une altercation dans un bar — qui t’a sûrement valu de perdre le peu d’estime que Jackson avait pour toi — et un ballon dans la gueule. Bon, ce dernier s’était révélé valoir le coup puisque t’avais eu de la glace en compensation… Et puis il y avait eu cette drôle de rencontre dans l’immeuble où vivait Nebula. Ta vie n’est pas un long fleuve tranquille, et même si tu revendique le droit à une routine paisible, tu ne peux t’empêcher d’apprécier un peu de mouvement.

Il y en a eu aussi à la Garde Rouge, du mouvement. Un nouvel arrivant, quelques missions un peu risquées, de quoi mettre tes nerfs en pelote. Tu as bien essayé d’extérioriser un peu de ton stress avec ta guitare mais les dieux de la country ne sont pas avec toi en ce moment, et tu sais que tu n’atteindras jamais le niveau du groupe de Pietro. T’es qu’un amateur, t’en as bien conscience. Du coup, il ne te reste plus vraiment d’autre alternative. Oh, ça ne te fera pas du mal non plus, remarque.

Ce matin, tu t’es donc sorti du lit un peu plus tôt que prévu, et tu es arrivé de bonne heure au QG. Tu lances quelques saluts polis par ci par là à des têtes connues et souvent amicales alors que tu te diriges vers les vestiaires. Pas besoin de ton uniforme pour ce à quoi tu vas consacrer ta matinée : tu te changes pour enfiler un dobok et tu te diriges vers le terrain d’entraînement pour t’adonner à ton sport préféré. Puisque la salle est pour le moment vide, il te prend la folie de mettre un peu de musique et de t’échauffer doucement en dansant presque. T’as peut-être besoin de lâcher du lest, mais t’es pas de mauvaise humeur pour autant. Il y a quelque chose qui t’empêche de déprimer dans les notes que tu fredonnes, même si tu ne comprends pas un traître mot de la chanson — mis à part le titre.

Ambiance:
 

Un sourire aux lèvres, tu commences par des sauts de plus en plus sophistiqués que tu enchaînes pendant quelques secondes. Rien que ça, ça te donne un bon coup de fouet, du genre à bien réveiller. Tu te calmes un peu avec des coups de poings que tu répètes comme une chorégraphie, de plus en plus rapidement. Te prenant au jeu de la musique, tu t’amuses à faire des kata en rythme, sans te rendre compte que depuis quelques secondes — minutes ? — tu n’es plus vraiment seul.


Revenir en haut Aller en bas
Jean GreyMutant
avatar

Phoenix // Marvel Girl
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Télépathie & Télékinésie
Amara A. - Maggie A.
2302
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Good Boy    Jeu 4 Aoû - 18:45




Good Boy

Alex & Jean


Il est encore un peu tôt quand tu débarques au QG mais tu t’en moques. Tu sais très bien que la plupart de tes collègues sont certainement déjà là, soit de service ou bien de repos. Ça n’a pas d’importance, tu espères juste pouvoir t’octroyer une bonne demi-heure de tranquillité pour pouvoir te défouler : tu en as vraiment besoin. Tu traverses rapidement les bâtiments avant d’atteindre les vestiaires qui donne à la salle d’entraînement. Le vestiaire est vide et tu te demandes s’il en serait autant du terrain. La compagnie ne te dérangerait pas mais ce matin, tu étais plutôt de mauvais poil et tu voulais cogner sur un sac pour évacuer le tourbillon de pensées que t’empêchait de dormir. Ton coeur et ta tête commençait à te jouer des tours. Tu voulais te vider la tête et le seul moyen que tu avais trouvé était de taper sur quelque chose. Comme quoi, parfois, Gamora et toi étiez vraiment pareille. Tu ôtes ton T-shirt et tu ne peux t’empêcher de laisser tes yeux glisser sur la cicatrice que tu arbores à présent sur ton flanc gauche. Elle n’est pas tout à fait guérie mais tu espérais bien que la marque finira par disparaître. Ce n’était pas la première que tu en avais et certainement pas la dernière. Rapidement changé et dans une tenue plus appropriée, tu quittes le vestiaire y laissant tes affaires dans un casier.

Tu n’étais pas sûre que la salle serait vide… mais tu ne t’étais pas attendue à ça. Le spectacle qui se déroule sous tes yeux ne peut que t’arracher un sourire. Tu t’es figée sur place, sans un bruit, continuant d’observer ton collègue. Ta mauvaise humeur semble s’être envolée immédiatement. Tu te concentres sur les mouvements qu’il enchaîne, mélange entre technique et danse improvisée. Tu ne peux t’empêcher de laisser un rire franchir tes lèvres. Celui-ci t’a trahi et Alex te remarque aussitôt. Tu ne peux t’empêcher de rire encore plus fort. « Tu m’as caché tes talents de danse ! » Tu t’avances vers lui, traversant la salle. « Tu me montres tes mouvements ? Je connais pas du tout. » Tu te places à côté de lui et positionne ton corps comme le sien. Au rythme de la musique qu’il a déjà mit, tu imites chacun des mouvements qu’il fait aux centimètres près. Tu te laisses aller, puis après tu improvises certains mouvements, transformant ce que tu faisais en du grand n’importe quoi. Tu te mettais à danser plus qu’à t’entraîner ou t’échauffer. Tu t’en fichais, tu t’amusais bien et ton collègue était dans le même délire. Essoufflée après plusieurs minutes tu t’arrêtas : « Moi qui pensait que taper dans un sac serait un bon défouloir. J’avais tort ! J’me sens bien mieux à présent. »


Jean : #F19E34


___





I wanna hide the truth, I wanna shelter you but with the beast inside there's nowhere we can hide. When you feel my heat look into my eyes : It's where my demons hide. Don't get too close, it's dark inside. It's where my demons hide




Pouet:
 

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Good Boy    Ven 5 Aoû - 14:13



Good Boy

Jean & Alex


Un rire qui t’es familier te sort de ton délire, et l’espace d’un instant tu as l’air vraiment gêné par la présence de Jean. Tu ne t’attendais pas à un public, surtout quand tu fais un truc aussi stupide que de danser sur de la Kpop en balançant çà et là des coups de poings. Elle n’a pas l’air de vouloir se moquer de toi, cela dit, et ça te rassure. Mieux, elle te demande de bien vouloir lui apprendre quelques mouvements de danse et tu te prends au jeu.

Tu fais souvent au feeling mais tu connais quelques chorégraphies sur lesquelles tu es tombé en vagabondant sur Internet. Tu lui montres un enchaînement simple, puis un deuxième avant d’abandonner puisque Jean s’évertue à faire un peu n’importe quoi.

— T’aurais un score moisi si on était sur Just Dance !

Mais tu rigoles, et tu continues à danser en te laissant porter par la musique avant de la regarder d’un air de défi. Ton humeur ne fait que s’améliorer, tant et si bien que tu peux difficilement t’empêcher de te la péter un peu. Quand Jean s’arrête pour reprendre un peu son souffle, tu la taquines :

— Et ça, tu peux le faire ?

Léger, tu fais un coup de pied sauté vrillé avant de retomber sur les tatamis de la salle d’entraînement, un sourire aux lèvres. Le saut n’est pas extrêmement compliqué une fois qu’on a compris comment il fonctionnait, mais il reste assez impressionnant. Une fois que tes pieds touchent de nouveau le sol, tu te mets à rire, amusé comme un gamin.

— Ça te dirait d’apprendre quelques coups, plutôt que juste des pas de danse ?

La base n’était pas vraiment compliquée et elle permettait déjà de donner de bons coups de poing et coups de pied. Quand on était à la Garde Rouge, c’était pas quelque chose sur lequel on crachait… Et puis, pour une fois que t’as l’impression qu’on s’intéresse vraiment à ce que tu aimes, c’est difficile de laisser l’occasion passer.


Revenir en haut Aller en bas
Jean GreyMutant
avatar

Phoenix // Marvel Girl
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Télépathie & Télékinésie
Amara A. - Maggie A.
2302
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Good Boy    Ven 5 Aoû - 17:43




Good Boy

Alex & Jean

Tu t’amuses à reproduire docilement les mouvements qu’il te montre au début, puis, entraîner par la musique et l’atmosphère légère tu commenças à faire n’importe quoi. Tu dansais, faisait un peu des déhanchements au hasard. Tu t’arrêtes à ça remarque et prend l’air complètement outrée. « Quoi ? Non, je te mettrais la patée à Juste Dance..! » Néanmoins, malgré sa remarque il laisse tomber ses enchaînements et commence à faire l’andouille avec toi. Tu rigoles une seconde fois, appréciant vraiment ce moment. Son regard change et tu t’attends encore à une vanne de ça part. Il semble, plus sûr de lui. Il commence même à avoir la tête de quelqu’un qui s’apprête à frimer. Tu t’arrêtes mais continues de le regarder. Ah, voilà. Il commence à se la péter et te défis en plus de ça. Tu l’observes. Il fait une acrobatie en envoyant un coup de pied. Tu n’avais jamais vu quelqu’un faire ça. Les entraînements de la garde se contentaient du strict minimum : savoir neutraliser quelqu’un le plus vite possible. Tout ce qui s’approchait d’un art martial n’était guère au programme entre ces murs.

Une fois sa démonstration finit il rigole, ça l’amuse en plus ! Tu te mets à taper dans tes mains et l’applaudis « Waou, bravo ! Non je sais pas faire, et en ce moment… j’vais plutôt y aller mollo » Tu ne voulais pas trop forcer, même si tu ne sentais plus rien. Apprendre quelques trucs ? Ouais, ça te bottait pas mal. « Ouais, je veux bien. Montre moi certain de tes enchaînements, c’est plutôt cool. Mais pas le acrobatique, pas aujourd’hui. » Tu te plaças exactement comment il te demanda de le faire. Tu observes les lents mouvements qu’il fait et les reproduit à l’identique : du moins tu essayes. Il te corrige plusieurs fois alors que tu pensais effectuer le bon geste. Tu fronces un peu des sourcils, agacer par ton manque de justesse. « J’aurais encore plus la classe après que tu m’auras tout appris. » Tu n’avais jamais songé à apprendre d’autre sorte d’art martial. Après tout, tu savais cogner et ça suffisait aux yeux de Logan, tu n’avais jamais regardé plus loin. « T’as appris ça où ? »



Jean : #F19E34


___





I wanna hide the truth, I wanna shelter you but with the beast inside there's nowhere we can hide. When you feel my heat look into my eyes : It's where my demons hide. Don't get too close, it's dark inside. It's where my demons hide




Pouet:
 

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Good Boy    Lun 8 Aoû - 11:33



Good Boy

Jean & Alex


Oh, elle te mets au défi ? Intéressant. Tu souris, et tu hésites pendant quelques secondes à l’inviter immédiatement chez toi pour qu’elle fasse ses preuves. Finalement, tu ne dis rien. C’est l’occasion rêvée pour toi de te retrouver un peu seul avec elle, mais sans trop savoir pourquoi, tu n’oses pas faire le premier pas. Tu as trop peur d’une réaction négative, alors tu préfères rester dans ton cocon confortable. Tu n’as pas besoin de forcer beaucoup pour garder le sourire et lui répondre :

— On verra !

Tu parles. Tu continues à te défouler et par jeu, tu lui montres un saut assez spectaculaire sans être exactement difficile à exécuter. Tu es trop entraîné de toute façon, cela fait des années que tu pratiques. Cela te vaut des applaudissements qui te font rire et rougir, et qui te poussent à lui demander si elle ne veut pas apprendre quelques bases. Le placement du corps, quelques coups simples, rien de comparable avec un coup de pied arrière sauté.

Jean n’est pas mauvaise élève : elle apprend vite, se place bien, et fait preuve d’une bonne coordination des membres, des choses dont tu sais qu’elles sont essentielles si on veut pratiquer un art martial asiatique. Au bout de quelques minutes, vous faites une nouvelle pause et tu ris nerveusement à sa réflexion. Tu ne te considères pas assez bon pour être un véritable prof…

— Je pense pas être capable de tout t’apprendre, je sais pas tout moi-même…

Et évidemment, elle te demande où tu as appris tout ça. Prévisible, mais tu t’aperçois que tu n’es pas vraiment du genre à raconter ta vie et que beaucoup de gens seraient surpris en entrant chez toi.

— À l’université. J’ai commencé à faire du sport en parallèle des cours pour évacuer le stress et la frustration. C’est plutôt efficace !

Tu ris, tout en faisant quelques mouvements pour t’étirer. Tu n’en as pas encore fini, mais il n’est pas bon de ne rien faire du tout pendant les pauses. Tu roules des épaules, et tu vas changer la musique. Tu mets un morceau que tu connais par cœur et tu en profites pour faire ton show.

— Considère que c’est un entraînement pour notre partie de Just Dance !

Merde, ça t’a échappé. Tu te sens gêné pendant quelques secondes avant de te laisser porter la musique. Il valait mieux oublier tout de suite ce que tu avais dit, et surtout, les implications que tes paroles pouvaient avoir. Ce serait trop stressant.


Revenir en haut Aller en bas
Jean GreyMutant
avatar

Phoenix // Marvel Girl
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Télépathie & Télékinésie
Amara A. - Maggie A.
2302
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Good Boy    Mar 9 Aoû - 11:55




Good Boy

Alex & Jean

En l’observant ça ne te paraît pas trop compliqué. À reproduire c’est autre chose. Cependant, même si tu as du mal à te caler sur son rythme tu finis rapidement par trouver le truc et à bouger presque en même temps que lui. Tu te rends compte qu’il ne s’agit que des principaux mouvements de bases et que par conséquent tu es loin de maîtriser ce que tu fais. Tu profites simplement de ce nouvel enseignement, contente qu’il le partage avec toi. Ta mauvaise humeur se dissipe très vite remplacé par quelques éclats de rire quand tu te trompes dans tes imitations d’Alex. Il finit même par rougir de tes applaudissements et de ton compliment. Tu t’amuses de sa réaction, te jurant de le taquiner davantage à l’avenir. C’était Alex, et ça marchait à tous les coups. « J’imagine qu’il me faudra plus qu’une session avec toi pour rattraper ton niveau. » En plus il était modeste. Tes lèvres s’étiraient encore une fois. Tu le reconnaissant bien là. Même s’il fanfaronnait un peu il restait toujours humble.

Quand il fit référence à l’université tu te replonges dans tes propres souvenirs. Tu en avais aussi profité pour faire l’apprentissage de nouvelle forme d’attaque et de défense mais tu ne t’étais jamais tournée vers les arts martiaux. Le voyant faire tu te demandes si tu ne manquais pas quelque chose. Le sport ça défoule toujours, surtout quand on est agent de la garde. On prend l’habitude d’être toujours en forme et de repousser nos limites. Tu avais l’impression que la seule chose qui te permettait de te calmer était une séance intensive de sport. « Oui, je vois ça. Je pensais pas que ça me ferait autant de bien. J’étais venu taper dans le sac à la base. » Tu fis un geste vague en direction des punching balls qui étaient suspendus dans un coin de la salle. Même s’il s’était arrêté en même temps que toi, te laissant prendre quelques respirations, il s’étira, espérant certainement ne pas se refroidir. Avec les mouvements qu’il exécutait, c’était sûrement plus prudent.

Il se penche sur son téléphone et la musique change. C’est un son électro qui commence à résonner entre les murs de la pièce. Tu t’éloignes un peu de lui, quelques pas en arrière, rien de plus, attendant le spectacle qui va suivre. « Allez, montre moi autre chose. », tu l’encourages. Tu reprends ton observation, un brin admirative. Il te fait une nouvelle remarque sur Just Dance avant d’afficher un air gêné. Tu ne comprends pas trop pourquoi. Il n’est pas du genre à organiser les choses, il faut toujours le pousser un peu. Il ne t’a jamais demandé d’aller boire un coup ou d’aller faire une soirée plage directement. Tu dois toujours glisser l’idée dans la conversation pour qu’il l’accepte. Il fonctionne comme ça, tu t’es habituée à force. Néanmoins, cette fois, ça semble lui avoir échappé et cette soirée autour de la console commence réellement à se planifier. « J’ai pas besoin d’entraînement pour te battre à Just Dance, mais vas-y. » Finalement tu te remets en place, prête à suivre ses prochains mouvements.

Tu n’as jamais été une grande danseuse. Enfin, tu n’es pas mauvaise. Tu sais te trémousser sur les différents rythmes qui résonnent quand tu sors. Mais tu n’as jamais pris de cours ou autres et tu ne sais pas trop ce que valent tes performances. Il était fort probable que se soit lui qui explose les scores au jeu plutôt que toi. Heureusement tu n’étais pas mauvaise perdante et tu raffolais des défis. Du moins, s’il était sérieux. Tu lui adresses un regard suspicieux avant d’ajouter : « J’espère que c’est pas une proposition en l’air. » Ce ne serait pas la première fois que vous fabuler sur des plans qui ne se réalisaient pas. D’un air boudeur tu ajoutes : « Après j’me fais des faux espoirs ! ». Tu cherchais à déclencher son rire, mais c’est le tien qui résonna avant le sien.



Jean : #F19E34


___





I wanna hide the truth, I wanna shelter you but with the beast inside there's nowhere we can hide. When you feel my heat look into my eyes : It's where my demons hide. Don't get too close, it's dark inside. It's where my demons hide




Pouet:
 

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Good Boy    Dim 14 Aoû - 17:31

[quote="Alex Summers"]


Good Boy

Jean & Alex


C’est sûr que si elle veut rattraper ton niveau, Jean allait devoir vraiment s’y mettre. Tu souris à sa réflexion, sans pour autant la prendre de haut. Elle est douée, elle a le sens du rythme et de la discipline, elle est sportive et appliquée. Elle a toutes les qualités pour être excellente en arts martiaux.

— Avec de l’entraînement, je suis sûr que tu peux faire des trucs de dingues.

Curieuse, Jean te demande où tu as appris tout ça, et ta réponse est désespérante de banalité. Pourtant, quand elle te répond qu’elle était juste venue pour frapper histoire de se défouler, tu ne peux t’empêcher de te sentir fier. Tu lui as fait découvrir un truc, quelque chose d’aussi efficace et d’un peu plus créatif que le son des poings qui s’écrasent sur le cuir. Oh, tu n’as rien contre les gens qui se défoulent comme ça : ça t’arrive aussi. Aujourd’hui, tu avais seulement besoin de quelque chose d’un peu différent. Que Jean te surprenne en pleine séance n’avait été qu’un hasard.

— Oh, après je t’empêche pas de frapper dans le sac !

Tu ris doucement, mais tu te diriges quand même vers ton téléphone, prêt à changer de musique. Tu vas passer une nouvelle vitesse, te la péter un peu plus tant que personne d’autre n’est là. Tu ne peux pas résister à l’envie d’impressionner davantage Jean, en espérant ne pas te planter ou pire, te faire chopper. Il ne manquerait plus que le bruit court dans la Garde Rouge que tu flirtes avec les collègues. Déjà parce que c’était pas vrai… et deuxio… parce que c’était sûrement vrai quand même.

Une réflexion à propos d’une soirée Just Dance t’échappe et tu perds pied quelques secondes avant de te laisser porter par la musique, vite rejoint par Jean. Elle te met la pression l’air de rien en te faisant remarquer que ta proposition était bien réelle. Merde, elle doit sûrement se douter de quelque chose pour dire ça, non ? Tu essaies toujours de garder tes distances, sans trop savoir pourquoi. C’est comme si chez elle tout hurlait au danger, et que si tu t’en approchais trop près, t’allais finir brûlé.

Pourtant tu danses avec elle, elle danse avec toi, vous faites un peu n’importe quoi et vous finissez à rire comme des cons. Dommage pour la séance de pur défouloir, mais au moins, votre humeur va beaucoup mieux. Une fois la chanson terminée, tu la regardes et tu reprends ton sérieux quelques temps. Essoufflé, tu passes la main dans tes cheveux.

— Tu fais quoi ce soir ? Tu peux passer à l’appart et on laisse le jeu décider de qui danse le mieux ?

C’était plus facile que ce que tu pensais. Ça voulait sûrement dire que tu t’y étais mal pris, ou qu’elle allait refuser…


Revenir en haut Aller en bas
Jean GreyMutant
avatar

Phoenix // Marvel Girl
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Télépathie & Télékinésie
Amara A. - Maggie A.
2302
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Good Boy    Mar 16 Aoû - 22:47




Good Boy

Alex & Jean

Tu ne peux t’empêcher de sourire. Il t’assure qu’un peu d'entraînement te ferait faire des trucs de dingues. Même si tu as envie de plaisanter, tu ne peux que te sentir toucher par ses paroles. Alex est comme ça. Il n’est pas du genre à te rabaisser ou à dénigrer les autres. Bien au contraire il les pousse à progresser et à chercher toujours plus loin. À faire mieux et à être meilleur. Ta blague sur le bout de la langue, tu n’arrives pas à la ravaler et les mots s’échappent : « Pas besoin d’entraînement pour faire des trucs de dingues. » Dans ta tête ça sonnait tout autre mais de t’avoir entendu le dire, cette blague prend une connotation différente. Tu espères qu’il ne l’a pas pris dans le sens qui vient de t’être exposé et tu fais en sorte de paraître le plus naturelle possible.

L’ambiance ne semble pas être entachée le moins du monde ce qui te rassure et c’est sur un air plus électro que vous vous remettez à faire les andouilles. Ton rire résonne deux trois fois dans la pièce quand tu tentes des pas de danses un peu plus inhabituels que certains. Cela fait un bon moment que tu ne t’es pas laissé aller comme ça, à danser sur de la musique le volume à fond. Tu te rends compte que tu ne prends pas assez le temps de profiter de la vie. Tu veux rire plus souvent, danser, chanter même. Encore et encore jusqu’à ce que tu sois trop vieille. Et encore, même à 60 ans tu veux être capable de te laisser aller sur une musique entraînante. Pourquoi en profiter seulement maintenant ? Tu as toute la vie devant toi.

En vrai, tu comprends que ton métier est un gros frein à cette hypothétique longue et heureuse vie. Tu as conscience que du jour au lendemain tout peut s’arrêter. Tu ne te sens pas mélancolique ou malheureuse. C’est un choix que tu as fait et que tu es toujours prête à faire. Cependant, tu ne veux plus perdre ton temps libre à trainer chez toi. Tu veux vivre plus que toute autre chose. C’est pourquoi, quand il te propose un plan le soir même tu ne peux que répondre : « Carrément. » Tu marques une pause, légèrement essoufflée de votre danse. Tu as même hâte que le soir arrive  « C’est une super idée. » C’était la première fois qu’il te proposait réellement une sortie et cette perspective te réjouit.

Tu n’avais jamais été chez lui et tu es bien curieuse de découvrir l’antre du blondinet. « Tu te rends compte que c’est la première fois que j’irais chez toi ? Depuis le temps qu’on se connaît, il était temps ! » Tu plaisantes un peu, mais lui n’as jamais franchi le seuil de ton appart non plus. Plus par manque d’occasion que d’envie. « Tu me donneras ton adresse. J’suis pas trop sûre de quand je finis, mais je viens juste après si ça te va ? » Tes horaires étaient légèrement plus compliqués ces derniers temps. Tu devais rattraper certaines choses à cause de ton absence. « Je dois ramener des trucs ? À manger, à boire ? Autre chose ? » Tu aurais bien le temps de faire quelque courses histoire de vous assurer une soirée tranquille.



Jean : #F19E34


___





I wanna hide the truth, I wanna shelter you but with the beast inside there's nowhere we can hide. When you feel my heat look into my eyes : It's where my demons hide. Don't get too close, it's dark inside. It's where my demons hide




Pouet:
 

Revenir en haut Aller en bas
 
Good Boy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une femme forte au prétoire : The Good Wife
» Good news! Farsi, czech and other languages
» [Echotrooper] Return Good for Evil
» servo arced de hobby city ? good or bad
» Peterson in The Good, The Bad and The Ugly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: