Partagez | 
 

 Unexpected Meeting - Wade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Unexpected Meeting - Wade   Sam 27 Aoû - 13:19

Journée tranquille. Laz' est à l'école jusqu'à la fin de l'après midi, et j'ai encore plein de choses à faire à la maison. Le rangement, le ménage, peut être des courses si j'ai le courage. Je l'accorde à qui veut le dire, j'ai l'air d'une femme au foyer et c'est très bizarre. Oui, même pour moi. Mais au fond, c'est pas si mal d'être incroyablement normal, ça fait une couverture béton pour les soirs ou je suis moi-même. J'attrape le flingue que j'ai planqué sous le canapé et veille à ce qu'il soit bien chargé. Le ménage passe aussi par ça : savoir si tous les armes que j'ai pu caché dans l'appartement à l'abri de Lazarus sont en état de marche. Un nettoyage s'impose évidemment, parce qu'on est jamais trop prudent en la matière.

C'est à ça que je consacre l'heure qui vient avant d'aller prendre ma douche. Délassante, j'en avais vraiment besoin. C'est pour ce genre de petits bonheurs quotidiens que la vie normale vaut la peine d'être vécue à côté d'une vie moins normale ; puis, les sacrifices que ça demande permettent de voir grandir Lazarus dans un monde moins bizarre. C'est rassurant. Je me demande souvent si le temps qu'il a passé avec ma mère lui a fait plus de mal qu'il ne veut m'en montrer. Je regarde vers sa chambre, un peu en désordre, il a laissé sa porte ouverte, ce qui me fait sourire.

Peut-être qu'il apprend mieux que je ne le pense à se montrer normal. Surtout que je suis persuadée qu'il est pas tout à fait comme les autres et-
La sonnette retentit dans la pièce, je m'interromps. Hm. Rangeant le matériel que j'ai sorti pour le remettre à ça place, je demande un peu de patience en lançant un « deux minutes, j'arrive » franc et distinct. Pas moyen qu'il comprenne pas le message, celui qui attend derrière. Mes armes retrouvent leurs places, je m'approche de la porte d'entrée de mon appartement et fais rapidement le tour pour voir si je n'ai rien oublié. Apparemment pas, mais j'hésite encore quand même. Puis ça se trouve, c'est juste pour démarcher, j'en aurais pour le temps d'une petite discussion et rien de plus.

Alors j'ouvre la porte, main sur la poignée, avant de tomber nez à nez avec...

« Wade ? »

Wade Wilson est là. Je n'ai pas regardé mon téléphone de la journée, alors s'il m'a laissé un message, évidemment que je ne l'ai pas vu. J'ai l'air surprise, je ne peux pas le cacher en le regardant de haut en bas. Qu'est-ce qu'il va bien pouvoir me sortir encore ? J'ai raté un truc, peut-être ? Mes yeux se posent sur le paquet qu'il a à la main, me faisant froncer les sourcils. D'accord, on doit fêter quelque chose ? Une date d'anniversaire pour notre... Relation ? Wade est pas trop de ce genre là, alors ça m'étonne un peu... Non, stop Neena. Ça se trouve, tu te prends la tête toute seule, et il passe juste te dire bonjour parce qu'il était dans le coin. C'est sûrement ça, faut pas t'inquiéter !
Je lui lance un sourire, lâchant la poignée de la porte pour venir croiser les bras sous ma poitrine en le regardant droit dans les yeux. Et la question se pose d'elle-même :

« Tu... devais venir ? »

Parce que si c'est le cas, je ne suis pas vraiment présentable. Cheveux encore mouillés, vêtements pour traîner à la maison (un short et un débardeur un peu grand). Ça n'a rien de très sexy tout ça, mais ça fait assez longtemps qu'il me connait pour qu'il ne m'en tienne pas trop rigueur. Je crois... Enfin sinon au pire, je m'en fous ? Aie l'air décontracté Neena, ça va bien aller. Il va t'expliquer et tu comprendras tout très vite.
Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
717
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Unexpected Meeting - Wade   Ven 30 Sep - 12:04


Unexpected metting

surprise ! je suis nul pour les surprises... Un jour spécial ? Oui on peut dire ça en un sens. Enfin pas vraiment pour moi, pour moi c'est comme d'hab en fait. Une journée comme les autres. Bon une journée de repos, avec Elie chez une copine, mais une journée relativement banale quand même. Alors pourquoi est-elle spéciale en fait hein ? « Oh oui pitié, éclaire donc les pauvre hères que nous sommes et dis nous en quoi cette journée est tellement spéciale ! » Depuis quand tu dis des trucs si savant toi...? Et puis tais toi, on t'écoute pas toi. Moi je ne t'écoute pas. Et y'a qu'à moi que tu parles. Alors arrête. En plus, les gens veulent savoir, j'ai une vie trépidante, un jour en fera des comics books c'est certain. Et si tu me crois pas...Eh ben...Eh ben voilà !

Donc c'est une journée spéciale parce que c'est l'anniversaire de ma charmante et douce Neena. Et que j'ai pour elle un cadeau formidable, qu'une inconnue rousse et charmante aussi m'a aidé à choisir. Une ensemble très joli de lingerie venant d'une grande marque (et qui m'a coûté, soyons honnêtes, les yeux de la tête). Mais elle le mérite bien et elle sera à croquer là-dedans. Et vu que la seule activité que nous partageons est quand même plutôt faisable à l'origine dans un lit...Eh bien c'est difficile de faire des cadeaux en rapport avec d'autres loisirs. Je ne sais même pas ce qu'est son travail, je ne sais pas si elle connaît le mien, on ne s'intéresse pas vraiment à ça, il faut l'avouer. Certains diraient que c'est extrêmement triste. Je ne suis pas d'accord. L'amour ne sert pas à grand chose, à part souffrir encore et encore. Il est long à avoir et on souffre en attendant qu'il soit réciproque. On souffre pendant qu'on aime parce qu'il y a toujours des choses qui font souffrir. Et quand c'est fini, là c'est horrible, on souffre pendant des jours, même quand on est à l'origine de la fin ! Et alors, je ne vous parle pas de mon cas précis, qui est surement un des cas de figure les plus horribles que l'amour puisse offrir aux amoureux...J'en deviendrais presque philosophe en fait ! « Le genre pilier de bar philosophe ouais. »

Dans tous les cas, je suis devant sa porte et je sonne gentiment. Deux minutes ? Je suis pas vraiment pressé, j'ai toute la journée. Et puis franchement, même si elle n'est pas décente, elle pourrait venir ouvrir, on a vu bien pire que ça. Mais comme il m'arrive d'être poli et sympa, des fois oui ça arrive, j'attends patiemment sans re-sonner frénétiquement comme je peux le faire quand Francis ne veut pas m'ouvrir la porte à l'instant où j'arrive. Faut avouer que c'est beaucoup plus drôle avec lui. Là ce ne serait pas drôle. Et elle pourrait me dire de rentrer chez moi fissa. Je me suis jamais fait virer à poil de chez elle, mais je suis sûr que ça pourrait arriver ce genre de situation délirante. Elle ouvrir enfin. Et à sa tronche, je me doute qu'elle ne s'attendait pas à moi.

Elle a l'air surprise, déconfite presque en fait, comme si c'était vraiment surprenant que je sois là. Je suis pris d'un doute. Le genre énorme doute et je dois avoir l'air très très con avec mon paquet. Finissant d'ouvrir la porte, elle croise ses bras et je ne peux m'empêcher d'avoir le regard attiré par là avant qu'elle ne me demande si je devais venir. Elle n'a pas une tenue des plus affriolantes et c'est pas grave, mais là on dirait qu'elle faisait son ménage. Et qu'elle est un chouille en colère de moi. Je tente un grand sourire et lui tend le paquet. " Surprise...? C'est pas ton anniversaire aujourd'hui...? " Je voudrais éviter de me faire engueuler, les filles, même quand c'est des plans-cul, aiment pas qu'on oublie leur anniversaire...Et si je me suis gouré...Je sens que la crise risque d'être pire, y'a plus qu'à espérer que ce soit ça parce que sinon...Je crois que j'aurai plus qu'à rentrer chez moi la queue entre les jambes !

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Unexpected Meeting - Wade   Ven 30 Sep - 13:23

Surprise ? Mon anniversaire ? Je regarde Wade avec de gros yeux, serait-il possible que... ? J'attrape mon téléphone posé derrière moi, et je cherche attentivement la date avant de me rendre compte du jour et du mois que nous sommes. Ah bah si, c'est mon anniversaire aujourd'hui. Et je ne manque pas de lui dire un petit peu hésitante avant de crever le naturel : « Euh... Bah si ! » Oui oui en effet, bravo cher Wade, tu te rappelles de ma date d'anniversaire alors que moi pas, c'est dire ce que j'en ai rien à foutre, et que tu as sans doute pensé que c'était important. Du coup, je vois qu'il a même pris la peine de m'offrir un truc (oui le sac qu'il tient doit probablement être pour moi ?), donc de se ruiner un petit peu, alors que je suis pas sûre que j'en aurais fait autant pour lui.

Mais on va mettre ça sur le fait que même en famille je fête pas mon anniversaire. Lazarus m'offre un collier de pâtes et j'en suis ravie, c'est bien le seul qui y pense vraiment. N'est-ce pas aussi bien ? Du coup, une question me trotte en tête : « Mais... On doit le fêter ? » Dit comme ça, j'ai l'air de lui dire qu'il peut bien aller se faire voir, tiens. Sauf qu'au fond, il est carrément adorable d'y avoir songé pour de vrai, hein ! Je veux dire... C'est cool ! J'aurais jamais pensé ça de lui, et j'ai presque envie de lui faire un groooos câlin là comme ça pour le remercier.

La question sous-entend juste deux choses : Doit-on le fêter lui et moi, alors qu'on est des partenaires occasionnels de danse à l'horizontal et qu'on s'entend pas si bien que ça en dehors ? Et en général, plus largement, pourquoi ça se fait autant de célébrer des anniversaires ? Sérieusement, c'est quoi ce délire ? Félicitations ! Tu deviens vieille ! Bientôt les rides ! Toujours pas de bébés à toi, c'est bizarre ! J'ai l'impression que c'est juste tendre le bâton pour se faire battre par tous ces gens qui veulent porter des jugements sur ton âge, ton poids, tes conditions de vie, la manière dont tu élèves ton chat, ou l'état de tes plantes d'appartement.

Eh beh bizarrement, ça m'enchante pas particulièrement. Mais je ferais l'impasse là-dessus, Wade est pas vraiment comme ça.

« Bon, entre, reste pas dehors, tu vas finir par avoir l'air vraiment idiot et moi aussi. »

Je lui adresse un grand sourire pour le rassurer, et fais place pour qu'il puisse pénétrer dans un salon qu'il connaît bien. Et maintenant que je referme la porte et qu'on est plantés l'un en face de l'autre comme deux gros abrutis (l'avantage c'est que y'a personne pour en témoigner), je ne sais pas vraiment comment on doit fonctionner. Avec Lazarus, c'est facile : je lui dis merci, je trouve son cadeau super chouette, il est content, je suis contente, on mange des céréales devant la télé pendant que le porte son collier de pâtes quoi. Rien de plus simple.

Là, je suis pas persuadée que Wade aurait très envie de faire ça. Puis je regarde son paquet et j'arrive à voir la marque qu'il y a sur le sac. Lui, il a tapé exactement dans notre domaine, au moins il me ramène pas un truc bizarre que je serais obligée d'offrir à une voisine pour la remercier de son plat de lasagnes ! Et je prends une profonde inspiration, quand on sait pas, autant demander : « On fait comment du coup ? Je te prends dans mes bras, on se fait la bise, ou... ? »

Oui, voilà. Wade. Dis moi tout. T'as peut-être plus l'habitude que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
717
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Unexpected Meeting - Wade   Sam 22 Oct - 18:02


Unexpected metting

surprise ! je suis nul pour les surprises... Ah ma Neena...! Y'a que toi pour oublier la date de ton anniversaire, y'a pas à dire ! Même moi je me rappelle de mon anniversaire, et pourtant, y'a du monde dans les étagères pour faire du bruit de fond...Mais enfin c'est pas très grave. Je souris, carrément plus détendu, dieu merci, elle ne va pas me frapper ou me crier dessus et ça, franchement, c'est bien. On se sent mieux quand on se dit qu'on a fait un truc bien et qu'on va (peut-être !) être récompensé pour ça. « Tu peux toujours rêver. Tu vas pas pécho aujourd'hui ta gonzesse mec. » On t'a demandé le temps qui faisait à toi ? Ben non je crois pas non. Alors la ferme...Pourquoi est-ce que j'ai ces voix dans la tête hein...? Tout le monde a une conscience qui parle comme ça à tord et à travers ou c'est juste moi ? C'est très perturbant je vous jure...

Et ça m'absorbe complètement. Si bien que lorsqu'elle demande si on doit le fêter, c'est comme si je revenais à moi subitement. Je le regarde un instant, les yeux vagues, histoire que mes neurones analysent sa réaction. Et c'est qu'ils sont plutôt lents ces deux-là vous savez. " Heu...Non non, on est pas...Non on doit pas le fêter, je...Je te le souhaite juste tu vois, je pensais... " Ouais j'ai l'air con. Parce que merde, elle a pas l'air de vouloir le fêter. Est-ce que c'est ce genre de fille qui veut pas qu'on lui rappelle qu'elle vieillit comme tout le monde...? Merde j'aurais jamais pensé ça d'elle la vache, c'est vraiment dérangeant. Et horrible aussi ! Bon dieu, c'est une vraie fille ! Et pas juste...pas juste...Quelqu'un comme moi ! Wha révélation ! Et du coup, mon cadeau, il risque de faire mouche alors non ? Enfin je sais pas, je verrai bien hein...Et j'entre. Comme elle le demande. C'est vrai qu'on a l'air stupide sur le pas de la porte à discuter comme deux coño là.

" Heu...Ben écoute...Je voulais juste t'offrir un petit truc. Marquer un peu le coup tu vois, histoire de. " Que je lui dis en lui tendant le paquet. Normalement, ça ne devrait pas lui déplaire. Et il a été approuvé par une très jolie rousse, alors j'espère que ça ira vraiment hein. Mais je me dis qu'il n'y a pas que le cadeau qui pourrait clocher en fin de compte. Mais aussi le fait que je sois venu avec. Elle a l'air vraiment surprise, à pas savoir quoi faire. Et me demande à moi ce qu'on doit faire. Comme si je le savais ! Les autres anniversaires que je fais sont tellement différents de ça ! Avec Francis, on se murge. Avec Elie...En général on s'engueule. Avec ma mère on prend du gâteau. Mais c'est ma mère. Je doute que Neena soit pour partager un red velvet avec moi avec un earl grey bien corsé...

Mais fort heureusement, une idée me vient, lumineuse et grandiose, le genre à te sortir de toutes les merdes qui peuvent t'arriver dans la vie ! " Ben heu...Tu peux essayer mon cadeau et on passe en [+18] ? " Je fais mon sourire de séducteur à la con qui ne marche jamais en la regardant, un petit haussement de sourcils ridicule et le tour est joué.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Unexpected Meeting - Wade   Sam 22 Oct - 19:51

Je te le souhaite juste, tu vois, je pensais ? Oui c'est ça le problème Wade. Tu crois que tu penses mais en fait, pas plus loin que le bout de ton nez quand tu essaies sur ta vie. Je sais pas trop comment il parvient à être un bon flic dans son genre, mais il y parvient. En fait, il a l'air gentiment niais, c'est ça qui fait son charme. Ça m'étonnerait pas que des tas de nanas se soient laissées avoir par son air benêt. Ça a un côté attendrissant, on se dit que du coup, il pourra pas faire très mal. Ou qu'il le fera pas exprès. Je connais le garçon depuis assez longtemps pour savoir, pour ma part, qu'il cache plutôt bien son jeu. Mais au moins, ça me fait rire.

« Rappelle-moi, la dernière fois... On s'est lancé quoi à la figure ? » que je lui dis pour la blague. Quelques coussins. Et d'autres trucs plus gros aussi. Et plus durs. Avant qu'il se barre très vite parce qu'il m'avait vraiment mis en colère. Y'a de rare fois ou on pourrait en venir aux mains lui et moi, mais il se retient sans doute parce qu'il a un peu de scrupules, et qu'il sait pas si frapper une fille, ça se fait trop. « T'es un gars bizarre, Wade. » que je lui souffle en souriant : « Et des fois, tu l'es plus que d'autres. » Ouais, ça pourrait ressembler à un compliment venant de moi.

« J't'aime bien quand même, mais seulement parce que t'es un bon coup. » Que je plaisante avant d'attraper son paquet et qu'il propose que je l'enfile. Mon regard amusé lui répond parfaitement ce que j'en pense. ON VERRA. La répartie transpire dans mes yeux, alors que je me détourne de lui pour aller voir ce que ça vaut, tout ça. Je m'éclipse un temps, ouvre le paquet et éclate de rire. Il est gonflé ! Mais du coup, son cadeau est beaucoup moins effrayant que prévu. Ça me dérange plus de fêter mon anniversaire !

Je fais glisser mon T-shirt pour m'en défaire, et déboutonne mon pantalon qui glisse sur mes hanches avec le reste, et pendant que je cherche un sens à son attirail, je lui demande à travers la porte de la salle de bain : « Comment tu t'en es sorti avec les tailles et les mensurations au juste ? » Ah ouais, j'ai compris, ça y est. C'est comme ça que ça se met. Mais ça couvre quelque chose ? Bon, on dirait. Je devrais pas trop m'en faire du coup... J'enfile et accroche ça, en croisant mon reflet dans le miroir. Merde ! Ça me va ! « Parce que t'as tapé juste, et je te savais pas expert en la matière. » Que je le félicite.

Oh et merde x2. J'ai ouvert avec cette tête ? Je me démêle rapidement les cheveux pour les remettre en face. Effet coiffé-décoiffé, un petit coup de mascara, on tire un peu sur les joues pour les rendre doucement rouges mais pas trop. Et je respire un coup avant d'ouvrir la porte, me présentant à l'homme beaucoup moins habillée que tout à l'heure, mais quand même. C'est pas si mal. « Je pensais que tu étais surtout doué pour enlever en fait. » Je lui sors ça comme si c'était tout à fait normal dans ma tenue. En fait, pourquoi pas ? Il m'a vu encore moins vêtu, il va pas en rougir je pense. Manquerait plus que ça...

« Du coup ? » Que je lui demande doucement en tournant sur moi-même pour voir s'il est satisfait d'une part de la vue, mais aussi de son achat. Penchant la tête sur le côté en faisant la moue, je ne peux m'empêcher de venir croiser les bras sur ma poitrine avec un sourire mutin et un regard brillant. Faut croire qu'aujourd'hui, Wade est chanceux. « Aussi bien en vrai que dans ta tête quand tu l'as choisi ? » Je lui souffle ça d'une voix chaude en attendant une réaction. Qu'importe la réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
717
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Unexpected Meeting - Wade   Dim 23 Oct - 12:47


Unexpected metting

surprise ! je suis nul pour les surprises... Si je n'avais pas un peu d'audace, jamais je n'aurais approché Neena. C'est pas le genre de fille qu'on aborde facilement. En fait, c'est ce genre de filles qui intimident les hommes, les petits binoclards en rêve mais en ont peur, les machos se font renvoyer en touche aussi vite qu'ils sont venus. Comment j'ai réussi cet exploit ? J'en sais rien. J'étais bourré et je me rappelle pas bien de comment je l'ai ramenée chez moi. L'important c'est qu'elle y soit allée et qu'on soit resté en assez bons termes pour recoucher ensemble quand l'envie se faisait sentir. C'est quand même le principal à mon sens. Après, savoir comment ça a commencé...Bwarf on va pas faire de gosse alors on n'aura pas à raconter notre superbe histoire d'amour à des enfants en manque de modèle d'amour véritable...J'ai déjà Elie, j'en veux pas d'autres. Et heureusement, elle croit pas à l'amour ma petite. Enfin je pense pas. Je sais pas en fait. Elle a pas un exemple formidable faut dire...On va dire que c'est pas important et se concentrer sur ce qui est en train de se passer actuellement dans cet appartement entre elle et moi. Parce que ma proposition ne semble pas la déranger plus que ça apparemment. L'inverse m'aurait étonné en même temps...

La belle s'enfuit avec le paquet. Un instant j'hésite à la suivre. Mais je reste là, allant quand même m'asseoir dans le canapé. Faut pas déconner oh, je fais comme chez moi ici et puis c'est tout. La question fatidique arrive : comment j'ai fait putain pour prendre sa taille...? Alors ça, ma jolie, c'est une très longue histoire, dure et...Ouais bref. " Eh ben, je me suis débrouillé hein. J'ai le compas dans l'œil tu sais ma jolie. " On ne va pas parler de Jean et de son aide providentielle. Parce que là, pendant environ quelques secondes, j'ai un peu l'air d'un héros et j'adore ça. Et puis, bon ça va hein, je peux me la péter un peu quand même des fois, j'ai le droit aussi quoi merde. Si ça lui va parfaitement, alors c'est génial. Reste à savoir si elle est d'accord avec la seconde partie de mon idée. Parce que bon bien entendu, juste essayer les sous-vêtements ça n'a rien de bien amusant en vrai. Le reste le sera beaucoup plus, croyez moi...

Et quand elle revient juste avec ça sur le dos...Je suis content d'être assis je dois dire. Parce que me relever là ça aurait été dur. " Pour enlever tout ça, il faut aussi savoir en choisir des beaux tu sais, c'est tout un ensemble de choses et... " Et je vais me taire parce que décidément, c'est pas le moment de faire ce pourquoi je suis si fort d'ordinaire : dire des conneries sans m'arrêter. Et du coup...Du coup, en effet, ça lui va très bien et elle est ravissante là-dedans. Ce serait presque dommage d'enlever tout ça en fait. Et surtout, faut pas que je l'abîme en l'enlevant, ça ça risque d'être un peu plus coton..." C'est mieux que dans ma tête tu sais. Avec toi, tout est toujours mieux que dans ma tête. " C'est toujours mieux, ben ouais, c'est réel vous voyez. Et ce sont pas les quelques pas qui me séparent d'elle qui sont un véritable obstacle. Que je franchis vite pour aller la prendre dans mes bras. C'est fou ce qu'elle peut avoir la peau douce bon dieu... « Je crois que le titre de ce RP va s'agrémenter d'une petite mention "interdit aux yeux sensibles" non ? » Mais de quoi tu parles...?

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Unexpected Meeting - Wade   Dim 23 Oct - 22:14

Bon, je vais vous faire l'impasse sur la scène +18 pour des raisons assez évidente. Déjà parce que c'est assez voyeuriste dans la forme, et aussi parce que comme ça, vous êtes frustrés. Puis en plus, il paraît que ça met mon partenaire pas super à l'aise, alors autant lui épargner ça parce qu'il est sympa. De toute façon, ce qu'il se passe entre deux adultes consentants ne les concernent qu'eux, et eux seulement, alors au mieux je peux faire un petit compte rendu vaste de comment c'était. Au moins pour satisfaire votre curiosité mal placée par exemple...

Alors avec Wade, c'est drôle. Comme souvent. Forcément, drôle, c'est pas l'adjectif qu'on attend quand on fait des galipettes avec un type qui se veut super flatteur en nous disant « avec toi, tout est toujours mieux que dans ma tête », ou en calant des phrases comme « c'est fou ce qu'elle peut avoir la peau douce ». C'est vrai. Mais drôle ne veut vraiment pas dire « mauvais ». Car avec Wade, le mauvais n'existe pas. Ce n'est pas l'excellence comme on pourrait s'y attendre non plus, je ne vais pas brosser un portrait lisse de cet homme qui est venu me donner un autre cadeau d'anniversaire.

C'est toujours particulier, en fait. A chaque fois, quand je me dis que finalement je le connais plutôt bien, je suis surpris par les conneries qu'il va me faire, ou me faire faire. Et c'est l'avantage avec lui : on ne s'ennuie jamais. Tous les trucs qui ont pu me sembler totalement fou, ou dingue, ou indicible, ça me semble même pas si fou dans sa bouche. Ça nous arrive de rester sobre, ça nous arrive de ne pas l'être. On se connaît assez bien sur un plan charnel pour savoir ce qui va faire craquer l'autre ou le faire grimper aux rideaux à vitesse grand V. C'est un fait.

Mais chez Wade, il y a une douce touche de folie, qui en soit n'est pas forcément rassurante, mais qui a le mérite de me faire la plupart du temps rire. Ses curiosités et ses bizarreries ne sont pas effrayantes, surtout pas dans la manière où il les présente et les fait. Il n'y a pas de tabou, juste une grande et magnifique ouverture d'esprit en la matière. Wade, dans le domaine sexuel, est un gamin devant un buffet royal, qui a envie de tout goûter. Et souvent, c'est un plaisir (au sens propre comme au figuré) de le suivre là-dedans.

Aujourd'hui, c'est un peu la même. Parce que ça met un peu de piment dans cette journée que je pensais parfaitement ordinaire. Non, je ne fête pas mon anniversaire. Pourquoi ? Parce que je m'en fiche. Je n'y attache aucune importance. J'aurais potentiellement des cheveux blancs un jour, et même des rides, mais ça... Il n'y a que les psychopathes du contrôle que ça intéresse. La jeunesse, ça part forcément. Moi, je m'entretiens, et j'ai conscience que je ne toucherais pas les mêmes personnes à trente ans qu'à quarante ans. Faut dire aussi que je cherche pas forcément à m'impliquer plus que ça auprès de quelqu'un.

Bon, du coup, reprenons le récit au moment où Wade se casse la figure de mon canapé où nos ébats ont eu lieu. Oui, on a paré au plus pressé, fallait faire avec ce qu'on avait sur le moment. Et moi, qui cherche à le rattraper pour pas qu'il se fasse mal après la danse intense que nous avons partagé, je le suis dans sa chute en m'étalant sur lui. Tant pis. Il ne se fait pas trop mal, moi non plus, mais je me redresse avec un sourire mutin en pouffant de rire. « C'est deux cadeaux que tu m'offres en fait. » Que je lui lance avec une petite moue. « Je pense que c'est un de mes meilleurs anniversaires jusqu'ici ! »

Le compliment va peut-être le faire rougir. J'en attendais pas tant de lui, faut l'admettre. De toute façon, qu'est-ce qu'on peut attendre de la part d'une relation non exclusive basée sur le plaisir de la chaire et quasiment seulement sur ça ? De la complicité ? Non, ce n'est pas obligatoire. De l'affection ? Encore moins. De la tendresse ? Certainement pas. Alors bon... Ce qu'on a là, c'est pas si mal finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
717
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Unexpected Meeting - Wade   Lun 24 Oct - 11:19


Unexpected metting

surprise ! je suis nul pour les surprises... On pourrait me demander pourquoi je fais ça, je suppose. Pourquoi se contenter de juste passer du bon temps avec les femmes sans jamais rien chercher d'autre ? Je suis sûr que ces gens-là pensent que la majorité des personnes cherchent l'amour. Faut se réveiller un peu. C'est pas le cas. Que ce soit parce que l'amour c'est des conneries ou juste parce que ça fait mal, y'en a pas beaucoup qui cherchent ça. Sérieusement, qui voudrait souffrir à cause de ça ? Alors oui, comme un grand nombre de mâles sur Terre, moi j'en ai rien à péter et je m'occupe juste du côté charnel. Fort heureusement pour moi, Neena a parfaitement intégré ça et elle ne cherche pas plus que moi à avoir des relations amoureuses avec des hommes. Ou avec des femmes. Donc, avec elle je suis plutôt tranquille de ce côté-là. Et ça laisse la porte ouverte à une exploration totalement libre de tout ce qu'il peut y avoir à explorer dans ce domaine. Ne vous méprenez pas, je me considère pas comme le meilleur là-dedans, juste comme quelqu'un qui ose un peu plus que la moyenne. Et si ça lui plaisait pas, elle m'aurait foutu dehors depuis longtemps, c'est ça qu'est bien avec Neena au moins.

Alors forcément, quand on a une vision pareille des choses, on ne s'embarrasse pas la vie avec des détails à la con. Et ça donne des relations particulièrement plaisantes. Bon je n'avais complètement prémédité ça en venant lui offrir ce cadeau. Enfin si. Mais pas là dès qu'elle l'aurait ouvert. En fait, je m'attendais à ce qu'elle soit occupée et m'envoie un peu bouler après avoir accepté le paquet et fait une bise ou un truc comme ça. Je suis ravi que ce soit pas le cas et qu'on passe un petit moment à fêter son anniversaire. D'ailleurs...Quel âge elle a en fait...? Moins que moi ça c'est une certitude mais, maintenant que j'y pense, je crois que je ne lui ai jamais demandé quel âge elle pouvait bien avoir. Surement parce que ça ne se fait pas de demander son âge à une dame. Même une dame comme elle. Ce ne doit pas être si important que ça de toute façon hein ? Enfin je crois. Elle avait pas l'air de vouloir le fêter de toute façon alors bon, je suppose que lui demander son âge ne serait pas du plus bel effet. Surtout dans cette position.

Son canapé est décidément trop petit. Prochain anniversaire, je lui en trouve un plus grand, qu'on puisse bien mieux en profiter parce que là c'est juste pas possible. Là en tout cas, c'est un peu tard et je glisse assez lamentablement. Un peu comme dans ces dessins animés où le Coyote reste en suspension au-dessus du gouffre, juste le temps de se rendre compte qu'il va tomber et d'entendre le Bip-Bip se marrer. C'est un peu ce qui se passe là, avec Neena qui essaie de me retenir sans y parvenir. Résultat ? On est tous les deux par terre comme des blaireaux. Au moins, je me suis pas fait mal, même si elle m'est un peu tombée dessus. " Je ne suis pas si nul que ça pour les surprises alors ? C'est plutôt cool. " Je lui réponds en souriant. On a l'air un peu con, mais tant pis, on est pas si mal finalement par terre. Même si son carrelage est un peu froid...Et c'est marrant, mais j'ai comme une sensation de déjà-vu. Vous savez ce que c'est, quand on a l'impression d'avoir vécu ça une fois déjà...Il parait que c'est juste un souvenir qui s'est mis au mauvais endroit, quelque part dans la zone de la mémoire...Mais là...Je sais pas c'est différent, y'a un truc qui cloche. Un gros truc qui cloche.

Je ferme les yeux un instant. C'est juste moi qui déconne, ça va se remettre en place. Quand je les rouvre, Domino n'est plus là. Il n'y a rien d'autre que...que ce putain de labo encore ! Il fait froid, je sens la table en métal gelée sous moi, contre ma peau. Je déglutit, je crois, je peux pas bouger, comme toujours...Pourquoi me donner de faux souvenir ?! Pourquoi faire ça ?! Il n'y a aucun sens là-dedans ! La forte lumière blanche s'allume encore brutalement, m'éblouissant, et je ne peux voir que l'éclair d'un instrument chirurgical qui passe avant de sentir la piqûre douloureuse et horrible...C'est une habitude maintenant mais pourquoi entrecouper ça de faux souvenirs où je suis à peu près heureux ?! C'est pire que la douleur qu'ils m'infligent, c'est juste de la torture...Inutile de dire que je hurle je crois, c'est une évidence. A chaque fois que leur maudite aiguille s'enfonce, je me tends en criant. Vous vous êtes déjà fait prélever des morceaux d'organes internes alors que vous étiez conscient...? Je crois que ça tuerait n'importe qui d'autre...

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Unexpected Meeting - Wade   Lun 24 Oct - 12:39

« Non, ça va. » Que je lui sors avec un sourire mutin, alors qu'il est plutôt content de sa surprise. Y'a de quoi, en fait. Il s'attendait probablement pas à ça. Faut dire qu'on a pas vraiment l'habitude d'être tout à fait au top niveau pour la complicité. On s'entend, parfois. Mais il a tapé juste pour une fois, sur un plan plus privé, et c'était pas si mal. On est parti sur un petit moment d'entente assez agréable en cette journée. D'ordinaire, mes anniversaires ressemblent à des jours tout à fait normaux. Là, y'a un petit truc en plus. Et c'est pas si mal.

Bon, c'est pas pour autant que je vais me mettre à le fêter à tout bout de champs, pour avoir le plaisir de me voir offrir des sous-vêtements qui coûtent une blinde et que je ne porterais pas très longtemps. C'est notamment le caractère exceptionnel de la chose qui le rend d'autant plus plaisant. « Mais fais gaffe, ce genre de surprise, ça ne marchera qu'avec moi. » Que je lui lance pour plaisanter : « Tes collègues y seront peut-être moins sensibles. » J'éclate de rire, rien qu'en imaginant la scène. Francis, par exemple, ne sera peut-être pas si chaud pour enfiler un soutien gorge en dentelles offert par son coéquipier.

Sauf que je remarque que je suis bien la seule à rire à cette image. L'homme semble un petit peu perdu, ailleurs d'abord. Ses yeux me fixent sans vraiment me voir, et un doute me prend. Qu'est-ce qu'il a ? J'ai un truc sur le visage ? Non... C'est autre chose visiblement. « Wade ? » Que je lui demande en posant ma main sur son torse pour essayer d'attirer son attention. Et la seconde d'après, il semble souffrir. Je sursaute à cause de sa réaction ô combien disproportionnée, sans comprendre le moins du monde ce qu'il lui arrive !

Je crois que le pire dans tout ça, c'est qu'il semble sincèrement avoir mal, et j'ai peur que ça soit de ma faute ! Je me redresse, enfilant un T-shirt rapidement avant de me pencher au-dessus de lui. Toujours dans un autre monde ! C'est dommage que ça tombe sur moi, parce que je suis du genre à pas du tout savoir comment réagir dans ce genre de moment. Justement, par réflexe, je le secoue, avant de lui coller une grande claque dans la figure pour lui faire retrouver ses esprits !

Et une seule semble suffire. Je crois ? J'en sais rien à dire vrai. J'arrive à capter son regard un temps, folle d'inquiétude vis-à-vis de ce qu'il vient de se passer : « Ca va ? Tu t'es fait mal ? » Que je lui demande d'une voix douce et inquiète en fronçant les sourcils ; je ne sais pas vraiment ce que je dois faire. Je ne suis pas assez intime avec Wade pour connaître son carnet de santé, je ne sais pas s'il est malade ou un truc du genre. Ça se saurait ? J'en sais rien... j'ose croire que je l'aurais su avant, sinon... « Faut que j'appelle un médecin ? »

Je lui demande ça en me relevant, prête à sauter sur le téléphone de la maison pour composer le numéro des pompiers. Si on doit faire venir une ambulance pour l'amener à l'hopital, je préfère le savoir maintenant. Ceci étant dit, c'est possible qu'il me mente, ou qu'il ne me réponde pas. Et dans ce cas, la réponse sera toute trouvée pour lui. Je le refilerais aux personnels compétents pour gérer son affaire, et il pourra lutter, ronchonner, ou quoi, ou qu'est-ce, qu'importe. Je connais bien des moyens de l'immobiliser le temps qu'ils arrivent.
Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
717
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Unexpected Meeting - Wade   Mar 25 Oct - 15:38


Unexpected metting

surprise ! je suis nul pour les surprises... Je ne comprends pas trop ce qui se passe...Neena m'a giflé, elle a l'air un peu...paniquée. Pourquoi ? Il s'est passé quelque chose, elle veut appeler le médecin et il semble bien que c'est à cause de moi. Et pourtant je vais bien, on rigolait de notre chute du canapé et tout va bien...Et enfin il ne s'est rien passé, si...? Elle est prête à appeler en tout cas, limite à deux doigts de bondir sur le téléphone pour appeler. Je la regarde, interrogateur, bon dieu, il s'est passé quoi ? Dis moi parce que là je ne comprends pas du tout...On était dans le canapé, j'ai glissé comme un con et elle s'est retrouvé sur moi, trop lourd pour être retenu par cette frêle femme. Rien de bien exceptionnel. Juste deux amants qui font les cons dans le canapé...

Alors pourquoi est-ce que j'ai cette impression bizarre...? Des restes de douleur aussi, je le sens quand je me redresse et m'assois par-terre. J'ai mal dans les tripes, dans les poumons...Un peu comme si on m'y avait enfoncé quelque chose...Je me passe la main sur le visage et dans les cheveux. Quelque chose cloche. Quelque chose cloche vraiment et je ne sais pas du tout ce que c'est, ça m'angoisse. Ce serait presque effrayant. Je la regarde, droit dans les yeux, l'air sérieux. " Neena...Qu'est-ce qui s'est passé...? Pourquoi tu réagis comme ça...? " Si elle m'explique, peut-être que je pourrais trouver une réponse à cette drôle d'angoisse que je ressens. J'ai presque l'impression que...Que ma vie est en danger. Ce n'est pas elle qui la met en danger, c'est certain, mais il y a quelque chose pourtant. Vous savez ce genre de trucs, on le ressent dans ses tripes, on sait quand ça ne va pas, comme si on était pas soi-même...

En me relevant, je suis toujours endolori. Dans des endroits qui ne sont pourtant pas sollicités par le sport que l'on vient de faire, elle et moi. Bon sang...Je n'ai pas bougé d'ici alors pourquoi j'ai mal dans les muscles...? C'est un peu comme si mon corps se rappelait une vieille douleur et me la faisait revivre, ce n'est pas comme si je m'étais réellement fait mal. Je me repose dans le canapé, faisant signe à la brune de venir. Pas besoin d'un médecin ou quoi que ce soit, je vais bien. Même si elle n'en a pas du tout l'air convaincu, je vais pourtant bien et c'est bon, pas la peine de s'inquiéter. Peu importe ce qui s'est passé, de toute façon, c'est fini et je vais bien...Du moins, j'en ai l'impression. C'est tout ce qui compte réellement et voilà.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Unexpected Meeting - Wade   Mar 25 Oct - 18:22

Wade a l'air paumé. Je peux pas comprendre ce qu'il s'est passé, mais le regard de chiot qu'il me lance suivi de sa question me laisse totalement muette. Je papillonne des yeux un long moment avant de piger qu'il est sérieux, qu'il me demande vraiment ! Comme si j'étais dans sa tête ou un docteur en médecine réputé et que j'allais deviner d'un claquement de doigts ! Je n'ai aucune idée de ce qu'il lui a pris, je ne sais pas où me mettre, et sa demande m'arrache un hoquet de surprise. Les bras m'en tombent !

« Pourquoi je réagis comme ça?! » Que je lui sors d'une petite voix aiguë en le regardant droit dans les yeux. Mes billes à moi sont rondes pour ma part, et je m'interroge. Peut être qu'il a oublié ? Qu'il ne s'en est pas rendu compte ? Il paraît que pour l'épilepsie, l'état de conscience peut être altéré ! Du coup, si c'est ça, non seulement c'est pas de son fait, mais en plus il a vraiment besoin d'un médecin ! Ça m'encourage pas à lâcher le téléphone il faut bien l'admettre, mais bon... « Non mais t'es sérieux, tu t'en souviens pas ! »

Ouais, je réalise ça, sur le tas, en fronçant les sourcils. Parce que perso, je suis pas prête de l'oublier ! Il m'a sérieusement fichu la trouille, cet idiot. Et le pire, c'est que maintenant je m'inquiète pour sa pomme ! Voilà qui est bien frustrant. Et je n'y connais absolument rien en la matière, mais genre, vraiment. Pourtant, j'ai bien des expertises, dans bien des domaines, mais celui-ci n'en fait pas partie. On peut pas être parfait dans tout, il paraît. Je m'en rends compte aujourd'hui, et me sentir aussi impuissante est relativement frustrant.

« J'en sais rien, je saurais même pas te dire ce qu'il s'est passé ! » Que je lui avoue en tombant sur le canapé, à côté de lui, remontant mes jambes à ma poitrine. J'ai l'air d'une gamine comme ça, un peu gauche et maigrichonne, mais... Bon. Le plus important maintenant c'est de faire le point : « On était tous les deux et d'un coup, tu étais... Ailleurs ? Ouais, c'est le mot. Comme si tu rêvais, ou un truc de ce genre là, et ensuite tu as eu l'air de souffrir, comme si on te torturait et... Je te jure que je t'ai rien fait, hein, je te touchais même pas, j'aurais jamais pu te faire aussi mal ! »

Je lui sors ça en levant les mains, pour lui prouver mon innocence. Pour une fois que j'ai sincèrement rien fait pour faire mal ! Ça serait un monde qu'on m'accuse. Mais je sais pas si, sans le vouloir, je n'ai pas joué sur son état. On sait pas ? En m'appuyant sur lui par exemple ? Pas que je crois trop aux points de pressions qui te tuent un homme en un éclair rien qu'en l'effleurant, hein. Ça va, je suis plus une enfant, la fiction, ça fait un moment que je l'ai laissé aux autres qui ont besoin de se bercer d'illusions. Je regarde Wade avec une mine soucieuse qu'il n'a jamais du voir sur moi...

« T'es sûr que ça va, hein ? Parce que je peux encore appeler les pompiers ? Peut-être que... » J'en sais foutre rien et ça m'énerve tiens : « Peut-être qu'il y a quelque chose, que tu as besoin de te faire examiner... » Je me pince l'arête du nez, et me relève pour entreprendre de me rendre jusqu'à ma pharmacie, dans ma salle de bain.. Sauf qu'évidemment, je ne suis pas comme ces mamans poules qui ont cinquante médicaments qui traitent le tout et le rien : « J'ai que de l'aspirine. Je ferais une bien piètre infirmière... alors me claque pas entre les mains, ok ? »

Je lui fais un sourire, pour tenter de détendre l'atmosphère. C'est pas des plus simples, parce que je suis moi-même assez crispée sur le moment. Et ça ne va pas aller en s'arrangeant, j'en ai parfaitement conscience. Me raclant la gorge, je lui demande d'une voix douce : « Tu as toujours mal ? » en posant ma paume sur son bras.
Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
717
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Unexpected Meeting - Wade   Lun 31 Oct - 15:43


Unexpected metting

surprise ! je suis nul pour les surprises... Peut-être que c'était plus grave que ce que je pense. En tout cas, Neena ne prend pas ça très calmement quand je lui dis que je ne sais pas ce qui s'est passé. Elle est à moitié paniquée à moitié en colère je crois, je ne sais pas trop en fait, c'est difficile à dire. Et je suis un peu paumé alors forcément, ce n'est pas facile de comprendre ce qui lui passe par la tête. Déjà en temps normal c'est compliqué...Elle m'explique ce qu'elle a vu mais elle ne sait pas ce qui s'est passé, pas du tout. Elle a eu peur surtout et apparemment moi, j'ai eu l'avoir mal. Elle se défend de m'avoir fait quoi que ce soit, même par accident, elle ne m'a pas fait de mal. " Je crois pas que tu m'ais fait du mal voyons. Mais...C'est dingue quand même t'es d'accord non...? " Je suis un peu perdu ouais...Neena continue d'être un peu affolée, elle repropose d'appeler les secours pour m'examiner. Mais je n'ai rien tout va bien, je n'ai pas envie de me retrouver à l'hôpital ou chez les pompiers pour rien...

Alors que je ferme les yeux pour me laisser retomber dans le canapé, une drôle de sensation m'envahit, des images reviennent dans ma tête. C'est fou. Je me sens bizarre, pas à ma place tout d'un coup, pas dans une vie qui me convient... " Neena...Tu crois qu'on peut...être quelqu'un d'autre et ne pas le savoir...? " C'est exactement la sensation que j'ai, que je suis quelqu'un d'autre et pas moi-même. Je crois que je sais ce qui m'est arrivé pendant ce blanc que j'ai eu...Mais comment l'expliquer ? Comment dire ça à quelqu'un sans qu'on me prenne pour un fou...? Même à Neena, elle va penser que j'ai eu des hallucinations et que je suis taré...Et je n'ai pas envie de me retrouver dans un asile parce que j'aurais dit ce que j'avais vu, ce que j'ai conclu de ça, ce serait...Nan ce serait horrible. Alors quoi ? Je dois me taire...? Ne rien lui dire alors que je pense comprendre ce qui m'est arrivé...? C'est Neena, ce n'est pas une inconnue en qui je ne peux pas avoir confiance. Je peux faire totalement confiance à cette fille, je le sais. Enfin j'espère en tout cas...

" Je...Je crois que j'ai...eu des souvenirs d'une autre vie. Ou de quelqu'un d'autre. Je ne sais pas trop. Tu crois que je suis fou...? " Pourvu qu'elle me dise non. C'est le seule chose que j'espère là, qu'elle me dise que je ne suis pas fou et que c'est...bon pas normal d'accord, mais au moins pas trop bizarre...Parce que si c'était trop bizarre...Je suis pas fou hein...? « Hé si, t'es complètement cramé du ciboulot garçon... » Je regarde Neena avec un air déconfis, essayant de ne pas prêter attention à la voix que j'ai dans ma tête...Tout le monde a une voix dans sa tête, c'est une chose que je me répète pour éviter de trouver ça grave et d'y penser. J'ai entendu parler de l'émergence, vite fait comme ça, je sais pas si c'est vrai ou pas mais je commence à me poser des questions...Est-ce que ça pourrait venir de là...? " Tu crois toi aux émergés...? Tu crois que c'est vraiment vrai et...Enfin... " Je suis un peu trop perdu pour réussir à formuler ce que j'ai dans la tête...

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Unexpected Meeting - Wade   Lun 31 Oct - 16:48

Wade a l'air totalement perdu, et nous sommes deux. Alors bon, il a beau me rassurer en me disant que je ne lui ai probablement pas fait mal, je peux pas m'empêcher d'être en effet d'accord. C'est dingue. J'ai entendu parler de bien des choses ces derniers temps avec le travail, sans penser que mon plan cul et « ami » puisse m'en sortir une nouvelle sur sa pause déjeuner. Les genoux contre ma poitrine, je le regarde, posant une main qui se veut rassurante sur son bras alors qu'il retombe sur le canapé. Il fixe mon plafond, en le trouvant probablement particulièrement inspirant, et voilà qu'il se met à me poser des questions un peu bizarre.

Si on peut être quelqu'un d'autre et ne pas le savoir ? « Hum ? » Que je lui demande avant de reprendre : « Tu veux dire comme si tu avais subi un lavage de cerveau pour qu'on te fasse devenir quelqu'un d'autre ? » Que je lui demande en l'interrogeant du regard, même s'il va peut-être me prendre pour une idiote, ou penser que je me moque de lui. Finalement, j'essaie juste de mettre des mots sur ce que j'ai pu ressentir parfois. La sensation que tout ce qui m'entoure est faux. « Ou alors... Un truc comme dans Dexter, un passager noir, mais plus comme quelque chose en toi que tu ne connais pas ? »

Le psy m'entendrait parler comme ça, il me collerait dans une camisole de force en me faisant avaler des cachets, je pense. Simplement, j'essaie moi aussi de me détendre, de ne pas trop m'inquiéter. Sauf que les mots de Wade m'aide pas à être moins soucieuse pour lui. Je m’accoude à mon dossier, en le fixant toujours, alors qu'il me demande d'autres choses que beaucoup considéreraient comme folles. Pas moi. Je secoue simplement la tête avec un sourire qui se veut rassurant :

« Tu n'es pas fou. » Je suis persuadée qu'un psychologue trouverait plein de raisons à ce qu'il se passe. A la souffrance qu'on éprouve tous, collectivement, l'impression de ne pas être à la bonne place. Je suis aussi persuadée qu'il n'y a pas que de la folie là-dedans, il y a une part de vrai qu'on partage tous. « Loin de là. » Mais j'ai besoin de comprendre un peu mieux ce qu'il s'est passé, et pour ça, il faut que Wade se concentre pour trouver les bons mots pour s'expliquer : « Une autre vie ? Comment ça ? » Que je commence : « Tu as l'impression d'avoir revu de vieux souvenirs, c'est ça ? Des trucs que tu aurais oublié ? »

Je le regarde, l'air de lui dire « allez, parle moi, je vais t'écouter. » On peut la faire à la confession sur l'oreiller, probablement. Je viens me poser contre lui, la tête sur son épaule, en m'installant plus ou moins confortablement dans toute cette histoire. Parait que c'est plus facile de discuter de cette manière, avec quelqu'un dans ses bras. C'est pas moi qui le dis, c'est tous mes exs qui m'ont confié mille secrets inavouables dans ces moments-là. Bon, heureusement qu'ils m'ont pas pété un câble comme l'a fait Wade à l'instant, même si j'aurais mieux appris à gérer le phénomène du coup. Là, bon... On va improviser sur le tas. Et le rassurer aussi :

« Tu n'es pas fou, mais sans doute un petit peu... Fatigué. Puis tu dois pas voir des trucs toujours simples dans ton travail, et avec la fatigue accumulée, ça te rend un peu plus sensible et bien des choses. » En voilà une phrase qui veut tout et rien dire, mais qui fait tout de même passer un petit message décontracté. Ça devrait lui suffire pour reprendre un petit peu d'aplomb, puis même se laisser aller à la confession. Ça lui fera du bien et, moi, je comprendrais mieux ce qui se trame là-haut.
Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
717
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Unexpected Meeting - Wade   Lun 31 Oct - 17:42


Unexpected metting

surprise ! je suis nul pour les surprises... Elle doit avoir raison. C'est surement le travail, toutes ces affaires glauques sur lesquelles j'enquête, tous ces cadavres. Et puis...L'attentat du centre commercial, la fête foraine, tout ça doit me perturber beaucoup plus que ce que je pensais. J'étais sûr de pouvoir faire comme si c'était rien, de passer outre comme toujours. Mais peut-être que non. Peut-être que j'ai besoin d'en parler. Mais à qui je peux en parler hein ? Ma fille, la pauvre, n'a pas besoin d'entendre ça. Ma mère non plus, elle s'inquièterait beaucoup trop. Francis ? Il est comme moi, à pas croire que ce qu'on vit au boulot nous affecte, alors à quoi bon. Quant aux autres, je n'ai personne d'assez proche pour pouvoir raconter tout ça sans avoir peur...Et puis il y a Neena. On est proche, je suppose ouais, mais de là à pouvoir lui dire tout ça réellement...? Sans qu'elle me juge ni rien...? C'est...difficile c'est tout voilà. Mais peut-être que ça me fera du bien, au fond. En plus...Je ne sais pas, j'ai l'impression qu'elle est capable de comprendre, comme si on partageait quelque chose de plus fort, de plus profond que ça, c'est étrange. Et puis, j'ai l'impression de l'avoir vue, ou du moins pensé à elle, dans cette drôle de vision hallucinatoire...Elle est venue se mettre contre moi, la tête sur mon épaule. Je crois que c'est la première fois qu'on reste aussi longtemps ensemble après une coucherie. Et c'est la première fois que je ressens autant de tendresse.

" J'ai...des cauchemars, des impressions de déjà-vu, des moments de blanc comme là...C'est tout le temps. Et c'est pas des choses que j'ai déjà vécu tu vois, c'est...Ouais c'est comme si j'étais dans la tête de quelqu'un d'autre. Et je ne comprends pas ce que je vois, j'arrive pas à voir de cohérence, à comprendre ce qui se passe...Je sais qui est cette personne qui est dans ma tête mais je sais pas...J'ai vraiment l'impression que quelque chose cloche. Je... " Je ne pense pas que ce soit une bonne idée de parler de ma voix...De cette personne qui me parle dans mon crâne des fois, qui fait des commentaires et que j'entends...Elle me prendra vraiment pour un taré si je lui parle de ça et ça j'en ai pas du tout envie, ce serait...J'ai pas envie de la perdre, je tiens à elle. Je la regarde, je me sens un peu mieux je crois, je ne sais pas exactement pourquoi. Je me demande ce qui se serait passé si j'avais été seul. Je ne m'en serais juste pas rendu compte ou est-ce que ça aurait été pire...? C'est elle qui m'a sorti de cette "vision", est-ce que j'aurais pu rester coincé là-dedans...?

" Je t'ai dit que...j'avais failli mourir deux fois dernièrement ? " Que je lui dis avec une esquisse de sourire, le genre amusé mais au fond dramatique. " J'ai été coincé dans ce putain de centre commercial qu'a explosé et j'étais à la fête foraine...T'imagines ça ? Surement que ça doit être ça, ça m'a perturbé la caboche, ça et le boulot...C'est probablement juste ça hein ? J'ai pas la vie d'une autre personne dans la tête, ça se peut pas... "

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Unexpected Meeting - Wade   Lun 31 Oct - 19:14

Je fronce les sourcils, alors qu'il se confie. Son discours est pas très clair, et j'ose pas l'interrompre. De toute façon il le fait tout seul, et je ne vois pas trop quoi lui dire. S'il a pas les mots pour s'expliquer, ça se comprend aussi. Je le fixe, et j'ai l'impression de le connaître depuis vraiment longtemps. Plus longtemps que ce qu'il en est vraiment. Que tout n'a pas commencé vraiment le soir où il a réussi à me ramener dans son lit après quelques blagues un peu minables. Comme si son humour ne m'était pas inconnu, et comme si nous étions à la fois amis et ennemis. On a apparemment pas avancé toujours dans la même équipe, lui et moi.

« Eh bien, je couche avec un vrai survivant ! » Que je commente en le regardant avec des yeux brillants, un sourire un brin moqueur sur les lèvres. Je dis ça juste pour qu'il se détende un petit peu au passage, qu'il ne prenne pas ça trop au sérieux. Pas que ça ne l'est pas, ce n'est pas ce que je dis. Mais il a besoin de prendre du recul pour franchir ce pas. C'est comme se retrouver devant un petit ravin, sans pont. Il n'y a qu'un choix, sauter par-dessus, avec tous les risques que ça implique. « Faire des choses avec toi, ça doit être toute une aventure. »

Je lui adresse un sourire complice, revenant me caler contre lui. Je l'écoute toujours avec attention, et il a l'air de se parler tout seul. Tout ça doit le faire flipper. Et je peux le comprendre. C'est sa santé mentale qui est en jeu. Je n'étais pas sur place quand le centre commercial a explosé. Mais j'y suis passée après, et ce n'était pas beau a voir. L'urgence sur place, et tout ça. Et après la venue des membres d'Hydra, c'était encore moins beau à voir. Mais bon, je ne vais pas dire ça à Wade, sinon il va me passer les menottes, et pour le coup ça me plaira pas duuu tout.

« Tu en as pas marre d'attirer les ennuis partout où tu passes, Wade ? Tu aurais besoin d'un porte bonheur, si tu veux mon avis. » Que je lui lance avec le sourire, en me redressant sur un coude pour le regarder. Venant poser un bisou sur sa joue, je lui dis en douceur : « Ne t'en fais pas trop, d'accord ? » Je me retrouve dans son discours, mais je n'ai pas envie de l'admettre. On aurait l'air de deux fous. Ça ne serait pas bon, ni pour lui, ni pour moi. « Pour l'instant, tout ça t'inquiète et tu as l'impression de devenir fou, mais à un moment, tout prendra sens pour toi. »

Nouveau sourire. Je m'étire, féline, avant de reprendre : « Il suffit juste que tu patientes un petit peu, et que tu te reposes aussi. » Bon, peut-être pas à poil sur mon canapé. Viendra un moment où je devrais le mettre dehors, vu que j'ai mon frère a aller chercher à l'école, et aucune envie qu'il voit un flic dans cet état. « On ne survit pas à un attentat et un accident sans y laisser des plumes... » si pour le premier, je peux comprendre, je sais que pour le second, tout a été autrement différent.

Je n'ai eu que des échos de l'endroit, de l'accident, de ce qu'il s'est passé. Et on ne m'a pas demandé d'aller chercher des infos, ou des émergés, dans la foule. Tout a été trop compliqué, de toute façon. Et très soudain. « Ta fille était avec toi ? » Que je lui demande en me posant soudainement la question. Et dire que j'avais hésité à m'y rendre avec Lazarus, parce qu'il faut bien passer des moments entre nous parfois. Que c'est lui qui m'a demandé de rester à la maison, où on s'est collé devant un film. « Elle va bien ? » Que j'enchaîne finalement. Peut-être que penser à son adolescente de fille lui fera du bien aussi. Faut pas qu'il perde ça de vue, c'est important.
Revenir en haut Aller en bas
Wade WilsonHumain modifié
avatar

Deadpool
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
3 / 53 / 5
Régénération ; réflexes surhumains ; Comics Awarness ; excellent combattant avec n'importe quelle arme
Groot, Jo, Kon, Apo, Wylan, Hati
717
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Unexpected Meeting - Wade   Mar 8 Nov - 15:21


Unexpected metting

surprise ! je suis nul pour les surprises... Pensons à autre chose. C'est la meilleure de choses à faire dans cette situation, penser à autre chose et faire comme si rien de tout ça n'était arrivé. Je pense que c'est le mieux. Et puis, je suis toujours à poil avec Neena après tout, il y a bien des choses auxquelles je peux penser pour me détourner de ce petit cauchemar éveillé. Des tas de choses oui...Aller, on se recentre, tout va bien, il ne m'est rien arrivé et les choses sont cool. Je ne sais pas exactement combien de temps j'ai passé dans son appart du coup, une journée très réussie en tout cas, j'aime bien moi.

Bon sauf le sujet de conversation suivant. On pouvait parler de tout un tas de choses. Du beau temps, du boulot, de ce qu'on regarde à la télé comme connerie quand personne ne le sait, de l'actualité, je sais pas moi, de n'importe quoi d'autre que ça ! Non pas que le sujet ne m'intéresse pas, je suis très concerné et je fais tout ce que je peux. Mais penser à ça là, nus sur un canapé, disons qu'il y a d'autres moments où je préfère m'en occuper. Et dans d'autres tenues. Mais là comme ça...Franchement, Neena, tu pouvais pas me parler d'autre chose hein...? Je soupire un coup. " Elle va bien oui, c'est une ado insupportable et même si elle a eu une petite fracture à cause de cette sortie, ça va maintenant. " Je me suis inquiété comme un dingue à cause de cette histoire. Bon, l'ado en question, ça l'a juste fait chier que je balise autant, mais j'ai vraiment eu peur pour elle. Je soupire encore. J'ai vraiment pas envie de parler de ça maintenant...

Et tout d'un coup, je me dis que, quand même j'abuse peut-être un peu en restant aussi longtemps chez elle. Elle avait surement des trucs à faire, vu qu'elle avait l'air d'ignorer que c'était son anniversaire. Donc...Je devrais peut-être la laisser tranquille un peu. Je lui souris. " Bon...Je vais peut-être te laisser quand même, ça fait un moment que je suis là et t'as surement prévu d'autres trucs que passer ta journée à poil avec ton coup d'un soir préféré. " Après tout, ça avait commencé comme ça à l'origine hein, juste un coup d'un soir dans un bar...Une sacrée nuit aussi ça...Du coup, j'essaie de rassembler un peu mes fringues quand même, pas facile à trouver. " L'année prochaine, on se refait un anniversaire comme ça, ça te dit ? Enfin, on est pas obligé d'attendre un vrai anniversaire hein. " Que je lui sors avec un sourire charmeur et un petit haussement de sourcil enjôleur.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Unexpected Meeting - Wade   Mar 8 Nov - 21:09

Elie va bien, c'est l'essentiel. Mais Wade n'a pas l'air de vouloir parler d'elle plus longtemps. Très bien, je vais pas l'y forcer. C'est pas non plus comme si j'avais de grosses affinités avec sa gamine. J'ai du la croiser deux ou trois fois sur le pouce, en partant de chez lui, et elle ne doit pas se faire trop d'illusion sur ce qu'on fait son père et moi. Ou peut-être que si, ou qu'elle s'en fout. Va savoir, c'est qu'une adolescente insupportable selon les mots de son paternel, je me contente d'un sourire amusé pour lui répondre.

Même si au fond, j'espère que Lazarus deviendra pas un ado insupportable quand il aura l'âge d'Elie. Je n'ai entendu Wade que râler à propos de sa fille depuis que le connaît en fait. Enfin, je dois exagérer un petit peu ? Sûrement. Quoiqu'il en soit, si mon petit frère m'épargne des soirées à m'angoisser et des rendez-vous sur le pouce avec son proviseur, ça m'arrangerait grandement. Pour l'instant, il a toujours été un gosse exemplaire, qui se fait pas remarquer. Faut dire que sur Genosha, lui et moi, on cherche à y rester, et on sait tous les deux qu'il faut qu'on soit discret pour ça.

Lui, parce que sinon sa mère va lui remettre la main dessus, et pas question qu'il reparte dans cette secte. Moi, parce qu'avec mon métier, j'ai besoin d'être madame tout le monde. Wade ne se doute pas qu'il m'aide grandement. Je lui offre un grand sourire pour lui répondre : « Ouais bien sûr ! » On se refera ça. « Pour ton anniversaire, je te trouverais un caleçon en bonbon, là, ou un truc à paillettes, je sais pas encore ce que je préfère ! » Et là, je me fous grassement de sa gueule, parce que l'image a un petit côté amusant, et Wade a pas trop la tronche du gigolo.

Ceci dit, il en a le corps. Puis le côté flic, ça en affole plus d'une. Je le mis à la porte une fois qu'il s'est rhabillé, une petite tape sur les fesses et un sourire complice. Et je ne ferme derrière lui qu'une fois lui avoir dit : « Si t'as d'autres idées pour fêter ça, ou... juste besoin de parler, tu m'appelles hein. » Clin d'oeil appuyé, Wade repart comme une princesse sur sa licorne, et moi, j'ai encore une soirée d'anniversaire à passer. Reste à voir ce que je vais pouvoir faire...
FIN
Revenir en haut Aller en bas
 
Unexpected Meeting - Wade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» meeting de landivisieau 29 /08
» Meeting Aérien de Reims 27 & 28 juin (spotter day le 26)
» Meeting DCP Halloween 2009
» [Powhatans] Meeting DCP de Noël 2009 (12 et 13 décembre)
» meeting de troyes "he oui les gros"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: