Partagez | 
 

 Peines de cœurs | Emma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Peines de cœurs | Emma   Dim 7 Aoû - 23:44


Peines de cœurs

et vous ? vous auriez fait quoi hein ? Une journée à dessiner. Entière. Sans manger. Juste à fumer quelques clopes. Et à boire du café. J'ai pas ça souvent. Mais là c'est une de ces journées de dingue. Où les idées fusent à une vitesse incroyable. Et où j'ai besoin de dessiner. Rayer. Effacer. Redessiner. Jusqu'à avoir devant moi un croquis parfait de ce que j'ai dans la tête. C'est quelque chose de génial cette sensation de ouf. Un truc que personne ne peut comprendre. Sauf les autres gens qui créent comme moi. On se sent emporté par une passion sans égal. On a envie de modeler le monde comme on veut. Je ne vais pas modeler le monde. Juste une voiture. C'est ce que je sais faire moi. Rien de plus. Rien de moins. Et c'est déjà pas si mal je trouve. Pour tout dire j'ai pas passé que la journée. Je suis debout depuis trois heures du matin. Pris d'insomnie. Je me suis enfermé dans mon bureau. Et j'ai dessiné. J'ai pas vu le temps passer. Des lignes. Des courbes. Des arrondis. Des angles...Des tas de choses qui se tracent sur le papier. Qui s'effacent aussi. Je reviens beaucoup en arrière quand je dessine. Je prends même plusieurs papiers fins pour superposer par la suite. Je suis un dingue quand je suis dans cet état-là. Mais j'adore ça putain ! Et je finis par regarder le résultat final. Je suis là depuis des heures. Et je suis très satisfait du résultat. Vraiment très très satisfait.

Et tout d'un coup ça sonne à la porte. Je relève les yeux de ma table d'architecte. J'ai les yeux un peu embrumés. Je me les frotte pour y voir un peu plus clair. Et je matte l'heure sur une horloge dans le bureau. Il est tard dans la nuit. Thomas n'est pas là. Il livre une voiture à Londres. Donc je sais qu'il ne rentrera pas de la semaine. Alors qui est-ce...? Je ne connais personne qui viendrait chez moi au milieu de la nuit. Personne. Même mes amis drogués. Ils ne connaissent pas mon appartement. Du moins celui-là. Je suis pas fou. Mais ça veut dire que quelqu'un a monté quarante-quatre étages pour venir me voir. Certes avec les ascenseurs mais tout de même. Pourquoi ? Je n'ai pas les idées très claires. Je prends une gorgée de café. Il est froid. Et surement depuis des heures. C'est surement la tasse que j'ai faite en me réveillant la nuit dernière. Bon sang. Au moins, le dessin de la Frost est fini. Cette voiture va arracher. Mais grave arracher.

Revenons en au sujet. La personne qui a sonné à la porte. Je me lève pour aller voir. En passant le salon je remarque que des trombes d'eau s'abattent sur les grandes vitres teintées. Quelqu'un est sorti au milieu de la nuit sous des trombes d'eau pour me voir moi ? Je suis de plus en plus intrigué. Le café attendra. Je vais jusqu'à la porte assez lentement. Deux sonnettes ont retenti. Désolé d'avoir fait attendre. Je suis pas méga en forme. Et j'ouvre donc pour découvrir une Emma Frost trempée devant ma porte...

" Emma...? " 

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Lun 8 Aoû - 1:52





Christopher  ♥♥♥ Emma


↨↑  Une nuit inattendue. ↨↑


Je marchais dans les rues de la ville depuis bientôt presque deux heures, je ne savais pas où j'allais. Je laissais mes pieds me guider, je serais à ma place partout sauf chez moi. Plutôt bizarre lorsqu'on y penser, mais comment être à sa place après la soirée que je venais de vivre ? Je n'avais pas imaginé une seule minute que les événements passés auraient pris une tournure si dramatique. Voilà qu'en l'espace de deux minutes, je m'étais retrouvé célibataire et marchant dans les rues de la ville sous la pluie qui ne se calmait. Je ne faisais plus attention aux orages qui menaçait la haut, je ne sentais plus la pluie tomber sur ma peau, le fait que ma robe soit transparente ne me gênait pas plus que sa. Le tissu contre ma peau non plus, en fait, je ne faisais pas attention à tous ses petits détails qui n'étaient rien comparés à ce que je venais de vivre. Comment Scott avait-il pu me briser ? Comment avais-je fait pour ne pas voir la tempête arriver. Comment aurais-je pu prévoir de me retrouver à la rue un soir de pluie ? Même si j'étais le genre de femme à tout prévoir à l'avance, je n'aurais jamais pu prévoir tout ce qui venait de m'arriver. Cela m'était tombé dessus tellement fort que, je ne savais pas si j'étais capable de m'en remettre un jour ou l'autre.


Les phrases de Scott revenaient encore et encore dans ma tête comme une vilaine migraine que j'arrivais pas à faire partir, j'avais dans l'espoir de rentrer le prendre dans mes bras et que tout cela ne soit qu'un mauvais souvenir. Mais NON ,je ne pouvais pas me laisser faire à nouveau, j'en avais marre d'être encore et toujours la fille en tort. NON il était en tort cette fois-ci, j'avais certes cacher des choses qui me tenait à cœur, mais moi j'avais toujours été présente pour lui. NON, il était en tort cette fois-ci, j'avais certes caché des choses qui me tenaient à cœur, mais moi, j'avais toujours été présente pour lui. Manque de confiance ? Plus de sentiment, je ne savais pas ce qu'il se passait dans la tête de Scott et pour l'instant, je n'avais aucune envie de le découvrir. J'avais envie de partir loin d'ici et ne plus jamais revenir. Mais malheureusement cela n'était pas possible, j'avais attrapé mon portable pour regarder l'heure. C'était la nuit, à cette heure-ci les hôtels était fermer et je ne pouvais pas rentrer chez moi. Je ne voulais pas embêter Abel... Il était sûrement occupé à autre chose et puis je savais qu'il me ferait parler et que j'allais continuer à m'énerver sur lui sans vraiment le vouloir.

J'aurai très bien pu me reposer quelques jours dans mon bureau, après tout dans ce canapé, on y est bien confortable. Mais non ma promenade m'avait mener devant un grand bâtiment. Je ne savais pas si c'était une bonne idée, allé voir Kit alors que je venais de me séparer de Scott principalement à cause de ce fameux baiser au restaurant ? Mais d'un côté, je me disais que grâce à Kit, j'avais découvert ce qui se cachait réellement derrière le visage de Scott. J'avais pris l'ascenseur me forçant à ne pas voir ma tête, je savais que j'aurai été parfaite pour un casting de zombie. Je sentais mes yeux me brûler à force d'avoir pleuré, ils étaient d'ailleurs sûrement rouges et enflés comme à chaque fois ou je pleure et que j'ai une migraine qui suit.

Je frappe trois petits coups pour commencer, commençant déjà à regretter d'être venu ici. Je pourrais très bien faire demi-tour, mais non, je me mets à sonner plusieurs fois espérant au fond de moi que Kit soit chez lui. Mais toujours aucune réponse, il doit sûrement être à une soirée ou avec je ne sais qui. Mais lorsque je me retourne pour partir, j'entends la voix de Kit prononcer mon nom. Je me passe une main dans mes cheveux mouiller et baisse le regard “ Heuu .... Tu as une serviette? “






Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Mar 9 Aoû - 9:37


Peines de cœurs

et vous ? vous auriez fait quoi hein ? Jamais je n'aurais parié sur Emma. Jamais je n'aurais pu deviner que ce serait elle qui frapperait en pleine nuit à ma porte. Et trempée en plus. Jusqu'aux os. On dirait un petit chien tout mouillé. Mais même trempée par toutes ces trombes d'eau, elle reste adorablement jolie. On dirait qu'elle a l'air embêté de quelque chose. Elle baisse les yeux. En demandant une serviette bien entendu. Sa robe est un peu carrément transparente. Je remarque ça d'un coup. Je dois devenir un peu rouge sûrement. Pas que j'ai pas l'habitude. Mais là c'est un chouille plus gênant que lorsque c'est une inconnue. Qu'est-ce qui s'est passé pour qu'elle se retrouve chez moi à cette heure et dans cet état ? J'avoue que je suis quelqu'un de curieux. Et que je veux savoir. C'est à cause de son fiancé...? Nan c'est pas possible ça. Elle serait allée chez quelqu'un d'autre. Une amie avec un e pour commencer. Les filles font ça non ? Avec un pot de glace et un film naze hein ? Ou alors je me goure. Mais dans tous les cas, je ne sais pas pourquoi elle est chez moi.

Je la fais vite entrer. Il doit faire plus chaud dans mon appart que dans le couloir déjà. Et je l'emmène jusqu'au salon. Manque de bol, tout n'est pas super bien rangé. Des dvd s'entassent sur la table basse avec des verres et des canettes vides. Une paire de vieille rangers traînent aux pieds du canapés avec un jean et une veste. La vue sur la cuisine ouverte n'est pas mieux avec de la vaisselle sur toute la longueur d'un plan de travail qui sert aussi de bar. Et je ne parle pas des tas de papiers à dessins ou contrats qui traînent un peu partout. Ce bordel est remarquablement organisé quand on sait. Elle ne sait pas bien entendu. Elle va juste trouver que je ne range rien. Je file dans la salle de bain lui ramener une grosse serviette molletonnée. " Tiens sèche toi vite. Je te fais un truc chaud ? Genre heu café, thé ou chocolat ? "

Je lui souris. Elle a une mine affreuse. Jolie mais affreuse. Et je vais vers la cuisine pour me faire du café. Je vais en avoir bien besoin là. Un café bien noir et bien fort. Tout en faisant, j'essaie de discuter un peu. " Excuse pour le bazar. Je suis pas quelqu'un de très organisé tu vois. Et désolé d'avoir mis du temps à ouvrir, j'étais dans mon bureau. " J'espère que ce n'est pas trop grave ce qui lui arrive...De la voir comme ça chez moi au milieu de la nuit, je me sens triste. Parce que ça veut forcément dire qu'il s'est passé quelque chose. Elle ne viendrait pas comme ça juste pour me voir. N'importe quel type en aurait profité surement. Avec une autre je l'aurais fait. Mais là je peux pas. Je me sens mal pour elle... 

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Mar 9 Aoû - 16:03





Christopher  ♥♥♥ Emma


↨↑  Une nuit inattendue. ↨↑


Je ne regrettais pas d'être venue voir Kit, bien au contraire, je savais qu'il serait une oreille attentive pour moi et qu'il arriverait peut-être à me changer les idées. Il était le seul ces dernier temps à arriver a changer mon humeur, mais ce soir, c'était différent. Je ne savais plus quoi penser, la seule chose que je pensais et qui était vraie était que ma vie était de la merde. Voilà que je me retrouvais sans maison, sans copain ... Fiancé, décidément, je déteste ce nom. Et surtout, je me retrouvais complètement perdu, ma tête, mon cœur, plus rien ne répondais. Je ne sentais plus mes mains, mes bras et ne parlons pas de mes doigts. J'étais frigorifié, sur le coup, je n'avais pas senti l'effet que la pluie avait sur mon corps, mais une fois à l'intérieur, le changement de température s'était fait vivement ressentir.

J'entre chez Kit sans savoir vraiment quoi lui raconter, je n'avais même pas eu le courage de lui demander de m'excuser pour l'heure tardive qu'il était. Mais je n'avais vraiment nul part ou aller, je remercie d'avance les dossiers médicaux, grâce à ses dossiers, j'avais eu l'adresse de Kit et j'avais pu me rendre facilement à son domicile. Alors que j'entre je ne fais pas la moindre attention au bordel qui traînait dans l'appartement, j'avais le regard dans le vide, j'étais complètement sans émotion. Je n'avais qu'une seule envie, me mettre en boule et pleuré toute la nuit, et ce, encore pendant une semaine sans m'arrêter. Mais Scott ne m'héritait pas que je verse des larmes pour lui, j'attrape la serviette que me tend Kit avant de m'enfoncer d'avantage dans le canapé m'étalent sur le jean derrière moi. “ Un thé ... C'est bien un thé..” Je plonge ma tête dans la serviette en pensant au chocolat, me dire que rien que le seul mot de chocolat me faisait penser à Scott. J'adorais les chocolats qu'il me préparait les soirs d'hiver ou lorsque je n'allais pas bien. Je ne voulais plus penser à ça, alors que je me sèche les cheveux, je me rends compte que je suis complètement idiote d'avoir demandé une serviette, quel est le genre de personne qui sonne chez son interlocuteur et lui demande une serviette ? Sérieusement, je ne savais pas ce qui m'était passé par la tête.

Je redresse enfin la tête vers lui et secoue ma robe comme pour essayer de la sécher, ce qui ne servait à rien puisqu'elle était pire que trempé. Cela faisait maintenant plus de deux heures que je marchais avec cette robe sous la pluie, j'allais mettre une nuit entière pour la sécher. Je tire tout de même sur le tissu, les sous-vêtements jaunes n'étaient pas vraiment discrets. Je souffle un coup ne sachant pas trop si je devais rester ou pas, je n'avais pas envie de le déranger, mais j'avais besoin de lui. “ Tu n'as pas besoin de t'excuser, je .. Je suis arrivé à l'improviste, j'espère que je ne te dérange pas ou ne réveille pas, tu veux que je parte peut-être, tu dois sûrement être occupé... “ Je n'arrêtais pas de parler, mais je ne savais pas quoi dire, j'avais peur que mes paroles me fassent encore perdre une personne à qui je tiens, est-ce que je tiens à Kit... ? Dans un sens oui, je tiens à lui sinon je ne serais pas la ce soir “ Je ne savais juste pas ou aller ce soir... Je..






Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Mar 9 Aoû - 19:01


Peines de cœurs

et vous ? vous auriez fait quoi hein ? Emma doit être gelée. Elle essaie de sécher sa robe. Soyons honnêtes, c'est pas comme ça qu'elle va y arriver. Je ne sais pas si je dois lui proposer de se changer...Elle pourrait mal le prendre. En plus, mes vêtements seront trop grands pour elle. C'est sur même. En attendant, je m'occupe de thé et café. En l'écoutant. Hors de question qu'elle reparte sous la pluie à une heure pareille. En plus, elle me dérange pas. Mais alors pas du tout. Au contraire même. Je lui amène un grand mug avec du thé. Le seul thé que j'ai chez moi : earlgrey. J'espère qu'elle aime bien ça. Une fois ça fait, je viens m'asseoir sur le canapé. Pas tout près, à quelques distances quand même. Avec mon énorme tasse de café noir. Elle me fait de la peine comme ça. " Tu ne me déranges pas du tout Emma. Tu peux rester ici autant que tu veux. "

Je suis le plus sincère qui soit. Si elle veut rester quelques jours ici c'est possible. Si elle veut rester toute la vie également. Même si je doute qu'elle veuille rester toute sa vie chez moi. Ce serait amusant. Et plaisant aussi sans doute. Ce n'est pas au programme. Arrête de rêver Kit. Et occupe toi d'elle. Ce sera beaucoup mieux. " Tu es trempée, tu devrais te doucher et prendre des vêtements secs. Je t'en prête, ils seront un peu grands mais...Ben ça ira je suppose non ? " Ce n'est pas que sa robe transparente me déplaît. Mais si elle choppe la crève en plus la pauvre...Je suis loin d'être un expert. Mais à première vue, c'est bien à cause de problème avec son fiancé qu'elle est là. Enfin je suppose. Elle dit ne pas savoir où aller. C'est que chez elle ça ne va pas donc. Ce qui en soit est moche. Vraiment pas sympa même...Et moi je ne sais pas ce que je peux faire pour l'aider...

" Tu veux me raconter ce qui t'arrive...? C'est toi qui vois. Des fois que t'aurais besoin quoi hein... " Je ne sais pas vraiment ce que je peux faire de plus pour elle. Lui proposer de se réchauffer et de se sécher. L'écouter me dire ce qui ne va pas. Je peux lui proposer à manger aussi si elle veut...Y'a pas à dire. Je suis quand même pas très doué avec les filles... 

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Mar 9 Aoû - 22:40





Christopher  ♥♥♥ Emma


↨↑  Une nuit inattendue. ↨↑


Je ne m'étais pas trompé en ce qui concernait Kir, j'avais raison en arrivant chez lui, j'allais être accueilli comme il se doit. Kit avait réussi à me faire pousser se soupire qui m'était coincer dans le coin dans la gorge, je regarde cette tasse de thé chaude, même très chaude qu'il venait de m'apporter. C'est ce don, j'avais besoin, pour me réchauffer pour penser à autre chose. Mais mon esprit était bloqué, comme si je ne pouvais penser à autre chose. Le visage de Scott avait marqué mon esprit, son regard fermer, la distance qui s'était installée, je savais que ce n'était pas pour rien. J'avais raison depuis le début, depuis mes premiers doutes, je savais qu'il cachait quelque chose et je pense que cette séparation cachait autre chose.

Je prends une petite gorgée de mon thé, je me mets à sourire en me souvenant que le premier jour où j'avais rencontré Kit, je l'avais presque forcé à boire ce thé. Et il avait sûrement retenu que le thé avait des vertus apaisantes et, pour le coup, c'était ce don, j'avais besoin. J'avais besoin de me poser et d'essayer de ne penser à rien d'autre que dormir, manger, pleurer. Je tourne la tête en direction de Kit à sa proposition, je n'avais pas encore commencé mon explication qu'il venait déjà de m'apporter de grand soutient. Je ne voulais pas m'imposer chez lui, il avait sûrement des visites son petit ami... Je me regarde une nouvelle fois et ce n'est pas comme si j'avais grand choix, je n'avais pas pris ma carte bancaire, aucun argent et il était tard dans la nuit. Je secoue mes cheveux dans la serviette en soupirant.

L'idée de me prendre une douche bien chaude me traversait aussi l'esprit, cela aurait été avec un grand plaisir. Mais je ne voulais abuser de la générosité de Kit, il venait déjà de m'accueillir chez lui, alors que certaine personne n'aurait même pas songer répondre à la porte vue l'heure qu'il était. Je savais très bien que Kit faisait partie du genre de personne qui ne dormait pas de ses nuits, j'avais la craint qu'en arrivant, il soit en pleine fête. Mais à ma grande surprise, l'appartement était plongé dans le calme, je lance un regard dans le bazar dans lequel je me trouvais. Kit aurait bien besoin d'une femme dans sa vie pour mettre de l'ordre dans cet appartement, je prends une longue gorgée dans mon thé comme pour essayer de faire passer tout ce qui me brûlait à l'intérieur de mon corps. “ Je ne dirais pas non à une douche, mais ... je ne veux pas m'imposer, j'attendrais d'aller à l'hôtel demain.”

Voilà ce que j'allais faire, j'allais attendre le lendemain matin. Trouver la première banque, retirer un maximum d'argent et trouver un bon hôtel et aussi me faire une garde-robe. Lorsque je vois Kit arriver à mes côtés, je me pousse pour lui laisser de la place. Je prends son jean et la pluie, soigneusement en le posant dans un coin du canapé, je le regarde et à sa question, je sens une nouvelle fois mes yeux me brûler. Je savais que je n'allais pas tarder à exploser en sanglot, laissant ma peine prendre le contrôle sur ce que j'essaie de calmer au fond de moi. Je pose ma tasse sur la table et sans réfléchir, je me jette dans les bras de Kit. J'avais besoin de ce contact, c'était certe irréfléchie, mais j'avais besoin de me sentir près de quelqu'un, j'avais besoin de me confier sur cette trahison , sur cette peine que je ressentais . Je me frotte mes yeux sur son pull, laissant des traces de maquillage. “ Je ... je me suis disputé avec Scott, il m'a quitté... Je suis partie de la maison.. Mais il s'en fous de moi, je le savais.. Il ne m'aime plus ... “





Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Ven 12 Aoû - 9:51


Peines de cœurs

et vous ? vous auriez fait quoi hein ? Qu'est-ce qu'on fait quand une fille en pleurs vous tombe dans les bras ? Personnellement ça ne m'était jamais arrivé. Et je ne sais pas vraiment comment réagir. Elle a sans aucun doute besoin de quelqu'un pour la rassurer. La réconforter. Je ne sais pas si je sais faire ça moi. En plus, je l'ai déjà faite pleurer la dernière fois qu'on s'est vus. Pourquoi les relations humaines sont-elles si compliquées ? Je ne comprendrai jamais. Et je ne m'y ferai jamais non plus. Tu m'étonnes que je sois un asocial de premier ordre. C'est vraiment trop le bordel de s'entendre avec mes semblables...Mais en attendant, Emma est quand même là. Et je dois faire quelque chose. Je ne peux pas la laisser sangloter sans rien faire. Surtout que les choses sont plus graves que prévues apparemment. Ils étaient fiancés. Je ne pensais pas que ça pourrait tourner comme ça. Même si je l'ai secrètement désiré. C'est mal de le penser. Encore pire de l'avouer. Mais dans un sens, je ne suis pas mécontent...

Je passe mes bras autour d'elle. Et je pose doucement ma tête sur la sienne. Je n'ai vraiment pas l'habitude. Mais je sais comment les gens font. J'ai déjà vu. Et on me l'a déjà fait. Quand j'étais gosse ou ado surtout. Quand je me laissais encore toucher par l'avis des gens. Peu importe. Je la sers un moment sans trouver quoi dire. Est-ce qu'au moins je dois dire quelque chose ? Je ne sais pas. C'est trop compliqué. Et puis je le connais pas lui. Je ne peux que me placer de son côté à elle. Sans rien connaître vraiment à leur histoire. Est-ce que ce serait si mal que ça de donner mon avis...? Je ne sais pas. " Si il ne voit pas que tu es une femme incroyable, tant pis pour lui. C'est dur de rompre, j'imagine, mais il ne te mérite visiblement pas. " Est-ce que c'est une question de mérite l'amour ? Bonne question. Est-ce que je la mériterais moi Emma ? Je ne crois pas. J'aimerais bien mais je doute qu'un mec comme moi mérite une fille comme elle.

Et là je me rends compte que bordel, même si elle va mieux, même si elle passe à autre chose prochainement, je l'aurai jamais. Je ne suis pas un mec bien. Emma est une fille bien. On est deux personnes qui n'iront jamais ensemble. Quoi que je fasse, je me changerai pas en mec bien. Et je veux pas qu'elle devienne une mauvaise fille. Et pour le coup, je suis un peu triste. Pas au point de pleurer, un homme ça pleure pas. Mais triste quand même. " Emma, prends une douche, fais comme chez toi d'accord ? Je suis sûr que ça ira un peu mieux après une douche et une bonne nuit de sommeil. Tu crois pas ? " J'ai peut-être la voix qui tremble un peu. Je voudrais tellement la garder là comme ça. Mais c'est pas possible. C'est une mauvaise idée. C'était une mauvaise idée de croire ça possible d'ailleurs... 

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Ven 12 Aoû - 12:04





Christopher  ♥♥♥ Emma


↨↑  Une nuit inattendue. ↨↑


Ça n'aurait servi à rien de raconter plus de détails à Kit, il savait le plus important. Scott venait de me montrer son vrai visage et de me cracher ses vérités en plein visage. Je ne voulais pas raconter plus de détails de peur de fondre une nouvelle fois en larme, je commençais à doucement ouvrir les yeux sur la situation et, je savais que pleurer ne servirait à rien. Je devais me poser et penser sans rien autour de moi, mais pour l'instant, je n'avais pas compris ce qui venait de m'arriver, mais je venais de me jeter dans les bras de Kit. Pourquoi je venais de me jeter dans les bras d'un étranger ? Je ne le savais pas, il y a de ça quelques jours, je n'aurais jamais osé entrer un contact avec quelqu'un d'autre.


Mais le temps avait changé, et j'avais changé avec le temps. Je me rends compte que j'avais besoin de ce contact avec Kit, j'avais besoin de sentir que quelqu'un était près de moi pour traverser cette épreuve. Et je n'avais pas été déçu, la chaleur du corps de Kit me faisait fermer les yeux doucement. Je commençais à me sentir mieux, cette douce odeur de café me berçait dans mes pensées. J'écoute les paroles de Kit et tire son t-shirt entre mes mains. « Facile ? Si tu avais vu son regard, il s'en foutait complétement. Si tu veux mon avis… Il est sous le charme d'une autre » Rien que de penser à cette horrible idée, je sentais mon ventre me nouer.

Et puis merde Kit avait raison, Scott ne me méritait pas. Enfin, je ne suis pas vaniteuse, mais il y avait un nombre d'homme a vouloir sa place et lui ? Non lui, il a préféré jeter la femme qui l'attendait jusqu'à tard la nuit pour diner ? Pourquoi ? La Garde ? Je riais jaune en enfonçant ma tête dans le torse de Kit, il avait raison. Je ne regrette définitivement pas mon choix d'être venu voir Kit. En entendant la phrase de Kit, je réalise que je suis dans les bras de Kit et que peut-être cette situation la met mal à l'aise ? C'était peut-être le cas, il était mal à l'aise que je sois dans ses bras à couiner comme une petite fille de six ans qui s'est cassé une dent. Je me recule finalement et me rends compte que l'odeur de Kit me manque cruellement la toute de suite, je fais parcourir mon regard le long de son corps. J'écarquille doucement les yeux en voyant tous ses tatouages qui parcouraient son corps. Avait-il une réelle signification ? J'avais envie de toucher, mais je n'osais pas, je continuais de fixer ses bras.

Je regarde finalement ma robe et me dis que je dois être dans un état pitoyable, je hausse les épaules à la demande de Kit. En fait, je n'avais pas envie de le quitter, je savais qu'une fois sous la douche, j'allais continuer de penser et sûrement recommencer à penser. Je ressentais ce besoin de rester avec Kit. Une idée me traversa l'esprit, je ne savais pas si c'était les bonnes idées, mais Kit allait sûrement me prendre pour une folle. Je plonge mon regard dans celui de Kit ne sachant pas vraiment comment m'y prendre, puis après avoir prise une longue inspiration « Je crois que tu as raison, mais .. Tu pourrais rester avec moi sous la douche ? Enfin pas sous la douche, mais tu comprends pas loin .. Je sais que c'est bizarre, mais je n'ai pas envie d'être seule, j'aimerais que tu restes pour me parler.. Si cela ne te dérange pas »





Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Ven 12 Aoû - 12:29


Peines de cœurs

et vous ? vous auriez fait quoi hein ? Je n'ai pas envie qu'elle s'en aille. Je voudrais qu'elle reste dans mes bras la vie entière. Oh je sais bien que ce n'est pas possible. Mais ce serait quand même génial. Le paradis surement est comme ça. Faudrait encore que j'y aille. Laissons tomber là ces considérations métaphysiques stupides. Ce n'est pas des choses utiles pour l'instant. Au lieu de ça, je la sens s'éloigner de moi. Oui c'était inévitable. Elle me regarde un moment avec un drôle d'air. Pourquoi ? Je suis en t-shirt. C'est la première fois qu'elle remarque mes tatouages ? Étrange. Et ça me fait sourire. D'habitude les gens les voient immédiatement. Et ne peuvent s'empêcher de me juger. Les tatoués ne sont pas bien vus en général par les gens normaux. Elle a juste l'air de trouver ça intriguant. Je crois qu'elle et moi on se ressemble un peu plus que prévu. Passons...J'espère qu'elle va aller mieux. J'aime pas du tout la voir comme ça.

Je me fige. Totalement. Je n'arrive pas à en croire mes oreilles. Je reste un moment à la regarder. C'est tellement bizarre. Et inattendu. Et saugrenu. Et je veux pas paraître choqué mais bon. C'est quand même un peu choquant. Passé ce moment gênant, je me mets à sourire. " C'est surprenant. La dernière fois qu'on m'a demandé de venir dans une salle de bain, c'était pas de cette manière-là. " Je marque une pause. Je blague alors qu'elle ne va pas bien. Ce n'est pas sympa. " Désolé. Je devrais pas plaisanter. Je peux t'accompagner ouais. Je reste tourné vers la porte et je discute. Je comprends que t'ais besoin de quelqu'un. " Mais c'est bizarre quand même. Aller Kit, fais comme si de rien n'était. Et sois un vrai gentleman. Surtout un gentleman. C'est très important.

Je me lève rapidement. Et lui tend la main pour la remettre debout aussi. Direction la salle de bain. Pas de bol elle est attenante à ma chambre. Donc on doit d'abord rentrer dans ma chambre. Dans un bordel monstre. Lit défait et vêtements partout. Je devrais songer à ranger. Mais bref. La salle de bain est spacieuse, avec douche à l'italienne et une chouette double vasque. Avec des toilettes. Ben ouais quand même, tout le monde en a besoin hein. Sur lesquelles je vais poser mon cul d'ailleurs. Et je me mets dos à la douche. " Donc je reste là et on discute ? J'ai vu un super film dernièrement, je te le raconte si tu veux. C'était un truc vachement détendant. Bon je l'ai vu, j'avais fumé alors je me rappelle pas très bien de tout. " Je lui souris gentiment. Je dois avoir l'air un peu idiot. Pas grave. Si ça peut lui remonter le moral, tout va bien alors. 

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Ven 12 Aoû - 23:50





Christopher  ♥♥♥ Emma


↨↑  Une nuit inattendue. ↨↑


Je venais d'avoir l'idée la plus tordue de toute ma vie, je ne sais pas ce qu'il se passait actuellement dans ma tête pour arriver à proposer des choses comme ça. Enfin bon, ce n'est pas comme ci, je venais de demander à un étranger, pas si étranger que ça. Après tout, c'est vrai que je commençais à bien connaître Kit, mais il restait un étranger à mes yeux. Et la toute de suite, je venais d'inviter un étranger à m'accompagner sous la douche, un étranger qui avait déjà essayé de m'embrasser. J'avais décidément un souci plus haut moi ces derniers-jours, je baisse le regard en voyant la réaction de Kit.


Je pense que j'avais réussi à le surprendre pour cette fois, même à le choquer. Vu les gros yeux qu'il avait, je comprenais bien qu'il ne s'attendait pas du tout à une demande comme celle-ci demande très bizarre je lui l'accorde. J'arque un sourcil à mon tour, que pouvait-il bien faire dans une salle de bains si ce n'est prendre une douche ? Je laisse un blanc s'installer un long moment « Tu fais quoi alors dans u... » Je ne termine pas ma phrase et fais simplement de gros yeux, je deviens rapidement toute rouge en comprenant qu'il couchait avec des filles, soit il se droguait. Je rougis et me mets à rire doucement « Oooh je ne veux pas savoir, j'ai compris » .

Kit avait réussi à me faire rire, même si la situation l'avait mise lui mal à l'aise. Moi, il avait réussi à me changer les idées comme à son habitude, j'attrape sa main et commence à marcher avec lui jusqu'à la salle de bains. Passant par un endroit ou bien un bordel, qui s'semblait être sa chambre. Je ne peux m'empêcher de ramasser quelques affaires sur le sol pour les poser sur mon lit sur le passage. S'il y a bien une chose que je ne supportais pas, c'est le désordre comme celui qui rainait dans la chambre de Kit. Mais pour un homme ce n'était pas la même, il était seul, du moins je pense qu'il est seul. J'espère que son petit ou petite amie n'allait pas débarquer alors qu'il se dirige avec moi dans la douche. J'avais eu mon quota d'histoire pour bien l'année-là. « Tu as raison de plaisanter au contraire, j'apprécierais beaucoup que tu essaies de faire comme ci rien en, c'était passer, je veux oublier toute cette soirée. »


J'arrive dans la douche un peu mal à l'aise de voir qu'il n'avait qu'une douche italienne, bonne, je n'allais pas lui dire finalement de partir de la salle de bains alors que je venais de lui proposer de rester avec moi, se serait ridicule comme idée. J'hésite un long moment, mais lorsque je vois qu'il s'est posé sur la toilette et qu'il ne bouge pas. J'enlève ma robe et viens lui la poser sur l'épaule pour ne pas la froisser encore plus, je rentre dans la douche et enlève mes sous-vêtements une fois à l'intérieur en écoutant son histoire « Tu me l'expliques ce film ou tu comptes raconter autre chose » J'ai à peine terminé ma phrase que je m'étais remise à rire en allumant l'eau, je savais que Kit réussirait à me faire rire, comme toutes les fois où il a réussi.

Ce n'est qu'après un petit moment sous la douche que je ressors et cherche une serviette, j'attrape la première que je trouve et le regarde faire. Il était tellement bizarre comme personne, je coupe l'eau et arque un sourcil en le regardant. Il allait sûrement me trouver encore plus folle avec cette idée qui venait juste de me venir en tête, mais j'en avais envie. J'avais envie d'avoir son odeur si personnelle qu'il avait pour ce soir, quelque chose pour me réconforter. J'enroule mon corps dans la serviette et secoue mes cheveux avec ma main « Enlève ton t-shirt et donne moi le »






Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Sam 13 Aoû - 0:50


Peines de cœurs

et vous ? vous auriez fait quoi hein ? Ce que je fais d'habitude dans une salle de bain ? Chérie allons...Au moins ça la fait rire. Il me plait son petit rire. Si je pouvais l'entendre toute la nuit et ne plus la voir pleurer, je serais heureux. Mais j'ai tout mon temps pour la faire rire. Pour l'heure, mieux vaut qu'elle se réchauffe en prenant une douche. Elle ne va avoir que des habits à moi à se mettre sur le dos. La plupart des filles qui viennent n'oublie pas de vêtements en repartant tellement elles en ont peu. Alors bon. Ne pensons pas à ça. C'est de mauvais goût à ce moment précis. Emma n'est pas ce genre de filles. Et j'ai une chambre d'ami. Dans laquelle je la conduirai juste. Avant de m'enfermer dans mon bureau. Ce sera le mieux pour tout le monde. On ne couche avec une fille qui vient de se faire larguer par son fiancé. Ce serait horrible. Même par rapport à mes critères. Qui, disons le clairement, sont déjà assez bas.

Oh une robe. Sur mon épaule. Ne te retourne pas Kit. Surtout...Je prends quand même la robe. Elle a l'odeur de la pluie, de la ville et d'Emma. On la mettra à laver. Comme ça demain, elle pourra la remettre. Elle n'aura pas à sortir avec mes vêtements sur le dos. Heureusement. En plus je doute que ça lui aille bien. Mais vaut mieux que j'arrête de rêvasser. J'ai un film à raconter. Si je m'en rappelle. Je crois que oui. " Alors ce film que j'ai vu...C'est une comédie un peu naze tu vois. C'est quatre mecs qui vont faire un enterrement de vie de garçon à Vegas. Le truc déjà tu te dis, ça va mal tourner. Ben ouais bien entendu. Ils arrivent et picolent un coup sur le toit de l'hôtel. Et pouf ! Ils se réveillent le lendemain, complètement défaits, avec un putain de tigre dans la salle de bain ! Un tigre quoi ! Et pas n'importe quel tigre, le tigre de Matt Tyson, tu sais le boxer qui aime les pigeons. Enfin bref. Y'a pas que ça. Parce qu'en fait, ils ont perdu un pote. Le gars qui se marie justement. Et c'est genre le lendemain ou le surlendemain tu vois. Alors ben les trois mecs, ils passent tout le film à essayer de savoir où est leur pote. Je peux te dire, je me suis déjà défoncé à plus savoir ce que j'avais fait de la semaine, et ben c'était pas aussi délirant que ça. Mais c'est un film alors ça doit être pour ça. Et y'a aussi une histoire avec un chinois mafieux à qui ils ont piqué de l'argent et qu'ils retrouvent à poil dans le coffre d'une voiture... "

Elle me coupe d'une phrase. J'ai un peu perdu le fil. J'avoue je m'écoutais à peine en fait. Alors si elle a capté quelque chose, chapeau pour elle. Mais c'était un film franchement pas mal en plus. En tout cas, sa demande est troublante. J'ose tourner la tête pour la regarder. Je déglutit un peu en la voyant dans la serviette. Comment un mec peut larguer cette nana...? Je capte pas. Et du coup je m’exécute. Et lui tend le t-shirt. " Tu sais, il est sale et j'ai quand même du linge propre quelque part au milieu de mon bazar. Enfin c'est comme tu veux hein. " Je me retourne à nouveau. Même si j'aurais bien aimé ne pas le faire...Restons cool... 

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Sam 13 Aoû - 1:15





Christopher  ♥♥♥ Emma


↨↑  Une nuit inattendue. ↨↑


Kit devait actuellement me prendre pour une folle, j'étais passé de la fille timide, à la fille qui lui demande de l'accompagner à sa douche et puis finalement lui demande de se déshabiller dans la douche. N'import quel homme aurait compris le message différemment et aurait essayer de détourner la conversation ou bien même, essayer de faire une tentative de séduction. Mais ce n'était pas le cas pour Kit, il était resté là calmement à me présenter son film. Film que je n'ai pas du tout compris vu qu'il n'avait ni queue ni tête. Je continue de me sécher les cheveux avec ma main et plisse le nez « Tu sais que ton film n'a aucun sens ? »

Mais je voulais quand même essayer d'écouter ses explications, mais la seule explication raisonnable qui me venait en tête était que Kit, avait ce soir-là un peu trop abusé de l'alcool ou de je ne sais quelle drogue et que tout cela n'était qu'un rêve. Je me mets à rire et me regarde dans le miroir. « Tu es certain que c'était vraiment un film, car ton histoire est loin d'être logique. Tu ne penses pas que tu avais un peu trop pris de drogue ou d'alcool et que… Au final, tout cela n'était qu'un rêve. »

J'avais une toute petite voix, mais je ne voulais pas vexée Kit. Je ne voulais pas qu'il ai cette idée que j'ai une image de lui, d'un homme qui n'est bon qu'à être droguée et vivre des expérience bizarre. D'ailleurs cela ne m'étonnerais même pas que cette histoire lui soitt arriver à lui, il est tellement plein de surprise que se retrouver avec un tigre et un mec disparu et … J'ai complétement oublié le reste et de toute façon, je n'ai rien compris à son histoire. « Désolé, mais je n'ai rien compris à ton histoire, ce n'est pas un vrai film pas possible.. »

Lorsque je commence à enlever ma serviette, je vois la tête de Kit se tourner. Je secoue la tête et attrape son t-shirt, les joues toute rouges. Je hausse doucement la voix en le regardant « MAIS qui t'a dis de tourner la tête, j'aurai pu être nue ou je ne sais pas moi » Je lui avais dit de me donner son pull, pas de pivoter sa tête en ma direction. Il était un peu trop pris dans son histoire qu'il avait oublié la règle principale de cette douche, pas de contact visuelle tout le long de la douche. Je ne lui avais certes pas dit cette règle, mais c'était de la logique.

J'enfile mes sous-vêtements comme possible en essayant de garder la serviette, de peur que Kit se retourne encore une fois. Je sentais que mes joues étaient toujours aussi rouges à cause de cette action. Une fois mes sous-vêtements enfilés, j'attrape le pull de Kit et l'enfile. Il m'arrivait juste en dessous des fesses, c'était très court. Mais ce n'est pas comme si j'avais bien le choix aussi, je devais faire avec et surtout, je devais faire attention à ni, me baisser, ni lever les bras trop hauts. Sinon Kit pourrait dire bonjour à la pleine lune. « Non, je veux un sale.. S'il a plus ton odeur ça n'a aucun sens et maintenant, tu peux te retourner »





Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Sam 13 Aoû - 8:42


Peines de cœurs

et vous ? vous auriez fait quoi hein ? Tourner la tête vers elle ? Pas une bonne idée ok. Mais bon ça valait le coup d’œil quand même. Et puis elle m'a pas vraiment engueulé. En plus, si elle voulait mon t-shirt, je pensais qu'elle avait fini quoi...De toute façon c'est fait maintenant. Et je suis donc torse nu en prime. C'est pas très égal ça mademoiselle. Ou peut-être bien que si. J'ai pas de haut. Elle a surement pas de bas...On va faire comme si elle en avait un. Parce que sinon...J'avoue que je ne réussirai pas à me concentrer très longtemps. En tout cas, mon histoire l'a faite rire. Même si elle n'a pas plus compris que moi ce que je lui disais. " C'était un vrai film, je t'assure, un vrai de vrai. Je dois l'avoir là dans une pile de dvd piratés en plus. Je te le retrouve et on regarde puisque c'est ça. " Je plaisante bien entendu. Et je rigole en même temps. Mais si ça lui dit, je serai bon pour une fouille dans le meuble télé. La galère.

« Non, je veux un sale.. S'il a plus ton odeur ça n'a aucun sens et maintenant, tu peux te retourner »

Je suis surpris. Mon odeur ? Je dois sentir le café, le tabac et la sueur. Quelque chose comme ça. Peut-être un peu le fusain. Mais ce ne sont pas des odeurs très agréables. C'est pas comme elle. Avec son parfum doux. Je crois que mon cœur s'accélère un peu. Pourquoi ? Je plaisantais l'autre jour avec Thomas en lui disant que j'avais eu un coup de foudre instantané. Mais c'était plutôt une blague. Oh certes, je ressens des choses pour elle. Mais là d'un coup ça prend un sens différent. Est-ce qu'elle s'en est rendu compte ? Ou croit-elle que je ne suis qu'un gentil gars ? J'ai essayé de l'embrasser. J'étais défoncé ok. Mais j'avais quand même les idées assez claires pour que ce ne soit pas juste la drogue. Je voudrais bien recommencer. Je ne pense pas que je puisse. Elle se rend compte qu'elle me torture un peu...? Nan. Probablement que non. Alors...Que faire...? Oser quelque chose de fou...? Je suis fou alors...

Je reste dos à elle. Et murmure à mi-voix : " Emma...Je crois...que je suis amoureux de toi... " 

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Sam 13 Aoû - 13:08





Christopher  ♥♥♥ Emma


↨↑  Une nuit inattendue. ↨↑


Ce t-shirt était beaucoup trop petit, en même temps Kit était grand de taille et moi aussi, mais je pensais qu'il tomberait un peu plus bas. De toute façon, je n'avais pas le choix et puis, Kit avait l'habitude de me voir en robe. À chaque fois qu'il avait eu l'occasion de me rencontrer, j'étais en robe, il ne serait ne peut peut-être pas autant surpris qu'il le pourrait. Oui bon ce t-shirt était beaucoup plus court que la normale, il n'avait qu'a regarder ailleurs. Et puis Kit avait sûrement eu des conquêtes et des conquêtes, alors ce n'était pas une paire de jambes qui allait le déstabiliser, du moins je l'espérais.


Rien que l'odeur de son t-shirt réussissait à me détendre, mais vraiment me détendre. Je ne pensais plus vraiment à Scott, sauf à ce moment-là. Mais l'odeur de Kit et la chaleur qui s'échappait de son corps, me donnaient un self-contrôle incroyable. J'avance en direction de Kit et écarquille les yeux, les tatouages ne s'arrêtais pas au niveau de ses bras, non les tatouages continuaient sur son torse et peut -être sur son dos. Je n'avais jamais vu aurtant de tatouages sur une seule personne. Je m'approche doucement de ses tatouages et fronce doucement le regard pour essayer d'en comprendre les formes, mais de loin, je voyais pas grande chose à cause des gouttes d'eau qui coulait sur mes yeux. « Si tu veux, on le regarde, je pense que je comprendrais mieux le film, si l'histoire ne sort pas de ta bouche »

Et j'étais sûr et certaine, je savais que si je regardais le film moi-même, je comprendrais l'histoire du film. Quand les histories sortaient de la bouche de Kit, j'avais l'impression d'être dans un réçit surnaturelle , que toute histoire prenait une tournure unique et impressionnante. Kit aurait été un super écrivain ou bien liseur d'histoire, mais il exprimait son œuvre autrement, il dessinait de magnifiques bolides que je me ferais un plaisir de conduire. Je passe mon doigt sur un des tatouages de son bras, c'était plus fort que moi, j'avais besoin de toucher et de voir si je ne rêvais pas. Il y en avait tellement de tatouage, tellement de détails d'histoire à raconter sur chacun de ses tatouages. « Tu en as combien de tatouages ? »

Je venais juste de redresser la tête pour le regarder, mais je pense qu'il devait bien en avoir une... Un nombre incalculable de tatouage sur son corps, incroyable, je ne savais plus ou regarder. J'essayais de ne pas regarder son torse, rien que l'idée de voir son torse me faisait rougir. Kit était maintenant dos à moi, je pense qu'il essayait de me cacher ses tatouages, c'était peut-être trop personnel pour lui, trop personnel pour le montrer. Je me passe une main dans la tête prête à m'excuser, mais lorsque j'ouvre la bouche Kit me devance et son aveu me laisse sans voix. Je recule un peu et m'appuie contre la paroi de la douche, je me racle la gorge. Je venais juste de me faire larguer par ce qui était sensé être mon fiancé et, voilà que Kit venait de m'avouer ses sentiments. Je ne savais pas quoi dire, je baisse les yeux « Hein ? Quoi ? Tu quoi ? Est amoureux de moi ? Je .. Tu es sûr de toi ? Enfin, c'est... Désolé, je ne sais pas quoi dire Kit, je suis déjà assez perdu »





Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Sam 13 Aoû - 19:51


Peines de cœurs

et vous ? vous auriez fait quoi hein ? Pourquoi il a fallu que je dise ça ?! Mais quel idiot ! Elle va me prendre pour un taré ! Lui dire ça alors qu'elle vient de se faire larguer ! C'est cette histoire d'odeur. Je sais pas pourquoi ça m'a perturbé. Ben oui quoi...Forcément elle comprend pas. Et ça la perturbe aussi ! Normal ! Mais quel crétin je fais ! Le genre à qui on veut coller des baffes à longueur de journée. Et du coup personne ne sait quoi faire. J'aurais pas du dire ça. C'était vraiment complètement con. J'en tremblerais presque tellement je suis mal. En plus ça ne se dit pas comme ça ce genre de trucs. Je suis vraiment nul. " Je...Heu Emma fais comme chez toi je...Je vais travailler...J'ai encore des trucs à faire...Fais vraiment comme chez toi. Y'a une chambre d'ami juste là à côté de la mienne. Je...Heu à demain. "

Je parle assez vite. Sans la regarder. Et je me lève tout aussi rapidement. Pour aller dans mon bureau. Je m'y enferme sans même écouter ce qu'elle peut répondre. Et je reste face à la porte. Le front posé dessus. Bon sang qu'est-ce que je vais faire ? Elle risque même de s'en aller si ça se trouve. Ce serait peut-être mieux. Plus simple pour tout le monde. On oublie ce qui vient de se passer. Et voilà. Sauf que je peux pas. " Christopher t'es un crétin ! Pourquoi tu lui as dit ça espèce de con ?! " Parler tout seul n'est pas bien. Mais ça aide parfois. Et faire les cents pas aussi. Ce que je fais. A travers le bureau. " Thomas a raison, je suis vraiment un asocial incapable de rester avec des gens ! C'est juste...Quel crétin...! " Je tourne en rond dans le bureau. Et je finis par retourner m'asseoir devant la table à dessin. Pour essayer de me calmer. Les croquis ne vont pas m'y aider.

C'est même le contraire qui se passe. Je les regarde. Et je pense à elle. Et je me dis que c'est stupide. Je me prends la tête dans les mains. J'ai pas de drogue dans le bureau. Sinon j'aurais pris quelque chose. Fumer un coup. Et m'allonger devant la baie vitrée. Il pleut toujours. Je me laisse un peu aller. Et quand je dis je me laisse aller, c'est que je sanglote un peu. C'est pas du tout viril. Et la porte étouffe surement très peu les sons. Tant pis. Mais je me sens trop mal d'avoir dit ça. D'avoir tout planté comme ça... 

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Sam 13 Aoû - 21:22





Christopher  ♥♥♥ Emma


↨↑  Une nuit inattendue. ↨↑


Je n'avais pas du tout les idées claires, entre ce qu'il venait de ce passe entre Scott et moi et , ce qu'il venait de se passer entre Kit et moi. J'en avais la tête qu'il tournait, j'en avais des n'osées et je ne savais plus comment penser ni comment faire. Je ne faisais que regarder Kit et sa réaction, mes jambes commençaient à trembler et j'osais plus bouger mes bras. J'avais envie de le tirer vers moi, mais je n'allais pas y arriver. J'avais envie de le retenir et j'avais envie de le serrer dans mes bras pour l'empêcher de partir loin de moi. L'empêcher de partir énervée, je comprenais qu'il m'en voulait, je comprenais qu'il avait les nerfs contre moi. Je ne lui en voulais pas du tout, bien loin de là « Kit attend non … Ne pars pas »


Il était déjà trop tard, j'avais parlé dans le vide. Kit venait déjà de quitter la pièce et avait claquer la porte d'une autre pièce. J'avais envie de le rejoindre, mais j'étais bloqué sur place sans moyen de trouver ou aller. Premièrement, je ne connaissais pas l'agencement de son appartement et , je ne savais pas où Kit était allé . « Mais reviens » Je ne pourrais pas faire comme chez-moi, surtout en sachant que Kit était énervé contre moi à l'heure actuelle. Je devrais peut-être partir, je devais essayer de trouver un autre endroit pour ce soir, mais j'avais besoin d'éclaircir me 'idées au sujet de ses sentiments.

Je cherchais à ouvrir toute les portes que je croisais jusqu'à ce qu'une s'ouvre avec Kit à l'intérieur, mais je ne le trouvais pas, jusqu'à ce que je trouve une porte fermée à clef. Je pose mon oreille contre la porte, je pouvais l'entendre parler et marcher. Je fronce le regard « Kit … Ouvre .. Tu as trois secondes... un … deux... trois » Je ne lui avais pas laissé le temps de réfléchir à ma phrase que j'avais reculé et j'avais tapé mon épaule contre la porte pour essayer de la casser, mais des petit bruit me stoppes sur place. Ce n'est pas ma petite épaule qui allait casser la porte, mais était-ce Kit que j'entendais pleurer ? Je me racle la gorge et frappe doucement contre la porte « Kit ouvre moi s'il te plait.. Je me suis ouvert la paupière en essayant de casser la porte, s'il te plait » Je ne m'étais pas coupé, je voulais juste qu'il m'ouvre cette putain de porte.





Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Sam 13 Aoû - 21:52


Peines de cœurs

et vous ? vous auriez fait quoi hein ? Je suis vraiment triste. C'est la première fois que ça m'arrive. De l'être autant. Et ça fait mal. Vraiment mal. Pourquoi les relations humaines c'est si compliqué ? Je ne comprends pas pourquoi on doit souffrir dès qu'il s'agit de sentiments. C'est fou. Et horrible. Et je voudrais fuir aussi loin que possible. Mais je ne peux pas. Pour ça il faudrait ressortir d'ici. Et passer devant Emma. Si elle n'est pas déjà partie. Et je veux pas qu'elle soit partie. Et je veux pas non plus qu'elle me voit comme ça. J'entends qu'elle est là. Juste derrière la porte. Mais je ne fais pas attention à ce qu'elle dit. Pas que je n'ai pas envie. Mais mes oreilles sont bouchées par mes mains. Je préfère sangloter misérablement. Un instant, l'idée qu'elle m'entende m'effleure. Ce serait vraiment...Je perdrais toute crédibilité. Les mecs ça pleure pas. Mais je peux pas faire autrement. Je suis tellement abattu par tout ça. Déjà le fait qu'elle se soit faite larguer. C'est triste. Et voilà que je lui dis un truc complètement dingue. Et ça la met encore plus mal. Et moi aussi...Et bordel je dois être maudit !

Je renifle un peu. Et me frotte les yeux. Pour essayer d'effacer les traces de larmes. J'espère que ça va marcher. Mais je crois pas que ça marche bien. Et je dois avoir l'air d'avoir pleurer. Je ne sais pas quoi faire. Je l'ai entendu taper sur la porte. Elles ne sont pas très solides. Mais elle est frêle. Je doute qu'elle la défonce. Mais...Elle s'est faite mal. Et c'est ma faute ! Je vais vite ouvrir la porte. Me frottant les yeux une dernière fois d'un revers de manche, j'ouvre grand la porte. Je la regarde avec attention. Avec un air passablement inquiet et le souffle court. Mais elle n'a rien du tout. Elle voulait juste que j'ouvre...? Elle ne va pas partir du coup...? Je...Je veux pas qu'elle parte.

Je la prends dans mes bras. Soudainement. Sans lui laisser le temps de rien faire. Je la prends juste dans mes bras. Et je me remets à sangloter, la tête enfouie dans son épaule. " Je veux pas que tu partes...Je voulais pas te mettre mal...C'est juste...Tu me plais tellement...Et...J'ai tellement l'impression d'être un crapaud amoureux d'une colombe...Je suis désolé...Pitié pars pas. " 

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Dim 14 Aoû - 1:16





Christopher  ♥♥♥ Emma


↨↑  Une nuit inattendue. ↨↑


Il m'arrivait de ne pas être très intelligent, mais j'étais très réfléchie et en fais très intelligente. Je savais cibler les faiblesses des personnes et , j'avais réussi à ciblé la principale faiblesse de Kit. Sa faiblesse n'était rien d'autre que moi, le fait qui m'est avoué ses sentiments. Tous ses souvenirs me sont revenu en tête, la soirée au restaurant, le fait qu'il fasse autant attention à moi. Je comprenais maintenant tout, le baiser n'était pas simplement présent pour m'avoir dans son lit, ce n'était pas la drogue qui l'avait guidée, non-bien au contraire, c'est Kit qui avait bien réfléchie à son acte avant d'agir.


Mais moi, je n'avais pas réfléchi au mien, j'avais laissé ma première idée prendre le dessus sur ma conscience qui me disait de le laisser seul comme il le voulait, non, j'avais eu l'idée la plus logique qui m'était venue en tête. Puisqu'il avait peur pour moi, il suffisait de lui faire croire que je n'allais pas bien et il allait sortir de cette foutu pièce. C'était petit comme coup, mais c'était la seule façon de lui faire entendre raison, je voyais que le premier coup d'épaule n'avait rien fait à la porte. Je comptais jusqu'à 10 pour laisser le temps à Kit de sortir avant de recommencer à vouloir casser sa porte « Kit .. Aller »

Je n'avais pas eu le temps de finir ma phrase qu'il était déjà sorti de la chambre et, qu'il me fixait surtout. Je le regarde avec un petit sourire, il était soit en train de chercher ou est-ce que j'avais mal vu le regard inquiet qu'il pouvait avoir. Soit il avait pris un trop-plein de drogue en trois minutes de temps et allait me faire vivre un truc de fou, je m'attiens mon regard avec un doux sourire pour lui montrer que je n'ai rien et qu'il faut se calmer.


Mais j'ai à peine le temps de me calmer, qu'il me saute au cou… Pour pleurer, dans un premier temps, je ne sais pas trop quoi faire. Je baisse simplement le regard sur lui en essayant de trouver une idée le plus rapidement possible sur ce que je pourrais faire pour calmer... Un homme en pleure, c'était tellement différent que lorsque je suis avec Summers, que c'était toujours a moi de me rabaisser. PUTAIN Scott sort de ma tête !! « Je ne comptais pas partir, même si tu me mets à la porte, je reviendrai ! Tu n'es pas un crapaud, tu es un homme merveilleux ok ! Rentre-toi-le dans ta tête »

Et c'est sans réfléchir, je pose mes mains sur lui, une sur sa tête afin de lui caresser les cheveux et une autre dans le dos. Simplement pour le câliner et essayer de le calmer, dans ce genre de situation, je devais effectuer mon travail, vu le nombre de fois où je m'étais retrouvé avec des personnes pleurant sur mon épaule. J'avais la situation en main, mais ce que j’oublie, c'était que ses personnes n'étaient pas Kit. Lui, il est unique et il a ses propres réactions. Je prends une grande respiration et recule doucement jusqu'au lit de sa chambre le gardant près de moi, une fois près du lit, je m'assieds et j’attire Kit contre moi en fermant les yeux. Continuant mes caresses sur lui, je chuchote doucement « Arrête de pleurer et explique moi ce qui ne va pas Kit, tu sais que personne ne t'en veux ? Alors arrête de pleurer et explique moi, je suis là et je ne partirais pas, je suis à ton écoute. »





Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Dim 14 Aoû - 12:36


Peines de cœurs

et vous ? vous auriez fait quoi hein ? Je n'ai pas pleuré souvent. Et ça fait longtemps que je n'ai pas pleuré. La dernière fois, c'est quand le chat est mort. Celui que j'avais chez mes parents. Je l'aimais bien ce chat. Là c'est différent bien entendu. Et c'est beaucoup plus ridicule. Je ne veux même pas savoir ce qu'elle va penser de moi après ça. Que je suis pas très viril surement. Que je suis pas un vrai mec. Je ne sais pas. Et ça m'inquiète un peu en fait. Arrête de sangloter comme une gonzesse aller. En plus...Elle est adorable. Elle me prend dans ses bras. Et je sens une de ses mains me frotter la tête. C'est apaisant. Et étrange à la fois. Parce que je m'attendais pas à ça en fait. Et elle m'emmène jusqu'à ma chambre. Je suis. Je ne peux pas faire autrement. Elle m'enlace. Et m'emmène. Alors je suis. Et on se retrouve assis sur le lit. Elle continue ses caresses. Et je reste contre elle. C'est troublant. Est-ce qu'elle fait son boulot de psy ? Ou est-ce qu'elle fait ça parce qu'elle m'aime bien...? Je ne sais pas.

Je me redresse. Et je me frotte les yeux. Histoire de sécher les quelques larmes qui pouvaient rester. Je vais mieux. C'est cool. On fait comme si rien ne s'était passé. Et ça ira. Ce sera cool. Je me tourne vers elle en reniflant un peu. " Je...Je suis désolé Emma. J'aurais pas du...dire ça comme ça. Et je sais que personne m'en veut...C'est juste...Je vais mieux et heu faisons comme si il s'était rien passé. On regarde un film avec genre...de la glace ou un truc comme ça. On doit pouvoir commander des pizzas ou n'importe quoi d'autre si tu veux. On fait ça ok ? " Je lui souris doucement. C'était vraiment étrange. Mais j'espère qu'on pourra passer une bonne soirée quand même...Au moins, elle a dit qu'elle partirait pas. C'est déjà ça. Je suppose.

" Emma...Ce que j'ai dit est vrai mais...Enfin...C'était pas le moment pour dire ça...Fais comme si j'avais rien dit si tu veux... " 

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Dim 14 Aoû - 14:29





Christopher  ♥♥♥ Emma


↨↑  Une nuit inattendue. ↨↑


J'aimai tellement la compagnie de Kit et, je me sentais tellement mal de le voir dans cet état, dans cet état de ma faute en plus de ça. Généralement, je trouvais toujours une solution au problème de la sorte, mais là, c'était tout à fait différent. Je ne trouvais rien à faire, rien appartce petit câlin qui arrivait à calmer Christopher. Calmer était un grand mot, il ne pleurait plus c'était déjà le plus important. Je croise les jambes pour essayer de croiser le t-shirt qui était ras une fois assise. Je n'avais pas pensé à ce détail, mais ce n'est rien. Kit devait avoir l'esprit beaucoup trop occupé pour penser à ça.


Ce câlin n'était pas comme les autres que j'arrivais à offrir à mes patients, avec Kit, c'était diffèrent encore une fois. J'avais calé sa tête contre ma poitrine, appuyé légèrement et, j'avais même réussi à poser ma tête contre sa tête. Comme pour essayer de me calmer par le même moment que lui, je ne savais pas vraiment quoi faire, mais rien que de me sentir près de lui, je me sentais déjà plus apaiser. Je l'écoute se calmer doucement et j'ouvre les yeux, un fin sourire aux lèvres.


Kit redresse la tête par la même occasion et, j'essaie de lui offrir un sourire réconfortant. Je porte mes deux mains sur ses joues et caresse doucement ses pommettes encore mouiller. «  Écoute Kit, ne t'excuse pas.. J'ai adorer entendre ta sincérité, ça ne me dérange pas du tout. Mais j'ai une petite idée pour te détendre. » Je lui souris, je ne sais pas si c'est une bonne idée, mais je le lâche et me retourne sur le lit. Aussi rapidement que possible j'attrape tout les habits que je peux et les poses plié sur une chaise qui traînait dans la chambre. Je reviens vers le lit et met les deux coussin en place, j'attrape Kit par les bras et le tire jusqu'au haut de lit en le forçant à l'allonger. J'espérais juste qu'il n'allait pas avoir d'idée mal placé et, essayer de coucher avec moi. Je voulais juste être présente pour lui, de le calmer et lui montrer que ce qu'il venait de faire ne m'avait pas du tout fait de peine.

Une fois allongé, je me redresse et tape dans mes mains, je ne savais pas encore ce que j'allais réellement faire. Mais je devais trouver une idée rapidement. « Toi, tu ne bouges pas d'ici ! » Je ne l'avais pas regardé, je l'avais juste pointé du doigt pour lui faire comprendre que je parlais bien à lui. Je lui avais parlé de mes voix dans ma tête et ça pouvait venir de là, mais non, je parlais bien à lui. Je baisse rapidement mon pull pour marcher et me dirige vers la cuisine comme je peux.


J'attrape mon téléphone et commande du chinois et des pizzas, puis je reviens dans le lit et saute dessus en le regardant « Je t'explique le programme, on va rester ici allonger. Tu vas essayer de penser à autre chose et, je suis là si tu as besoin de parler. Je ne bougerais pas, on va regarder un film.. Que tu vas choisir, car je ne sais pas où sont tes films, on va manger et ensuite, tu vas essayer de te reposer. Tu as une mine affreuse, demain, je te fais un masque. » Je m'allonge à ses côtés et le tire dans mes bras pour continuer à le calmer et, essayer qu'il ne se remet pas à pleurer. Je n'étais pas bien certes, mais je détestais voir quelqu'un d'autre mal. Mes soucis passeraient plus tard « Je ne compte pas faire comme si tu ne m'avais rien dit, je compte bien en parler quand tu seras près. Ça arrive de tomber amoureux, il n'y a pas de justes moments pour en parler. Tu t'es senti près tu l'as fait, c'est très bien, je t'encourage à toujours dire ce que tu penses »





Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Dim 14 Aoû - 15:34


Peines de cœurs

et vous ? vous auriez fait quoi hein ? La situation est très curieuse. Pour moi en tout cas. Car après tout...On sait déjà que je ne suis pas un gars bien. Et que l'habitude veut que quand je suis dans une chambre avec une fille...Ben c'est pas pour causer. Ou chialer. Alors être là, sans qu'aucune idée ne me vienne...En plus, elle a mon t-shirt sur le dos. Et il faut avouer qu'il est outrageusement court sur elle. Et profiter d'une fille triste, ça me connait d'habitude. Surtout quand elle est aussi jolie. Et en plus elle a l'air de bien m'aimer. Toutes les conditions sont réunies. Et pourtant rien. Enfin rien...Je dis pas que si elle proposait je dirais non. Mais spontanément, je vais rien tenter. J'imagine que je veux pas la faire fuir. Et que ça se passe différemment avec une fille qu'on...aime...Je crois pas avoir déjà aimé quelqu'un...Comme ça je veux dire. Même Thomas c'est pas le cas. C'est juste...C'est différent.

Emma ne m'en veut pas. Apparemment en tout cas. Et son idée pour me détendre...Disons que j'ai quand même l'esprit mal tourné. Mais ça n'a rien à voir hein...? Nan, elle est pas comme ça. Et quand je la vois ranger mes fringues...Je sais pas c'est bizarre. J'ai jamais connu de filles qui rangeaient mon bordel. Et là c'est...surprenant. Vraiment. Et elle m'allonge. Intéressant...Enfin intéressant...Disons encore une fois surprenant. Elle déblaie le lit pour m'y allonger. Ouais c'est sur que d'ordinaire, je sais ce que ça présage. Mais là ce n'est pas ça. Sans doute pas. Ce serait pas bien grave si c'était ça. Mais ça m'étonnerait. Surtout qu'elle s'en va. En m'ordonnant de ne pas bouger. Je ne sais pas ce qu'elle prépare. Mais ça ne me plait pas vraiment. J'aime bien l'inconnu en général. Mais là c'est pas l'inconnu. C'est limite du saut dans le vide sans parachute. Elle est limite speed. J'ai rien mis dans son thé pourtant. Et elle a pas pu trouver de pilules. Je les cache bien. Et quand elle revient sauter sur le lit, c'est presque pire. Je la regarde très surpris. " Un masque...? "

Je ne sais même pas ce qu'elle a voulu dire par là. Et je n'ai pas vraiment le temps d'en dire plus. Elle s'allonge déjà à côté de moi. Et me tire dans ses bras. Ok...J'ai l'impression qu'elle fait un peu la psy. Je sais pas si j'ai besoin d'une psy là dans l'immédiat en fait. Ni de parler. Juste...Je sais pas. C'est pas grave. Un film ouais. Manger aussi. Me reposer...? Je ne sais pas. J'en ai pas besoin. " Je...J'ai pas besoin de parler voyons...C'est juste...Tu fais un peu ta psy là non ? Enfin...Manger un bout et regarder un film, c'est cool. Mais ça va je te promets...Et on pourrait en parler. Mais c'est...Enfin c'est toi qui...N'es peut-être pas prête quoi... " 

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Dim 14 Aoû - 16:11





Christopher  ♥♥♥ Emma


↨↑  Une nuit inattendue. ↨↑


J'avais envie de savoir pourquoi Kit était tombé amoureux de moi, je n'en avais aucune idée. C'était peut-être le faite que j'étais mignonne, ou alors je devais être comme une sorte d'objet bizarre à ses yeux. Bien loin du compte de ses habituelles amies, je ne les connaissais pas et je ne les ai pas vraiment vues. Mais j'avais ma petite idée sur le genre de fille avec qui couchait Kit, des filles tatouer, avec un style vestimentaire complétement décaler au mien. Je les voyais déjà arriver de loin avec leurs petites robes et tout ce qui va avec, mais je me faisais peut-être des idées. Après tout, il aimait aussi les hommes, Kit était vraiment bizarre. Je pense qu'il aimait simplement le fait que je sois une femme, peut expérimenter. Tout simplement son contraire, timide, réservée.. Je n'avais jamais fumé de ma vie et, encore moins essayer la drogue.

Mais pourtant, j'étais tellement stressé à essayer de remonter le moral à Kit, que j'en devenais électrique. Je n'arrêtais pas de bouger dans tous les sens pour essayer de trouver une solution et ranger ce bordel qu'était l'appartement de Kit. Il y en avait vraiment de partout et plus j'observais la chambre. Plus j'avais envie de lâcher Kit et ranger sa chambre que de l'écouter, mais je devais faire un effort sur mon envie de toujours tout ranger. Pas ce soir, j'allais attendre qu'il s'endorme ou demain matin pour tout ranger. Je hausse les épaules en l'écoutant parlé du masque, rien que voir son visage me fait prendre un fou rire « Quoi tu as jamais fait de masque ? Genre chocolat ou yaourt concombre ? »


Je plisse le nez et me gratte la tête, j'en avais peut-être trop fait puisqu'il pensait que je faisais mon boulot de psy. Je secoue vivement la tête en essayant de trouver une solution, vite vite vite Emma, réfléchit plus vite que d'habitude. Sans réfléchir je me lance « Tu as déjà vu des psys dans un lit, à moitie nue avec ses patients toi ? » C'était cru comme phrase, mais en même temps, c'était vrai. Je voulais peut-être comme d'habitude contrôler la situation, faire en sorte qu'il m'explique. Mais pas à faire mon boulot de psy, enfin, j'étais quand même avec un pull qui remontait presque jusqu'à mon ventre. Je n'avais pas ces situations avec les autres. Enfin, c'était la première fois que je me retrouvais dans un lit avec un autre homme que Scott, alors non ce n'était pas pareil. Je baisse les yeux et soupire « Je ne suis pas prête à parler de ce que je ressens au fond de moi, mais toi si tu as besoin de parler, je suis prête ! Mais si ça va, c'est cool, arrête de parler et met un film alors plus vite que ça »






Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   Mar 16 Aoû - 14:44


Peines de cœurs

et vous ? vous auriez fait quoi hein ? " Théoriquement, je suis pas un de tes patients. Et...Tu sais tu devrais pas insister sur le côté "à moitié nue"...Je suis raisonnable pour l'instant mais...Bref allons regarder un film ok ? " Je n'ai rien trouvé d'autre à dire. Parce que c'est la première chose qui m'est venu à l'esprit. En dehors de la remarque sur les masques. Parce que bon se couvrir de chocolat ou de yaourt...C'est quand même un truc super bizarre. Elle fait vraiment ça ? C'est un truc de fille surement...J'imagine que je ne comprendrai pas trop. Et j'espère qu'elle ne me fera pas ça pour de vrai. Genre j'ai pas envie de passer la matinée avec un masque au yaourt. Ce serait...débile déjà de un. Et ensuite totalement inutile. J'ai une très belle peau en plus. Malgré tout ce que je prends qui est sensé me la bousiller. Enfin, y'a autre chose à penser. Y'a à essayer de pas penser au sexe...

" Pour les films, c'est au salon. Même si être au lit avec toi me plait beaucoup, on sera mieux au salon. " Je me lève du lit pour revenir dans le salon. C'est vrai qu'on sera mieux dans le canapé. Et je vais aussi moins penser à des choses...Je l'aime. Et je voudrais tellement que ce soit partagé. Elle me plait vraiment...Aller on trouve un film et voilà. Je vais fouiller les tiroirs du meuble télé. Qu'est-ce qu'on peut regarder ? Une comédie romantique ? Je sais pas. J'en ai surement mais bon. Je vais passer pour quoi moi après hein ? Un thriller ? Elle pourrait stresser un max. Et se retrouver dans mes bras...Ce serait sympa. Et plus subtil que le film d'horreur. Faut pas qu'elle ait trop peur non plus. Juste qu'elle ait envie de me faire des câlins. Ce sera peut-être pas assez subtil quand même. Y'a toujours le film que j'ai tenté de lui raconter. Ouais ça ira bien ça.

Je sors le dvd du tiroir. La galette va dans le lecteur. Et direction le canapé. Où je me vautre un peu j'avoue. J'essaie de faire comme si j'avais rien dit à Emma. De faire comme si elle ne venait pas de se faire larguer. Ce n'est pas évident mais on va passer une bonne nuit. Et voilà. Et demain elle va repartir. Peut-être retourner vers son Scott...J'espère pas..." Aller viens Emma, tu vas voir, c'est un super film ! " 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Peines de cœurs | Emma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peines de cœurs | Emma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Austen, Jane] Emma
» Emma Thompson Sybille Trelawney
» Emma
» [Darwin, Emma] Les mathématiques de l'amour
» Réponses de Sandy Welsh aux questions des internautes sur Emma ( nov 2009)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: