Partagez | 
 

 Cape Cod Kwassa Kwassa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Bear
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Aucun, si ce n'est que c'est une putain de badass de ouf, ancien agent très spécial du SHIELD siouplé.
Max, Kitty, Leo, Ezra, Arthur et Jake
299
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Cape Cod Kwassa Kwassa   Sam 3 Sep - 17:32

Elle était éméchée. Le sol n'était pas aussi stable que d'habitude. Ses réflexes n'étaient plus aussi rapides. Sa vision n'était plus aussi nette. Elle avait l'impression que le monde qui l'entourait était cotonneux, aérien, léger, et c'était une super sensation. Pourtant il y avait quelques heures de cela, les quatre amis avaient été tout ce qu'ils y a de plus clair. Ils s'étaient retrouvés au bar où ils devaient jouer le soir même et avaient préparé tout leur matos de musicos tout en se sifflant quelques bières au passage. Puis le concert avait commencé, apportant son lot de trac, de surexcitation et de fun. La base rouge paillette de Teddy, toute discrète qu'elle était, avait accompagné les instruments de ses meilleurs amis ainsi que les voix de Pietro et de Feli les juxtaposant à merveille. Son corps avait résonnait pendant deux petites heures, se balançant nonchalamment à l'unisson avec sa basse, lourde et entraînante à la fois marquant le rythme avec plus de subtilité mais aussi moins de tonus que l'imposante batterie de Thor. Elle était un peu en retrait, mais c'était souvent le cas pour les joueurs de son instrument fétiche. Les stars c'était eux, les guitaristes et plus particulièrement Pietro qui, avec son charisme et son statut, attirait tous les regards. Elle-même avait toujours pris soin à ne pas se faire voir, ancienne espionne oblige, elle ne voulait pas qu'on reconnaisse son visage ou ses allures sinon elle ne pourrait plus berner les autres ou encore les observer l'air de rien. Être banale mais pas trop, c'était le maître mot de sa vie. Elle avait d'ailleurs prévenu ses amis à l'avance, dans le cas où leur groupe se popularisait encore un peu plus, elle les quitterait, mais viendrait les voir jouer tout de même, parce qu'elle les adorait, eux et leurs esprits fous car tellement libres. C'était ce qu'elle aimait quand elle était avec eux, tout devenait soudainement possible.

Ils avaient eu un certain succès même si l'ambiance avait eu un peu de mal à décoller. Leur bonne humeur et le plaisir d'être ensemble avait cependant fait son effet, si bien qu'ils pouvaient se vanter d'avoir fait une bonne performance même si ce n'était pas leur genre. Non, loin de se vanter, ils allaient fêter cela autour d'un verre, puis deux, puis trois... Assez pour les amener à ces 3h du matin. Il ne restait qu'eux deux, Pietro et elle, tous deux sans contraintes si ce n'était celles de s'amuser. Sauf qu’à force de boire de la bière... On finissait forcément par passer par la case toilettes (trop seksy) et c'est justement lorsqu'elle était en train de se laver les mains qu'une grande blonde (encore plus grande qu'elle) et super canon de surcroit (il fallait bien le dire) se planta à côté de Teddy. Visiblement, elle n'était pas contente. « Toi, tu vas le lâcher un peu le prince oui ? Tu vois pas que t'as aucune chance avec lui ?! » Teddy, sur le cul, ne trouva rien à dire tellement l'idée qu'elle en craque pour Pietro lui paraissait absurde et ô combien hilarante. Elle était peut-être la seule femme sur terre à ne jamais en avoir pincé pour lui, mais genre jamais, et il était à peu près certain que cela ne changerait jamais. Non pas qu'elle ne le trouvait pas unique et fabuleux, mais les frisettes, ce n'était pas son truc. « Il est à moi. » La brunette avait hésité entre éclater de rire et en coller une à cette fille bien trop prétentieuse à son goût. Le mélange de tout cela lui fit afficher un sourire en coin sur son visage clairement malicieux. Ce n'était pas un point dans le beau visage de la blondinette qu'elle allait coller mais plutôt une claque à son trop gros ego. C'est donc d'un air sûr d'elle - et un peu diabolique - que Teddy, qui avait une sacrée longueur d'avance étant la meilleure amie du principal concerné, conclut le tout avec un simple défi. « Que la meilleure gagne alors. » Et elle tourna des talons, faisant voler sa longue queue de cheval au passage. Son pas n'était pas le plus sûr (merci l'alcool) mais l'effet y était tout de même.

Elle s'empressa de rejoindre le jeune homme, qu'elle avait laissé à leur table avec dix milles verres vides, symboles de leur soirée bien arrosée. Teddy était surexcitée, bien trop heureuse de partager l'incroyable histoire qui venait de se dérouler dans les toilettes du club. La localisation était, on est bien d'accord, le seul point un peu foireux de son récit, elle choisit donc d'éluder cette partie-là en résumant avec très peu de classe. « Hé Pietro, hé ! Hé ! Hé Pietro ! Tu sais quoi ? Ya la meuf là-bas qui a cru que j'étais en train de te draguer, jte juuuure ! » Elle riait sans aucune gêne de la pauvre blonde. Pourtant cette dernière aurait eu peut-être sa chance avec le beau prince, maintenant qu'il était redevenu aussi volage que dans le bon vieux temps, il suffisait d'être jolie et d'avoir ce je-ne-sais-quoi qui le faisait un peu craquer pour finir dans son lit. Oui, Pietro était le pédant masculin de la fille facile. Mais Teddy était mal placée pour juger, elle avait plusieurs fois fini la nuit avec des illustres inconnus. Ils étaient jeunes, beaux et en profitaient, quel mal il y avait il a ça ? « Elle m'a dit qu'il fallait que je dégage parce que t'étais à elle ! » Cette fois, elle éclata de rire à tel point que sa tête en bascula en arrière. Toute cette histoire était drôle certes, mais le taux d'alcoolémie de la jeune femme faisait que, pour elle, tout cela était tout bonnement hystériquement hilarant. Elle regarda son ennemie du soir et, voyant que cette dernière la regardait, elle s'empressa d'enchainer. « Elle regarde ! Vazy fais comme si j'avais dit un truc drôle. » Teddy poussa même le vice en touchant le bras de Pietro comme seule une fille en chasse d’un beau mâle savait le faire. Un grand sourire aux lèvres, elle gloussa plus qu'elle ne rit alors qu'elle scrutait du coin de l'œil la réaction de la blonde. « Elle est trop jalouse ! » Ce n'était pas bien de se moquer mais c'était tellement drôle… Et puis, Teddy savait depuis longtemps qu'elle n'était pas une fille bien sous tous rapports. Ce petit détail ne lui pesait pas bien lourd sur la conscience de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quicksilver
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Il court vite !
Casey, Maria, Lydia, Laura, Elijah, Maddie et Clary
549
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Cape Cod Kwassa Kwassa   Mer 21 Sep - 15:44

Cape cod kwassa kwassa




La belle vie paisible du prince avait drastiquement changé depuis plusieurs mois. Habituellement l’esprit léger et insouciant, il avait maintenant la tête pleine de questions et d’interrogations. Il voulait que tout cela cesse : Les explosions et les trucs bizarres qui se produisaient. Il voulait que l’inquiétude constante qui l’habitait se volatilise. Il avait désormais toujours une certaine réticence à se rendre dans des endroits publics de peur de se retrouver à nouveau en plein chaos et à l’hôpital. Il avait la poisse depuis quelques temps. Il avait d’abord été présent lors de la destruction du centre commercial dans laquelle il s’en était sorti avec une bonne entorse à la cheville et des ligaments déchirés dans le genou à la suite d’un mauvais mouvement à la sortie. Il avait dû se faire opérer en plus de se déplacer en béquilles pendant plusieurs semaines. Une fois rétabli, Pietro et ses amis avaient été convié à la fête foraine annuelle afin d’animer la foule, mais ils n’avaient pas eu le temps de se rendre à la scène que tout était parti en vrille. Des événements spéciaux s’étaient produits. Lui-même s’était mis à courir aussi vite qu’un éclair. Puis, en voulant aider son ami Alex, il s’était pris un élément structural en acier provenant du train fantôme en plein front. Résultats : Une commotion cérébrale sévère et une jolie cicatrice dans le visage. Il avait eu des migraines d’enfer et l’envie de vomir avait été constamment présente. Si bien qu’il était resté chez lui pendant plusieurs jours. Pour la première fois, il avait vraiment eu envie de participer aux réunions de son père et de ses conseillers. Il voulait connaître leurs opinions sur la situation, mais il en ressortait toujours aussi perdu et sans solution en vue. Ce qui était frustrant parce que personne ne savait quoi penser ou quoi faire. Ils étaient tous expérimentés, mais aucun n’avait eu à réagir à de tels événements.

Quoi qu’il en soit, Pietro se sentait désormais mieux et il avait eu le feu vert des médecins de son père pour pouvoir sortir. Son groupe de musique lui manquait ainsi qu’être sur scène et être acclamé par la foule. Ce soir-là, c’était le premier spectacle des Avengers depuis plusieurs semaines et ils avaient offert toute une performance à leurs fans et aux habitués du Jarvis. Le prince avait ressenti quelques étourdissements, mais rien d’alarmant. Il s’était enfilé deux aspirines, ni vu ni connu, et il avait continué de chanter comme si de rien était. Cela lui avait fait le plus grand bien de se retrouver dans son élément naturel et d’être entouré de ses meilleurs amis. Resté seul ou être en compagnie de vieux grincheux n’avaient jamais été son truc. Comme à chaque fin de concert, le quatuor de musicien se rassemblait pour prendre quelques verres et bien finir la soirée. La bière et les shooters rentraient bien. Au bout d’une heure, Felicia et Thor avaient décidé de partir. Pietro avait regardé la belle blonde passer la porte avec une moue boudeuse. Depuis qu’elle fréquentait un type, elle avait mis fin à leur amitié avec affinités et ça l’énervait. Parce qu’avec elle, il n’avait pas à sortir le grand jeu et c’était moins épuisant. Elle le connaissait parfaitement et c’était toujours bon. Au moins, il pouvait compter sur Teddy pour faire continuer la nuit jusqu’au bout de la vie. Avec la grande brune, il n’y avait rien de sérieux. C’était toujours de l’amusement, des conneries et des piques entre eux. Les moments sérieux étaient très rares, mais cela ne signifiaient pas qu’ils n’étaient pas proches. Au contraire, ils se connaissaient très bien, mais tous les deux préféraient emmerder Felicia avec ses petits tracas de la vie. Le duo de fêtard avait donc continué de s’envoyer verre sur verre en discutant de tout et de rien. Jusqu’à ce son amie lui dise qu’elle devait aller au petit coin. Ce qui n’était pas une mauvaise idée et Pietro la suivit jusqu’à celle des hommes. Comme les filles c’est toujours plus long, il revint à leur place bien avant la bassiste. Il commanda deux autres verres. Il sourit à un groupe de filles qui lui faisaient les yeux doux. La tornade Teddy revint à ce moment-là, un sourire grand comme la planète sur le visage. Ses sourcils se relevèrent. Elle avait du bon et du juteux. Il reconnaissait cette expression. Ses yeux s’ouvrirent grands alors que Teddy lui raconta ce qui l’excitait autant. Il pouffa à son tour entrainé par l’hilarité de la jeune femme. Teddy qui le draguait? C’était la meilleure! S’il y avait bien une fille avec qui il ne s’était rien passé et avec qui il ne se passerait jamais rien, c’était bien elle. Teddy c’était comme un mec pour lui. La seule pensée de flirter avec elle ne lui était jamais passée par la tête. "Yaaaaash! Jamais!" Il rigola en tournant la tête pour voir à quoi ressemblait cette fille. Il la détailla méticuleusement de haut en bas en s’arrêtant un peu plus longtemps sur la poitrine et sur les lèvres. Il était aussi subtil qu’un éléphant dans un village de souris. Il pinça les lèvres de satisfaction. "Pas mal. Mais, elle me dit quelque chose…" Il plissa les yeux comme si rétrécir sa vision allait faire en sorte que sa mémoire allait s’ouvrir tout à coup. Il n’arrivait pas à sa voir si son visage lui était familier parce qu’il l’apercevait souvent à leurs représentations ou si parce qu’il avait déjà été intime avec elle. Il haussa les épaules. Tant pis. Il n’avait pas envie de se casser la tête là. "Ça serait trop facile. J’aime les défis!" Il éclata de rire et prit une gorgée de sa bière. "Haaan. En plus t’aimes ça. T’as envie qu’elle se mette encore plus en colère! Hennessy, tu es une vilaine personne!" Il secoua la tête faussement déçu par l’attitude de son amie. "Je connais un meilleur moyen!" Sans laisser le temps à la grande brune de réagir, il attrapa sa tête et avança son visage vers celui de Teddy et l’embrassa langoureusement en y mettant le plus de langue et de bave possible. Comme il était dos à la blonde frustrée, elle ne pouvait pas voir que toute cette mise en scène était pour déconner et elle s’imaginerait qu’il avait trouvé sa proie pour la nuit. Mais en plus, il allait dégouter Teddy et c’était trop marrant. Il se décolla finalement, un large sourire niais s’affichant sur ses lèvres. "Alors? Elle réagit comment?"



made by roller coaster

___



- BEFORE I FORGET -

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Bear
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Aucun, si ce n'est que c'est une putain de badass de ouf, ancien agent très spécial du SHIELD siouplé.
Max, Kitty, Leo, Ezra, Arthur et Jake
299
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Cape Cod Kwassa Kwassa   Sam 22 Oct - 14:01

Pietro et Teddy se connaissent depuis presque toujours. Ils ont grandi ensemble et la seule chose qui les sépare est bien la fortune de leurs parents. Pietro est un prince, elle est la fille d'un jardinier à la vie tumultueuse. De base, ils sont les opposés et pourtant ils sont comme les doigts de la main unis par le plaisir de s'amuser entre potes. Ils se sont embrouillés quelques rare fois mais rien ne les avait tenu éloignés bien longtemps. Pourtant ni l'un ni l'autre n'a espéré plus de leur amitié. Ils n'ont tout simplement aucune attirance l'un pour l'autre. Enfin il n'empêche que la réaction du prince a quelque chose de vexant tout de même. Ce n'est pas parce que l'idée de se pécho leur paraît dégueulasse qu'il faut hurler de dégoût, pourtant c'est la réaction 100% spontanée du Lensherr. « Yaaaaash! Jamais! » Le coup part à la vitesse de la lumière et la tape de Teddy finit sa course sur l'épaule du jeune homme. Il ne fait que quelques centimètres de plus qu’elle mais fait presque deux fois son poids. Ceci dit ils savent tous les deux que, s’ils se lancent dans une bataille amicale, Teddy lui mettrait une raclée. Ils se chamaillent tout le temps et ont l'habitude de ce genre d'échanges parfois douloureux pour le jeune homme, aussi parce qu’il n’ose que rarement répliquer. Trop gentleman ce Pietro. « Mais vazy dis que je suis moche ! » Elle fait la fille outrée mais elle ne s'imagine pas le moins du monde pécho Pietro. Elle adore ses bouclettes mais pas dans ce sens-là. Elle laisse volontiers ses royales atouts à d'autres qu'elle. A peu près toutes les autres d'ailleurs quand on voit le nombre de conquêtes qu'enchaine le beau brun. Mais il a raison, il est jeune, beau et libre comme l'air. D'ailleurs il semblerait que l'ennemie d'un soir de Teddy fasse partie de la longue liste des exs de son meilleur ami. « Pas mal. Mais, elle me dit quelque chose… » La jeune femme lève les yeux au ciel et n'en revient pas. Il est vraiment un coureur de jupon invétéré. Elle ne le jugera jamais mais se doit tout de même d'y aller de sa remarque. À ce point-là, ca en devient quand même maladif, il doit être un sex addict ou elle ne sait pas quoi encore. En tout cas il est clairement un obsédé, c'est comme s'il ne pensait qu'à la chose. « Me dis pas que tu te l'aies déjà faite... j'y crois pas t'es passé sur toute l'ile quoi ? » Elle finit par rigoler à cette idée qui pourrait presqu'être vraie en fin de compte.

« Ça serait trop facile. J’aime les défis! » Teddy pouffe de rire. Connaissant Pietro, cette phrase est presqu'une blague. Il a toujours tout eu sur un plateau en argent et les filles lui tombent dans les bras en un claquement de doigt. Il ne sait rien de ce qu'est un défi, un vrai, ni même ce que c'est de devoir se battre pour quelque chose. Mais il a de belles idées et pense peut être pouvoir se frotter au monde. Ceci dit, Teddy n’en rajoute pas, elle sait très bien que son ami, un peu fragile à force d’être dans une cage dorée, a du mal à se remettre des récents événements. Elle peut bien lui laisser ce délire pour la peine. « Haaan. En plus t’aimes ça. T’as envie qu’elle se mette encore plus en colère! Hennessy, tu es une vilaine personne! » Si il savait à quel point il a raison en disant cela. Non, Teddy n'est pas une bonne personne, d'une part parce qu'elle fait partie d'HYDRA mais aussi et surtout parce que les filles comme celle qui l’a abordé dans les toilettes elle n'en fait qu'une bouchée. Mais elle l'a cherché la nana aussi. « Attends tu as pas vu comme elle m'a parlé la nana. Crois-moi, elle le mérite. » Mais elle n'a pas besoin d'en rajouter, son meilleur ami est déjà entré dans le jeu de la plus loufoque dès manière.

Il semble tout fier alors qu'il annonce ceci : « Je connais un meilleur moyen! » Sans crier gare il se jette sur elle et l'embrasse de la manière la plus crado qui soit. Il le fait exprès et elle le sait bien. Elle finit par le repousser, trop dégoûtée pour prolonger cet échange trop intense en salive. Elle a presqu'envie de s'essuyer la bouche mais elle sait que la blonde les regarde et elle a quand même envie qu'elle ait les boules. « T'es grave degueu Pietro ! » Elle lui envoie un regard noir mais lui ne pense qu'au coup magistral qu'il vient de faire. C'est leur premier baiser et il a pour but de faire enrager une hystérique... bizarrement elle ne l'aurait pas imaginé autrement. « Alors? Elle réagit comment? » Teddy jette un œil à la blonde qui a l'air trop dégoûtée ce qui fait grandement sourire la Hennessy en retour. Son regard se tourne à nouveau vers son meilleur ami et elle est réellement fière d'eux lorsqu'elle lui annonce la bonne nouvelle. « Elle est verte ! » La mission a été accomplie avec un succès certain grâce un l’intervention de Pietro qui a donné du sien pour la cause commune. Mais Teddy a une revanche à prendre et elle plaque l’héritier contre le divan sur lequel ils sont et lui grimpe presque dessus pour le prendre à son propre jeu. C'est à son tour de l'embrasser pire que fougueusement et surtout ses mains baladeuses viennent jusqu'à le pincer douloureusement sur ses poignets d’amour inexistants avant d’aller adresser un fuck à la blonde qui est encore plus dégoûtée qu'auparavant. Puis elle lui susurre à l'oreille un « Vengeance ! » vengeur qui veut tout dire. Elle attrape ensuite son verre, toujours à moitié vautrée sur son meilleur ami, et en boit quelques gorgées. La brune se relève ensuite et fait tourner sa queue de cheval en un geste ultra stylé dont elle a le secret. Elle s’est assez amusée et a une envie folle qu'elle ne peut pas réprimer. « Bon allez on bouge, j'ai trop faim ! Tu nous offres un burger ? » Il est 3 heures du mat et c’est l'heure parfaite pour un fast food payé aux frais de la princesse ! Ou plutôt du prince. Pietro ne comptant pas ses dépenses, elle ne doute pas qu'il sera assez sympa pour lui offrir un cheeseburger accompagné de frites bien grasses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quicksilver
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Il court vite !
Casey, Maria, Lydia, Laura, Elijah, Maddie et Clary
549
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Cape Cod Kwassa Kwassa   Jeu 1 Déc - 19:53

Cape cod kwassa kwassa




Pietro et Teddy se connaissaient depuis qu’ils étaient gamins. Comme le père de la jeune fille était le jardinier du Manoir, la petite fille l’accompagnait souvent sur son lieu de travail. Déjà, leur amitié était remplie de taquineries, de piques, de coups salauds et de fous rires interminables. C’était une amitié où il n’y avait aucune prise de tête. Si les esprits s’échauffaient, ce qui était plutôt rare, chacun laissait son espace à l’autre, puis revenait quelques temps plus tard et tout redevenait normal. Les conversations sérieuses se mêlaient de façon fluide aux confidences, aux potins, aux moqueries et aux conneries. Ça avait toujours été simple entre eux. Ils s’amusaient, buvaient et faisaient la fête sans se soucier de rien. Teddy était tout simplement son pendant masculin. Pietro savait qu’il pouvait tout lui dire sans être juger, parce que la grande brune avait sans doute fait un truc semblable et même pire. Avec elle, il n’y avait jamais eu d’ambiguïté ou de sous-entendus. Ce n’était pas qu’il ne la trouvait pas jolie. Au contraire, elle était particulièrement sexy. Elle était grande, élancée, musclée et elle avait du caractère. Le genre de fille qui l’excitait, mais ça avait toujours été très clair qu’il ne passerait rien entre eux. Ça aurait été juste bizarre. Il n’avait jamais pensé à elle de cette façon. Même quand elle était en bikini ou en sous-vêtements devant lui. C’était juste normal. C’était une sorte d’accord tacite entre les deux amis et c’est entre autre pour cette raison que le prince pouvait tout se permettre avec elle. Il n’y avait aucune gêne. Si un y allait trop fort, l’autre répliquait juste plus fort. Habituellement leurs guéguerres de mots se terminaient par des rires, quelques coups et une victoire écrasante de la jeune femme qui avait la réplique facile, au contraire du garçon. Mais, il ne lui en voulait jamais.

Comme c’était le cas avec la réaction spontanée de l’héritier de Génosha. Le cri de dégoût était sorti tout seul de sa bouche, sans avertissement. La réaction de Teddy ne se fit pas attendre. Elle le frappa directement sur l’épaule exactement là où ça faisait mal. Directement sur un nerf. Ce qui arracha un petit rictus au jeune homme. "T’es moche." Lui répondit-il du tac au tac avec un sérieux dissimulé sous un sourire en coin. Il ferma les yeux par réflexes de recevoir un autre coup qui ne vint pas. "Non…pas toi. " Il plissa les yeux malicieusement et lui offrit un sourire taquin avant de prendre une gorgée de son verre. C’était vrai qu’il avait accueilli beaucoup de femmes dans son lit durant les derniers mois. Mais, il n’avait pas toujours été comme ça. C’était seulement depuis que Kitty était partie du domaine des Lehnsherr et qu’il n’avait pas demandé de ses nouvelles. Il avait toujours été frivole, mais pas autant que depuis ce moment-là. Il ne savait pas pourquoi il avait ce besoin de coucher avec quelqu’un tous les soirs. Il ne comprenait pas ce besoin quasi vital de flirter et de ramener une fille avec lui. C’était tellement rentré dans son mode de vie qu’il ne se souvenait plus comment il était ou ce qu’il faisait de ses soirées avant. Il savait que présentement, il n’était pas un bon gars. Il ne se souvenait jamais des prénoms de ses conquêtes. Il ne les rappelait pas ou les ignorait quand il en croisait une. Il ne les prenait plus en considération. C’était devenu un automatisme. Il n’avait même pas à se forcer. Son titre et sa fortune étaient des aimants à filles en manque d’affection. Elles voulaient toutes partager sa couette. C’était un honneur pour elles, il semblait. Mais il s’en fichait. Tant qu’il avait son coup du soir, il était bien satisfait. "Je pense. Oui…non. Je sais pas en fait. Peut-être. Je m’en fiche." Il n’était pas du tout en état de se souvenir s’il se l’était tapé ou non et sinon, à quel endroit il aurait pu la voir. Son cerveau se noyait sous toute l’alcool qu’il avait bu. Si sa baise n’avait pas été mémorable, il était certain qu’il avait oublié la fille dès le lever du soleil. Comme il ne souvenait pas exactement de celle qui avait menacé Teddy dans les toilettes, il n’eut aucun scrupule à entrer dans le jeu de son amie pour boucher la furie une bonne fois pour toute. Il n’avait pas demandé la permission de la brune et il avait seulement prit sa tête et avait collé ses lèvres sur les siennes et il y avait mis toute la gomme. Une langue frétillante et un amoncellement de bave. Il devait avouer qu’il était très fier de son coup et il n’avait pas cessé d’afficher un sourire fier devant le dégoût de son amie. "Mais naaa. Je suis sûr que t’as aimé! " Il pouffa de rire, même si ça lui faisait tout bizarre d’avoir embrassé sa meilleure amie même si ce n’était que pour une blague. À bien y penser, c’était exactement de cette façon que leur premier baiser devait avoir lieu. Dépourvu de sérieux. Et cela confirmait la chose : Teddy n’était qu’une amie. "Tu vois! Je peux servir à quelque chose…Parfois. " La blondasse était outrée et verte de jalousie. Il avait défendu l’honneur de la brunette avec succès. Mais, Pietro connaissait bien Teddy et elle n’allait pas laisser les choses ainsi. Elle devait toujours avoir le dernier mot. Sans crier gare, elle le poussa lourdement sur le canapé et elle s’étend de tout son long sur lui avant de lui faire une attaque buccale digne de ce nom. C’était encore plus langoureux que leur précédent baiser et il sentait tous les regards sur eux. Mais, il s’en fichait. Il était juste trop saoul et il rigolait trop pour s’en faire. "Awn. Le petit a presque aimé ça." Son regard dévia vers le bas de son ventre pour affirmer ses dires et un sourire malicieux était dessiné sur ses lèvres. Il grimaça lorsque la jeune femme décida de se lever et mit tout son poids sur lui. "Tout ce que tu veux, ma chère. " Il se releva péniblement du canapé et il termina à son tour son verre de bière. Il ne savait même plus combien il en avait bu ce soir-là. C’est vrai qu’un burger était une bonne idée! Il paya leur facture et donna un pourboire conséquent au barman. Il enfila son manteau et adressa un dernier sourire satisfait à la petite blonde et ses copines, mais elles lui offrirent toutes un air des plus snobs. Il haussa les épaules en éclatant de rire. Comme s’il en avait quelque chose à faire de leur petit air hautain. Il salua le propriétaire et sortit du bar.

Le vent qui s’engouffra dans ses belles bouclettes était plus que le bienvenu. Il aidait à remettre les idées du jeune héritier en place. Ses yeux étaient vitreux et mi-clos, ses mouvements étaient lents et mous, il avait un sourire béat en permanence sur le visage et il se sentait le roi du monde. Il avait vraiment trop bu, mais il se sentait bien. Ça faisait un moment qu’il ne s’était pas autant laissé aller dans l’alcool avec tous les médicaments qu’il avait dû prendre ces derniers temps. Il sortit ses cigarettes et en prit une dans son paquet, qu’il tendit ensuite à la belle brune à ses côtés. Il alluma sa clope et prit une longue taffe avant de pencher la tête vers l’arrière et de laisser la fumée s’échapper de sa bouche. "J’aimerais trop être capable de faire des cercles! C’est tellement cool!" Il refit l’essai sans succès. Il marchait en plein milieu de la rue qui heureusement n’était pas très passante à cette heure de la nuit. "N’empêche que je l’aurais bien pris dans mon lit la petite blonde. J’aurais pas eu à travailler très fort pour tirer mon coup! Je te remercie pas!" Il l’a poussa légèrement, mais c’est lui qui perdit l’équilibre. Il dû faire preuve d’une adresse insoupçonnée pour ne pas s’étaler de tout son long sur la rue et s’attirer les moqueries de son amie. "Tu crois que si j’appelle Féli, elle viendrait me rejoindre? Elle doit être avec son nouveau mec…" On pouvait sentir l’amertume dans sa voix. À cause de ce vieux bourru, il avait perdu son plan cul « officiel » et ça le purgeait.


made by roller coaster

___



- BEFORE I FORGET -

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Bear
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Aucun, si ce n'est que c'est une putain de badass de ouf, ancien agent très spécial du SHIELD siouplé.
Max, Kitty, Leo, Ezra, Arthur et Jake
299
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Cape Cod Kwassa Kwassa   Dim 15 Jan - 17:51

Un énorme burger qu’elle va s’avaler. A côté de lui, y’aura plein de frites super grasses et un coca bien frais. C’est exactement ce dont elle a besoin après avoir embrassé, à deux reprises, son meilleur ami. C’est histoire d’avoir un meilleur gout dans la bouche quoi. Ils vont donc en direction du McDo le plus proche, qui est même très proche. Sauf que voilà, ils sont complétement bourrés, au point de ne plus marcher droit, voir même de faire des demi-tours avant de se remettre sur le droit chemin. Du coup ça prend du temps, beaucoup. Ils font souvent la fête comme ça, c’est-à-dire trop peut-être. Ils ont encore l’âge pour même si ils ne devraient raisonnablement pas se mettre dans des états pareils. Surtout lui. Pietro est un prince, même si il n’y parait pas comme ça. Quand on le voit, il ne parait pas différent des autres mecs hétéros de 27 ans. Il ne se la pète pas spécialement, n’est pas condescendant, ni même exigeant ou impérieux. Regardez le ce grand béta, il s’allume une clope et son premier réflexe est de crapoter en tentant de faire des formes avec la fumée qu’il expire. Teddy le regarde faire tout en s’allumant à son tour une cigarette. Elle ne fume pas en général mais quasi systématiquement quand elle est bourrée. Bon okay… Elle fume souvent du coup. « J’aimerais trop être capable de faire des cercles! C’est tellement cool ! » La jeune femme avait pas compris que son pote essayait de faire des cercles de fumée et heureusement qu’il en parle parce que c’était un peu bizarre de le voir faire sans avoir l’explication. « Attends je sais en faire moi ! » Elle va pour lui montrer mais lui est déjà parti dans son délire. Et vu que Teddy est un tout petit peu polie, elle attend qu’il ait fini pour lui montrer ses talents de fumeuse, surtout qu’elle est plus bien sure de savoir faire.

« N’empêche que je l’aurais bien pris dans mon lit la petite blonde. J’aurais pas eu à travailler très fort pour tirer mon coup! Je te remercie pas! » Non mais ce gros obsédé. Avant Pietro n’était pas un coureur de jupon invétéré comme ça. Certes il a toujours été assez dragueur mais là il vire carrément à l’addict au sexe. Même complétement bourrée, Teddy est capable de se dire cela tellement c’est flagrant. Et pourtant, elle est vraiment, mais genre vraiment, bien bourrée là. D’ailleurs elle ne l’écoute qu’à moitié, concentrée sur sa cigarette et sur comment retrouver le truc pour faire des cercles de fumée. « Tu crois que si j’appelle Féli, elle viendrait me rejoindre? Elle doit être avec son nouveau mec… » Elle capte pas trop ce que vient de dire Pietro et encore moins ce que ça implique. Elle qui est pourtant vive d’esprit d’habitude reste bloquée sur le fait que Pietro ne pense vraiment qu’à la chose. Et quand Teddy a un peu trop bu, elle devient subitement très psychologue. Elle l’est un peu de base, arrivant facilement à cerner les gens, mais ne le formule pas parce que… Bah c’est pas ses oignons non plus quoi. « Oh arrête, tu veux bien, on sait tous que t’es en mode chien que parce que Kitty te manque. T’es bizarre quand même. » Complétement bizarre. Genre c’est pas parce qu’il a merdé avec la fille de sa vie qu’il doit compenser en couchant avec une nouvelle personne tous les jours. Enfin une nouvelle fille ou Feli d’après ce qu’il vient de dire.

Oh.
Attendez…

« Beeeuuuurk ! » Ca y est, elle a compris et ça la dégoute tellement. Felicia est sa meilleure amie et elle la connait bien, elle voudra jamais coucher avec Pietro. Il a dû tomber sur la tête sans qu’elle le remarque sur le chemin parce que franchement, cette idée est tout simplement folle et sortie de nulle part. « Toi et Feli, mais t’es dingue elle voudra jamais ! » Elle en est sure à 100%. Sauf que voilà, elle se rejoue à nouveau ce que vient de dire Pietro. « Attends… » Et quelques secondes plus tard elle comprend tout ce que cela veut dire ce qui est mille fois plus dégoutant encore. Pietro et Feli ont déjà couché ensemble et, en comprenant ça, elle peut pas s’empêcher d’imaginer la scène, ce qu’elle regrette instantanément. Mais pourquoi elle a ces images qui lui viennent en tête ? Elle a un problème ma parole. Pour les effacer de son esprit, la jeune femme secoue vigoureusement de la tête tout en continuant de faire la dégoutée. « Aaaaaaah ! Mais degueu ! Mais Feli et toi ?! Sérieux ?! » Elle en revient pas et hésite à en demander plus, elle n’est pas sure de vouloir avoir les détails de toute cette histoire. Non à la place, elle devrait faire des ronds de fumée. D’ailleurs c’est ce qu’elle va faire. La brunette tape sur l’épaule de Pietro pour attirer son attention juste avant d’avoir tiré une taf de sa cigarette. « Tiens regarde ! » et elle fait un cercle tout moche qui dure en tout et pour tout 3 pauvres secondes. C’est minable mais elle est trop fière et ça se voit alors qu’elle se retourne vers lui tout en sautant sur place. « Popopoooow ! T’as vu ça Lensherr !? » Et quand elle racontera ce moment-là dans le futur, ce rond de fumée tout merdique se transformera en une dizaine voir une vingtaine de cercles parfaitement bien formés. En tout cas, elle est fière comme si c’était cet exploit là qu’elle venait de faire.

___


Yeah I want you to be mine
So if you wanna dance, let's start the show cause I want you to be mine. Yeah, I want you to be mine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quicksilver
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Il court vite !
Casey, Maria, Lydia, Laura, Elijah, Maddie et Clary
549
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Cape Cod Kwassa Kwassa   Ven 3 Fév - 16:02

Cape cod kwassa kwassa




Dernièrement, Pietro se demandait s’il n’exagérait pas trop. Sur tout. Sur le nombre de filles qui visitaient son lit, sur l’alcool qu’il ingurgitait tous les jours en grande quantité, sur son manque de sommeil et sur son manque de professionnalisme dans l’apprentissage de ses futures fonctions. Ce n’était pas un secret pour personne, le prince n’était pas intéressé à devenir roi. Des réunions interminables, des discours ennuyeux, des responsabilités, des prises de décisions, tout ça, ce n’était pas pour lui. Lui, il rêvait d’une vie normale. Une vie où il ne serait pas constamment épié et où tous ses faits et gestes ne seraient pas commentés. Il voulait jouer de la musique, boire et s’amuser. Oh, il faisait déjà tout cela, mais il savait qu’il allait devoir baisser la cadence dans les prochaines années. Erik tolérait le mode de vie de rock star de son fils pour le moment, mais ce ne serait pas toujours le cas. Pietro en profitait donc pendant qu’il en était encore temps. Toutes ses soirées, il les passait avec son groupe de musique. Ils jouaient, buvaient et finissaient au McDo. Il était plutôt rare qu’ils ne soient que deux à la fin, mais le chanteur des Avengers était heureux de passer un peu de temps seul avec sa meilleure amie. Il était un garçon qui aimait être entouré des gens et il détestait être seul, mais parfois ça faisait du bien d’être au calme. Avec Teddy, il ne s’ennuyait jamais et il savait qu’il pouvait tout lui confier. Bon, la plupart du temps, elle réagissait comme une gamine comme c’était le cas avec la dernière révélation qu’il venait de lui faire. Teddy n’avait pas compris ses allusions au départ. Comme si sa tête refusait de croire à cette information.  Il avait pouffé de rire en fronçant les sourcils. La mention du prénom de Kitty lui retourna le cœur, mais il préféra ne pas relever. "Quoi? Tu savais pas? C’était pas un secret pourtant. En plus, ça dure depuis le lycée. " Il avait perdu sa virginité avec Felicia au lycée et depuis, ils avaient remis le couvert à plusieurs reprises. Dès qu’ils étaient tous les deux célibataires, ils se voyaient régulièrement. La blonde étant la cousine et la meilleure amie de la brune, il croyait qu’elle était au courant. Mais, il faut dire que les deux amants étaient discrets et se rencontraient toujours tard dans la nuit. Tout était clair depuis le début. Il n’y avait aucun attachement ou jalousie. Ça fonctionnait très bien, mais là elle avait quelqu’un et il n’avait pas l’habitude à ce que ça soit elle qui mette un terme à leur accord.  "Reviens-en madame la choquée. C’est rien et c’est fini. "Il n’en dit pas plus. Il n’en avait pas envie. Il reprit une taffe de sa cigarette et retourna à ses essais de rond en fumée, toujours infructueux. C’était le contraire de sa copine qui elle après s’être vantée d’en être capable réussit finalement à en faire un tout déformé. "Pas mal, Princesse! T’es meilleure que moi pour une seule chose au moins!" Il lui donna un petit coup d’épaule en rigolant.

Arrivés devant le paradis de la malbouffe, Pietro laissa passer son amie devant lui. Il avait été bien élevé tout de même! Dès qu’il avait ouvert la porte, la senteur de gras, de sel et de viande bien cuite s’était infiltrée dans ses narines lui donnant l’eau à la bouche automatiquement. Un surplus de bave s’était formé dans sa bouche et son ventre criait famine. Il allait dévorer son burger tellement il avait faim. Ils arrivèrent à la caisse et Pietro sortit son sourire le plus charmant à la petite caissière qui rougissait déjà. "Bonsoir jeune fille. Alors…je vrais prendre…" Il fixait le panneau du menu au-dessus de la caisse en se frottant la barbe. "Un trio Bigmac et douze McCroquettes avec du miel, s’il-vous-plait. Merci. Et toi Bear?" Il laissa la place à son amie et paya la note après qu’elle eut fait son choix. Il s’empara du plateau et se dirigea vers une table. "Va chercher le ketchup, je prends les boisons! Un coca?" Il n’attendit pas la réponse et pris les deux gobelets dans ses mains. Il la connaissait son amie et savait qu’elle préférait la boisson brune. Elle préférait avec du rhum, mais il n’y en avait pas malheureusement. Pendant qu’il remplissait son verre, une jolie fille frôla son épaule et lui lança un regard de braise. Encore très réchauffé, les yeux de l’héritier restèrent figer sur les formes voluptueuses de la belle aux cheveux longs noirs. Il avait humecté ses lèvres en s’imaginant déjà en train de les embrasser lorsqu’il sentie un liquide froid et collant sur sa main. "Merde. " La jolie fille rigola, tandis que lui secouait sa main pour enlever le liquide. Il soupira. Il venait de perdre toutes ses chances. Mais qu’est-ce qui n’allait pas chez lui? Pourquoi chaque fois qu’il croisait une belle fille, la première chose qu’il pensait, c’était à la séduire. Un McDo…y’avait-il un endroit moins propice au flirt que ça? Il se décourageait lui-même. Il soupira à nouveau en terminant de remplir le second verre. Il prit deux pailles et retourna auprès de son amie. "Ça va madame l’ogresse? Prends le temps de mâcher!" Il sourit et déballa son burger et il en prit une énorme bouchée qu’il laissa fondre dans sa bouche. Dieu que c’était bon. Il prit quelques frites qu’il trempa dans le ketchup et qu’il fourra dans sa bouche. "D’ailleurs en parlant de Kitty…" Bon, ça devait faire vingt minutes que Teddy avait mentionné la petite brune, mais il le réalisait plus clairement maintenant. "Je l’ai croisé deux-trois fois depuis qu’elle est sortie de l’hôpital. C’est bizarre. Je pense qu’elle me fuit. Je pense qu’elle me fait encore de l’effet. Mais elle me déteste. Je sais pas si je devrais lui demander de sortir ou juste tenter de l’oublier…" Il ne posait pas réellement la question à Teddy, il était plutôt perdu dans sa tête. Quand il buvait, il se posait toujours trop de question.



made by roller coaster

___



- BEFORE I FORGET -

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Bear
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Aucun, si ce n'est que c'est une putain de badass de ouf, ancien agent très spécial du SHIELD siouplé.
Max, Kitty, Leo, Ezra, Arthur et Jake
299
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Cape Cod Kwassa Kwassa   Sam 18 Fév - 16:39


 

 
"Cape Cod Kwassa Kwassa"

 
Can you stay up to see the dawn in the colors of Benetton? - Vampire Weekend

 

Ils entrent dans le Mcdo et le ventre de Teddy se met à gargouiller de joie. Ils se retrouvent quasi systématiquement dans un fastfood du genre après des soirées comme ça. On pouvait dire que ça faisait partie intégrante du kiff d'une soirée entre amis et, même si ce soir ils ne sont que deux, ils ne vont pas faire d'entorse aux règles. Ils se retrouvent devant le comptoir, et vient le moment du choix le plus dur de la journée. À croire qu'il est plus facile d'évoluer à Hydra que de se commander quelque chose au McDo parce que Teddy sait vraiment pas quoi prendre. Ils font toujours dix milles sandwichs sortis de nulle part et dont on connaît même pas le goût en plus. Elle regarde les menus et juste… Elle sait paaaas. Pendant ce temps Pietro, éternel coureur de jupon, aborde la nana à la caisse sans aucune subtilité. « Bonsoir jeune fille. Alors…je vrais prendre… » Lui, il hésite que deux demi secondes alors qu'elle a même pas le début d'une idée sur ce qu'elle va engouffrer en casse dalle de trois heures du mat. « Un trio Bigmac et douze McCroquettes avec du miel, s’il-vous-plait. Merci. Et toi Bear? » Putain, elle sait pas, elle sait paaaaas ! Et merde, elle a plus le temps lààà (oui, panique au McDo, oui, oui). Du coup, faute de trouver mieux, elle se rabat sur du classique de chez classique. « Un best of Big Mac et un sunday avec double dose de caramel siouplé ! » En même temps pourquoi changer une équipe qui gagne ? Bigmac et Sunday, y'a rien de mieux que ça. Leur commande est prête en un rien de temps et Pietro, pour une fois, prend les rênes de leur duo de choc. Comme quoi, il ne s'en rend peut-être pas compte, mais parfois il sait être un vrai dirigeant. Dommage que ce ne soit que pour gérer leur McDo post cuite. « Va chercher le ketchup, je prends les boisons! Un coca? » Putain, il la connaît bien. Teddy le regarde et sourit quand elle se dit ça. Pietro n’est pas son meilleur ami pour rien. Et oui elle déduit ça du fait qu’il connaisse la boisson qu'elle prend à 3h du mat après une nuit de folie. En plus c'est la boisson que prend 90% des gens donc y'a juste aucun mérite à ça mais bon... ça lui fait plaisir quand même mais ça, elle le dira juste jamais. Au lieu de ça elle se retourne et lance un « Comme toujours ! » chantonnant.

Mission ketchup, ok, c'est grave dans ses cordes. La jeune femme se retrouve devant le comptoir de sauces et prend un petit pot dans lequel elle fait couler le précieux accompagnement rouge. Elle regarde le petit pot dument rempli et le trouve définitivement beaucoup trop petit. Du coup elle en remplit encore trois autres comme ça, jusqu'à être finalement satisfaite. Pendant ce temps Pietro bave devant une nana, encore une, mais, pour une fois, il a pas Teddy à côté de lui pour lui dire qu'il est un grozobsédé. Elle ne le voit pas faire et le rejoint simplement à une table. Dès qu'elle s'assoit, Teddy se jette sur son Big Mac. Elle a trop la dalle. On pourrait croire comme ça qu'elle est une lady, une vraie, parce qu'elle est grande, élancée, plutôt stylée et belle, mais en vrai Teddy est un garçon manqué. Entre autre, vu l'heure et sa faim, il n'y a plus d'élégance qui tienne. Enfin, même Pietro finit par la trouver un peu degueu. « Ça va madame l’ogresse? Prends le temps de mâcher! » Aucune honte, Teddy se redresse pour se redonner une contenance mais n'arrête pas pour autant de dévorer son burger. C'est d'ailleurs la bouche pleine qu'elle lui répond la bouche pleine. « Non j'ai trop faim ! » Et ça, ça excuse tous les comportements.

Alors que Teddy trempe quelques frites dans son pot de ketchup, Pietro rebondit soudainement sur un petit quelque chose mentionné bien des minutes plus tôt. Le fait est que le jeune prince prouve une nouvelle fois encore qu'il est affreusement lent du cerveau. Il a de nombreuse qualités mais, en matière de cœur, il n'est pas bon, encore moins quand il est alcoolisé. « D’ailleurs en parlant de Kitty… » Teddy ne voit pas du tout de quoi il parle. Comment on peut faire le lien entre son amour des Bigmac et la petite Kitty Pryde ? Elle a disparu des radars depuis presqu'un an maintenant en plus. « Hein ? » Elle hausse un sourcil, un peu paumée, mais ça n'empêche pas le jeune homme de poursuivre sur sa lancée. Teddy n'a plus qu'à suivre sa logique comme elle le peut. Heureusement qu'elle est vive d’esprit malgré son taux d'alcoolémie assez conséquent. « Je l’ai croisé deux-trois fois depuis qu’elle est sortie de l’hôpital. C’est bizarre. Je pense qu’elle me fuit. Je pense qu’elle me fait encore de l’effet. Mais elle me déteste. Je sais pas si je devrais lui demander de sortir ou juste tenter de l’oublier… » Il lui demande son avis là ? Teddy et Pietro ont beau être les meilleurs amis du monde, ils discutent rarement de ce genre de choses. La preuve, Teddy n'a jamais rien su de son histoire avec Feli avant ce soir, et lui n'a pas encore entendu parler du charmant médecin dont la jeune femme a fait la rencontre il y a peu. Ça n'enlève rien à leur amitié, mais les échanges sur leurs histoires de cœur, c'est pas leur fort. Pourtant Teddy a belle et bien son avis sur la question, et ça depuis un bon moment d'ailleurs. Là, ça semble être l'occasion parfaite pour finalement lui donner deux ou trois conseils, Teddy style, bien entendu. Elle va même jusqu'à en poser son sandwich dans sa boite, et ça, c'est pas rien. « Sérieusement Pietro, fais toi pousser des cojones et essaie de la reconquérir. En vrai j'en reviens pas que tu l'aies pas fait depuis le temps. » Et c'est vrai. Qu'il ait pas tenu tête à son père sur le coup, ça peut se comprendre, après tout c'est pas lui qui décide de qui bosse ou pas à la Maison M. Puis bon, les actes romantiques du genre « Si elle part alors moi aussi !» c'est tout juste bon pour les films. Dans la vraie vie, on réagit plus comme le frisé et ça on ne lui en voudra jamais. Par contre attendre presqu'un an pour se dire enfin que peut être hypothétiquement – assurément - il veut recoller les morceaux avec la brunette, ça c'est désespérant. Teddy attrape à nouveau quelques frites, parce que toute cette histoire n'arrange pas sa faim. « J'en reviens quand même pas que tu te poses la question que maintenant. Mec, tu cours vite mais en vrai t'es super lent. » Ça fait son charme d'un côté. Ça lui donne une certaine candeur ou plutôt une insouciance qui lui va bien. Pietro est comme un petit enfant qu'on voudrait protéger de monde si dur et si cruel. Un monde dans lequel sa meilleure amie va sans complexe lorgner sur ses McCroquettes, des bidules qu’elle ne connaît trop pas. Elle avance la main vers le précieux trésor et, en même temps qu'elle lui en pique un, elle demande. « J’peux goûter ça ? » Elle attend pas du tout sa réponse pour enfourner la croquette dans sa bouche. Teddy se croit un peu tout permis avec lui, mais elle le lui rend bien parfois. Elle l'adore son Pietro, même si il est lent.


 
Code by Sleepy

___


Yeah I want you to be mine
So if you wanna dance, let's start the show cause I want you to be mine. Yeah, I want you to be mine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quicksilver
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Il court vite !
Casey, Maria, Lydia, Laura, Elijah, Maddie et Clary
549
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Cape Cod Kwassa Kwassa   Jeu 16 Mar - 16:05

Cape cod kwassa kwassa




Dès que Pietro buvait un peu, ses pensées se dirigeaient inévitablement vers Kitty. Encore plus depuis qu’il l’avait croisé au centre commercial et qu’ils avaient vécu ces atrocités ensembles. Pendant la convalescence de la jeune fille, il avait fait envoyer un tas de bouquets de fleurs au nom de Wanda dans sa chambre d’hôpital. Il n’avait pas osé s’y rendre de lui-même ne sachant pas les sentiments de l’étudiante à son endroit. S’il n’y avait pas eu cet attentat, leur rencontre surprise se serait terminée au bout de cinq minutes. Cette dernière ne s’était pas très bien passée et Kitty était partie telle une furie. Se connaissant, il n’aurait pas insisté très longtemps auprès d’elle à ce moment-là. Puis, lorsqu’il avait appris qu’elle avait obtenu son congé de l’hôpital, il avait tenté de l’appeler à plusieurs reprises, mais il s’était dégonflé à chaque fois. Il était en colère contre lui-même. Il avait tout gâché et il n’avait absolument aucune idée de comment réparer les pots cassés. Il n’avait jamais eu à se forcer pour quoi que ce soit. Il avait toujours eu une équipe pour s’occuper de réparer ses gaffes, mais en ce qui concernait les histoires de cœur, ses employés n’y pouvaient rien, malheureusement. Ça aurait beaucoup plus simple. C’est pour cela qu’il l’avait mentionné ses rencontres avec Kitty. Teddy et lui n’avaient pas l’habitude de discuter de ce genre d’histoires personnelles parce que la grande brune n’était pas une femme comme les autres. Elle n’était pas avide de potins et d’histoires croustillantes. Elle ne s’arrêtait pas à des idioties. Bien sûr, cela arrivait qu’ils se moquaient et qu’ils bitchaient comme tous bons amis qui se respectaient.  Quant à Pietro, il ne pouvait pas s’imaginer Teddy avec un mec alors il ne lui demandait jamais si elle voyait quelqu’un ou ne posait jamais de question sur sa vie amoureuse. Cela ne signifiait pas qu’ils n’étaient pas proches, au contraire, ils étaient toujours ensembles. Seulement, ce n’était pas leur truc. Leur amitié était basée sur des fous rires, des coups bas et des taquineries. Néanmoins, ils leur arrivaient d’être sérieux et le prince pouvait toujours compter sur l’honnêteté de Teddy. Son amie ne se gênait jamais pour lui dire la vérité. Elle n’y allait jamais par quatre chemins pour lui dire sa façon de penser. C’était l’une des nombreuses raisons pour laquelle il adorait sa copine. Avec elle, il savait exactement ce qu’il en était. Toute sa vie, il avait été protégé. On utilisait toujours un ton doux et on choisissait toujours les bons mots pour lui expliquer les choses ou lui rapporter des mauvaises nouvelles et ce, même s’il avait presque trente ans et qu’il serait le roi dans les prochaines années. On le prenait encore pour un gamin et on s’assurait toujours que son humeur ne soit pas affectée. Ça avait le don de l’énerver qu’on ne soit pas capable de lui dire les vraies affaires de peur qu’il soit atteint psychologiquement et que cela chamboule sa petite vie tranquille, alors qu’il était beaucoup plus solide que ce qu’il laissait entrevoir.

Teddy lui avait donc franchement donné son avis entre deux frites sur ses questions à propos de Kitty. Il ne prit pas mal ses propos. Elle avait raison, comme toujours. "Je saiiis. Je saiiiis. Je me la suis déjà posée avant tu sauras. C’est juste la première fois que je demande un avis. " Il soupira. Il prit une gorgée de son coca en se demandant pourquoi il n’avait pas essayé de la reconquérir déjà. Il ne savait pas. Il croyait qu’il n’avait plus aucune chance. Il avait vraiment agit comme une merde avec elle et face à son renvoi. Sans parler de son garde à vue qui avait duré six mois. Après cela, il s’était dit qu’elle ne voudrait plus le revoir. "Anyway, c’est trop tard maintenant. Elle a surement un copain." Son regard fixait le pot de ketchup à moitié entamé. "Elle est parfaite." Il n’avait pas voulu dire cette dernière phrase à haute voix et il rougit légèrement en levant les yeux vers Teddy. Pourtant, Pietro le pensait réellement. Elle était mature, amusante, souriante, intelligente, drôle, mignonne. Il pourrait réciter des qualités pendant des heures. Aucune fille ne lui avait jamais fait autant d’effet et ce n’était pas les rencontres qui manquaient. Mais aucune ne lui arrivait à la cheville. Kitty était juste irremplaçable. Il était perdu dans ses pensées, alors que la brunette lui piqua une croquette de poulet. N’ayant plus faim, il poussa ce qui restait vers elle. "Tu crois vraiment que je devrais tenter un truc? Même si elle me déteste, mais genre vraiment beaucoup? " Il se doutait de la réponse vu comment elle le trouvait lent, mais il n’était vraiment pas sûr de la chose. Trop de temps s’était écoulé et il n’avait pas envie d’un refus.


made by roller coaster

___



- BEFORE I FORGET -

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Bear
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Aucun, si ce n'est que c'est une putain de badass de ouf, ancien agent très spécial du SHIELD siouplé.
Max, Kitty, Leo, Ezra, Arthur et Jake
299
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Cape Cod Kwassa Kwassa   Ven 17 Mar - 23:34


 

 
"Cape Cod Kwassa Kwassa"

 
Can you stay up to see the dawn in the colors of Benetton? - Vampire Weekend

 

Teddy adore les burgers. Si elle le pouvait, elle en mangerait genre tous les jours. Enfin ça, c'est ce qu'elle se dit alors que, bourrée, elle croque à nouveau dans son Bigmac. En vrai, elle mange au McDo seulement lors de leurs folles nuits de fiesta. Le reste du temps elle a un rythme de vie plutôt sain. Elle adore le sport et, faute de savoir vraiment cuisiner, elle se nourrit principalement de salade. Ce que peu de personnes savent, et ce qu'elle cache par-dessus tout, c'est son petit pêché mignon qui fait ses soirées tranquilles, quand elle est seule dans son grand loft payé avec de l'argent pas forcément acquis très honnêtement. Son petit délice devant la télé... sa tisane du soir. Bio, achetée dans un petit magasin du centre-ville d'Emmann, ville où elle a grandi dans sa famille recomposée simple, banale et fantastique. Enfin, tout ça, c'est quand il n'est pas trois heures du mat et qu'elle ne vient pas de s'enfiler verre après verre au pub en compagnie de son prince favori. Sachant que son Bigmac est payé au frais de la plus belle princesse de Genosha ne le rend que meilleur d'ailleurs. Ouais, définitivement, elle adore leurs virées mal-bouffe. Généralement celles-ci ne se terminent cependant pas en discussion de ce genre. Ce n’est pas franchement leur tasse de thé et ça se voit sûrement. Bien que toute cette conversation se fasse tout naturellement, on ne peut pas dire que leurs attitudes soient particulièrement à la confidence. Mais après tout, quoi attendre de plus de deux adultes bourrés qui squattent un Mcdo en pleine nuit ? Les conseils de Teddy sont simples et efficaces et donnés entre deux bouchées. S’il aime toujours sa petite brunette un peu capricieuse, alors il doit foncer, même si il s'y prend avec une année de retard. Une loooongue année de retard. « Je saiiis. Je saiiiis. Je me la suis déjà posée avant tu sauras. C’est juste la première fois que je demande un avis. » Teddy esquisse un sourire quand son ami lui avoue cela. Elle n'attend pas spécialement de démonstration d'amitié de sa part mais est tout de même touchée qu'il lui demande conseil à elle plutôt qu'à un autre. Elle en lâche même son sandwich et attrape sa boisson, faisant une pause dans son baffrage parce qu'elle commence à être calée. Il est mignon son Pietro même si il s'en rend pas compte.

« Anyway, c’est trop tard maintenant. Elle a surement un copain. » Teddy sirote son coca bruyamment, comme elle adore le faire. La brunette le regarde alors qu'elle croise les bras, tout en tenant encore sa boisson d'une main, puis les jambes. Elle se met à balancer son pied dans le vide. Elle adopte une posture d'attente en somme et une tête un peu stoïque aussi, elle ne peut qu'acquiescer à ce qu’il dit. « Sûrement oui. » C'est vrai qu'elle peut avoir un copain. De souvenir, l'ex de Pietro est une jolie jeune fille ultra sociable bien qu'un peu chiante selon elle. C’est pas qu'elle soit rabat joie ou quoi, mais elle est un peu lisse peut être. Enfin c’est pas elle qui se la tapait, et clairement Pietro a été bien avec elle. Peut-être même plus que bien parce qu'il lui sort maintenant un : « Elle est parfaite. » qui lui donnerait presque envie de vomir de mièvrerie. Elle le regarde toujours avec son air un peu blasé. Non pas que cette conversation la dérange, mais Pietro cherche franchement de quoi se faire taper là. Y'a rien de plus gonflant qu'un gars qui se plaint de rien. « Parfaite oui. » Elle lui collerait des baffes parfois. S’il pense vraiment ça, alors pourquoi il est occupé tous les soirs que dieu fait à tenter d'attirer une nouvelle fille dans son lit ? Dans le genre comportement incohérent, il fait fort Pietro pour le coup. C'est là qu'on peut clairement dire qu'un mec c'est franchement con parfois. Des baffes pour leur remettre les idées en place, c’est pas une mauvaise technique selon elle.

Enfin Teddy préfère siroter sa boisson, toujours aussi bruyamment. Elle vient tout juste de lui dire ce qu'elle en pense et il n'a sûrement pas besoin qu'elle le lui rabâche. Entre autre, ce n'est pas ses histoires de cœur à elle et ça ne le sera jamais parce qu'elle ne risquait pas d'en arriver là un jour. En plus elle vient de rencontrer un mec avec qui ça pourrait enfin vraiment fonctionner, mais genre... vraiment. Le genre de type qui calme un peu sa fougue naturelle et qui lui fait voir les choses autrement, avec plus de simplicité, avec moi de haine aussi. Non, elle ne sera jamais à la place de Pietro parce que si un jour Isaak lui glisse entre les mains, elle le suivra quoiqu'il en coûte. « Tu crois vraiment que je devrais tenter un truc ? Même si elle me déteste, mais genre vraiment beaucoup? » Haaan, si il n’avait pas été son meilleur pote elle se serait levée là tout de suite, l'aurait chopé par le col et l'aurait secoué sur place comme un cocotier, tout ça pour le faire prendre sa vie en main, enfin. À la place de cet excès de violence, elle décroise les jambes, s'avance vers la table où siègent leurs plateaux, pose avec force sa boisson à côté de son Bigmac à moitié mangé et colle son regard noisette droit dans celui, bleu, de son meilleur ami. « Mais genre Pietro, elle était raide dingue de toi et t'as pas levé un seul petit doigt pour elle, bien sûr qu'elle est vénère ! Par contre je sais pas si c'est parce qu'elle te déteste. Je veux dire... » Comment l'expliquer autrement ? Teddy ne pense vraiment pas que la brunette de Pietro le déteste vraiment. Elle ne la connaît pas bien mais la jeune femme a l'air d'avoir son petit caractère. Elle n'est pas parfaite comme le croit Pietro. Son défaut c'est l'orgueil et il a mis à mal celui-ci en ne lui courant pas après. « T'as vu comme elle est fière la nana ? Sérieux ça m'étonnerait pas qu'elle t'en fasse baver juste pour la forme. » Y'a plein de filles comme ça et c'est les pires peut être. Enfin ça n'enlève en rien le fait que Kitty ne doit pas le détester au fond, tout du mois Teddy croit savoir que non, et elle est forte pour lire les gens, c'était un peu son métier après tout. Ça... et tuer des gens. « N'empêche qu'elle était raide dingue de toi et ça, ça s'oublie pas. » Elle s'adosse à nouveau sur son siège le tout après avoir piqué un macCroqueTruc à Pietro. Ça a l'air bon cette merde. Teddy le zieute du regard, louchant un peu au passage, tout en terminant son petit discours. « Puis comme tu dis, elle est parfaite. Et comme je dis... » Elle le regarde est affiche soudainement un sourire malicieux. Teddy a une philosophie de vie bien à elle. « …maquée égale démaquable ! » Et elle n'a pas tort. Rien n'est jamais perdu dans ce domaine-là.


 
Code by Sleepy

___


Yeah I want you to be mine
So if you wanna dance, let's start the show cause I want you to be mine. Yeah, I want you to be mine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quicksilver
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Il court vite !
Casey, Maria, Lydia, Laura, Elijah, Maddie et Clary
549
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Cape Cod Kwassa Kwassa   Mer 22 Mar - 17:49

Cape cod kwassa kwassa




Pietro savait qu’il jouait les dramatiques et que ça saoulait gravement Teddy. Juste à voir les expressions ennuyées sur son visage et les yeux qui roulaient. Il n’avait pas l’habitude de parler aussi sérieusement de ses histoires de coeur. Tout simplement parce qu’il n’en avait pas. Kitty était sa première relation sérieuse. Du moins, la plus sérieuse qu’il avait vécu. Les deux amants n’avaient jamais officialisé leur relation pour de nombreuses raisons impliquant notamment son rôle de prince et son paternel. Ils n’étaient pas exclusifs et ils pouvaient coucher avec d’autres personnes, mais le garçon n’avait jamais eu envie d’aller voir ailleurs. Il était bien avec avec la brunette. Elle le comblait sur tous les points et il agissait en petit-ami avec elle. Ils discutaient, s’amusaient, sortaient, se confiaient, se taquinaient comme tout bon petit couple normal. Il n’avait jamais vécu cela auparavant. Il n’avait jamais pensé se plaire autant dans une relation conventionnelle, mais il n’y avait eu qu’avec elle qu’il voulait vivre cela. Quand il l’avait perdu, il ne s’était pas résolu à trouver une autre femme pour la remplacer. Il avait toujours su que s’il devait se caser, ce serait avec elle et personne d’autre. Il savait que sa meilleure amie ne voulait pas en parler. Ce n’était pas leur truc. Habituellement quand ils venaient s’empiffrer au McDo, c’était pour décuver après une soirée bien arrosée. Ils se remémoraient les coups forts de leur soirée et discutaient de sujets ridicules ou plus sérieux, mais jamais de leurs vies personnelles. Il aimerait bien en connaître plus sur cet aspect de la vie de sa meilleure amie, mais elle avait toujours été très discrète et mystérieuse sur le sujet. Pietro n’était pas du genre à insister. Du coup, il ne savait rien de la vie amoureuse de la jeune femme et d’un autre côté, il n’était pas certain de vouloir savoir ce qu’elle faisait avec ses proies.

Le prince s’était donc confié sur le fait que Kitty lui manquait dans un moment de faiblesse et de questionnement. Il ne s’attendait pas à ce que Teddy comprenne ou même qu’elle donne son avis, mais elle le faisait. Elle devait bien voir qu’il était perdu et désemparé, puisqu’en d’autres circonstances, elle aurait rit de sa gueule et lui aurait sûrement lancé des frites en lui disait qu’il est ridicule. Au lieu de cela, elle l’écoutait et donnait son opinion entre deux bouchées de sandwich et après avoir bu son coca beaucoup trop bruyamment. "Boh, c’est bas ça. " Il n’avait pas besoin qu’on lui rappelle qu’il avait agit comme une merde égoïste quand elle avait été renvoyé de la Maison M par le roi. Il s’en voulait déjà beaucoup. Il ne comprenait pas lui-même pourquoi il n’avait pas tenté de confronter son père ou pourquoi, il n’avait pas tenté de la contacter quand les choses s’étaient calmées. Il n’était pas fier de lui et il ne trouvait pas le courage de remédier à la situation. C’était normal que Kitty ne veuille plus rien savoir de lui. "Elle a bien raison. Je peux pas lui en vouloir." Elle le détestait, c’était évident. Il avait pu voir son visage changer d’expression dès qu’elle l’avait aperçu lorsqu’ils s’étaient croisés. Elle répondait timidement à ses signes de la main lorsqu’il l’a saluait et elle coupait toujours court à leurs discussions. Ces dernières n’avaient rien de très joyeuses et le ton montait toujours rapidement. Et ça fendait le coeur du garçon à toutes les fois. Il savait qu’il était la cause de cette frustration et de ce malaise entre eux, mais ça le rendait tout de même triste. Cette erreur de sa part avait gâchée la plus belle relation qu’il ait jamais eu. "Si elle me laisse me battre pour elle, je le ferai. Je t’assure." Mais, ça c’était pas gagné. Avec le temps, la belle avait dû passer à autre chose et il n’avait pas envie de la mélanger s’il devait revenir dans sa vie. Elle semblait être placée et heureuse.   Franchement, il aurait bien voulu que Teddy lui conseille de s’en éloigner au lieu de lui sortir une telle phrase. Elle lui redonnait l’espoir. Il avait envie de la croire, pourtant son niveau de confiance était très bas. Était-il égoïste au point de vouloir lui gâcher à nouveau son bonheur parce que lui n’était pas bien dans sa peau? Était-il assez idiot pour croire qu’elle lui pardonnerait après tout ce que sa non action lui avait fait subir? Si oui, elle était folle. "Tu peux pas sortir des phrases comme ça, merde! C’est pas un jouet. " Il pouffa de rire en secouant la tête, découragé. Même si d’un côté, la grande brune n’avait pas tort. Oui, Kitty l’avait aimé. Beaucoup. Si ça n’avait pas été le cas, elle ne serait pas aussi en colère. Il y avait donc un petit espoir qu’il puisse la reconquérir un jour. Il se doutait que ce ne serait pas facile, surtout s’il était était avec quelqu’un. Pietro n’était pas méchant, mais il pouvait être déterminé quand il le voulait. Il savait qu’il devrait faire preuve d’une grande patience, puisqu’il lui avait brisé le coeur et qu’il l’avait trahit. Mais, il avait envie de se battre. Ils était parfaits ensembles et l’un pour l’autre. Depuis toujours, il savait que c’était à ses côtés qu’il voulait se réveiller chaque matin. C’était elle qu’il voulait avoir à ses côtés quand il remplacerait son père sur le trône. "Mais...t’as raison. Elle est faite pour moi." Après un long soupir, il rajouta: "Je vais la reconquérir! " Il ne savait pas comment, mais il était bien décidé à ce qu’elle retombe dans ses bras. Un large sourire s’était affiché sur son visage. Il frappa sa boisson que celle de son amie et le sirota aussi bruyamment qu’elle. Heureux de cette décision.

made by roller coaster

___



- BEFORE I FORGET -

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Bear
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Aucun, si ce n'est que c'est une putain de badass de ouf, ancien agent très spécial du SHIELD siouplé.
Max, Kitty, Leo, Ezra, Arthur et Jake
299
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Cape Cod Kwassa Kwassa   Dim 26 Mar - 16:41


 

 
"Cape Cod Kwassa Kwassa"

 
Can you stay up to see the dawn in the colors of Benetton? - Vampire Weekend

 

Teddy n’a jamais cru au grand amour. Elle n’a jamais rêvé d’être une princesse destinée au prince parfait, ni même du jour de ce mariage où elle épouserait son âme sœur. En amour, contrairement au domaine de l’amitié, elle a souvent été volage, ne restant pas plus de quelques mois avec ses petits amis officiels. C’est pas trop son truc, peut-être parce qu’elle est trop indépendante, ou parce qu’elle n’avait effectivement pas trouvé l’âme sœur qui fait rêver tant de personne. Pourtant son avis a un peu changé sur ces histoires de cœur dernièrement, et cela sans qu’elle s’en rende compte. A cause de lui, Isaak, ou plutôt grâce à lui. Un jour peut-être elle arrivera à être aussi clairvoyante que Pietro et sa subite prise de conscience. En fait, des deux, c’est bien lui le plus rapide. Mais c’est elle la plus réaliste, et là où lui voit un obstacle insurmontable, elle voit une montagne à gravir. C’est sa petite aide à elle pour faire que la révélation du Prince concernant son ex ne reste pas à l’état de simple regret. Cependant, elle a dû être un peu dure, comme souvent, parce qu’il la reprend. « Tu peux pas sortir des phrases comme ça, merde! C’est pas un jouet. » Pietro pouffe cependant de rire et elle l’imite presqu’instantanément. Elle s’explique cependant un peu plus, histoire qu’il la prenne pas non plus pour une connasse sans cœur. « Roh ca vaaa, tout ce que je dis, c’est que c’est pas parce qu’elle est hypothétiquement en couple qu’elle retournerait pas dans tes bras de gros nounours. » Voilà, elle est pas sans cœur, elle est juste cruellement réaliste. Les ruptures, ça arrive, et qui ne serait pas capable de quitter un copain pour les belles bouclettes de Pietro ? Bon y’a elle déjà, mais qui d’autre ?

Incroyable mais vrai, les arguments un peu spéciaux de Teddy suffisent en convaincre le grand brun qui semble subitement résolu. Teddy n’y croyait pas pourtant. « Mais...t’as raison. Elle est faite pour moi. » Elle affiche un grand sourire alors que lui soupire avant de se décider enfin à dire ce qu’elle attend depuis plusieurs minutes déjà. « Je vais la reconquérir. » Teddy a l’impression de vivre un grand moment dans la vie de son ami et elle en est franchement contente. Elle le connait presque par cœur et sait qu’il mérite le mieux, et non pas de se chopper une MST avec l’une de ses multiples conquêtes de boite de nuit. Il était bien avec Kitty et avec de la persévérance, qui sait, ce sera peut-être à nouveau le cas. La grande brune y croit en tout cas, et si il doute un jour, elle le lui rappellera avec plaisir. Elle l’encourage déjà à vrai dire, parce qu’elle lève son verre de coca en l’air tout en disant avec conviction : « Tu vas la reconquérir ! » Sur le coup, elle a parlé un peu fort, mais c’est la faute à l’excitation. Y’a quelque chose de communicatif chez Pietro, puis faut aussi dire qu’elle est de nature enjouée et énergique. Teddy ne s’arrête pourtant pas et ajoute un : « Ça, c’est mon Pietro ! » avant de porter la paille de son coca à sa bouche pour le siffloter encore plus bruyamment qu’auparavant.

Ils restent encore là à discuter, rire et se chamailler pendant une bonne demi-heure. Puis ils se décident enfin à bouger, à rentrer l’un dans son palais royal, l’autre dans son loft ultra branché payé avec de l’argent pas très blanc. Beaucoup de choses opposent ces deux jeunes gens et pourtant, ils viennent de passer une soirée magnifique, faite de fun, de délire, mais aussi de confidence même si on n’en aurait pas dit. C’est une belle amitié qui les unit, un peu particulière, mais très certainement unique et simple aussi. Il pourra toujours compter sur elle, que ce soit pour l’engueuler, l’encourager, ou lui donner des conseils à sa manière. Et Teddy sait que le contraire est tout aussi vrai.


 
Code by Sleepy

___


Yeah I want you to be mine
So if you wanna dance, let's start the show cause I want you to be mine. Yeah, I want you to be mine.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cape Cod Kwassa Kwassa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Collection] Roman de Cape et d'Epée (Tallandier)
» (Coll) Cape et épée ( Gerfaut)
» Peinture de cape
» [Collection] De Cape et d'épée (Lutèce)
» [Collection] Roman de cape et d'épée / Nicéa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: