Partagez | 
 

 True Survivor - Steve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: True Survivor - Steve   Jeu 18 Aoû - 18:43

Pourquoi avait-elle fait ça ? Pourquoi avait-elle pris le formulaire 38-B-1, l'avait-elle rempli, et remis à son supérieur en lui demandant de le faire passer en urgence et de lui programmer une séance d'entraînement et de formation au combat dans les plus brefs délais ? Et pourquoi sa hiérarchie avait tout fait pour répondre à son désir, mettant sur liste d'attente tous les autres qui patientaient depuis plus longtemps qu'elle ?

En croisant son regard dans le reflet du miroir, Jaime comprit. Le coquard qu'elle tenait de sa rencontre sur le terrain avec l'agent Barnes lui dévorait toujours l'oeil. Un bleu qui piétinait sur sa joue et la faisait souffrir à chaque fois qu'elle faisait la grimace, lui faisant encore plus faire la grimace... Et la gueule de bois qu'elle se tapait et faisait passer Pinocchio pour un vrai petit garçon agissait sur tout le reste. Le fait qu'une petite femme comme elle ait pu se prendre un pain de la part d'un grand gaillard comme le suspect qu'elle n'avait pas intercepté parce qu'elle n'avait aucune force avait traumatisé tous ses coéquipiers et ses supérieurs. Si bien que l'homme était sa priorité numéro un, qu'on avait diffusé son portrait partout, et qu'il devait avoir un mal fou pour se planquer.  

Mais plus encore. Sur le coup, Jaime avait agi avec une fierté un peu mal placée, mais aussi en ressentant la nécessité de faire quelque chose d'autres de ses dix doigts. Traquer des types sur le papier, c'était une chose, et elle était utile au SHIELD. Mais pouvoir être utile sur le terrain, ou tout du moins ne pas être un poids mort inutile dont tout le monde devrait s'occuper, qui ne pouvait même pas aller chercher le café sans se faire agresser, c'était l'essentiel pour elle.

Plus jamais elle ne voulait se faire engueuler par l'agent Barnes parce qu'elle avait malencontreusement laissé filer un suspect « dangereux » qui l'avait allongé d'un seul coup dans l'oeil en renversant un café noir sur son pull préféré. Pull qu'elle dut foutre à la poubelle au passage, avec sa dignité. La frustration des événements avait un arrière goût d'injustice, qui l'avait poussé à prendre ses dispositions pour devenir une femme plus forte et plus indépendante. Néanmoins... Maintenant qu'elle se fixait dans le miroir, les cheveux noués en un chignon haut et qui lui tendait le visage, dans une tenue de sport qu'elle n'avait plus porté depuis au moins trois ans (mais qui lui allait toujours, ça avait un côté rassurant), Jaime ne pouvait plus faire machine arrière.

Elle hissa son sac sur son épaule, et se rendit vers la salle d'entraînement, ou le coach particulier qu'on lui avait dégotté viendrait l'aider à s'améliorer. Sauf que dans la salle en question, la petite brune ne trouva personne si ce n'est... Steve Rogers. Elle hésita un certain temps, se disant que son entraîneur ne devait pas être encore arrivé. Et Steve Rogers ? Oh... Lui, il devait être là pour autre chose, c'était forcément ça. Mais alors qu'elle déposait son sac dans un coin de la pièce, qu'elle regarda l'heure sur son téléphone, qu'elle vit qu'elle était là au rendez-vous, et que le grand blond aussi, et qu'elle se rendit compte que personne ne viendrait, elle se dit sur l'instant que...

Que les gens du SHIELD ne déconnaient jamais avec ce genre de choses, apparemment. Non, c'était pas Paul, l'agent pas très futé et un peu gauche qu'on lui donnait, mais Steve Rogers. Un type dont le nom revenait assez régulièrement dans les conversations et les dossiers pour que Jaime le connaisse. Elle avait été en mission avec son meilleur ami, James Barnes, aussi. Donc après l'agent frustré avec un balai comme ça coincé dans le rectum qu'il n'arrivait pas à retirer avec ses petits bras, Jaime avait fait une autre pioche : L'autre agent, blond cette fois-ci, à la réputation aussi droite que le manche... C'était qu'une question de seconde avant de savoir si elle allait vivre l'enfer ou si... pas :

« Salut, fit-elle en s'approchant d'un pas incertain. Tu es là pour l'entraînement aussi, j'imagine ? »

OH MON DIEU ! Venait-elle de le tutoyer comme s'ils étaient de vieux potes de lycée ? Pourvu qu'il ne soit pas à cheval sur les manières et la politesse, car avec une Jaime nerveuse, il allait en entendre des vertes et des pas mûres... Et surtout, il allait pouvoir profiter de sa position pour lui faire mal. Et Jaime ne voulait pas repartir avec un autre coquard. Le look panda, elle passait. Pas grave, restait qu'à se souvenir des petites leçons de Tyler à propos d'autodéfense... Même si la première leçon tenait en quelques mots : « Cours toujours plus vite que ton ennemi. »
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: True Survivor - Steve   Sam 20 Aoû - 17:35


True survivor
Jaime & Steve

« Quelle est la recrue dont je dois me charger aujourd'hui ? » demanda le lieutenant de sa voix posée destinée au travail.

Dans ses mains, on lui remit un petit dossier de quelques pages avec la photo d'une jeune demoiselle placardée sur le devant. Son visage ne lui était pas familier.

« Jaime Moore, une analyste de 1er niveau. Elle a remis une demande de formation au combat il y a peu, » ajouta l'agent sous le regard inquisiteur de Steve.

L'homme ne posa pas plus de questions malgré ce type de formulaire peu courant : il aurait tout le temps d'interroger la jeune femme au cours de leur entrainement. Il prit quelques minutes supplémentaires afin de parcourir son dossier avec application et de s'enquérir de ses aptitudes au combat, somme toutes assez faibles. Eh bien... Il devrait commencer à zéro avec elle. Un sacré changement pour lui qui était plutôt rodé aux techniques de haut niveau. Ce n'était pas tout à fait le même genre de collègue qu'il devrait combattre non plus : cette fois-ci, les grands gaillards aux épaules démesurées laissaient leur place à une demoiselle frêle et au regard trop tendre pour arpenter les champs de bataille. Et c'était à lui que revenait la tâche de la former pour sa survie. Steve soupira doucement. La responsabilité qu'il engagerait dans ces séances ne serait pas du tout la même.

Une fois rendu dans le gymnase, le lieutenant en avait fait le tour en étudiant les équipements qu'il pourrait utiliser ou non durant la séance. Un état des lieux qui se montrait plus délicat que prévu. La moitié d'entre eux nécessitaient déjà une bonne préparation physique pour les empoigner. L'homme avait également bandé ses mains comme à son habitude, mais il n'était pas certain que ce fut nécessaire pour une première fois. Peut-être qu'une séance théorique serait plus appropriée... Bien qu'il craignait que ce ne soit pas dans les attentes de la jeunette.

Finalement, la curiosité eut raison de lui et ce fut presque avec impatience qu'il attendit sa nouvelle recrue. Celle-ci ne se fit guère attendre - un bon point - et quelques secondes d'hésitation lui suffirent avant qu'elle ne passe le pas de la porte. Elle était toute aussi menue que ce que ses mensurations laissaient sous-entendre et son corps, même sous ses vêtements de sport, trahissaient un manque flagrant d'entrainement. Comme il le craignait, Steve aurait un sacré travail à faire avec elle. Mais ce qui le marqua surtout, c'était le coquard qui lui dévorait l'oeil. Un bleu soutenu à faire pâlir les jeunes infirmières. La jeune femme jeta un coup d'oeil à sa montre, agitée, avant d'enfin prendre la parole. « Salut. Tu es là pour l'entraînement aussi, j'imagine ? » Un silence. Le lieutenant ne bouge pas. Il hésite entre le rire pour sa légèreté et son naturel ou les remontrances pour l'insolence dont elle fait preuve à son égard. Ce n'est pas l'attitude qu'on lui réserve d'ordinaire et ces quelques mots se montrent curieusement rafraîchissants... Mais pas suffisamment pour effacer la droiture et le respect qu'il inculque depuis des années. Il lui destine encore quelques secondes de silence qu'il juge suffisantes pour la mettre mal à l'aise avant de prendre à son tour la parole.

« Bonjour, mademoiselle Moore. Je suis là pour l'entraînement, en effet... Je serai votre instructeur. » Sa voix est calme, douce mais s'exprime avec fermeté. Il s'approche d'elle pour lui serrer la main et en profiter pour examiner sa blessure d'un oeil critique. D'ici, la jeune femme lui parait encore plus fragile : elle atteint à peine le milieu de sa poitrine et Steve comprend aisément pourquoi ses supérieurs avaient fait des pieds et des mains pour elle.  La jeune femme dégage un certain charme qui lui donnait envie de la protéger. « Je suppose que nous devons ces séances au joli bleu de votre visage... Que s'est-il passé ? » s'enquit-il auprès d'elle. Il avait besoin de connaitre les détails afin de mieux adapter son entrainement. « Pourquoi avez-vous fait cette demande ? » Et ses motivations. La volonté valait parfois cent fois son pesant en muscles et en sueur.

copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: True Survivor - Steve   Sam 20 Aoû - 18:06

Suuuu-per. Jaime évita soigneusement son regard, comme pour éviter qu'il puisse lire dans ses yeux ce qu'elle était en train de penser des quelques secondes d'un silence gênant qu'il lui imposait. Si l'agent Barnes avait un manche de balai assez conséquent enfoncé là où elle pensait, Steve Rogers en avait trois ou quatre au même endroit. Il n'y avait qu'à voir la raideur de sa tenue, la droiture de sa position, ses traits très sérieux... tout du moins, elle le pensa jusqu'à ce qu'il lui adresse la parole en la vouvoyant avec un calme immuable. La jeune fille pouffa, hochant la tête pour lui dire qu'elle avait encaisser la nouvelle.

Lui serrant la main avec un mince sourire sur les lèvres, elle le vit admirer son coquard, et il comprit immédiatement le pourquoi du comment de sa présence ici. La petite brune hocha la tête sur le côté, papillonnant des cils un instant avant qu'il n'enchaîne sur l'évidence. Oui, c'était exactement pour ça. Une petite moue prit place sur ses lèvres quand elle rendit compte qu'il demandait des explications, et qu'elle allait devoir lui dire à quel point elle était gourde :

« Une rencontre fortuite avec un tigre du Bengale en pleine jungle. Il portait des gants de boxe, commença-t-elle l'air de rien avant de comprendre que Steve Rogers, tout bon coach qu'il était, était bien trop sérieux pour gober ça. Un peu d'humour ne faisait pas de mal, même s'il était mauvais comme celui des Moore. Ok... La vraie histoire : une rencontre fortuite avec un suspect que l'agent Barnes traquait depuis des semaines. Je l'ai croisé fortuitement a un café, j'ai fortuitement merdé et il a fortuitement enfoncé son gros poing dans mon petit œil. »

Jaime eut une grimace, et elle mima même avec ses mains la taille du poing en question, exagérant à peine sur les dimensions. Faut dire qu'elle l'avait vu de vraiment très près et que ça l'avait physiquement marqué. Alors bon, peut être que ses souvenirs n'étaient pas tout à fait viables et qu'elle ne retranscrivait pas la réalité des faits au centimètre, mais qu'importait. L'essentiel était dit.

« J'ai été sonné un moment avant de découvrir que l'agent Barnes me haïssait parce que je n'avais pas réussi à arrêter son suspect en lui balançant par exemple fortuitement du café bouillant à la figure. La petite brune pinça les lèvres : Je n'ai pas eu les bons réflexes... Quand à savoir pourquoi : Pourquoi ? Vous savez comme ça fait mal, un coquard ? Oui, vous devez le savoir, répondit-elle sans attendre vraiment un retour de Steve, parce que c'était évident qu'il avait du en prendre des coups, et probablement des pires. Nous vivons dans un monde hostile et affreusement dangereux, mais comme je n'ai pas envie de rester enfermer dans une pièce capitonnée jusqu'à la fin de mon existence pour m'éviter tous soucis, je veux apprendre à me défendre. Mettre hors d'état de nuire, ou, tout simplement, m'éviter de devoir me recoller un steak haché congelé sur l'oeil. Ma survie ne doit plus dépendre d'un autre, je dois être capable de me protéger. »

Quand ce n'était pas le steak haché, c'était le sac de petit pois. Et la tête de Stephen en la regardant quand elle arrivait à faire la mise en point avec son œil valide. Un grand moment. Plus. Jamais. Ça.

« Alors, je suis prête et motivée, annonça-t-elle. Il y a des choses que je dois savoir ? Prendre ? Un équipement particulier ? »

Son sac était plein d'objets que son frère lui avait conseillé. Rien de plus. En sport, elle n'y connaissait vraiment rien... Et il fallait l'avertir !

« Par contre, sachez qu'on part de loin. Je n'y connais rien du tout. Mon frère m'a bien donné quelques astuces pour me défendre, mais rien de fou... Taper dans les bijoux de famille et courir vite après. Est-ce qu'on va faire ça aussi ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: True Survivor - Steve   Dim 21 Aoû - 0:10


True survivor
Jaime & Steve

Steve n'avait fait durer ce petit malaise qu'un temps très court, juste de quoi prévenir  la jeune femme que les règles devraient s'appliquer - même s'il ne lui en tiendrait pas horriblement rigueur. Il avait tendance à se montrer très strict dans son travail mais c'était uniquement parce que cette attitude avait montré ses fruits : ses agents ne s'en amélioraient que plus vite et, à ses yeux, c'était un gage de réussite et de sûreté pour son unité. Il attendait donc le même comportement de la part de toute autre recrue du SHIELD. Au delà de ces principes, pourtant, le lieutenant se montrait toujours agréable et à l'écoute de ceux qui demandaient son aide. Tout comme cette petite main qu'il serrait désormais dans la sienne, un pouffement de rire aux coins des lèvres et un désir farouche de se défendre au creux du coeur. Puis ses cils s'affolent avant qu'elle ne lui réponde d'une petite moue.

L'homme haussa un sourcil ; son histoire rocambolesque se transforma finalement en rencontre fortuite avec des très fortuits événements, ce qui le fit esquisser un sourire. Elle avait l'art de raconter ses histoires, c'était certain. Il siffla même devant la taille du poing qu'elle lui mima, ne sachant si elle l'exagérait vraiment ou non. « Ah, l'agent Barnes... Ne lui en tenez pas rigueur, il est toujours un peu bougon. » Oh oui, il savait la douleur que pouvait provoquer un coquard comme le sien ; la seule différence, c'était que lui s'y était habitué. Pour la jeune analyste, par contre, les protestations de ses nerfs devaient être tout autres. « C'est une bonne résolution. Ca ne vous protégera pas de tous les dangers, mais vous pourrez au moins éviter les remontrances de vos collègues... Et leur inquiétude. Vous avez du sacrément les marquer pour qu'ils vous trouvent si vite un planning d'entrainement, » lui fit-il remarquer avec une once de curiosité.  Ce petit brin de femme était encore un mystère à ses yeux. Elle lui fit part de ses motivations et Jaime lui donnait ce qu'il voulait entendre : une volonté sans faille grâce à laquelle il pourrait la faire travailler et atteindre ses objectifs avec aisance.

« Vous n'aurez besoin de rien de particulier, si ce n'est votre tenue et votre motivation. Et une bonne dose de sommeil et d'hydratation. Deux points à ne pas négliger si vous ne voulez pas épuiser votre corps. » Ce disant, il attrapa une bouteille d'eau sur le banc et la lui lança. « Parfait - mieux vaut ne pas avoir de bases qu'en avoir de mauvaises, » répondit-il avec un sourire rassurant. « Et non, ceci n'est pas vraiment prévu au programme. » Cette fois-ci, l'homme lâcha un petit rire. « Du moins je l'espère, pour ma part. Bien. Commencez par faire un tour de la salle en trottinant, » indiqua-t-il d'un geste du menton en la couvant du regard. « L'échauffement est primordial avant tout effort physique. Ensuite, je testerai votre force. » Il attendit que la jeune femme ait effectué son tour, chronométrant son temps et vérifiant la façon dont elle usait de ses jambes. Puis il tendit les paumes ouvertes devant elle, à sa hauteur - un geste qui lui rappela justement l'entrainement qu'il avait offert à Bucky quelques jours plus tôt. « Frappez. »

copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: True Survivor - Steve   Dim 21 Aoû - 0:48

Un peu bougon ? La bonne blague. Le surnom qu'elle lui donnait dans sa tête, c'était monsieur tronche de six pieds de long. Jaime n'était pas sûre de l'avoir vu vraiment esquisser un sourire durant la sortie qu'ils avaient eu, et maintenant, ce n'était même pas la peine d'attendre après un geste aimable de la part de l'agent, il devait la trouver incompétente et inutile au plus haut point. Mais bon... a quel moment aurait-elle du s'attendre à croiser l'ennemi au café, le plus tranquillement du monde ? Bien sûr qu'elle avait stressé. Elle ne s'y était pas préparée, elle avait merdé, c'était comme ça... Dans tous les cas, Steve avait l'air convaincu par sa manière d'expliquer sa motivation, et Jaime en fut plus que satisfaite pour tout dire. S'il était prêt à l'entendre papoter pas mal, alors elle était prête à donner le meilleur :

« C'est le but. Je ne veux plus être un poids à l'avenir, fit-elle avec assurance avant de reprendre avec un petit sourire en coin : Oh allez ! A d'autres ! Il n'a suffit que d'un coquart. Même vous, maintenant, vous voulez absolument m'entraîner, admettez-le. »

Une petite provocation, avant de rattraper maladroitement la bouteille d'eau en remerciant l'homme d'un geste de la tête. Elle ouvrit la bouteille, en prit simplement une petite gorgée, avant de reposer l'objet à terre et exécuter le premier ordre qu'on venait de lui donner. Elle hocha à nouveau le chef, ajoutant un « Ok patron. » qui sonna étrangement faux. Patron. C'était pas le mot qui convenait à Steve Rogers, elle en était persuadée sur l'instant. Il faudrait trouver mieux à l'avenir.

Jaime fit son tour de piste sans demander son reste. Si elle n'était pas très musclée, la petite brune avait le mérite d'être assez endurante. Il le fallait : pour faire des allés et retours interminables dans les couloirs du SHIELD, il fallait du souffle. Pour faire les boutiques aussi... Et pour porter des haut-talons, des mollets en béton armés. Et vu sa passion pour les talons, Jaime n'avait absolument pas le choix. Alors à petites foulées décidées, l'analyste revint rapidement vers son entraîneur sans être vraiment fatiguée. Elle aurait pu repartir pour un second tour si l'homme lui avait demandé. Pour l'instant, elle savait qu'il s'agissait juste de chauffer doucement la machine et de voir un peu ce qu'elle avait dans le ventre. Alors quand il lui demanda de le frapper dans sa paume, Jaime eut l'air d'hésiter. Elle était persuadée d'une chose : il allait trop vite se rendre compte du travail à fournir et jeter l'éponge...

« Vous êtes sûr ? Vous pourriez être grandement impressionné, tenta-t-elle. Mais Steve resta impassible, alors Jaime se mit en position. Les bras relevés au niveau du visage comme elle avait pu le voir faire lors des combats de boxe qu'elle regardait avec son frère, les jambes décalées, la gauche en avant car elle frappait du droit (c'était une position assez instinctive et logique), elle envoya son poing s'abattre sur la paume de Steve. Il y eut comme un petit claquement, rien de transcendant. De toute façon, elle avait cogné du plat. J'espère que vous vous en remettrez. »

Même s'il ne s'agissait là que d'un essai, la petite brune prit en compte les quelques conseils qu'il lui prodiguait. Ils répétèrent l'exercice alors qu'il lui donnait les bases théoriques de la chose. Et entre deux coups un peu maladroit, Jaime lança sur le ton de l'humour « J'espère que vous allez pas me demander de faire des pompes par contre » suivit d'un petit rire. Puis, elle se rendit compte que lancer ça, c'était pas une si bonne idée en fait.

NB : Hésite surtout pas à contrôler Jaime si tu as besoin :3
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: True Survivor - Steve   Mer 24 Aoû - 22:35


True survivor
Jaime & Steve

L'homme se montre surpris par le débit de paroles de la jeune femme. Agréablement surpris. Il est vrai que beaucoup des agents travaillant au SHIELD présentent souvent le même faciès ; tristement neutre, une déformation professionnelle liée au besoin de se fondre au milieu des civils, sans doute. Leurs espions sont les plus doués à ce petit jeu et nombreux sont les soldats qui empruntent leurs techniques. Mais Jaime, elle, se fiche bien de tout ça. Son travail de bureau ne l'amène certainement pas à arpenter souvent le terrain et sa dernière entrevue n'était probablement qu'une erreur ponctuelle dans son parcours. Et ce qu'elle venait apprendre aujourd'hui ne lui servirait que de manière personnelle. Alors, contrairement au reste du personnel qu'il avait l'habitude de croiser, la jeune femme restait naturelle, pétillante et le sourire aux lèvres. Et ca, c'était une attitude qu'il appréciait beaucoup.

« Vous ne le serez plus si vous suivez correctement mes enseignements. » Il lâche un petit rire et ne peut s'empêcher de laisser son regard trainer sur le bleu de son visage : c'est vrai, ça fait de la peine à voir. « Je l'avoue, mais ce n'est que par pure conscience professionnelle... » Le lieutenant sourit, démentant immédiatement ses propres mots. Puis la jeune femme prit une gorgée d'eau avant de répondre à ses ordres. Patron. Steve fit la grimace. Ce genre de sobriquets qui lui rappelaient un peu trop sa fonction, ce n'était pas sa tasse de thé. Il formait toujours une relation de confiance avec ses agents et ce, peu importe leurs grades. Lui-même ne se considérait jamais meilleur qu'eux : chacun était un expert dans son propre domaine et chacun pourrait devenir son propre "patron", son "chef" ou son "lieutenant". Finalement, la supériorité hiérarchique n'était qu'un instant... Un instant qui pouvait être renversé par n'importe quelle compétence suffisamment aiguisée. « Steve suffira, » le lui fit-il comprendre.

D'une souple foulée, la jeune femme entama son tour de piste sans rechigner. Steve l'observa avec attention ; elle ne semblait pas essoufflée et tenait un bon rythme - c'était un bon début. Cela lui donnait presque bon espoir. Peut-être qu'elle faisait du sport de son côté, finalement ? Sa silhouette n'en donnait pas l'impression, mais peut-être qu'elle ne ciblait tout juste pas les bons muscles... Il devait vérifier. Une bonne surprise pouvait se cacher sous sa petite corpulence. Il lui demanda donc de le frapper, en plein dans sa paume grande ouverte. C'était un exercice bateau qui servait d'entrainement mais aussi de maîtrise de sa propre force. Le moyen parfait de vérifier si elle avait quelque chose dans le ventre... Ou plutôt dans le bras. « Vous êtes sûr ? Vous pourriez être grandement impressionné. » Steve haussa un sourcil sans broncher mot. Impressionné, ça oui. Mais dans le bon ou le mauvais sens ? Son expression resta parfaitement impassible, attendant avec patience le premier coup de son élève. Ce qu'elle fit - avec une motivation pas tout à fait à la hauteur de ses résultats. « J'espère que vous vous en remettrez. » Steve avait envie de rire. Ce qu'il aurait probablement fait s'il n'avait pas craint de vexer la jeune femme. Elle semblait parfaitement conscience de son manque de force et cela ne faisait que rajouter du comique à la situation. « Hum. Votre position est plutôt bonne. Il ne vous manque que la bonne façon de distribuer votre force. » Il lui donna quelques conseils ; rapprocher son pied, redresser son dos, fixer son adversaire et non son objectif... Après quelques coups, la jeune femme sembla prendre un peu plus d'assurance et son poing s'abattait cette fois avec un son un peu plus convaincant. Steve lui prodigua des encouragements jusqu'à ce que, entre deux battements, la jeune femme lance à nouveau un trait d'humour. Cette fois-ci, le lieutenant ne put s'empêcher d'esquisser un sourire. « Vous me tendez la perche, » glissa-t-il avec malice. Et qui serait-il pour ne pas l'attraper ? Profitant d'un moment d'attention de la belle, l'homme vint placer sa jambe derrière la sienne et agrippa son poignet pour la faire chuter jusqu'au sol. Steve la retint juste à temps par la taille pour ne pas qu'elle s'y fracasse - il prendrait le temps, plus tard, de lui enseigner comment bien tomber. « Leçon n°1 : toujours rester sur ses gardes. » Il lui fit un sourire, puis l'aida à se relever. Il lui accorda un moment de répit, une gorgée d'eau à sa bouteille tandis qu'il en faisait de même. « Puisque vous aviez l'air d'y tenir, faites quelques pompes avant l'exercice suivant. »

De nouveau, la jeune femme acquiesça et entama les mouvements sans broncher. Ou presque... Comme il s'y était attendu, le résultat n'était pas fameux. « A partir d'aujourd'hui, vous m'en ferez 20 par jours, suivi d'une série de 50 squats. Ca vous aidera à tenir le rythme et à muscler votre coeur. Est-ce que vous pratiquez une autre activité ? Vous n'aviez pas l'air très essouflée tout à l'heure, lors de votre tour de piste... » demanda-t-il avec un pointe de curiosité. Il compta mentalement le nombre de pompes que la jeune femme faisait, observant la façon dont elle alignait ses membres avec le reste de son corps ainsi que les inspirations qu'elle prenait. « D'après vous, quel est votre point fort ? » demanda-t-il entre deux grandes respirations de la part de Jaime.

copyright acidbrain

HS : j'ose pas trop d'habitude, du coup je sais pas si c'est mieux ou pas !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: True Survivor - Steve   Jeu 25 Aoû - 14:32

Jaime enregistrait tout ce qu'il lui disait, avec attention. Elle le sentit elle-même, que sa manière de frapper entre le début et la fin de l'exercice était différente. Elle avait l'impression d'y aller avec tout son corps, pas seulement son bras. Elle avait l'impression que les choses s'harmonisaient rapidement, qu'elle partait donc avec des bases plus solides, rien qu'avec quelques mots. La patience de Steve jouait beaucoup là-dedans. Elle le fixait dans les yeux, ne pouvait s'empêcher de descendre à sa cible. Mais elle comprenait pourquoi, c'était un exercice qui prenait du temps à être accompli jusqu'au bout... Quand ça s'arrêta pour passer à autre chose, Jaime se décrispa un peu. Puis, elle sentit soudainement le vide la saisir, elle se sentit chuter et partir en arrière sans le voir venir. Un « Ouh ! » de surprise lui échappa, elle se retint à ce qu'elle put, comme les bras de l'homme qui avait cherché à la mettre à terre en la rattrapant, et en lui conseillant de toujours être sur ses gardes.

Prenant une gorgée d'eau à son tour, elle ne quitta plus l'homme des yeux. Elle ne pouvait pas. Elle s'attendait maintenant à ce qu'à tout moment, il ne tente de la remettre à terre après l'avoir conditionné à se détendre. Et si elle accepta l'exercice suivant à contre cœur, en se mettant au sol, Jaime eut beaucoup de mal à le réussir. Les trois premières pompes furent faites, mais pas fameuses pour autant, et la suite des déclarations de Steve lui arrachèrent un cri outré :

« VINGT ? Hoqueta-t-elle, tendue sur ses bras en relevant les yeux vers Steve. Et à la suite de sa déclaration, elle crut qu'elle allait s'évanouir : CINQUANTE ?! Je vais mourir ! »

Expirant, respirant, la brune sentait néanmoins ses bras souffrir le martyr. Elle n'avait quasiment pas de forces dans ces membres-là, ou pas d'endurance. Déjà, alors qu'elle n'en avait pas fait tout à fait la moitié, elle avait l'impression que ses forces la quittaient, et la remontée était de plus en plus dure... Alors répondre à sa question en même temps fut un exploit :

« Je défie qui le veut de faire une journée de shopping sur des hauts talons ! Ou de passer la semaine en tailleur avec des chaussures hors de prix qui vous tuent les chevilles à devoir courir des archives à la photocopieuse... Vous seriez en train de pleurer et suppliez que cette torture s'arrête, moi, ça ne me fait plus rien du tout. Et le pire dans tout ça, c'est qu'elle était extrêmement sérieuse. Quand la question suivante fusa, elle secoua la tête : Je suis extrêmement têtue et très rancunière ! Vous comprenez ce que ça veut dire ? fit-elle en s'arrêtant pour fixer l'homme droit dans les yeux avec un petit sourire, avant de redescendre : Et si vous parliez physiquement... Je suis... Petite. Je sais pas si c'est un point fort, mais y'a sans doute moyen d'en faire quelque chose. Ça a peut être des avantages... »

Dix-sept, dix-huit, dix-neuf. Vingt. Jaime retomba sur le sol, reprenant son souffle. Elle voulait passer à autre chose, mais pas tout de suite. Poussant un long soupir, elle lâcha un « Je ne sens plus mes bras... » alors qu'elle tentait de les secouer pour les ranimer. Rien n'y fit, ses bras semblaient comme déconnecter. Et elle avait chaud, aussi. Bon sang, ce qu'elle pouvait rêver d'une douche, là.
Mais non, elle se releva et regarda Steve dans les yeux. « Cinquante squats, c'est ça ? » Elle n'attendit pas forcément la réponse pour s'y mettre. Étrangement, cet exercice là la dérangeait moins. Elle comprenait le principe de l'échauffement, de cette nécessité, des étirements à la fin pour éviter les courbatures. Elle savait qu'elle devait forcément passer par là pour progresser et être capable de se défendre... Alors, si c'était le passage obligé, il fallait serrer les dents et accepter.

Alors qu'elle avait fait la moitié de ses squats, elle regarda Steve et lui demanda doucement :

« Je pourrais compter sur ces séances pendant combien de temps, d'ailleurs ? Je vous dérange pas au moins ? »

Simple curiosité, et pour être sûre de pas être une grosse empêcheuse de tourner en rond. Faire le pas de demander de l'aide était déjà grand, mais Jaime avait encore des réticences et des scrupules à user de cette corde-là. Alors... Autant chercher à se rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: True Survivor - Steve   Sam 8 Oct - 20:57


True survivor
Jaime & Steve

Steve n'était jamais cruel ; il n'imposait jamais d'exercice qu'il pensait insurmontable à ses élèves, sauf s'il souhaitait leur faire apprendre une leçon. Mais ce n'était pas le cas avec Jaime. Il savait reconnaître les faiblesses de ses agents afin de les faire travailler dessus, mais aussi leurs forces - et la jeune femme possédait une motivation à toute épreuve. Suffisante, en tout cas, pour dépasser ses limites même lorsque son corps criait grâce. Vingt pompes. Juste vingt. Ce n'était rien pour quelqu'un travaillant sur le terrain mais, pour une personne qui n’entraînait jamais ses muscles, c'était suffisant pour la mettre à terre. Il n'en fut rien, pourtant. Comme il l'avait espéré, Jaime se mit à la tâche et la fit jusqu'au bout malgré la faiblesse de ses bras... Et quelques protestations. Steve lâcha un petit rire. Il l'avait un peu poussée, c'est vrai. Mais le fait est que la petite brune avait relevé le défi.

« Vous aviez l'air de ne pas y croire, mais vous vous en êtes bien sorti finalement, » approuva-t-il avec une certaine fierté. « Peut-être aurais-je du augmenter le nombre ? » Il haussa un sourcil tout en posant cette question, cachant un sourire en coin. Le lieutenant n'en aurait rien fait, mais les réactions parfois outrées de la jeune femme l'amusaient bien, il devait l'avouer. L'idée d'une journée entière à courir les magasins sur de hauts talons le fit un peu moins rire, par contre. Steve esquissa une grimace et secoua la tête. « Je vous crois. Je ne comprendrai jamais comment vous pouvez tenir la journée sur une telle hauteur, » avoua-t-il d'un air presque gêné. Lui et les femmes... C'était et ce serait toujours un véritable mystère. Jaime lui adressa un petit sourire  qu'il lui rendit. Rancunière, vraiment ? « Ouh. Je ne devrais peut-être pas vous donner tant de travail, dans ce cas... »

Les bras croisés sur son torse, Steve attendit que la jeune femme termine ses mouvements en allant s'écrouler sur le sol, hors d'haleine. Ses bras tremblaient énormément. « C'est normal, vous avez pas mal forcé. Si vous suivez cet entrainement tous les jours, vous tiendrez bien plus la distance. » Il hochait la tête comme pour apprécier ses efforts, s'apprêtant à lui laisser quelques minutes de répit mais Jaime reprit immédiatement. Décidément... Elle avait de l'énergie à revendre. Et ça lui plaisait bien. La petite brune enchaîna ensuite les 50 squats avec un peu plus de facilité. Cet entrainement à talons devait avoir porté ses fruits... « Autant de temps que vous le jugerez nécessaire, lorsque vous aurez atteint le niveau qui vous convient. Et vous ne me dérangez pas, bien au contraire. J'apprécie d'avoir des élèves aussi motivés que vous. Enfin... Si vous le rester autant au fil des séances, bien sur, » ajouta-t-il sur un ton de défi. « Parce que je n'ai pas l'intention de vous donner un traitement de faveur. Bien... Vous m'aviez parlé de votre taille. C'est déjà quelque chose. Qu'en est-il de votre agilité ? » Il avait dans l'idée de lui faire passer quelques tests en gym également, cela pourrait toujours lui servir une fois couplé avec sa petite taille. « L'avantage, c'est que cela vous permet d'atteindre des endroits ou des positions impossibles pour d'autres. Tenez, tentez de me frapper le menton par le bas, » indiqua-t-il en se reculant de quelques pas, les bras devant son visage pour se protéger et les jambes ouvertes et stables. « Vous devriez pouvoir profiter de votre taille pour passer par en-dessous et placer un uppercut. » Il lui indiqua rapidement comment jouer de son coude pour frapper correctement puis reprit sa position, alternant les jeux de bras et de jambes pour contrer ses attaques. « Utilisez votre atout, » rappela-t-il en la bloquant une nouvelle fois.
copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: True Survivor - Steve   Sam 8 Oct - 22:34

« Vraiment ? » Questionna la jeune femme en regardant son entraîneur avec de grands yeux, un peu surpris. Il disait qu'elle ne le gênait pas, et Jaime était bien tentée de le croire sur parole. Parce que même si elle ne sentait plus ni ses bras, ni ses jambes, encore moins ses articulations, elle passait pas un si mauvais moment finalement. Elle ne rechignait jamais à la tâche, c'était dans sa mentalité. Même lorsqu'elle n'était pas vraiment la meilleure à la tache... Jaime se disait juste que si elle partait de zéro, elle ne pourrait jamais faire pire de toute façon.

Elle entendit par ailleurs parfaitement le défi de son aîné. Le regardant par en-dessous, les sourcils froncés, l'air de lui dire « c'est à moi que vous dites ça ? », la petite brune était du genre à réagir au défi de la meilleure des manières. Et plus c'était gros, mieux ça passait dans son cas. Alors, si la conversation s'enchaîna, elle ne se laissa absolument pas démontée. Elle écouta avec attention, quand il lui demanda des nouvelles de son agilité.

Jaime le regarda, un peu troublée il fallait l'admettre, avant de comprendre où il voulait en venir. Steve était un bon prof, même si un peu rigide dans sa manière d'être. C'était sans doute une manière de poser des bases solides pour tout. Un peu militaire sur les bords, même. Mais c'était pas forcément un mal en soi. Bon... elle devait lui taper sous le menton, et elle ne put s'empêcher de lui renvoyer une mine perturbée avec de gros yeux ronds. Oui, elle pouvait passer sous la défense des géants comme lui pour venir lui taper dans des endroits que peu envisageraient comme une cible mais...
Mais euh...

« Je vous frappe pas... Pour de vrai, hein ? » Demanda-t-elle, pas forcément très rassurée par l'initiative qu'il lui demandait de prendre. Parce que même si elle était pas sa meilleure élève, encore moins une brute capable de l'allonger, elle n'avait pas dans l'idée de faire mal à la seule personne ayant assez de patience pour l'entraîner. Elle ne prétendait pas réussir du premier coup et le mettre KO d'un uppercut bien placé, mais elle rechignait toujours à faire mal physiquement parlant... Sauf avec son frère, bizarrement !

Alors sur le moment, elle s'imagina juste qu'il s'agissait de Tyler, ça l'aiderait à faire baisser ses barrières et sa pudeur. Elle se mit en position, bras levés au niveau du visage pour être capable d'encaisser les coups avec ses avants bras ou ses coudes, et s'approcha vivement de l'homme en tentant de l'approcher au plus près en rentrant dans sa garde. Sauf que Steve était mobile, même si relativement massif, et assez rapide pour ne pas se laisser trop à porter d'une petite teigne comme elle.

Heureusement que Jaime était têtue, assez pour persister en tenter trois, quatre offensives qui ne portèrent pas pour autant leurs fruits. Oh, elle longeait ses bras, en passant en dessous (parce qu'au-dessus, ça aurait évidemment plutôt compliqué), mais il était évident que Steve ne laisserait pas son menton se faire meurtrir d'une quelconque manière par ses petits poings tout colères. Si Jaime ne jetait pas l'éponge facilement, elle devait admettre que son entraîneur lui, ne lui ferait en effet aucun cadeau.

C'était pas plus mal comme ça. Ce n'était pas avec des douceurs qu'elle progresserait. Elle en avait conscience. Aussi ne lâcha-t-elle pas l'affaire, le mordant et l'obstination de l'avocate refaisait surface, et elle décida sans mal qu'elle n'irait prendre sa douche que lorsqu'elle aurait réussi à atteindre cible à son fichu menton bien fait. Alors pour l'instant, à par réussir à lui chatouiller le pectoral, elle ne faisait pas grand chose, elle crut bien à un moment parvenir à lui effleurer la glotte, sans faire plus cependant.
Revenir en haut Aller en bas
 
True Survivor - Steve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Berry, Steve] Cotton Malone - Tome 4: La prophétie Charlemagne
» TRUE TYPE - MALE / FEMALE (TTM20-21-22)
» WWE Pay Per View Série 1 : Survivor Series
» [Berry, Steve] Cotton Malone - Tome 1: L'héritage des Templiers
» [ANIME] - True Tears -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: