Partagez | 
 

 throw me to the wolves, i will return leading the pack ▒ Aileen McHarris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: throw me to the wolves, i will return leading the pack ▒ Aileen McHarris   Mar 16 Aoû - 16:59



Zelda "Aileen" McHarris

But the truth is, the world is so much stranger than that. It’s so much darker. And so much madder. And so much better.

25
artemis

secrétaire
shield

en sait rien - célib
mutante


pouvoirs


Mimétisme animal - Au fur et à mesure qu'elle grandissait, Zelda s'est rendue compte qu'elle accumulait des capacités surhumaines au contact des animaux. Des ailes lui poussait quand elle approchait de trop près des oiseaux, son odorat était plus développé quand elle passait près d'un jardin gardant un chien, elle pouvait sauter plus agilement et plus haut lorsqu'elle croisait un chat du quartier... Au fur et à mesure des années, elle s'est rendue compte que plus les animaux étaient croisés régulièrement plus l'emprunt de la capacité était longue. Avec de l'entraînement et de la rigueur, Zelda serait capable de choisir la capacité qu'elle voudrait emprunter mais la jeune femme n'a jamais appris. Par exemple, observant une fourmi, le pouvoir de Zelda se manifesterait immédiatement la rendant de la même taille. Cependant, si elle avait un tant soit peu de contrôle sur son don, la jeune femme pourrait plutôt choisir de soulever des charges pesant 60 fois son poids.


souhait

Elle a souhaité que son beau-père ne s'en soit jamais pris à sa mère. Le souhait a été réalisé, il n'a jamais plus été violent et abusif envers elle ; il avait un autre intérêt et son prénom était Zelda.

émergence

Son pouvoir se manifeste en bribe ici et là sans que Zelda en ait vraiment pris compte. Elle s'étonne parfois quand elle marche dans la rue et qu'elle arrive à suivre à la trace le vendeur de hot-dog qui circule dans le quartier mais cela n'en est d'aucune façon une préoccupation.
Quand à ces souvenirs qu'elle n'a jamais vécu mais qui la surprenne parfois, ils sont tout aussi rares. Des rappels perdus dans le brouillard.




want to know more

Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ?

J'en ai entendu parlé oui ! Tout le monde entends parler de rumeurs, c'est pour cela qu'on les appelle comme ça. A chacun de choisir d'y croire. Personnellement, je pense que c'est comme cette histoire de Jesus qui marchait sur l'eau. J'y croirais quand je le verrais de mes propres yeux. Mais jusque là, je suis sceptique. Non mais franchement quoi... des pouvoirs pff... et pourquoi pas des pirates de l'espace tant qu'on y est hein !

Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?

 Oui, oui et... c'était quoi la troisième question ? Ah ! euh... Non pas forcément. La sécurité avant tout je dirais. Si la police ne fait pas bien son boulot, c'est normal que ces gars là passe derrière pour tout nettoyer. Après possible que ce soit des excuses faciles pour cacher quelque chose. Du genre l'autre jour, je les ai vu fouillé une femme... Je me demande si ils n'en profitaient pas un peu...


Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?

J'aurais aimé être née héroïque. Pas froide et forte et douteuse... Juste héroïque. Pour avoir du courage et de la patience, pour pouvoir prendre du plaisir en aidant les autres au lieux de constamment douter d'eux. J'aurais aussi aimé faire carrière dans le mime.



pseudo

i've been called many names over many years.

sexe/age

f / bientôt la vingtaine

pays

liberté égalité fraternité ?

DC

ouais mon scotty d'amour que j'aime torturer.

personnage marvel, scénario ou inventé

inventée, pré-lien si elle est acceptée

niveau d'émergence

1

niveau de maitrise

2

Désirez-vous un parrain/marraine

non

vous nous avez connu...

il y a 4 mois.

un dernier aveu

c'est pas moi, c'est lui

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: throw me to the wolves, i will return leading the pack ▒ Aileen McHarris   Mar 16 Aoû - 17:15



Before Genosha

we all have to start somewhere

« Encore une fois petite, toutes mes condoléances. » Il y avait appuyé sur le coin de la table, une jeune femme pas encore adulte, plus tout à fait enfant qui venait de perdre un être cher. Et malgré toutes les personnes qui resteraient pour la soutenir et pour lui dire que tout allait bien se passer, c’est d’elle dont elle avait besoin. « Je sais que c’est très dur pour toi à l’instant mais il faut parler, Zelda. Si tu ne nous dis rien, il va filer et sa mort aura été pour rien. » Les doigts de la dite Zelda tressaillirent, cornant les pages de lecture qui avait été noircies d’une écriture manuscrite. « Vous ne savez rien ! VOUS NE SAVEZ RIEN ! », parvint-elle à articuler, puisant dans le peu de force qui lui restait pour cracher un peu de venin à l’inspecteur en uniforme assis devant elle. « Raconte-nous ». Zelda ouvrit la bouche prête à lui dire le tréfonds de sa pensée, lui affirmer qu’elle n’allait pas céder aussi rapidement. Après tout, qu’est-ce que la police avait fait pour elle ces vingt dernières années, hein ? Absolument rien. En quoi ce nouveau témoignage allait-il être différent ? Les paroles de Zelda résonnèrent une nouvelle fois dans la pièce, claquante, violente, puissante, remplies d’injures et de haine envers les évènements. Elle donnait des coups sur la table, les pieds plantés dans le sol, fusillant la personne qui osait la regarder droit dans les yeux depuis plusieurs longues minutes sans se sentir gênée.
Elle finit par éclater en sanglots, les mains couvrant son visage rougies par la colère et la tristesse. Elle aurait aimé qu’on la tienne par les épaules, qu’on la soutienne dans ces épreuves qui ne semblaient jamais prendre fin. Toutes ces années, toutes ces années, elle avait su mais n’avait pas été capable de faire grand-chose. Les fois où elle avait mis sont énergie à contribution, le dossier avait été enterré, perdu, effacé. Elle avait eu besoin de soutien mais n’en avait jamais trouvé. Et aujourd’hui, encore une fois, elle ne trouva que le métal dur de la salle d’interrogation pour poser ses coudes, pour se maintenir hors de l’eau, pour empêcher ses poumons d’exploser à cause du manque d’oxygène. Voyant les dégâts que ses larmes provoquaient sur le papier à lettre, elle l’écarta d’un revers de main, ne voulant abimer davantage les derniers mots d’amour que sa mère lui avait écrit. L’inspecteur se leva en ayant vu assez. « On te laisse tranquille pendant que te reprends tes esprits, ensuite il faudra parler. Tu ne peux pas gérer cela toute seule, petite. Laisse nous t’aider. » Puis d’un pas lourd et négligeant, il quitta la salle, fermant la porte derrière lui. A travers la baie vitrée aux volets à moitié tirés, Zelda le vit donner des ordres à un de ses collègues qui resta planté à côté de la porte sans bouger.
Attrapant le papier à lettre, la jeune femme l’aplatit devant elle d’un geste désespéré et se plongea une nouvelle fois dans les vagues de mots écrits par sa chère mère.

« A ma jolie fleur, Zelda,
Je suis désolée. Désolée que les choses doivent se terminer ainsi, désolée de te laisser, désolée d’être la raison de ces larmes qui coulent sur ton visage. J’aurais aimé que les choses soient différentes, j’aurais aimé avoir la force de me battre encore quelques jours, j’aurais aimé… j’aurais aimé pouvoir te dire de vive voix toutes les merveilles que je vois en toi. Je regrette beaucoup de choses dans ma vie mais le plus dur est de te quitter. Je veux que tu saches que peu importe ce que tu fais ou feras, tu es ma fierté, tu es ma réussite.
Tu es tout ce que je n’ai jamais été, tu es celle qui soulève des montagnes, qui n’abandonne jamais, qui se bat jusqu’à son dernier souffle et qui se relève toujours plus forte. Tu es extraordinaire, Zelda.
S’il te plaît, ne me déteste pas trop pour ce que je vais faire. On parle souvent de lâcheté, d’abandon. Pour nous, c’est différent et tu le sais. Peut-être qu’en faisant ça, on trouvera justice, que quelqu’un ouvrira les yeux… Je ne peux plus continuer et il n’y a pas d’autres issues.
J’ai besoin que tu saches à quel point je t’ai aimé, à quel point je t’aime. Garde cela en toi. Garde le au plus profond de ton âme, ne t’en sépare pas. S’il te plaît, Zelda chérie, ne sois pas trop triste, ne verse pas trop de larmes pour moi. Je sais que le chagrin te tentera mais ne tarde pas trop à te relever, tu as ta vie devant toi. Trouve le bonheur ; protège-le. Défend le comme une louve protège son petit, personne n’a le droit de t’en déposséder. Il est si rare et précieux.

Je t’aime ma fille,
Je reste prêt de toi, dans les gestes que tu feras, dans les pensées que tu auras.
Adieu. »


Pliant la lettre en deux, suivant la marque qui avait déjà été utilisée, cinq mots avait intitulé la lettre : « Il ne m’aura pas ».


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: throw me to the wolves, i will return leading the pack ▒ Aileen McHarris   Mar 16 Aoû - 17:16



After Genosha

life goes on

- Asseyez-vous.
Aileen s’exécuta, silencieuse depuis qu’elle avait poliment dit bonjour à l’homme chargé de l’évaluer.  Pas de grand discours, il s’agissait d’aller directement au point important.
- Qui êtes-vous ?
La jeune femme s’attendait à ce genre de question. Elle avait répété au moins six fois une petite présentation de choses qu’elle connaissait déjà par cœur.
- Je suis Aileen McHarris et je voudrais faire partie de Hydra. Je suis arrivée sur Genosha il y a deux ans et Amara Aquilla m’a ouvert les yeux sur vos activités. Je veux en être. Elle-même était persuadé que je pourrais avoir une place ici.
- Vous devriez peut-être commencer par nous dire réellement qui vous êtes, répéta l’homme.
La phrase eut pour effet d’amener Aileen dans un état de confusion.
- Vous vous appelez Zelda Foster, vous êtes originaire de Port Augusta en Australie, vous avez grandi à Galveston au Texas avec votre mère Ruth. ── Et... vous avez l’air surprise…
- Je vais bien.
- Pourquoi est-ce que vous ne racontez pas la suite de l’histoire pour voir ?
Aileen hésita mais elle pensa à ce que Hydra représentait pour Amara et ce que cela pourrait représenter pour elle d’ici quelques semaines, d’ici quelques mois. Si son amie était persuadé qu’elle avait sa place ici aussi, il s’agissait d’une chance à saisir et elle n’allait pas laisser un passé sur lequel elle avait tiré un trait l’empêcher d’atteindre cela.
- Ma mère a rencontré Mason quelques semaines après notre arrivée à Galveston. J’avais 15 ans. J’ai jamais su les détails mais elle racontait toujours cela comme si il avait été son héro ce jour là. Bref. Elle semble heureuse, il ressemble à l’homme idéal ─ ils en ont tous toujours l’air au début, non ? ─ et elle se persuade que j’ai besoin d’une figure paternelle dans ma vie. Les premières semaines se passent… pas trop mal, compte tenu des circonstances. Jusqu’au jour où je me rends compte que les regards et les blagues que me lancent Mason ne sont pas aussi innocents qu’ils en ont l’air.
- Il a profité de vous ?
- Il ne m’a jamais touché, Aileen siffla.
- Il n’a jamais essayé ?
- Je ne l’ai jamais laissé faire.
Il y eut un bref silence entre les deux individus. Aileen ouvrit la bouche pour continuer mais hésita une seconde fois. Dans ses yeux, l’homme pouvait voir qu’elle réfléchissait, qu’elle pesait ses options et les mots à venir. Il lui intima de continuer et elle s’exécuta avec prudence.
- Au bout de 5 ans, j’ai pris la décision que je ne pouvais pas laisser cette ordure près de ma mère. Je ne lui avais jamais rien dit mais je pense qu’elle se doutait de quelque chose.
- Comment vous y êtes-vous pris pour le tuer ? demande l’homme d’une manière des plus ordinaires. Il lui aurait demandé de changer de chaine à la télé, le ton aurait été le même.
- Fuite de gaz, Aileen laissa échapper en haussant les épaules. Le pauvre fumait beaucoup trop le cigare de toute manière. Je suis allée au supermarché pour annoncer à ma mère que c’était fini, qu’elle n’avait pas à retourner à la maison. Je l’ai laissé là, pas vraiment revu depuis. Mason était Marshall. Tuer un membre des forces de l’ordre aux Etats-Unis, c’est s’assurer de lourdes poursuites judiciaires et un sacré temps au pénitencier. J’ai préféré filer. J’ai rejoins l’Arizona.
- Pourquoi vous n’êtes pas allée plus loin ?
Il y eut un temps de pause. Elle aurait aimé ne pas avouer la suite mais au regard qu’il lui lançait, elle savait qu’il connaissait déjà la suite de l’histoire. A vrai dire, il la connaissait toute entière. Mais cela faisait partie du test : voir si raconter sa propre histoire les faisait flancher. Un regard de défi dans le fond des yeux, Aileen continua.
- Je suis tombée amoureuse.
- Et qu’est-ce qui s’est passé ?
- Il était prêt à fuir avec moi, il était sur le siège passager de la voiture quand les flics ont débarqué. Une balle qui m’était destinée lui a traversé la poitrine. J’ai roulé avec son cadavre sur 19 km avant d’abandonner la voiture.
- Et qu’est-ce que vous avez ressenti ?
Un nouveau regard noir fusilla l’interrogateur sur place.
- De la tristesse, de la culpabilité, de la détresse.
- Mais vous avez continué ? Vous auriez pu vous rendre ?
- Un animal sauvage se bat quand il sent que sa liberté est menacée.
- Il fuit aussi.
- Et c’est ce que j’ai fait. J’ai fui. J’ai payé un passeur et j’ai pris le bateau jusqu’à Genosha. Lors de la traversée, j’ai rencontré des gens qui m’ont fait réfléchir sur la signification de l’identité. J’ai changé la mienne. En arrivant sur Genosha, tout ce que j’ai fait, je l’ai fait sous le nom d’Aileen. Aileen McHarris. J’ai trouvé du travail dans le cinéma d’Emmann et j’y suis restée 10 mois. J’ai aussi rencontré Amara à qui je dois beaucoup : une amitié, un toit, du soutien… beaucoup de compréhension. C’est elle qui m’a convaincue qu’Hydra était ma place puisque l’organisation l’a aidé à en trouver une aussi.
- Et qu’est-ce que vous pourriez apporter à Hydra ?, demanda l’homme, reprenant un air complètement professionnel.
- Je sais me fondre dans la masse, je sais gagner la confiance des gens. Je peux m’infiltrer facilement et jouer Madame Tout le Monde. Tout réside dans le comportement et dans de la patience.
- Une femme de votre genre aurait plutôt demandé des robes de haute couture et des endroits pour pouvoir exercer cet art subtil qu’est la séduction.
- Je peux être qui vous voulez que je sois mais la confiance ne se gagne pas simplement en montrant de jolies jambes. On l’obtient parce que les valeurs qui habitent une personne de l’intérieur embellissent la chaire qu’elles occupent.
L’homme baissa pour la première fois son regard, notant quelque chose d’un stylo qu’il n’avait encore jamais utilisé.
- Pourquoi voulez-vous intégrer les rangs d’Hydra ?
La question était simple, la réponse pouvait l’être aussi.
- Ces gens que vous avez comme assassins, voleurs, hackeurs… Je ne suis pas très différente d’eux. Je me complais et me délecte à jouer des personnages, à tromper les gens.
- Mademoiselle McHarris, connaissez-vous la métaphore du stick et de la carotte ?
Aileen hocha la tête : elle en avait déjà entendu parler.
- Nous savons ici à Hydra, dénicher les volontés, les motivations des personnes. Parfois celles-ci sont cachées, parfois elles ne sont pas utiles. La vôtre a été un jeu d’enfant à deviner. Vous n’avez pas revu votre mère depuis vos 19 ans, vous avez fui les Etats-Unis où vous êtes recherchée. A Hydra, nous pourrions effacer tout cela. D’un mouvement de main, l’homme annonça fièrement : il s’agit de la carotte. Nous pouvons vous faire intégrer Hydra pour une période d’essai. Vous vous entrainerez, vous apprendrez et vous partirez en mission. Si vous échouez, sachez qu’Hydra n’aime pas les débordements. Par mesure de sécurité, vous serez éliminée. Voilà le stick.
Aileen déglutit, confrontée à un dilemme qui n’en avait que l’aspect. Elle était déjà trop impliquée. Il n’y avait plus de retour en arrière.
- J’en suis, attesta-t-elle d’un voix confiante.
- Bien. Voilà votre première mission, enchaina l’homme en sortant la photo d’un jeune homme.

****

Aileen regardait fixement l’heure sur son portable. Elle hésitait : valait-il mieux être en avance  ou en retard ?  D’un geste nerveux, elle ajusta le haut de son tailleur bleu marine et s’assura que sa jupe n’avait pas pris un pli. Après tout, elle n’y avait passé les mains qu’une minute auparavant, on n’était jamais trop prudent. Se décidant à aller toquer à la porte du bureau, elle se regarda brièvement dans la vitre teintée. Sans les couleurs, elle se savait satisfaite de sa queue de cheval et de l’allure qu’elle arborait mais elle se demandait si face à un miroir la déception ne la rattrapera pas. Une voix lui intima d’entrer et elle s’exécuta.
- Bonjour !, déclara-t-elle avant de continuer d’une voix enjouée et téméraire. Je suis tellement honorée d’être là ! Je n’en reviens toujours pas, c’est fabuleux !
La femme en face eut un petit sourire et montra la chaise à Aileen pour qu’elle s’y asseye
- Oh oui ! Pardon, excusez-moi !
Elle se recula, d’un pas, manquant de tomber à la renverse en se prenant la cheville dans le pied de la chaise. Elle parvint à se stabiliser et se laissa tomber délicatement dans ses bras. Aileen se présenta plus formellement qu’elle l’avait fait hier pour l’inspecteur d’Hydra. Elle balbutiait, elle butait sur des mots et se corrigeait d’un petit rire nerveux.
- Très bien, je crois que vous serez parfaite pour le SHIELD. Venez avec moi, je vais vous montrer votre bureau.
Aileen se leva avec un entrain mal calculé et suivit de près la femme. Elles sortirent de la salle aux murs bleus et traversèrent quelques couloirs.
- C’est gigantesque ici, murmura Aileen pour elle-même.
- Excusez-moi ?
- Oh non, non, rien, je me parlais à moi-même.
- Oh… Nous voilà arrivées.
Le bureau n’était pas très grand mais à la vue de l’équipement dernier cri auquel elle avait accès, Aileen en perdit ses mots. Son sourire parla pour elle.
- Si vous avez besoin d’un conseil, adressez-vous à moi ou Sasha. Il saura vous aider.  


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jewel
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
Jessica Jones possède une force surhumaine, dont les limites exactes n’ont pas été mesurées mais il lui est possible de soulever une automobile sans effectuer de véritables efforts. Elle dispose également d’une résistance accrue aux dégâts physiques , même si elle ne sait pas avec certitude si elle est ou non invulnérable aux balles. Elle est aussi capable de voler, bien qu’elle n’ait plus utilisé cette capacité depuis plusieurs années, et manque donc sérieusement de pratique.
Raven; Isaak, Spencer, Dylan & Romy
435
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne

MessageSujet: Re: throw me to the wolves, i will return leading the pack ▒ Aileen McHarris   Mar 16 Aoû - 19:39

Re-bienvenue ma belle

Bon courage avec ce nouveau personnage; qui on l'espère te motivera tout plein :D

___

Sweet dreams are made of this
Some of them want to abuse you. Some of them want to be abuse. ©️ Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
Lydia WalshHumain modifié
avatar

Kopia
3 / 53 / 5
1 / 51 / 5
Mimétisme
Maria, Casey, Pietro, Laura, Elijah, Madelyn et Clary
392
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: throw me to the wolves, i will return leading the pack ▒ Aileen McHarris   Mar 16 Aoû - 19:48

Rebienvenuuuuuue! T'es belle!

Amuses-toi bien avec elle (et Sasha )


___

A better place, A better time
Revenir en haut Aller en bas
Jean GreyMutant
avatar

Phoenix // Marvel Girl
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Télépathie & Télékinésie
Amara A. - Maggie A.
2302
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: throw me to the wolves, i will return leading the pack ▒ Aileen McHarris   Mar 16 Aoû - 19:52



Re-bienvenuuuue
Courage pour ta fiche


& Margooooot KWA !!

___





I wanna hide the truth, I wanna shelter you but with the beast inside there's nowhere we can hide. When you feel my heat look into my eyes : It's where my demons hide. Don't get too close, it's dark inside. It's where my demons hide




Pouet:
 

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: throw me to the wolves, i will return leading the pack ▒ Aileen McHarris   Mar 16 Aoû - 19:52

Rebienvenue, une jolie inventé que voila
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: throw me to the wolves, i will return leading the pack ▒ Aileen McHarris   Mar 16 Aoû - 21:05

Margoooooot. (re)bienvenue, ce pouvoir quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Loki OdinsonAsgardien
avatar

Past



Present


God of mischief
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
# Métabolisme supérieur à celui des humains
# Métamorphose, vol, projection astrale, réarrangement moléculaire, décharge d'énergie, projections d'illusions, télépathie, hypnose, téléportation
# Résistant à la glace
# Ralentissement du vieillissement
# Sorcier
# Vision accrue
Nicholas S. Frances - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Nathanaël L. Wilander
1770
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: throw me to the wolves, i will return leading the pack ▒ Aileen McHarris   Jeu 18 Aoû - 2:19

Haaaaaaaan Thor
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: throw me to the wolves, i will return leading the pack ▒ Aileen McHarris   Ven 19 Aoû - 12:38


Elle est trop bien !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: throw me to the wolves, i will return leading the pack ▒ Aileen McHarris   Sam 20 Aoû - 21:35

rebienvenue et bon courage avec Margot, Scottounet
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: throw me to the wolves, i will return leading the pack ▒ Aileen McHarris   Dim 21 Aoû - 15:37

Re-bienvenue,
En plus elle s'appelle Zelda
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: throw me to the wolves, i will return leading the pack ▒ Aileen McHarris   Lun 22 Aoû - 18:14

Margot Robbie!

Good Luck pour la validation!^^
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1620
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: throw me to the wolves, i will return leading the pack ▒ Aileen McHarris   Ven 9 Sep - 19:10

FÉLICITATIONS

you are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!


Je sens que je vais beaucoup aimer cette petite Aileen! Superbe fiche encore une fois! Rebienvenue à la maison


Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler! Si tu es un peu perdu n'hésite pas à faire un tour dans la partie I need a hero. Si tu souhaites t'inscrire au loto du RP, tu n'as qu'à t'inscrire! Un partenaire et un sujet te seront donnés! Tu peux aussi créer un scénario.  Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur House of M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: throw me to the wolves, i will return leading the pack ▒ Aileen McHarris   Ven 9 Sep - 20:35





Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: throw me to the wolves, i will return leading the pack ▒ Aileen McHarris   Ven 9 Sep - 21:18

Revenir en haut Aller en bas
 
throw me to the wolves, i will return leading the pack ▒ Aileen McHarris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le retour au pays natal (The return of the native)
» Bleach 362 - Howling Wolves
» Space wolves page1-5 Grey Knight page6
» Listes Space Wolves
» Death Guard Vs Space Wolves en 3000pts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: Fiches de présentations-
Sauter vers: