Partagez | 
 

 Mission Partagée [Jaime/Bucky]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
James B. BarnesHumain modifié
avatar

Winter Soldier
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Un bras cybernétique qui lui permet d'avoir une force presque surhumaine. Un métabolisme accru ; des facilités dans le maniement des armes tel qu'elles soient. Des facilités dans les combats à mains nues ainsi que dans l'espionnage.
Ethan Ezel
637
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Mission Partagée [Jaime/Bucky]   Lun 22 Aoû - 23:13

Mission partagéeJaime Moore & James B. Barnes
L’avantage quand on est un agent de terrain expérimenté, c’est que les missions qu’on vous donne sont importantes. C’est le genre de mission que les patrons vous donnent parce qu’ils savent que vous allez faire du bon boulot. Et c’est le genre de mission que Bucky aimait beaucoup. Mais depuis son retour au SHIELD, les missions qui lui étaient données n’étaient que mineure et Bucky se demandaient vraiment pourquoi. Il savait que sa blessure avait été importante, qu’il avait passé plusieurs mois en dehors du système mais il était de retour. Il était de retour et il était prêt à reprendre les missions importantes. Et cela le rendait parfois de mauvaise humeur. Il en avait parlé à Steve, avait essayé de faire quelque chose mais ce dernier avait juste éludé la question. Il était certain que Steve était d’accord avec la motion. Mais Bucky n’était pas d’accord avec ça. Bucky n’était pas du tout d’accord avec ça. Mais il ne pouvait rien dire de plus et devait faire ce qu’on lui demandait.

Comme aller récupérer des informations avec une analyste sous le bras. Déjà que la mission était simple comme bonjour mais en plus, on le faisait travailler avec quelqu’un qu’il ne connaissait pas et qui n’avait pas l’habitude de travailler sur le terrain. C’était tout simplement génial. Bucky n’était pas du genre à travailler en équipe. C’était plutôt le genre d’agent solitaire qui menait ses missions à bien en sachant que s’il avait un problème, un back-up existait. Mais il ne travaillait quasiment jamais en duo parce que cela voulait dire qu’il devait faire attention aux fesses de l’agent avec lui et qu’il n’était pas totalement concentré sur ce qu’il faisait. C’était un choix mais il assumait. Alors le fait qu’on lui mette une analyste dans les pattes n’arrangeait pas son humeur.

Il avait récupéré les informations concernant la mission en début de matinée et avait prévenu son duo pour la journée qu’ils partirait en milieu d’après midi. Le temps pour lui d’examiner le dossier et de savoir de quoi il en retournait. La mission était somme toute, facile. C’était une récupération de donnée à distance. Raison pour laquelle l’agent Moore devait venir avec lui. Il savait le faire mais apparemment, le système de sécurité qui entourait les données était balèze et la direction avait décidé d’envoyer un expert. Sa part de mission à lui consistait à arrêter un homme, le détenteur des informations pour pouvoir l’interroger aux sujets de ses dernières. En somme, rien de bien compliqué. C’était quelque chose que Bucky avait déjà fait plusieurs fois et qui, normalement, ne devrait pas poser de problème.

C’est donc vers 15h00, horaire qu’il avait donné à l’agent Moore pour se retrouver sur le parking du SHIELD afin de se rendre sur le lieu. Bucky était arrivé quelques minutes en avance, histoire de voir si le véhicule qu’il prenait était en bon état. Parce que ce n’était pas celui qu’il prenait d’habitude et qu’il voulait savoir si l’agent qui l’avait avant n’était pas un gros dégueulasse. Mais ce n’était pas le cas et examina les niveaux en attendant son duo du jour. Quelques minutes plus tard, Bucky vit apparaître une jeune femme brune prêt de la voiture et il reconnu l’agent Moore. Il s’était renseigné sur la jeune femme, parce qu’il valait mieux savoir avec qui on travaillait.

- Agent Moore ? Demanda-t-il quand même pour être sûr. Je suis l’agent Barnes, c’est avec moi que vous allez travailler aujourd’hui.

Il tendit une main, poli, pour serrer la main de la jeune femme avant de lui soumettre de monter dans la voiture. Il monta du coté conducteur et démarra la voiture, sortant du parking pour se diriger sur place. Quelques minutes après avoir démarrer, Bucky reprit la parole.

- Bon, la mission n’est pas compliquée, commença-t-il. Et elle le restera si vous suivez les consignes que je vous donne concernant votre sécurité. Si vous m’écoutez, tout se passera bien.

Les mots n’étaient pas froids mais ils étaient remplis d’autorité. Avec ce qu’il s’était passé, Bucky préférait vraiment être prudent et faire en sorte que l’agent Moore ne finisse pas blessée.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mission Partagée [Jaime/Bucky]   Mar 23 Aoû - 0:30

« Oui ! Réussit-elle a placer, un peu péniblement, pour répondre à la question de l'agent Barnes. »

Après avoir parcouru une partie du parking (et avoir fait en sorte de partir assez en avance de son bureau pour être sûre d'arriver à l'heure en tenant en compte du fait qu'elle allait forcément se perdre), la brune n'avait pas mis très longtemps à le retrouver. Lui. L'agent Barnes, avec qui elle avait sa toute première mission « sur le terrain ». Même si pour le coup, c'était surtout lui qui allait tout faire, et elle qui ferait office de potiche souriante. L'analyste avait été démarché un peu au dernier moment, prise de court, pour assurer à l'homme qu'il n'aurait aucun problème à la suite de cette sortie, tout en lui demandant de récupérer et d'authentifier des documents importants pour l'agence.
Il n'y eut pas d'autres échanges. Si l'agent Barnes n'était pas froid, il n'était pas non plus très engageant, et pour une Jaime un peu angoissée pour ce premier pas sur le terrain, le ventre noué par la faim mais aussi par le stress de tout faire foirer, elle était persuadée qu'elle allait dire ou faire quelque chose qui finirait par l'agacer. Ou par la balancer au milieu de l'autoroute. La brune eut à peine le temps de se poser sur le siège passager avant que l'agent à sa gauche ne lui donne déjà des instructions aussi limpides que de l'eau. « Faisons comme ça... » fut bien la seule chose qu'elle réussit à articuler sur l'instant, attachant sa ceinture de sécurité. Et encore, articuler était probablement un grand mot tant sa voix sembla étouffée.

Alors que le moteur ronronnait tendrement dans le capot de la voiture, Jaime sentit ronronner en elle même une envie folle de balancer tout plein de mots à la suite. Une phrase, pleine de sincérité, histoire de vider son sac d'un seul coup et d'être sûre de poser une ambiance franche et tolérante entre eux ? L'agent Barnes avait l'air si sérieux et autoritaire qu'elle n'était pas persuadée de faire mouche sur l'instant, sans pour autant être sûre d'avoir une autre option sous la main... Parce que disons-le, garder tout ça pour elle et devoir profiter de l'air constipé de son voisin, c'était pas trop son dada.
Alors forcément, ce qui devait craquer... craqua :

« C'est ma première fois sur le terrain, je ne sais pas si ça se sent. Il faut des premières fois à tout comme on dit. Et je vais être sage, promis ! Oh mon dieu qu'est-ce que je raconte... Je ne sais même plus. Mais je suis si stressée que j'ai oublié de déjeuner. Et je me sens obligé de parler, au cas où mon ventre ferait du bruit et qu'un instant très gênant s'installe entre nous... Vous voyez ce que je veux dire ? Puis... Devoir prendre connaissance du dossier et des détails de celui-ci, en boucler un autre au passage, c'est vraiment pas de tout repos de bosser au SHIELD, balança-t-elle avant de reprendre pour la première fois son souffle. Mais tant pis, je ferais sans. Manger c'est pour les faibles. Je vais finir par m'en convaincre.

Elle posa ses yeux sur l'agent à sa gauche, regardant ses traits un instant. S'il avait l'air impassible, elle était à peu près persuadée qu'il était en train de la prendre pour une folle croisée avec une cinglée. Ce qui ne serait pas complètement faux, mais bon. Jaime préféra tout de même demander, histoire de partir sur de bonnes bases immédiatement :

« On n'est pas obligés d'être aussi formel, si la mission n'est pas compliquée, n'est-ce pas ? Ou alors... c'est le règlement qui le dit ? »

Ils avaient quitté le parking depuis quelques minutes déjà, et s'il n'avait pas fait la moitié du chemin, il était tout de même temps maintenant d'accorder leurs violons pour être dans de bonnes conditions sur le terrain :

« Vous voulez procéder comment ? »

C'était lui qui s'était posé comme le chef, lui, donc, qui devait présenter le bon déroulement de la mission.
Revenir en haut Aller en bas
James B. BarnesHumain modifié
avatar

Winter Soldier
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Un bras cybernétique qui lui permet d'avoir une force presque surhumaine. Un métabolisme accru ; des facilités dans le maniement des armes tel qu'elles soient. Des facilités dans les combats à mains nues ainsi que dans l'espionnage.
Ethan Ezel
637
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mission Partagée [Jaime/Bucky]   Jeu 8 Sep - 19:47

Mission partagéeJaime Moore & James B. Barnes
En écoutant les mots de la jeune femme sur le fait que la mission actuelle était sa première mission de terrain, deux pensées vinrent à l’esprit de l’agent Barnes. La première était que la jeune femme avait un débit de parole assez conséquent et la deuxième était sa propre première mission de terrain. Elle remontait à longtemps maintenant parce que bon, cela faisait un moment qu’il avait signé son contrat avec le SHIELD et qu’il travaillait pour l’organisation. Mais il se souvenait clairement des moments d’entraînement et de sa première mission de terrain. Il avait été en duo avec son instructeur et la mission qu’ils avaient effectués tous les deux étaient d’une simplicité déconcertante. Une arrestation tout ce qu’il y a de plus simple. Encore plus facile que la mission actuelle. Mais bon, il se souvenait aussi du fait qu’il avait un peu flipper et qu’il n’avait pas tout fait correctement. Mais le résultat avait quand même été l’arrestation du bonhomme en bonne et due forme. Les missions suivantes avaient été toutes aussi facile pour le jeune homme qu’il était à l’époque et il avait fait son petit bonhomme de chemin pour en arriver là où il était aujourd’hui. Mais à la différence de la jeune femme, Bucky avait été entraîné pour être un agent de terrain et comme il avait pu le lire sur le dossier de Jaime, elle était avant tout une analyste. Et une analyste n’était pas forcément faite pour le terrain. Mais ça, Bucky le découvrirait sûrement bien assez vite.

- Je crois que j’ai des gâteaux dans le sac à dos que j’ai mis sur la banquette arrière, dit-il alors en coula un regard en coin à la jeune femme.

Certes autoritaire avec la jeune femme mais Bucky n’était pas homme sans coeur. Et surtout, Bucky était un homme. Un être humain avec un estomac aussi grand qu’un puit et en mission cela pouvait clairement être un désavantage. C’est pour cela qu’il emportait toujours de coin grignoter pour des missions de types surveillances par exemple.

Les yeux rivés sur la route, Bucky examinait la situation dans laquelle il se trouvait. Il était en route pour une arrestation et une récupération de donnée avec une agent du SHIELD qui n’avait jamais fait de terrain. Finalement, les missions qu’on lui attribuait n’étaient pas évidente. Il ne savait pas du tout comme travaillait Jaime et ne savait pas du tout ce qu’elle avait appris en étant au SHIELD. Il ne savait pas non plus depuis combien de temps elle était dans l’organisation. Bucky avait lu son dossier mais apparemment pas assez bien aux vues des informations qui lui manquaient actuellement. Il tourna cependant le regard vers la brune à la deuxième prise de cette dernière et haussa un sourcil assez haut sur son front. Un sourire en coin s’échappa même de ses lèves avant de disparaître.

- Le règlement est à connaître mais vous verrez que sur le terrain, il faut parfois le contourner un peu pour mener la mission à bien, déclara l’agent du SHIELD en reposant son regard sur la route qui défilait devant lui. Et non, nous ne sommes pas obligés d’être aussi formels…

Bon, si cela rendait la jeune femme plus à l’aise, Bucky pouvait faire un effort mais tout effort avait des limites et il espérait qu’elle ne les dépasserait pas. Mais bon, cela, l’avenir lui dirait. Il réfléchit quelques secondes à ce qu’il allait répondre à la dernière question et reprit la parole.

- D’après les informations fournies, notre cible est un homme détenant des informations importantes pour l’agence. Nous devons récupérer les données mais aussi le bonhomme. Je m’occupe de la deuxième partie et vous de la première. Je ne sais absolument comment vous procédez d’habitude, si vous avez besoin d’accéder à l’ordinateur ou aux serveurs directement ou si vous le faites à distance. Mais j’ai besoin d’arrêter l’homme sans que celui-ci ne le voit venir. Histoire que cela se passe en douceur et qu’il n’y ait pas de résistance. Alors que vous soyez à l’intérieur du bâtiment ou à l’extérieur, s’il vous plaît, écoutez ce que je vous dit, dit-il alors en coulant un deuxième regard à la brune sur le siège passager. Donc le plan est simple, on rentre dans le bâtiment, une petite entreprise, vous récupérez les données, j’arrête le bonhomme et tout le monde est content.



Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mission Partagée [Jaime/Bucky]   Jeu 8 Sep - 21:46

« Les règles, ça me connaît. Vous savez combien de lignes de droit je suis capable de vous réciter par cœur et que je sais aussi très bien contourner ? En fait, c'est pour ça qu'on m'a embauché, même si on ne l'admettra jamais ! »

Elle lança ça avec un petit sourire mutin, tandis que le moteur ronronnait toujours et que l'agent à ses côtés s'était légèrement décrispé. Légèrement cependant, il gardait un certain masque d'impassibilité, qui laissait entrevoir que pour avoir plus de sympathie, il allait falloir trimer un max. Alors forcément, Jaime se laissait aller à la conversation, se permettant quelques remarques et anecdotes qui voulaient détendre l'atmosphère. En lui annonçant ça, elle cherchait à lui prouver qu'il pourrait compter sur elle, sur son intelligence et ses connaissances, pour s'en sortir sans un seul problème d'ordre juridique ou administratif en arrivant là-dedans. Si la mission était, dans les grandes lignes, très simples, il ne fallait pas oublier tout le travail en amont qui était fait, et celui en aval qui attendait forcément Jaime.

Elle faisait partie, donc, de l'équipe qui permettait ces interventions, qui donnait l'autorisation aux agents de terrain de s'en tirer sans avoir à se taper derrière la paperasse et les interventions des juges et des politiciens. Bien sûr, tout n'était pas toujours aussi idyllique, mais Jaime y travaillait. Elle avait, par exemple, fait en sorte qu'ils ne soient pas dérangé durant l'intervention, et qu'elle même n'ait pas à attendre d'autorisation pour pouvoir se servir dans les documents sur place. Tout lui était accessible, surtout les dossiers avec mot de passe. A côté de ça, l'agent Barnes, lui, n'avait aucun souci à se faire concernant l'arrestation, il n'y aurait forcément aucune bavure...

« J'aurais besoin d'un accès à un ordinateur sur place, s'ils sont en réseau je pourrais m'en sortir sans trop de soucis et récupérer les documents. »

Lui adressant un sourire confiant, malgré l'angoisse qui grimpait à l'intérieur, la petite brune tira de son sac une petite clef USB qui lui servirait durant l'intervention. Et s'ils approchèrent du lieu dit, Jaime essaya de ne pas se laisser démonter. Elle écouta avec attention le plan à suivre de l'homme à ses côtés, avant de l'interrompre avec une spontanéité toute fraîche qui lui correspondait bien :

« Peut-être que vous devriez rentrer d'abord et vérifier qu'il n'est pas là. »

Mais avec le recul, sa remarque sentait un peu la trouillarde à plein nez, et elle ne voulait vraiment pas passer pour ça. En fait, son but était d'être logique, d'avoir le champ libre autant que possible pour ne pas être dans les pattes de l'agent. Un échange de bons procédés, donc. Mais elle avait sorti les choses avec la plus mauvaise tournure possible, elle donnait l'impression qu'elle allait se planter derrière l'homme à ses côtés, et hurler comme une fillette à chaque fois qu'elle verrait son ombre. Il fallait se reprendre, et vite :

« Enfin je veux dire... Si vous procédez tout de suite à interpellation, j'aurais assez de temps pour récupérer tout ce qu'il faut, on aura pas besoin de se mettre la pression ! »

Le plus dur était de toute façon de trouver l'homme. Un support USB, c'était limite un jeu d'enfant à côté. Et comme elle n'était pas du tout agent de terrain, Jaime n'était pas sûre de bien se rendre compte de tout ce que ça pouvait impliquer. Elle ne voulait pas faire de bêtises, couvrir tous les angles,... James était le mieux placer pour la guider là-dedans, ça n'empêchait pas : même quand on avait un parachute, ça n'avait rien de simple de sauter dans le vide. Et comme ils étaient arrivés, il allait falloir se décider tout de suite. Elle écouterait, quoiqu'il arrive.
Revenir en haut Aller en bas
James B. BarnesHumain modifié
avatar

Winter Soldier
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Un bras cybernétique qui lui permet d'avoir une force presque surhumaine. Un métabolisme accru ; des facilités dans le maniement des armes tel qu'elles soient. Des facilités dans les combats à mains nues ainsi que dans l'espionnage.
Ethan Ezel
637
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mission Partagée [Jaime/Bucky]   Dim 18 Sep - 20:17

Mission partagéeJaime Moore & James B. Barnes
Un ricanement passa ses lèvres en entendant la réponse de la jeune sur son intervention sur les règles. C’était une bonne réponse. Et même si cela lui cassait un peu les pieds de faire équipe avec la jeune femme, Bucky pouvait au moins donner un sens de la répartie à la jeune femme. Mais il n’ajouta rien parce qu’il ne pouvait pas vraiment rajouter quoi que ce soit par-dessus ça à part un rire. Rire qui ressemblait plus à un ricanement, certes, mais un rire quand même. Du moins de son point de vue.

Il avait peu fait équipe avec d’autres agents. Bien sûr, parfois, il était obligé mais Bucky était plutôt un agent solitaire. S’il avait déjà fait équipe avec d’autres agents de terrain, c’était quasiment une première pour lui de faire équipe avec un analyse. D’habitude il allait directement dans le service, demandaient le matériel nécessaire, demandait comment cela marche et faisait tout lui-même. Un vrai ermite même dans sa manière de travailler. Quoi qu’il ne l’était pas vraiment dans le vie civile. Peut-être une carapace qu’il s’était formée pour pouvoir travailler sans avoir du privé venait interférer dans son boulot. Certes son meilleur ami faisait partie des meilleurs lieutenants du SHIELD mais quand même. Quand on voyait Bucky à l’extérieur, il n’était pas vraiment le même homme. Enfin, maintenant c’était moins vrai parce que son coté ermite avait rejoint sa vie privée mais il gardait tout de même le sourire et ses blagues pourries. Parce que oui, Bucky pouvait clairement faire des blagues très nulles. Qui parfois pouvaient faire rire que lui.

Mais quand il était en mission, Bucky évitait ce genre de chose. Celui lui permettait d’éviter les bavures et de ne pas sauter de nouveau sur une bombe. Parce qu’une fois suffisait et qu’il n’avait pas l’intention de perdre un nouveau membre de son corps. Un seul suffisait. Rien qu’en pensant à cela, son point se serra contre le volant, faisant criser le cuir du volant. Pour éviter de briser le volant, l’espion du SHIELD posa sa main sur sa cuisse avant d’écouter les mots de l’analyste par rapport à son plan. C’était un plan simple en soit et franchement, il ne voyait pas ce qui pourrait se passer mal. Personne ne devait être blesser et l’homme qu’il devait interpeller n’était pas un homme classé « dangereux ». Normalement, tout devait bien se passer. Normalement…

Un sourcil se haussa sur son front quand il entendit la remarque de la brune. Il lui coula aussi un regard alors qu’il se garait devant le lieu qu’ils allaient devoir infiltrer. D’après ce qu’il voyait, il y avait du monde à l’intérieur et cela le rassura un peu. Parce que bon, s’ils avaient dû rentrer juste pour les documents, Bucky aurait dû revenir sans certitude que cela fonctionnerait de nouveau. Donc ouai, c’était rassurant. Maintenant, il faudrait que le bonhomme soit conciliant. Un soupir passa ses lèvres alors qu’il enlevait la clé du contact.

- On va rentrer tous les deux en même temps, déclara Bucky en se tournant vers la brune. Parce qu’on se méfie moins d’un couple que d’un homme seul qui fait la tronche, ajouta-t-il avec un petit sourire avant de plonger son buste à l’arrière du véhicule pour attraper le sac qu’il avait mis là.

Il le posa ensuite sur ses cuisses pour fouiller dedans avant d’en sortir une arme. Arme qu’il cacha dans son dos. Bien plus discret que sur la cuisse. Il avait aussi revêtu une tenue civile, mit au placard l’uniforme du SHIELD. Il avait même plus ou moins attaché ses cheveux pour qu’ils ne le gênent pas. Il lança un « On y va » avant de descendre de la voiture. Il entendit la jeune femme avant de l’entraîner vers la porte de la petite entreprise. A l’intérieur de l’accueil, un bureau avec un homme assis derrière. Il s’approcha de ce dernier assez rapidement avant de demander de prendre la parole pour demander le suspect. Quand on lui montra le bureau concerné, Bucky s’y dirigea rapidement avant de laisser Jaime se mettre en avant.

- Présente toi comme consultante en informatique, souffla Bucky en passant au tutoiement sans s’en rendre compte. Et s’il te dit qu’il en a pas besoin, force un peu. On a besoin d’entrer.


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mission Partagée [Jaime/Bucky]   Lun 19 Sep - 13:19

« Bon, très bien... »

Un couple attire moins l'attention qu'un homme seul. Jaime avait ri un coup, surtout quand il admit lui-même qu'il tirait la tronche. Au moins, elle n'avait plus besoin de le lui signaler,  il était au courant de cet état de fait. Et puis bon, vu qu'il avait décidé de la marche à suivre, Jaime rassembla juste tout son courage pour sortir du véhicule avec son sac et ses affaires. James en fit autant à côté d'elle, et elle le talonna de près alors qu'ils s'approchaient. Quand il lui signifia qu'elle n'avait qu'à se faire passer pour une consultante, et d'insister si besoin, la brune fronça les sourcils, un brin surprise. Elle était super douée pour jouer le jeu, alors consultante, c'était peut-être voir petit finalement.

« On a besoin d'entrer ? Demanda-t-elle avec une petite moue. »

Suite a cette question qui tenait plus de la rhétorique que de la véritable question, la démarche de la brune changea, transpirant l'assurance. Elle était en train de se convaincre elle-même qu'elle était une avocate super talentueuse, et donc par la même qu'elle se devait de transpirer la confiance en elle pour être sûr d'embobiner un esprit un petit peu moins avisé que le sien. Ils passèrent ensemble les deux portes, avant de s'avancer l'un comme l'autre vers l'accueil. Derrière celui-ci, une jeune femme a la longue chevelure blonde, des lunettes carrées sur le nez, et prête à lui demander ce qu'ils faisaient là. Jaime se contenta d'un grand sourire avant de prendre la parole :

« Bonjour, Mademoiselle Moore, nous sommes ici car nos logiciels suspectent une intrusion dans vos pare-feux. »

Elle mit un certain temps avant de comprendre ce qu'on lui voulait. La secrétaire fronça les sourcils, un petit peu surprise il fallait l'admettre de voir des inconnus débarquer si soudainement dans sa vie pour lui dire que tout allait mal désormais. Elle les regarda, avant de se tourner par réflexe vers son emploi du temps, comme si celui-ci allait soudainement se mettre à clignoter et à lui afficher la marche à suivre. Peu probable. Il n'empêchait. Elle ne perdit pas son professionnalisme, prenant le temps de vérifier les dires de Jaime avant de tenter une réponse :

« Ah bon, nous-
Vous n'avez probablement rien détecté et c'est normal, les hackers sont de plus en plus discrets aujourd'hui. Mon collègue doit accéder à vos étages. »

Jaime se tourna vers James, l'air toujours aussi professionnel, avant de revenir vers la petite blonde. Vu qu'elle n'avait pas trop la mine décidée à accepter, et qu'elle s'apprêtait même à décrocher le combiné pour être sûr, Jaime tenta une offensive un peu plus agressive et sèche envers la jeune femme : « Et avant la semaine prochaine, ça serait mieux. » Oh, inutile de trop en faire. Mieux valait être ferme et direct dans ses propos que de donner trop de détails, là où elle aurait l'air de ne pas s'y connaître si bien que ça. Elle se leva, et se rendit vers l'ascenseur pour donner accès à James. Jaime lui fit même un geste, le pouce en l'air et un grand sourire ravi, quand il eut l'autorisation voulu. Elle reprit son masque d'impassibilité quand la blonde se retourna vers elle.

« Votre poste. Demanda-t-elle. On lui fit place. Merci. »

Il ne lui fallut qu'un coup d'oeil avant de se rendre compte que ce poste-ci ne convenait pas. Il ne lui donnait pas accès à ce qu'elle voulait. Dommage. Elle se releva alors, et demanda à partir aussi vers un autre système pour pouvoir faire son travail à partir d'un ordinateur plus rapide et fonctionnel. On lui demanda de suivre James. Elle avait bien vingt minutes devant elle avant que les vraies questions se posent. C'était suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
James B. BarnesHumain modifié
avatar

Winter Soldier
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Un bras cybernétique qui lui permet d'avoir une force presque surhumaine. Un métabolisme accru ; des facilités dans le maniement des armes tel qu'elles soient. Des facilités dans les combats à mains nues ainsi que dans l'espionnage.
Ethan Ezel
637
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mission Partagée [Jaime/Bucky]   Mer 19 Oct - 21:37

Mission partagéeJaime Moore & James B. Barnes
D’habitude, Bucky faisait ce genre de mission seul. Il avait un protocole bien huilé dans ce genre de situation. Et comme il l’avait signifié un peu plus tôt dans la voiture, un homme tirant la tronche attirait plus l’attention qu’un couple ou un homme souriant. Mais il savait tirer parti de cela. Il avait appris à gérer, c’était forgé une réputation dans ce genre là et savait très bien jouer avec. Et dans la plupart des cas, cela fonctionnait. Mais dans cette affaire, James devait revoir sa manière de faire les choses, de penser les choses. Et surtout, il était responsable de son binôme. Parce que Jaime n’était qu’une analyste et que même si elle avait sûrement suivi une formation, il était le plus expérimenté dans ce genre de mission. Donc dans sa tête, il était responsable de la jeune femme. Même si apparemment Moore ne s’en sortait pas trop mal. Ce qui le surprenait vraiment. Mais il ne dit rien et s’obligea à suivre ce que disait la brune à la jeune femme de l’entreprise. Femme qui n’avait pas l’air très futée. Tout propos misogynes mis à part.

Quand il étendit qu’on parlait de lui, Bucky se reconcentra sur la conversation qui se passait devant lui. Il hocha la tête aux propos de sa collègue avant de poser les yeux sur la secrétaire. L’expression qu’ils avaient tous les deux sur leur visage du convaincre la jeune femme. Enfin, surtout après le rajout de Jaime qui le fit sourire en coin. Sourire qu’il cacha derrière l’une de ses mèches de cheveux pour ne pas les trahir. Ce sourire toujours sur les lèvres, Bucky passa aux cotés des deux femmes pour évaluer les lieux. Il ne vit rien de suspect et il ne vit pas non plus le bonhomme recherché. Ce qui n’arrangea pas les choses. Mais comme Jaime avait plutôt bien gérer les choses, Bucky avait maintenant accès aux étages. La jeune femme blonde lui indiqua l’ascenseur et James hocha la tête avant de s’y rendre. Il posa une dernière fois son regard sur la jeune femme qui lui fit signe. Il secoua la tête en levant les yeux au ciel avant de monter dans la cage d’ascenseur et d’appuyer sur le premier bouton que rencontra son doigt.

La cage bougea doucement, l’emmenant vers l’étage supérieur. Il ne savait pas non plus s’il allait trouver leur cible, il ne savait pas non plus ce qu’il allait trouver à l’étage mais ce n’était pas vraiment ce qui lui faisait peur. Pour l’instant, rien n’allait mal. Jaime s’en sortait pas trop mal et ils n’avaient pas encore rencontré de levée de bouclier trop importante. Ce qui était une bonne chose et ils n’auraient pas à faire du forcing pour pouvoir mener leur mission à bien. Les portes s’ouvrirent doucement sur un long couloir éclairer. Des portes se trouvaient de part et d’autre des murs et on pouvait voir des pans de murs remplacée par des vitres. Ce qui donnait un air assez moderne à ses bureaux. Il passa les portes de l’ascenseur, posant son regard sur tout ce qu’il pouvait trouver. Son attitude était avenante mais si on y regardait plus précisément, on pouvait voir que ses épaules étaient tendues et qu’il était prêt à toutes éventualités. Éventualités qui ne se présenta pas puisqu’il ne se passa pas grand-chose. Il parcourut le couloir, posant son regard à travers les vitres des bureaux, recherchant le bonhomme qu’ils avaient pour cible. Pour garder la couverture, Bucky toqua dans plusieurs bureaux, posant son regard sur les écrans d’ordinateurs, tapant distraitement sur les claviers. Il ne savait pas du tout ce qu’il faisait mais si on se rendait compte qu’il n’était pas vraiment ce qu’il prétendait être, les choses seraient un peu plus compliqués. Donc pour garder cette petite couverture, Bucky se contentait de regarder l’état des mises à jour des ordinateurs…

Comme dans les clichés des gros films d’espionnages, il trouva le bonhomme dans le dernier des bureaux. Mais à peine avait-il frapper à la porte qu’il entendit le « Ding » de l’ascenseur, le faisant tourner la tête pour voir ce qu’il se passait. Il aperçut Jaime et la blonde du rez de chaussée. Un froncement de sourcils s’installa sur son front alors qu’il entendit un « Entrez » de l’autre coté de la porte. Il ne réfléchit pas plus longtemps, lançant un dernier regard à Jaime pour lui faire passer le message et tourna la poignée de la porte.

Le bureau n’était pas hyper grand et le bonhomme se trouvait derrière une table remplie de dossier où se trouvait également un ordinateur. Il évalua rapidement la pièce avant d’ouvrir la bouche pour expliquer les raisons de sa présence dans les locaux.

- Bonjour, Monsieur Barnes, je suis ici parce que nos logiciels suspectent une intrusion dans vos pare-feu, déclara-t-il, reprenant exactement les mots de sa collègue.

L’homme face à lui fronça les sourcils, hésita comme avait pu le faire sa secrétaire un peu plus tôt. Il espérait franchement qu’il ne ferait pas d’histoire et que Jaime avait aussi compris son message.

- J’ai besoin d’accéder à votre poste de travail pour éviter que vos données ne se retrouve perdues ou utilisées.

Le plan qu’il avait formé rapidement dans son esprit était simple, le bonhomme lui filerai son ordinateur et Jaime arriverait rapidement pour avoir accès aux données. Il arrêterait ensuite leur cible et ils rentreraient tous ensemble au SHIELD. Un plan simple et efficace.

L’homme ouvrit la bouche plusieurs fois avant de hocher la tête devant la mine déterminée qu’avait prise Bucky. Il avait l’air de croire à ce qu’il racontait donc cela avait aidé l’homme à prendre une décision.

- Je n’en n’ai pas pour longtemps, rajouta alors Bucky pour le faire plancher.

Ce qui fonctionna et Bucky se dit qu’il était vraiment bon. Ou alors que l’homme était vraiment idiot. Il ne savait pas laquelle des propositions étaient la plus exacte mais il se posa dans le fauteuil face à l’écran, espérant que Jaime le rejoigne assez rapidement.

Click ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mission Partagée [Jaime/Bucky]   Mer 19 Oct - 22:39

Jaime trépigna légèrement dans l'ascenseur, à côté de la secrétaire qui pianotait sur son téléphone. Regardant la grande blonde du coin de l'oeil, elle tenta tant bien que mal d'avoir l'air parfaitement naturel. Ce qui n'avait rien de très simple. Elle n'avait pas forcément la tête de l'emploi, et ça se voyait à cinquante kilomètres, en plus de ne pas être non plus une agent de terrain si doué en comédie. Si elle avait réussi à faire illusion jusqu'ici, c'était surtout à cause de la chance du débutant. Mais Jaime avait conscience que la chance pouvait tourner en un rien de temps, et l'angoisse commençait doucement mais sûrement à monter.

Bon, elle n'était pas non plus une grande calme de nature. Et c'était un peu compliqué pour elle de gérer ses émotions comme elle l'entendait. Jaime était dans les faits une grande sensible dans l'âme, ce qui lui causait souvent du tort. La sonnerie de l'ascenseur teinta, pour indiquait qu'elles arrivaient à l'étage désiré, et la secrétaire prit les devants pour la conduire jusqu'à un poste qui conviendrait, comme demandé précédemment. La brune sortit à sa suite, cherchant à rester sérieuse, mais elle constata qu'elle avait un peu de mal à rester concentrée, et d'autant plus à garder un sourire confiant.

Surtout quand elle croisa James au bout du couloir, qui lui lança un regard très lourd. L'analyste ne put s'empêcher de se figer, de le regarder, d'essayer de comprendre, et quand il disparut dans l'encadrement, la seule question qui persistait dans sa tête était : « Qu'est-ce qu'il a bien pu vouloir me dire avec ses grands yeux ronds là ?! » Elle déglutit péniblement, en s'avançant d'un pas incertain jusqu'au bureau, ou la blonde lui présenta un siège et un ordinateur qu'elle alluma. Elle lui lança quelques mots, sans que l'analyste ne comprenne trop. Elle hocha la tête mécaniquement, disant avoir compris, même si elle n'avait rien écouté.

En fait, elle se sentait plus inquiète quand au regard pressant de James. Qu'avait-il voulu lui dire ? Devait-elle y aller, ou au contraire, ne surtout pas y aller ? Le temps de sa réflexion, la brune guetta par-dessus son bureau en se penchant de temps en temps. Elle planta sa clef USB dans un des ports, et chercha déjà les fichiers qui l'intéressaient. Mais sur le moment, elle ne pouvait cacher sa nervosité. Elle ne sut combien de temps elle passa devant son clavier, partiellement surveillée par la secrétaire qui pianotait toujours sur son téléphone portable. Sauf qu'au bout de cinq bonnes et très longues minutes, elle vit un type sortir du bureau ou se trouvait l'autre agent du SHIELD, pour s'approcher d'elle.

Et Jaime eut beau se faire toute petite devant lui, elle sut qu'il n'avait vu qu'elle. Il s'approcha, ralentit le pas à son niveau, et finit par lui demander d'une voix ferme : « Excusez-moi, que faites vous ? » La brune releva les yeux vers lui, et mécaniquement, elle se releva aussi. En fait, le fait d'être debout lui donnait plus d'aplomb. Elle n'était pas bien grande de toute façon, mais c'était toujours ça de grappillé face à une personne qui faisait bien une tête de plus qu'elle. Elle pinça les lèvres, jouant nerveusement avec ses mains, avant de lui lâcher en essayant de rassembler tout son courage : « Je euh-... Vérifie vos pares-feux. »

Ce qui était (presque) vrai. En tout cas, c'était le mensonge qu'elle avait donné à la secrétaire, qui finit par enfin se sentir concerné par la discussion. Le bonhomme n'eut pas l'air très content, et l'air suspicieux qu'il afficha en la regardant elle, puis l'ordinateur, lui laissa entendre qu'il n'y croyait pas du tout. « Vous aussi ? » Questionna-t-il en la sondant de haut en bas, le regard perçant à la recherche de la moindre faille. Ça tombait très mal pour elle, puisque des failles, elle en avait tellement. Il suffit de voir par ailleurs sa mine troublée, ses lèvres pincées, ses yeux cherchant du secours, pour comprendre qu'elle était FICHUE. « … Ouiiii ? » Tenta-t-elle simplement en sachant pertinemment qu'elle ne convaincrait personne.

Surtout pas celui d'en face, qui maintenant se doutait qu'elle mentait. Et comme il avait apparemment des choses à se reprocher selon les mots de James, Jaime savait qu'il savait qu'elle savait. Enfin, vous voyez l'idée quoi. Même si c'est pas clair. Elle fit un pas sur le côté, pour tenter de contourner le bonhomme et courir se cacher dans le dos de James Barnes très vite. « Je vais rejoindre mon collègue si vous le permettez... » Lâcha-t-elle d'une voix presque tremblante, alors qu'elle était presque rassurée de pouvoir prendre la suite. Mais en un rien de temps, elle sentit juste une prise serrée son bras droit, et ensuite...

Noir. Rideau. Fin.
Difficile à dire en tout cas.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
James B. BarnesHumain modifié
avatar

Winter Soldier
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Un bras cybernétique qui lui permet d'avoir une force presque surhumaine. Un métabolisme accru ; des facilités dans le maniement des armes tel qu'elles soient. Des facilités dans les combats à mains nues ainsi que dans l'espionnage.
Ethan Ezel
637
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mission Partagée [Jaime/Bucky]   Lun 14 Nov - 18:34

Mission partagéeJaime Moore & James B. Barnes
Bucky ne savait rien de ce qu’il pouvait rechercher sur cet ordinateur de malheur. C’était Jaime qui devait s’occuper de la partie technique de cette mission. C’était son rôle à elle de rechercher les dossiers qui intéressaient le SHIELD. Lui n’était là que pour arrêter l’homme qui se trouvait maintenant devant le bureau à le juger comme s’il allait le tuer dans la minute. Même si les renseignements qu’il avait sur le bonhomme ne le qualifiaient pas de dangereux, Barnes savait que les choses pouvaient assez vite déraper. Et Bucky ne voulait certainement pas déclencher un combat au milieu des bureaux bourrés de verre. Ce n’était pas son attention. Il voulait que les choses se passent en douceur, que Jaime récupère ces données et qu’ils rentrent tous bien sagement dans les quartiers du SHIELD. Mais vu comment il galérait clairement avec cet ordinateur, il n’était pas prêt de rentrer. Il passait ses doigts sur les touches, essayant de faire un minimum écran aux lacunes qui pouvait avoir dans le domaine. Et plus les minutes passaient et plus il se rendait compte que Jaime ne le rejoindrait pas aussi rapidement qu’il ne l’aurait voulu.

L’homme qui lui faisait face quitta la pièce en le regardant une dernière fois. Bucky put le suivre des yeux pour le voir entrer dans la pièce où était entrée sa collègue. Ses sourcils se froncèrent alors qu’il quittait le siège dans lequel il était assis. Ce n’était pas vraiment une bonne chose. Si le bonhomme découvrait ce qu’ils venaient réellement faire ici, ça n’allait pas se passer en douceur. Il s’approcha doucement de la porte, essayant d’entendre ce qu’il se passait dans le bureau plus loin mais cela ne fonctionna pas vraiment. Le bureau dans lequel il se trouvait était vraiment loin de l’autre. Mais il entendit très clairement le bruit sourd d’un truc tombant sur le sol. Et ce n’était pas un petit truc… Il sortit alors du bureau dans lequel il se trouvait pour doucement se rapprochait de celui dans lequel se trouvait Jaime. Mais à peine avait-il fait quelques pas que la cible sortit du bureau, regardant partout comme s’il voulait éviter quelqu’un. Lui en l’occurrence… L’homme se mit à courir et Bucky ne réfléchit pas plus que ça et se mit à courir derrière lui. Ne connaissant pas les lieux, Bucky mit un peu plus de temps qu’à son habitude pour attraper le bonhomme et se cogna aussi plusieurs fois dans des trucs. Mais il réussit tout de même à plaquer l’homme fuyant à terre après quelques minutes. Il lui passa les menottes, le força à se relever et à rentrer de nouveau dans le bâtiment en lui indiquant de se taire. Parce qu’il ne voulait pas gérer celui-là avant d’avoir posé les yeux sur Jaime. Du coin de l’œil avant de se mettre à courir, Bucky l’avait aperçue par terre. Et ce n’était pas vraiment une bonne chose. C’était d’ailleurs ce qu’il avait voulu éviter en lui expliquant en loin en large et en travers ce qu’il voulait faire pour cette mission.

Il traîna l’homme dans les étages, se dirigeant rapidement vers le bureau qu’il avait fui avant d’apercevoir la brune allongée par terre et la secrétaire au-dessus d’elle, n’ayant apparemment pas envie de l’aider.

- On en touche pas à la demoiselle et on s’écarte, lança-t-il alors qu’il poussait la cible sur l’un des sièges et qu’il lorgnait la secrétaire.

Cette dernière quitta Jaime et il lui fit signe de sortir de la pièce avant de fermer la porte derrière elle. Il jeta ensuite un regard à la cible, lui signifiant ainsi qu’il n’avait pas intérêt à bouger avant de s’accroupir aux cotés de la brune. Il l’examina doucement, la mettant sur le dos avant de voir une plaie sur sa tempe et une bosse sur son crâne. Apparemment, elle s’était fait avoir par la statuette moche qui se trouvait maintenant sur le bureau. Un soupir de soulagement passa ses lèvres et il passa une main sur la joue de la brune avant de tapoter doucement.

- Moore ? Jaime ? C’pas l’heure de faire la sieste, j’ai besoin de toi là ! lança-t-il doucement alors qu’il continuait de tapoter doucement les joues de l’agent du SHIELD.

Alors que l’idée de taper un peu plus fort fit son entrée dans son esprit, les yeux de l’agent papillonnèrent, signe qu’elle se réveillait enfin de sa sieste. Un nouveau soupir s’échappa de ses lèvres alors qu’il secouait la tête et qu’il aidait Jaime à se redresser doucement pour qu’elle puisse s’asseoir. Elle avait l’air terrible avec le bleu qui commençait à se former et le sang qui coulait encore un peu de la plaie. Et ce n’était pas vraiment comme cela qu’il s’était imaginé la fin de la mission…

- Comment tu te sens ? demanda-t-il assez doucement alors qu’une pointe de colère s’invitait dans ses yeux.

Colère envers lui-même et cette colère commençait doucement à se transporter vers la jeune femme. Parce qu’elle n’était pas sensée terminer comme ça et qu’il allait se prendre une soufflante en rentrant.



Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mission Partagée [Jaime/Bucky]   Lun 14 Nov - 19:46

Jour ? La lumière était aveuglante, et pourtant tamisée dans la pièce. Et Jaime n'était pas sûre de savoir si elle était si contente d'avoir le visage de James Barnes en premier plan à son réveil. Pas qu'il était désagréable à regarder, loin de là, mais la brune était partiellement restée bloquée quelques minutes en arrière, au moment où on l'avait surprise avec un grand coup sur le crâne et une intense douleur à la tempe. Et elle savait par-dessus tout que c'était ce que l'agent avait vraiment voulu éviter pour elle. Pourtant, qu'avait-elle mal fait ? À part ne pas comprendre le langage des signes de l'agent Barnes ? S'attendait-il à ce qu'elle soit voyante ?

Elle papillonna des cils un petit moment avant de se redresser. Comment elle se sentait ? Très franchement, s'il n'y avait pas cette intense douleur lui mangeant l'oeil, la joue, la pommette, le crâne, et grignotant un peu plus au passage, tout aurait été parfaitement nickel. Si on enlevait aussi la pointe terrifiante dans le regard froid de James, alors qu'il la fixait en essayant de la remettre debout. Jaime ne se sentait franchement pas bien, là. Mais même s'il lui avait collé un couteau sous la gorge en exigeant la vérité, elle aurait été fichu de soutenir que ça allait.

« J'ai essayé d'arrêter ses coups avec ma tête mais, à l'évidence, ça n'était pas une super idée pas vrai ? » Plaisanta-t-elle en se tenant au bureau le plus proche, se disant que si son humour très mauvais allait, ça voulait dire que le reste allait forcément de paire, quoi. Sauf que vu la tronche de six pieds de longs que lui renvoyait son compagnon d'infortune, ça ne passait pas si bien que ça finalement... C'était même assez évident qu'elle allait se prendre une charge format trente six tonnes si elle ne faisait pas preuve d'un peu de sérieux. « Bien. Vraiment. Super bien. » Se rattrapa-t-elle avec une mine parfaitement sérieuse.

Jaime fit tout son possible pour que l'agent Barnes n'ait pas à douter de sa version des faits. Mine impassible, professionnel, elle porta juste timidement ses doigts à sa blessure, avant de constater le sang qui imprégnait ses cheveux. L'homme la vit faire, elle lui esquissa simplement un sourire parfaitement serein pour lui faire comprendre que tout allait bien dans le meilleur des mondes possibles. Il devrait maintenant se concentrer sur autre chose. Le méchant avait été arrêté, elle n'avait plus qu'à récupérer les fichiers et puis c'était tout, n'est-ce pas ?

« Il m'a pas fait si mal d'ai- » Commença-t-elle rapidement en se redressant vivement, avant de sentir un violent tournis la prendre. Elle avait l'impression d'entendre un son très strident à ses oreilles, puis plus rien, et son œil semblait ne plus vouloir voir grand chose. Alors oui, c'était troublant, et même parfaitement effrayant pour une jeune femme n'ayant jamais eu plus qu'un pansement mickey pour ses petits bobos quotidiens, mais il fallait continuer à faire bonne figure.

Continuer à sourire. Même si le sourire était crispé. Et d'ailleurs, il fallait aussi ne pas vomir sur les chaussures de l'agent Barnes. Ne pas vomir. Ne pas vomir. L'écouter. Parce qu'il était en train de parler et vu son air courroucé, c'était probablement très important. Sauf que la brune, bien que très très concentrée sur les lèvres de son vis-à-vis et son air fâché, mais également sur l'affreuse nausée qui lui retournait l'estomac présentement, sentait qu'elle perdait peu à peu ses moyens. Son sourire resta parfaitement crispé, mais son teint se mit à pâlir à vu d'oeil. Et si on rajoutait à ça le tournis, et la douleur...

Le cocktail donna ce qu'elle craignait le plus sur l'instant. Elle qui avait tant lutté pour ne pas inquiéter son coéquipier se retrouva soudainement pliée en deux à lui rendre le contenu très maigre de son estomac sur les chaussures. Sûr qu'avant ça, James devait vraiment lui faire un speech du feu de dieu, motivé et tout. Mais elle venait tout simplement de lui saper toute autorité en un quart de seconde, et ne trouva rien d'autre à lui dire en se relevant : « Non, continuez, c'est l'émotion. » Bah bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
James B. BarnesHumain modifié
avatar

Winter Soldier
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Un bras cybernétique qui lui permet d'avoir une force presque surhumaine. Un métabolisme accru ; des facilités dans le maniement des armes tel qu'elles soient. Des facilités dans les combats à mains nues ainsi que dans l'espionnage.
Ethan Ezel
637
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mission Partagée [Jaime/Bucky]   Jeu 8 Déc - 21:36

Mission partagéeJaime Moore & James B. Barnes
Il allait la tuer. Simplement la tuer. Puis il irait accuser l’homme qu’ils étaient venus chercher. « Oh, vraiment, je suis désolé, je n’ai rien pu faire. Il l’a frappé plusieurs fois avec la statuette qui se trouvait sur le bureau et je ne pouvais pas m’approcher. » Ou alors il dirait la vérité. « C’était un boulet, j’ai préféré m’en débarrasser ». Et pour l’instant, avec le contenu de l’estomac sur ses chaussures, Bucky ne savait pas quelle option prendre. Mais il était vraiment à deux doigts de hurler sur la jeune femme. Si quelques secondes auparavant, James avait été gentil, le fait qu’elle vienne de rendre son dernier repas sur ses pieds avait changé les choses. Et que cela soit de sa faute ou non. Et il en voulait vraiment à ses supérieurs à cet instant. Il irait d’ailleurs peut-être hurler dans un bureau en particulier pour qu’on arrête de lui filer des Baby-Sitter qui passait leur temps à le ralentir plus qu’autre chose.

Il respira doucement, regardant la jeune femme qui venait de se redresser avec une phrase qu’elle aurait pu garder pour elle. Il la fusilla du regard, à deux doigts de lui hurler dessus avant de se souvenir qu’ils n’étaient pas seuls dans le bureau et que l’homme qu’ils étaient venus arrêter était toujours assis sur le fauteuil où il l’avait posé avant de s’inquiéter de l’état de santé de l’agent. Et il était maintenant clair que Jaime faisait l’objet d’un traumatisme crânien et qui devait avoir des soins. Mais il fallait aussi penser à la mission. Ils n’étaient pas venus ici pour rien et il fallait récolter les données. Bucky mit quelques secondes pour réfléchir, fusillant la jeune femme du regard par la même occasion avant de quitter la pièce dans laquelle ils se trouvaient pour se rendre dans le bureau du bonhomme qu’il avait arrêté. La jeune femme ne pouvait clairement pas s’occuper de cela et ce qu’il avait dû dire plus tôt sur le fait de bosser vite pour pouvoir rentrer rapidement la faire soigner était sûrement passé à la trappe dans l’esprit de l’agent qui l’accompagnait.

Il fouilla un peu, emportant ce qui ressemblait à des disques durs, des clés USB et bien sûr à la tour de l’ordinateur. Dans la chance qu’il avait, cette dernière n’était pas norme et il put la mettre sous son bras avant de retourner vers l’agent et l’homme qu’il avait arrêté. Sa respiration était toujours un peu plus rapide que la moyenne due à sa course et son visage avait retrouvé son enfermement habituel quand il entra de nouveau dans la pièce occupée. Dans le couloir, James était passé devant les employés choqués de l’entreprise mais il ne s’en était pas formalisé, n’avait rien dit non plus avant d’entrer dans l’autre bureau.

- Levez-vous, ordonna-t-il à l’homme d’un ton sec avant de se tourner vers sa collègue qui se trouvait toujours debout près du bureau.

On pouvait dire qu’elle avait une sale tête et ce n’était pas peu dire. Elle était blanche comme la mort et semblait vouloir recommencer à vider son estomac sur le sol. Mais Bucky voulait anticiper les choses et éviter à ses chaussures ou aux tapis de sa voiture d’être complétement ruinés. Alors il attrapa d’un geste sec le sac poubelle vide qui se trouvait dans la poubelle avant de faire signe à tout le monde d’avancer. Son visage était fermé et il ne voulait plus rien dire jusqu’à leur arrivée au SHIELD. Et c’est d’ailleurs ce qu’il fit. S’il n’aida pas du tout l’homme à monter dans la voiture, Bucky le fit quand même avec Jaime. Il était peut-être énervé mais il n’était pas un goujat. Et aux vues de la tête de la brune, elle avait quand même besoin d’aide. Il lui colla ensuite le sac poubelle sur les genoux avant de fermer la porte et de sortir son téléphone de la poche de son jean pour appeler le quartier général. Il leur indiqua qu’il avait bien la cible mais qu’il y avait eu des complications et qu’il faudrait un médecin à sa collègue avant de raccrocher sans ajouter un mot et d’entrer dans l’habitacle de la voiture.

Le trajet fut rythmé par les réclamation de l’homme sur la banquette arrière et les grognements de l’agent du SHIELD en réponse. Si on connaissait James, on savait que le niveau d’énervement montait petit à petit et que si l’homme continuait à parler comme ça, il allait clairement exploser avant de le faire descendre de la voiture et de lui en coller une. Oui, comme ça, sans pression. Il vit arriver le bâtiment du SHIELD avec un plaisir non dissimulé et une fois arrêté devant les portes, plusieurs de ses collègues arrivèrent pour prendre en charge l’homme qui grognait toujours sur sa banquette arrière. Une fois descendu du véhicule, Barnes alla ouvrir la porte à sa collègue et l’attrapa par le coude avant de la diriger vers l’intérieur du bâtiment.

- Qu’est-ce qu’il s’est passé là-bas ? demanda-t-il alors qu’ils entraient au SHIELD. C’était censé être une mission simple et vous n’étiez pas sensé vous retrouver dans les vapes ! termina-t-il en repassant au vouvoiement sous le coup de l’énervement.

Mais à peine avait-il terminé sa phrase que la jeune femme rendit de nouveau le contenu de son estomac. Bucky préféra alors la mener directement dans l'ail médicale. Il savait que cela voulait dire et s'il ne l'avouerait pas à voix haute, l'agent était inquiet. Inquiet et énervé. Parce que cette mission n'était pas sensé se terminer ainsi. Parce qu'il ne voulait pas de collègues à ses cotés. Il travaillait vraiment mieux tout seul et surtout quand il n'avait pas à s'inquiéter d'analystes venant sur le terrain pour la première fois - ou pas. Il déposa la jeune femme sur un lit, expliquant en même temps le pourquoi du comment avant de quitter les lieux. Il avait deux trois choses à dire au lieutenant qui l'avait mis dans cette histoire...


Revenir en haut Aller en bas
 
Mission Partagée [Jaime/Bucky]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» COMICS PLACE : la petite émission
» Avis de marché - Paris - Musée Rodin - Mission de restaurateur conseil - conservation préventive
» Onde à bulles, l'émission BD de Radio Campus
» Mission à Montréal (Mission to Montreal)
» [Epcot] Mission: SPACE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: